Et revoilà les bonnets rouges qui font leur show à Carhaix

 |   |  549  mots
Venus de toute la Bretagne à l'appel du collectif vivre, décider et travailler en Bretagne, les manifestants se sont rassemblés pour demander l'abandon de l'écotaxe
Venus de toute la Bretagne à l'appel du collectif "vivre, décider et travailler en Bretagne", les manifestants se sont rassemblés pour demander l'abandon de l'écotaxe (Crédits : reuters.com)
Le mouvement breton des "bonnets rouges" a rassemblé entre 17.000 et 35.000 personnes samedi à Carhaix (Finistère), qui accueille habituellement le festival musical des Vieilles Charrues. Sans surprise, ils ont demandé l'abandon de l'écotaxe.

Le mouvement breton des "bonnets rouges" a rassemblé entre 17.000 et 35.000 personnes samedi à Carhaix (Finistère), renouvelant la mobilisation qui avait marqué le lancement de ce rassemblement "contre l'écotaxe et pour l'emploi" le 2 novembre à Quimper. Venus de toute la Bretagne à l'appel du collectif "vivre, décider et travailler en Bretagne", les manifestants se sont rassemblés sur le site de Kerampuilh, qui accueille habituellement le festival musical des Vieilles Charrues.

Face à une foule brandissant une forêt de drapeaux bretons, le maire de Carhaix et porte-parole du mouvement, Christian Troadec, a appelé à "briser le carcan jacobin" pour permettre à l'économie bretonne de "progresser et de s'adapter""Il faut briser le carcan administratif parisien et il faut aussi briser le carcan jacobin pour inventer une gouvernance régionale nouvelle qui prenne en compte la réalité de la Bretagne", a-t-il martelé. 

Contre l'écotaxe

"C'est la négation de cette réalité qui a conduit à l'établissement aberrant de l'écotaxe", a-t-il fait observer, en demandant la suppression définitive de cette taxe, suspendue par le gouvernement. Des milliers de transporteurs routiers, également opposés à l'écotaxe, ont parallèlement perturbé le trafic samedi dans de nombreuses régions françaises. 

Christian Troadec a invité le président François Hollande "à venir entendre ce que nous avons à lui dire", comme Charles de Gaulle et François Mitterrand l'avaient fait dans le passé. Il a jugé que le "pacte d'avenir" pour la Bretagne n'était qu'un "emplâtre sur une jambe de bois". "Il faudrait déjà que le gouvernement tienne ses promesses comme la réindustrialisation des sites. A Lampaul-Guimiliau, où l'abattoir Gad a fermé, il n'y a pour l'instant rien de fait".

À ses côtés, le président de la FDSEA du Finistère, Thierry Merret, a plaidé pour une "relocalisation" des décisions en Bretagne, tandis que des représentants syndicaux venus à titre personnel ont défendu l'emploi dans la région.

Les bonnets rouges isolés ?

Mais la plupart des syndicats se sont désolidarisés du mouvement des "bonnets rouges", estimant que celui-ci, très hétéroclite, mélangeait les genres entre salariés et chefs d'entreprise. Le Medef du Finistère, jugeant satisfaisants la suspension de l'écotaxe et le pacte d'avenir, n'a pas appelé à manifester.

"Notre syndicat est libre et indépendant et trouvait que le mouvement est trop politisé. Mais j'y suis resté parce que c'est un mouvement historique et qu'il faut quelqu'un pour porter la voix des salariés", a dit à Reuters Olivier Le Bras, délégué Force ouvrière chez Gad. "Nous avons un objectif commun, c'est l'emploi. Sans patrons pas d'ouvriers et sans ouvriers pas de patrons", a t-il précisé, jugeant que les chefs d'entreprise présents n'avaient "rien à voir avec les patrons du CAC 40". Dans la foule coiffée de bonnets rouges, beaucoup de salariés des entreprises de l'agroalimentaire en difficulté, tels Gad, Marine Harvest ou Tilly-Sabco ont répondu présents, mais aussi des commerçants, artisans ou transporteurs routiers.

Pour poursuivre le mouvement des "bonnets rouges", Christian Troadec a appelé à la création de comités locaux, tandis que Thierry Merret a promis que des "mesures sectorielles concrètes" seraient proposées pour faire face aux difficultés de l'économie bretonne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/12/2013 à 21:20 :
ECOTAXE la france dit regarder ailleurs a oui ce dimanche soir il en parlais , en fin de compte c est les sociétés de transports, qui paie leurs disparitions au profit du ferroviaire , par contre les chauffeurs étrangers eux , vont profiter de cette aubaine , sauf si moscovici le sauveur fait ce qu il faut
a écrit le 01/12/2013 à 21:12 :
Les bonnets rouges n'ont jamais rien demandé aux syndicats, lesquels sont corrompus et au service du pouvoir et des intérêts financiers.
Réponse de le 28/12/2013 à 15:40 :
Ce n’est que de la manipulation de la part d’un groupe politique qui a de l’argent mais qui reste dans l’ombre et ses idiots de manipulés ne s’en rende même pas compte pourtant il faut de l’argent, j’aimerais savoir d’où vient cet argent, lorsque l’on prend les rênes d’un pays et que l’on sait que la dette est 1200Mds et que cinq ans après cette même dette se retrouve à 1900 Mds, je me dis, dépensé 700Mds en cinq et sans que l’on en voit la couleur, il y a forcément un trésor de guerre placé dans des pays qui ont des placements douteux. Par conséquent la question est y a-t-il complot ????
a écrit le 01/12/2013 à 20:18 :
Non aux camions, oui au ferroutages et au transport fluvial.
a écrit le 01/12/2013 à 17:37 :
BRAVO,
Vraiment trop fort le cadeau empoisonné (écotaxe) laissé par notre ancien président à F Hollande !
Belle bombe à retardement, bien programmée avec les effets escomptés !
Vraiment trop fort !
a écrit le 01/12/2013 à 16:19 :
Ils ne font pas leur show.C'est tres serieux.Il est grand temps de combattre les rapaces qui nous gouvernent.
a écrit le 01/12/2013 à 15:20 :
Bonjour à tous je reviens de chez Anasthasie..
Réponse de le 01/12/2013 à 15:49 :
porte 4.
Réponse de le 01/12/2013 à 17:41 :
@porte 4 de 15:49. Merci de votre humour . Mon message n avait qu un but , etre sur d etre lu .
Réponse de le 01/12/2013 à 17:41 :
@porte 4 de 15:49. Merci de votre humour . Mon message n avait qu un but , etre sur d etre lu .
Réponse de le 01/12/2013 à 17:48 :
@porte4. merci de votre humour , message necessaire pour etre sur de communiquer suite à des interférences .
Réponse de le 02/12/2013 à 16:05 :
dans ce pays le pouvoir est aux mains de ceux qui geulent le plus fort . et qui ont le pouvoir de nuire ...sans contrainte... a la limite paye par l impôt .... voila notre gouvernement de gauche caviars de 2013
a écrit le 01/12/2013 à 13:11 :
ca représente quoi et surtout qui ?? Un petit lobby de plus ... Je ne comprends pas pourquoi le gouvernement ne passe pas en force sur ce sujet.
Je suis tout à fait d'accord avec les commentaires lus lus bas: les pollueurs doivent être les payeurs. Demandez donc aux Alsaciens ce qu'ils en pensent. Alors les Bretons auraient raison ?? Au nom de quoi ??
a écrit le 01/12/2013 à 12:44 :
le gouvernement a "pris acte" du rassemblement des bérets rouges.nous sommes solidaires de ces manifestants ,l'injustice doit etre combattue avec force,comme le racisme.le chomage étant en baisse,ces manifestations n'ont plus lieu d'etre,il faut privilégier le dialogue et nommer une commission d'experts pour étudier et régler le problème.
Réponse de le 01/12/2013 à 12:57 :
Vous avez raison. Le gouvernement prend les bonnes mesures en baissant la tva sur les préservatifs, ce qui permettra que les élus ps ne se reproduissent et nous ..... sur les forums.
a écrit le 01/12/2013 à 12:36 :
Les Bonnets Rouges posent le problème avant la grande concertation des Européennes et attention qu'ils ne se laissent pas récupérer par l'ump et ni le parti socialiste . Les Français on vraiment un choix à faire , puisque on leur confisque tous référendums qui pourrait apaiser la société .
a écrit le 01/12/2013 à 12:29 :
Que le régionalisme de se trompe pas d'adversaire, le pouvoir en France est sous la tutelle européenne et n'applique que ce l'on lui ordonne de faire!
a écrit le 01/12/2013 à 11:54 :
La Tribune, c'est quoi cette condescendance! Les bonnets rouges sont les seuls à avoir le courage de manifester leur ras le bol fiscal. Pendant que les autres Français préfèrent râler bien au chaud chez eux, avec une passivité qui encourage ce gouvernement à augmenter chaque jour d'avantage les impôts. Qui ne dit mot, consent!
Réponse de le 02/12/2013 à 15:40 :
Pas faux Prolo, même si je pense qu'il doit y avoir un peu de manipulation dans le mouvement des bonnets rouges, force est de reconnaître que les bretons eux se bougent le c...!
a écrit le 01/12/2013 à 11:36 :
Sortons de l'union europeenne des escrocs!
a écrit le 01/12/2013 à 11:02 :
Histoire de calmer le jeux ... j'entends à la radio que la TVA va baisser sur les préservatifs ! .......... C'est se moquer du monde !
Réponse de le 01/12/2013 à 11:04 :
.... j'oubliais .... du coup on nous prend pour des CONS! ;o)))))))))))))))))
Réponse de le 01/12/2013 à 11:15 :
... au deux sens du terme !
Réponse de le 01/12/2013 à 11:28 :
Trés énervé son pépère ...
Réponse de le 01/12/2013 à 23:08 :
La TVA va augmenter sur la vaseline !!!
a écrit le 01/12/2013 à 10:59 :
ce qui est rigolo les syndicats et Mélanchon se prennent des vestes ! Ça révèle que les Français n'y croient plus .... et "temps" mieux !
a écrit le 01/12/2013 à 10:43 :
Franchement, l'écotaxe n'est pas le problème principal de la France. Notre problème: un état incapable de se réformer depuis 40 ans et qui (nous et nos enfants) nous emmènent droit dans le mur. On nous enfume tous les jours avec le racisme (comme ça on montre du doigt les méchants qu'est le FN), les retraites chapeaux du privé (pour information les retraites chapeau du public (ministres...) sont bien supérieures)... Que ceux qui sont d'accord continuent ainsi (tout va très bien madame la marquise....) et pour les autres, allez voir ailleurs car la France est un pays d'assistés, irréformable, catégorie dans laquelle j'englobe les fonctionnaires.
Réponse de le 01/12/2013 à 12:43 :
Le problème c'est pas qu'elle ne se reforme pas, c'est qu'elle ne sait pas dire 'non' a cette "Europe" qui lui ordonne "sa politique" . Au lieu de cela, elle devrai se libérer de cette tutelle néfaste pour se permettre d'être plus compétitive et prendre ses responsabilités!
a écrit le 01/12/2013 à 10:28 :
Cette taxe a au moins une quadruple mission et il s'agit de ce fait d'un projet d'envergure pour l'avenir qui a globalement plus d'avantages que d'inconvénients s'il l'on veut bien s'y pencher. Voir les résultats positifs dans les autres pays qui l'appliquent. C'est d'abord une opération de surveillance, police et douanes : tous les camions seront suivis sur leur trajet et leur contenu, ce qui évitera du commerce illicite qui est important (de plus en plus de vols de camions et de marchandises ce qui génère un coût énorme pour la collectivité) et de diminuer les frais de douanes et contrôles eux aussi coûteux. Elle a diminué et intègrera la taxe à l'essieu permettant à tous, donc aux camions étrangers, de payer une participation à l'aménagement des routes (les autoroutes déjà à péage ne sont pas concernées). Elle sera variable dans le temps sur le contenu et les saisons. Une variation multiple qui modulera de façon "écologique" nos modes de vie et notre pouvoir d'achat, source d'économies, d'optimisation des transports, de l'énergie et des coûts et de productions françaises locales. Ces taxes dont le prix va augmenter seront une véritable barrière de protection douanière. Ne pourront plus circuler car surtaxés les camions qui ne seraient pas aux normes écologiques ce qui portera rapidement les transporteurs vers le moteur électrique, biogaz, hydrogène, hybride etc de même que rail et fluvial avec des aides en compensation améliorant le bilan économique global. La taxe remplacera donc la TIPP qui ne serait plus perçue dans ce cas. Une logique qui annonce un commerce contrôlé. Avec les camions voyagera également leur trace ou facture contrôlée par une gestion IT. On comprend pourquoi les investissements ont été si importants sur la question technique qui dépasse le stade embryonnaire actuel. Et pourquoi ceux qui devraient se sentir protégés par de telles mesures ne pensent pas l'être car elles leurs enlèvent la liberté de trafic opaque qui les feront disparaître. Les bretons ont à y gagner dans la concurrence européenne et du fait que cette taxe leur rapportera près de 4 fois plus que ce qu'elle leur coûte leur permettant des aménagements régionaux qui leur manquent. De même les adaptations du transport ainsi que le rail et le fluvial ne seront plus pris en charge par la collectivité et la seule France mais par ceux qui en font usage donc y compris étrangers (200.000 camions concernés). Ce n'est pas très simple mais sans doute plus intelligent et favorable qu'un casseur de portique ne le pense, s'il pense...
Réponse de le 01/12/2013 à 12:50 :
Quand on parle de chose "illicite" c'est par rapport a des normes déjà imposé, là est le problème, il y aura de plus en plus de chose illicite, pour en obtenir de plus en plus de redevance, par la surveillance de l'individu au dépend de sa liberté!
a écrit le 01/12/2013 à 10:25 :
Il faudra de toutes façons régler une taxe pour aider les transports à s'organiser et se développer vers le fret et le fluvial plus efficient comme financer des camions plus performants entre autres. Mieux vaut que ce soit par des portiques où paient une taxe légère et majoritairement répercutée ceux qui sont concernés dont les étrangers (200.000 camions concernés), qu'une augmentation des impôts locaux de tous au profit d'une corporation. L'écotaxe fonctionne bien dans les déjà nombreux pays qui l'ont adopté et les transports s'y adaptent plus rapidement que chez nous. Donc avant de remettre en cause ce système mieux vaudrait y regarder à 2 fois. D'autant que les bretons devraient percevoir près de 4 fois ce que l'écotaxe leur coûterait.
a écrit le 01/12/2013 à 10:25 :
on peut tourjour amenager les loies au ka par ka???
a écrit le 01/12/2013 à 9:38 :
FO est libre et independant! tres drole !!!!!!!!!!! la cgt aussi, hein? ;-))))))))))
a écrit le 01/12/2013 à 9:35 :
suis je le seul à me demander si les portiques aujourd'hui destines aux poids lourds ne sont pas en realites destines à l'ensemble des vehicules dans lequel on envisage comme par hasard d'integrer prochainement des boites noires et autres mouchards au nom de la securite?
Réponse de le 01/12/2013 à 10:16 :
Portique et boîtes noires ne fontionnent pas sur le même principe ! Les boitiers des camions sont en outre coûteux et ces derniers font du commerce, ce n'est généralement pas le cas des voitures !
Réponse de le 01/12/2013 à 10:33 :
IL ONT TELLEMENT BESSOIN D ARGENT QUE TOUS EST POSSIBLE???
Réponse de le 01/12/2013 à 10:42 :
Il y a bien plus simple et moins coûteux !!! Et trop de taxes tue les taxes c'est imparable donc dès 2015 çà devrait baisser tout comme l'endettement commencer à refluer.
a écrit le 01/12/2013 à 8:54 :
La France est hermétique à toute réforme et poursuit inexorablement son déclin. Bientôt elle ne sera plus qu'une nation de 3ème zone. Même Paris n'intéresse plus grand monde. C'est Londres qui a le vent en poupe. Il est vrai que l'on n'y est pas dévalisé à la sortie de l'aéroport !
Réponse de le 01/12/2013 à 12:41 :
Le problème c'est pas qu'elle ne se reforme pas, c'est qu'elle ne sait pas dire 'non' a cette "Europe" qui lui ordonne "sa politique" . Au lieu de cela, elle devrai se libérer de cette tutelle néfaste pour se permettre d'être plus compétitive et prendre ses responsabilités!
a écrit le 01/12/2013 à 1:18 :
Il faut être lucide, à 13 centimes du km, ce n'est pas une taxe, c'est un coup de massue fiscal sur le transport de marchandise en général puisque le camion agit dans l’écrasante majorité des cas en complément des autres moyens de transports. Pour moi, une telle taxe aurait un impact sur l'inflation et le pouvoir d'achat car la nourriture qui est dans votre assiette n'est pas arrivée dans les grandes surfaces à dos d'ane.
Réponse de le 01/12/2013 à 8:13 :
même si la nourriture était transportée à dos d'âne ils trouveraient le moyen de mettre des taxes écolos au kilo de crottin.
Réponse de le 01/12/2013 à 10:37 :
Et le prix du pétrole qui va forcément monter (déjà 70 milliards d'euros d'importations d'énergies fossiles par an en France) et les voies à aménager, entretenir, le déport vers le fret, le fluvial etc qui sont bien plus rentables et efficients, qui va les payer ? Les retraités ? Et vous pensez que l'impact sur l'inflation ne sera pas plus grand (voir chocs pétroliers années 70 etc) et ne concernera pas directement les français plutôt que les camions étrangers qui sont nombreux à circuler en France ? Un âne aussi çà coûte, et voyez le rendement ! Un homme ne fait que 0,4 chevaux, va falloir que vous pédaliez pour vous adapter aux hausses inéluctable des énergies fossiles !
a écrit le 30/11/2013 à 23:27 :
Les bonnets rouges sont l'épine dans le pied du pouvoir et de l'intelligentsia socialiste. Une épine profonde qui pourrait bien virer en abcès à la moindre bavure...
Réponse de le 30/11/2013 à 23:59 :
Mais alors vous pouvez pas vous imaginer à quel point !!
Aucune solidarité avec ces pollueurs qui ne veulent pas payer.
Réponse de le 02/12/2013 à 11:09 :
les subventions sont payées par les contribuables. Donc logiques qu'elles soient redistribuées en France.Quant-à l'écotaxe ce sont au final les consommateurs qui sont les dindons de la farce.
a écrit le 30/11/2013 à 22:56 :
Bravo les Bonnets rouges ! On est avec vous. A mort l'écotaxe !
Réponse de le 30/11/2013 à 23:57 :
Oui à l'écotaxe. Ce n'est pas aux citoyens à payer les dégats des routes occasionnés par les camions.
OUI OUI OUI l'ECOTAXE
Réponse de le 01/12/2013 à 9:28 :
Foutaise ! Vous avez entendu parler de la taxe à l'essieu,non alors on creuse le sujet avant de ce lancer dans l'imprécation.Cette taxe c'est un impôt (un de plus) à la charge des contribuables in fine.Ne soyez pas inquiet on vous la restitueras sous une autre forme,en dernier ressort la fiscalité c'est toujours pour les mêmes.
Réponse de le 01/12/2013 à 10:05 :
Et vous quand vous sortez votre voiture pour votre confort vous ne polluez pas peut être. Eux ils se déplacent pour que vous puissiez manger et autres. Ce qui es mauvais pour les autres et bon pour vous, votre démagogie à dix balles on s'en tape.
Réponse de le 01/12/2013 à 11:00 :
l'écotaxe comme toutes les taxes d'ailleurs sont payées par les consommateurs donc par vous aussi . Et ce n'est pas en matraquant de fiscalité et de taxes que les camions ne pollueront plus.
a écrit le 30/11/2013 à 21:43 :
La France est actuellement sous l'emprise de la dictature gauchiste. L'histoire va encore se répéter : pour virer le dictateur, il faut lui montrer le chemin.
Réponse de le 01/12/2013 à 7:17 :
Dites les rentiers, quand est-ce que vous la déclenchez votre révolution ? On a hâte...
a écrit le 30/11/2013 à 20:52 :
C'est le mec qui fabrique les bonnets qui doit se frotter les mains....
Réponse de le 01/12/2013 à 10:12 :
Un chinois, probablement.
a écrit le 30/11/2013 à 20:25 :
faut-être assez relativiste par rapport à tous ces mouvements surtout celui dans la capitale, mais pour les Bretons c'est un combat qui va aller jusqu'aux Européennes ça en prend le chemin, mon avis cela va être une rédition sans condition pour l'écotaxe et j'espère une faillite électorale pour écologie les verts .
Réponse de le 01/12/2013 à 8:15 :
objectif pour les européennes : Mettre en place une forte opposition à la dictature brusselloise
a écrit le 30/11/2013 à 19:51 :
Bravo à ces braves gens, çes francofrancais, comme désignes par Vincent Place, et bien voilà , les francofrancais eux aussi ont des choses a dire, hollande a été élu sur une manipulation médiatique, il en paie actuellement , les français ont découvert le "pot aux rose"
a écrit le 30/11/2013 à 19:50 :
comment peut-on à la fois réclamer de "briser le carcan administratif parisien" et l'augmentation des subventions et aides financières nationales pour les entreprises ?
Réponse de le 30/11/2013 à 21:58 :
Parce que le MEDEF et La FNSEA (qui n'en sont pas à une contradiction prêt) sont à la manoeuvre. Le combat est idéologique, ils ne veulent pas un gouvernement de gauche. Ces gens là acceptent la démocratie uniquement quand elle leur est favorable. Ils ne veulent pas remettre en cause le système productiviste, qui, quoi qu'ils en disent leur rapporte encore beaucoup. Et le plus triste dans l'histoire, c'est que les vrais Bretons, sensibles au "vivre, décider et travailler en Bretagne" la vieille fibre indépendantiste en bandoulière seront les couillons de l'affaire.
Réponse de le 01/12/2013 à 8:18 :
les subventions cher monsieur sont payées par les contribuables !!! et reversées avec parcimonie
Réponse de le 28/12/2013 à 15:39 :
Entièrement d’accord, ce n’est que de la manipulation de la part d’un groupe politique qui a de l’argent mais qui reste dans l’ombre et ses idiots de manipulés ne s’en rende même pas compte pourtant il faut de l’argent, j’aimerais savoir d’où vient cet argent, lorsque l’on prend les rênes d’un pays et que l’on sait que la dette est 1200Mds et que cinq ans après cette même dette se retrouve à 1900 Mds, je me dis, dépensé 700Mds en cinq et sans que l’on en voit la couleur, il y a forcément un trésor de guerre placé dans des pays qui ont des placements douteux. Par conséquent la question est y a-t-il complot ????
a écrit le 30/11/2013 à 19:35 :
Avant de se mettre des bonnets rouges sur la tête, les bretons pourraient s'occuper des algues vertes à leurs pieds. C'est vraiment dégueulasse, les algues vertes.
Réponse de le 30/11/2013 à 23:54 :
Absolument: ls pollueurs DOIVENT PAYER !! Les routiers qui abiment les routes DOIVENT PAYER
Je suis définitivement favorable à l'écotaxe !! Non à la démagogie ambiante.
a écrit le 30/11/2013 à 19:19 :
les elus ps du nord declarent ne pas admettre de rebellion du peuple , et d'employer la force pour matter ce type de manif
Réponse de le 30/11/2013 à 19:29 :
j'ignore si vous êtes député ... un constat la colère gronde !!!!!!!!!!!!
Réponse de le 30/11/2013 à 19:59 :
"Employer la force pour mater les manifs". Le Shat d'Iran l'avait fait, Cauescu aussi. On sait comment ils ont fini. Même en Tunisie et ailleurs, plus récemment.
Réponse de le 30/11/2013 à 20:04 :
LE PEUPLE EST LIBRE !!!!!! ENFIN !
Réponse de le 30/11/2013 à 20:39 :
je soutiens l'affirmation, le peuple doit se soumettre on est au pouvoir democratiquement
a écrit le 30/11/2013 à 19:18 :
Les bonnets rouges isolés ?... non !!!!!!!!!! c'est national !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! (pas uniquement Breton comme les journalistes veulent le laisser croire !!!!!!!!!!!)
Réponse de le 01/12/2013 à 10:02 :
Et vous votre télé made ni Corée du Sud et votre téléphone made ni Chine. C'est facile de cherche un tel détail pour les autres mais il faut d'abord regarder chez soit.
Réponse de le 01/12/2013 à 11:31 :
@gorillaz,les bonnets rouges ne viennent pas de chine mais de chez ARMOR LUX ,entreprise bretonne ,chère à notre ministre Montebourg................
Réponse de le 01/12/2013 à 20:13 :
Archi faux mais ce n'est pas grave : l'essentiel est que vous y croyiez, tout comme à la soit disant "cause légitime" des quêteurs de subventions ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :