"Le PS doit être le parti de ceux qui entreprennent, comme celui des salariés" (Harlem Désir)

Harlem Désir considère que la France est en guerre économique et qu'entrepreneurs et salariés doivent s'allier autour d'un pacte pour renforcer l'emploi. Le PS tiendra un séminaire sur le sujet
Le Premier secrétaire du Parti socialiste Harlem Désir a parlé d'un pacte patriotique entre les entreprises et les salariés pour gagner la guerre économique et renforcer l'emploi. (Photo : Reuters)
Le Premier secrétaire du Parti socialiste Harlem Désir a parlé d'un pacte patriotique entre les entreprises et les salariés pour gagner la guerre économique et renforcer l'emploi. (Photo : Reuters) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

"Moi, je veux que le Parti socialiste soit le parti de ceux qui entreprennent, comme le parti des salariés, et que nous n'opposions pas l'économie et le social, contrairement à ce que fait la droite".

Le mot est lâché par un Harlem Désir, Premier secrétaire du PS, très en verve. Se confiant à un journaliste de l'AFP lors d'un déplacement à Bourges, celui-ci a fait état de son point de vue.

"Nous vivons une guerre économique. Les victimes en sont les chômeurs, les salariés précaires, les salariés contraints à des horaires éclatés, les chefs d'entreprise aussi, qui luttent pour maintenir et développer leur activité", a-t-il ainsi lancé.

Contreparties

A son sens, aider les entreprises françaises est le seul moyen de défendre l'emploi, et rester une puissance économique est le seul moyen de "financer notre modèle social". Mais les concessions faites par les salariés ne doivent pas se faire sans contrepartie.

"Il faut que les chefs d'entreprise, en contrepartie de l'appui de l'État pour leur développement, acceptent de prendre des engagements par branche qui portent sur l'emploi, sur la formation, sur le recul de la précarité, sur l'investissement et la localisation des investissements en France, et il faut que se noue un pacte patriotique pour redresser le pays", a expliqué le Premier secrétaire.

Le Parti Socialiste tiendra par ailleurs un "grand séminaire" sur le Pacte de responsabilité souhaité par le président de la République François Hollande le 10 février prochain à Paris, a annoncé d'autre part Harlem Désir.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 59
à écrit le 24/01/2014 à 22:08
Signaler
Pour l'instant le PS et le parti des traites europeistes

à écrit le 24/01/2014 à 16:00
Signaler
De lui donner l'honneur d'un article alors qu'il ne comprend rien à l'économie

à écrit le 24/01/2014 à 15:42
Signaler
Il ne fait pas partie de la promotion Voltaire, car il ne sait pas communiquer sur des futilités et donc il n'est pas pris au sérieux! Il était contre les "bourgeois" et maintenant c'en est un qui en plus à un dilemme avec son passé. Que c'est dur ...

à écrit le 24/01/2014 à 15:40
Signaler
La TRIBUNE devrait le" cuisiner " un peu sur des sujets économiques, un peu techniques, pour voir ce qu'il a dans le ventre le pistonné de MARTINE.

à écrit le 24/01/2014 à 15:30
Signaler
Ce matin un de mes commentaires a été publié. (voir ci-dessous) suivit d’une réponse De « BRAVO L’ARTISTE » Il disait : « Alors là chapeau .Ca fait du bien de voir qu’on n’est pas seul » Je trouve ce commentaire trop optimiste. Je vous prends ...

à écrit le 24/01/2014 à 13:18
Signaler
Il aura fallu attendre 40 ans pour que j'entende un discours de la sorte de la part de certains des plus dogmatiques du PS. Incroyable, depuis que le patron a effectué son coming-out, ils sont tous devenus socio-démocrates en quelques jours. Mieux va...

à écrit le 24/01/2014 à 12:46
Signaler
Le problème pour embaucher en France c'est qu'il est très difficile de licencier surtout quand il s'agit d'un bon à rien.

à écrit le 24/01/2014 à 12:14
Signaler
Qu'a t-il fait ce grand entrepreneur dans sa vie d'actif !

à écrit le 24/01/2014 à 11:31
Signaler
le PS est le parti des prof , fonctionnaires , donc ceux qui vivent sur le dos de ceux qui entreprennent au PS on entreprend juste les grêves

à écrit le 24/01/2014 à 11:24
Signaler
Il est tellement nul qu'il ne mérite pas de commentaire. Je viens de perdre quelques secondes de ma vie pour cet incompétent mais ça m'a soulagé.

à écrit le 24/01/2014 à 10:49
Signaler
Une conférence de presse à suffit à HARLEM pour faire changer ses « daisirs » et de -la lutte des classes- passer -l’entente des classes-. Ce revirement est historique. Il y a les mots puis les actes. « Nous sommes prêts à aider des entreprises, t...

le 24/01/2014 à 12:33
Signaler
Alors la chapeau .Ca fait du bien de voir qu'on est pas seul

à écrit le 24/01/2014 à 9:38
Signaler
Quand tu investis en France tu retrouve jamais ta mise car quand pile tu gagnes c'est l'état qui prend tout et quand face tu perds l'état n'en à rien à foutre.A ce jeu ou l'on est toujours perdant sauf un ou deux cités en exemple genre Niel pour inci...

à écrit le 24/01/2014 à 9:30
Signaler
"Ils n'ont pas de pain. Qu'ils mange de la brioche"

à écrit le 24/01/2014 à 9:02
Signaler
C'est sur que M Désir ne risque pas le chômage il n'a jamais travaillé. Le parlement européen n'est qu'une rente à vie pour tous ces gens là.

le 24/01/2014 à 10:27
Signaler
honte !

le 24/01/2014 à 12:41
Signaler
OUI OUI , on a honte de manger des pates à patir du 15 du mois alors qu'a la cantine du parlement on ne se prive de rien

le 24/01/2014 à 13:45
Signaler
Quoi ! Il est député européen ! Mais il y est quand ?

à écrit le 24/01/2014 à 8:20
Signaler
On ne peut que constater que les "bobos" suivent la mode et la tendance du moment et créent a la manière des couturiers, ce qui se portera l'année prochaine!

à écrit le 24/01/2014 à 7:45
Signaler
Le Harlem est impayable. Après avoir tiré à boulets rouges, pendant 30 ans sur les patrons, le PS réalise que sans eux, pas d'entreprises, pas de croissance, pas d'emplois. C'est insupportable d'être vilipendé à longueur de Congrès socialiste et appe...

le 24/01/2014 à 8:07
Signaler
tout à fait vrais…..

à écrit le 24/01/2014 à 7:28
Signaler
incroyable ce type ! faites ce que je dis , mais surtout pas ce que je fais ……..

à écrit le 24/01/2014 à 7:18
Signaler
le PS vient de faire un pacte de responsabilité des patrons irresponsables!!

à écrit le 24/01/2014 à 7:06
Signaler
Le PS est surtout le parti de ceux qui achèvent la France par le matraquage fiscal. Faut être complètement cinglé pour encore oser entreprendre et créer des emplois dans un pays qui n'aiment pas ceux qui réussissent. Vive l'assistanat !

à écrit le 24/01/2014 à 2:55
Signaler
I,Super vachement super ilarant perso nous avons lus les reactions generales lol et vous lisez Tous la tribune pourtant quand on tire a droite on a ete a l'ecole mais la c'est d'un niveau pitoyable et sur en maths pareil, vous etes probablement res...

le 24/01/2014 à 7:47
Signaler
au mieux c'est du Volapük, au pire…..

à écrit le 24/01/2014 à 2:55
Signaler
I,Super vachement super ilarant perso nous avons lus les reactions generales lol et vous lisez Tous la tribune pourtant quand on tire a droite on a ete a l'ecole mais la c'est d'un niveau pitoyable et sur en maths pareil, vous etes probablement res...

à écrit le 24/01/2014 à 1:44
Signaler
"Le PS doit être le parti de ceux qui entreprennent..." Wouuuuuuuuuuuuuaaaaaaaaaaaa! C'est ce que j'ai lu de plus drôle depuis plusieurs mois!!!

à écrit le 24/01/2014 à 0:41
Signaler
A lui seul, il résume l'aile gauche du PS: Aucune compétence pour parler de 'L'Economie au sens large, pas crédible quand il s'agit d'économie réelle, et inculte sur le fonctionnement d'une entreprise. Un protège de Martine, la mère des 35 heures.....

à écrit le 24/01/2014 à 0:06
Signaler
Il prend ses désirs pour des réalités, mais on ne change pas un baudet en cheval de course!

à écrit le 24/01/2014 à 0:05
Signaler
tres belle photo !!! c est trop fort comme déclaration LOL !!!!!

à écrit le 23/01/2014 à 22:57
Signaler
Combien de chefs d'entreprises dans les sections du PS ? Combien de cadres du privé ? On connaît la réponse : des fonctionnaires, des employés du secteur public, et des retraités des deux catégories précédentes. M. Désir n'a jamais vu une entrepris...

à écrit le 23/01/2014 à 21:03
Signaler
Son chef n aime pas les riches.

le 24/01/2014 à 6:14
Signaler
Ça il n'y a que les gogos qui l'ont cru. Il les adore les rupins, vu que ce sont ses maîtres ! Deux jours après avoir déclamé que la finance était son ennemie, il expliquait à la City que c'était bien entendu une déclaration pour gagner les élection...

à écrit le 23/01/2014 à 20:57
Signaler
Reste a savoir s'il s'agit d'un tournant durable du PS qui se réconcilierait avec le monde de l'entreprise,ou d'une parole d'opportunité ou isolée. Soyons patients et voyons ce que sera le cadre de référence du PS dans quelques années.

à écrit le 23/01/2014 à 20:30
Signaler
Un rentier de la république prônant les vertus de l'entreprise, alors que ce Monsieur est incapable d'investir le moindre euro ! Mdr , juste un ventilateur de palais, uniquement du bla bla !!!!!! très lucratif pour le con-tribuable !

à écrit le 23/01/2014 à 19:27
Signaler
Mon pôv'garcon..!!!!

à écrit le 23/01/2014 à 18:56
Signaler
Il a ses chances pour le prix de l'humour politique....

à écrit le 23/01/2014 à 18:47
Signaler
Ce Monsieur qui n'a jamais vu une entreprise de sa vie, déjà condamné pour emploi fictif ( et évidemment amnistie!), va nous expliquer comment travailler, lui qui vit -grassement- de nos impôts ...

le 24/01/2014 à 9:49
Signaler
Très juste! Ce monsieur ce n'est monsieur propre.

à écrit le 23/01/2014 à 18:36
Signaler
Encore un assisté qui parle de l'entreprise sans en connaître son fonctionnement puisqu'issu du milieu associatif (cf. SOS racisme) lourdement subventionné par l'argent public dont la trésorerie ne lui a pas échappé (cf. condamnation pour emploi fict...

à écrit le 23/01/2014 à 18:29
Signaler
ou plus probablement PAC (piège à c...). C'est certainement qu'il a (encore) quelque chose à nous demander. Moi je voudrais juste lui demander de fermer sa g..., de se faire petit (au niveau de ce qu'il nous coûte), et de nous laisser travailler.

à écrit le 23/01/2014 à 18:10
Signaler
La blague du jour... Ce riche fonctionnaire, vivant (très très bien, parlez-lui de ses vacances sur l'ile de Canouan aux Carabes du temps où il était président de l'association socialiste "SOS Racisme") des impôts des autres,...

à écrit le 23/01/2014 à 17:48
Signaler
faite par harlem triste sir

à écrit le 23/01/2014 à 17:43
Signaler
Pathétique. Le PS, le parti des entrepreneurs? Mon Dieu ! Comment ces gens osent-ils? Quel culot ! Il dirait n'importe quoi ce pauvre Harlem pour préserver sa carrière. Ce parti de fonctionnaires serait aussi le parti des entrepreneurs? Mais ils ne s...

le 23/01/2014 à 18:06
Signaler
+1. Il parait qu'au PS un militant sur deux est un élu. Il suffit qu'un couple s'y inscrive pour percevoir une rente d'élu dans le foyer :-)

à écrit le 23/01/2014 à 17:42
Signaler
Lorsqu'il dit cela ses yeux calculent combien prendre aux entreprises et salariés !!!

à écrit le 23/01/2014 à 17:39
Signaler
c'est pas gagné, c'est même perdu d'avance. Le Ps est le partie ders rentiers, des monopoles et des planqués

à écrit le 23/01/2014 à 17:30
Signaler
Le PS est surtout le parti qui casse la liberté d'expression, n'est ce pas monsieur Valls ? L'idéologie socialiste est un danger pour la démocratie.

à écrit le 23/01/2014 à 17:12
Signaler
Le parti de ceux qui cassent les indépendants , les TPE , voilà ce à quoi chaque socialiste excelle quelque soit le poste qu'il occupe ( Les autres aussi...)

le 23/01/2014 à 17:21
Signaler
le PS est d abord le parti des ponctionnaires pour des fonctionnaires

le 23/01/2014 à 18:11
Signaler
Les socialistes sont allés se former dans le sud de l'Italie, mais ils ont fait encore plus fort que la mafia !!!!

à écrit le 23/01/2014 à 17:09
Signaler
Le PS est le Parti qui entreprend la faillite de notre Pays (les taux augmentent, le PMI le plus faible de la zone Euro, le deficit public qui ne diminue pas, le chômage qui ne diminue pas, l'indice de confiance au plus bas) et des Ministres qui nou...

à écrit le 23/01/2014 à 17:07
Signaler
C'est une blagounette...? Made In Socialiste...?

à écrit le 23/01/2014 à 17:02
Signaler
J adore l idee: "Il faut que les chefs d'entreprise, en contrepartie de l'appui de l'État pour leur développement, acceptent de prendre des engagements par branche qui portent sur l'emploi," Ces bonhommes la ne comprenent decidement rien a l econom...

à écrit le 23/01/2014 à 16:56
Signaler
en guerre économique contre qui?l'adversaire c'est le pauvre travailleur chinois,ou un autre ouvrier du tiers monde?.alors que pendant 40 ans on nous a expliqué qu'il fallait les aidés à se développer.Ca y est c'est fait ils sont développés et qui c'...

à écrit le 23/01/2014 à 16:55
Signaler
Il a la tête parfaite pour l'étagère d'un jeu de massacre...

à écrit le 23/01/2014 à 16:51
Signaler
Et bien il y a boulot de travail a faire, je dirais meme une revolution puisque Solferino et les federations sont uniquement composés de fonctionnaires, profs,associatifs et ex militants trotkistes.si le PS veut s ouvrir au monde économique il faudr...

à écrit le 23/01/2014 à 16:51
Signaler
De quelle crédibilité économique peut se vanter ce triste sir ? A part louvoyer au sein du PS , rémunérer par les contribuables , il n'a jamais travaillé . Qu'il rembourse les sommes qu'il doit à la France !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.