696.965 euros : ce qui ne sera pas remboursé à Marine Le Pen pour sa campagne

 |   |  330  mots
Marine Le Pen a déclaré 9 millions d'euros de dépenses au titre de la campagne présidentielle de 2012, 7,66% lui ont été refusés / Reuters.
Marine Le Pen a déclaré 9 millions d'euros de dépenses au titre de la campagne présidentielle de 2012, 7,66% lui ont été refusés / Reuters. (Crédits : <small>DR</small>)
Le Conseil constitutionnel a rejeté le remboursement de près de 700.000 euros déclarés par Marine Le Pen au titre de ses dépenses pour la campagne présidentielle de 2012.

Le Conseil constitutionnel ne fait pas de cadeau. Outre le rejet des compte de campagne de Nicolas Sarkozy, elle a également épinglé ceux de Marine Le Pen, comme l'indique le Canard enchaîné daté de ce 23 octobre et confirmé par la Commission nationale chargée des comptes de campagne. 

Près de 700.000 euros rejetés

Dans le rapport de cette commission datant de septembre, il était déjà indiqué que sur les 9.095.908 millions d'euros de dépenses déclarés par la candidate du FN, 696.965 ont été retranchés (soit 7,66%). Motif de ces rejets? Le caractère "non électoral" de certaines dépenses, comme des nuits d'hôtel à Nice à 1 363,80 euros en septembre 2012 dans le cadre de l'université d'été du parti (selon un chiffre avancé par le Canard enchaîné).

Pas de remboursement pour les dépenses habituelles du parti

Les dépenses "habituelles du parti" comme l'organisation d'une université d'été justement, ne sont pas non plus retenues. Pour ce motif, la Commission aurait retranché plus de 100.000 euros aux dépenses déclarées par Marine Le Pen. De la même manière, l'organisation d'une soirée pour un comité de soutien, en 2011, et des "22.438 euros de petits fours" ont eux aussi été rejetés. 

D'autres retranchements

Aucune dépenses des autres candidat n'a été remboursée telle quelle, mais la numéro 1 du FN est celle qui a vu la plus grosse somme amputée. Vient ensuite François Bayrou (249.955 euros rejetés sur plus de 7 millions dépensés) et Jean-Luc Mélenchon (137.653 euros, mais seulement 1,45% des dépenses déclarées). Nicolas Dupont-Aignan s'est quant à lui vu retoquer près de 11% des sommes dépensées. 

Des réintégrations peuvent être opérées, cela a d'ailleurs été le cas pour les trois candidats précités (entre 773 euros pour le chef de file de Debout la République à 21.300 euros pour celui du MoDem). Aucune n'a été réalisée pour Marine Le Pen. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/10/2013 à 19:39 :
Lors de sa prochaine visite au Sénégal et en Côte d'Ivoire, l'ancien Premier ministre sera accompagné de Robert Bourgi, dont le nom est souvent associé à la "Françafrique".
[Exclusif] Quand François Fillon se rendra à Dakar puis à Abidjan, à la fin de novembre, pour montrer son intérêt pour l'Afrique, l'un des membres de sa délégation ne passera pas inaperçu -notamment aux yeux des sarkozystes: il s'agit de Robert Bourgi, un avocat qui dispose de solides réseaux sur place et dont le nom est souvent associé à la " Françafrique ".
En février 2013, Bourgi avait été vu à un colloque organisé par l'Association des amis de Nicolas Sarkozy et consacré à la politique étrangère de l'ancien président, dont Bourgi fut un conseiller officieux. Sa présence auprès du député de Paris, candidat déclaré à la primaire UMP pour la présidentielle et rival potentiel de Nicolas Sarkozy, semble indiquer qu'il a changé de camp. Mais certains proches de l'ancien Premier ministre se sont aussi émus que cet homme à la réputation sulfureuse accompagne Fillon en Afrique.
Lors du dernier quinquennat, Robert Bourgi avait fait parler de lui en assurant, dans une interview auJournal du dimanche parue en septembre 2011, qu'il avait transporté "des millions d'euros" en provenance d'Etats africains au profit de Jacques Chirac. Il avait ensuite été lui-même accusé de "s'être dépensé sans compter" pour Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle de 2007.
L'ancien ministre, député et président du conseil général de Savoie Hervé Gaymard sera aussi du voyage.
------------------------------------------------------------------------------------
a écrit le 25/10/2013 à 10:47 :
Dépenser tant d'argent alors que notre pays souffre... C'est honteux!!!!!!! tous les mêmes...
a écrit le 24/10/2013 à 20:55 :
Faut dire qu'ils sont tous bien embêtés. Ils n'ont plus leurs mécènes type Kadafi et autres amoureux de la France pour financer les partis.
a écrit le 24/10/2013 à 20:49 :
En demandant, comme Sarkozy, une souscription auprès des sympathisants, elle devrait s'en sortir...
a écrit le 24/10/2013 à 1:42 :
Nicolas n'était pas seul
a écrit le 23/10/2013 à 15:17 :
Que nous financions ces menteurs et escrocs est deja inssuportable. Que le conseil constitutionnel supprime une partie de la taxe que ces escrocs politicards voulaient nous imposer, surtout si c'est pour leur petites affaires personnelles, relève d'un minimum de justice. pour une fois j'approuve le CC...et les commentaires de Mecatroid et Mordrakheen.
a écrit le 23/10/2013 à 14:55 :
Il aurait plutôt fallut ne rien leur rembourser du tout à ces escrocs...
a écrit le 23/10/2013 à 12:50 :
Trop drôle le fonctionnement de cette république

L'un des magistrats qui refuse le remboursement de 700.000 euros à Marine Le Pen a garanti 15 ans d'impunité à ce milliardaire directeur de campagne de F. Mitterrand passé avec 30 Mf (4,5 millions d'euros) à travers le parquet de Paris, la direction des affaires criminelles et des grâces et la cour de justice, afin de préserver le rapprochement de deux journaux qu'on lit tous les jours, le juge d'instruction défendant les intérêts de l'un d'eux, et se présentant aux législatives pour le PS,

en rendant définitif un non-lieu d'anthologie - 8 lignes 3 erreurs grossières - à récupérer auprès de Sm Usm et Commissions des lois de l'assemblée et du sénat.
Réponse de le 23/10/2013 à 14:11 :
C'est comme cela que ça se passe dans les républiques bananières ? Je n'en suis pas étonné.
a écrit le 23/10/2013 à 12:38 :
Mince je la croyais économe pour le coup faudra lire le programme entre les lignes car si c'est comme les autres ma pomme et encore ma pomme la ritournelle immigrés ne suffira pas.
a écrit le 23/10/2013 à 11:58 :
Je trouve inadmissible que ce soit aux contribuables de payer pour les campagnes des partis meme reflexion d ailleur pour le financement des syndicats et ce quelques soit l orientation du parti. Ils ont tous de trés hautes ambitions non? alors qu ils nous montrent comme ils savent gérer des fonds !!! Qu ils les collectent aupres de leur partisans qu ils établissent des budgets en fonction et c est tout Si personne ne veut les financer ce n est pas notre probléme c est le leur
Réponse de le 23/10/2013 à 12:43 :
Qu'attend le gouvernement pour réformer le financement des partis politiques? Cela contribuerait à réduire la dette plutôt qu'imposer une écotaxe pour financer la SNCF dont le service révulse sa clientèle.
Réponse de le 23/10/2013 à 15:06 :
@mordrakheen Bien dit, rien a rajouter, commentaire du bon sens helas voeux pieux car poir repondre @ michel, ils ne vont pas casser leur machine a s engraisser.
a écrit le 23/10/2013 à 11:24 :
article très drôle , apres le sarkothon de l'été , le marinethon de l'hiver ? .. dire que ces gens démagogues confondent toujours l'intérêt public et l'intérêt privé .. mais le conseil n'est pas dupe et devient chaque jour plus severe et en prime le conseil sait qu'on a plus de sous pour les politiciens qui vivent dans la stratosphère , alors ...
a écrit le 23/10/2013 à 10:01 :
Nuits d'hôtels à 1368 ? ? J'ose espérer qu' il y en a beaucoup.... et pas seulement une... Un vrai manque de probité au front familial, ce n'est pas celui qu'il faut aux français.
Réponse de le 23/10/2013 à 10:32 :
On aurait put préciser si c'était la nuitée, ou bien plusieurs nuits pour plusieurs personnes.
Réponse de le 23/10/2013 à 12:26 :
Evidemment que c'est pour plusieurs nuitées, mais comme c'est pour MLP, on a droit une présentation "spéciale" des faits. Bref, la Palais de la Mediterranée (le meilleur hôtel de Nice selon moi, mais c'est mon goût), c'est en gros 250 euros la nuit en période creuse.
Réponse de le 23/10/2013 à 18:56 :
C'est quand même moins cher que le déplacement de FH et sa clique à NY pour 2 jour.
Combien déjà ? 900.000 ? non ?
Réponse de le 23/10/2013 à 22:56 :
Oui! Mais à ce prix là il y avait des draps dans le lit.
a écrit le 23/10/2013 à 9:32 :
aucun retranchement pour le PS : cela prouve la parfaite probité au sein de ce parti !
Réponse de le 24/10/2013 à 19:33 :
oui, vraiment bizarre, même si je trouve rassurant que les comptes ne soient pas systématiquement approuvés en entier.Mais rien pour le PS, c'est vraiment trés curieux. Ou ça va viendre?
a écrit le 23/10/2013 à 8:58 :
Pour l'UMP on supprime tout, pour les autres, on retranche, chercher l'erreur !!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 23/10/2013 à 9:31 :
Il y a peut-être de bonnes raisons à cela. Mais il est clair, que le journaliste devrait l'expliquer si c'est le cas.
Réponse de le 23/10/2013 à 9:42 :
@ZITO
Tout dépend comment a été dépensé l'argent, faut pas confondre frais de campagne électorale, et les à coté des campagnes électorales.
C'est un peu comme nous, lorsque notre employeur nous rembourse les frais de restaurant le midi , et que l'on trouve bon d'y ajouter le champagne en apéritif,le bordeaux premier cru en accompagnement, le cognac en digestif, et les cigarettes en partant payer l'addition.
C'est sur que l'employeur il ne sera pas content!.
Réponse de le 23/10/2013 à 11:34 :
Vu les résultats et les réintégrations, on peut penser que le conseil constitutionnel est passé à gauche de toutes mesures équitables.
Réponse de le 23/10/2013 à 11:40 :
d'accord avec zito

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :