Hollande appelle à bâtir l'administration du XXIème siècle

Il faut en finir avec le mille feuille administratif, défend le Chef de l'Etat. Mais il n'est pas favorable à la suppression des départements, préconisée à droite.
François Hollande, ce samedi en Corrèze
François Hollande, ce samedi en Corrèze (Crédits : reuters.com)

"Je m'adresse à tous les Français qui vivent dans la ruralité. En m'adressant à la Corèze, je m'adresse à tous les territoires de la Républiqie. J'ai toujours considéré dangereux d'aliéner les territoire entre eux", a déclaré François Hollande lors de ses voeux au Corréziens.

Il  est arrivé, samedi 18 janvier vers 11h, à Vigeois, son fief corrézien où il a inauguré une gendarmerie et un centre de secours avant de prononcer ses voeux dans la ville de Tulle. Un discours qui était centré sur la ruralité et l'aménagement du territoire.

Un prochaine loi de décentralisation en 2014

"Les grandes villes ne peuvent pas prétendre animer à elles seules l'espace Français", lance le président dans un début de discours centré sur la ruralité et l'organisation du territoire. "Ma conviction c'est que la ruralité n'est pas une nostalgie que nous voulons entretenir. La ruralité est un atout pour notre pays. Je parle de la vitalité agricole que la ruralité stimule."

"Il y a dans nos départements ruraux des leviers considérables qu'il faut utiliser", estime François Hollande. "C'est avec les peurs que l'extrémisme prend sa place, dans la ruralité."

Mettre fin au mille feuille administratif, renforcer les régions

"L'organisation administrative est devenue trop compliquée, trop lourde, trop coûteuse. C'est le fameux mille-feuilles administratif. Il en faut finir", déclare le chef de l'Etat. "Les citoyens ne savent qu'elles sont les responsabilités exactes des élus. C'est pourquoi j'ai demandé au gouvernement de préparer une prochaine loi de décentralisation."

"Les régions doivent être plus fortes aujourd'hui. De nouvelles compétences leurs seront transférée : les aides au entreprises, le développement économique. Un pouvoir réglementaire local leur sera confié pour leur permettre d'adapter la règle nationale au territoire."

"Il faut dessiner la carte électorale de la France du 21e siècle. Les régions qui se regroupent auront un bonus des dotations de l'Etat."

Opposé à la suppression des départements

François Hollande a expliqué qu'il n'était pas favorable à la suppression des départements, alors que Jean-François Copé estime que la fusion département-régions permettrait d'économiser 10 milliards d'euros. Un chiffrage à la source inconnue.

"Je ne suis pas favorable à leur suppression pure et simple comme certains le réclament, car des territoires ruraux perdraient en qualité de vie sans d'ailleurs générer d'économies supplémentaires", a déclaré le chef de l'Etat.

Une évolution au niveau des métropoles

Il  estime toutefois qu'au niveau des métropoles, le maillage administratif pouvait évoluer, à l'image de Lyon et du département du Rhône (la communauté d'agglomération lyonnaise et le département ont fusionné). "Pourquoi garder des niveaux superposés quand un seul serait plus efficace ?"

Les départements sont issus de la révolution française, nés il y a 225 ans. Que signifient encore les frontières des départements ? Il faut changer. La nouvelle loi de décentralisation ne fixe aucune limite. Nous devons bâtir l'administration du 21e siècle en France."

"La nouvelle étape de la décentralisation arrivera en 2014. Il faut penser aux générations futures. Il ne peut pas y avoir de décentralisation s'il n'y a pas l'égalité des territoires. L'accès gratuit et égalitaire au service public. Je suis favorable au maison du service public : la poste, les impôts, la CAF. L'égalité du territoire c'est aussi les transports. La fameuse écotaxe, que personne ne voulait sans savoir ce que c'était, a pour but de financer nos infrastructure et l'égalité des territoires. C'est aussi l'accès à la santé."

Accès au numérique

L'égalité des territoires, c'est aussi un accès au numérique. Toute personne doit pourvoir avoir accès à la culture, à l'emploi grâce au numérique. Il ne faut pas de fracture numérique en plus d'une fracture sociale", déclare François Hollande.

"La France doit être forte"

"La France doit être forte. C'est pourquoi j'ai proposé le pacte de responsabilité. Ce n'est pas un cadeau aux entreprises. Les entreprises sont au service de la France. Si les entreprises sont dynamiques, elles créent de l'emploi et de la valeur ajoutée. C'est un pacte social à la française. Chacun doit s'engager sans naïveté mais avec responsabilité."

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 95
à écrit le 20/01/2014 à 23:52
Signaler
alors on réforme l'administration: donc virage sur l'aîle, fin de la voie communiste, on se coupe une aîle gauloise, on met un coup de sabre ou de francisque gauloise dans le rideau ou bien dans le drapeau? Il reste alors 2 couleurs... le bleu et le ...

le 21/01/2014 à 10:49
Signaler
nostalgique de la gauloise?????? quel charabia!!!

le 21/01/2014 à 10:49
Signaler
nostalgique de la gauloise?????? quel charabia!!!

à écrit le 20/01/2014 à 22:48
Signaler
La france forte ou les feuilles mortes? Restons donc en bons boudistes de la haute montagne russe et de la quete des argaunautes, dans le droit chemin et sur son éminence on s'épanouit bien.

le 21/01/2014 à 10:51
Signaler
dzoioioinnngggggg! quel poète!!!! j'adore!! c'est du néo surréalisme???

à écrit le 20/01/2014 à 21:49
Signaler
Concernant les batissements nous avons: les cigales chantes menier, le numéro de téléphone 16 17 ou 18, le 16 perd perd le cou pour cause de faillite d'Etat, etc... le 18 prend l'Empire, après la Graisse subventionnée et la querelle des villes grècqu...

à écrit le 20/01/2014 à 21:33
Signaler
3 points: Philippe de Macédoine qui vient de Tatooine, une bonne mayonnaise se fait après un bon coup de fouet, genre pas Waterloo mais AustèreLitz, genre Tudor sur un canapée, C'est comme la Graisse, après Aristote et platon, l'étripement local et c...

à écrit le 20/01/2014 à 19:03
Signaler
Si ce changement nous coute autant que le regroupement effectué dans les administrations publiques, ça vas nous couter cher...

à écrit le 20/01/2014 à 18:01
Signaler
Avant de la bâtir, il faudrait la financer : l'administration française vit près de la moitié de l'année à crédit...

à écrit le 20/01/2014 à 16:06
Signaler
En diminuant de manière drastique le périmètre des interventions de chaque structure, cela permettra de supprimer des centaines de milliers de postes. Donc cela aboutira à alléger le coût de la gestion publique et redonnera de l'air aux différents co...

à écrit le 20/01/2014 à 13:02
Signaler
Le mille_feuille administratif n'a pas d'autre origine que la décentralisation que l'on nous impose en vue de la destruction de l’État par des clones plus petit et plus nombreux!

à écrit le 20/01/2014 à 11:08
Signaler
L'administration du XXI siècle, laissez moi rire : il faudrait déjà que celle-ci change de culture, rattrape son retard en terme de gestion et d'ouverture envers les citoyens. L'administration est le premier poste de dépense des ressources de la nati...

à écrit le 20/01/2014 à 11:05
Signaler
Un gouvernement avec 39 ministres, cela ne vous paraît pas exagéré?

à écrit le 20/01/2014 à 9:37
Signaler
un president NORMAL montrerait l'exemple en supprimant tous les doublons de ministres ??,

le 20/01/2014 à 10:39
Signaler
mais Hollande a montré l'exemple:il a renvoyé chez eux tous les ministres UMP qui faisaient doublon!

à écrit le 20/01/2014 à 9:34
Signaler
comme sarko,1 annonce par jour ......

à écrit le 20/01/2014 à 8:04
Signaler
Pour en finir avec le mille-feuilles administratifs il faut absolument supprimer au moins deux millions de fonctionnaires de trop. L'Allemagne pourrait servir d'exemple dans ce domaine comme dans d'autres.

le 20/01/2014 à 8:28
Signaler
Deux à trois millions de fonctionnaires de trop qui, pour justifier leur emploi, pourrissent la vie des autres. Dans la même veine, il faut supprimer au moins la moitié des élus.

à écrit le 20/01/2014 à 7:22
Signaler
quand on est dans l'opposition on dénigre toutes les propositions, tous les projets émanant du pouvoir en place. On ne propose donc pas ou on ne réfléchit pas à une autre solution ? Quand on se présente aux élections on doit avoir une vision claire ...

à écrit le 20/01/2014 à 6:31
Signaler
Encore une fusée qui va faire pschitt. II ne fait que du marketing dans le seul but de favoriser sa carrière. Il passe de la gauche à l'extrême gauche, à la droite, au centre et à tout ce qui rapporte en voix . Tous les râteliers sont bons, pourvu ...

à écrit le 20/01/2014 à 2:10
Signaler
C est quand les actes ??? On reparlera l an prochain de toute ces annonces !!! Pour l instant les chocs de simplification et de bla bla ça n as pas été impressionnant.

à écrit le 19/01/2014 à 22:36
Signaler
A mon avis il devait penser a sa belle son discours est sans queue ni tête

à écrit le 19/01/2014 à 21:12
Signaler
(Sur le ton bisounours, bien lent) Ah bon, on supprime le mille pattes? Ou la la! Mais c'est pas possible!

à écrit le 19/01/2014 à 21:09
Signaler
La France est une Grande et Vieille Nation mais c'est l'Allemagne qui commande... avec selon les sondages publiés, le respect du peuple français. alors on va par où? On construit sur le sable?

à écrit le 19/01/2014 à 20:38
Signaler
Si les fonctionnaires font carrière à vie, les précaires et les sortis de la vie dès le début, ça c'est de la justice! Quel est le but du système? Se débarrasser des gens et faire fortune par ce biais. On est entre Mitsuhirato, les relances péteuses ...

à écrit le 19/01/2014 à 20:20
Signaler
Qui et quelle couche de l'administration va proposer des mesures réalistes pour éviter les dégats dus aux imtempéries ; le niveau actuel est il le bon pour les permis de construire à proximité des cours d'eau par exemple , le classement des sols en z...

à écrit le 19/01/2014 à 19:40
Signaler
et pour plancher sur ces réformes encore 4 nouvelles commissions de fonctionnaires... on se demande à quoi servent tous ces ministres et tous leurs conseillers s'ils ne sont pas en charge de ces dossiers...

à écrit le 19/01/2014 à 19:31
Signaler
Qu'il arrête "d'appeler" pour se mettre enfin au travail ! Ses partisans consolident tous les pouvoirs mais il ne fait que défaire ce que les autres ont fait avant lui.

à écrit le 19/01/2014 à 19:06
Signaler
Mais qui peut encore y croire? voir l'Article du point sur la gabegie politique et administrative en france c'est à désespèrer!

à écrit le 19/01/2014 à 18:15
Signaler
Allo allo monsieur l'ordinateur, les bisounours et les gerfaux... en passant par les rampants et les volatiles, on joue à l'animalerie sociale. 65 millions de français et beaucoup de mécontents. Alors quel coq avec une aîle en moins peut aller chante...

à écrit le 19/01/2014 à 17:10
Signaler
Supprimons d'abord 1 élu sur 2. Ensuite, supprimons les pseudos-micro partis. Enfin, supprimons les pseudos-associations pompant les impôts des contribuables au seul profit des politiques qui se cachent derrière celles-ci. Avec cela, on pourra garde...

à écrit le 19/01/2014 à 16:59
Signaler
Blablabla !! rien de tel qu'un écran de fumée pour faire oublier l'humiliation d'une popularité à 20% et le ridicule des parties de jambes en l'air. Si les apparatchiks politiques (de gauche comme de droite) pensent encore sauver leur popularité en ...

à écrit le 19/01/2014 à 15:39
Signaler
encore un gros coup de poker ou de bluff pour faire illusion et faire parler pendant 2 mois. après on remet le dossier avec la poussière sous le tapis. et on passe à autre chose. ça occupe le peuple un peu quoi !!

à écrit le 19/01/2014 à 14:43
Signaler
Comment peut on proférer autant d'inepties en si peu de temps ? Il suffit d'être socialiste et de s'appeler Hollande ! La France crève de son trop grand nombre de fonctionnaires, de leurs salaires démentiellement élevés, de leurs retraites de nabab, ...

le 19/01/2014 à 16:19
Signaler
Vous y arrivez bien vous ...

à écrit le 19/01/2014 à 13:48
Signaler
Plus y a de fonctionnaires, plus y a de chômeurs, et pourquoi ne pas faire avec nos 5 millions de chômeurs, faire le double de fonctionnaires et rajouter des millions de retraités. C'est ce qu'on a fait jusqu'à présent. Et si on parlait des apparteme...

à écrit le 19/01/2014 à 13:42
Signaler
On a décrété les jeunes éliminés, c'est de l'hitlérisme bureaucratique à crédit, en supprimant l'emploi. Les vieux ne pensent qu'à leur retraite. Point de développement, point d'avenir. On parle d'enfer fiscal, on peut dire enfer tout court, alors bi...

à écrit le 19/01/2014 à 13:40
Signaler
Le politburo a décrété la croissance par circulaire! On rejette la jeunesse hors de la vie active!

à écrit le 19/01/2014 à 13:02
Signaler
quasimodo c'est celui qui tire les cloches ...

à écrit le 19/01/2014 à 12:52
Signaler
ca y est il fait comme sarko,chaque jour une annonce......!

le 19/01/2014 à 14:44
Signaler
Ne comparez pas ce gros mou sans vision avec Sarko svp. Un peu de lucidité... Sarko lui avait une vision pour la France

le 19/01/2014 à 14:57
Signaler
La vision des rétro commissions dans les paradis fiscaux ?

à écrit le 19/01/2014 à 12:32
Signaler
Alors l'âne papiétomane en pantoufles réforme le tas? Le 1000 pates ne produit rien et le PMI est planté! La statolâtrie, produit du 0 de croissance après les 2% séculaires. Alors à quoi on joue, à plouf plouf dans la marre aux canards politiques boi...

le 19/01/2014 à 12:55
Signaler
ouf!!c est de la bonne,elle vient d ou ?

à écrit le 19/01/2014 à 11:46
Signaler
Il ne veut pas supprimer les Départements car en les supprimant son Parti perd des recettes, les Conseillers Généraux PS reversent une partie de leur indemnité au Parti, idem pour les Communes qui sont pourtant trop nombreuses

à écrit le 19/01/2014 à 11:18
Signaler
J'ai un ruisseau dans mon jardin qui a été polué par un agriculteur j'ai eu entre la mairie le conseil régional et le conseil général une dizaine de services eaux forêt nature rivière etc et pas un seul compétant voilà le 1000 feuilles inutile qui se...

à écrit le 19/01/2014 à 11:10
Signaler
Nous avons élu le number one des bonimenteurs.

le 19/01/2014 à 12:39
Signaler
Number 2 Sarkozy a eu 5 ans d'avance...

à écrit le 19/01/2014 à 10:55
Signaler
Les boulangeries se font braquer, dans le banlieues il y a des tirs à la kalachnikov, à la campagne une multiplication des cambriolages ! Et notre François nous parle de l'administration !!!!!!!!!!!!!! y'a le feu au lac !!!...

à écrit le 19/01/2014 à 10:19
Signaler
le fonctionnariat et l'impôt sont sa pensée . On ne sera pas avancé au bout de son mandat car il fera peu.. il lance en l'air un truc qui fait parler les français. Pendant que ça les fait parler , il gagne du temps en lançant un autre sujet qui fe...

à écrit le 19/01/2014 à 10:04
Signaler
Avec tous les amis que les Socialistes ont placé ici ou là, clientélisme oblige, on ne voit pas comment réduire ce fameux mille feuilles. Comme toujours c'est un pas en avant et deux arrière. A preuve la confirmation des départements. A quand la suit...

à écrit le 19/01/2014 à 9:06
Signaler
Ce n'est pas l'existence des départements qu'il fallait questionner mais plutôt l'existence des régions. La région n'a aucun rôle de proximité et ne peut qu'affaiblir l'état au profit de l'UE...Mauvais choix que de renforcer les régions : recentralis...

à écrit le 19/01/2014 à 8:54
Signaler
Le fond du problème est tout autre. Il faut d'abord regarder les processus opérationnels fonction par fonction et les optimiser notamment avec l'internet et la dématérialisation. Ensuite on localise les tâches à l'endroit optimum selon qu'il y a néce...

à écrit le 19/01/2014 à 8:49
Signaler
Ben voyons ! c'est l'administration qui produira les richesses de demain...! le jour ou l'ENA sera converti en HEC bis ...la France aura progressé...!

à écrit le 19/01/2014 à 8:30
Signaler
Erreur tactique de Copé. Comme notre cher président de gauche dit exactement l'inverse de ce que propose la droite, il suffisait de dire qu'il faut conserver les départements, voire en créer de nouveaux...

à écrit le 19/01/2014 à 6:38
Signaler
Arrêter de parler pour rien dire . Plus de travail pour moins d'élus et moins de fonctionnaires. Plus de simplification passe par moins de commissions ,moins de formations , moins de stage , moins de cadres incompétents , mais un peu plus de jugeote ...

à écrit le 19/01/2014 à 0:18
Signaler
Le changement de régime ou le pion blanc, jd, tout seul en avant? On est dans le ferraillement de droite et de gauche... ça va pas être facile!

à écrit le 18/01/2014 à 23:54
Signaler
Pourquoi les médias donnent-ils tant d'importance aux fabulations d'un manipulateur qui trompe tous ceux qui l'approchent?

à écrit le 18/01/2014 à 23:41
Signaler
Au sujet de la réforme des 100 feuilles ou pates, on réforme l'âne de bretagne, ou l'âne d'autruche alors qu'on parle fronde électorale extrémiste? Et les ânes qui font le spectacle et font du fric, ça rapporte gros, mais ça ne produit rien? On parle...

à écrit le 18/01/2014 à 23:25
Signaler
Si Sa Majesté s'adresse aux français, les citoyens libres des canards enchaînés dans une marre à plouf à quand la prochaine vague, on peut poser la question pour le genre de savoir à quel âge on peut faires des bagatelles avec une garçonne sans cédil...

à écrit le 18/01/2014 à 23:08
Signaler
quant ça vas péter ,on aura pas le choix .

à écrit le 18/01/2014 à 23:00
Signaler
grassouillet ne sait pas où il habite !!!

le 19/01/2014 à 8:51
Signaler
D'ailleurs depuis qu'il parle de mille feuille ...je trouve qu'il a prit de la brioche....

à écrit le 18/01/2014 à 22:56
Signaler
Voyez celui-ci, lunettes rouges, c'est toujours mieux que les culs de bouteille, on appellerait cela sornettes ou bien sonnettes de serpent ou bien de cloche, au lieu de lunettes. Les chevaliers du nin, ne croissance ni emplois,i font la fête sur le ...

à écrit le 18/01/2014 à 22:33
Signaler
On entend dire, qu'on vire de bord et qu'on coupe une aîle au poulet, cotcot. Donc entre Laurel et Hardy notre jeune n'est pas gâtée, c'est comme entre l'âne français et le boeuf allemand, la position est inconfortable. Mais, alors on se coupe la moi...

à écrit le 18/01/2014 à 22:07
Signaler
Si le tas bute la société, c'est bien qu'il faut réformer le tas. On nous annonce une réfondation de l'âne-sinistration. Ah bon, mais alors, pendant encore combien de temps le 1000 pates empêchera-t-il nos diplômés de travailler dans un contexte de 5...

à écrit le 18/01/2014 à 21:47
Signaler
Je n'ai même pas lu l'article tellement il est vraiment lamentable.

le 19/01/2014 à 11:04
Signaler
comment savez vs qu'il est lamentable si vs ne l'avez pas lu ?

à écrit le 18/01/2014 à 21:22
Signaler
Jeu : il y a au moins 6 fautes de frappe voire de langage dans cet article. Saurez-vous les retrouver ? Un peu d'aide : " En m'adressant à la Corèze" " de la Républiqie." "Les citoyens ne savent qu'elles sont les responsabilités exactes des élus...

le 19/01/2014 à 14:05
Signaler
On s'en fou...

à écrit le 18/01/2014 à 21:15
Signaler
Il pourrait acheter un scooter français! Peugeot fait partie des cocus

à écrit le 18/01/2014 à 20:53
Signaler
Il serait plus urgent de batir son administration actuelle.

à écrit le 18/01/2014 à 20:35
Signaler
Selon le stagiaire de troisième qui écrit les articles sur la Tribune: "Je ne suis pas favorable à leur suppression pure et simple" = "Opposé à la suppression des départements". A croire qu'après un an et demi les journalistes ne savent pas encore dé...

à écrit le 18/01/2014 à 19:58
Signaler
effet de manche, tout le monde sait que ce sont les departements qu il faut supprimer , construction archaique a l ere du TGV , du net, et des migrations transnationales. mais ce sont les bastions absolus du clientélisme et du conservatisme francais...

le 18/01/2014 à 20:27
Signaler
Les Régions aussi sont infectées par des structures parapubliques inutiles et ruineuses, elles sont gavées d'agences bals blas banquets, toutes squattées par des profiteurs en abus de fonds publics permanents.

à écrit le 18/01/2014 à 19:57
Signaler
Il se met un peu dans la peau d un homme d Etat, ambitieux, visionnaire et courageux . Mais cela reste des mots, le mal francais c est l incapacité a traduire dans les faits

à écrit le 18/01/2014 à 19:25
Signaler
Christine BOUTIN que nous n'apprécions pas spécialement a déclaré sur itélé que Hollande est un Tartuff. Cette reconnaissance suffit à conforter notre conviction de ce que sont Hollande et les énarques plus généralement, et cela s'aggrave encore ...

à écrit le 18/01/2014 à 19:21
Signaler
"Les entreprises sont au service de la France".Hollande remet les néo libéraux a leur place!les entreprises doivent jouer le jeu de la solidarité.elles doivent contribuer au social a travers les charges sociales et les embauches de chomeurs,l'impot s...

le 18/01/2014 à 19:28
Signaler
moins d'élus .... moins de fonctionnaires .... qui brassent de l'air !!!!!

le 18/01/2014 à 23:15
Signaler
il faudra d'abord .arrêter de les prendre pour cons.

le 19/01/2014 à 9:20
Signaler
je dirais même : plus aucun élu P.S. qui nous pompent l'air

le 19/01/2014 à 9:59
Signaler
Élu ps. Je suis allé aux vœux du maire, et j'ai pu discuter avec des "socialistes" Je me pose ne question : Avez-vous vos souliers à la cheminée à Noël ?" OK Hollande je dirais "avalise" les errements de plus de trente ans, Mais comme j'ai pu dir...

le 20/01/2014 à 20:50
Signaler
Ceux qui brasse de l'air ce ne sont pas les maires ou disons pas ceux qui gèrent les petites communes... En revanche les politiciens et maires de grandes villes là oui ils brassent beaucoup d'air et de notre argent car en plus de les payer il faut bi...

à écrit le 18/01/2014 à 18:47
Signaler
ou faire des économies RIEN a espérer de cette gauche caviars elle se moque du peuple ... ça ne ne peut perdurer .....le changement c ???? l'exemple c??

le 18/01/2014 à 19:19
Signaler
Bon ok nous passerons au foie gras pour relancer la consommation .... une idée de gauche salvatrice ! sic !!!!

le 18/01/2014 à 19:23
Signaler
... et des brioches 1er prix pour le peuple ! qui (nota) fait des mômes pour le fric ... ça va pas durer !

à écrit le 18/01/2014 à 18:37
Signaler
baratin: aujourd'hui opposé à la suppression des départements, demain de quoi ?

à écrit le 18/01/2014 à 18:30
Signaler
Vu le cafouillis chez lui, ça ne présage rien de bon !

à écrit le 18/01/2014 à 18:08
Signaler
Qu'il ne touche plus à rien cet incompétent.

à écrit le 18/01/2014 à 18:05
Signaler
sacré François ! lui a déjà les deux premières à son tableau ...............

à écrit le 18/01/2014 à 17:36
Signaler
Ce qu'il faut c'est regrouper les cantons à la place des communautés de communes

le 18/01/2014 à 20:53
Signaler
C'est la bonne idée: suppression des communes, comc om et on conserve uniquement les conseillers généraux + les régions qu'on regroupe (maxi 5 ou 6) et on vire le reste.

à écrit le 18/01/2014 à 17:30
Signaler
Et ben bon courage....département, intercommunalité, communauté de communes, communautés d'agglomeration, communauté de pays, communauté de patelins, région, commune......oui vraiment bon courage si l'intention est bonne

à écrit le 18/01/2014 à 17:27
Signaler
J'avais vu avec enthousiasme le projet de réforme des collectivités/régions cette semaine et je vois déjà qu'il commence à être opposer à la disparition des départements... "Par souci de qualité de vie"?! Plutôt par souci clientéliste et face à la fr...

le 18/01/2014 à 18:40
Signaler
tout a fait DAMIENmoi et mes amis on régalent de millefeuille et pour longtemps

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.