Remaniement : François Hollande fait le choix de Manuel Valls

 |   |  682  mots
Manuel Valls a été nommé à Matignon à la place de Jean-Marc Ayrault
Manuel Valls a été nommé à Matignon à la place de Jean-Marc Ayrault (Crédits : Reuters)
Après la démission de Jean-Marc Ayrault, François Hollande nomme Manuel Valls au poste de Premier ministre. Les ministres écologistes ont décidé de ne pas participer au prochain gouvernement.

La vague bleue a donc emporté Jean-Marc Ayrault. Au lendemain de la déroute socialiste aux élections municipales, François Hollande, le président de la République a décidé d'accepter la démission de son Premier ministre. Pour le remplacer, son choix s'est porté sur Manuel Valls, qui occupait depuis le début du quinquennat le poste de ministre de l'Intérieur, son directeur de communication lors de la campagne présidentielle qui avait terminé avant dernier des primaires socialistes en 2011, avec 5,63% des voix.

Sa mission est claire. Il devra poursuivre le redressement de l'économie française, notamment en mettant en place le Pacte de responsabilité dont le contenu sera dévoilé avant le 15 avril.

François Hollande a rappelé "l'exigence de la transition énergétique" et la nécessité de "produire différemment", fixant  "trois objectifs" au futur gouvernement de Manuel Valls: "redonner de la force à notre économie", "produire différemment" et "la justice sociale".

Un Pacte de solidarité à construire

Pour calmer la grogne de l'aile gauche du Parti socialiste, Manuel Valls devra aussi mettre en place un nouveau pacte, de solidarité cette fois, contenant "une diminution des impôts des Français d'ici à 2017 et une baisse rapide des cotisations des salariés", a déclaré François Hollande. Cette mesure restaurera-t-elle la confiance des Français, des membres les plus à gauche de la majorité et des syndicats les plus méfiants - CGT et FO notamment - vis à vis de l'action du chef de l'Etat et qui réclament jusqu'ici vainement la fin de l'austérité et la mise en place d'une relance par la demande ? La réponse ne devrait pas tarder.

Un gouvernement de combat

Qui composera le prochain gouvernement ? Certains poids lourds et soutiens de Manuel Valls devraient rester, parmi lesquels Arnaud Montebourg, Jean-Yves Le Drian ou Benoît Hamon. Reste à savoir à quel poste. Une chose est certaine, les ministres écologistes du parti Europe Ecologie les Verts (EELV) n'en feront pas partie. Dans un communiqué officiel, Pascal Canfin, le ministre délégué chargé du Développement  et Cécile Duflot (EELV), la ministre du Logement ont indiqué qu'ils "n'entendent pas participer à ce nouveau gouvernement", malgré les appels de François Hollande à accélérer la transition énergétique. " Produire plus et mieux, produire en France, c'est aussi produire différemment. C'est l'exigence de la transition énergétique pour préparer la France de demain, à être moins dépendante du pétrole comme du tout nucléaire. A prendre de l'avance sur les industries vertes ", a déclaré le chef de l'Etat. Depuis leur brouille publique, consécutive aux propos tenus par Manuel Valls sur le sujet délicat des Roms, l'inimitié entre l'ancien ministre de l'Intérieur et Cécile Duflot était connue. Avec cette décision, la ministre du Logement a probablement préféré choisir sa sortie.

Beaucoup de plans, beaucoup de mesures

Que peut reprocher François Hollande à son ancien Premier ministre ? D'avoir manqué d'initiatives ? Dans le domaine économique, ce serait un mauvais procès. Entre le Pacte de compétitivité, le prochain Pacte de responsabilité, le choc de simplification, la Nouvelle donne pour l'innovation, les Assises de l'entrepreneuriat, les Assises de la fiscalité, la Nouvelle France industrielle, Jean-Marc Ayrault et son gouvernement n'ont pas manque d'imagination.

Une communication brouillonne

En attendant que ces initiatives produisent leurs effets, le chef du gouvernement n'a en revanche pas trouvé les mots pour expliquer la cohérence d'ensemble de ces mesures. Finalement, es Français ne devraient retenir que deux choses de son passage à Matignon :les fortes hausses de la fiscalité pesant sur les ménages et les entreprises et son incapacité à inverser la courbe du chômage, une promesse formulée par François Hollande et défendue coûte que coûte par Jean-Marc Ayrault. 

Manuel Valls fera-t-il preuve de la fidélité envers le chef de l'Etat ? Rien ne permet d'en douter. On peut juste lui souhaiter que les réformes engagées par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault produisent enfin les effets tant attendus sur la croissance et l'emploi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/04/2014 à 19:56 :
KI C ?
a écrit le 01/04/2014 à 16:19 :
je verrais bien J.V. Placé aux finances , chargé du recouvrement des P.V. impayés ?. Mdr
a écrit le 01/04/2014 à 12:27 :
De MIEUX en MIEUX !!!!!!!!!!!! avec celui là, on est sauvés !
a écrit le 01/04/2014 à 12:19 :
LE MINISTRE DU TOURISME DEVIENT PREMIER MINISTRE
CELA DOIT ETRE UN POISSON D AVRIL
a écrit le 01/04/2014 à 12:06 :
Hollande n'a manifestement rien compris au message .Mais tant mieux ,plus dure encore sera la chute.Il est déjà grillé ,et il grille Valls ? Fin stratège politique ce président .
Réponse de le 01/04/2014 à 13:12 :
Le message est multiple, mais La seule chose que veulent les citoyens c est des résultats. Bonne chance à valls il reste 3ans.
a écrit le 01/04/2014 à 11:59 :
Ce n'est plus une question de personne, c'est le socialisme qui est mort. Cette idéologie d'un autre siécle est complétement décalée par rapport à l'époque ou l'on est. Le socialisme c'est la pire des calamitées pour un pays. Le socialisme détruit toute énergie, toute individualité, et favorise l'assistanat. Nous sommes aujourd'hui dans un autre siécle et malheureusement beaucoup de français ne l'on pas encore compris. L'état providence, c'est fini,. Regardez , partout en europe on favorise les entreprises on aide les créateurs, mais en France on taxe et retaxe. C'est ainsi que nous en sommes là. Alors Valls ou les autres, tant qu'ils n'auront pas compris que ce nest pas l'état qui créé, mais la société civile, ils n'arriveront à rien.
a écrit le 01/04/2014 à 11:39 :
si on est débarrassé de Duflot et Taubira , on aura au moins gagné quelque chose
a écrit le 01/04/2014 à 10:33 :
après la berezina électorale bientôt le waterloo des européennes , ce changement de premier ministre ressemble a un mauvais casting , on change les hommes pas le fond qui restera , donc la colère des électeurs sera encore plus grande , en bref rien de neuf sauf sans doute l'impression que la panique s'installe
Réponse de le 01/04/2014 à 13:09 :
Le PS avait déjà fait un faible score aux dernières européennes ce ne sera donc pas comparable aux dernières municipales ou sans doute régionales de l année prochaine. Par contre au vue de la tête de liste du PPE, défenseur acharné de la fraude fiscale et du blanchiment ça vaut le coup à mon sens de mobiliser pour le PSE et de ne pas se tromper d enjeu.
a écrit le 01/04/2014 à 10:17 :
Je crois Valls bien moins populaire que les sondages (truqués ?) ne le disent. Prétentieux, il n'a pas un bon bilan ni dans la sécurité, ni dans le respect des personnes. Quand on voit ses actes contre les manifestants tranquilles ou les pompiers en grève par ex. (je ne parle pas des casseurs de Nantes ou similaires), il ne fait pas bon être en désaccord avec lui. Quant au problèmes roms ou immigration, il na fait que parler. Maintenant on attend des actes pour redresser la France
a écrit le 01/04/2014 à 10:00 :
Je trouve que c'est une très bonne décision. J'espère que VALLS va expliquer que pour distribuer de l'argent il faut déjà en gagner et limiter les dépenses inutiles. La gauche a tout son sens pour distribuer de l'argent quand il y en a à distribuer, si seulement il pouvait faire de la pédagogie sur la sociale démocratie, en expliquer la logique et l'intérêt. En tout cas, FH n'a pas cédé à la démagogie populiste de son aile gauche.
a écrit le 01/04/2014 à 9:54 :
en tout cas la première bonne action que j'espère est une remise en question de certaines décisions prises à la va-vite c'est derniers temps : i.e faire payer des impots sur la part patronale de la mutuelle obligatoire : déjà que l'on a pas le choix de sa mutuelle, elle coûte très cher et on est mal remboursés : double peine.. et en plus c'est une mesure qui fait aussi pas aux petits salaires qu'aux + importants.....
a écrit le 01/04/2014 à 9:03 :
un gouvernement de combat ; celà veut dire que celui d' AYRAULT était une équipe de branquignols ; dans ce cas, pourquoi les avoir gardé 2 ans ?
a écrit le 01/04/2014 à 8:34 :
A lire les commentaires de la Tribune, on se demande pourquoi Mr Hollande est passé avec 52% des voix...

La nomination de Valls est une bonne décision, il y aura moins de couac, plus d'autorité et c'est tant mieux, et bonne nouvelle, les écolos ne seront plus au gouvernement
Donc, pour l'instant, je soutiens totalement ce choix
Réponse de le 01/04/2014 à 9:16 :
pour les couacs et l'autorité, on demande à voir. Pour les écolos c'est raté : il seront toujours au gouvernement, peut etre plus nombreux et plus influents car HOLLANDE a impérativement besoin d'eux
Réponse de le 01/04/2014 à 9:40 :
parceque les classes moyennes n ont toujours pas compris ce qu était la justice sociale : faire payer les riches est une idée archaïque qui se traduit toujours par un nivellement vers le bas et faire payer les classes moyennes
Réponse de le 01/04/2014 à 10:02 :
"faire payer les riches est une idée archaïque qui se traduit toujours par un nivellement vers le bas et faire payer les classes moyennes "

Vous avez une conception particulière de la lutte des classes, je vous invite a lire des manuels d'histoire, et même a reprendre vos études...la justice sociale se traduit par une meilleure répartition des richesses, un impôt équitable afin d'éviter les inégalités trop grandes et donc d'éviter les soulèvements sociaux....se reporter aux expériences en France du XIXeme et début du XXème
courage....
Réponse de le 01/04/2014 à 10:11 :
"parceque les classes moyennes n ont toujours pas compris ce qu était la justice sociale : faire payer les riches est une idée archaïque qui se traduit toujours par un nivellement vers le bas et faire payer les classes moyennes "

La classe des riches : a la connaissance et les relations pour échapper a l’impôt, par le biais des lobbies, de la connaissance du droit, et et son influence, peut protéger ses intérêts (médias, ect...)

La classe moyenne : paie pour compenser les avantages conservés par la caste supérieure et les aides allouées aux classes populaires

la classe populaire : bénéficie des avantages permettant de compenser son handicap (bourses étudiantes, tarifs sociaux ect.....)
Et justement, la classe supérieure affirme que tout est la faute de la classe populaire....c'est vieux comme le monde

Si mon raisonnement est faut, aller dans une grande école, et comparé les niveux des enfants de cadres sup, d'ouvriers et de la classe moyenne

Les premiers seront les plus nombreux
Les enfants d'ouvriers en 3éme position bien que minoritaire
Les enfants de la classe moyenne se verront déclassés et finiront dans la classe populaire supérieur....

c'est qu'un raisonnement, mais je pense que ca tient, l'existence de classes sociales est toujours une analyse pertinente
Réponse de le 01/04/2014 à 13:28 :
avec manuel valls c est " action reaction" ( voir film ) ..C est certain qu il va faire payer les riches ..tien au fait c est le rare socialiste qui prone la suppression de l isf
a écrit le 01/04/2014 à 8:27 :
Après les européennes la dissolution,pour un nouveau forfait président pour Hollande en 2017."Poisson d'avril " ??non calcul cynique comme Chirac son ami corrèzien
Réponse de le 01/04/2014 à 10:40 :
si la situation de panique actuelle empire cela sera sans doute a l'étude , le pire c'est que plus personne ne veut être premier ministre sauf peut-être copé qui nage dans des fantasmes , mais en off beaucoup disent qu'ils ne veulent pas de la place vu la situation gravissime .. c'est courage fuyons .. alors la dissolution elle parait tactique mais pas impossible , une arme corrézienne de premier choix ?
a écrit le 01/04/2014 à 8:15 :
Valls va vite être dans le feu de l'action, ce mois d'avril est décisif.
a écrit le 01/04/2014 à 8:12 :
Je note déjà que contrairement à Mr Sarkozy, dont Mr Valls semblait singé les postures et l'absence de fond, avait refusé de devenir Premier Ministre au nom de son plan de carrière personnel pour aider Mr Chirac, englué comme Mr Hollande aujourd'hui. Je suis pas fan à priori de Mr Valls mais il remonte d'un coup dans mon estime en faisant preuve d'un certain courage. Si il pouvait me montrer que contrairement à ce que je pense, il n'est pas fait que de com et qu'il a du fond ce serait encore mieux. On verra si c'est un Mr Sarkozy bis ou le réformateur tant attendu.
Réponse de le 01/04/2014 à 11:17 :
je crains qu'il ne soit fabriqué comme Sarkosy... avec comme conseiller occulte préféré, le fumeux Fouks..... l'as de la com politique, ou l'art d'enfumer les foules..... bon, laissons lui le temps de s'installer.....

ah oui, coté économie, ..... il n'y connait rien et ne comprend rien, comme Sarko, donc effets de manches......

je le laisse s'installer mais je pense que c'est le pire choix que pouvait faire hollande.....
a écrit le 01/04/2014 à 8:11 :
Poison d'avril, les décisions de Hollande, avec comme métastase Valls.
a écrit le 01/04/2014 à 8:11 :
vals c'est beaucoup d'effets de manche , de déclarations sur un ton péremptoire entrecoupé de euh tous les 3 mots, mais au final c'est du vent.
Sans doute est-il la pour tenter de profiter de son anormale popularité pour les élections européennes.
a écrit le 01/04/2014 à 8:01 :
pas tres clair s'il veut a continuer àfaire plaisir à la gauche de la gauche qui est la principale responsable des expatriations d'enteprises voir de faillites comme sncm.et LES ECONONOmIES s'il s'agit de la diminution des dotations ??,, autrement dit transfert d'impots mais pas reduction
a écrit le 01/04/2014 à 8:01 :
Hollande avait-il le choix, le chouchou des instituts de sondages, des éditorialistes de droite comme de gauche, mais aussi de journaux comme Gala ou Paris Match va certainement offrir au président un répit jusqu'aux européennes, et encore la popularité d'un premier ministre n'est pas forcement celle du président. M.Valls fait également un pari risqué, mais lui aussi pouvait-il refuser un poste de 1er ministre ?
a écrit le 01/04/2014 à 6:52 :
Faut pas qu'y touche a nos ptites retraites.J'vais quand meme pas etre obligé d'bosser a 40 ans passés?
a écrit le 01/04/2014 à 6:44 :
SCOOP : Manuel Valls annonce un gouvernement réduit à 10 ministres, concentré sur les missions Régaliennes de l'Etat. Moins d'actions inutiles et de gaspillage de l'argent public. Place à l'initiative citoyenne pour relever la France...
...POISSON D'AVRIL!!!
Nous allons continuer comme avant, jusqu'à la faillite.
Amen
a écrit le 01/04/2014 à 6:31 :
La France vas mal, et cela est peut dire.... Bientôt nous accepterons la dictature pour sauver le pays, pauvre de nous.... Quel pays allons nous laisser a nos enfants... Je ne crois pas que les comiques de droite ou de gauche puisse nous sauver.... Nous somme trop pauvre, ruiner et asservie a la dictature de la mondialisation.... Les parlementaire européen et français nous on vendu...... Pauvre France .
Réponse de le 01/04/2014 à 8:01 :
C'est déjà cuit, nous avons 30 ans de retard sur les technologies du futur.
a écrit le 01/04/2014 à 6:16 :
Prince,demande à Dieu pardon !
Je quarte du pied, j'escarmouche,
Je coupe, je feinte...
Hé ! là, donc !
A la fin de l'envoi, je touche

Cyrano de Bergerac acte 1 scène 4
Edmond Rostand
a écrit le 01/04/2014 à 6:04 :
ça ressemble de plus en plus à l'équipe de France. Personne aux commandes.
a écrit le 01/04/2014 à 5:57 :
Après son expérience de 1er sinistre, il ira rejoindre Léotard ou Carignon au terminus des prétentieux !
a écrit le 01/04/2014 à 5:45 :
Première mesure sous le gouvernement Vals:paiement rétroactif sur la facture EDF 2013.Excellent début,ça démarre fort,en a peine une heure.Demain:paiement rétroactif de l'écotaxe?Savent ils qu'il y a des élections dans deux mois,ou la machine est elle devenue folle?
a écrit le 01/04/2014 à 5:39 :
On n'est pas prêt de danser la carmagnole.
a écrit le 01/04/2014 à 5:34 :
Aujourd'hui FH vient de signer la fin de la démocratie. Tous les spectacles d'humour seront dorénavant interdits.
a écrit le 01/04/2014 à 5:32 :
Le facteur sonne toujours deux fois. Attention, celui là a les dents longues.
a écrit le 01/04/2014 à 5:25 :
Avec Vals aux commandes, attendez vous à un remake du "vol MH370". La France est perdue...
Réponse de le 01/04/2014 à 5:58 :
Misère... Ils n'ont même pas pris le temps d'analyser les boites noires.
Réponse de le 01/04/2014 à 6:07 :
Excellent. + 1000
a écrit le 01/04/2014 à 5:20 :
Le Président au Français ; "Euh, moi Président, je vous ai compris..."
Les Français en choeur, après la nomination de Vals : "Non, non"
Le Président au Français : "Euh, mais que voulez vous alors !"
Les Français en choeur : "Hollande, démission, Hollande, démission".
Le Président au Français : "Oui, oui, je vous ai compris, je vais donner des missions à Vals...et vous allez en baver".
a écrit le 01/04/2014 à 5:08 :
Il n'y a pire qu'Ayrault qu'un VALS à l'égo démesuré...L'histoire retiendra le pire quinquennat que la France ait connu.
a écrit le 01/04/2014 à 5:05 :
Oh rage, Oh désespoir, Oh PS ennemi...
a écrit le 01/04/2014 à 4:16 :
Un grand baratineur, un homme qui aime parcourir la France à défaut de résultats un homme politique à la française très médiatique mais peu convaincant. L'archétype politicien français avec un égo démesuré il a son clone à droite M. Copé les jumeaux du JE.
a écrit le 01/04/2014 à 1:42 :
un gouvernement resserré avec Hamon et Montebourg ! Les experts de l'économie. Je suis attristé et surtout je ne comprends pas.
Réponse de le 01/04/2014 à 8:32 :
on ne change pas une équipe qui gagne ,c'est bien connu.
Que de bons moments nous attendent avec élu P.S. je me marre rien que d'y songer.
a écrit le 01/04/2014 à 0:23 :
Vive valls vive la tribune mon commentaire ne va pas être censuré j'espère, là j'ai les bons mots j'oubliais vive les journaliste, vive hollande excusez moi si j'en ai oublié et si je rajoute vive Sarko c'est censuré.
Réponse de le 01/04/2014 à 5:10 :
Touchez ma boss mon seigneur.
a écrit le 01/04/2014 à 0:09 :
Quelle brillante idée il a encore eu là Flamby, mais comment s'attendre à autre chose de sa part?
a écrit le 01/04/2014 à 0:09 :
Une très bonne nouvelle, cela annonce une nouvelle branlée aux europeenes et le discrédit de ce personnage qui a une trop haute estime de lui. Avec un peu de chance, une prochaine disolution de l assemblée et un depart des écolos et de taubira. Merci m hollande.
Réponse de le 01/04/2014 à 17:47 :
Deuxième couche dans seulement 7 semaines
a écrit le 01/04/2014 à 0:05 :
Valls à Matignon.......POISSON D' AVRIL !
a écrit le 31/03/2014 à 23:35 :
Même si l'homme est semble t il plutot de valeur ,c'est un choix stratégiquement incompréhensible de la part de Hollande qui va perdre tous ses soutiens de gauche sans engranger aucun soutien de la part d'électeurs qui ont voté UMP .un peu comme si on nommait un ministre de la famille catho en espérant que Boutin se rallierair au mariage pour tous...
Demain ,Front de gauche ,CGT,écolos,,etc vont se défouler dans la rue et assurer, par contre coup , le succés de la droite ,malgré les "chêvres" comme Copé!..
Même Sarko aurait un peu mieux réfléchi !
a écrit le 31/03/2014 à 22:45 :
J'apprends que des parlementaires appartenant à différents courants de l'aile gauche du PS ne sont pas satisfaits .
Vont-ils voter la confiance au nouveau gouvernement ?
On peut aller jusqu'à imaginer une dissolution de l'assemblée nationale en cas de conflit permanent , mais cela m'étonnerait ces députés risqueraient de perdre leur siège .
a écrit le 31/03/2014 à 22:41 :
Un premier ministre français fils d'un Espagnol et d'une Suissesse... peut-être que ça marchera ! :)
Réponse de le 31/03/2014 à 23:14 :
Céline, vous avez raison d'espérer!... Tout comme Eugénie de Montijo, fille du comte de Teba, née en Espagne, qui a a épousé Napoléon III...ou Blanche de Navarre, fille du roi Philippe III de Navarre, épouse de Philippe VI de Valois...ou, encore,..: Isabelle d'Aragon, Blanche de Castille, Constance de Castille, Anne d'Autriche, fille de Philippe III, mère du Roi Soleil, etc...Voyez vous, on ne sait jamais de quoi l'avenir est fait!...
a écrit le 31/03/2014 à 21:44 :
On dirait que certains ont mal compris Valls contrairement a ce que dit le microcosme parisien des journaleux n'est pas populaire loin s'en faut.
Descendez de votre piedestal et venez au contact du peuple (après on en reparlera)
Réponse de le 31/03/2014 à 22:29 :
Lisez un peu les sondages !! A moins que vous croyez a la grande conpiration
Réponse de le 31/03/2014 à 22:59 :
Vous votre credo ce sont les sondages, on comprend pourquoi la France est dans cet état.
Réponse de le 01/04/2014 à 4:59 :
Quelle valeur peut on donner à un sondage quand l'échantillon est de 1000 personnes testées ??? Vals n'est pas apprécié. C'est un roquet arriviste. On peut compter sur lui pour achever l'oeuvre de FH;
a écrit le 31/03/2014 à 21:40 :
Et avec Valls, c'est un nouveau départ.
a écrit le 31/03/2014 à 21:39 :
Bravo, très bon choix M. Hollande pour une fois!
Réponse de le 31/03/2014 à 23:38 :
c'est vrai qu'il est jeune et beau ! ,mais pour faire quelle politique???
Réponse de le 01/04/2014 à 0:24 :
Avec valls c'est un nouveau départ en marche arrière.
Réponse de le 01/04/2014 à 8:03 :
On a deux manières de valser, à droite ou à gauche.
a écrit le 31/03/2014 à 21:30 :
De toutes façons cela ne changera rien.
Tant que nos gouvernement n'auront pas compris que ce n'est pas en taxant à tout va (entreprises et ménages) ni en serrant la ceinture au peuple qu'on fera repartir l'économie, ça ne marchera pas.
Le président n'a pas été élu pour la politique qu'il mène...
a écrit le 31/03/2014 à 21:29 :
On prends les mêmes et on recommence!
a écrit le 31/03/2014 à 21:28 :
Il s est senti obligé par les sondages et la popularité de valls . Il aurait mît Lamy ou un économiste la on.aurait dit ouf !! Hollande est un apparatchik depuis sa jeunesse un petit fonctionnaire malin . En tout cas pas un homme d état c est juste aa cause de Sarko qu il est la
Réponse de le 31/03/2014 à 22:05 :
C'est vrai. Pascal Lamy aurait été un vrai choix. LE choix. Mais pas sur qu'il aurait accepté, et il a tellement critiqué la gauche française (mauvais logiciel, d'un autre âge, etc...) qu'il n'aurait eu que des ennemis dans son camp, si tant est que ce soit le sien... Et de toute manière, Hollande reste Hollande, il n'a jamais été capable de trancher, il n'y a aucune raison que ça change... Pauvre France!
a écrit le 31/03/2014 à 21:04 :
sauve qui peu ...l incendie sera difficile a éteindre .. apres tant de promesses
Réponse de le 31/03/2014 à 21:17 :
La seule chance pour que la gauche reste au pouvoir, c'est un duel au second tour entre l’extrême droite et eux... Et ils le savent (cf Chirac-Le Pen). Si c'est comme souvent, c'est droite contre gauche, comme ils sont tous aussi nul et font la même politique, ça restera serré et ils stresseront, c'est pas dans leur intérêt.
a écrit le 31/03/2014 à 21:04 :
C'est un bel homme mais bon, le physique compte peu...je sais qu'il est celui qui propose d'abaisser les vitesses et d'augmenter le malus auto. Pas vraiment de quoi donner confiance...
Réponse de le 31/03/2014 à 21:10 :
Ne vous INQUIETEZ pas ... Au rang des nouveautés , Malus auto , périph a 50 autoroutes à 110 malus auto annualisé et écotaxe pour tous ... quel JOYEUX programme.
a écrit le 31/03/2014 à 20:53 :
j'aurais préféré Montebourg
Réponse de le 31/03/2014 à 21:01 :
L'un comme l'autre, ça craint.
Réponse de le 31/03/2014 à 21:04 :
Mais je ne le croit pas bête à ce point (on se ferait vite sortir de la CEE avec ses fulgurances) . Remarquez une accélération de l'émigration qualifiée serait peut être un bon moyen de faire comprendre à nos chers nobliaux , roitelets et sinistres de tout ramage et plumage que le pays se vide de ses actifs.
Réponse de le 31/03/2014 à 21:12 :
Comme si on ne rigolait pas encore assez de notre politique industrielle et de notre redressement productif outre-Rhin
Réponse de le 31/03/2014 à 21:14 :
ça aura au moins le mérite de l'éliminer de la présidentiel pour incompétence !
Réponse de le 31/03/2014 à 21:42 :
Avec Valls, il y aura du spectacle.
Réponse de le 01/04/2014 à 6:46 :
Sérieusement, Montebourg...???
Hahahahaha!!!
a écrit le 31/03/2014 à 20:47 :
Ouf...tout va bien... j'ai cru que ce serai saiguolaine roillale... Ouf !!!
Réponse de le 31/03/2014 à 23:28 :
Non Ségolène c'est pour Bercy mais sans l'industrie qui sera un ministère de plein exercice. Quant à Mosco qui a si brillamment réussi, il sera promu à la commission. Bon vent.
a écrit le 31/03/2014 à 20:44 :
On pourrait appeler cela les ides de Mars, la société française obtient la tête du gouvernement après des municipales, une saboulée de Mars avec 150 villes prises... Pour fêter cela, un bon cassoulet toulousain et une pinard party au bordeaux et aux herbes de Provence sarklées. En terme de Sénat, quel sera l'impact des municipales, puisque c'est une assemblée des collectivités? On aura aussi des régionales l'an prochain... On la joue aux effets de manche et on joue avec les citoyens?
a écrit le 31/03/2014 à 20:38 :
Nous étions au bord du gouffre, maintenant, nous avons fait un pas en avant....
Réponse de le 31/03/2014 à 20:50 :
En plus, Vals n'a pas d'humour...
Réponse de le 31/03/2014 à 20:52 :
...la tombe.
a écrit le 31/03/2014 à 20:37 :
Les banlieues se sont abstenues à 60%, Marseille a été perdue de façon cuisante et les électeurs qui ne se sont pas abstenus ont voté pour le parti de la droite populiste (qui se veut plus sociale que le FG). Le point commun c'est Valls, le neo-sarkozy.

Il n'est pas compatible avec la gauche et les écolos dont Hollande aura besoin s'il veut terminer son mandat sans motion de censure. Sans même parler d'une réélection en 2017.
Réponse de le 31/03/2014 à 20:50 :
Tout mais pas ça s.il vous plait !!!!
a écrit le 31/03/2014 à 20:35 :
Choc de ceci, choc de cela, ... assises et autres grands débats : les Français attendent du concret !! Que les résultats ne soient pas encore là, c'est une chose... mais aucune véritable mesure n'est vraiment prise !! Léonarda, on la vire avant de l'inviter à revenir, ... le président "normal", il a pris 1 fois le TGV, puis part voter à Tulle en Falcon... elle est où, la logique... !!??
a écrit le 31/03/2014 à 20:32 :
Eh ben ! On n'est pas sorti de l'auberge...Les Français moyens doivent s'attendre à vivre un enfer jusqu'à mai 2017.
Réponse de le 31/03/2014 à 20:39 :
Ça aurait pût être pire !! Genre Duflot ou encore mieux la bigoudine.
Réponse de le 31/03/2014 à 20:41 :
Mais les gens moyens ne servent à rien, on doit aider ceux qui sont dans le besoin et aider ceux qui prennent des initiatives... Les pépères ont vécu leur heures de gloire ,-)
Réponse de le 31/03/2014 à 21:56 :
Avec les aides sociales, les "gens pauvres" on un meilleur train de vie que les "gens moyens"... Les pauvres ont droits a tout (logement, nourriture, transport gratuits; et même la prime de Noel) et les moyens payent pour ça sans rien récupérer... Du coup il y a plus de "gens pauvre" qu'on le dernier téléphone ou la TV grand format que de "gens moyens" !
Réponse de le 31/03/2014 à 22:37 :
C'est un peu vrai et de tout temps en France .
Ce sont les moyens qui paient l'addition surtout ceux qui essaient au mieux de gérer leur budget .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :