Denis Morin prend la tête de la direction du Budget

 |   |  352  mots
Denis Morin était jusqu'ici directeur du cabinet de Marisol Touraine / Reuters.
Denis Morin était jusqu'ici directeur du cabinet de Marisol Touraine / Reuters. (Crédits : Ministère de la Santé)
Denis Morin, l'actuel directeur de cabinet de la ministre de la Santé Marisol Touraine, a été nommé, ce mercredi, à la tête de la direction du Budget. Une administration chargée de gérer le budget de l’État français.

Cette fois-ci, c'est la bonne. Denis Morin, le directeur de cabinet de la ministre de la Santé Marisol Touraine, a été nommé directeur du Budget, ce mercredi 27 novembre, en Conseil des ministres. En 2000 déjà, ce diplômé de l'ENA et d'HEC avait failli obtenir ce poste, mais mis à mal par l'affaire de la cagnotte, il était resté sur la touche.

"Je vous confirme que Denis Morin a été nommé au poste de directeur du Budget", a déclaré la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, lors de son point-presse hebdomadaire. "C'est un homme d'expérience qui prend ainsi la tête de l'administration budgétaire de l'État", a-t-elle ajouté.

Denis Morin restera dans l'ombre des ministres . "Je voudrais juste vous dire une chose, il y a une règle simple : ce sont les ministres qui sont responsables de la politique du gouvernement, pas les administrations ou les directeurs d'administration", a rappelé la ministre du Droit des femmes.

Un habitué des cabinets ministériels

Cette nomination avait déjà été évoquée par Le Monde et Le Canard Enchaîné la semaine dernière. Ce quinquagénaire a travaillé dans des cabinets ministériels de gauche avec Pierre Bérégovoy, Michel Charasse, Dominique Strauss Kahn, Laurent Fabius ou encore Martine Aubry. "J'ai eu la chance de faire du cabinet lors des périodes fastes", commentait en 2012 ce père de famille au journal Les Échos. Il reste marqué par les années (Michel) Rocard: "un moment de fort modernisme, où il y avait de l'argent public pour agir".

Avant de rejoindre le cabinet de Marisol Touraine, en janvier dernier, il a notamment travaillé à la Cour des comptes comme conseiller référendaire. "Lorsqu'il n'est pas dans les cabinets ministériels, Denis Morin est à la Direction du budget ou à la Cour des comptes, écrivait Les Échos dans son portrait. Planchant sur la politique de l'emploi, les allègements de charges, la réforme de l'assurance-maladie et la certification des comptes, il fait siens les propos de Philippe Séguin : "L'État se réforme par les finances publiques". A lui de jouer.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/11/2013 à 15:12 :
Un ex de la Santé pour le Budget. C'est du 3ème degré?
a écrit le 27/11/2013 à 17:42 :
Encore une nomination d'un valet du PS , sans compétence aucune mais taillé pour pondre de nouveaux impôts tout en laissant filer les dépenses. Du balai !
Réponse de le 27/11/2013 à 19:59 :
En effet encore un jeu de chaises musicales,des cloportes que l'on déplace avec en plus une promotion et cela pour recaser les copains!
Réponse de le 27/11/2013 à 23:57 :
Vous l'avez fort bien dit.
Réponse de le 28/11/2013 à 6:21 :
Imaginons qu'un petit génie en permanence sur les commentaires de la tribune (bref un gars dans votre genre) soit au budget : 48h00 après, la France est en faillite totale...
a écrit le 27/11/2013 à 17:13 :
Il vient d'un ministère social est a étét dans le cabinet de martine Aubry. C'est tout dire: toujours plus pour le pseudo social et toujours plus d'impôts et de taxes pour les classes moyennes.
a écrit le 27/11/2013 à 16:50 :
Va t il le gérer ou continuer à le mettre en déficit ??? et donc amplifier les prélèvements sur les français ???
A suivre

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :