Sondage : quatre français sur dix favorables au pacte de responsabilité

 |   |  183  mots
48% des Français se déclarent ainsi plutôt rassurés par cette perspective contre 50% qui déclarent que cela les inquiète. (Photo : Reuters)
48% des Français se déclarent ainsi plutôt rassurés par cette perspective contre 50% qui déclarent que cela les inquiète. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Les Français estiment que le pacte de responsabilité devrait avoir un impact positif en matière d'emplois mais veulent également des baisses d'impôts en faveur des particuliers, et pas seulement des entreprises.

Quatre Français sur dix estiment que le pacte de responsabilité aura un rôle efficace en matière de création d'emplois en France, selon un sondage BVA-BFM-Challenges-Axys Consultants.

Mais s'ils sont d'accord pour voir les charges sur les entreprises allégées, ils sont six sur dix à estimer qu'il il faudrait d'abord le faire pour les particuliers: 62% estiment qu'il faut avant tout diminuer les impôts sur les particuliers et seulement 35% qu'il faut avant tout les diminuer sur les entreprises.

Divisés sur la réduction des dépenses publiques

Pour y parvenir, les personnes interrogées estiment que le seul moyen est de réduire la dépense publique, mais cela rassure autant que cela inquiète: 48% des Français se déclarent ainsi plutôt rassurés par cette perspective contre 50% qui déclarent que cela les inquiète.

Sondage en ligne réalisé les 30 et 31 janvier auprès d'un échantillon de 996 personnes représentatif de la population française âgée de 15 et plus.

>> Pacte de responsabilité : François Hollande commet-il la même erreur qu'en 2012 ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/02/2014 à 18:57 :
le premier élément du pacte doit venir du gouvernement : quelle baisse des charges et quand ! et pour être crédible , comment sont financées ces baisses de charge ! autrement dit quelles économies immédiates du gouvernement! on attend toujours ! pourtant FH avait annoncé qu'il s'en occupait personnellement !!!
Réponse de le 06/02/2014 à 19:49 :
Il faut raison garder, un énarque reprends toujours plus d'une main ferme ce qu'il a lâché d'une main molle ;
des énarques reprennent toujours plus de mains autoritaires que ce qu'ils a lâché de leurs mains molles-)
a écrit le 06/02/2014 à 18:46 :
4 sur 10, ça veut dire qu'il y en a 6 sur 10 qui y sont opposés! C'est là tout l'art de faire passer pour du positif quelque chose qui ne l'est visiblement pas
a écrit le 06/02/2014 à 18:01 :
Si les sociétes font des bénéfices pourquoi les aider ; Les aides ne doivent
aller qu'aux PME en difficultés et non aux grands groupes ou grosses PME qui se portent bien
Réponse de le 07/02/2014 à 21:27 :
Et surtout il ne faut pas donner aux grands groupe qui délocalisent JUSTE pour conserver la hausse de l'action... Même lorsqu'ils font des profits. Qu'ils favorisent les entreprises locales qui refusent leur entré en bourse et ce fassent rembourser les aides pour celles qui le font (c'est quelle ce porte bien et n'ont plus besoin d'aides).
a écrit le 06/02/2014 à 17:19 :
Un pact cela a une connotation mafieuse, puisque de tous temps ce sont les mafias qui pactisent ; et nos amis socialistes se comportent plutôt comme un paquet d'irresponsables qui poursuivent le Sarkozysme avec les boites aux outils inventés par les Sarkologues et les Chiraquologues pour mettre la France dans le déclin.
a écrit le 06/02/2014 à 15:24 :
Il faudrait changer le titre de l'article: 5 français sur 10 ne sont pas rassurés par les coupes budgétaires, ou encore 6 français sur 10 préféreraient qu'on baisse leurs impôts plutôt que celle des entreprises.
Comme ça le titre collerai plus avec le contenu !!
a écrit le 06/02/2014 à 14:26 :
je doute que ce pacte soit de bonne augure , si il devait échouer ce serait la fin des aides inconditionnelles , on le voit déjà sur les restaurateurs qui promettaient des milliers d'emplois , a trop dire que c'est les charges qui causent le problème on prête le flanc a ceux qui disent chiche .. de plus on donne quand meme en baisse de charges plus de 120 milliards par an sur les bas salaires et autres conditions sociales , enfin l'état n'a plus trop de marges de manoeuvres financières et essaie de diviser le front syndical aussi , il va falloir que chacun retrouve sa raison , un emploi cela ne se decrete pas par le saint esprit ou je ne sais quelle idéologie , pour créer un emploi il faut une demande a l'origine et non une offre , si on vend des seaux et que je ne suis pas interressé d'en acheter j'en achèterais pas , inutile donc de perdre du temps dans cette approche , mieux vaut regarder ce qui marche et qui peut être amplifié et donc par ricochets les emplois , les carnets de commandes bien pleins assurent de l'emploi , pas des magasins inondés de choses que le client n'achètera pas .. mais en politique on a pas encore compris ..helàs que de temps perdu
a écrit le 06/02/2014 à 12:05 :
Ce gouvernement n'agit que par rapport aux réactions des français pour éviter de perdre de potentiels bulletins de vote. Les français pourraient espérer mieux d'un gouvernement qui s'entend dire ce qu'il doit faire par le FMI, l'Europe, la cour des comptes, les entrepreneurs et qui fait toujours le contraire alors que le seul vrai sujet c'est "la réduction de la dette"
Le président n'est oas un "stratège" et pour preuve : il aurait lancer un concours international pour estimer et exploiter le gaz de schiste en France, il aurait aujourd'hui la solution avec le consentement des élus "vaguement" verts (qui comme les autres politiciens s'enrichissent : ce sont eux les riches maintenant) et les français auraient une vision du temps pour résorber la dette et du plan de dégraissement des couts de l'état (cf L'EXPRESS). Mais nous avons à faire à des dilettantes
a écrit le 06/02/2014 à 10:50 :
Vu l'état de la dette Sarkozy a rembourser sur 30 ans, je ne vois pas le prochain président baisser les impôts, a part ceux des plus riches bien entendu !
a écrit le 06/02/2014 à 10:50 :
Le pacte de responsabilité ? le ministère du redressements productif ? le choc de simplicité ? etc... sont toutes des inventions socialistes qui sonnent ...comme des slogans de propagande ....! A part cela a chaque fois ... les résultats sont rares...!
a écrit le 06/02/2014 à 10:46 :
Appeler une baisse de charge du nom de "Pacte de Responsabilité", c'est de la forfaiture déjà dans le choix des termes. Lorsque les charges ont été tout doucement monté au fil des années, sans aucune compensation, voilà l'irresponsabilité de nos élus.
Quand on demande une compensation aux entreprises qui sont exsangues, ceci veut dire qu'on ne leur accorde aucune marge de manœuvre supplémentaire. On annule donc tous les effets bénéfiques de la mesure. On donne d'une main, et on reprend de l'autre. On reconnait bien ici la méthode dirigiste, qui a peur de l'avenir et qui ne peut pas faire confiance. Nous autres industriels, chefs d'entreprises, nous n'avons pas le choix, notre entreprise DOIT gagner de l'argent, sinon elle est condamnée à mourir. Et si on nous donne confiance alors nous embauchons. L'équation pour embaucher est la suivante : Une heure de main d’œuvre me coûte 10€, si elle me rapporte plus de 20€, alors je peux embaucher et espérer gagner en final quelques pour-cents sur ces 20€ (lorsqu'on aura enlevé les charges les frais fixes et les impôts).
Une autre chose importante dont devrait être informé les citoyens, est que nous venons de subir en février une hausse de 0,3 % des charge urssaf, avec, ce qui coûte très cher aux entreprises un effet rétroactif au 1er Janvier. Il faut donc recalculer toutes les feuilles de payes, pour 25 millions de travailleurs. soit un coût de 0.3 milliards d'euros pour les entreprise ( à 19 € la feuille de paye)
Réponse de le 06/02/2014 à 11:37 :
Cher , chef d entreprise , je vous lis et je me pose une question , à savoir l ouverture de nos frontières en quoi a t elle développé vos bénéfices , dans le cas ou votre réponse est négative que compter vous faire pour vendre à l étranger peut être et aux Français aussi.
a écrit le 06/02/2014 à 10:24 :
ça ne marchera pas comme la suppression de la taxe professionnelle, la baisse de la tva dans la restauration ou le crédit impot compétitivité. Surtout que beaucoup de grandes entreprises paient peu d'impot par optimisation fiscal
Réponse de le 06/02/2014 à 15:59 :
La suppression de la taxe pro était une vaste supercherie, et je paye plus avec la nouvelle contribution et suis pas le seul. Le crédit d impot n a pas été encore versé, mais si il finit par arriver il sera bien sur mon compte lui et je verrai ce que j en ferai, les nécessités étant multiples et variées.
a écrit le 06/02/2014 à 10:21 :
Avec une économie de 108 Euros sur un salaire de 2000 Euros les PME vont courrir pour embaucher . Belle plaisanterie
Réponse de le 06/02/2014 à 14:29 :
vous avez raison , ceux qui vont profiter de l'aubaine de ce pacte ce sont les très grosses multinationales pourvoyeuses de main d'oeuvres bon marché , la PME ou TPE du coin a rien a y gagner sauf des problèmes si en cours de route ce genre de machine a gaz vient a s'arrêter .. quid des salariés en trop qu'on devra conserver sans cette aide ?..
a écrit le 06/02/2014 à 9:55 :
toujours allechanT dans les grandes lignes mais APRES?ET APRES LES ELECTIONS CE SERA SANS DOUTE LA MEME NON REFORME COMME POUR LES RETRAITES<<<<<<. NOTONS DEJA QUE L'ANNONCE D'ECONOMIES DATE DEJA DE 37 JOURS ;; EN VOYEZ VOUS UNE TRACE ,,,,,,,????????
a écrit le 06/02/2014 à 9:25 :
4/10 c'est un résultat plutôt très bon compte tenu du contenu du pacte et l'opposition systématique des gens de droite à tout ce qui vient du PR ou du gouvernement. Les Français sont prêts, il faut y aller.
Réponse de le 06/02/2014 à 10:20 :
Droite gauche comme ci tout se résume en ce combat pour le pouvoir et l 'échange des idées de perpectives sans suite. Nous allons baisser les charges des entreprises
Bravo mais pour en bénéficier il va falloir embaucher ....encore bravo mais si vous êtes sur le fil dans votre PME que votre CA stagne ou diminue faute de progression
qui allez vous embaucher ? pure poudre aux yeux discuté entre les énarques patron du cac et leur copains ministres . Le plus grave est que les Français sont favorables et entre dans ce jeux des promesses alors qu 'il y aurait des mesures concrètes à prendre
Réponse de le 06/02/2014 à 15:43 :
Je suis petit entrepreneur avec 6 salariés, suis d accord avec vous sur le fait que je ne vais pas embaucher avec cette mesure,en tout cas pas tout de suite, mais cela va améliorer ma trésorerie et me permettre d acheter des machines ou me financer une campagne commerciale. Dans tous les cas de figures cela fera de l activité et donc de l emploi à court terme pour mes fournisseurs et j espère à moyen terme chez moi. Ça peut aussi permettre à d autre de reprendre du souffle et ne pas couler, bref il peut y avoir un vrai effet macro que nos énarques n imaginent pas.je salue surtout mes compatriotes qui sont prêts à faire confiance aux entrepreneurs, comme je fais confiance à mes salariés, car c est la clé principale de notre redressement. Maintenant ok aussi avec vous il y a nombre d autres sujets.
a écrit le 06/02/2014 à 9:02 :
Si on parle d'allègement des charges il est logique que les employeurs écoutent d'une oreille attentive mais comment croire que le "pacte de responsabilités" va résoudre le problème de l'emploi ? Pour une entreprise l'emploi est un moyen d'atteindre ses objectifs mais pas une fin en soi.
a écrit le 06/02/2014 à 8:59 :
Nous sommes d'accord pour le sondage de médiocrité produit par des amateurs qui sondent des enfants et des héritiers dans les beaux cartiers Place Vendôme, dans le 16ème arrondissement et au sentier à Paris
Réponse de le 06/02/2014 à 10:17 :
@...médiocre: UN commentaire qui fleure bon le Rich-bashing et l'antisémitisme rampant !!
Réponse de le 06/02/2014 à 11:41 :
Oh voyons, faut pas exagerer, faut pas interpréter, les patrons de PME TPE et les français d'en bas pensent du pacte de responsabilité qu'il s'agit d'un mensonge rampant.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :