L'écart se réduit entre les revenus des plus pauvres et des plus riches grâce... à l'impôt

 |   |  382  mots
Dans son rapport, l'institut indique également que les prestations sociales (allocations familiales, minima sociaux et aides au logement) contribuent pour près des deux tiers (63%) à cette réduction d'inégalité, tandis que les prélèvements pèsent pour 37%, soit deux points de plus que l'an passé.
Dans son rapport, l'institut indique également que les prestations sociales (allocations familiales, minima sociaux et aides au logement) contribuent pour près des deux tiers (63%) à cette réduction d'inégalité, tandis que les prélèvements pèsent pour 37%, soit deux points de plus que l'an passé.
Les prestations sociales et les prélèvements ont permis l'an passé de diviser par près de deux l'écart entre le niveau de vie des 20% de Français les plus aisés et des 20% les plus modestes, selon l'Insee.

Les prestations sociales et les prélèvements réduisent les écarts de revenus dans la population. Telle est la conclusion de l'Insee dans son portrait social 2013 de la France publié ce jeudi.

L'écart passe de 7,6 à 4 entre les 20% de Français les plus et moins aisés

Dans le détail, l'institut indique que, avant redistribution, le niveau de vie moyen annuel des 20% les plus aisés a atteint 55.300 euros, soit 7,6 fois celui des 20% les plus modestes (7.300 euros par an). Mais après prestations sociales et prélèvements, l'écart retombe à 4,0. Ce qui fait que les transferts augmentent d'environ 55% le niveau de vie des 20% les plus modestes et réduisent de 20% celui des 20% les plus aisés.

L'écart passe de 17,6 à 5,7 entre les 10% de Français les plus et moins aisés

Comme on peut s'en douter, la réduction des écarts est encore plus grande aux extrémités de la distribution des revenus, entre les 10% de Français les plus pauvres (environ 4.100 euros par an) et les 10% les plus aisés (environ 72.200 euros annuels). Le rapport passe ainsi de 17,6 avant redistribution à 5,7 après.

Dans son rapport, l'institut indique également que les prestations sociales (allocations familiales, minima sociaux et aides au logement) contribuent pour près des deux tiers (63%) à cette réduction d'inégalité, tandis que les prélèvements pèsent pour 37%, soit deux points de plus que l'an passé. Une hausse qui s'explique par la hausse importante de l'impôt sur le revenu.

"Près de 60% de cette hausse est acquittée par les 20% des ménages les plus aisés"

L'Insee rappelle à cet égard que plus de trois milliards d'euros de la hausse de l'impôt sur le revenu découle de certaines dispositions telles que le gel du barème, la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus, la hausse de taux du prélèvement libératoire forfaitaire pour certains revenus du capital ainsi que la baisse de 10% du produit des niches fiscales.

Au final, "près de 60% de cette hausse est acquittée par les 20% des ménages les plus aisés", souligne l'Insee. Mais les ménages les plus modestes ne sont pas en reste. Ils ont en effet supporté plus de 30% de cette hausse notamment en raison du gel du barème.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/01/2014 à 14:59 :
Ce qui serait plus intéressant c'est de voir ce qui se passe pour les 10% les plus aisés, les 1% les plus aisés et les 0.1% les plus aisés.
a écrit le 03/01/2014 à 5:56 :
La moyenne des 20 pour cent n'a pas de sens....et c'est au niveau des patrimoines que les écarts sont les plus importants. Mais bon si les écarts sont réduits c'est déjà ça !
Lire Piketty est plus instructif : savez vous par exemple que de tous temps les 50 pour cent les plus pauvres ont un patrimoine proche de zéro?
a écrit le 17/11/2013 à 22:10 :
le social c'est bien ,il suffit d'être du bon côté, un peu de noir en plus et c'est mieux que d'être salarié au smig
a écrit le 15/11/2013 à 17:56 :
c'est étrange, j'ai pas l'impression que mon patron qui possèdent seulement 2 grosses voitures (voir plus) et deux maisons principales est plus de mal que ça a payer c'est impôts. En revanche moi qui suit célibataire, ça me pique au cu.. En plus lui a eu une bonne augmentation alors que nous...
a écrit le 15/11/2013 à 17:56 :
c'est étrange, j'ai pas l'impression que mon patron qui possèdent seulement 2 grosses voitures (voir plus) et deux maisons principales est plus de mal que ça a payer c'est impôts. En revanche moi qui suit célibataire, ça me pique au cu.. En plus lui a eu une bonne augmentation alors que nous...
a écrit le 15/11/2013 à 15:56 :
Quel démonstration époustouflante !
On prend un max à certains pour refiler un peu à beaucoup = réduction de l'écart. Non mais c'est incroyable !
Ils devraient aller encore plus loin : tout revenu supérieur à la moyenne sera confisqué et redistribué. L'objectif final de nos cryptomarxistes de gouvernants et de fonctionnaires de l'Insee.
a écrit le 15/11/2013 à 9:41 :
Sarkozy, reviens ! reviens faire payer les pauvres !!
a écrit le 15/11/2013 à 9:39 :
Comment être motivé quand on voit des millionnaires qui ammassent de plus en plus en payant très peu d'impôt
a écrit le 15/11/2013 à 9:19 :
Si le titre de cet article correspond à la réalité, alors la France n'est pas si mal gouvernée que çà. Puisque l'impôt sert aussi à corriger les inégalités, quand celles-ci deviennent excessives et menacent la cohésion sociale.
Cessez donc de geindre et de faire de la réthorique de bazar.
a écrit le 15/11/2013 à 8:59 :
tout à fait d'accord pour que les pauvres s'enrichissent ... mais en travaillant . Appauvrir les riches ne fera qu'empirer la pauvreté
a écrit le 14/11/2013 à 23:28 :
et oui le vrai socialisme a son effet sur la population, c'est l'appauvrissement a tous les etages. Je suis content de voir que le grosmou a ses idees tres claires sur le but a atteindre ....tous a 1300 euros par mois, tous la meme vie, la meme voiture, la meme maison , l'uniformitee socialo communiste est en marche
a écrit le 14/11/2013 à 23:23 :
Donc il est ainsi prouve que le travail est une punition. Mieux vaut attendre les multiples allocations et avoir un petit boulot au black
a écrit le 14/11/2013 à 18:21 :
La plupart des commentaires des sociopathes habituels de LT sont ridicules. Leur fameuse soit-disant "loi Reagan-Bush" sur le "ruissellement" se traduit dans la réalité par : "quand les riches s'enrichissent...les riches s'enrichissent.", point barre ! Pour prendre un exemple, de 2010 à 2012, le 1% des ménages les plus riches aux USA s'est octroyé 120% de la croissance du PIB du pays. Les économistes US ont aussi calculé le corolaire : pour 95% des ménages américain, la récession est toujours là !
Réponse de le 14/11/2013 à 22:27 :
Allez, allez... Encore un effort, et on aura tous intérêt à ne plus se remuer du tout...
Réponse de le 15/11/2013 à 9:22 :
vas y casse toi !
Réponse de le 15/11/2013 à 9:24 :
@pff : entièrement d'accord avec vous. Mais c'est du Georges W Bush à 100% : Reagan avait laissé l'impôt des riches au meilleur niveau, et allégé la fiscalité des classes moyennes pour relancer l'économie. Ce qui parfaitement bien fonctionné. Inversement : Bush a allégé l'impôt des riches, ce qui n'a rien relancé du tout.
a écrit le 14/11/2013 à 17:22 :
quel constat ! je suis content de savoir que j'ai bossé 70 heures par semaine, accumulé 2 boulots pendant 1 an au détriment de ma vie de famille afin de palier à la fainéantise et au laisser aller de quelques français. Tout le monde n'est pas à mettre dans le même panier, certains essaient de s'en sortir mais pour tous les fainéants qui se prélassent dans leur canapé pendant que d'autres s'acharnent à gagner leur vie, c'est vraiment du délire...
Réponse de le 14/11/2013 à 18:01 :
Bon je dis ça, je dis rien mais comme vous postez à 17.27, y z'ont pas l'air trop prenants vos deux jobs ...
Réponse de le 14/11/2013 à 23:25 :
Quelques francais?? Ils sont des millions et certains viennent de loin pour ça
a écrit le 14/11/2013 à 16:16 :
Euh......là , vous parlez des revenus déclarés . Au vu du nombre de valises de billets qui circulent , l'écart ne s'est pas réduit .
Réponse de le 14/11/2013 à 22:28 :
Il faut être fou pour afficher tout ce que l'on a dans ce pays : les brigands socialistes rôdent partout pour vous détrousser...
a écrit le 14/11/2013 à 15:15 :
Juqu'à quand peut l'humain peut il tolérer d'aussi grands écart de richesse . . .comment le système peut il encore tenir sans que le peuple se révolte
a écrit le 14/11/2013 à 15:13 :
Quitte à réduire l'écart, il aurait fallu que les pauvres s'enrichissent, or c'est le contraire tout le monde s'appauvrit, et quand tout le monde s'appauvrit, la consommation baisse et la spirale de décroissance s'enclenche et les pauvre trinqueront gravement mais après les elections.
a écrit le 14/11/2013 à 14:45 :
nous avons atteint un sommet de nullisisme: comment peut on se féliciter de réduire l'écart entre les plus modestes et les plus riches dans le contexte actuel?! Au lieu de sortir les plus pauvres de la misère par de l'activité et une politique réaliste sur l'emploi, on paupérise massivement la classe moyenne! Pourquoi les gens qui travaillent , gagnent leurs vies, doivent voir le fruit de leurs efforts distribuer massivement aux assistés? Je veux bien être solidaires mais pas pour créer des rentes sociales de situation...
Réponse de le 14/11/2013 à 22:30 :
Ce sont les pauvres qui dépensent "leur" argent, tout "leur" argent : ils relancent l'économie socialiste... Regardez les résultats économiques brillants que nous avons !
a écrit le 14/11/2013 à 14:44 :
nous avons atteint un sommet de nullisisme: comment peut on se féliciter de réduire l'écart entre les plus modestes et les plus riches dans le contexte actuel?! Au lieu de sortir les plus pauvres de la misère par de l'activité et une politique réaliste sur l'emploi, on paupérise massivement la classe moyenne! Pourquoi les gens qui travaillent , gagnent leurs vies, doivent voir le fruit de leurs efforts distribuer massivement aux assistés? Je veux bien être solidaires mais pas pour créer des rentes sociales de situation...
a écrit le 14/11/2013 à 14:44 :
le niveau de vie des plus riches baisse mais les moins riches sont-ils plus riches?
Réponse de le 15/11/2013 à 9:25 :
Face à une crise aussi forte ce serait étonnant, mais vous aimez enfoncer des portes ouvertes ....en tout cas ils ne crèvent pas de faim et ne sont pas contraints à l'exil pour survivre ...c'est peut être important ?
a écrit le 14/11/2013 à 14:39 :
Question: on parle de revenu par ménage ou par personne?
a écrit le 14/11/2013 à 14:38 :
Faux, l'impot ne touche que les pauvres et les classes moyennes. Les riches accroissent leurs revenus et leur patrimoine.
Réponse de le 14/11/2013 à 18:26 :
il ne faut pas confondre les patrons du cac 40!!qui eux ne sont pas concernés!
a écrit le 14/11/2013 à 14:29 :
A partir de quel montant possédé est-on riche.
Il y a ceux qui sont dans le premier décile, et ceux qui appartiennent aux premier millime.
Combien de commentateurs sont dans ce fameux millime ?
Réponse de le 14/11/2013 à 22:31 :
On est riche à partir du moment où on ne vote pas socialiste !
a écrit le 14/11/2013 à 14:19 :
Moi je pense qu'ils ne savent même pas ce qu'ils font , c'est la presse qui leur rend compte des dégâts !
a écrit le 14/11/2013 à 14:02 :
Oui on nivelle vers le bas... Égalitarisme à la mode soviet ...
Réponse de le 14/11/2013 à 16:09 :
Que l'écart se réduise entre les plus riches et les plus pauvres n'est pas grave,. Ce qui l'est plus c'est le sentiment qu'ont les classes moyennes de glisser vers le bas car elles représentent les 80% de la population qui crés la richesse du pays et le font vivre en consommant et en payant de impots .
a écrit le 14/11/2013 à 13:55 :
Snif c est vrai que le petit François il s tu connaît en taxe et compagnie. Le problème est que malgres toutes ces taxes on es toujours a 4.1 % de déficits. Prozac xanax ont de l avenir
a écrit le 14/11/2013 à 13:52 :
Vous voulez surtout dire que les riches ce rapprochent des pauvres, et bientôt plus que des pauvres. Merci la France URSS
Réponse de le 14/11/2013 à 22:32 :
En URSS, la nomenklatura avait des privilèges majeurs ! Nous versons progressivement dans le sous-développement...
a écrit le 14/11/2013 à 13:29 :
C'est une bonne nouvelle, car sans régulation le système fait n'importe quoi. Quand on voit que dans certaine société il y a un facteur 600 entre le plus haut salaire et le plus bas - il faut remettre cela de niveau, de tel écart ne sont plus supportable. . Pourquoi des gens qui travaillent ne peuvent à peine en vivre avec leur salaire alors que d'autres croulent sous les millions
Réponse de le 14/11/2013 à 13:57 :
quelle naïveté !! non ce n'est pas une bonne nouvelle car il va falloir comprendre que l'économie va battre en retraite. ce que les plus riches paient en impôts de tous genres n'ira pas dans l'économie productive. on ne peut pas payer trop impôts et créer du travail pour les autres. les riches et les pauvres ont toujours existé et existeront toujours. inutile de blablater ou de vouloir croire à son imaginaire. quand les gens paieront moins d'impôts ,ils relanceront l 'économie. pas besoin de sortir de HEC o de l'ENA pour comprendre ce qui est basique.
Réponse de le 14/11/2013 à 14:06 :
C'est completement sterile comme demarche prendre aux riches pour donner aux pauvres. Ce qu'il faut c'est donner un travail decent au pauvre, mais comme on est en mode taxation en priant que la sainte croissance revienne on est pas sortit de l'auberge.
On maintient les pauvres dans l'idee que c'est l'etat qui va regler tous les problemes. Or l'etat a les memes problemes que monsieur tout le monde il ne peut pas finir les fins de mois sans emprunter.
Il n'y a pas de bonne solution mais prendre aux riches pour donner aux pauvres c'est Robin des bois qui fait ca, et ce n'est pas une politique.
Réponse de le 14/11/2013 à 22:34 :
Il s'agit de donner les moyens aux pauvres de s'en sortir? Pas de les entretenir avec de l'argent facile pour en faire un troupeau électoral socialiste !
a écrit le 14/11/2013 à 13:20 :
Le nivellement par le bas, bientôt à ce train là on aura rejoins le niveau de vie des Russes. L'URSS c'est maintenant ! Que des pauvres, des ingénieurs payés comme les balayeurs, bravo Hollande !
a écrit le 14/11/2013 à 13:11 :
Si je me rappelle bien, lors du duel Sarko - Hollande pendant la campagne, Sako avait dit clairement a Hollande: "vous voulez qu'il y ait moins de riches en France, moi, je veux qu'il y ait moins de pauvres."
Réponse de le 14/11/2013 à 13:20 :
Propagande UMPS, la réalité est la suivante : de plus en plus de pauvres, des riches qui ne se sont jamais aussi bien portés et des classes moyennes de plus en plus ponctionnées. Et après ils vont couiner que les votes se reportent sur les extrêmes ou que les électeurs s'abstiennent ...
Réponse de le 14/11/2013 à 23:35 :
non ce n'est pas ce qu'Hollande a dit, il a clairement expose sa vision du riche - celui qui gagne au dessus de 4000 euros est un riche...malheureusement le gouvernement gauchiste lui prend 68% de taxes donc il devient un pauvre en net bien sur....mais reste riche en brut...ni vu ni connu le magicien socialo ta pique la difference pour donner a l'etrangers, aux illegaux, aux chomeurs (non pas pour eux il y en a trop deja), mais surtout pour soutenir leur train de vie a ++10,000 euros/mois
Réponse de le 14/11/2013 à 23:35 :
non ce n'est pas ce qu'Hollande a dit, il a clairement expose sa vision du riche - celui qui gagne au dessus de 4000 euros est un riche...malheureusement le gouvernement gauchiste lui prend 68% de taxes donc il devient un pauvre en net bien sur....mais reste riche en brut...ni vu ni connu le magicien socialo ta pique la difference pour donner a l'etrangers, aux illegaux, aux chomeurs (non pas pour eux il y en a trop deja), mais surtout pour soutenir leur train de vie a ++10,000 euros/mois
Réponse de le 14/11/2013 à 23:35 :
non ce n'est pas ce qu'Hollande a dit, il a clairement expose sa vision du riche - celui qui gagne au dessus de 4000 euros est un riche...malheureusement le gouvernement gauchiste lui prend 68% de taxes donc il devient un pauvre en net bien sur....mais reste riche en brut...ni vu ni connu le magicien socialo ta pique la difference pour donner a l'etrangers, aux illegaux, aux chomeurs (non pas pour eux il y en a trop deja), mais surtout pour soutenir leur train de vie a ++10,000 euros/mois
a écrit le 14/11/2013 à 13:10 :
Normal ils sont partis !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 14/11/2013 à 13:06 :
beau projet
le nivellement par le bas et la pauvreté pour tous ... sauf pour les ministres
a écrit le 14/11/2013 à 13:02 :
A force de vouloir égaliser, il se passe que les biens formés ceux qui gagnent bien s'en vont en Belgique, en Angleterre et en Suisse, les riches avec une taxe de 75% finiront par s'en aller encore, ce qui aura comme conséquence que resteront les pauvres, comme les biens nantis et les riches contribuent plus à la consommation, il faudra compter avec une diminution des rentrées fiscales et donc une augmentation des déficits, bonne chance aux socialistes pour résoudre l'équation infernale qu'ils ont mis en place, mais ceux qui seront punis seront bien les pauvres, les assistés.
a écrit le 14/11/2013 à 12:59 :
Les pauvres sont aussi pauvre. Les moins pauvre sont plus pauvres. C'est le nivellement par le bas du socialisme. Bravo!
Réponse de le 14/11/2013 à 15:09 :
@en resumé!Vous mentez !Les minimas sociaux augmentent comme l'inflation donc les pauvres ne perdent strictement rien .Pourquoi toujours salement mentir mentir .............
Réponse de le 14/11/2013 à 22:36 :
Il ne ment pas et c'est parce que les socialistes entretiennent les pauvres dans leur pauvreté : ça leur fait un électorat aux frais des autres. Belle morale !
a écrit le 14/11/2013 à 12:54 :
Le nivellement par le bas se poursuit. La disparition des riches se profile à l'horizon. Yeepee! Tous les actifs imaginatifs créatifs partis à l'étranger, on restera entre nous, dans une France enfin égalitaire, "normale", médiocre, grise.
Enfin tranquilles, tous égaux, des clones identiques, tous pauvres !
Le bonheur est à notre portée ! On vivra du tourisme : les riches Chinois nous prendrons en photo et nous filerons des pourboires.
Réponse de le 14/11/2013 à 12:57 :
Vous racontez n'importe quoi, ce ne sont pas les riches qui disparaissent mais les classes moyennes ...
Réponse de le 14/11/2013 à 13:15 :
les classes moyennes ... sont devenues "les riches " ... il faut les taxer un max ... donc d'ici peu de temps y'en aura plus !!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 14/11/2013 à 13:15 :
les classes moyennes ... sont devenues "les riches " ... il faut les taxer un max ... donc d'ici peu de temps y'en aura plus !!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 14/11/2013 à 13:32 :
wiiiiiiiiiiiii mais unikman avek le respek dé 35 H ! on è socialist nou !
a écrit le 14/11/2013 à 12:33 :
Et ca ne choque personne?
Avec une imposition confiscatoire et des subventions pour ne rien faire, on fait fuir du pays les plus riches et on encourage ceux qui gagnent peu à ne pas gagner plus.
Réponse de le 14/11/2013 à 12:56 :
Vous etes choque ??? Mais l'impot ca serre aussi à ca, distribuer des revenus de transfert pour limiter les inegalistes qui ne cessent de progresser et donc maintenir un peu de cohesion sociale;
Concernant les "riches" ne vous inquietez pas il en reste encore, en tout cas dans mon activite professionnelle j'en rencontre pas mal. C'est curieux cette empathie pour les plus riches....
Réponse de le 14/11/2013 à 13:32 :
L'impôt sert à ça parce qu'il est dévoyé à des fins clientélistes de son seul et unique objet: payer pour les fonctions régaliennes de l'état, ce qu'il fait de moins en moins bien entendu.
Quant à votre conception de la cohésion sociale, elle est totalement manichéenne et illusoire. Mais là encore, il suffit de faire un tour en France pour s'en apercevoir.
Réponse de le 14/11/2013 à 22:39 :
Les socialistes : des grands rêves généreux qui cachent des intérêts électoraux bien compris...
a écrit le 14/11/2013 à 12:32 :
Comment justifier le matraquage fiscal après la fuite des "riches"? On glorifiant l'effet "positif" des hausses d'impôts. Vive la propagande socialiste!
Réponse de le 14/11/2013 à 22:40 :
Quel effet positif ? Vous pouvez préciser : vous pensez à l'encouragement de l'inutilité et du parasitisme social, sans doute...
a écrit le 14/11/2013 à 12:30 :
30% de la hausse des prélèvements supportés par les ménages les plus modestes. Souvenons nous "je n'aime pas les riches", "9 français sur 10 ne seront pas touchés par les hausses d'impôts".... Bref pas moins de "riches" mais plus de pauvres.
a écrit le 14/11/2013 à 12:29 :
C'est certain que l'écart diminue: ON DEVIENT TOUS PAUVRES !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :