Chômage : pourquoi Michel Sapin est-il certain que la baisse va se poursuivre ?

 |   |  526  mots
Michel Sapin, ministre du Travail, est certain que le nombre des chômeurs va continuer à diminuer
Michel Sapin, ministre du Travail, est certain que "le nombre des chômeurs va continuer à diminuer" (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Alors que les données sur le nombre de demandeurs d'emploi en novembre seront connues le 26 décembre, le ministre du Travail s'est dit certain que le nombre des demandeurs d'emploi continuerait de diminuer dans les mois qui viennent. De fait, pour palier l'atonie de l'emploi dans le secteur marchand, Michel Sapin dispose de la palette des contrats aidés pour freiner la hausse du chômage.

Attention, confusion possible. Jeudi 26 décembre, le ministère du Travail publiera les dernières données relatives au nombre des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi. Cela permettra-t-il d'apprécier si le président François Hollande a tenu son engagement de parvenir à inverser la courbe du chômage ? Eh bien non ! Car il s'agira des données de novembre. Ce n'est que le 27 janvier 2014 que seront connues les ultimes données pour le mois de décembre 2013. L'heure du bilan sonnera alors. Mais pas avant.

Pour Michel Sapin, "la baisse du chômage va continuer"

Jeudi 26 décembre, on pourra juste surveiller si la bonne nouvelle du mois d'octobre - une baisse de 20.500 du nombre des demandeurs d'emploi inscrits en catégorie " A" - se vérifie et, si, pour le septième mois consécutif, le nombre des demandeurs d'emploi de moins de 25 ans est en baisse… grâce à la politique des contrats aidés. A cet égard, le ministre du Travail Michel Sapin a estimé ce 23 décembre que le gouvernement était "en train de gagner" la bataille contre le chômage, assurant que le "le nombre des chômeurs continuera à diminuer dans les mois qui viennent"… même si, a-t-il ajouté "il y aura certainement des "mois où ça repartira un peu à la hausse".

Le secteur marchand devrait encore détruire 4.000 emplois au premier semestre 2014

Et pour cause, avec un PIB en berne, les créations d'emploi "spontanées" vont encore être très insuffisantes pour absorber l'augmentation "naturelle" de la population active (environ 110.000 personnes nouvelles arriveront sur le marché du travail en 2014) et, de surcroît, pour permettre une réelle baisse du chômage. Si l'on s'en tient aux dernières statistiques publiées par l'Insee dans sa récente note de conjoncture, la baisse de l'emploi marchand va continuer au premier semestre 2014 (- 4.000 emplois). Certes, à un rythme nettement moins rapide que lors des trimestres précédents (-16.000 au troisième trimestre 2013 et - 7.000 au quatrième trimestre). Il n'empêche, le secteur marchand ne créera pas d'emplois avant, au mieux, le second semestre 2014.

Aussi, c'est encore une fois les emplois aidés qui seront appelés à la rescousse, comme en 2013. Cette année, le secteur non marchand devrait enregistrer 80.000 postes supplémentaires. Et, d'après l'Insee, il y en aurait encore 40.000 nouveaux au premier semestre 2014. Résultat, l'emploi total (marchand et non marchand) progresserait in fine de 36.000 entre janvier et juin 2014.

380.000 contrats aidés budgétés en 2014

C'est en " jouant" sur ces contrats aidés que le ministre du Travail compte inverser la courbe du chômage. Il dispose des outils nécessaires, puisque 380.000 contrats aidés (contrat d'accompagnement dans l'emploi et contrat initiative emploi) ont été budgétés en 2014 (et leur durée à été portée de 7 à 8 mois, voire 12), auxquels il convient d'ajouter 50.000 emplois d'avenir supplémentaires, après les 100.000 financés en 2013.

Michel Sapin a donc bien raison de préciser que certains mois le chômage repartira à la hausse. Et pour cause, les données mensuelles vont être très volatiles, dépendantes du nombre de signatures de contrats aidés…

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/01/2014 à 19:12 :
Le secteur marchand devrait encore détruire 4.000 emplois au premier semestre 2014
Quand je lis cela.....je suis très dérangé, très dérangé, même si quelque part ce n'est pas faux.....avec ça...je me demande si quelqu'un , s'occupe du Pays.?? CELUI QUI COMPTE LE PLUS DE FONCTIONNAIRES EN EUROPE...
a écrit le 04/01/2014 à 16:03 :
ca prédiction sent le sapin. De toute façon même quand le chomage augmente il dit qu il baisse.
a écrit le 04/01/2014 à 14:06 :
Parcequ'il veut nous passer des sapins,expression quebecoise qui veut dire " prendre les enfanys du bon Dieu pour des canards sauvages "
a écrit le 02/01/2014 à 17:06 :
La volatilité est bien ce qui caractérise les données de l'INSE des derniers mois. Après des années avec de belles courbes lisses, on constate des grandes variations mensuelles dans tous les sens. Cela traduit bien les manipulations statistiques effectuées par le pouvoir à base de contrats aidés publiques, de formations et de non comptabilisation. cela va continuer de plus belle en 2014 car suite à l'échec complet es contrats de génération en 2013, il faut s'attendre à leur "redéfinition" probablement en faveur des administrations avec moins de contraintes ou carrément l'utilisation de leur budget sur des contrats d'avenir.
a écrit le 31/12/2013 à 11:29 :
moi aussi chaque semaine je crois que je vais gagner l euromillions.....!
Réponse de le 02/01/2014 à 11:05 :
Moi aussi, je crois que je vais gagner. Mr Sapin sait que beaucoup de jeunes
chômeurs quittent la France, ce sera des chômeurs de moins. Il se base comme
l'>Espagne et le Portugal qui a réduit son CHOMAGE
a écrit le 29/12/2013 à 13:37 :
Réponse toute simple : il va continuer à créer des dizaines de milliers d'emplois bidons dans la fonction publique ou mieux encore les collectivités et le monde associatif. Et puis ce sera une nouvelle fois la baisse de la note.
Réponse de le 04/01/2014 à 20:22 :
BIEN SUR AVEC DES FONCTIONNAIRES DE PLUS PAS DES PRODUCTIFS !
a écrit le 26/12/2013 à 23:21 :
Un Sapin... tout droit sorti de la forêt des hauts fonctionnaires nantis qui nous gouvernent! à voile et à vapeur, en tournant en rond ! Un seul Cap: maintenir les rentrées d'impôts quels que soit l'état du pays...ça ne vous rappelle rien ? Relisez 1787,1788... La noblesse d'aujourd'hui ? elle est là, au coeur de l'assemblée, les Jacobins se sont gavés et se gavent encore... Alors rendez-vous la nuit du 4 Aout prochain ?
a écrit le 26/12/2013 à 20:05 :
François Hollande ne doit rien lâcher, il a été élu pour cinq ans il ne doit être jugé qu'a l'échéance de ce laps de temps. Qui licencie: le patronat qui ne fait aucun effort pour aider que la France se relève en dehors de tout clivage et là nous ne voyons que des revanchards qui ont un goût amer après tout les défaites (électorales) de leur canasson qui est essoufflé, vieillot, usé avant d'être arrivé sur la ligne arrivée. Cette homme qui a dépensé 600Mds en cinq ans et à qui tout le monde le prépare son retour à la t^te de notre pays pour finir de le faire mourir!!!!!!
Réponse de le 27/12/2013 à 15:02 :
Les socialistes ont décidé de ruiner le pays. Mitterrand avait commencé avec la retraite à 60 ans, le couple infernal Jospin-Aubry avec ses 35 heures et es multiples lois anti-entreprises, et Hollande est en train d'achever la bête avec son matraquage fiscal et l'envolée de charges qui tuent l'investissement. En 2014, le gouvernement prévoit 30.000 emplois d'avenir (=fictifs), soit environ 1,5 fois l'effectif de la SNCF !!! L'objectif étant la ruine du pays, il sera atteint.
a écrit le 25/12/2013 à 23:00 :
Vous avez bien lu: 380.000 contrats aidés budgétés en 2014., cest à dire 380.000 emplois bidons pour incapables. Avec tous ces emplois fictifs, le taux de chômage ne veut plus rien dire, Alors qu'on crève du poids des impôts, taxes et charges sociales, on en remet une couche pour plomber un peu plus le pays.
Ecoeurant.
a écrit le 24/12/2013 à 14:48 :
Erreur dans le titre : lire "pourquoi michel sapin est il certain que la bai.e (un seul S suffira) va se poursuivre ?"
a écrit le 24/12/2013 à 14:46 :
Non seulement Sapin nous manipule mais il détruit notre économie. Ce ne sont pas de ces emplois dont la France a besoin, ils empêchent toute croissance.
a écrit le 24/12/2013 à 12:07 :
Quelle baisse ??? Le traficotage pour faire plaisir (et tenir sa promesse) à M. "Petite Blague" ?
Raté : emplois créés = dette publique, SANS espoir de croissance avec...
Le recul à fin décembre ?? Tu rigoles...
a écrit le 24/12/2013 à 10:08 :
Mon beau Sapin, roi des sondages, que j'aime ta verdure...
Réponse de le 24/12/2013 à 21:20 :
ou plutôt : mon beau Sapin, roi des "clanpins", que j'aime quant tu te fous de nos gueules .
a écrit le 24/12/2013 à 3:52 :
Il existe une autre façon de faire baisser le chômage. C'est de continuer à dégoûter les français et de les pousser à émigrer.
Réponse de le 24/12/2013 à 9:20 :
C'est de cette manière que les espagnols s'y sont pris pour faire croire à une baisse du chômage en Espagne, des centaines de milliers de jeunes espagnols ont fui le chômage de masse en Angleterre et en Amérique Latine.

C'est là que l'on s'aperçoit du vice qui habite les crétins qui nous gouvernent (mal).
a écrit le 24/12/2013 à 3:46 :
C'est Churchill qui a dit :"Je ne crois aux statistiques que lorsque je les aurais moi même falsifiés."
a écrit le 24/12/2013 à 1:03 :
Apres la pluie... le beau temps, ......et au gvt apres la crise le chomage. Mais ce n'est pas une petite baisse que nous avons besoins.
a écrit le 23/12/2013 à 22:46 :
Au quebec on dirait qu'il nous passe un sapin,traduction : Prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages.
a écrit le 23/12/2013 à 21:53 :
Le mille feuille est une pâtisserie bourrative, le Parti Sapin s'en est gavé,

la France aussi en est gavée. Elle doit le régurgiter sur le palier des élus politiques, et pourquoi pas même dans leurs permanences politiques qui sont de toute façon payées par les contribuables.
Réponse de le 23/12/2013 à 22:39 :
Ne vous en faites pas, ils ont déjà décidé de sacrifier les maires, trop proches de leurs concitoyens et pas assez convaincus par le nouveau modèle de société qui nous est imposé jour après jour.
Réponse de le 24/12/2013 à 10:53 :
Il faut bien admettre et devoir regretter que les maires, les conseils généraux, les conseils régionaux, ont tous multiplié les dépenses somptuaires à coup d'endettement illimité en travaux publics confiés aux mafias locales et nationales des TP, aussi en agences blas blas banquets quotidiens fournis par les traiteurs locaux ou nationaux ...

les français d'en bas vont payer très cher et très longtemps tout ces luxes superflus et absolument inutiles,

ils finiront par se révolter.
a écrit le 23/12/2013 à 19:23 :
Hollande et ses disciples Sapin comme les autres, nous laissent l'impression d'être des étudiants attardés affublés de portefeuilles trop lourds pour leurs dos aux épaules trop étroites.

Ils ressemblent comme des jumeaux aux équipes de l'UMP Nouveau Centre qui ont précipité la France dans le déclin et la misère,

et nous en somme condamnés à comprendre que la Hollanderie se fait un devoir de parachever le sale boulot de la Chiraquie et de la Sarkologie ... l'UMP affublée de l'UDI ex Nouveau Centre

Force est de constater que le PS a conservé toutes les structures tordues et parapubliques défaillantes depuis le début des années 2000
a écrit le 23/12/2013 à 19:16 :
@ elu PS: Pour un nombre d’élèves similaire (autour de 10,5 millions en 2011 hors maternelle et enseignement supérieur), l’Allemagne et le Royaume-Uni dépensent autour de 55 milliards d’euros quand la France affiche une dépense publique de 85,7 milliards et plus de 1,3 million de personnes consacrées à l’éducation là où l’Allemagne est à 821.000 et le Royaume-Uni à 878.000. (source IFRAP) . C'est ça, "le volontarisme de l'état" ?
a écrit le 23/12/2013 à 18:32 :
Entre l'étatisme et le libéralisme, il faudra bien choisir. Car aujourd'hui pour la France ça sent le sapin !
a écrit le 23/12/2013 à 18:12 :
il crois au pere noel , qu il commence déjà a pas tout faire augmenter , socialo j ai un maire socialo qui a fait augmenter de 2 e le prix de l eau + la taxe .c est ca les politiques , ils ne savent que gouverner en augmentant les taxes a tour de bras
moi socialo fini la droite fini
a écrit le 23/12/2013 à 18:11 :
l'etatisation de l'economie francaise continue... Le gouvernement ne recule devant aucune magouille même la plus grosse : Ainsi l'accord sur l'apprentissage qui vient d'etre signé prevoit de reduire les aides à l'apprentissage - dont tout le monde s'accorde a reconnaitre l’efficacité dans des pays la Suisse et l'Allemagne dans la lutte contre le chomage des jeunes - au profit d’une augmentation du budget des emplois aidés (cad des jobs publics non marchands qui ne correspondent a aucun besoins)
a écrit le 23/12/2013 à 18:11 :
l'etatisation de l'economie francaise continue... Le gouvernement ne recule devant aucune magouille même la plus grosse : Ainsi l'accord sur l'apprentissage qui vient d'etre signé prevoit de reduire les aides à l'apprentissage - dont tout le monde s'accorde a reconnaitre l’efficacité dans des pays la Suisse et l'Allemagne dans la lutte contre le chomage des jeunes - au profit d’une augmentation du budget des emplois aidés (cad des jobs publics non marchands qui ne correspondent a aucun besoins)
a écrit le 23/12/2013 à 18:11 :
Comment pouvez-vous titrer: "Chômage: pourquoi Michel Sapin est-il certain que la baisse va se poursuivre?" Jusqu'à présent aucune statistique n'a montré de baisse du chômage. Tous les spécialistes sérieux et l'INSEE en tête, prévoient même un léger accroissement du taux de chômage durant le premier trimestre 2014, suivi peut-être d'une stabilisation au second trimestre. Soyez donc un peu plus indépendant et arrêtez cette rhétorique d'inféodation au pouvoir en place en essayant de faire croire à vos lecteurs que des évènements sont avérés, alors qu'il n'en est rien. Laissez donc la méthode Coué aux politiciens.
Réponse de le 23/12/2013 à 19:47 :
La Tribune n'est inféodée à rien du tout. Cet article explique juste comment Michel Sapin compte faire baisser le chômage. Il n'y a aucun jugement de valeur. Les données de l'Insee sur l'emploi auxquelles vous faites référence sont même exposées ici (du moins celles sur les destructions d'emplois dans le secteur marchand). Maintenant, si nos articles ne vous plaisent pas, c'est votre entière liberté et votre choix. Et c'est tout à fait respectable. Mais, dans ce cas, pourquoi ne pas plutôt aller lire "Les Echos", ou autre... Ah oui c'est vrai c'est payant. Très bonnes fêtes de fin d'année mais ne forcer pas trop sur la boisson parce que manifestement vous en tenez déjà une couche pour insulter ainsi les gens qui essayent de faire leur travail... Juste pour vivre.
Réponse de le 24/12/2013 à 10:13 :
Le taux de chômage ne peut pas augmenter de façon continue plus vite que la population en âge de travailler...or c'est l'heure du papy boom et les générations 1990-2000 sont par ailleurs moins nombreuses que la génération 80....Donc mathématiquement le chômage baissera. Ce qui est certain par contre c'est que l'évolution technologique (internet, robots) et le maintien du SMIC auront néanmoins pour conséquence la baisse continue du nombre d'emplois marchands...
a écrit le 23/12/2013 à 18:05 :
l'etatisation de l'economie francaise continue...
a écrit le 23/12/2013 à 17:35 :
Sapin utilise les pires méthodes de la gauche (création massive d'emplois bidon) et de la droite (radiations massives). Par ce traitement, on peut effectivement maquiller les chiffres mais la création de vrais emplois reste désespérement absente.
a écrit le 23/12/2013 à 16:39 :
c'est Noël ,on décore le sapin.!
a écrit le 23/12/2013 à 16:35 :
encore un qui est capable du pire comme du meilleur (comme son mentor) mais c'est dans le pire qu'il est le meilleur
Réponse de le 23/12/2013 à 18:15 :
dans le meilleur?? où?
a écrit le 23/12/2013 à 15:52 :
La baisse de quoi? Il veut parler de celle de la popularité de Hollande?
a écrit le 23/12/2013 à 15:44 :
Ce Monsieur fait partie de la bande d'incapables et enfumeurs qui nous gouvernent. Même si le taux de chômage se stabilise (à voir), ce n'est pas avec leur gestion économique et politique de notre pays que nous allons retrouver notre sérénité, notre compétitivité et notre rang économique dans le monde.
a écrit le 23/12/2013 à 15:30 :
Je ne crois qu'aux statistiques que j'ai moi-même bidouillées.
I only believe in statistics that I doctored myself.

Churchill
a écrit le 23/12/2013 à 15:19 :
De multiples projets industriels fortement créateurs d'emplois valorisés, projets avec un fort potentiel à l'exportation, sont tout simplement négligés, pour ne pas dire massacrés par les officines parapubliques chargées de l'innovation, l'ex Oseo Innovation ex Anvar ... dont les fonctionnaires frustrés de n'avoir jamais rien réalisé eux mêmes de leurs diplômes ronflants mais obsolètes sont bien planqués derrière la fameuse BPIFrance.
a écrit le 23/12/2013 à 15:14 :
Pourquoi ? La solution est toute trouvée: il suffit d'embaucher autant de "contrats d'avenir" bidons réservés aux incapables qu'il y a de nouveaux chômeurs et de les fourguer dans des organismes publics déjà pléthoriques. Et tant pis s'ils ne servent à rien, c'est le contribuable qui paiera.
Réponse de le 23/12/2013 à 16:37 :
sans parler de l'embauche massive de fonctionnaires chargés d'instruire les cancres las d'apprendre
a écrit le 23/12/2013 à 14:52 :
effectivement,on assiste a un phénomène de balancier avec la suppression graduelle d'emplois peu productifs dans le commerce et l'artisanat,remplacés par de fortes créations d'emploi dans les secteurs d'avenir(nouvelles technologies,finances et collectivités locales).le volontarisme de l'état porte ses fruits,ceci explique les sondages en forte hausse!
Réponse de le 23/12/2013 à 15:12 :
Commentaire collector de chez collector. Merci, il va me faire ma semaine de Noël.
Réponse de le 23/12/2013 à 17:52 :
Il est mignon tout plein Elu PS, par contre, il n'aura son cadeau qu'en Mars. Une belle veste !
Grace à vous, on vient mettre un nom sur la connerie.
Réponse de le 24/12/2013 à 10:46 :
L'élu Ps comme ceux qui nous gouvernent ont lu le livre de Tonton :Êpitres aux Imbéciles" Il faut donner du rêve aux Français. Que dire de plus que tout "ces posts
dont beaucoup sont excellent
a écrit le 23/12/2013 à 14:38 :
être borné et obtus a ce point est inimaginable ,je veux bien croire que les échéances électorales permettent toutes les démagogies mais ce Mitterrandien de première heure ferait mieux de se retirer chez lui et profiter du cumul des retraites qu'il a si bien su se constituer ,cela lui éviterait de sortir des balourdises plus grosses que lui
a écrit le 23/12/2013 à 14:28 :
La machine à "emplois fictifs" est lancée!
Toutes les études ont montré l'inutilité de ces emplois qui ensuite ne permettent pas un retour à l'emploi. Mais Hollande, qui n'a jamais travaillé de sa vie (faire de la politique, je ne considère pas sa comme un vrai travail) et qui n'y connait rien en économie a voulu construire toute sa politique de l'emploi dessus (malgré tous ses conseillers lui disant que c'était de la m..de!).
Aujourd'hui on peut se réjouir: l'emploi salarié baisse mais nos impôts augmentent pour pouvoir créer tous ces emplois aidés! Et le chomage va baisser... mais momentanément, puisque quand arrivera la fin de ces centaines de milliers d'emplois aidés, le chomage explosera de plus belle!
Merci à tous ces incompétents de détruire un peu plus notre économie!
Réponse de le 23/12/2013 à 15:22 :
Et alors, que font tous ces avocats UMP ?
Dorment-ils ?
Ou sont-ils à ce point incompétent pour engager les procédures qui conviennent pour traduire par devant les tribunaux tous les voyous qui créent des emplois fictifs ?

Ah peut être que les UMP et Nouveau Centre déguisé en UDI sont les premiers à en profiter ...
a écrit le 23/12/2013 à 14:20 :
La prochaine échéance électorale pourrait expliquer la temporisation du saupoudrage des emplois sans avenir. Cela ne s'appellerait-il pas de la corruption ou de la fraude électorale comme il en existe tant dans les pays "sous-développés"? Les comportements politiques sont révélateurs du niveau de déchéance d'une nation.
a écrit le 23/12/2013 à 14:08 :
Si ce Mr Sapin n'a rien d'autre dans son sac que cet artifice, il ferait mieux de se taire.
a écrit le 23/12/2013 à 13:50 :
Augmenter les impôts pour augmenter le nombres d'emplois aidés improductifs que les collectivités socialistes sont ardemment pressées d'embaucher.
Voilà l'axe principal de la politique économique de la piteuse équipe qui essaie de gouverner la France.
Réponse de le 23/12/2013 à 13:55 :
C'est exactement ça !
Réponse de le 23/12/2013 à 14:20 :
c'est bien un énarque si je ne me trompe pas. Donc ceci explique cela...
Réponse de le 23/12/2013 à 14:24 :
Je ne suis pas d'accord avec vous. Les emplois aidés (improductifs comme vous les appelez) se retrouvent dans l'éducation, la santé et les associations. Certes ces catégories ne sont pas productives au sens premier du terme, puisque ce sont des emplois de service. Sans le financement de ces emplois, les maisons de retraite, hopitaux, écoles etc se retrouveraient en situation de fermeture. A moins que ces postes soient financés par d'autres budgets, ce qui reviendrait au même. Demander au service public d'être productif est un non sens parce que justement un service n'est pas un produit. A moins que l'on préfère une société basée sur le rendement et non plus sur le service. Alors on pourra comprendre qu'un rdv médical soit refusé car non rentable, que les services de police soient uniquement axés sur la verbalisation puisque c'est rentable etc...
Réponse de le 23/12/2013 à 14:54 :
ah?alors un conseiller en gestion de patrimoine qui va vous vendre en mentant de l'assurance vie est plus productif qu'un emploi aidé fictif?
Réponse de le 23/12/2013 à 16:15 :
@ chuck9310
Les emplois aides plombent le budget des français depuis 40 ans. on est dans une spirale: plus de chômage, plus d'emplois aides, plus d'impôt pour payer ces emplois, cout du travail en hausse, plus de chômage, ...
Seul moyen pour s'en sortir: du travail, des larmes et de la sueur. En espérant que l'on ait pas le sang prédît par Churchill.
Réponse de le 23/12/2013 à 16:30 :
L'assurance vie est ce qui finance in fine la dette de l'état qui elle meme permet d'embaucher des emplois aidés fictifs. Donc oui, il est plus utile car il crée 2 jobs, le sien et celui de l'emploi aidé.
Réponse de le 24/12/2013 à 11:02 :
Critique facile qui ne traduit que votre crainte de perdre votre standing de vie.....
La realité en France aujourd'hui ce sont des millions de gens a la recherche d un minimal vital.
Attendons de voir....
Moi j ai migré au Portugal... (retraité)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :