Hollande annonce des baisses de charges sociales, pour gagner la bataille de l'emploi

 |   |  675  mots
(Crédits : reuters.com)
Le chef de l'Etat a dit vouloir "assumer la responsabilité" d'un programme d'économies. Il propose un pacte aux entreprises: moins de charges, moins de contraintes, mais plus d'emplois

François Hollande, qui a présenté ce mardi soir les traditionnels voeux aux Français, a été forcé de l'admettre: "les résultats sont forcément longs à apparaître, mais ils sont là", a assuré le chef de l'Etat, lors d'une intervention diffusée en léger différé, reconnaissant que 2013 avait été une année "intense et difficile".

Alors qu'un quart des Français seulement se déclare satisfait de son action, il a revendiqué ses choix: "j'ai confiance dans les choix que j'ai faits pour le pays".

Un pacte pour les entreprises: moins de charges, moins de contraintes, mais des embauches

Le président Hollande, qui s'exprimait sur fond d'image du palais de l'Elysée illuminé dans la nuit, les drapeaux tricolore et européen à sa gauche, a annoncé - fait assez inhabituel lors de cet exercice convenu - trois décisions présentées comme "fortes", à commencer par un "pacte de responsabilité" pour les entreprises assorti de "contreparties".

Ce pacte, a-t-il dit dans cette allocution de 10 minutes et 15 secondes, sera "fondé sur un principe simple : moins de charges sur le travail, moins de contraintes sur leurs activités et, en même temps, une contrepartie, plus d'embauches et plus de dialogue social".

C'est la condition, a-t-il insisté sans donner de précisions, d'une France plus "attractive", plus "moderne" et plus "souple".

Des réductions de dépenses publiques...

Pour François Hollande, "l'essentiel" qui doit "réunir" les Français est "le destin économique, industriel, productif de notre pays dans les dix prochaines années".

Pour se donner un peu de marge de manoeuvre, il table sur la réduction des dépenses publiques avec l'Etat, prié de se "concentrer sur ses missions essentielles". Les collectivités locales, a-t-il ajouté, devront "voir leurs compétences clarifiées" et "la sécurité sociale" devra en finir avec "les excès" et "les abus".

… dont il assumera la responsabilité

"J'assumerai, moi-même, la responsabilité et le suivi de ce programme d'économies durant tout le quinquennat", a-t-il promis, prenant le pas sur son Premier ministre Jean-Marc Ayrault, lancé dans une remise à plat du système fiscal.

"les impôts devenus trop lourds"

Ces économies doivent permettre de conduire "à terme" à une réduction des impôts après celle du déficit public, a-t-il assuré sans plus de détails sur cet objectif même s'il l'a reconnu: "les impôts sont devenus lourds, trop lourds, à force de s'accumuler depuis de nombreuses années".

Deuxième décision : "simplifier la vie de chacun" pour les particuliers avec les "démarches administratives" ou "les actes de la vie quotidienne" mais surtout "pour la création d'entreprises" et "le développement de l'investissement". Tous ses prédécesseurs se sont engagés avant lui à conduire cette simplification, sans y parvenir de façon efficace.

"Tout doit être rendu plus facile", a insisté François Hollande qui a rappelé aussi sa volonté d'accomplir la "transition énergétique" (économies d'énergie, rénovation des logements, lutte contre le réchauffement climatique...), que les écologistes, membres de sa majorité réclament, sans grand succès, depuis 18 mois.

Ce point est une des questions sensibles pour la constitution de listes uniques avec les écologistes pour les municipales de mars prochain.

L'inversion de la courbe du chômage… passée sous silence

Sur le chômage, le président s'est abstenu de rappeler son engagement, pris il y a un an, d'en inverser "coûte que coûte" et durablement la courbe ascendante, dont il a fait un marqueur de son quinquennat.

"En 2013, le chômage est resté à un niveau encore élevé, même si la tendance de ces derniers mois s'améliore", a-t-il noté, et "en 2014, nous aurons besoin de la mobilisation de tous pour gagner cette bataille".

Il faudra attendre la publication des chiffres de décembre, fin janvier, pour savoir si ce pari présidentiel a été remporté ou perdu. Les chiffres de novembre ont accusé une hausse (+17.800) qui a pratiquement effacé la baisse du mois d'octobre (-20.500).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/01/2014 à 21:35 :
Ce "programme" et une connerie.
Le patronna va augmenter leurs marges beneficiaire, enrichire, encore plus, les actionnaires...
Mais l'argent, faudra bien qu'il le trouve, et ou le trouvera t-il ailleurs que dans la poche du contribuable ?
RESULTATS : les pauvres seront ENCORE plus pauvre toujours les memes qui paies...
La droite a trouvé leurs nouveaux leader !
Putain de pays
a écrit le 16/01/2014 à 21:34 :
Ce "programme" et une connerie.
Le patronna va augmenter leurs marges beneficiaire, enrichire, encore plus, les actionnaires...
Mais l'argent, faudra bien qu'il le trouve, et ou le trouvera t-il ailleurs que dans la poche du contribuable ?
RESULTATS : les pauvres seront ENCORE plus pauvre toujours les memes qui paies...
La droite a trouvé leurs nouveaux leader !
Putain de pays
a écrit le 07/01/2014 à 0:00 :
Après avoir tapé sur les entreprises voir à les abattre, il pense à faire un pacte de responsabilité avec eux en leur donnant un bonbon on c'est bien que le bonbon est pour lui et l'emballage est pour les entreprises.
a écrit le 03/01/2014 à 19:09 :
cela fait 20 ans que les gouvernements promettent des baisses de charges, en mettent en place quelques unes pour les retirer aussi vite qu'apparues et globalement le niveau des charges est monté, monté, monté...le chômage est arrivé; de nouvelles hausses de charges. or le monde de l'entreprise étant instable par essence, si ce qui relève de l'état ne l'est pas plus sur le plan des charges, des règles et de la fiscalité, la conclusion est que le chef d'entreprise devenu méfiant, surtout s'il est assez agé pour avoir un peu d'expérience, ne veut plus se faire plumer en cas de marchés difficilement prévisible, n'embauche pas, et il a parfaitement raison !
a écrit le 03/01/2014 à 10:53 :
Bon M. Hollande vous avez compris pour faire baisser le chomage et sauver notre industrie de la concurence allemande et des pays de sud : il faut arrêter les emplois aides et mettre le smic à 400 euros
a écrit le 02/01/2014 à 21:32 :
Créer des emplois c'est bien, super! mais qui va acheter ? pour faire tourner les entreprises, les classes moyennes, les retraités, il les a essoré, reste les cas sociaux, ils vont acheter avec quel argent?
Réponse de le 06/01/2014 à 23:52 :
Le votre pardis!
a écrit le 02/01/2014 à 19:22 :
baisser les charges sur les entreprises ne sera pas susffisant. Il faut dévaluer notre monnaie pour sauver notre industrie
a écrit le 02/01/2014 à 18:52 :
Il a oublié de dire qu'il augmentait les impôts et taxes de 10 milliards à compter du 01 janvier 2014!
a écrit le 02/01/2014 à 18:00 :
Ce n'est qu'un effet d'annonces. il promet comme l'an passé et ses promesses sont mensongères et fallacieuses
a écrit le 02/01/2014 à 15:24 :
Concernant le CICE, vous savez sûrement que c'est LA POSTE qui en est le premier bénéficiaire. Comme vous savez, LA POSTE produit beaucoup de richesse, les suivants étant les Hyper Marchés.
43 % des PME déclarent qu'elles ne feront pas appel à ce mécanisme beaucoup trop compliqué et, sans conditions encore clairement définies, et source d'économies beaucoup trop décalées dans le temps alors que les trésoreries sont exsangues maintenant.
Les promesses rendent les fous joyeux.
a écrit le 02/01/2014 à 14:01 :
Comment se fait il qu'il n'y a que des contributeurs UMP dans ce Forum?
Réponse de le 03/01/2014 à 19:13 :
il y a surtout beaucoup de gens sensés qui savent compter; eux....et qui savent que les arbres ne montent pas jusqu'aux cieux et que les dépenses à crédit n'ont qu'un temps : celui où il faut rembourser la fiesta, que l'état et qu'une grosse minorités de français ont fait pendant 30 ans...
a écrit le 02/01/2014 à 12:40 :
Il faut réduire davantage les dépenses publiques, à commencer par les expéditions coloniales en Afrique qui relèvent d'une période révolue (depuis 50 ans).
a écrit le 02/01/2014 à 12:17 :
un exemple : la "Régionalisation" de services publics :
Avant : 4 établissements, deux directeurs (un pour deux sites) et 4 Sous Directeurs
Après : 4 établissements (dont un siège social) MAIS SIX DIRECTEURS !
avec bien sur les salaires et charges sociales afférents).
Par contre le petit personnel lui a fondu comme neige au soleil !
Sans compter les dépenses suite à la mise en place des marchés dit publics pour tout (Papiers, ordinateurs, voitures, ect....), qui en fait coutent plus cher (je parle par exemple de la remise en état de véhicules avant de les rendre...) que si on faisait marcher le commerce local....C'est ça faire des économies !
sans
Réponse de le 02/01/2014 à 12:52 :
Là ce sont les régions qui sont responsables, c'est un problème local pour lequel on vote le plus directement. On ne va pas demander à Paris de régler tous les problèmes régionaux et locaux, il ne le pourra jamais.
a écrit le 02/01/2014 à 12:08 :
Si cette bonne intention pouvait être suivie d'effets, ce serait magique.
La France peut compter sur moi pour créer autant d'emplois que les économies de charges le permettront. Et beaucoup de patrons de PME seront sur la même ligne.
Mais j'ai bien peur que ce ne soit que du vent. Comme le contrat de génération, qui ne sert à rien sauf à empocher 4000 € sur un emploi qui aurait de toute façon été créé. Comme le CICE, soit-disant 20 MM d'€ redonnés aux entreprises, mais solde zéro si compte le temps de traitement administratif nécessaire.
Souhaitons une plus longue vie et une mise en oeuvre efficace à cette bonne résolution.
Parce que si ça fait comme la résolution de faire un régime ou d'arrêter de fumer, ça va faire psschhhit !
a écrit le 02/01/2014 à 12:00 :
Il se moque de tous les français ! Il augmente les impôts et prélèvements et il vient nous dire ensuite qu'il y a trop d'impôts . Il ne comprend rien ce pauvre garçon !
Réponse de le 02/01/2014 à 12:45 :
C'est vous qui n'avez pas suivi. Il a évoqué les entreprises et la relance. Vous oubliez les dettes laissées par les précédents gouvernements.
a écrit le 02/01/2014 à 11:57 :
il ne sait plus quoi dire pour essayer de redorer son blason. Il est grillé, il a réussi à réconcilier les français contre lui: haro sur le baudet!!!, ses discours ne sont plus écoutés que par les quelques idéologues déjantés et les assistés accrochés à leurs allocs.La facture va être salée aux municipales et aux européennes.
Réponse de le 02/01/2014 à 12:43 :
Proposez vos solutions au lieu de dénigrer comme un simplet.
a écrit le 02/01/2014 à 11:53 :
Je penche plutôt pour du bla bla , destiné encore à tromper les français , car FH a aussi déclaré il y a peu qu'il ne changerait pas son plan initial ,qui est "bon" selon lui . Il ,suffit donc d'attendre quelque peu pour voir ce qu'il en advient
Réponse de le 02/01/2014 à 12:53 :
Tant mieux s'il s'adapte à la situation et est à l'écoute, c'est mieux que l'inverse.
a écrit le 02/01/2014 à 11:52 :
Il donne d'une main et reprend de l'autre...
Encore un pacte de plus, alors que l'on attend des commandes.
J'aimerais bien savoir quel boulot le Pole emploi proposerait à FH et JMA s'ils déposaient un CV incognito
Réponse de le 02/01/2014 à 13:00 :
Feriez-vous mieux à leur place et comment ? Présentez-vous à des élections et informez-nous, nous vous suivrons avec intérêt.
a écrit le 02/01/2014 à 11:30 :
pour baisser les charges il est obligatoire de baisser le nombre de ponctionnaires élémentaire de logique monsieur le président le contraire est mensonge
a écrit le 02/01/2014 à 11:11 :
Mais non, il ne peut pas réduire significativement les dépenses sans réduire le nombre de fonctionnaires. Les frais de fonctionnement sont relativement marginaux par rapport aux dépenses de personnel dans les ministères ou "sociales" dans les collectivités locales. La politique qu'il mène conduit à l'augmentation du nombre de fonctionnaires. Donc toute "baisse des charges" ne pourra être gagée par lui et son équipe que sur un relèvement des impôts existants...ou sur de nouveaux impôts...mais pas sur une baisse des dépenses.
Réponse de le 02/01/2014 à 13:02 :
Le nombre de fonctionnaires n'a jamais autant été réduit en net par un gouvernement.
a écrit le 02/01/2014 à 10:25 :
pourquoi attendre si longtemps avant d'appliquer une telle mesure ?
a écrit le 02/01/2014 à 10:14 :
au 1er janvier 2014, il y a une hausse de la TVA. On le sait ! mais ce qu'on sait moins (personne n'en a parler), en contrepartie, il y aune baisse de la cotisation Patronale Allocation Familiale de 0.15% (cf site internet URSSAF.fr). On nous dit que c'est en contrepartie de l'augmentation de la cotisation vieillesse qui sert à financer le CICE. mais en fait ce n'est que la TVA sociale que SARKOZY voulait mettre en place et que Hollande a tout simplement changé ! Merci M. François SARKOZY !
Réponse de le 02/01/2014 à 13:05 :
Sauf que Sarko voulait faire passer la TVA à 21% voire un peu plus...et là 19,6% à 20% ce n'est pas grand chose et ne sera pas répercuté sur tout.
a écrit le 02/01/2014 à 9:50 :
Bon dieu mais ou est sa ligne de conduite. Un jour plus d'impots, demain allégement d'impots, tout celà est incohérent, improductif et faiseur d'incertitudes pour tous ceux qui veulent investir. le président ne sort pas grandi de sa prestation. Hier il n'aimait pas les riches, ils n'aimait pas les patrons et aujourd'hui il fait appel à eux? Est-il normal? Qu'il commence à réduire le nombre de ministres, qu'il fasse vraiment une autre politique et non celle du cul entre deux chaises
Réponse de le 02/01/2014 à 13:07 :
Quand il y a près de 2000 milliards d'euros de dettes laissées par 30 années de divers gouvernements et la crise, ce n'est pas quelques ministres en plus ou en moins, dont d'ailleurs les salaires et avantages ont été réduits par ce gouvernement, qui change.
Réponse de le 03/01/2014 à 10:26 :
le conseil constitutionnel a invalider la baisse de salaire des ministre et le gouvernement Ayrault a plus de ministre que le gouvernement fillon!!
a écrit le 02/01/2014 à 9:26 :
Hollande n'attend que des miracles, voir la photo où ce mécréant fait sa prière...
a écrit le 02/01/2014 à 9:01 :
"dépenses publiques avec l'Etat" du vent, encore du vent, qu'il se mette au boulot pour les réduire et vite. Ça n'en prend pas le chemin quand on voit que l'état va injecter 30 millions d' € dans la SNCM qui ne fait que pomper l'argent public depuis des années et que l'on aide pas une société d'électronique qui a besoin de 20 millions d' €, qui elle produit quelque chose, c'est le monde à l'envers.
a écrit le 02/01/2014 à 9:01 :
cela suffit les patrons ne payeront plus rien rt à la charge des employées ;de plus ils bénéficient d'aide installation etc et partent comme la boitte Allemande ou licencie pour augmenté le profit des actionnaires et embauche des chauffeurs d'autres pays sous payé bien marre
a écrit le 02/01/2014 à 8:52 :
Qui a pu lui souffler toutes ses betises ?

A par une oreillette de gauche
a écrit le 02/01/2014 à 5:36 :
Moins de contraintes?
Au 1.1.2014 la durée minimale d'un contrat de travail à temps partiel est de 24h hebdomadaire soit 68%!!
Merci à tous
a écrit le 01/01/2014 à 22:40 :
blabla bla! Il fallait deux ans pour inventer l'eau chaude?
a écrit le 01/01/2014 à 21:21 :
L'art de la formule (avec les communicants dans l'oreillette, quel président rassurant et sûr de lui !), le choix des bons mots, des mots qui rassurent pour tenter d'endormir.

"En 2013, le chômage est resté à un niveau encore élevé (...)".

Nan, nan. Le chômage n'est pas "resté" monsieur le Président, il s'est ACCRU. La différence est énorme, c'est celle qui sépare les fantasmes de la réalité.

Merci d'utiliser les justes mots (et pas votre oreillette), monsieur le (moi) Président.
a écrit le 01/01/2014 à 20:59 :
Là le pauvre ,il ne sait plus ou il va ,annonce des baisses le même jour qu'entre en vigueur des hausses , tout et n'importe quoi ,je pense qu'il est complètement paumé, le drame ,c'est nous qui trinquons............
a écrit le 01/01/2014 à 20:56 :
Des promesses sur l'emploi, j'en ai fait et j'en ferais encore !!!! Gerra ou Hollande ???
a écrit le 01/01/2014 à 19:47 :
Baisse de charges pour les entreprises, hausse pour les particuliers.
Cela s'appelle des transferts avec alourdissement
a écrit le 01/01/2014 à 19:41 :
Baisse des charges qu'elles augmentent au 01/01/14 pour les retraites? Je crois que l'on nous fait prendre des vessies pour des lanternes ......
a écrit le 01/01/2014 à 19:28 :
Avec son humour, il a voulu nous faire confondre le 1er janvier et le 1er avril... C'est vrai, c'est toujours un premier, mais ça n'a pas du tout le même sens!
a écrit le 01/01/2014 à 19:09 :
PAPIE SE FOUT DE NOTRE POMME ! Notre voeu pour 2014 ? qu'il dégage
Réponse de le 01/01/2014 à 19:43 :
ben moi, c'est qu'il reste : 1 partout.
Réponse de le 01/01/2014 à 21:39 :
Tu es juste dans les quotas 1 sur 10 , pas 1 partout
Réponse de le 01/01/2014 à 23:49 :
Pour vous faire plaisir ? La démocratie, ça vous dit quelque chose ?
a écrit le 01/01/2014 à 18:21 :
Il prépare son discours du 17 janvier en disant:prélèvements à niveau constant,autre financement que le travail pour les charges sociales.Vous entrevoyez la solution?
a écrit le 01/01/2014 à 17:47 :
bizarre je croyais qu'i aimait pas les riches ! et maintenant il en a besoin ?
a écrit le 01/01/2014 à 17:25 :
c est jeff qui a raison???
a écrit le 01/01/2014 à 17:25 :
Ah notre président découvre que le plus impôts et pas d'économie tuent non seulement l'emploi mais assèchent l'économie... Depuis 2012 belle aveu de compréhension de ce qu'est l'économie et le monde actuel...
La pensée bobo serait en voie d'extinction ?? Ouf !
Si au moins l'action qui va venir était forte, cherchait à réduire la charge étatique par des réformes courageuse: alignement des règles/retraite public/privé, forte baisse du nombre des fonctionnaires - à moduler selon les domaines -, réduction du train dispendieux de l'Etat (supprimer le Conseil Eco et Social par exemple, interdire les cumuls et payer ces politiques au prorata de leur présence effective dans leur fonction...), des collectivités, remise à plan de la formation, des aides, simplification des strates administratives (fin des départements...), si seulement tout cela était adressé, alors tous ces mois de présidence ratés seraient vite oubliés.
Reste que cette politique n'est pas "de gauche".. Certes certes, mais elle s'impose car le monde nous l'impose et l'on ne peut exister qu'en s'alignant sur le non négociables de notre époque (bomber le torse en le niant n'est qu'esbroufe...)...
Du courage du courage, osez enfin M le Président. Par du donnant donnant s'il le faut, ce qui n'est pas aberrant vis-à-vis des acteurs impliqués - individus & entreprises -. Car si l'action de l'Etat est forte envers ces derniers, la contrepartie demandée doit l'être aussi.
a écrit le 01/01/2014 à 17:05 :
Annoncer moins de contraintes pour les entreprises, dans un pays qui compte plus de 400 000 normes, et le jour où les VTC sont plombés par la réglementation pour faire plaisir à la corporation des taxis, ce président ne manque décidément pas d'humour !!...
a écrit le 01/01/2014 à 16:29 :
Ah notre président découvre que le plus impôts et pas d'économie tuent non seulement l'emploi mais assèchent l'économie... Depuis 2012 belle aveu de compréhension de ce qu'est l'économie et le monde actuel...
La pensée bobo serait en voie d'extinction ?? Ouf !
Si au moins l'action qui va venir était forte, cherchait à réduire la charge étatique par des réformes courageuse: alignement des règles/retraite public/privé, forte baisse du nombre des fonctionnaires - à moduler selon les domaines -, réduction du train dispendieux de l'Etat (supprimer le Conseil Eco et Social par exemple, interdire les cumuls et payer ces politiques au prorata de leur présence effective dans leur fonction...), des collectivités, remise à plan de la formation, des aides, simplification des strates administratives (fin des départements...), si seulement tout cela était adressé, alors tous ces mois de présidence ratés seraient vite oubliés.
Reste que cette politique n'est pas "de gauche".. Certes certes, mais elle s'impose car le monde nous l'impose et l'on ne peut exister qu'en s'alignant sur le non négociables de notre époque (bomber le torse en le niant n'est qu'esbroufe...)...
Du courage du courage, osez enfin M le Président. Par du donnant donnant s'il le faut, ce qui n'est pas aberrant vis-à-vis des acteurs impliqués - individus & entreprises -. Car si l'action de l'Etat est forte envers ces derniers, la contrepartie demandée doit l'être aussi.
a écrit le 01/01/2014 à 16:29 :
Ah notre président découvre que le plus impôts et pas d'économie tuent non seulement l'emploi mais assèchent l'économie... Depuis 2012 belle aveu de compréhension de ce qu'est l'économie et le monde actuel...
La pensée bobo serait en voie d'extinction ?? Ouf !
Si au moins l'action qui va venir était forte, cherchait à réduire la charge étatique par des réformes courageuse: alignement des règles/retraite public/privé, forte baisse du nombre des fonctionnaires - à moduler selon les domaines -, réduction du train dispendieux de l'Etat (supprimer le Conseil Eco et Social par exemple, interdire les cumuls et payer ces politiques au prorata de leur présence effective dans leur fonction...), des collectivités, remise à plan de la formation, des aides, simplification des strates administratives (fin des départements...), si seulement tout cela était adressé, alors tous ces mois de présidence ratés seraient vite oubliés.
Reste que cette politique n'est pas "de gauche".. Certes certes, mais elle s'impose car le monde nous l'impose et l'on ne peut exister qu'en s'alignant sur le non négociables de notre époque (bomber le torse en le niant n'est qu'esbroufe...)...
Du courage du courage, osez enfin M le Président. Par du donnant donnant s'il le faut, ce qui n'est pas aberrant vis-à-vis des acteurs impliqués - individus & entreprises -. Car si l'action de l'Etat est forte envers ces derniers, la contrepartie demandée doit l'être aussi.
a écrit le 01/01/2014 à 16:08 :
ah ce Hollande, un sacré farceur qui confond ses vœux de nouvelle année avec le premier avril, des promesses et toujours des promesses mais rien de concret, sa démission serait le seul moyen pour relever la France , ceux qui ont voté pour lui devront ouvrir davantage leur porte-feuille cette année car le trou béant du budget sera difficile a combler, chômeurs vous allez encore attendre,
a écrit le 01/01/2014 à 16:03 :
Des promesses, des promesses ... : Moi employeur, je créerai à nouveau des emplois ... le jour où il y aura du concret ! D'ici là, il faudra se contenter des désinscriptions de pole emploi, des stages bidons et des pseudos emplois subventionnés par les impots !!!
a écrit le 01/01/2014 à 16:00 :
Une auguemantation de la TVA , alors cela ne change rien, merci au socialiste....
a écrit le 01/01/2014 à 15:52 :
y a t il encore des français pour croire un président qui ruine son pays ? mais est ce qu'il donne l'impression de parler de son pays lui qui a été élu 'par défaut' ?
A suivre
Réponse de le 01/01/2014 à 16:01 :
Les fonctionnaires !
a écrit le 01/01/2014 à 15:44 :
Le bon sens reviens à l'Elysée?
a écrit le 01/01/2014 à 15:32 :
il a promis quantité, il a fait marche arrière partout, il a peur de tout, il n'a jamais rien géré ni managé, c'est une énarque : gestion de la paix sociale à n'importe quel prix, après moi le déluge...parce que le but de l'ena c'est d'être bien classé pour pantoufler à bercy et renvoyer l'ascenceur au réseau.... l'ena devrait être un critère d'interdiction de candidature à tout poste de responsabilité, donc à supprimer
a écrit le 01/01/2014 à 15:18 :
il peut gesticuler dans tous les sens , mais il ne changera rien , l'homme de l'année c'est Dieudonné super star !
a écrit le 01/01/2014 à 15:11 :
Réduction de la dépense publique ?

Qu'ils commencent par supprmer la Légion d'Honneur. 657 décorés aujourd'hui avec notre argent...
a écrit le 01/01/2014 à 15:04 :
moi j'ai été ébloui par le livre l'enfumeur , je retrouve tout les éléments de ce belle ouvrage à chaque intervention télévisée comme hier soir à 20 heures . Enfin c'est le système que tout le monde dénonce .......
a écrit le 01/01/2014 à 13:06 :
Qui croit encore super menteur ? Baisser les charges alors que les cotisations retraites augmentent ? Faire une politique de l'emploi alors que depuis 18 mois ils font une politique de destruction de l'emploi ? Laissez moi rire…jaune !
a écrit le 01/01/2014 à 12:57 :
Les Voeux de Bruxelles par la bouche de "notre" président!
Réponse de le 01/01/2014 à 14:04 :
les voeux de Madame Christine Lagarde par la bouche de notre Hollandais de service
a écrit le 01/01/2014 à 12:54 :
et bien moi je l'aime bien cette république généreuse.... Il faut en profiter tant que ça dure !
a écrit le 01/01/2014 à 12:45 :
En tout cas les vœux étaient encore une fois à destination des ENTREPRISES PLEURNICHARDES!
Les patrons devraient plus se battre pour le pouvoir d'achat de leur salariés (en lieu et place des syndicats escrocs) pour relancer la consommation, les emplois par la suite suivront!
a écrit le 01/01/2014 à 12:40 :
Allons, allons, vous vous emportez. François est un bon président. Vous verrez qu'avant la fin de son mandat, il aura redressé la France. Il est normal qu'il soit nécessaire de faire des sacrifices, mais en 2017, je suis sûr qu'il sera réélu.
Réponse de le 01/01/2014 à 14:09 :
Joséphine ange gardien
Réponse de le 01/01/2014 à 15:48 :
il ne changera rien que des paroles !
a écrit le 01/01/2014 à 12:22 :
désinformation socialiste ordinaire....Faut dire que le dernier gouvernement socialiste en UE, aura de la chance s'il fini l'année...Hélas..., comme en Grèce, Espagne, Portugal ,Irlande ...l'ardoise va être sévère...
Réponse de le 01/01/2014 à 15:45 :
L'UMP et Nicolas Sarkozy n'ont laissé aucune ardoise. Vivement leur retour au commande pour redresser la barre.
a écrit le 01/01/2014 à 12:22 :
Les Voeux de Bruxelles par la bouche de "notre" président!
a écrit le 01/01/2014 à 12:21 :
Les Voeux de Bruxelles par la bouche de "notre" président!
a écrit le 01/01/2014 à 12:17 :
Les français ont la mémoire courte:que faites vous de la "révolution fiscale" d'AYRAULT????Voila pourquoi ça va aller mieux en 2014.
a écrit le 01/01/2014 à 12:13 :
Baisse des dépenses de l'état
Pourquoi en parler pour 2014 sans aucun objectif ni stratégie
Cela sera comme le grand choc de simplification baratin rien en phase et depuis 50 nouvelles lois et décrets
Des mensonges non tenus : baisse du chômage en 2013 , équilibre des comptes en 2017 ´ fermetiUre de la centrale de Feshenheim Le nucléaire à 50% en 2020 .....
Sanctions elections
Réponse de le 01/01/2014 à 14:21 :
Comme dans la Fable La montagne ayant accouché d'une souris, il va encore nous pondre une nouvelle commission pour essayer de comprendre comment on peut faire baisser le déficit public. Il ne fera rien car il n'a jamais rien fait dans sa vie. ah si l'on pouvait l'envoyer dans un camp pour qu'il comprenne ce que c'est de travailler!
a écrit le 01/01/2014 à 12:09 :
je pense que c'est surtout lui qui est lourd.Vivement qu'il dégage.
a écrit le 01/01/2014 à 12:07 :
il est dans la ligne du PS donc n'attendez rien ! à part la misère . Pour eux tout va bien , ils passent de bonnes fêtes et soyez prêts a aller voter ! ils vont bientôt vous appelez comme dab et si vous vous détournez et bien les autres dans face vous offrent le même couvert et rein ne changera , la misère encore et encore.
a écrit le 01/01/2014 à 11:55 :
Qu'ils s'inscrivent sur Facebook sous un pseudo. Là, il pourra faire le plein d'amis.
a écrit le 01/01/2014 à 11:50 :
encore ,qui dit baisse de charges social dit creation de taxes et impots ,et le CICE pour les entreprises a quoi sert -il ,on prefere massacer les classes moyens comme en 2013 et preserver son electorat des fonctionnaires et service public comme les retraites qui coutent 7 milliards aux contribuables,a bientot Mr hollande.
a écrit le 01/01/2014 à 11:44 :
Il commence bien la nouvelle année par un GROS MENSONGE, comme à l'accoutumée.
a écrit le 01/01/2014 à 11:42 :
Après un message de voeux à la "Prévert", cad un catalogue sans fin de promesses, comme seul F. Hollande sait le faire, nous avons toujours un président qui est un déni permanent de la réalité, qui vit dans un monde économique qu'il n'a toujours pas compris.....
La réalité est celle-ci soit tout le contraire des déclaration de F.H. :

• la dépense publique totale va encore augmenter en 2014 et dépasser 1.200 milliards ;
• 687,6 milliards de dépenses brutes au total pour l’État ;
• un déficit structurel sous-évalué qui dépassera 3,6% en 2014, rien que pour l’État ;
• les 15 milliards d’euros d’économies annoncées sur l’ensemble des dépenses publiques sont en partie fictifs ;
• stabiliser la dette demanderait 30 milliards d’économies en plus ;
• la masse salariale de l’État fuite vers les opérateurs (plus de 18.000 agents sur deux ans) ;
• la dotation aux collectivités locales baisse en apparence mais est sur-compensée en pratique (+2,03 milliards contre -1,5 milliard d’euros) ;
• les programmes d’investissement d’avenir (11 milliards d’euros dont 9,5 au budget général) jouent sur les déficits publics à hauteur de 4,5 milliards d’euros (via les dépenses de fonctionnement des opérateurs) ;
• Entre 15,8 et 21,9 milliards d’euros de surévaluation des recettes publiques.


BONNE ANNEE 2014 à tous les lecteurs de la Tribune, que les journalistes fassent montre d'objectivité dans leurs commentaires et respectent leur lectorat.
a écrit le 01/01/2014 à 11:40 :
Je ne l'ai pas entendu, j'avais autre chose à faire, mais si c'est pour faire moins bien qu'au delà de nos frontières ça n'aura aucun sens, on sera toujours à la traine. Beaucoup de belles paroles en France, tant qu'il y a toujours des gens pour tout gober.
a écrit le 01/01/2014 à 11:39 :
Vous allez vite en besogne tout ça n'est qu'une idée du moment nous voyons qu'il y a rien derrière et peut être que les ministres ne sont pas au courant
a écrit le 01/01/2014 à 11:34 :
c'est maintenant à coups de sabre qu'il va aborder le problème du chômage
a écrit le 01/01/2014 à 11:00 :
je l'ai touvé convainquant,brillant par moments,quand il disserte sur le terrain économique!une proposition:pourquoi ne pas augmenter les dotations des collectivités locales,sachant qu'elles sont aujourd'hui le secteur le plus dynamique en termes de recrutements?l'année dernière ,leurs effectifs ont cru de 1.7%,et probablement encore plus dans les agences d'état!voila un vrai gisement d'emplois pour l'avenir!
Réponse de le 01/01/2014 à 11:22 :
Je ne pense pas que l'on vive dans le même pays - En 2013, il était où HOLLANDE !!!!!!!! Pour lui, en 2012, la crise n'existait pas - Il change de discours toutes les semaines - Ce n'est pas demain la veille que le privé embauchera compte tenu de l'instabilité fiscale - Il suffit de voir le matraquage fiscal pour 2014 pour encore 12 milliards - Tant qu'il ne comprendra pas que c'est une réforme profonde de l'état (trop de ministres, de député, de mille feuilles administratifs ect ect ...) ce sera l'échec total - Avec une Europe fédérale qui ne mène à aucun avenir - Il faut une Europe des nations et une monnaie commune et sortir de cette monnaie unique qui fige nos économies -
Réponse de le 01/01/2014 à 11:25 :
Les collectivités locales c'est beaucoup de dépenses pour peu d’efficacité!
Je vous conseille de lire "absolument débordée ou le paradoxe du fonctionnaire".
Une jeune fonctionnaire (Zoé Shepard) raconte de manière humoristique ses journées de travail. Hallucinant!! Elle décrit un univers absurde.
Un monde où ceux qui en font le moins se déclarent « dé-bor-dés ! » Où les 35 heures se font... en un mois.
elle passe ses trois heures de travail hebdomadaire à pipeauter des notes
administratives, bidouiller de vagues rapports, jouer les GO pour
délégations étrangères et hocher la tête en réunion.
L'essentiel est de réussir à gaspiller son temps en prenant un air important, à
lécher les bottes des dirigeants pour glaner quelques informations et à
jouer les fidèles vassaux des élus tout puissants.
Réponse de le 01/01/2014 à 11:28 :
Dans les combinats que je surveillais quand j'étais plus jeune (quelle époque aussi) on avait compris qu'il fallait occuper les gens. Sinon ils ne tenaient pas en place. On savait comment faire. Mais on était disons plus dynamique, plus offensif quoi.
Réponse de le 01/01/2014 à 11:33 :
Gisement d'emplois?! Voila bien une expression de bureaucrate; une sémantique bien jolie... Comme si il fallait simplement creuser... Et vous avez pense a l'écologie? Les gisements sont interdits Monsieur le beau parleur!... Trop polluants... Non il faut simplement laisser faire les entrepreneurs et ne PAS LES TAXER ET NE PAS LES JALOUSER. Laissez les faire leur business sans contrainte (le marche est bien difficile par lui même) et ils créeront des emplois. Mais bon vous autres du ps vous êtes aussi allergiques aux PME que bornes dans votre compréhension de la Main Street Economy...
Réponse de le 01/01/2014 à 11:48 :
Aberrant... Ce sont les entreprises qui paient, via l'impôt, ces emplois de fonctionnaires territoriaux : par effet de vases communicants, un fonctionnaire embauché crée un chômeur de plus. On crée donc des emplois sans avenir !
Et, en plus, un fonctionnaire ne crée aucune richesse, au contraire : il produit des normes, des contraintes, des entraves à la libre entreprise.
Le "gisement" que vous décrivez nous enfonce encore plus dans le marasme.
a écrit le 01/01/2014 à 10:47 :
Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se dégrade.
Réponse de le 01/01/2014 à 12:15 :
Si avec Hollande, la France se perd un peu plus dans le déclin de l'innovation, le désastre industriel, la décrépitude de la moralité, initiés par Chirac et Sarkozy
a écrit le 01/01/2014 à 10:39 :
bonnet rouge du paysan contre bonnet d'ane de l'énarque à question pour un champion:L'enarque sait faire pousser la taxe: un légume qui a de l'avenir
Réponse de le 01/01/2014 à 12:03 :
je préfère de loin l'agriculteur à l'enarque qui est un fainéant
a écrit le 01/01/2014 à 10:35 :
Il nous demande d'avoir la Foi ,on y croit c'est pour demain.Demain il double les amendes,les redressements,les nouvelles normes ....,on peut lui faire confiance ,il prendra le dernier cents du porte monnaie
a écrit le 01/01/2014 à 10:24 :
Nous avons entendu du ChiracoSarkHollande, et la France souffre durement des ChiracoSarkHollanderies.

Ce sont les mêmes, le même baratin, les mêmes actes politicards, les mêmes mensonges, les mêmes trahisons.
a écrit le 01/01/2014 à 10:17 :
comment ce type peut il être aussi hors sujet sur tout et ne jamais être sanctionne ? le dogmatisme socialiste des années 70 fait rage chez ce monsieur. Sait il que nous sommes en 2014 ?
a écrit le 01/01/2014 à 9:55 :
En résumé, il nous dit qu'il n'a fait que des erreurs depuis 18 mois...(trop d'impôts, pas de réduction des dépenses publiques...) Et il nous parle de "responsabilité". ça aurait pû être drôle...
a écrit le 01/01/2014 à 9:51 :
Entre ce qui est dit et ce qui est fait il y a un sacré fossé. C'est la marque de fabrique de FH: des voeux sympa pour tous......
a écrit le 01/01/2014 à 9:48 :
La classe moyenne est pressurisée d'impôts et de taxes un peu plus chaque année. Le président du changement foireux ne comprend rien. Son pacte aura une drôle une tête au mois de Mars.
a écrit le 01/01/2014 à 9:47 :
Il faut penser à l'après parenthèse Hollande et massacrer le socialo dans les urnes. Pas 1 socialiste ne doit être élu.
Réponse de le 01/01/2014 à 11:07 :
Et qui doit être élu alors ?
Réponse de le 01/01/2014 à 11:48 :
N'importe qui mais pas ces incapables de socialo. Vous arrivez encore avoir confiance en ces brêles du PS, il vous faut encore quoi pour comprendre.
Réponse de le 01/01/2014 à 12:29 :
Et qui doit être élu alors ?
a écrit le 01/01/2014 à 9:45 :
discours complétement nul et de pauvre language,que des euh...euh...euh il serait temps qu'il passe a la lettre F..,que des mensonges comme dab,merci pour la suppression de l'abattement des 10% pour les impots,merci aussi pour l'incorporation dans la déclaration des 10% pour 3 enfants, merci aussi pour la 1/2 part supprimée pour les veuves ,çà on en parle plus,on s'en souviendra pour les prochains votes!! la raclée arrive!!
Réponse de le 01/01/2014 à 12:07 :
a quoi sert le CICE invente en 2013 pour les entreprises ,qui dit suppression de charge social ,veut dire creation de taxes et impots payes par les classes moyennes et les retraites du prive "pas ceux du public on touche pas "qui se sont fait massacrer en 2013 ,a bientot dans les urnes Mr hollande.
a écrit le 01/01/2014 à 9:44 :
Ce n'était pas des voeux de bonne année mais des avoeux de faiblesse.Quelle tristesse!
a écrit le 01/01/2014 à 9:36 :
Toujours rien compris aux entreprises c'est pour lui leurs faire " un cadeau" que baisser les charges en réalité c'est indispensable pour leur permettre de survivre
a écrit le 01/01/2014 à 9:23 :
J ai pas suivi son discours , mais s il avait une oreillette à quoi lui servait elle ?
Mme Merkel ne parle pas le Français , peut être Mr Gattaz .......
a écrit le 01/01/2014 à 9:20 :
A quoi lui sert l oreillette ? ; Merkel ne parle pas le Français , peut etre Gattaz ......
a écrit le 01/01/2014 à 9:19 :
Baisser les charges des entreprises de la part de quelqu'un qui fait passer au 01 janvier l'impôt sur les société de 28% a 38%, il y a la une forme de cynisme et de mépris pour les français des plus abjectes.
Réponse de le 01/01/2014 à 11:19 :
La priorité est de baisser les charges pesant sur les salaires. Un IS plus élevé n'empèche pas de recruter à la différence des charges et ce que les entreprises payent aujourd'hui en IS est du même ordre de grandeur de ce qu'elles reçoivent (crédit impôt recherche, aide au développement durable, subventions européennes...). Je vous accorde qu'on pourrait baisser les deux colonnes...
Réponse de le 01/01/2014 à 11:28 :
est ce sérieux votre propos? IS 33.33% CICE 4% de lamasse salariale des - 2.5SMIC. , d'autre part pensez vous que toute société ait le CIR?? >NON évidemment, aide au développement durable, voyez les chiffres, subventions européennes, pensez vous que la SA, SAS, SARL de Trifouillis les champs, pense et reçoit cela ? propos à revoir totalement vous confondez Multinationales, PME, ETI et TPE.
Réponse de le 01/01/2014 à 12:31 :
Non, mais sur ce post mon pseudo c'est Robert. Tu pourrais jouer le jeu un peu STP !!!
a écrit le 01/01/2014 à 9:06 :
C est plus la faute de sarko ..Oui j ai menti y avait bien une crise..
a écrit le 01/01/2014 à 8:56 :
après avoir massacré le monde du travail salariés, entreprises par des hausses d'impôts comme jamais, voila qu'il décide à réformer la fiscalité par une "baisse de la hausse". Crédibilité de ce personnage ZERO, trop tard déçu une fois déçu définitivement.
a écrit le 01/01/2014 à 8:36 :
IL DOIT MONTRER L'exemple des lundi passer comme l'allemagne à 15 ministeres ...ON s'impose par ses compétences ,pas des discours
Réponse de le 01/01/2014 à 11:21 :
Le métier des politiques n'est pas d'être compétent mais de savoir se faire élire
Réponse de le 01/01/2014 à 21:10 :
Faire de la politique ,c'est de rendre accessible ce qui est nécessaire
a écrit le 01/01/2014 à 8:32 :
Bilan 2013 pour lui :c'est pas facile .Son programme (ANI,réforme des retraites ... ) ne me convient pas , je ne vote pas PS .Le PS est somme toute qu'un parti libéral , le reste n'est que de la poudre aux yeux
Réponse de le 01/01/2014 à 8:39 :
Sans libération économique pas de solutions à nos problemes
Réponse de le 01/01/2014 à 8:58 :
Réforme des retraites?? non une simple augmentation des cotisations sociales de 0.3%. ANI?? conséquences réelles pour le salarié?? AUCUNE de factuel.
a écrit le 01/01/2014 à 7:50 :
C'est drôle, cette manie des présidents à vouloir faire des phrases pour se donner une posture.
Réponse de le 01/01/2014 à 8:17 :
L'inverse également (voir la photo)
a écrit le 01/01/2014 à 7:43 :
arreter de tirer a boulets rouges sur le pouvoir, notre election est legitime, nous ne pouvons riens nous les politiques face a des eternels pleureurs, pas tres courageux en plus, dans notre pays on vit bien avec le rsa car a cote nous avons le meilleur systeme social du monde (alloc, resto du coeur, cmu etc....)
Réponse de le 01/01/2014 à 8:19 :
Mes résolutions 2014 ...Frauder au maximum, acheter directement au producteur local mes légumes (cash mano à mano), ne pas donner aux associations carritatives etc...
Réponse de le 01/01/2014 à 8:32 :
@ DEPUTE SOCIALISTE ; nous avons aussi un trop plein de ministres, de deputes de senateurs, de fonctionnaires ,de regimes speciaux de sous prefectures , d'agences d'etat, de comit" theodule, d('intermittants du spectacle , une secu des mines alors que nous n'avons plus de mineurs,,d'associations subventionnées etc etc la liste est longue mais comme se sont des privileges seul un referendum serait bien venu et la nous verrions votre LEGITIMITE
Réponse de le 01/01/2014 à 8:36 :
Personne ne veut tirer à boulets rouges sur le pouvoir, ce n est pas pire que du temps de SARKO on veut simplement que l on remette la dépense publique et sociale compétitive par rapport aux autres pays. Bien sur qu il va falloir sortir des gens de l oisiveté et de l assistanat de gré ou de force
Réponse de le 01/01/2014 à 8:45 :
@ depute ps pas si legitime que cela.quand l'umps se vote tous les priviléges et trop grand nombre d'élus seul un referendum pourrait y mettre fin et nous verrions si votre legitimite est si grande
Réponse de le 01/01/2014 à 9:13 :
apprenez déjà à écrire correctement avant d'étaler vos convictions ,et continuez à bien vivre avec votre R.S.A. Quand à votre légitimité ,ses jours sont comptés.
Réponse de le 01/01/2014 à 15:00 :
@depute ps

Légitime en rassemblant un tiers des inscrits... Rassurez-vous votre intermittence du spectacle politique va bientôt prendre fin et vous pourrez enfin profiter d'une promotion au RSA socle.
a écrit le 01/01/2014 à 7:03 :
A l heure des voeux et des resolutions, j ai une question de fond :

Mr Hollande, qu est ce qu un pays, une nation ?
Un territoire
Une souverainete juridique, constitutionnelle et economique
Un drapeau et la fierete qui s y rattache
Une monnaie

Que nous reste t il ?
a écrit le 01/01/2014 à 6:14 :
Traduction du discours de Hollande:les impots ne rentrent plus,je suis obligé en vitesse de baisser les dépenses publiques.Les entreprises du cac 40 verront leur impot baisser grace a leurs embauches,les entreprises sans salariés payeront pour.On ne touche surtout pas aux syndicats ,aux niches fiscales,aux salaires des fonctionnaires ,au montant des retraites et aux colllectivités locales.
a écrit le 01/01/2014 à 3:57 :
Enfin!!! Il a décuvé mais il aura fallu 19 mois.
a écrit le 01/01/2014 à 1:58 :
Ferait on passer la TVA sociale par le petite porte pour ne pas choquer? Quelle manipulation! Pour arriver au niveau de ce que ressentait les français depuis un certain temps pour un retour a la compétitivité!
Réponse de le 01/01/2014 à 11:25 :
Si on savait ce que ressentent et veulent les français, tout serait simple...Le principe du français, c'est d'être contre, de profiter du système sans le payer...et surtout de ne penser qu'à sa petite personne
Réponse de le 01/01/2014 à 11:52 :
Vous aimez donner des leçons à dix balles et vous vous pensez aux autres, pouvez vous préciser, on pourrait penser que vous êtes le bon samaritain, si c'était le cas ça se saurait.
a écrit le 01/01/2014 à 1:51 :
Le réveillon était bien arrosé. Allez je veux bien le croire ! Tout à l'heure au réveil je vais certainement changé d'avis.
Réponse de le 02/01/2014 à 7:42 :
Exact , le capitaine du pédalo qui se prend pour un amiral n'a pas de boussole...
a écrit le 01/01/2014 à 1:44 :
Ferait on passer la TVA sociale par le petite porte pour ne pas choquer? Quelle manipulation! Pour arriver au niveau de ce que ressentait les français depuis un certain temps pour un retour a la compétitivité!
Réponse de le 01/01/2014 à 8:53 :
???
a écrit le 01/01/2014 à 0:56 :
L'émission était enregistrée. Mais c'était quand même de la daube. Bref, ce soir, ils vont faire la fête, revigorés par le message énigmatique du président baguette (ou président brioche lu plus bas). Mais les intellectuels de gauche doivent pleurer ce soir. L'histoire ne retiendra du tout de ce discours pain d'épice. Avant d'arriver a l'économie de pénurie, il faut bien une pensée de pénurie.
a écrit le 01/01/2014 à 0:55 :
Fabuleux F.Hollande ..il tente de vous vendre la boite de sardine ...sans l'ouvre boite..!
a écrit le 01/01/2014 à 0:47 :
il ne fait pas et ne fera pas ce qu'il dit, ou bien si mal. Cet homme a été indescent en ces moments difficiles pour tous. Lorsque je regarde le monde selon Goldman Sachs et érrigé devant l'injustice, notre président, j'ai l'impression de voir un cochon devant un loup... tout cru qu'on va se faire bouffer, et en attendant on se fait tondre.... bèèèèèè bèèèèè bèèèèè
a écrit le 01/01/2014 à 0:22 :
C'est l'homme de la synthèse assurément. Il n'avait rien a dire et il a su nous le faire comprendre.
a écrit le 01/01/2014 à 0:19 :
Retrouvez demain vos ministres sextoy préférés : Arnaud le liquidateur, Cécile l'ecolobobo, Fabius le grand voyageur, Moscovici plus un cheveu mais la bourse pleine...on ne change pas une équipe qui perd. A quand le prochain rapport de Matignon sur le voile obligatoire a l'école ?
a écrit le 01/01/2014 à 0:15 :
Il a promis d'augmenter les impôts et les taxes et de fouetter quiconque voterait pour un autre parti que le PS.
a écrit le 01/01/2014 à 0:02 :
plus le choix soit il reste le plus nul président dans l histoire
soit il devient le plus grand réformateur de l histoire
je pense qu il resteras le plus nul
a écrit le 31/12/2013 à 23:31 :
Les Français ont élu un imposteur. Ce type n'a ni les compétences, ni le courage, ni la carrure d'un chef d'état. Il est balloté entre toutes les tendances du PS et des Verts. Notre pays décline à la vitesse grand V. Il nous faut un Bonaparte d'urgence !
Réponse de le 01/01/2014 à 9:39 :
et une bonne a l appart ,ca irait pas ?
Réponse de le 01/01/2014 à 11:28 :
Les Bonaparte ça ne s'élit pas
a écrit le 31/12/2013 à 22:57 :
Aveux historiques du président ...! du dernier gouvernement socialiste en Europe ....! F.Hollande pathétiquement avoue ..., que la France ne peut plus financer du socialisme...sur l'argent des créateurs de richesse...
a écrit le 31/12/2013 à 22:43 :
Fera t on comme l Allemagne? la gauche qui fait le sale boulot et mes reformes impopulaires, comme avec Schröder, et la droite qui en profite électoralement pendant 10 ans?
Réponse de le 31/12/2013 à 22:53 :
Si les socialistes avaient du courage ça se saurait et le clientélisme électoral (fonctionnaires, journalistes, intermittents du spectacle, rentiers de la pierre, etc) n'aurait pas eu lieu. En réalité ce président et son gouvernement sont aux abois à l'aube des élections municipales où se joue le véritable pouvoir des royaumes de France (cf. décentralisation).
a écrit le 31/12/2013 à 22:35 :
c'est simple, supprimer les départements, réduire le nombre de région à 5, idf, nord,sud,ouest,est, le reste c'est les dom, réduire les sous préfecture, supprimer le budget de formation professionnelle (gaspillage), supprimer les agence d'état non essentielles.
mettre les audit sur la valeur économique des gros investissements. On va gagner des centaines de milliards. Mais ils ne vont pas scier la branche ou ils sont assis, mais la France ne peut plus supporter une machine d'état devenu obèse.
Réponse de le 01/01/2014 à 1:52 :
Au contraire arrêter la décentralisation a moins que la France veuille disparaitre, centraliser pour éviter autant de doublon, l'obésité provient justement d'une répartition d'une graisse malsaine dans tout le corps social!
Réponse de le 01/01/2014 à 14:07 :
Plus il y a de delocalisation, plus il y a de doublon, et plus il y a de doublon, plus il faut que l'état donne de l'argent, je m'en fait pas, quand la France aura atteint 100% de dette, ca sera terminé, les creanciers, le fmi, Bruxelle feront danser la France à la sauce grecques, rentier, société, salarié, retraités, riche,etc.. tout le monde y passera.
qu'ils pleurent, manifestent, crient, cassent, ca ne changera rien.
Il n y a pas de beaucoup de délocalisation qui soit autosuffisante, il suffit de voir leur dette. cela est du à une gestion trop permissive des budgets et de leur dépassement vu que les politique font n'importe quoi. la France emprunte 170 Milliards tous les ans, ca va faire mal dans pas longtemps, rendez vous dans 3 ans. tic tac tic tac.
a écrit le 31/12/2013 à 22:30 :
Il a du mal dans son rôle. Mais il est télévisuel. Je le verrais plutôt comme acteur.
Réponse de le 31/12/2013 à 22:44 :
Oui mais non: tu le vois dans le film Delivrance, dans le rôle de celui qui pousse des cris aigus :-)
Réponse de le 01/01/2014 à 0:12 :
D'accord. Moi, il me donne plutôt envie de changer de sommier. Donc, pour moi, il serait plus adapté en tant que conseiller pour la literie, matelas, sommiers...accessoires.
a écrit le 31/12/2013 à 22:23 :
C'est une très bonne direction que la baise des dépenses en effet. Aucun président ne le faisiat depuis trop longtemps.
Réponse de le 31/12/2013 à 22:40 :
Il ne s'agit pas d'une direction , mais d'une promesse !!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 31/12/2013 à 22:55 :
@plutôt bon: demain on rase gratis, tu connais :-)
a écrit le 31/12/2013 à 21:43 :
Aujourd'hui je dis: les impots sont trop lourds. Demain j'augmente la tva. Je ne comprends pas pourquoi je passe pour un comique .
Réponse de le 31/12/2013 à 22:25 :
La tva concerne pour beaucoup les produits étrangers donc la faible hausse est une bonne chose. De même que réduire les dépenses par ailleurs. Il n'y a pas le choix vues les quelques 2000 milliards d'euros de dettes.
Réponse de le 31/12/2013 à 23:22 :
C’est le contraire la « faible hausse » de 19,06% à 20 % concerne autant les produits Français que les produits importés.
Par contre, la forte hausse de tva de 7 à 10 % (soit dit en passant, une augmentation du montant de la tva perçue de 42% sur chaque produit) Concerne essentiellement les produits made in France : Transport, Hôtellerie, restauration, construction de logements intermédiaires, médicaments non remboursables, zoos, musées, expositions, produits agricoles non transformés.
Oui la réduction des dépenses serait une bonne chose, malheureusement il ne s’agit que d’une promesse concernant les collectivités locales.
Lorsque monsieur Hollande était président du Conseil Général de Corrèze de 2008 à 2012 il n’a pas œuvré dans ce sens , puisque l’endettement qui était de 289,9 M € en 2008 était déjà passé à 363 M€ en 2011 ( source Wikipedia) ce qui en fait la collectivité départementale la plus endettée de France, selon la même source.
a écrit le 31/12/2013 à 21:25 :
Une bonne nuit de sommeil et demain, il pourra relire ses bêtises dans la presse. Je suis inquiet pour la signature de la France ce soir. On va vers un triple C avec François.
Réponse de le 31/12/2013 à 22:29 :
@il a épuisé...: personnellement, j'ai toujours su que FH était un triple C, mais bon y en a qui découvre :-)
a écrit le 31/12/2013 à 21:22 :
Y a encore des gens qui l'écoute ? Il va reporter la responsabilité sur les collectivités locales en transférant ses propres responsabilités :-) Ils continueront à se gaver et on se serrera un peu plus la ceinture :-)
a écrit le 31/12/2013 à 21:18 :
Je lui aurait accorde le benefice du doute, ben, heureusement que ce n'etait pas en direct. Pitoyable et pathetique, un discours vide, des pseudos promesses de mythomane pour eviter de prendre une raclee aux elections de 2014. La crise ne touche pas les cuisines ni les buffets de l'Elysee
a écrit le 31/12/2013 à 21:16 :
Pour une politique misérabiliste. C'est du Zola invarié. Un vomissement fiscal en 2014 pour un résultat clochardesque.
a écrit le 31/12/2013 à 21:11 :
La viande de bœuf ou de cheval, ça se mange. Le Hollande a la TV et c'est la gastro au mieux ou bien une rétinopathie.
Réponse de le 31/12/2013 à 21:21 :
On a touché le fond politique. Si on continue à voter aussi mal, pas sûr que ça vaille le coup de changer de téléviseur pour passer en haute définition.
a écrit le 31/12/2013 à 21:08 :
Vraiment, il a été magique ce soir. La dernière fois où j'ai eu autant de frisson, c'est quand Leon Zitrone, Simone Garnier et Guy Lux se déchaînait dans Interville. Ça a été merveilleux de l'entendre. Que du bon miel. On sait où on va ce soir. On sait aussi où on ne va pas aller. Mais et c'est dommage, on sait qu'on ira pas là où on devrait aller. Il a été moins brioche que les autres fois. Je m'inquiétais pour l'avenir de la presse politique en France. Mais non, il y aura bien un article à écrire. Et pour combler la page, il y a une publicité pour la Logan et une publicité pour inciter a donner pour le paludisme.
a écrit le 31/12/2013 à 21:08 :
Il y a quelques gendarmeries qui vont voir leurs budgets essences coupés je pense.. par contre les panses de l’Élysée et de Matignon continueront de se gaver de petits fours...
Réponse de le 31/12/2013 à 23:32 :
Si c'est pour mettre de l'essence dans les meganes rs c'est aussi bien sans! Enfin comme ça il restera de l'essence pour les engins de tp, histoire de bien plomber l'industrie auto.
a écrit le 31/12/2013 à 21:00 :
Visiblement il a un "pacte" avec les discours creux...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :