Les Français d'accord pour payer des impôts... mais pas trop

 |   |  346  mots
66% des Français sont favorables à un prélèvement à la source de l'impôt mais 14% y sont très opposés selon ce sondage Ipsos.
66% des Français sont favorables à un prélèvement à la source de l'impôt mais 14% y sont "très opposés" selon ce sondage Ipsos. (Crédits : DR)
Les Français ne rejettent pas dans leur majorité le principe de l'impôt mais trouvent qu'ils en paient trop, selon un sondage Ipsos Public Affairs publié lundi par Le Monde, BFMTV et la Revue française des Finances publiques.

Excessif. Voilà en un mot le sentiment éprouvé par une majorité de Français face au niveau des impôts qu'ils paient. Un sondage Ipsos Public Affairs réalisé pour Le Monde, BFMTV et la Revue française des Finances publiques a en effet mesuré que 72% des personne adultes jugent que le niveau d'impôt est trop élevé en France, même s'ils en acceptent le principe. Une majorité de Français (57%) estime d'ailleurs qu'il s'agit d'un acte citoyen.

Néanmoins, certains impôts passent mieux que d'autres : l'impôt sur la fortune (ISF), l'impôt sur les sociétés, l'impôt sur le revenu et les taxes sur l'alcool ou le tabac sont bien acceptés de manière générale, en revanche : la TIPP, la CSG ou encore les droits de succession apparaissent comme particulièrement injustifiées.

"Les Français voient ce qu'ils paient mais pas ce qu'ils reçoivent"

Au final, 74% des sondés estiment qu'ils contribuent plus au système qu'ils n'en retirent d'avantages. Ce qui fait dire à l'un des auteurs de l'étude de chez Ipsos : "Les Français voient ce qu'ils paient mais pas ce qu'ils reçoivent concrètement". 25% des Français jugent même que ni le maintien d'un service public significatif ni le haut niveau de protection sociale ne justifient la fiscalité qu'ils subissent.

Un autre mot vient à la bouche des Français en matière fiscale : injuste. 79% des sondés condamnent la politique fiscale du gouvernement actuel, jugeant qu'elle n'est pas juste (79%), pas efficace pour réduire la dette et les déficits (80%) et pas conforme aux engagements de campagne (78%). La moitié des personnes se déclarant sympathisantes du Parti socialiste sont de cet avis.

Et la pause fiscale en 2015 tant promise par l'équipe de Jean-Marc Ayrault ? Ils sont 85% à ne pas y croire.

Ce sondage a été réalisé du 7 au 10 octobre 2013 auprès de 967 personnes interrogées par Internet selon la méthode des quotas, constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/10/2013 à 9:32 :
Que ce qui se demandent pourquoi ils paient PLUS d?impôts et pourquoi les services sociaux ne sont pas meilleurs arrêtent de se poser cette question...

La réponse est simple , c'est parce que toute augmentation d?impôt serre à rembourser les intérêts de la dette .... rien d'autre.
a écrit le 15/10/2013 à 6:28 :
L'impot est un mal necessaire... neanmoins il est imperatif que les nouveaux efforts demandés aux français en terme d'imposition seront un echo a des politiques drastiques de reduction de la dette, car payer de l'impot oui, mais pas pour un systeme qui s'écroule et encore moins pour rembourser les intérêts collausaux générés par la dette publique français e. Quelques chiffre que bien peux connaisses, Dette :1912 milliards ?, Interets annuels : 50 milards ?, constat allarmant la dette publique françaises coute aussi chère que l'education...
a écrit le 15/10/2013 à 0:25 :
Les impôts c'est comme la sueur : plus j'en paie, plus je suis content car le jour où je n'en aurai plus à payer ça voudra dire que j'ai un souci...
a écrit le 14/10/2013 à 23:21 :
Il est normal de payer des impôts pour le service commun et assurer un minimum aux pauvres. Mais, de là à tout reverser à l'Etat pour aggraver les déficits, cela ne passe pas.
Il est nécessaire de faire table rase des impôts actuels pour faire autre chose de simple et efficace, idem pour les prestations sociales. Ce pourrait être moins cher et lisible et performant.
a écrit le 14/10/2013 à 21:38 :
Le sondage a peut être été réalisé auprès des exonérés.
Il n'est même pas certains que ces derniers souhaitent réellement payés de l'impôt.
Premier bilan 2013 :
+25% d'impôt sur le revenu
+2% de taxe d'habitation
+2% de garde enfant en centre de loisir
+1.6% de cantine scolaire.

Rappelez-nous le taux d'inflation ?!!
a écrit le 14/10/2013 à 19:41 :
Les Français ne sont plus d'accord pour payer autant d'impôts pour financer du gaspillage.
On veut payer autant que les anglais ou les polonais ou les belges qui eux ont de la croissance et du pouvoir d'achat.
a écrit le 14/10/2013 à 19:15 :
Urgence, changeons ce monde, lisez le livre interdit "Têtes à Flaques " en ligne sur :
http://www.thebookedition.com/tetes-a-flaques-thiellee--patrick-p-98534.html
ou
http://www.thebookedition.com/tetes-a-flaques-thiellee-patrick-p-96895.html
(Ce livre de 600 pages ne rapporte que 1 ? à son auteur)
a écrit le 14/10/2013 à 18:42 :
ont se fout de qui , nous les ouvriers ils faudrait etre d accord et certain qui touche des millions de cadeaux de l état , voir Dassault mittal peugeot renault saint gobin essilor total et j en passe plus d une centaines , ainsi que autres entreprise sous domination étrangères qui licencie apres avoir toucher des fortunes sans rien demander et eux paie tres peu par rapport a ce qu ils devraient payer , les impôts c est normal mais il faut une justice , mais il y a de l injustice il taxe le petit car il ne peut rien dire et rien faire
a écrit le 14/10/2013 à 17:38 :
Les impôts sont toujours populaire à une condition ... que ce soit le voisin qui les paie et surtout pas soi.
a écrit le 14/10/2013 à 17:02 :
Surtout d'accord pour une meilleure gestion de la dépense publique. n'importe quel SDF serait meilleur gestionnaire que nos élus. La pensée unique n'a qu'une idée augmenter toujours plus les impôts.
Réponse de le 14/10/2013 à 17:26 :
ILs ont de "gros besoins ".. !
a écrit le 14/10/2013 à 16:59 :
Je rebondis sur la notion "d'acte citoyen" évoquée dans l'article (je cite : "Une majorité de Français (57%) estime d'ailleurs qu'il s'agit d'un acte citoyen [de payer de l'impot]".)

Lorsqu'on sait que seulement 53,32 % des foyers fiscaux imposables payent de l'impot en France(cf impot.gouv.fr en 2011) , faut il comprendre que les personnes interrogées qui ont répondu qu'il s'agissait d'un acte citoyen sont celles même qui ne paient pas de l'impot ? De la même manière, il est simple de dire qu'il est citoyen de payer l'ISF lorsqu'on en paie pas ...

Raccourci simple : Faut il déduire de cette statistique que seuls 53.32% des foyers sont citoyens ? Attention aux statistiques ...
a écrit le 14/10/2013 à 16:02 :
Un point étonnant : les droits de succession apparaissent comme particulièrement injustifiées alors que 35% des décès sont sans droit de succession, que le montant moyen d'actif net transmis par décès est de 174000? et donc pour la veuve droit zéro, pour les enfants abattement de 100000 par enfant droit zéro, aussi ai-je beaucoup de mal à imaginer ce type de sondages comme représentatifs de la réalité. Ne seraient interrogés que les riches non endettés? http://www.directgestion.com/sinformer/dgmag/16484-les-notaires-de-france-vous-parlent-de-la-transmission-en-chiffres
a écrit le 14/10/2013 à 15:25 :
j"ai toujours souhaité payer beaucoup d'impôts, car c'est la preuve que financièrement ça va pour moi !
Par contre je suis horrifié par la gabegie, avec laquelle mes impôts sont dépensés par nos élus a l'abri de leurs privilèges !
On parle des riches qui quittent la France ! Je n'ai pas entendu parler de riches élus quitter la France.
l'abstention aux élections est la marque de l?éc?urement des citoyens face à leurs élus.
Quand Hollande comprendra-t-il que les Français veulent des économies de l'appareil d'état et des collectivités, pour une baisse des charges sociales, pour sauver nos industries malade du coût de notre république des palais et des privilèges ?
Réponse de le 14/10/2013 à 16:38 :
Tout à fait d'accord avec vous. Aprés une augmentation de 30 millards il faut que le gouvernement réalise 30 milliards d'économie sur le train de vie de l'état. Dans ces conditions la France se portera mieux
a écrit le 14/10/2013 à 15:19 :
J'habite en province et je viens de recevoir ma taxe d'habitation qui équivaut à 2 mois de loyer (2000 euros) alors que nous gagnons 3 000-3 500 ? à 2 avec 2 enfants. Juste avant nous venions de nous acquitter de la taxe foncière qui qui représentait l'équivalent d'1 mois de loyer supplémentaire. Nous habitons dans un quartier très modeste, en appartement. Au final, chaque année, nous payons 1 mois de revenu de notre ménage, rien que pour les impôts locaux. Reste à payer les impôts sur le revenu puis les autres taxes comme la TVA... Je n'ose même pas imaginer combien nous payons sur l'année ! ça commence à faire beaucoup, surtout quand on voit la saleté de notre ville, les mendiants partout. Mais où passe notre argent !?
Réponse de le 14/10/2013 à 17:28 :
comme je l'ai dit plus haut " ILs ont de gros besoins" au gouvernement....on comprend de toute façon, beaucoup sont dans la même merdouille" !!
a écrit le 14/10/2013 à 15:05 :
Le service public est extrêmement mal géré depuis des années et la productivité des fonctionnaires est au plus bas. Non pas parce qu'ils sont des fainéants, mais parce que les administrations souffrent d'une mauvaise organisation et d'une mauvaise répartition du personnel. L'Education Nationale en est l'illustration criante. Elle rassemble trop peu de profs sur le terrain et un trop grand nombre de personnels administratifs. Je ne parle même pas des dirigeants des collectivités locales qui voient en l'embauche de fonctionnaires territoriaux une opportunité pour assurer leur réélection. Pas étonnant que les impôts soient trop hauts, ils servent au moins autant l'intérêt de la Nation que ceux des hommes politiques et de leurs partis.
Réponse de le 14/10/2013 à 23:29 :
Contrairement à ce que l'on croit généralement, la plupart des fonctionnaires pointent. Et ceux qui font 35 h n'ont pas de RTT...
Réponse de le 14/10/2013 à 23:29 :
Contrairement à ce que l'on croit généralement, la plupart des fonctionnaires pointent. Et ceux qui font 35 h n'ont pas de RTT...
a écrit le 14/10/2013 à 14:44 :
En France,il ya définitivement trop d'impots et la vie devient trop chère par rapport au montant des retraites.A vec ma femme,retraitée elle aussi de la fonction publique,nous envisageons de nous expatrier en Suisse.Bon courage a tous ceux qui restent coincés dans ce nouveau goulag qu'est devenu ce pays,nos pensées vont a vous,mais nous ,on en peut plus!
Réponse de le 14/10/2013 à 19:12 :
Thargor se trompe : la retraite est un dû mérité vu que chacun cotise tous les mois pour acquérir des droits à la retraite. Bien évidemment, comme les premiers retraités n'avaient pas ou peu cotisés, les cotisations versés par les actifs servent à payer les retraites de ceux qui les ont précédé.
Il est triste de constater que certains croient que les générations qui les ont précédé sont des générations privilégiées qui ont bien vécu en ne laissant que des dettes aux générations qui les suivent. Ces générations bénéficient de tout ce qu'on laisser les générations précédentes qui, à leur âge, n'avaient pas la moitié de ce qu' ils ont.
Réponse de le 14/10/2013 à 22:44 :
@retraité ratp: Si vous envisagez de vous expatrier en Suisse, n´oubliez pas que vous devez payer tous les mois pour votre assurance maladie. Ou envisagez vous de revenir régulièrement en France pour vous faire soigner aux frais de la sécu?...
a écrit le 14/10/2013 à 14:09 :
On nous publie que 85% des seraient contre les impôts, mais le déficit est de 64? Et le chômage n est jamais réglé : on pourrait augmenter la fonction publique de 2 millions et faire 3 de retraités? il n existe pas d emploi correspondant aux formations. Dans la déclaration on parle respect de la vie alors qu on se suicide au travail et il n y a pas de ressources avant 25 ans?
a écrit le 14/10/2013 à 13:57 :
Tous les augmentations d'impôts et nouvelles taxes ont-elles: 1- Améliorées le sors des français? réponse: Non. 2- diminuées la dette publique? Réponse: Non. Réduites les inégalités sociales? Réponse:Non. 3- Améliorées le pouvoir d'achat? Réponse: Non. 4- Diminuées le chômage? Réponse: Non.
Quelqu'un peut-il me dire à quoi elles ont servies?
Réponse de le 14/10/2013 à 17:32 :
ce sont de "gros appétits" au gouvernement, ils ont de gros frais, ceci explique cela...Jamais à saturation! TOUJOURS PLUS ", c'est le maître mot, chez ces gens là..
Réponse de le 14/10/2013 à 17:45 :
Sans doute à renflouer les Grécs et pays en difficulté de l'U.E ! Vive l'Europe !
a écrit le 14/10/2013 à 13:53 :
Impot juste :
Impot à la source pour tous les revenus,
Impot progressif pour éviter ces effets de seuils,
Aide social progressive (suppression des effets de seuils) afin que, quoiqu'il arrive, un revenu X+1 gagnera plus qu'un revenu X,
suppression des charges salariales et passage de ces dernières sur la TVA : on revalorise ainsi la valeur travail ...

a écrit le 14/10/2013 à 13:27 :
Pour moi la vrai question est : sommes nous en train de retourner au servage ?
L'art. 14 de La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen stipule que l'impôt est "consenti librement" ce qui n'est plus le cas parce qu'on ne peut pas si soustraire. L'IR a été créé à l'origine par le Ministre Joseph Caillaux pour taxer les riches... Les français en acceptant cela ont acceptés que les hommes de l'Etat s'arrogent le droit de leurs faire les poches à perpétuité...
a écrit le 14/10/2013 à 13:06 :
L´impôt á la source n´est pas une mauvaise idée, mais il faudrait aussi supprimer toutes ces niches fiscales qui profitent trop souvent aux plus aisés et aux plus riches qui payent beaucoup moins d´impôts que la réalité de leurs revenus. Les grosses entreprises sont aussi trop privilégiées par rapport aux PME.
a écrit le 14/10/2013 à 11:46 :
Ils sont surtout pour que les autres paient des impôts. Il faut en vitesse etblir un impôt minimum de 150 euros par tête. Ça fera rentrer des milliards et imposer toutes les aides et allocations. Encore des milliards.
Réponse de le 15/10/2013 à 9:59 :
taxer les actuels non-imposables à au moins 150? rapporterait au moins 4Milliards d'euros...par contre ça enlèverait pas mal de droits à ces gens .... Quand on est pas imposables on a tout un tas de droits que l'on perd dès lors qu'on devient imposable....

Parmi les avantages attachés à la qualité de personnes peu ou pas imposables, on peut citer :

-l'exonération des impôts locaux (taxe d'habitation et taxe foncière sur les propriétés bâties),
-l'exonération de la redevance télévision,
-l?exonération des plus-values immobilières,
-l'exonération ou l'allégement de CSG sur certains revenus,
-la possibilité d?ouvrir un livret d?épargne populaire,
-la possibilité de bénéficier de prestations d?aide sociale en fonction de sa situation familiale : bourses d'études, RMI, aide au transport, "aide à la cuve", aide juridictionnelle, aide sociale aux personnes handicapées?
-la possibilité de se voir attribuer un logement HLM.
a écrit le 14/10/2013 à 11:37 :
Sondage idiot !
" Qui, j'accepte de payer des impôt mais c'est mon voisin qui doit faire plus d'effort. Moi j'ai payé trop !"
Rien de nouveau !. Je me demande pourquoi on continue de payer ce type de sondage.
On n'a rien d'autre à faire ?
Réponse de le 14/10/2013 à 16:22 :
idiot est le mot quand sur les droits de successions le député UMP Gilles Carrez avait estimé dans un rapport que 78 % des successions n'avaient pas donné lieu à paiement de droit. Et les sondés de trouver ces droits injustifiés????
a écrit le 14/10/2013 à 11:23 :
Ce qui me gêne, ce n'est pas tellement le niveau de prélèvement, mais l' usage qui est fait de notre "juste contribution".
Ex : travaux rocade d' Albi (81) - entreprises espagnoles (aux mieux-disants). C' est à croire que les entreprises de T.P. sont inexistantes dans le Sud-Ouest ou trop chères. J'aurai préféré que des entreprises locales soient retenues. Mais c' est l' Europe, que voulez-vous...
a écrit le 14/10/2013 à 11:12 :
Ce que ne veulent plus payer les français sont les administrations publiques sans utilités ou en doublons, les fonctionnaires sans tâches de travail et en surnombre et parlementaires trop nombreux, etc, etc... A REFORMER D'URGENCE LES FRANCAIS DU PRIVE NE VEULENT PLUS PAYER !!!!
Réponse de le 14/10/2013 à 17:34 :
quoi, le même??? Le FN est passé avec 53;9 de pourcentage! c'est un bon DEBUT !!!
a écrit le 14/10/2013 à 11:01 :
Notre bon roi Louis XVI se contentait de la gabelle (impôt sur le sel) et il a eu la révolution quand il a voulu établir un impôt sur le poivre. Non à la république bananière, vive le Roi et la poule au pot pour tout le monde dixit notre bon roi Henri IV.
a écrit le 14/10/2013 à 10:51 :
Je suis non fumeur et propose qu on double les taxes sur le tabac
a écrit le 14/10/2013 à 10:41 :
Comme d'habitude, les impôts justes sont ceux qui touchent les autres, pas soit même (ISF, IS ...)
Pour une fois tout le monde a morflé et je ne suis absolument pas choqué que le nombre de foyers imposable ait augmenté, tout le monde doit participer. Le problème des impôts en france est plutôt leur utilisation... Tant qu'on ne réduira pas le gouffre des dépenses, on pourra augmenter sans fin les prélèvements jusqu'à confisquer les biens des gens comme le suggère le FMI, ça ne fera que repousser le problème. Il faut réformer cette république de privilèges, où la caste des vieillards dirigeants écrasent le reste du pays pour vivre comme des rois. Il faut arrêter de compenser une fiscalité débile par des crédits d'impôts mal pensés, comme le CICE qui va rapporter 3 milliards à la grande distribution et rien aux PME ... Etait-ce vraiment l'urgence du moment ? Vas-t'on en voir les effets sur les prix dans les grandes surfaces ou sur la fortune des Mulliez et autres familles milliardaires vivant en Belgique. Pendant ce temps depuis 2012 un petit patron de PME ne peut plus se verser de dividende et se demande à quoi ça sert de continuer à prendre autant de risque pour des miettes...
a écrit le 14/10/2013 à 10:35 :
si 1% paient un impot c sympa, si 90% le paient évidemment cela devient immoral, mais quand 50% ne paient pas l'impôt sur le revenu cela est bien immoral. Avec ce ce type de réaction, à défaut de pragmatisme inexistant en France, il n'y a rien d'étonnant que ce pays va moralement et économiquement à la dérive et au déclin assuré.
a écrit le 14/10/2013 à 10:26 :
En gros ce que montre ce sondage, c'est que ceux qui ne payent pas d'impôt sont plutôt favorable a l'impôt.
Ce qui aurait été intéressant aurait été de questionner seulement les 50% de Français qui payent l'IR, les seuls a avoir une legitimité sur le sujet.
Réponse de le 14/10/2013 à 17:36 :
et ceux qui possèdent des tableaux de Maîtres, de l'Art, avec un grand "A", et qui ne payent pas un radis dessus, c'est normal, ça ??? !
a écrit le 14/10/2013 à 10:21 :
Le maigre candidat François Hollande a grossi depuis qu'il est Président. Marre que nos impôts payent les petits fours de l'Elysée.
a écrit le 14/10/2013 à 10:20 :
Les contribuables du privé ne veulent plus payer et entretenir la monarchie parlementaire avec sa caste de nababs de 5,2 millions de fonctionnaires et leurs avantages privilèges. Réformons d'urgence cette république bananière pour réduire la dépense publique !!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 14/10/2013 à 10:36 :
c'est malheureusement la dé finition la plus proche de ce qu'est devenue cette république.
Réponse de le 14/10/2013 à 10:49 :
Ca sera difficile ....! car les fonctionnaires privilégiés volent les bananes...!
Réponse de le 14/10/2013 à 10:54 :
le surnom de la france a l'etranger c'est ' Bananen Republik', ca en dit long sur ce pays classe comme tout bon pays africain qui se respecte ( avec la gestion qui va bien)...
Réponse de le 14/10/2013 à 11:02 :
Banania sponsor officiel de nos députés et sénateurs
a écrit le 14/10/2013 à 10:19 :
Un Français sur deux ne paie malheureusement pas l'impôt sur le revenu. Ce Français là trouve évidemment que cet impôt est juste voire pas assez élevé. Jusqu'au moment où il le paie à son tour.
Car une maxime fiscale nous le dit clairement : "l'impôt juste est celui que je ne paie pas".
a écrit le 14/10/2013 à 10:18 :
Plutôt que de sombrer dans le populisme du toujours moins d'impôt prôné par les extrémistes style tea party à la française, les français sont pragmatiques et un certain nombre d'entre eux sont capables de faire le rapport entre ce qu'ils payent et ce dont ils bénéficient. donc une part importante de ce que je baptiserai la classe moyenne inférieure à laquelle je pense appartenir (montant de l'IR aux environs de 2000 ?) est prête à payer plus d'impôt pour conserver notre sytème social qui a le mérite d'être plus protecteur et moins générateur de conflit que celui de la flat tax prôné par les libéraux. Si l'on analyse bien le moins d'impôt ne profite qu'aux plus aisés. ceux qui n'e paient pas d'impôt n'en profite pas et sont pénalisés par l'augmentation des services qui auparavant publics et de prix raisonnable deviennent privés et très chers ex santé, éducation, énergie etc. ceux qui sont dans la classe moyenne bénéficie de quelques miettes de réduction d'impôt vite absorbées par l'augmentation des prix seuls les gros contribuables en bénéficient vraiement. avec quelle finalité? figurer dans le palmarés de Challenges avoir le bateau le plus long où l'allemande avec le plus d'options. Triste époque au moins il ya 40 ans les riches avaient plus de classe et n'avaient pas besoin de paraître pour exister!
a écrit le 14/10/2013 à 10:18 :
Cette année nos députés et sénateurs payent-ils plus d'impôts comme les électeurs ou non ? Voilà une bonne enquête pour le journalisme d'information.
a écrit le 14/10/2013 à 10:17 :
le francais est pour 'l'impot juste', qui est l'impot ' juste paye par les autres' ( hey, on connait la musique); et au titre de la solidarite, le francais est pour l'augmentation de tous les impots qu'il ne paye pas
a écrit le 14/10/2013 à 10:15 :
Les impôts de nos élus ont ils augmentés ou restent-ils les mêmes ou ont-ils baissés ?
a écrit le 14/10/2013 à 10:14 :
Combien nos élus payent d'impôts ?
Réponse de le 14/10/2013 à 11:07 :
Faut vous dire, Monsieur
Que chez ces gens-là
On n´vit pas, Monsieur
On n´vit pas, on triche
Faut vous dire, Monsieur
Que chez ces gens-là
On n´cause pas, Monsieur
On n´cause pas, on compte

Réponse de le 14/10/2013 à 17:37 :
Excellent !!
Réponse de le 14/10/2013 à 17:40 :
...en partie OK avec vous, pour le "comptage" par exemple., et pour le blablatage"....par contre "ils ne vivent pas"...ILs vivent plutôt PLUS que bien, par contre...!
a écrit le 14/10/2013 à 10:02 :
Même si l'ISF "passe bien" auprès du veau de base, il est néfaste (exil fiscal) et injuste (nombreuses niches bobo gauchisantes).
a écrit le 14/10/2013 à 9:55 :
ce qui est aussi comique dans ce sondage c'est que 82% des sympathisants PS sont favorable à l'impôt alors qu'une très grosse majorité d'entre sont non imposables. Ce taux passe à 53% pour les sympathisants UMP. Les Français sont pour l?impôt que paye l'autre (ISF, société, IR...), et contre celui qu'ils payent eux (taxes sur les carburants, successions ....).
A quand un sondage qui classera les réponses en fonction du statut des sondés par rapport aux impôts directs qu'ils acquittent et par rapport aux niveau d'allocations et aides touchées?
Réponse de le 14/10/2013 à 10:18 :
les sympatisants ps sont contre la tva, vu qu'ils la payent !
Réponse de le 14/10/2013 à 10:23 :
J'ai pas vu la case "sympathisant PS" sur ma déclaration, elle est où ?
Réponse de le 14/10/2013 à 11:00 :
De toute façon le sympathisant PS est en voie d'extinction. Il s'est fait rouler dans la farine et malgré son endoctrinement a tendance à déserter et on le comprend. Mou-président ne devait faire payer "que" les riches et au final se sont les classes moyennes inférieures (instits, fonctionnaires...) qui sont sa réserve de voies et qui sont le plus impacté... Laxisme pénale, réforme éducative dont ni les profs ni les APE ne veulent, immigration, matracage fiscale, destruction de la famille, division des français, anti-propriétaire, décalage complet entre nos gouvernements et le peuple... Rarement un exécutif n'aura été aussi efficace dans la destruction méthodique de la nation. Même les plus sectaires du PS sont résignés (c'est dire...)!
a écrit le 14/10/2013 à 9:38 :
Est ce que ce sondage est corrélé au montant d'imposition des répondants ?
Réponse de le 14/10/2013 à 10:13 :
Oui
a écrit le 14/10/2013 à 9:35 :
Bernard Tapie exonéré d?impôts dans les années 90 avec un statut d'indigent accepté par l'administration fiscale va sans doute retrouver son statut d'indigent cette année et ne paiera pas d?impôts. C'est quand même pas difficile d'éviter l'impôt.
a écrit le 14/10/2013 à 9:25 :
Comment Bercy a-t-il pu imaginer un seul instant que les contribuables apprécieraient d'avoir à payer les prélèvements sociaux le 15 septembre en même temps que le troisième tiers alors qu'ils n'avaient même pas été informés au préalable pour provisionner cette dépense avancée ? Au niveau parisien avez-vous remarqué que la ville de Paris a dépensé beaucoup d'argent pour la nuit blanche alors qu'au mois de septembre les magasins et commerces étaient vides de clients ?
a écrit le 14/10/2013 à 9:22 :
Bravo pas besoin de faire un sondage, les français qui ne payent pas l impôt sont pour l impôt et les autres qui sont matraques sont contre
a écrit le 14/10/2013 à 9:17 :
Est ce que ...ce genre d'infos ou ...de désinfo ...annonce une nouvelle hausse fiscale ...? vu que les socialistes improductifs ...ne savent que dépenser et vivre sur l'argent des autres....
a écrit le 14/10/2013 à 9:13 :
très belle enquête , où il est " démontré", que ceux qui ne paient pas l' IR et n' ont aucun espoir d' enpayer un jour, malgré la gauche, sont favorables à l' IR...!!
Combien cela coûte et qui paie de tels sondages ?? Sarko, sans doute !!!!
Réponse de le 14/10/2013 à 17:44 :
Faudrait qu'on m'explique ; ils sont plus que grassement payer, possèdent des avantages faramineux, et ils payent pas d'impôts !! c'est beau de voter les lois pour s'abstenir de filer du pognon, ils ne vont pas se clouer au piloris, pas fous les bougres !!
a écrit le 14/10/2013 à 9:12 :
Encore un sondage stupide : ex 83 % trouvent l ISF juste car ils ne le payent pas !!! Je propose donc de débaptiser l ISF pour l appeller ISP ( impôt sur le patrimoine) et descendre le seuil d imposition à 10 000e puisque l impôt semble juste
Réponse de le 14/10/2013 à 10:00 :
Très bonne idée........ Montrer que l'on peut gérer un pays par les sondages et faire une politique à la Pierre Dac c'est la seule alternative au FN !
Réponse de le 14/10/2013 à 10:04 :
Effectivement, ça serait d'ailleurs une méthode pour remplacer la taxe foncière.
Réponse de le 14/10/2013 à 10:46 :
J ajoute que la proposition du FMI de taxer de manière exceptionnelle tous les avoirs bancaires de 10% semble par conséquent très juste ...meuh !
a écrit le 14/10/2013 à 8:55 :
Bien que nous sommes d'accord pour payer des impôts,
à condition que le pays soit bien géré.
Ce qui est loin d'être le cas.
Mais nous ne sommes pas d?accord pour être matraquer, spolier, voler par un état et des régions qui s'octroie tous les droits, mauvaise gestion et augmentation des impôts toujours supérieurs au cout de la vie!!!
Réponse de le 14/10/2013 à 17:45 :
TOUT A FAIT! d'autant qu'ils n'en ont JAMAIS ASSEZ !!!!!
a écrit le 14/10/2013 à 8:53 :
N'importe qui peut sentir le mensonge et la trahison; imaginez que vous faites un long voyage dans le désert, que vous rencontrez très rarement de toutes petites sources d'eau, parfois impossible à utiliser, et qu'il y a des trous dans le conteneur d'eau. Vous voyez l'eau s'écouler sur le sable, avant de s'évaporer. Depuis un certain temps, ceux qui se sont chargés eux mêmes de gérer l?accès à l'eau vous dissent qu'il faut pas y toucher, qu'il faut boire moins et moins souvent, il faut faire des économies, mais sans boucher les trous géants par lequel s?écoule le fluide précieux; au même temps ils ne réduisent pas leur ration (au contraire) mais vous cataloguent d?ennemi dés que vous vous approchez ou que vous attirez l'attention sur la situation.
Révoltant? Ô que si ! Dangereux? On dirait que oui ! Cela pourrait se résoudre d'office? A vous d'en juger !! Faut il prendre le taureau par les cornes? ... (Indice: votre opinion compte seulement si vous faites quelque chose !!)

Un peu hypothétique, je vous l'accorde, mais, pour moi, cela résume tellement bien la situation actuelle ...
a écrit le 14/10/2013 à 8:48 :
sont toujours les mêmes qui paient !!!!!!! La classe moyenne....
Combien de fraudes parmi les Ministres, Députés, Sénateurs, Conseillers de toutes sortes, et j'en passe......Ou est la justice ????
Réponse de le 14/10/2013 à 10:14 :
Il faut être indulgent avec ses gens là car ils sont de faibles revevus!
a écrit le 14/10/2013 à 8:47 :
Le matraquage fiscal qui s abat sur une minorité de français n est pas la solution aux maux de ce pays, la minorité surimposée va s organiser pour réduire sa pression fiscale puisque le gouvernement ne veut pas faire les réformes qui s imposent par manque de courage
a écrit le 14/10/2013 à 8:30 :
pour mémoire : recettes de l'état = 60% TVA, 20% impôts sur le revenu, 20% divers (succession, etc...)
Réponse de le 14/10/2013 à 10:24 :
Où est l'impôt sur les sociétés dans divers, ça fait pas beaucoup, un peu comme Total du CAC 40 qui paye zéro d'impôt
Réponse de le 14/10/2013 à 17:08 :
A CQFD même les sociétés majoritairement détenues par l'état ont des comptes off shore, comme EDF, etc....
Réponse de le 14/10/2013 à 17:48 :
à l'arrivée les "gros" payent pas ou peu d'impôts, et proportionnellement ", les maigres ""payent PLUS qu"eux!! ALLEZ COMPRENDRE !!
Réponse de le 14/10/2013 à 17:59 :
Les PME et TPE payent l'IS pas les grosse sociétés du CAC 40

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :