Ayrault "favorable à la suppression des départements de la première couronne" parisienne

Le Premier ministre s'est dit favorable jeudi à la suppression des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, et du Val-de-Marne dans le cadre de la réforme du "mille-feuille" territorial que François Hollande appelle de ses voeux
Interrogé jeudi sur France Inter, le Premier ministre a soulevé le problème des régions, abordé mardi par le président lors de sa conférence de presse.
Interrogé jeudi sur France Inter, le Premier ministre a soulevé le problème des régions, abordé mardi par le président lors de sa conférence de presse. (Crédits : reuters.com)

Simplifier la France. Tel est l'objectif affiché par le chef du gouvernement qui souhaite revoir l'organisation en "mille-feuilles" du pays, actuellement divisé en 26 régions, 100 départements, quelque 36.000 communes et 18.000 groupements intercommunaux. 

Interrogé jeudi sur France Inter, le Premier ministre a soulevé le problème des régions, abordé mardi par le président lors de sa conférence de presse:

"Est-ce que 22 régions, c'est trop ? Peut-on regrouper certaines régions ? (Mais) On ne va pas prendre des bouts de région pour les mettre avec une autre. Ce sont des questions sérieuses. Mais ce chantier, il faut absolument l'ouvrir", a-t-il déclaré.

"On a besoin de métropoles"

Prenant l'exemple de Paris, Jean-Marc Ayrault s'est même déclaré "favorable à ce que l'on aille vers la suppression des départements de la première couronne: faire les communes, et la métropole". "On a besoin de métropoles et autour des métropoles, il faut simplifier".

Sachant que plusieurs parlementaires socialistes ont déjà proposé l'an dernier de supprimer d'ici à 2020 les conseils généraux de la petite couronne dans la perspective du "Grand Paris" qui doit voir le jour le 1er janvier 2016. La collectivité regroupera 6,5 millions d'habitants, et fondra dans une seule instance territoriale les 19 intercommunalités et les 43 communes isolées des trois départements de la petite couronne avec Paris.

Dans ce sens, une loi donnant naissance à 13 métropoles aux pouvoirs très larges a d'ailleurs été votée définitivement en décembre par le Parlement, attendant le feu vert du Conseil constitutionnel pour être promulguée. Deux autres textes vont suivre au Parlement, l'un au printemps sur les régions et les départements, l'autre sur les communes et intercommunalités.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 20
à écrit le 16/01/2014 à 23:02
Signaler
dans ma jeunesse les départements de la couronne n'existaient pas et on ne s'en portait pas plus mal. en fait on revient à ce qui existait avant, en attendant des décennies de dépenses inutiles.

à écrit le 16/01/2014 à 21:39
Signaler
Timide !

à écrit le 16/01/2014 à 19:30
Signaler
Juska présent, je pensais que j François cope et Jean Vincent place avaient la palme de la langue de bois et des coups tordus...je me suis trompe il y en a trois... allez va. T inkiete, tu l'auras ton siège de sénateur...

à écrit le 16/01/2014 à 18:54
Signaler
supprimons les departements et en premier la loire Atlantique

à écrit le 16/01/2014 à 15:48
Signaler
Jean Marc tu peux ressortir ton vieux casque lourd,tes camarades sont vent debout,avec comme slogan "touche pas à nos gamelles".Les premiers à tirer les Picards,la pétition est déjà en ligne(touche pas à notre région).Enfin la semaine prochaine on ...

le 16/01/2014 à 16:36
Signaler
Et le sénat qui ne dit rien ? louche ...il va sortir l'artillerie lourde, les drones et les missiles. Mais il est lent au démarrage, à partir de 80 ans on a du mal à réfléchir et à bouger, mais les réflexes de survie vont émerger ....ah, le clairon e...

à écrit le 16/01/2014 à 14:59
Signaler
Retour au département de la Seine. Juste 50 ans pour s'apercevoir que le saucissonnage du territoire est nul et terriblement coûteux. Comme la création pour cause d'élus de la basse et haute Normandie et pour cause nationaliste des 2 départements (2A...

à écrit le 16/01/2014 à 14:04
Signaler
Très bonne idée, certains devront enfin payer ! Marre de ces ghetto de riches qui ne payent pas d’impôts avec des comptes cachés et qui font payer leurs impôts par les autres !!

le 16/01/2014 à 14:20
Signaler
Il est de notoriété publique que le nombre de "riches" est si important en France que ce sont les premiers à réclamer les services de la CAF...

à écrit le 16/01/2014 à 13:27
Signaler
un peu de courage ,pourquoi ne pas y joindre les yvelines !!! les riches paieraient pour le 93 mais obtiendraient du coup largement leur quota de logement sociaux !!

le 16/01/2014 à 16:49
Signaler
Le gouvernement s'occupe déjà d'appauvrir les gens. Vous avez raison, il n'a pas pensé à continuer à tondre les classes moyennes. Mais peut etre que ces nouvelles régions / métropoles créeront des prélèvements supplémentaires. L'Etat pourra commencer...

à écrit le 16/01/2014 à 13:26
Signaler
Aucune économie n'est pas prévoir sans suppression de postes de fonctionnaires. Encore un écran de fumée pour les municipales...

le 16/01/2014 à 20:23
Signaler
Commençons par supprimer diviser par deux les retraites généreuses des 68 ards et autres nantis.

le 16/01/2014 à 22:11
Signaler
ça dépand des personnes ! sachez qu'une modeste secrétaire de la fonction publique( catégorie c) perçoit une petite retraite qui ne ferait pas beaucoup d'envieux

à écrit le 16/01/2014 à 13:24
Signaler
Il faut donner les plein pouvoirs locaux au communautés de communes et aux régions,en finir les communes et les départements qui coûtent trop cher ! Supprimer le sénat aussi !

le 16/01/2014 à 16:16
Signaler
tout a fait.et développer les métropoles et agglomérations qui vont enfin permettre les économies d'échelle!

à écrit le 16/01/2014 à 13:08
Signaler
ce qui veut dire que les taxes d'habitation et foncière vont flamber à Paris, puisqu'il va falloir payer pour les HLM du 93...il vaut mieux vendre tout de suite et s'installer à l'étranger

le 16/01/2014 à 22:09
Signaler
vous payez moins en effet à Paris pour des apparts largement valorisés depuis 10 ans qu'a montreuil où vous n'aimeriez pas vivre et où l'impôt est dingue ! mes poarents y ont vécu et payaient beaucoup pour un modeste pavillon perché dans les hauts de...

à écrit le 16/01/2014 à 12:49
Signaler
Il fut supprimer toutes les regions et n'en faire plus q'une que l'ont appellera la France

à écrit le 16/01/2014 à 12:44
Signaler
Ben voyons, si la richesse des hauts de Seine pouvait permettre de compenser l'effroyable gâchis socialiste de Paris, ce serait pain béni pour la gauche dépensière, et l'extension du cauchemar socialo-vert sur une partie de l'ile de France jusque là,...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.