Claude Guéant "n'est accusé de strictement rien"

 |   |  257  mots
Claude Guéant est sorti de garde à vue tard dans la soirée du mardi 17 décembre.
Claude Guéant est sorti de garde à vue tard dans la soirée du mardi 17 décembre. (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Claude Guéant est sorti de garde à vue dans la soirée de mardi. Il était entendu dans le cadre d'une enquête sur des primes en liquides non déclarées. Son avocat réfute toute "accusation".

Claude Guéant "'s"étonne de la façon dont il est régulièrement mis en cause", affirme son avocat Philippe Bouchez-El Ghozi. L'ancien ministre de l'Intérieur de Nicolas Sarkozy a été placé en garde à vue mardi par l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales à Nanterre. Il faut l'objet d'investigation pour des primes non déclarées qu'il aurait perçues de 2002 à 2004 alors qu'il était proche collaborateur de Nicolas Sarkozy lorsque celui-ci occupait la place Beauvau. 

"Pallier les insuffisances des dotations budgétaires"

Claude Guéant "n'est accusé de strictement rien", a encore déclaré son avocat. Il "a rappelé qu'il s'était borné" à pallier "les insuffisances des dotations budgétaires des fonctionnaires", a ajouté la défense de Claude Guéant lui-même ministre de l'Intérieur en 2011.

Ce dernier avait indiqué avoir bénéficié de ces primes, lorsqu'il était place Beauvau. Il expliquait ainsi le règlement en liquide de factures découvertes lors de perquisitions à son domicile et dans son bureau, en février, dans le cadre d'une autre enquête, portant sur les accusations de financement libyen de la campagne présidentielle victorieuse de 2007 de Nicolas Sarkozy.

500.000 euros pour des tableaux flamands

Les enquêteurs avaient alors également retrouvé la trace d'un versement de 500.000 euros que Claude Guéant justifie par la vente à un avocat malaisien de deux tableaux d'un peintre flamand du XVIIe siècle, Andries van Eertvelt. 

L'ex ministre de l'Intérieur était entendu avec son directeur de cabinet Michel Gaudin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/12/2013 à 18:31 :
n'a rien vu et entendu d'ailleurs on lui dit jamais rien !
a écrit le 19/12/2013 à 15:59 :
bizarre , voilà un homme qui avoue des choses et qui a la finale est innocent , on prendrait l'électeur lambda pour un imbécile qu'on s'y prendrait pas mieux , pris dans le pot de confiture , on s'agite et on explique que c'est pas de sa faute .. comme le renard qui va voir un psy car il sait pas pourquoi il a tué la poule ?.. on croit rêver être dans une mauvaise pièce de moliere ou de la fontaine , après cela on va s'étonner de la poussée électorale des extrêmes dans les urnes .. avec de tels comportements il faudra pas pleurer , on récolte ce qu'on sème a défaut d'y faire un réel ménage de fond .. on notera qu'il est haut fonctionnaire de catégorie A .. zélé dans son travail jusqu'à l'épuisement des yeux et des mains .
a écrit le 19/12/2013 à 7:39 :
Être payé pour partie en liquide non déclaré, c'est évidemment illégal. Il va falloir s'expliquer, et son patron, fut-il chef de l'Etat est également responsable. Pour la vente des tableaux, on pourrait en rire tant l'explication donnée est pitoyable, et surtout démontre une méconnaissance du marché de l'Art, qui, contrairement à ce que des incultes type CG n'échappe évidemment pas à une grande logique. Tout ne se vend pas à n'importe quel prix..Claude, la prochaine fois, avant de dire une c.., demande et prend conseil: l'intelligence, c'est d'abord connaitre ses limites..
a écrit le 18/12/2013 à 17:10 :
je me demande si un jour on va avoir un gouvernement qui va faire de réelles économies vu ce qu'ils font de l'argent et au rythme où sa part cela nous escagasse !
a écrit le 18/12/2013 à 17:00 :
On nous dit, passez il n'y a rien a voir !
Il n'a pas détourné 10 000€/mois (et pourtant c'est lui qui l'a dit).
La perquisition, la police s'est trompée d'adresse
La convocation hier, une erreur.
Le pauvre, heureusement qu'il n'a pas volé une viande dans un super, cela aurait été bien plus grave ! OUF
a écrit le 18/12/2013 à 16:03 :
Merci pour la réhabilitation de l'homme le plus intègre de l UMP. Les primes en liquide sont normales pour les personnages les plus compétents. Les socialistes devraient respecter leurs plus illustres adversaires. Au lieu de cela ils essaient de les décrédibiliser avec des pseudo affaires. Courage Claude nous te soutenons tous.
Réponse de le 18/12/2013 à 21:53 :
Les "ministres" socialistes, même au SMIC, seraient encore payés trop chers...
Réponse de le 19/12/2013 à 11:56 :
tiens on n'entend plus parler de l'affaire Cahuzac,nides rejetons Fabius et- Touraine!
a écrit le 18/12/2013 à 14:10 :
Il aurait dit au juge : "je vous le dis droit dans les yeux...je suis un homme intègre".
Réponse de le 18/12/2013 à 14:39 :
Oui, l’intégrité envers l'UMP, en clair l'Union pour les Mensonges Politiques ... ils ont toujours annoncé leur "couleur" intègre ...
a écrit le 18/12/2013 à 13:45 :
Si je comprends bien , pallier ses insuffisances budgétaires , c'est disposer de 10000 € par mois , en liquide , sans cotisations, et non imposables.
Maintenant , tous les coupables de fraude pourront utiliser ces arguments devant la justice pour se borner à ne pas être inquiété.
a écrit le 18/12/2013 à 12:54 :
Merde alors, les socialistes vont pester, pas de mise en éxamen pour finir l'année en beauté? Dire qu'ils attendaient après celà pour masquer leur incapacité à gérer la France. Le bidochon de service va devoir inventer autre chose avec l'aide de ses copains du syndicat de la magistrature
Réponse de le 18/12/2013 à 16:41 :
Ce n'est pas parce que les socialos sont nuls qu'on doit laisser les autres traunder...
a écrit le 18/12/2013 à 12:53 :
C'est normal, Ghéant savait qu'il pouvait compter sur ses meilleurs protecteurs déterminés Valls et aussi Moscovici, Ayrault et bien entendu Hollande.
tout comme Gerini et la pegre marseillaise était protégé par Ghéant Hortefeux Sarkozy
normal tout cela
normal dans la France corrompue au plus haut niveau politique et des affaires financières.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :