La culture contribue sept fois plus au PIB que l'industrie automobile

La culture contribue 7 fois plus au PIB français que l'industrie automobile avec 57,8 milliards d'euros de valeur ajoutée par an. Son coût total pour la collectivité approche 21,5 milliards d'euros.
Dans un rapport commun au ministère de la Culture et au ministère de l'Economie inédit, le gouvernement constate que l'impact de l'industrie culturelle total atteint 104 milliards d'euros, soit près de 6% de la valeur ajoutée dégagée en France. (Photo : Reuters)
Dans un rapport commun au ministère de la Culture et au ministère de l'Economie inédit, le gouvernement constate que l'impact de l'industrie culturelle total atteint 104 milliards d'euros, soit près de 6% de la valeur ajoutée dégagée en France. (Photo : Reuters) (Crédits : Reuters)

Une dépense à perte la culture en France ? Ce n'est pas ce que montre le dernier rapport conjoint des ministères de l'Economie et de la Culture. Selon ce rapport, la culture contribue à hauteur de 57,8 milliards d'euros au PIB (valeur ajoutée). Il s'agit de la valeur ajoutée directe, c'est à dire du seul fait des activités culturelles. Ce qui équivaut à 3,2% du PIB, soit sept fois la valeur ajoutée de  l'industrie automobile. Ces chiffres sont basés sur les calculs de l'Insee.

Le chiffre ne paraît pas exagéré puisqu'une autre étude du cabinet privé Ernst & Young parue en novembre avait évalué le chiffre d'affaires direct des industries culturelles et créatives à 61,4 milliards d'euros.

670.000 emplois directs

Les choses sont dites : la culture rapporte au pays. Et pas seulement de l'argent mais aussi des emplois. Les seules entreprises culturelles emploient quelque 670.000 personnes, que leur profession soit culturelle ou non, soit 2,5% de l'emploi dans le pays.

A cela s'ajoutent les 870.000 professionnels de la culture qu'emploient les entreprises non culturelles.

Une étude inédite qui lie économie et culture

Le but d'une telle étude inédite, qui allie deux ministères que l'on a peu l'habitude de voir travailler ensemble était de calculer une sorte de "PIB culturel", explique-t-on au cabinet de la ministre de la Culture Aurélie Filippetti. Le meilleur moyen de faire reconnaître le poids économique de la culture.

Mais pour avoir une vision claire de l'impact économique des activités de la culture, il fallait déjà définir ce que sont ces activités. Chose qui étrangement, au pays de l'exception culturelle, n'avait jamais été faite. Il a donc fallu s'appuyer sur les méthodologies de l'Union européenne et de l'Unesco. Résultat, l'étude prend en compte les valeurs ajoutées du spectacle vivant, du patrimoine, des arts visuels, de la presse, du livre, de l'audiovisuel, de la publicité, de l'architecture, du cinéma, des industries de l'image et du son ainsi que l'accès au savoir et à la culture, c'est à dire les bibliothèques et les archives par exemple.

L'intervention de l'Etat compte pour 13,9 milliards sur les 57,8 milliards

Un panel large qui permet à la fois de savoir ce qui rapporte, mais aussi ce qui coûte. Car l'étude a pris aussi soin de calculer ce que l'Etat et collectivités territoriales dépensent dans la culture. L'intervention de l'Etat représente un total de 13,9 milliards d'euros par an, et celle des collectivités territoriales 7,6 milliards d'euros dont une part en dotations de l'Etat. Des dépenses justifiées par l'intérêt que représente les activités culturelles pour l'économie, selon le cabinet d'Aurélie Filippetti.

"On parle beaucoup du poids nouveau des collectivités dans la culture mais l'Etat reste l'acteur principal", souligne le cabinet. 

L'audiovisuel est le secteur qui capte le plus de soutien de l'Etat (5,5 milliards), notamment grâce à la redevance. Les secteurs les moins aidés sont les industries de l'image et du son, l'architecture, le livre, les arts visuels.

Nécessité d'accompagner la numérisation de la culture

La part de la culture dans la valeur ajoutée a régulièrement augmenté entre 1995 et 2005, date à laquelle elle atteignait 3,5%. Mais depuis, elle a reculé de 0,3 point.

Cette érosion, en pleine transition numérique, a diverses origines: évolution des marges, effondrement du marché du disque, mutations des lectorats, crise économique. Mais aussi la "captation" d'une part de la valeur ajoutée par les plate-formes numériques (Apple, Google, Amazon...) chargées de l'intermédiation entre les créateurs et les consommateurs.

"Elles se retrouvent en position de force pour attirer les ressources publicitaires et pour imposer leurs conditions aux créateurs", souligne l'étude.

"Cela conforte nos réflexions sur l'acte II de l'exception culturelle", qui consiste à faire évoluer les outils de la politique culturelle à l'heure du numérique, relève-t-on au cabinet de la ministre.

L'impact total de la culture compte pour près de 6% de la valeur ajoutée de la France

Un enjeu d'autant plus important que les activités culturelles ont aussi un effet d'entraînement sur le reste de l'économie de l'ordre de 46,7 milliards d'euros grâce aux activités induites comme les matériaux utilisés, les loyers, l'électricité etc... Au total, l'apport de la culture à l'économie, y compris ces effets d'entraînement, atteint donc les 104,5 milliards d'euros, selon l'étude. Soit 5,8% de la somme de toutes les valeurs ajoutées (ce qu'est, par définition, le PIB).

Le rapport établit en outre "une corrélation positive" entre la présence d'une implantation culturelle et le développement socio-économique d'un territoire.

______

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 281
à écrit le 16/11/2018 à 14:33
Signaler
Intéressant, mais dommage que la comparaison ne soit pas très juste. A 1 emploi de l'industrie auto s'ajoutent au moins 5 emplois liés (construction routière, services de l'automobile, assurances, police, justice) (cf https://www.lemonde.fr/economie...

à écrit le 12/11/2018 à 15:26
Signaler
Si j'ai bien suivi, la "Culture" nous rapporte en net 58-21 = 36 Mds €. Pour moi, ça clôt le débat sur le régime des indemnisations des intermittents du spectacle, dont le surcoût par rapport à une indemnisation classique est estimé à 320 millions...

le 15/11/2018 à 1:49
Signaler
Au contraire il faudra augmenter le taux d'indemnisation des artistes.la créativité est la source de toute puissance culturelle. A ce titre elle dépend bcp de la sécurité de tous les acteurs culturelS.

à écrit le 12/11/2018 à 8:20
Signaler
La comparaison est impropre voir biaisée entre l'apport en termes de PIB de la culture et celui de l’industrie, d’une manière générale entre les espaces de production matérielle, ses services rattachés et la sphère d’activités intellectuelles étendue...

à écrit le 11/11/2018 à 9:21
Signaler
La Culture n'est pas un "modele" economique, depend largement de subventions d'Etat (du contribuable) et n'est pas "exportable".

le 16/11/2018 à 20:34
Signaler
Si, c'est exportable : croyez-vous qu'Hollywood ne fait d'argent que sur le sol américain ?

à écrit le 10/11/2018 à 21:18
Signaler
Oui ça permet de s'intégrer dans le tissu de la société économico-sociale que de se perdre dans l'ignorance et le désarroi !

à écrit le 10/11/2018 à 13:00
Signaler
Je suis agréablement surpris par ces chiffres. Cependant il faut noter que ce chiffre de 57 milliards est atteint grâce à une subvention de 38%!

à écrit le 27/12/2016 à 10:25
Signaler
Vous mettez l'architecture et le tourisme dans ce que rapporte la culture ? Lol

à écrit le 29/07/2016 à 10:14
Signaler
Vu le calcul du PIB, il faut savoir que si l'État dépense pour creuser des trous et les reboucher 7x la part du PIB de l'industrie automobile, cette activité contribuera autant que la culture… Bref, cet argument est de la poudre aux yeux…

à écrit le 21/04/2016 à 8:09
Signaler
ce qui est remarquable, au-delà des chiffres, très parlants, c'est qu'un tel rapport ne fasse l'objet d'un article que 3 ans plus tard... Il date quand même de 2013!

le 28/11/2016 à 9:44
Signaler
Donc le rapport date de décembre 2013 et l'article de janvier 2014.........c'est votre commentaire et le mien qui sont datés!

à écrit le 23/12/2015 à 13:18
Signaler
Avec moins d'impôts, les projets culturels seraient plus libres et dynamiques. (donc l'excès de subventions est nocif, y compris pour la culture, surtout quand on voit le niveau actuel de l'Art Contemporain) www.libgreen.fr

à écrit le 03/08/2015 à 20:12
Signaler
Sauf que la culture est subventionné à foison....

le 07/12/2015 à 15:25
Signaler
Ha parce que les milliards de cadeaux fiscaux aux grandes entreprises ça compte pas pour vous???

le 29/12/2015 à 19:18
Signaler
La culture est subventionnée, mais moins que l'agri-culture ! Peu de gens connaissent le montant des subventions pour une entreprise agricole (autrefois nommée ferme, puis exploitation agricole) et tout cela pour faire tourner l'industrie du matériel...

à écrit le 01/08/2015 à 9:33
Signaler
Haïti, ouvres tes yeux... Nous Sommes si riches que les Americans n'ont pas pu se defaire de nous en 1915. Notre âme = culture.

à écrit le 29/05/2014 à 11:30
Signaler
Il y a une erreur dans l'article à propos des emplois culturels. L'ensemble des emplois culturels toutes entreprises confondues représente un chiffre de 870000, et non pas 670000 emplois directs + 870000 emplois dans les entreprises non-culturelles, ...

le 06/12/2015 à 10:23
Signaler
Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt

à écrit le 13/04/2014 à 8:58
Signaler
Subvention de la Culture induit culture de la subvention. Vous confondez Culture avec culture ! Grossière confusion comme celle entre quantité et qualité. Subventionner la Culture, mais pour quelle culture ? Celle de l'argent ? Vos chiffes ne me ...

le 03/07/2015 à 9:55
Signaler
Les intermittents , font comme tous les chômeurs , une déclaration mensuelle de situation et doivent être à la recherche d'un emploi. D'autre part un intermittent paie les charges salariales et patronales à chaque contrat (pour info à un salaire net ...

le 03/07/2015 à 9:55
Signaler
Les intermittents , font comme tous les chômeurs , une déclaration mensuelle de situation et doivent être à la recherche d'un emploi. D'autre part un intermittent paie les charges salariales et patronales à chaque contrat (pour info à un salaire net ...

à écrit le 04/04/2014 à 12:09
Signaler
La culture, si elle devient polie, sera la polyculture et au lieu de voir des gens avalant n'importe quoi, on rencontrera des gens polyvalents. Trop de spécialités, de fourchettes étroites. L'homme libre est holistique, il fait le lien entre toutes c...

à écrit le 28/02/2014 à 10:54
Signaler
Moi, la question qui m'interpelle, c'est combien de personnes parmi ceux qui ont laissé des commentaires ont téléchargé illégalement de la musique ou des films en bafouant les oeuvres de ceux qui les ont créées sans même se rendre compte que c'est du...

le 06/04/2015 à 11:25
Signaler
Les concerts apportent en général plus d'argent que les CD aux musiciens... Celui qui compte faire sa musique chez lui sans la partager en live ne doit donc pas s'attendre à gagner des masses, et ce serait injuste qu'il en soit ainsi, puisque d'autre...

à écrit le 28/02/2014 à 0:25
Signaler
Avis à tous ceux qui pestent de voir leur argent "gaspillé pour des privilégiés", je ne vous ferrais pas tout un speech sur le fait que non, la grande majorité d'entre nous ne sommes pas des privilégiés, mais sur le fait que CHAQUE FRANCAIS qui COTIS...

à écrit le 26/02/2014 à 20:56
Signaler
Ce qu'on peut lire dans tous ces commentaires, c'est que si on supprime ce statut et qu'on renvoie tous ces gens dans la filière générale, personne ne s'offusquera de payer une place de concert dans les 100€, une place de cinéma dans les 50€. Franc...

à écrit le 18/02/2014 à 14:48
Signaler
Cette étude agrège tout et n'importe quoi en prenant une définition hyper large de ce qu'est une "activité culturelle", et en la comparant à des secteurs beaucoup plus clairement définis. Je vous propose une étude tout aussi intelligente : comparer...

le 20/02/2014 à 12:10
Signaler
Et qui sont les "techniciens" des médias (en tout cas audiovisuel)? Pour beaucoup, des intermittents... Des preneurs de son, cadreur, technicien vidéo, lumière... Sans eux pas de média!

le 26/02/2014 à 21:11
Signaler
Et puis aussi lorsqu'une entreprise souhaite s'installer quelque part, ne lui donnons plus de subventions ça réglera le problème de l'emploi et nous sortirons tous d'un caniveau.

à écrit le 18/02/2014 à 1:51
Signaler
Bonjour, Je me permets de répondre car je suis concernée je fais partie de ces privilégiés d’intermittents. Alors à part une minorité qui fait toujours beaucoup parlée d’elle et qui gagne beaucoup d’argent ( mais ça c’est plutot bien vu de nos jours...

le 03/03/2014 à 17:40
Signaler
Bonjour, Je fais actuellement un article à ce sujet. Pourrais-je prendre votre commentaire en guise d'exemple ? Et vous poser quelques questions ? Contactez moi par mail svp a l'adresse [email protected]

à écrit le 16/02/2014 à 12:20
Signaler
From abonnes.lemonde.fr - February 15, 12:33 PM Pour ce qui est du moins cher, le monde de l'art et de la culture a déjà bien donné, avec conscience et responsabilité, depuis une bonne dizaine d'années, estime Jean-Pierre Vincent. ...

le 18/02/2014 à 14:58
Signaler
Beaucoup de bla bla pour dire "je vis aux crochets des subventions, continuez à me subventionner, que je ne sois pas obligé de me confronter à ma réelle valeur marchande que le grand public ne comprendrait pas".

à écrit le 15/02/2014 à 20:35
Signaler
faut arrêter hein ? "La culture contribue sept fois plus au PIB que l'industrie automobile" et alors ? est-ce une raison valable pour continuer ce favoritisme ? prendre les gens pour des c**s, ca vous savez le faire ma parole ! l'Etat doit-il control...

le 30/03/2014 à 15:29
Signaler
Si c'est si bien que ça d'être intermittent, devenez intermittents on verra ensuite !

à écrit le 14/02/2014 à 23:33
Signaler
Si il n'y avait pas d'aides de l'etat pour monter certains projets et aider les structures a pereniser leurs emplois, on devrait compter sur vous pour consommer de la culture et la faire vivre. Et quand je lis certaines remarques , force est de cons...

le 16/02/2014 à 12:19
Signaler
La barbarie, c’est de demander à quoi sert la culture ; d’admettre l’hypothèse que la culture puisse être dépourvue d’intérêt intrinsèque, et que l’intérêt pour la culture ne soit pas une propriété de nature, d’ailleurs inégalement distribuée, comme ...

le 18/02/2014 à 15:03
Signaler
C'est sûr que lorsque personne n'est prêt à payer pour assister à vos "productions", c'est forcément la faute du client qui n'a rien compris et qui est tout juste bon à se gaver de télé. Peut-être aussi que vous pourriez essayer de vraiment vous reme...

à écrit le 13/02/2014 à 17:59
Signaler
La culture ne serait elle que de gauche ? Étonnant n'est ce pas !

à écrit le 20/01/2014 à 16:23
Signaler
Désolé, j'avais pas vu l'ironie dans le commentaire précédent :-)

à écrit le 16/01/2014 à 18:20
Signaler
Bonjour, Je répond au premier commentaire que je viens de lire et qui me fait froid dans le dos comme les suivants d'ailleurs. Hé, les gars ... Si la culture était quelque chose de rentable, ça fait un bout de temps qu'on serait au courant. Pour v...

à écrit le 15/01/2014 à 1:19
Signaler
Alors très bien ! Que les subventions à la Culture et surtout AUX INTERMITTENTS soit supprimés ! Oh bah pourquoi il n'y as plus de film, plus de concert, plus de théâtre, plus de télé, et plus de festival en tout genre ? Bah c'est vrai la Cult...

le 16/01/2014 à 18:22
Signaler
Bonjour, Je répond au premier commentaire que je viens de lire et qui me fait froid dans le dos comme les suivants d'ailleurs. Hé, les gars ... Si la culture était quelque chose de rentable, ça fait un bout de temps qu'on serait au courant. Pour v...

à écrit le 12/01/2014 à 5:24
Signaler
On ne parle ici que de la bouteille à moitié pleine car il faudrait dire aussi combien cela coûte au contribuable au niveau de l'état (budget de la culture, intermittence du spectacle) et au niveau de chaque collectivité qui ont chacune leur budget c...

le 15/02/2014 à 0:13
Signaler
Ben c'est écrit dans l'article ! Je cite : "Son coût total pour la collectivité approche 21,5 milliards d'euros". Et de l'autre côté "l'apport de la culture à l'économie, y compris ces effets d'entraînement, atteint donc les 104,5 milliards d'euros" ...

à écrit le 06/01/2014 à 19:49
Signaler
Quelqu'un peut-il m'expliquer pourquoi, malgré la belle fable de ce rapport, ce secteur a autant de mal à attirer les investisseurs et pourquoi il a tant besoin de subventions directes, indirectes, régimes spéciaux et autres financement prélevés de ...

le 07/01/2014 à 19:57
Signaler
Parce que les investisseurs préfèrent acheter des droits de distributions moins risqués car plus rentables.

le 12/01/2014 à 10:25
Signaler
Un rapport pipoté digne des propagandes des pays totalitaires.La culture et tout ce qui l'entoure en France est subventionnée et nous avons des artistes d'état quelque soit les politiques.Pourquoi pas mais stop à la désinformation et au gaspillage.

le 16/02/2014 à 12:01
Signaler
Kikisbar: C'est insupportable ce rejet de tout ce qui est un peu construit et refléchi en faveru de propos de cafés du commerce. C'est vraiment inquiétant. les gens ne pensent plus, rejettent tout ce qui est un peu sérieux, et utlise l'argument "to...

le 18/02/2014 à 15:05
Signaler
"rejet de tout ce qui est un peu construit et refléchi" : vous parlez de cette étude ? Franchement, avez-vous regardé en détail à quel point on a inclut tout et n'importe quoi dans les "activités culturelles" ?

à écrit le 06/01/2014 à 19:02
Signaler
Donc, il nous faut plus de subventions pour atteindre plus de prospérité, soit plus d'impôts! ....on est donc sur la bonne voie....bravo Francois!

à écrit le 06/01/2014 à 18:46
Signaler
Comparer les résultats d'entreprises privées et leurs énormes difficultés dans un marché mondialisé, et une activité certes nécessaire, mais protégée et consommant abondement l'argent public (cf:les statuts spéciaux et les budgets de toutes sources n...

le 01/02/2014 à 15:16
Signaler
Le...que... les facilités de trésorerie de la culture? Non attend... j'ai du mal lire. Ah non ça y est j'ai compris. C'est une plaisanterie, c'est ça? Ah oui ça doit être ça. Ahahah! Bien joué, c'était drôle!

à écrit le 06/01/2014 à 13:03
Signaler
Inclure la publicité dans les calculs a pour effet de booster les chiffres. J'aimerais bien savoir quelle est le pourcentage de la publicité dans ces calculs.

le 07/01/2014 à 20:39
Signaler
Il suffit de parcourir le rapport pour tomber sur les chiffres de la pub : soit 5,1 milliard d'EUR. Pas si énorme que ça proportionnellement, un peu moins de 10% du total.

à écrit le 06/01/2014 à 12:41
Signaler
de ce rapport? qui veut-on convaincre et de quoi? En tous les cas ça aura occupé quelques copains....

à écrit le 06/01/2014 à 11:24
Signaler
surement ,bravo,la culture c est aussi une majorité de RSA, et au mieux de smicard,but déja difficile à atteindre ,donc bravo la culture,mais à quel prix humain !

à écrit le 06/01/2014 à 9:58
Signaler
C'est trop beau...a étudier de prés , Car combien ça coute à nos impôts ...? en termes de financements directs et indirects l'ensemble des filières culturelles...?

le 15/02/2014 à 0:16
Signaler
21,5 milliard, c'est écrit dans l'article. Une autre question inutile ?

à écrit le 06/01/2014 à 8:47
Signaler
Ce rapport prend il en compte le coût des intermittents du spectacle pour l'UNEDIC ?

le 06/01/2014 à 9:36
Signaler
Exact, Mon grand père disait mais en tant de guerre, les bordels n'ont jamais fait faillite. Il faut que notre société vit de plus en plus dans le rêve et les aides sociales, mais lorsque nous n'aurons plus d'usines, on sucera son pouce ?

le 06/01/2014 à 10:09
Signaler
dans ton commentaire, t'as confondu cul et culture!!!

le 06/01/2014 à 12:22
Signaler
En même temps, quand on voit le niveau de syntaxe de certains commentateurs, leur misère intellectuelle, on peut légitimement penser que l'on n'investit pas assez dans la culture en France (ni peut-être assez dans le cul en effet, au vu de la sévérit...

le 06/01/2014 à 19:07
Signaler
Précisément. Il faut inverser votre proposition: quand on parle du déficit du régime des intermittents, il faut tenir compte de ce que décrit l'article.

le 17/02/2014 à 13:29
Signaler
ha ha

à écrit le 06/01/2014 à 8:23
Signaler
C'est ça qui est grave si on e est rendu la!

à écrit le 06/01/2014 à 6:13
Signaler
Grotesque, mais qui pouvait en douter. Que vient faire le PIB la dedans? On nous expliquera bientôt que l'état est indispensable en mettant en avant son importance dans le même PIB?

à écrit le 05/01/2014 à 21:30
Signaler
La "culture", c'est surtout un formidable vivier de gens de gauche qui vivent essentiellement des prélèvements obligatoires. Ce pays a-t-il une chance de se relever? J'ai des doutes.... Pour cette raison, mes 4 enfants sont partis vivre au Canada et ...

le 05/01/2014 à 22:51
Signaler
Grand bien leur fasse, ils ne manqueront pas à notre pays. Et peut être se rendront ils compte que le Canada a aussi une culture, comme tous les grands pays ?

le 05/01/2014 à 23:15
Signaler
Nous voulons plus de culture ! Il faut provoquer la société et faire effondrer l'ultra-libéralisme ! Critiquer à tout va !

le 06/01/2014 à 10:26
Signaler
Pierre, pourquoi tu ne vas pas rejoindre tes enfants au Canada ?

le 06/01/2014 à 14:36
Signaler
Cher Pierre, je ne puis qu'abonder avec coopérateur. Que faites-vous encore en France ? Auriez-vous quelque avantage à y rester ? Couverture sociale, médicale ? Qualités des infrastructures nationales ? Qualité de la culture multiple et variée qui y ...

le 06/01/2014 à 18:44
Signaler
Partez Pierre... Nous ne vous retiendrons pas!

le 08/01/2014 à 20:49
Signaler
Tres drole, le quebec

le 17/02/2014 à 13:37
Signaler
On sent bien le gauchisme de base ... Bravo Pierre, 100 % d'accord avec toi. Je répondrai à tous ces imbéciles: et vous à part le bistro du coin , que connaissez vous du reste du monde ?Avez vous des expériences personnelles qui vous permettent de co...

à écrit le 05/01/2014 à 19:43
Signaler
C'est l'avenir et le la voie la plus sûre pour l'avenir. L'automobile c'est sale et ça sent mauvais on en a pas pas besoin, en plus ça nécessite des ouvriers vulgaires et des immigres

le 06/01/2014 à 20:07
Signaler
La fin de votre message était-elle ironique?

à écrit le 05/01/2014 à 19:19
Signaler
De l'art de justifier la dépense publique...Toute personne sensée comprendra que ce genre de rapport sert ceux qui le commandent et le paient !

le 06/01/2014 à 11:45
Signaler
Des arguments chiffrés Pour justifier cette remarque ?

le 06/01/2014 à 20:09
Signaler
Oui, qui l'aurait commandé selon vous? Grand Art?

à écrit le 05/01/2014 à 18:16
Signaler
Traduction  : je veux plus d'argent !

à écrit le 05/01/2014 à 17:38
Signaler
Quelle culture ? Le Cinéma, la télé, les permittents ? Le spectacle vivant est en train de mourir !

à écrit le 05/01/2014 à 17:23
Signaler
La culture c'est aussi énormément de subventions en taxes, prélèvements, dons, crédit d'impôts, redevance, le tout avec des allègements d'impôts. Bref un moyen pour la ministre de dire qu'il faut taxer les autres sauf les copains.

le 06/01/2014 à 11:46
Signaler
Des arguments chiffrés Pour justifier cette remarque ?

à écrit le 05/01/2014 à 16:53
Signaler
Oui, enfin, c'est vite dit ! On oublie que l'automobile, c'est beaucoup de matières premières,beaucoup d'achats et beaucoup plus de salariés que la culture. On ne peut pas décemment comparer une économie immatérielle comme la culture et de la bonne g...

le 06/01/2014 à 11:47
Signaler
Des arguments chiffrés Pour justifier cette remarque ?

le 06/01/2014 à 18:49
Signaler
Pas besoins de chiffres pour comprendre ça... on est au niveau 0 de l'économie là. Sans industrie => des millions de suppressions d'emplois, et plus personne pour payer la soirée théatre mensuelle. D'autre part, la culture étant en très grande major...

le 07/01/2014 à 13:53
Signaler
40000 salariés pour psa sochaux il y a encore quelques annees seulement 12000 aujourd'hui au prix d'une "culture" dans un pays ou la liberté d'expression laisse à désirer. Arrêter de nous prendre pour des idiots tout ça n'est qu'une histoire de court...

à écrit le 05/01/2014 à 16:44
Signaler
Well, ce n'est pas nouveau que " LA CULTURE " rapporte.............

le 05/01/2014 à 23:16
Signaler
Elle rapporte à la gauche ? Des voix et des fonds ?

à écrit le 05/01/2014 à 16:38
Signaler
conclusion , l'etat ne devrait s'occuper que de la culture et laisser l'économie à ceux qui savent ^^

à écrit le 05/01/2014 à 10:35
Signaler
Avec 83 millions de touristes cela semble normal. La culture contribue à hauteur de 57,8 milliards d'euros au PIB a rapprocher aux 53.7 milliards $ de dollars que rapporte le tourisme. La France est plus connu pour sa culture que pour ses voitures. S...

à écrit le 05/01/2014 à 10:26
Signaler
Il est grand temps que ce soit la culture et la science qui dirigent la politique

le 05/01/2014 à 12:37
Signaler
généralement cela se termine très mal...................

le 05/01/2014 à 15:48
Signaler
est que tu peux préciser?

le 06/01/2014 à 18:49
Signaler
des exemples?

le 06/01/2014 à 21:20
Signaler
Ben que la recherche soit dirigée par des chercheurs, l'éducation par des profs reconnus, l'économie par des économistes reconnus etc...Des technocrates comme ils disent, des gens compétents pour moi.

à écrit le 05/01/2014 à 10:23
Signaler
C'est beau, c'est bien et ça rapporte la culture, au fait ça rapporte combien les intermittents du spectacle.

le 05/01/2014 à 11:51
Signaler
Sans eux, pas de culture !

le 05/01/2014 à 14:38
Signaler
Des cotisations sur chacun de leurs cachets, le surplus des ventes une fois les cachets distribués, les marges sur les produits dérivés, les emplois qui gravitent autour d'eux, etc....

le 05/01/2014 à 22:34
Signaler
Pour note, et sans rentrer dans les détails (renseignez-vous si vous êtes suffisamment curieux pour corriger vos croyances), le régime indemnitaire des intermittents induit l'un des cadres d'emploi les plus libéraux de notre pays, et donc l'un des me...

le 05/01/2014 à 23:18
Signaler
Absolument ! Ils coûtent 1 milliard de déficit à l'assurance chômage ! Rajoutons encore 5 ou 6 milliards, et le problème du chômage sera traité...

le 06/01/2014 à 12:04
Signaler
Va te renseigner avant de sortir ce genre de chose... cette phrase est fausse bien que tout le temps employée pour discréditer l'intermittence. Je t'invite a regarder la vidéo "Ripostes n°1" du CIP IDF qui essaye tant bien que mal de rétablir un peu...

le 06/01/2014 à 14:33
Signaler
Malcom, autant parler à un mur ... Ce type de remarque vient de personnes qui ne cherchent pas plus loin que le bout de leur nez du moment que ça satisfait leur mesquinerie. Pourtant, il est très facile à l'heure actuelle de vérifier les sources offi...

le 06/01/2014 à 21:22
Signaler
L'archéologie rapporte de l'argent à l'état via les appels d'offre mais c'est tellement mal géré qu'on arrive à en perdre grâce à l'INRAP et autres collectivités entre autres

le 07/01/2014 à 7:37
Signaler
DesChiffres, vous n'avez probablement pas bien lu mon message, je voulais dire que les intermittents occupent une place essentielle, qui contrairement à ce que l'on croit trop souvent, n'est pas couteuse, mais productive, et d'autant plus productive ...

à écrit le 05/01/2014 à 10:08
Signaler
Quand il est demandé un rapport : la conclusion est primordiale, les éléments pour arriver à cette conclusion sont accessoires e uniquement utile pour voir si la conclusion est pertinente ou cousu de fil blanc. Mais cette conclusion n’a d’intérêt ...

à écrit le 05/01/2014 à 9:45
Signaler
marrant ce papier mais je reste septique quand meme... donc ce serait le secteur secteur parmi tous ceux que l'etat tripatouille qui fonctionnerait ? waaouh bravo l'etat omnipotent :)

à écrit le 05/01/2014 à 9:41
Signaler
marrant ce papier mais un peu bizarre quand meme , je reste septique lol...donc ce serait le seul secteur tripatouillé par l'état et qui rapporterait ? waouhh....mdr

à écrit le 04/01/2014 à 19:38
Signaler
j'ai de la peine à croire ces comptes trafiqués , quand je lis dans la Voix du Nord le déficit du Louvre Lens et les 3 milliards que donnerait Abou Dhabi pour le Louvre Paris! Le président est normal mais les comptes sont anormaux!

le 06/01/2014 à 19:43
Signaler
Vous aurez donc peine à croire les comptes de la dette largement trafiqués eux aussi?

à écrit le 04/01/2014 à 19:37
Signaler
p7 : "Appartenant à un secteur produisant à la fois des biens et des services, les activités culturelles sont des activités à forte valeur ajoutée dans la production (45 %), à mi-chemin entre celle des services marchands (56 %) ou non-marchands (74 ...

le 05/01/2014 à 0:22
Signaler
"L'idée de calculer un PIB culturel, pourquoi pas, [...]". Pourquoi pas ? Mais parce que ! Voyons, c'est une idée abominable ! Vous croyez que les Indiens d'Amérique (un cas parmi des centaines dans l'histoire, mais dont j'espère presque tout le mond...

à écrit le 04/01/2014 à 19:18
Signaler
Ca doit être vrai...vu du côté des américains (et même de la Commission européenne, il va de soi pro-américaine) qui veulent depuis longtemps que la culture soit traitée comme les autres produits ou services pour en tirer des bénéfices. Le jour où o...

le 05/01/2014 à 12:21
Signaler
Attention quand meme si vous achetez un livre d'au auteur anglais, un ticket d'un film américain ou un disque d'un groupe suédois se sera quand même compté dans le PIB (car produit en France). Cela n'a donc rien à voir avec la culture française. Cela...

à écrit le 04/01/2014 à 18:43
Signaler
On arrive à ce résultat (pour le moins étonnant, pour ne pas dire d'une débilité effarante) par le tour de passe passe suivant : - dans la culture, est comptée une partie de l'industrie, du BTP, du commerce, etc. - dans l'automobile, on enlève en r...

à écrit le 04/01/2014 à 18:25
Signaler
Ne scindez pas l'économie en faveur d'un secteur au détriment d'un autre. L'automobile est aussi un sous jacent lié à l'industrie aéronautique. Recherche et application font partie de l'aventure. Exemple : les matériaux. D'autres pistes peuvent naî...

le 05/01/2014 à 22:44
Signaler
Vous vous trompez de colère. "Ne scindez pas [la CULTURE] en faveur d'un secteur au détriment d'un autre", ne la détruisez pas en faveur de considérations économiques qui, personnellement, me donnent la nausée. Ne vous trompez pas sur ce qu'est la cu...

à écrit le 04/01/2014 à 18:17
Signaler
Pour information, pour tous ceux qui dénoncent une manipulation socialo-gauchiste et anti-libérale, cette étude se base sur une études de Ernest and Young, que l'on peut difficilement qualifier d'anti-libéraliste: c'est un cabinet de consultants qui...

le 04/01/2014 à 21:42
Signaler
Merci !

le 05/01/2014 à 12:32
Signaler
Les études des cabinets d'experts servent essentiellement à justifier les décisions de ceux qui les ont payées. Ce n'est en rien une garantie d'exactitude. Des études grotesques et totalement biaisées sont disponibles à foison.

à écrit le 04/01/2014 à 17:57
Signaler
Et alors? L'industrie automobile française est fortement internationalisée (mais elle devrait l'être encore plus) et malheureusement produit de moins en moins en France tandis que la culture (et ici on ratisse plutôt large) est une activité très loca...

à écrit le 04/01/2014 à 17:55
Signaler
Vous n'y êtes pas, ni ceux qui se sentent obligés de justifier le soutient accordé par l'état à la culture par la démonstration de sa rentabilité, ni ceux qui fulminent contre les artistes vivant soit disant aux crochets de la société. C'est une ques...

à écrit le 04/01/2014 à 17:27
Signaler
Enfin ce n'est pas La culture mais l'INDUSTRIE Culturelle qui est citée ici. La culture ce sont les arts et artisanats d'arts en rapports avec elle. Ce n'est pas amazon ou cultura qui sont des pret a consommer de la culture

à écrit le 04/01/2014 à 17:23
Signaler
En attendant on ne roule pas dans de la "culture". De quelle culture parle-t-on d'ailleurs? La France perd, par son idéologie socialiste, son industrie et se cherche une raison d'espérer. On va faire de la "culture" bien à gauche avec de l'argent pub...

à écrit le 04/01/2014 à 16:20
Signaler
Madame Filippéti Je vous trouve très modeste sur vos commentaire faits sur l’étude demandé en juin 2013 à nos trois inspecteur de BERCY qui n’avait certainement rien d’autre à faire que de démontrer qu’en 2011, sous FREDERIC MITTERAND et non en ...

à écrit le 04/01/2014 à 16:18
Signaler
Alors les études d'Airbus pour insonoriser ses avions (industrie du son), les quotidiens comme l'Humanité (dont le gvt vient d'effacer l'ardoise de 4 millions grâce à nos impôts), les revues Hot video, AutoPlus, etc. font partie de la culture ? Il fa...

à écrit le 04/01/2014 à 16:16
Signaler
Ce rapport induit (volontairement) en erreur! Pour donner le plus d'importance possible à la "culture", on élargit beaucoup le champ d'activités! Tant qu'on y est, pourquoi ne pas inclure toute la gastronomie, le tourisme, l'éducation nationale.......

le 04/01/2014 à 17:39
Signaler
Merci de préciser votre concept de "l'utile" et du "réellement utile"…. Littérature plus utile que la peinture ? Architecture plus utile que la sculpture ? Publicité plus utile que la musique ? Manifestations nullissimes et budgétivores ? Demandez au...

le 05/01/2014 à 14:35
Signaler
La culture un domaine typiquement socialiste. Cette blague. ça vous arrive de lire de temps en temps?

à écrit le 04/01/2014 à 15:20
Signaler
Premières nouvelles!, et c'est avec la culture que nous payons notre pétrole et tous les produits d'importations?. Pffffffffffffff....., nous sommes en plein délire socialiste!.

le 04/01/2014 à 15:55
Signaler
Non, ce n'est pas avec la culture mais avec l'argent qu'il rapporte ;) La culture est la base de toute civilisation !

le 04/01/2014 à 17:41
Signaler
CQFD ! Et notre différence par rapport au monde animal….

le 04/01/2014 à 19:34
Signaler
Dont la publicité, sans aucun doute... mdr

le 05/01/2014 à 9:51
Signaler
Oui, bien sûr, comme la publicité par exemple...

le 05/01/2014 à 10:13
Signaler
La culture et le sport, c'est lorsque l'on a terminé la journée de travail productif. Vivre d'amour et d'eau Fraiche est un plaisir réservé aux doux rêveurs.

le 05/01/2014 à 22:47
Signaler
Oui, la publicité également, hélas..; et l'argent aussi, et l'économie ! Donc cessons de placer l'économie au-dessus de la culture, ce n'est pas à elle et aux banques de juger de l'importance humaine des produits de la culture.

à écrit le 04/01/2014 à 15:20
Signaler
Premières nouvelles!, et c'est avec la culture que nous payons notre pétrole et tous les produits d'importations?. Pffffffffffffff....., nous sommes en plein délire socialiste!.

à écrit le 04/01/2014 à 15:15
Signaler
Je propose de déplacer les subventions de la culture vers l industrie automobile, les pme les entrepreneurs sans capitaux.... On pourra peut être éviter des scénarios à la psa et avoir un pôle fort qui draine des emplois qualifiés ou pas. De plus un...

le 04/01/2014 à 15:31
Signaler
LOL, l'industrie automobile est aussi subventionnée, la prime à la casse ça te parle ? Bonus Malus qui est déficitaire pour l'État ça te parle aussi comme le super bonus pour les voitures électrique ? Lorsque la crise a menacé le secteur automobile,...

le 04/01/2014 à 17:39
Signaler
Oui elle a été subventionnée. Primo la prime à la casse n existe plus, secondo le bonus mâlus e st un Invraisemblable outils qui pénalise les gros véhicules (c est pour ça que les français sont les champions de la petite voiture qui sont majoritairem...

le 04/01/2014 à 17:48
Signaler
Monsieur "changeons de braquet", la culture n'est pas un secteur "florissant" comme vous le définissez. Elle est construite au jour le jour par les passionnés qui se bâtent pour la garder vivante et qui en vivent aussi car c'est également une "réalit...

le 05/01/2014 à 14:24
Signaler
On voit que vous ne fréquentez pas les centres culturels... La culture trop subventionnée? Oui peut-être, dans le cas de grands festivals ou autres entités qui pourraient s'autogérer. Pour tout ce qui est plus bas, mois soutenu par les médias trad...

le 05/01/2014 à 22:52
Signaler
"Désolé pour les monsieurs qui vivent de vos passions (car la culture est plus une passion qu' une rai son), il faut revenir à la réalité économique... et cest un homme de gauche qui vous le dit !" Non mais je rêve. Parce que le chiffre d'affaire, la...

à écrit le 04/01/2014 à 14:59
Signaler
vendez vos voitures et achetez des livres ,ou lisez en conduisant ,mais faites quelque chose ......

à écrit le 04/01/2014 à 14:38
Signaler
Quand je lis certains commentaires, je reste pantois. Pour info, la culture n'est pas le seul secteur où l'on distribue des subventions !

le 05/01/2014 à 1:42
Signaler
Et alors? Cela ne les rend pas plus pertinentes que les autres.

le 05/01/2014 à 14:33
Signaler
Ca ne rend pas non plus les autres plus pertinents qu'elle !

à écrit le 04/01/2014 à 14:34
Signaler
A tous ceux pour qui la culture dérange ,il y a nombre de pays où l'expression culturelle est banni pur x raisons, allez y, c'est très bien, vous vous y plairez certainement et là au moins vous n'inonderez pas de polémiques stériles les réseaux socia...

à écrit le 04/01/2014 à 14:10
Signaler
Je travail dans le milieu de la musique (chargé de production, programmateur, manager, bénévolat associatif...) et j'ai l'impression que la plupart des commentaires viennent de personnes qui ne connaissent pas bien ce milieu. Quand l'Etat apporte u...

le 04/01/2014 à 17:50
Signaler
Merci de votre commentaire réaliste, documenté et intelligent qui sort du lot !

le 04/01/2014 à 18:14
Signaler
Merci d'expliquer aux gens le fonctionnement du secteur culturel avec ce beau commentaire, il me semble en effet que beaucoup parlent dans l'ignorance totale...

le 05/01/2014 à 1:40
Signaler
@Ju Traitez-nous de c*** cela serait plus direct... Maintenant nous savons pour qui vous avez voté en 2012. Pour les autoproclamés "artistes", la création est un éternel recommencement donc il faut toujours subventionner leur nouveau "départ" et l...

le 05/01/2014 à 14:14
Signaler
Veuillez prendre le temps de vous renseigner avant de nous proclamer "autoproclamés" et sachez que la majeure partie des artistes possèdent un ou plusieurs diplômes dans leurs domaines ayant valeur de Licence, Master ou Doctorat à l'international. Pr...

le 05/01/2014 à 20:47
Signaler
@Forqueray Vous faites sans doute références aux faux "ingénieurs" du son qui ne sont en réalité "que" de simple techniciens qui ne possèdent aucune compétence d'ingénierie. La valeur d'un diplôme n'a d'égale que lui même. Un baccalauréat de gesti...

le 05/01/2014 à 22:26
Signaler
Pas le moins du monde ! Quoique les "ingénieurs" du son sortant du conservatoire ou de l'Ecole Louis Lumière possèdent en acoustique des connaissance que vous n'imaginez même pas. Je vous concède que les "artistes" que vous écoutez sur Chérie FM ou S...

à écrit le 04/01/2014 à 13:45
Signaler
La base du calcul me semble biaisée. Assimiler la publicité à la culture, c'est à rire. Idem pour la presse (il s'agit plutôt d'information), la télévision (il s'agit principalement de divertissement souvent pitoyable). Si la culture est si rentable,...

à écrit le 04/01/2014 à 13:17
Signaler
Notre Ministre de la culture PHILLIPITI commande en juin 2013 un rapport a trois inspecteur de BERCY il est rendu en décembre 2013 pour l’année 2011 pourquoi pas celui de 2012 ? Le but de la recherche est de démontrer l’impact de la culture sur l...

à écrit le 04/01/2014 à 13:08
Signaler
Un conseil à tous les jaloux frustrés qui ont besoin d'un coupable pour expliquer l'amertume de leur vie, CHANGEZ DE TRAVAIL. Ah mais vous avez peur... Alors ne changez rien, c'est plus important d'avoir une vie de merde et des coupables qu'une vie...

le 04/01/2014 à 17:57
Signaler
Tout à fait exact. Le peintre est tout seul devant son chevalet, tout seul pour payer ses charges, son matériel, tout seul pour démarcher des galeries, tout seul pour participer aux salons professionnels. Il n'a aucune sûreté, aucune garantie, aucune...

le 04/01/2014 à 18:25
Signaler
dit la femme du peintre.

le 04/01/2014 à 20:41
Signaler
Je suis comédienne et lorsque je touche une somme x, la même somme va dans les poches de l'état. Ma compagnie n'est pas subventionnée. En quoi suis-je un boulet pour la société? Si nous étions subventionné, nous pourrions créer de l'emploi. Les per...

le 05/01/2014 à 2:20
Signaler
@Gully Vous allez nous faire croire que vous ne profitez pas du régime intermittent très favorable aux métiers "artistiques" tout en y contribuant le moins.

le 05/01/2014 à 14:27
Signaler
Le régime intermittent est le suivant : afin de bénéficier de ce régime, chaque intermittent doit justifier chaque année d'un certain nombre de "cachets" déjà très difficiles à réunir. Sur chacun de ces "cachets", on paie une part salariale sensiblem...

le 05/01/2014 à 21:01
Signaler
@Forqueray Le régime intermittent c'est 510 heures "travaillées" avant de vider la caisse de l'assurance chômage lorsqu'un intérimaire dans n'importe quel autre secteur doit lui travailler 910 heures. Arrêtez d'endormir le peuple avec vos "cachets...

le 06/01/2014 à 12:26
Signaler
Alors, un intérimaire doit travailler 600 heures sur 24 mois pour toucher son chômage durant 12 mois. Un intermittent doit travailler 507 heures sur 10 mois pour toucher son intermittence pendant 8 mois. 507 heures, ça peut paraître peu pour les ho...

le 06/01/2014 à 14:54
Signaler
@Gully Autant pour moi les conditions d'accès à l'indemnisation ont changé depuis quelques temps néanmoins le régime intermittent reste largement favorable. Concernant les heures supplémentaires non comptabilisées, c'est oublier l'existence du tra...

le 08/01/2014 à 9:49
Signaler
@ Michel Ah non, en ce qui concerne les heures non déclarées, je parle des textes à apprendre, des multiples rendez-vous, des montages de dossiers, de démarchages téléphonique, de répétitions... Et bien d'autres tâches que la plupart des intermitt...

à écrit le 04/01/2014 à 12:45
Signaler
Il doit avoir une erreur de calcul en quelque part....sauf si on compte la culture des choux et carottes et tout ce que ils nourrissent.....!!!!

à écrit le 04/01/2014 à 12:33
Signaler
Faut-il plutôt comprendre que l'automobile ne rapporte plus rien en France ? Nous dire que la culture crée de la richesse.... c'est pure mensonge ! seule la "vraie" industrie crée de la richesse. La PIB est fallacieux

le 04/01/2014 à 15:49
Signaler
la production immatérielle crée aussi de la richesse, intangible certe, mais effective

le 04/01/2014 à 19:41
Signaler
a condition, si ce n'est de l'exporter, au moins qu'elle se substitue à celle importée... ce qui semble bien improbable face au raz de marée US (comprendre : la demane du consomateur).

le 04/01/2014 à 19:48
Signaler
Une richesse ne vaut sa valeur qu'une fois vendue. Or non seulement notre production culturelle ne s'exporte qu'à peine (sauf à y considérer le secteur du luxe qui de toute façon ne paie pas ses impôts en france) mais elle ne ne se substitue non plu...

le 05/01/2014 à 22:59
Signaler
"Une richesse ne vaut sa valeur qu'une fois vendue." Mais punaise ! On parle de culture là, de ce qui fonde notre existence, notre société ! De quelle fichue "valeur" parlez-vous ? Croyez-vous que la valeur de la culture se mesure en dollars ?! L'arg...

à écrit le 04/01/2014 à 11:52
Signaler
... Et donc... quelles mesures prises? quels projets d'aide à la culture? et à quels secteurs plus précisément???

à écrit le 04/01/2014 à 11:47
Signaler
Le PIB est un reflet des transferts monétaires: le chomage, les impots et taxes,les subventions, la multiplication de la vente et revente de titres et créances, l'achat de petrole tout cela augmente le PIB. Si il ne reste que cela à la France pour se...

à écrit le 04/01/2014 à 11:18
Signaler
dans la culture,il faut avoir du courage,de l'inventivité,du talent,une grosse capacité de travail!il est donc normal que ces métiers soient mieux rétribués que les professions intermédiaires(petits artisans,commerçants,agriculteurs,employés etc...)

le 04/01/2014 à 11:36
Signaler
J'ignore si vous êtes un troll, ou un élu PS. si vous l'êtes, vous démontrez par vos exemples, le mépris des élites PS françaises pour le travail. vous auriez donné en exemple, agent immobilier, rentier, spéculateur ou fonctionnaire, je vous aurai vo...

le 04/01/2014 à 12:42
Signaler
@ELU PS .VOUS FAITES UNE BELLE INSULTE AUX PERSONNES QUI VOUS PAIENT ET INDEMNISENT CES CHOMEURS A VIE INTERMITTANTS DU SPECTACLE VIVANT AUX CROCHETS DE LA SOCIETE SI C'EST CELA LA CULTURE INVENTIVE !!!!!!

le 04/01/2014 à 13:37
Signaler
@matheo et @Tchernogyl vous pensez vraiment qu'un véritable élu signerait ainsi ? Le piège est grossier et vous tombez dedans.

le 04/01/2014 à 18:05
Signaler
Tchernogyl et matheo : êtes-vous travailleurs indépendants ? Etes-vous acteurs du secteur artistique ? Si vos 2 réponses sont "non" cela explique largement votre totale méconnaissance de ce qu'est la vie d'un artiste dont l'existence dépend totalemen...

à écrit le 04/01/2014 à 11:17
Signaler
Il faut arrêter d'opposer intermittents et travailleurs du régime général. Le caractère d'un intermittent est généralement plus proche de celui d'un entrepreneur ou d'un d'artisan que celui d'un employé dans une banque. (Je le sais bien, je suis moi...

le 04/01/2014 à 11:46
Signaler
Oui sauf que les petits entrepreneurs et les indépendants ne bénéficient d'aucune aide financière, au contraire ils paient avec leurs impots les privilèges des intermittents du spectacle et toutes les dépenses de la culture avec l'argent des contribu...

le 04/01/2014 à 12:13
Signaler
@momo C'est faux. Le régime des intermittents est payé par les intermittents. Les salariés ne cotisent pas a la même caisse que les intermittents. Arrêtons une bonne fois pour toute cette désinformations. Quand la ville des Cannes voit son activité ...

le 04/01/2014 à 12:52
Signaler
Et ben, si les gens qui produisent se genre de raisonnements à la con savaient combien on s'en tape par jour, ils seraient espantés... Merci messieurs, c'est ce qui nous encourage à continuer notre métier avec fierté et dignité, travail et abnégat...

le 04/01/2014 à 15:23
Signaler
Je suis moi même employé de banque et un gars comme toi ne supp porterait sûrement pas la pression des objectifs commerciaux, du respect de la hiérarchie et des comptes à rendre quant aux risques. Pourquoi à ton avis les conseillers de banque changen...

le 04/01/2014 à 23:54
Signaler
Changez de métier mon pauvre, si vous préférez toujours les objectifs commerciaux aux objectifs humains, au respect de l'autre et de vous-même, aux risques à prendre pour sauver notre monde de la mort. Parce que réduire la culture à son produit écono...

le 05/01/2014 à 2:24
Signaler
Toujours le même discours narcissique des autoproclamés "artistes" qui grâce à leur "art" vivent au dessus de la plèbe. Pathétique...

le 05/01/2014 à 23:07
Signaler
Je suis moi même régisseur dans le cinéma et donc intermittent du spectacle. J ai la chance d avoir plusieurs amis banquiers. Alors bien sur, ceux ci me taquinent quand ils me voient toucher les assedics, pendant qu ils vont travailler! C est un avan...

à écrit le 04/01/2014 à 10:46
Signaler
Oui vivons dans un monde meilleur sans art et sans culture c'est mieux ça sert à rien, tout le monde le sait. Je suis intermittent, j'avoue me sentir bien souvent privilégié et beaucoup de choses sont à revoir (ce qui est en train de se faire par ai...

le 04/01/2014 à 18:20
Signaler
Oui, surtout lorsque l'on agite des images d'Epinal et que l'on parle d'une réalité que l'on ne connaît absolument pas. Ca permet de véhiculer tous les poncifs et lieux communs du genre et de tout cela suinte une manière de frustration de tous ceux q...

le 05/01/2014 à 14:44
Signaler
En même temps je les comprends. C'est quoi les idoles culturelles de notre époques? David Guetta, le virtuose du clavier à deux touches? Forcément, quand on a ça en référence, on a une image d'artiste légèrement faussée: métier facile, qui rappor...

à écrit le 04/01/2014 à 10:13
Signaler
Cette étude donne le ton de la culture pilotée par l'état. L'auto justification permanente et la propagande d'une idéologie socialiste. Le fait nouveau est de dénigrer la production industrielle dont le symbole est l'automobile. La croyance ancienne...

le 04/01/2014 à 11:17
Signaler
Quel est le rapport avec l'idéologie socialiste, les mécanismes de financement de la culture n'ont pas été créés par ce gouvernement??? Ne pas se laisser aveugler par ses ranceurs svp....

le 04/01/2014 à 11:22
Signaler
Peut être... Car elle est majoritairement non délocalisable, et qu'elle ouvre le champs des possibles. Il faut de l'imagination dans ce pays ! Il faut donner plus de place aux Ingénieurs, créateurs... On est pris à la gorge par le court terme, seul ...

à écrit le 04/01/2014 à 10:06
Signaler
des chiffres à regarder en détail car le secteur est vaste et englobe des choses très différentes qui n'ont pas grand chose en commun comme le museum d'histoire naturel et le dernier tube de daft punk

à écrit le 04/01/2014 à 9:14
Signaler
Le culture ne produise rien, et les exportations sont fictieves, C'est que de circulation d'argent,

le 04/01/2014 à 10:00
Signaler
Quand un film comme "intouchable" est distribué dans toute l’Europe et passe premier dans de nombreux pays... cela ne rapporte vraiment rien ? Quand une boite crée un jeu de cyclisme qui se vend comme des petits pains dans le monde entier ça ne rappo...

le 04/01/2014 à 12:43
Signaler
La culture enseigne à parler et écrire correctement, ce qui est déjà pas si mal, Tomo, avoir accès à un peu de culture vous ferez du bien! Une chance, en France elle est presque gratuite!

le 04/01/2014 à 14:18
Signaler
lol "vous ferez du bien"

le 05/01/2014 à 11:52
Signaler
arnile a répondu le 04/01/2014 à 12:43: ...... Une chance, en France elle est presque gratuite!......... .......La culture contribue sept fois plus au PIB que l'industrie automobile......

à écrit le 04/01/2014 à 9:10
Signaler
La culture cela rapporte beaucoup d'argent deux exemple le film la marche budget 15 millions d'euros financé par france television(avec la redevance)et une partie region ile de france 160 000 entrées le film angelique financé encore par france televi...

à écrit le 04/01/2014 à 9:08
Signaler
Nous sommes au Ministère du Commerce (Sylvia Pinel) ,non à la culture manifestement il y a confusion des genres.

à écrit le 04/01/2014 à 9:05
Signaler
Voila une belle offensive du show business pour défendre le coût astronomique des subventions et autres régimes spéciaux comme les intermittents du spectacle. Ils sentent bien que les français s'interrogent et l'on voit bien le contre feu allumé en u...

le 04/01/2014 à 13:42
Signaler
C'est sûr que l'Inspection Générale des Finances, ce sont de méchants lobbyistes du show-business...

à écrit le 04/01/2014 à 8:13
Signaler
BEL EXEMPLE DE GASPILLAGE DES FONDS PUBLICS EN plus comme produit de premiere necessité tva a 5 .là nous retrouvons l'UMPS

le 04/01/2014 à 13:43
Signaler
Incroyable : c'est écrit "blanc" et vous lisez "noir". Il faut croire qu'en effet, pour vous, la culture n'a pas été de première nécessité...

à écrit le 04/01/2014 à 8:11
Signaler
A-on des chiffres sur la balance extérieure ? On n'entend plus que des chansons en anglais, il y a en librairie que des livres traduits de l'américain, sans parler des films, jeux vidéo etc.

le 04/01/2014 à 17:02
Signaler
Moi moche et méchant 2 qui est le film le plus vu de 2013 à été produit en grande partie dans une boite française, c'est également le cas d'un certains nombres de jeux vidéos, ce sont des secteurs où la production est mondialisé, mais une partie est ...

à écrit le 04/01/2014 à 7:38
Signaler
Quelle propagande! Ces chiffres n'expliquent en rien les subventions à ce secteur et ne sont en aucun cas une preuve de leur bonne utilisation. Les politiques de droite et de gauche se sont toujours arrangé avec les chiffres, mais ce gouvernement ...

à écrit le 04/01/2014 à 7:22
Signaler
Mais personne n'a jamais nié le poids économique de la culture. Tout dépend de quelle culture on parle et ce que l'on y met ! Et cela ne justifie pas forcément les investissements de l'Etat. Si ce secteur est créateur de richesse, pourquoi le subven...

le 04/01/2014 à 9:32
Signaler
même question pour l'automobile, l'agriculture, l'électronique, l'aviation alors !!!! une personne peut faire 250km à vélo dans une journée mais si elle n'a pas les moyens de s'acheter un vélo ? les subventions servent à soutenir les démarrages de pr...

à écrit le 04/01/2014 à 5:30
Signaler
And so what? On va tous devenir artistes pour en finir avec le chômage? Pour que les gens aillent au cinéma, achètent des livres ou aillent au cinéma il faut qu'ils aient un revenu. Or quand on a un revenu qui baisse on économise sur le superflu, et...

à écrit le 04/01/2014 à 2:00
Signaler
La culture, c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale :-) C'est quoi la culture française aujourd'hui ? Bon, on continue à attirer du monde avec ce qu'ont bâti nos ancêtres, mais combien de temps cela va-t-il durer ? Certains se souvie...

à écrit le 04/01/2014 à 1:28
Signaler
Si on confond investissement et gaspillage d'argent public, si on veut un système où il faut 10 personnes pour faire le travail d'un seul, des emplois subventionnées dont les travailleurs ne contribuent pas et ne créent pas de valeur, c'est sur que l...

le 04/01/2014 à 2:21
Signaler
Ses Obispo, Loanas et autres Nabilas sont justement le produit d'initiatives privées.

à écrit le 04/01/2014 à 1:06
Signaler
En réponse à Didier. Oui, il ne faut pas opposer. Mais la vision de la culture relaté vos propos est celle d'un marché intérieur. Vous omettez les exportations de notre industrie cinématographique, publicitaire. Les investissements étrangers sur le t...

à écrit le 04/01/2014 à 1:00
Signaler
J'oubliais : La Tour Eiffel, le Louvre, l'art culinaire, le Festival de Jazz de Vienne, le Festival d'Avignon et tant d'autres... tous ces joyaux ne servent à rien ? FAUX ! Cela permet d'attirer du monde, notamment ? Des touristes ! En Allema...

le 04/01/2014 à 1:41
Signaler
S'ils sont rentables, où est le problème ? S'ils ne le sont pas et vivent d'argent public, ça reste un problème. Et quant aux soi disant conséquences économiques, elles sont surestimées. Quant au mécénat, c'est le mécénat, c-a-d une initiative i...

le 04/01/2014 à 9:38
Signaler
pourquoi parler de la minorité ? je connais des artistes qui animent des ateliers théatre pour les enfants dans des petits villages du massif central, ils sont bien loin du showbiz et de ses millions. Se lever tôt n'est pas l'apanage des ouvriers aux...

à écrit le 04/01/2014 à 0:51
Signaler
Tapez sur la culture, comme quoi elle serait inutile. C'est la culture qui fait avancer un pays, pas l'argent. "Les artistes sont à la prou du bateau de la société." Mais ça fait longtemps qu'on s'en moque... Donnez de l'importance à la culture dans...

le 04/01/2014 à 1:32
Signaler
Les artistes sont des gens comme des autres. Beaucoup de pseudo artistes ne vivant que d'allocations ont la certitude d'appartenir à une caste supérieure alors qu'ils n'apportent rien. C'est une vision qu'on vous apprend dans les écoles d'arts subve...

à écrit le 03/01/2014 à 23:51
Signaler
Intéressant, mais c'est une grave erreur d'opposer industrie et culture. Sans prospérité des activités exportatrices, la culture ne tiendra pas, faute de subventions et de clients nationaux pour la financer... Hélas, nos théâtres ne peuvent pas rempl...

le 04/01/2014 à 0:09
Signaler
C'est pour cela que des millions ont été "investis" à Marseille pour bâtir du néant cosmique la capitale européenne de la "culture" 2013... Hélas à Marseille seule l'attractivité de l'argent public demeure.

à écrit le 03/01/2014 à 22:56
Signaler
Je ne comprends pas cet élan anti-culture dans les commentaires précédents... Comme l'a demandé Hubert, vous ne lisez jamais? Ne regardez jamais de film? N'écoutez jamais de musique? N'allez jamais au théâtre, au cinéma, au concert, au musée? Ça n...

le 03/01/2014 à 23:28
Signaler
Rassurez-vous, on vit très bien sans "culture" française lourdement subventionnée. Avec le progrès technique, de nombreux métiers ont disparu car économiquement dépassés cependant il faut toujours porter à bout de bras des autoproclamés "artistes" pr...

le 04/01/2014 à 0:56
Signaler
Ce n'est pas tirer sur la culture que de faire un commentaire moins élogieux et tronqué du rapport. Les chiffres sont là pour donner soit du noir soit de la dorure et cela en fonction de ce que le donneur d'ordres souhaite montrer. Si la culture donn...

le 04/01/2014 à 13:05
Signaler
Mais on serait 100% d'accord avec vous si ce que l'on faisait ne nous revenait qu'à ceux qui travaillent directement autour de la prestation, mais ce n'est pas le cas, malheureusement. Il y a beaucoup trop d'intermédiaires qui se servent au passage, ...

à écrit le 03/01/2014 à 22:20
Signaler
message au webmaster ! vous me censurez chaque fois ! il y en a mare !

à écrit le 03/01/2014 à 21:35
Signaler
Encore un rapport bidon commandé par nos amis au pouvoir pour alimenter les courants de pensée et justifier les aides et privilèges en tout genre accordés à leur électorat (ici en l'occurrence: des intermittents du spectacle à l'animateur bobo de can...

à écrit le 03/01/2014 à 21:20
Signaler
encore un rapport fait par des technocrates !

à écrit le 03/01/2014 à 21:03
Signaler
Le PIB est une notion aberrante puisqu'il tient compte de tout transfert d'argent sans tenir compte de son sens et de son utilité. Le ministere des finances contribue plus que tout le reste au PIB car quand on augmente les taxes, le PIB augmente et ...

à écrit le 03/01/2014 à 20:52
Signaler
on ne nous dit pas tout !! * Quel est le volume des exportations. * Financement du régime chômage des artistes et techniciens. * Subventions déguisées

à écrit le 03/01/2014 à 20:23
Signaler
C est vraiment le mépris de la France qui se couche tard face à celle qui se lève tôt.

le 04/01/2014 à 8:38
Signaler
qui irait voir un spectacle, une comédie musicale, entendre un opéra le matin à 9h00?Arrêtons avec le France de ceux qui travaillent parce qu'ils se lèvent le matin et croire que le travail du soir n'est que de l'amusement!!

le 04/01/2014 à 12:52
Signaler
C'est d'un mépris total vis-à-vis de la France qui se couche tard ! Arrêtez de croire que l'Art n'est pas un métier ! Ce n'est pas parce que les artistes font un travail dans lequel ils s'épanouissent, qu'ils sont fainéants et improductifs ! Pour la ...

le 04/01/2014 à 12:59
Signaler
Cette phrase, c'est le mépris de la France qui se couche tôt face à celle qui se couche tard...

le 04/01/2014 à 13:32
Signaler
Didou, pensez vous vraiment que les artistes professionnels travaillent simplement durant les représentations (concerts, performances... ) ? Etes vous seulement conscient du travail qu'il est nécessaire de fournir pour parvenir à un résultat qui vous...

le 04/01/2014 à 18:28
Signaler
A Gh : merci de votre réponse, également valable pour les plasticiens, qui eux, de surcroît ne sont pas rémunérés lorsqu'ils mettent leurs oeuvres à disposition d'une structure pour une exposition mais qui souvent doivent "remercier" en faisant cadea...

le 04/01/2014 à 19:57
Signaler
Je n'aime pas votre formule mais vous avez raison, il y a même eu un artiste en son temps pour enfoncer le clou avec sa Cigale et la fourmis. Vivement que ceux qui produisent les richesses prennent enfin le pouvoir.

à écrit le 03/01/2014 à 20:18
Signaler
« Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées » (Winston Churchill)

le 04/01/2014 à 12:06
Signaler
Quand, pendant la seconde guerre mondiale, on lui a demandé de faire des recoupes dans le budget de la culture pour soutenir l'effort de guerre, Winston Churchill a répondu:"Alors pour défendre quoi nous battons-nous?" La culture ne doit pas être ...

à écrit le 03/01/2014 à 20:06
Signaler
Décryptages :Tout dépend de ce que l'on appelle culture. Avec une définition bien large on peut augmenter quasiment à l'infini la contribution au PIB de ces activités en fonction de ce qu'on veut prouver ou infirmer. Ce gouvernement qui est la nullit...

le 04/01/2014 à 9:47
Signaler
et l'agriculture, l'industrie automobile, etc.. c'est pas subventionné tout ça ? mais renseignez-vous ! tout est subventionné ! vous rénovez votre maison, subvention, vous créez une entreprise, subvention, vous êtes une asso de village, subvention, v...

le 04/01/2014 à 10:10
Signaler
Je vois que vous adhérez avec passion à l'économie communiste, n'oubliez pas que le résultat en fut désastreux.

le 04/01/2014 à 11:00
Signaler
C'est vrai que capitalisme et libéralisme à tous crins sont de beaux exemples à suivre, sans conséquence désastreuse aucune...

le 04/01/2014 à 13:47
Signaler
J'aime beaucoup votre amalgame entre collectivisation des terres et le système impôts/subventions dont nous parlons ici, c'est bien le signe que vous ne connaissez rien au communisme ni même à l'économie en général. Merci d'être le presque premier po...

à écrit le 03/01/2014 à 19:42
Signaler
Le rapport, c'est pour s'habituer à brader le reste des activités dans des accords de libre échange?

à écrit le 03/01/2014 à 19:24
Signaler
Alors pourquoi s'affoler que les usines automobiles françaises ferment... On les remplacera par des théâtres!

à écrit le 03/01/2014 à 18:57
Signaler
PIB = somme des CA réalisés sur le térritoire (différent de PNB...) en cela, la consommation culturelle n'est pas du sophisme... juste de l'économie :)

le 03/01/2014 à 19:23
Signaler
Non, le PIB ne correspond au CA réalisé sur le territoire, il est même assez nettement inférieur car la VA produite par une entreprise est nettement inférieure à son CA dans de nombreux secteurs. Il y a plusieurs définitions du PIB dont celle utilisa...

à écrit le 03/01/2014 à 18:51
Signaler
Euhhh vous prenez quoi pour comparer par rapport à l'industrie automobile? Les usines Peugeot, ou les réseaux + tipp + autres pro?

le 04/01/2014 à 12:45
Signaler
TIPP : Taxe intérieure sur les produits pétroliers = industrie pétrolière, pas automobile !

à écrit le 03/01/2014 à 18:51
Signaler
quelle production a t elle eté répartie ZERO oui pour les artisans electriciens, ensuite je m'étonne de 7 fois la production automobile 2 000 000 de véhicules produit en france a 15 000 euros plus les sous traitants...cela fait 30 Millards rien que p...