Le chanteur Aznavour avoue avoir versé des pots-de-vin pour payer moins d'impôts

Le chanteur Charles Aznavour a avoué avoir versé des pots-de-vin pour payer moins d'impôts, sur France Info. Il est également revenu sur son exil en Suisse.

1 mn

Charles Aznavour est revenu sur sa condamnation pour fraude fiscale dans une interview / Reuters.
Charles Aznavour est revenu sur sa condamnation pour fraude fiscale dans une interview / Reuters. (Crédits : Reuters)

A 90 ans, le chanteur Charles Aznavour fait des confidences. L'interprète de "La Bohème" a avoué dans l'émission Tout et son contraire diffusée sur France Info, mardi 12 novembre, avoir versé des pots-de-vin à des hommes politiques dans l'espoir de payer moins d'impôts.

Le chanteur revient sur son exil en Suisse dans les années 70, très critiqué à l'époque par les médias et qui lui vaudra, quelques années plus tard, une condamnation pour fraude fiscale. "Vous avez quitté la France", a rappelé le journaliste Philippe Vandel. "Non, non, non, non. On m'a poussé", a nuancé le chanteur avant de commenter : "Pour la raison fiscale, j'ai eu un non-lieu. Ce que l'on avait raconté n'était pas vrai. Ce qui m'a coûté cher, ce sont les avocats."

1,3 million d'euros d'impôts en 2007

"Mais il y a eu pire", poursuit Charles Aznavour avant d'avouer avoir versé quelques pots-de-vin.  "Il y a quelques gens de la politique qui pouvaient, paraît-il, arranger mon coup et moi, j'avançais un peu d'argent en liquide". Une pratique qui semble avoir conquis de nombreux adeptes : "J'en ai eu pas mal. Ça m'a coûté très cher. De tous les bords, même dans le centre, un peu partout. On avait un "go-between" qui amenait l'argent en liquide quelque part."

Aujourd'hui, le chanteur paie ses impôts en France. Il a ainsi déboursé 1,3 million d'euros en 2007.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 34
à écrit le 22/05/2014 à 13:49
Signaler
Promo en France mais pas d'impot en France !

à écrit le 18/11/2013 à 8:47
Signaler
Et il ne se passe rien... comme d hab

à écrit le 17/11/2013 à 18:39
Signaler
il ne paye toujours pas ses impôts, il paye seulement un forfait pour résidents étrangers...

à écrit le 13/11/2013 à 19:45
Signaler
Voila la différence entre un honnête homme et un homme honnête. Il aurait pu ne rien dire, mais il a dit ce que tout français se doutait. Il serait ridicule de lui jeter la pierre car beaucoup ont (ou profite encore) du système sans le dire. Cela pro...

le 18/11/2013 à 10:11
Signaler
des nons des nons des nons ou on ferme sa gueule

le 18/11/2013 à 11:32
Signaler
Des noms gigi pas des nons

à écrit le 13/11/2013 à 19:12
Signaler
Le bakchich, le bakchicheuuuu Ça voulait dire On paye pas d impôts

à écrit le 13/11/2013 à 15:21
Signaler
L'info ne date que d'hier, on verra bien ce qu'en fera la justice si elle est saisie, et il lui est toujours possible de se saisir elle même puisqu'il y a infraction, corruption et soupçon d'argent sale. Faut juste laisser le temps aux juges de lire ...

à écrit le 13/11/2013 à 12:52
Signaler
Après un tonitruant "Cocoricooooo", le coq français baissa son regard, si prompt à critiquer le monde entier, et se rendit compte qu'il avait les 2 pieds dans la m... Et oui, la France, pays des droits de l'Homme, blablabla, n'a rien à envier aux ré...

à écrit le 13/11/2013 à 12:35
Signaler
Il n´est probablement pas le seul. Le problème est la corruption de certains politiques.

à écrit le 13/11/2013 à 12:33
Signaler
j'ai la nette impression que ceci à tout le temps été la règle.

à écrit le 13/11/2013 à 12:00
Signaler
Dans toutes ces affaires de ristournes, de rabais, bref, d'essuyage d'ardoise au contribuable par le fisc, il apparait quand même curieux que les employés du trésor public aux premières loges pour examiner et constater les comptes, ne dénoncent pas ...

le 13/11/2013 à 12:07
Signaler
Obligation de réserve et placardisation, vous connaissez? le brigadier qui a dénoncé la dérive mafieuse de la BAC nord de Marseille a été limogé de même que le gendarme qui a dénoncé l'utilisation du STIC a des fins de police privée. Ce genre de fin...

le 13/11/2013 à 12:11
Signaler
Ça s'appelle le "verrou de Bercy" et ça commence à être connu car les langues se délient. Raison pour laquelle le peuple ne supporte plus les donneurs de leçons comme Frère Manuel de la congrégation de la Truelle ou anciennement Cahuzac (indépendamme...

à écrit le 13/11/2013 à 11:29
Signaler
Pour parfaire sa révélation il devrait donner quelques noms. Ainsi on découvrirait que nos hommes politiques français irréprochables qui s'attaquent à la fraude fiscale ont un peu l'envie de percevoir un peu de sous sous au passage. Les hommes politi...

à écrit le 13/11/2013 à 10:40
Signaler
Charles, depuis que tu n'es plus en haut de l'affiche tu te laisses aller

le 13/11/2013 à 13:18
Signaler
EXACT! et c'est pas bien beau !

le 13/11/2013 à 17:59
Signaler
@ riton ; peut être, que le beau Charles a réclamé un retour sur investissement qui n' a pu être satisfait d' ou ses épanchements ?

à écrit le 13/11/2013 à 10:09
Signaler
Ce chanteur s'est réfugié en Suisse et se permet depuis des années de donner des leçons de morale aux Français pour que ceux-ci fassent toujours plus d'efforts en accueillant la misère du monde !!!...........................Et maintenant il nous appr...

le 13/11/2013 à 12:30
Signaler
le mot corruption est tabou mais pourtant , je vais pas pleurer non plus , ces artistes qui vont ailleurs et donc le contribuable renumere via la sacem et d'autres ayant droits , l'exception culturelle comme on dit hum ?? , tout cela sent mauvais , c...

à écrit le 13/11/2013 à 9:49
Signaler
Serait-il à l'article de la mort pour ainsi se confesser ? Si tel est le cas, il ne devrait pas craindre de donner des noms...

à écrit le 13/11/2013 à 9:48
Signaler
Il en a trop dit ou pas assez: Des noms!

à écrit le 13/11/2013 à 9:44
Signaler
deux posts plus haut on voit deux femmes dormir dehors à même le sol, comment peut-on magouiller pour payer moins d'impôts, et venir chanter et prendre l'argent des français! J'ai honte pour ce grand petit monsieur de la chanson française. J'ai...

le 13/11/2013 à 11:02
Signaler
les coupables sont ceux qui payent pour l écouter ,qui achètent les disques etc... Idem pour les matches de foot.

à écrit le 13/11/2013 à 9:44
Signaler
Malgré tout le talent de ce Monsieur, il est surprenant de reconnaitre avoir activement corrompu des hommes politiques à seule fin de payer moins d'impôt. A croire que l'intégrité est une notion très flou à partir d'un certain niveau de revenus. P...

à écrit le 13/11/2013 à 9:31
Signaler
Quelle belle révélation, la Légion d'Honneur sur le coeur...

le 13/11/2013 à 13:24
Signaler
dégueulasse ! les donneurs de leçons ! CHAPEAU !pffffffff , écoeuré!

à écrit le 13/11/2013 à 9:22
Signaler
Si l'attitude d'un citoyen qui ne paye pas ses impôts est critiquable, le plus grave est tous ces politiques (de tout bord) qui sont corrompus. Ce n'est pas le premier artiste à faire savoir qu'il a bénéficié de petits arrangements. En attendant, c'e...

à écrit le 13/11/2013 à 9:18
Signaler
Il faudra effectivement que l'on m'explique à quoi cela sert d'être le plus riche du cimetière ! (Pour rappel, des personnes comme lui "gagnent" en un mois plus que moi dans toute ma vie de salarié ordinaire.)

le 13/11/2013 à 9:46
Signaler
@ a1039 A rien, ça ne génère que des problèmes (fiscaux) qui empêchent de dormir... avant d'aller se reposer définitivement au cimetière...lieu universel de règlement de tous les problèmes.

à écrit le 13/11/2013 à 9:17
Signaler
Et ça se dit "un mec bien " ! A 90 ans on ne peut tout excuser, même si on a du talent pour la musique et pour l'argent.

le 13/11/2013 à 13:25
Signaler
cette année, il a payé 1 million 3 d'impôts! pas mal, le pépère !

à écrit le 13/11/2013 à 8:47
Signaler
A ce stade, peut on parler d'un impot "revolutionaire" ?

à écrit le 13/11/2013 à 8:44
Signaler
Serait-il à l'article de la mort pour ainsi se confesser ? Si tel est le cas, il ne devrait pas craindre de donner des noms...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.