Pacte de responsabilité : les négociations débutent

Le Premier ministre doit recevoir les syndicats pour discuter des modalités d’application du pacte de responsabilité que projette de mettre en place le gouvernement. Les contreparties de la baisse du coût du travail seront examinées de près.
Le pacte annoncé le 31 décembre prévoit la suppression de 30 milliards d'euros de charge.
Le pacte annoncé le 31 décembre prévoit la suppression de 30 milliards d'euros de charge. (Crédits : reuters.com)

Le gouvernement doit recevoir ce lundi les membres des organisations syndicales pour négocier l'application du Pacte de responsabilité. Les contreparties à la baisse annoncée du coût du travail seront notamment l'un des sujets-clés des négociations.

Annoncé le 31 décembre par François Hollande, le Pacte prévoit la suppression de 30 milliards d'euros de charges, en supprimant les cotisations familiales patronales. La somme comprend toutefois le Crédit d'impôts pour la compétitivité et l'emploi (CICE) qui doit représenter 20 milliards d'euros l'an prochain.

Les syndicats sont réticents à l'idée de signer un chèque en blanc aux entreprises et attendent des "contreparties" chiffrées en termes d'embauches. L'exécutif attend plutôt des engagements sur des "thèmes précis", selon Jean-Marc Ayrault, comme l'embauche de jeunes et de seniors ou la relocalisation en France d'entreprises.

Mardi, l'Élysée a aussi annoncé une possible réduction des charges sociales ou fiscales des entreprises dès 2015, s'accompagnant d'un "geste" fiscal en faveur des ménages. Une déclaration tempérée depuis par le gouvernement car tenable si les économies suivent.

Succès incertain

Le chef de l'État a d'ores et déjà annoncé que cette suppression des cotisations ne sera pas transférée sur les ménages mais sera compensée par des économies de l'ordre de 50 milliards d'euros d'ici la fin du quinquennat 

Si l'agence Moody's n'a pas changé la notation de la France, toujours fixée à "Aa1", elle reste dubitative quant au succès de la réforme.

Cette première série d'auditions interviendra d'ailleurs juste avant la publication, lundi en fin de journée, des chiffres du chômage pour décembre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 27/01/2014 à 14:35
Signaler
Pour moi il ne représente rien.

à écrit le 27/01/2014 à 12:27
Signaler
Y pas à négocier,il faut souffrir et attendre que Hollande et le gouvernement capitulent vraiment parceque les caisses sont vides

à écrit le 27/01/2014 à 12:00
Signaler
Engagement de "jeunes" des banlieues très productifs par exemple ? Tout ce cela n'est qu'une usine à gaz supplémentaire. Les syndicats représentent avant tout les privilégiés de la fonction publique.

à écrit le 27/01/2014 à 11:50
Signaler
Réunion entre deux minorités qui vivent Grace a nos taxes et impôts que nous payons (syndicats et gouvernants) et une majorité d'entrepreneurs qui se font plumer par deux minorités d'incapables en terme de gestion mais professionnel en terme de "disc...

à écrit le 27/01/2014 à 11:49
Signaler
Quand Cynique 1er et sa clique vont êtres balayés, il y a sacré travail de remise en ordre du pays à faire.

à écrit le 27/01/2014 à 11:37
Signaler
A croire que les socialistes n'ont pas la meme culture que le reste du monde libre. Les entreprises n'ont pas besoin d'un pact, elles ont seulement besoin de marges de man,oeuvre pour investir, produite et embaucher. Leur objectif est de progresser e...

à écrit le 27/01/2014 à 11:16
Signaler
on nous roule dans la farine . les économies en question seront des déremboursements de tous genres ou des suppressions de certaines aides. Conséquemment , les ménages paieront. De l'enfumage encore et encore... et des tartes à la crème à tous le...

à écrit le 27/01/2014 à 10:47
Signaler
Le pacte est inutile, on sait qui a toutes les responsabilités de la dégringolade actuelle ! Ses initiales sont FH (vous avez, celui qui veut le mariage pour tous, sauf pour lui, car il se croit au dessus de la populasse qui l'a élu !!)

le 27/01/2014 à 11:19
Signaler
c'est vrai avant son élection tout allait bien et après son départ tout ira bien à nouveau

à écrit le 27/01/2014 à 10:19
Signaler
et l année prochaine ce sera quoi ???? que du bluff tout ça mais on y est habitué

à écrit le 27/01/2014 à 10:14
Signaler
S'assoir autour d'une table le 27 janvier pour discuter d'une baisse de charge qui vient d'augmenter le 1er Janvier !!!! Il n'y a que les socialos pour faire çà !!! Encore BRAVO Normal 1er !!!

à écrit le 27/01/2014 à 9:55
Signaler
Attention! La montagne va accoucher d'une souris.

à écrit le 27/01/2014 à 9:34
Signaler
Tiens les politiques seront comptables de leurs décisions et jugés responsables si nécessaire? Ha, non c'est autre chose pardon

à écrit le 27/01/2014 à 9:07
Signaler
Pacte de responsabilité...? .c'est quoi au final ..? les socialistes sont fort pour inventé des slogans bluffant ...! F.Hollande veut labouré en mettant la charrue avant les bœufs ...l'état socialiste improductif ,se mêle encore d'imposé des condit...

à écrit le 27/01/2014 à 9:01
Signaler
Encore un prospect perdu !

à écrit le 27/01/2014 à 8:47
Signaler
Sur les payes de janvier les cotisations ont deja augmentées. C'est l'augmentation avant la baisse? Ils se foutent du monde ou quoi?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.