Testament en ligne ? Les notaires aimeraient bien l'enterrer

 |   |  337  mots
Dans neuf successions sur dix, il n'y a pas de testament, ou il est invalide. Le site Testamento propose des modèles en ligne. mais cela ne plaît pas aux notaires.
Dans neuf successions sur dix, il n'y a pas de testament, ou il est invalide. Le site Testamento propose des modèles en ligne. mais cela ne plaît pas aux notaires. (Crédits : Reuters)
Un nouveau site internet propose de rédiger en ligne son "Testament Express" en "trente minutes chrono" pour un prix allant de 35 euros à 70 euros. Émoi chez les professionnels.

Régler votre succession en trente minutes chrono et pour une somme modique. C'est ce que propose le site Testamento depuis mardi. Les successions représentent environ 60 milliards d'euros par an, mais dans neuf cas sur dix, elles se font sans testament. Seulement 200.000 testaments olographes, c'est à dire rédigés de la main de la personne qui prépare sa succession, sont enregistrés chaque année. Les autres, qui souffrent souvent d'une trop grande ambiguïté ou de manque de clarté sont pour la plupart invalides.

Un marché de 10 millions de personnes

Flairant un filon, Virgile Delporte a créé un modèle en ligne "garantissant, selon lui, une valeur juridique". Ainsi est né Testamento, le site internet qui pour un prix allant de 35 euros à 70 euros vous offre son "Testament Express" en "trente minutes chrono". Libre ensuite à la personne de faire enregistrer ce document au fichier central des dispositions des dernières volontés (FCDDV) tenu par les notaires, ou tout simplement de le conserver chez soi. Le cœur de cible? Les 30-50 ans en couple, qui représenteraient un marché potentiel de 10 millions de personnes, selon le site, cité par le Figaro.

Les notaires ne l'entendent pas de cette oreille

Évidemment, l'idée n'est pas du tout du goût des notaires.

"Vendre cette démarche juridique comme un produit fini sur Internet, laisser croire aux gens à cette simplification et à l'inutilité des conseils de l'officier public, c'est dangereux, contraire à la déontologie, inacceptable", s'indignait mardi dans les colonnes du Figaro Me Laurent Mompert, porte-parole du Conseil supérieur du notariat.

"On ne rédige pas un testament comme on achète une baguette de pain", soulignait quant à elle Me Barbara Thomas-David, notaire à Paris. Les situations familiales sont de plus en plus complexes et nécessitent souvent du sur-mesure", complétait-elle. A noter par ailleurs qu'en France, l'exercice illégal d'une profession juridique est répréhensible devant la loi. La bonne idée de Virgile Delporte pourrait donc bien se heurter à un mur légal.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/12/2013 à 21:20 :
hou la la , et voici la corporation des Notaires qui montrent les dents ! touche pas au grisbi !. pour ma part , je pense que c'est une bonne idée ; 85 à 90% des successions ne présentent aucune difficulté de règlement, et la valeur ajoutée du notaire est inexistante . Vraiment cette idée mérite d'etre testée . Le Français moyen est trop tributaire de ces "professions réglementées"
Réponse de le 04/12/2013 à 23:22 :
Il y a fort à parier que les notaires demanderont une somme astronomique pour le dépôt d'un testament au ficher central et rendre ainsi inopérante toute concurrence. S'ils montrent les dents, c'est probablement parce que leur "talent" n'est pas aussi rare qu'ils souhaitent nous le faire croire. Les universités françaises sont saturées d'étudiants en droit et sans organisation de la pénurie, les notaires auraient bien du mal à justifier le coût de la production d'un document notarié tel qu'un testament.
Réponse de le 05/12/2013 à 11:29 :
Rédiger soi même un testament et le déposer chez un notaire est déjà très courant et ne coute pour l’inscription par le notaire au fichier qu'un peu moins de 30€ (tarif règlementé).

Cela se fait déjà, que vous l'ayez fait tout seul, ou en payant un site 70 € ne change rien. Donc Michel, vous êtes bien mal renseigné. Et que le notaire soit talentueux ou pas (même si je pense qu'il l'est forcément plus qu'un logiciel en ligne...), il peux vous proposer un testament authentique:
Ca n'est évidement pas gratuit, mais cela a de nombreux avantages, mais évidement à voir si c'est utile en fonction des cas.

Encore une fois, ne pas hésiter à demander conseil à un notaire avant de faire quoique ce soit.
Réponse de le 05/12/2013 à 13:20 :
@Alain

Attendez que tout le monde s'y mettent et vous verrez le tarif réglementé augmenter proportionnellement au manque à gagner à l'image de la Poste qui finance sa baisse d'activité par la hausse de ses prestations. A priori, vous défendez la captivité de votre business... ce qui n'étonne personne.
Réponse de le 06/12/2013 à 15:00 :
En tant que Clerc de notaire, je trouve l'idée bien dans le sens où cela aideraient les gens à franchir le cap de faire un testament (ce qui dans certains cas faciliteraient la succession en terme de temps et d'argent) après je reviens Alain, le notaire est plus a même pour le renseignement et niveau prix attendait dans l'Etude où je travail c'est 75€ pour un testament olographe (ce qui comprend dépôt au FCDDV + conseils du notaire) et c'est 175€ pour un testament authentique (donc avec deux notaires) donc je ne vois pas où est le prix exorbitant de la prestation pour un rendez-vous d'environ 1/2 heure le plus souvent.

Après je dénonce certaines pratiques (rares d'après la chambre des notaires), certains notaires conseilleraient des testaments extrêmement compliqués dans le seul but de percevoir de plus gros honoraires.

Donc au lieu de toujours tiré à boulet rouge sur le notaire (à tord ou à raison) veuillez bien vous renseignez et concernant les testaments vous pouvez aussi vous renseignez au près d'un avocat cela reste votre décision; dans tout les cas à titre personnel, je préconise toujours de faire le plus simple possible pour qu'il n'y est pas de difficulté d'application une fois la succession ouverte.
Réponse de le 29/06/2015 à 17:31 :
moi je trouve qu'on ne s'improvise pas notaire et que donner sa confiance a un
notaire n'est pas un vin mot chacun son metier et les vaches seront bien garder
en france ont a tendance a tous confondre et faire n'importe quoi ont marche beaucoup sur la tete pauvre france

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :