Le salaire des fonctionnaires a baissé en 2012 à cause de l'inflation

 |   |  353  mots
Le salaire net moyen des agents de la fonction publique d'Etat, dont près de la moitié relèvent de l'Education nationale, sélevait en 2012 à 2.460 euros par mois. (Photo : Reuters)
Le salaire net moyen des agents de la fonction publique d'Etat, dont près de la moitié relèvent de l'Education nationale, sélevait en 2012 à 2.460 euros par mois. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
En euros constants, le salaire net moyen des agents de la fonction publique d'Etat a baissé de 0,8% en 2012 par rapport à 2011, révèle l'Insee. Les agents de la fonction publique territoriale ont perdu 0,5% et ceux du secteur hospitalier public 0,6%.
Compte tenu de l'inflation, le salaire net moyen des quelque 5 millions de fonctionnaires français a baissé en 2012 par rapport à l'année précédente. C'est ce qui ressort d'une étude publiée mercredi par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), au moment même où le Premier ministre confirmait, dans le cadre de son plan d'économies des dépenses publiques, le gel du point d'indice qui sert à calculer la rémunération des agents de la fonction publique.

Une diminution de 0,8% dans la fonction publique d'Etat

Les agents de la fonction publique d'Etat, dont près de la moitié relèvent de l'Education nationale, ont perçu en moyenne 2.460 euros nets par mois en 2012.  En euros constants, cela correspond à 0,8% de moins que l'année précédente. Le salaire net moyen des agents de la fonction publique territoriale a quant à lui atteint 1.850 euros, baissant de 0,5% en euros constants par rapport à 2011. Dans le secteur hospitalier public, les agents ont perçu en moyenne 2.240 euros par mois. Compte tenu de l'inflation, leur salaire a ainsi baissé de 0,6% par rapport à l'année précédente.

Des écarts de salaires dépendant de différences de statuts

Ces écarts de niveaux salariaux s'expliquent principalement par des catégories statutaires différentes, explique l'Insee. Ainsi, dans la fonction publique d'Etat, les agents appartenant à la catégorie A - la mieux rémunérée - sont bien plus nombreux que dans le secteur hospitalier et la fonction publique territoriale.

A l'inverse, les trois quarts des agents de la fonction publique territoriale et la moitié de ceux du secteur hospitalier public appartiennent à la catégorie C, moins bien payée.

Un point d'indice gelé depuis 2010

Le point d'indice qui sert de base au calcul des salaires a été revalorisé il y a quatre ans de 0,5%. Depuis 2010, les syndicats dénoncent son gel et la dégradation du pouvoir d'achat qui s'ensuit.

Selon la Cour des Comptes, une augmentation de 1% de la valeur du point d'indice pour les 5,2 millions d'agents français de la fonction publique représenterait un coût de 1,8 milliard d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/05/2014 à 12:04 :
et le salaire des salariés du PRIVE vous croyez qu'il a progressé ???? demandez à ceux qui pointent à Pôle Emploi ? parlez nous de vos privilèges ???? primes logement ,transport ,réduction sur l'achat de voiture , à la Fnac , prime par enfant en + des allocations familiales , emprunt à taux réduit etc .....et même billets d'avion + 4 sem de congé en plus pour les fonctionnaires originaires des Antilles !!!!!!
a écrit le 22/04/2014 à 17:09 :
j'adooooooooooooooooore la formule de Lebranchu : que l'on baisse le salaire des hauts fonctionnaires qui gagnent plus qu'un ....MINISTRE !!!

pourquoi pas aussi ceux des ministres qui gagnent plus qu'un cadre, par exemple ??

si le salaire d'un ministre est la référence, il faudra bien vite augmenter le SMIC !!!!
a écrit le 18/04/2014 à 10:19 :
Ma pauvre...si on ajoute à cela que vous n'avez même plus le droit de grève...je ne vois plus qu'une seule solution pour toi: passes les concours de fonctionnaires...ils vont ouvrir 60 000 postes de profs...tu as toutes tes chances...bon courage et en plus d'être dans une situation enviée de tous, tu pourras faire preuve de décence...que du bonheur!
Réponse de le 18/05/2014 à 12:06 :
ils sont déjà bien assez nombreux à s'emmerder à leur travail et je ne cautionne pas l'embauche électoraliste qui fait crever le Privé qui les nourrit .
a écrit le 18/04/2014 à 9:50 :
Moi je travaille dans le privé, 0% d'augmentation cette année. Mais hausse des cotisations, hausse des impots (impot sur le revenu particulièrement) + inflation. Moi non plus je n'ai pas progressé cette année, et j'ai meme perdu de l'argent. La différence avec les fonctionnaires, c'est que moi je peux me faire virer, que je ne sais pas quand je pourrais prendre ma retraite ni dans quelles conditions et en tout cas ce sera plus tard et moins bien que pour les fonctionnaires etc ... Ca serait bien que notre fonction publique fasse preuve d'un peu de décence ....
a écrit le 18/04/2014 à 9:29 :
Pour info, 30 ans de fonction publique, 1800 euros! J'ai du louper le coup des promotions bidons....
a écrit le 18/04/2014 à 0:15 :
A quand un SMIC Jeune Fonctionnaire?
a écrit le 17/04/2014 à 20:02 :
Pour quelles raisons parle t-on toujours des fonctionnaires ? Ils ne sont pas les seuls a avoir eu un gel des salaires depuis 2010.Les salaires n'ont que très peu augmentés ni les retraites depuis cette période. Alors ils en sont au même point que les autres. Le problème c'est qu'on s'occupe beaucoup plus d'eux que les salariés du privé, qui eux ne peuvent pas manifester. Les syndicats se mobilisent pour les fonctionnaires, pas pour les autres. Moi j'appelle cela du favoritisme. La misère est la même lorsqu'il s'agit du privé ou des fonctionnaires. Alors pourquoi cette différence ?
Réponse de le 18/04/2014 à 8:38 :
La seule différence est qu'il s'agit d'une situation nouvelle pour les fonctionnaires .Ils ne sont plus intouchables .Difficile à vivre pour tous ....mais le privé est habitué aux situations instables , compliquées .
Réponse de le 18/04/2014 à 9:17 :
Depuis quand les salariés du privé ne peuvent pas manifester? Une nouvelle loi interdisant le droit de grève dans le privé sera-t-elle passée sans que cela se sache? Je ne pense pas! Les salariés du privé ont le droit de grève comme tout le monde et si je ne me trompe pas, la proportion de salarié syndiqués dans le privé est supérieure à celle du public! Plutôt que de se faire face sans arret entre privé et public, la solidarité nationale de ceux qui en bavent au quotidien serait beaucoup plus efficace...cependant, la haine du fonctionnaire étant un sport national, ce n'est pas pour demain la veille...et c'est du pain béni pour nos élus qui ont su habilement créer cette fracture!
a écrit le 17/04/2014 à 8:31 :
Cela serait une bonne nouvelle vu la faible productivité des agents publiques, territoriaux et chu avec leurs avantages et privilèges qui ruinent notre pays... Reste à remettre le jour de carence... sur trois jours comme dans le privé, et pénaliser l'absentéisme, les primes ou congés supplémentaires injustifiés etc, etc...
Réponse de le 17/04/2014 à 8:45 :
"Reste à remettre le jour de carence... sur trois jours comme dans le privé"

Sauf accords de branche, comme c'est le cas dans la majorité des entreprises. Un peu d'honnêteté, merci.

Après, je sais pas où ils vont chercher ces salaires. Pour ce que ça vaut, les fonctionnaires autour de moi, soit c'est des profs à 2000€ par mois (en gros) avec heures sup, soit c'est des territoriaux catégorie C qui, à 40-50 ans, ne dépassent pas les 1400€ nets par mois.
=> M'est avis qu'il y a quelques gros salaires qui doivent tirer tout le monde vers le haut
Réponse de le 18/04/2014 à 9:23 :
Je ne suis pas sûr que les fonctionnaires, qui participent à votre sécurité, à la gestion des collectivité local, à votre santé, à l'éducation de vos bambins soient moins productifs qu'un salarié du privé qui passe par exemple son temps a assembler des pièces fabriquées en Chine, dont la société est cotée en bourse et qui contribue à une croissance 0! A méditer!
Réponse de le 16/05/2014 à 18:41 :
Avant d'écrire n'importe quoi, vous feriez mieux de vous renseigner correctement sur les métiers du secteur public que vous semblez tellement haïr. Vérifiez les chiffres, et vous verrez qu'il n'y a pas plus d'absentéisme chez les fonctionnaires qu'ailleurs. De plus, sachez que les autorisations d'absences sont régies par un système très strict de décrets.
a écrit le 17/04/2014 à 7:10 :
Faux. Même le point d'indice gelé , la masse salariale augmentera dans la fonction publique. Avancements d'échelons pour tous plus promotions internes bidons pour certains (surtout les cadres A) les salaires et primes diverses ne sont pas bloqués ni diminués.
La carence revenue , ils peuvent davantage prendre des arrêts maladie sans être pénalisés
Réponse de le 17/04/2014 à 7:30 :
L'avancement d'échelon n'est pas sans fin.
Les promotions bidons pour les cadres A ? Expliquez moi, je ne suis pas au courant.
Réponse de le 18/04/2014 à 9:50 :
@citoyen...faux ce que tu dis. Le point d'indice est la référence de base du calcul du fonctionnaire! Les prestations sociales ayant augmenté (CSG par exemple), le salaire a donc inévitablement diminué...quant au primes dont tu parles, elles sont malheureusement comprises dans le salaires pour la plupart des fonctionnaires et de fait taxée au même titre sans pour autant augmenter comme tu sembles le croire...quant aux promotions bidons...alors la je ne vois pas de quoi tu veux parler, mais bon je suppose que tu es bien renseigné, comme la plupart des haineux anti-fonctionnaires qui s'expriment ici et qui me donnent la nausée...il va y avoir 60 000 postes de profs, c'est le moment de passer les concours! Et après vous verrez, vous nagerez dans le bonheur...mais enfin réfléchissez un peu avant de vous monter les uns contre les autres!
Réponse de le 16/05/2014 à 18:34 :
N'importe quoi ! Comme si on pouvait "prendre des arrêts de maladie " !! Ce sont les médecins qui les délivrent quand on est malade ; on ne va pas dans un distributeur pour les chercher !!
Revenez un peu dans la réalité du monde et sortez des mondes virtuels !
a écrit le 17/04/2014 à 1:25 :
Donc si on comprend bien, ils n'ont pas baissé. D'ailleurs il semble me souvenir que le résultat des précédents blocages n'avaient pas été le blocage du revenu, mais uniquement de l'indice, car d'autres composantes avaient de fait fait progresser les revenus des fonctionnaires. Non?
Réponse de le 17/04/2014 à 2:18 :
On appelle ca un contre-feu : montrer que les fonctionnaires souffrent et se serrent la ceinture, pour surtout eviter de vraies economies sur leur dos, comme par exemple essayer d'equilibrer leur regime de retraite entre cotisation et paiements..
Réponse de le 17/04/2014 à 8:27 :
@correct +1..le contre-feu c est aussi la réaction de l aile gauche du PS , il faut bien que le PS se montre de gauche, qui se dit offusqué mais qui votetera toutes les lois " doigts dans le nez"
Réponse de le 17/04/2014 à 8:29 :
passe les concours et tu seras un fonctionnaire si tu trouves qu'il n'ont que des avantages.
Un soldats qui en a raz le bol de ce genre de discours et qui se demande pourquoi il devrait risquer sa vie pour des gents comme vous !!!!
Réponse de le 18/04/2014 à 9:26 :
Bien résumé, je plusoie +1
Réponse de le 19/04/2014 à 18:06 :
Bravo Philjofr , enfin quelqu'un de sensé dans ses commentaires , pas comme
sscientifique et s'en suit qui ne connaisse rien à la fonction public
et comme tu dis , qu'ils passent les concours ensuite on en reparle ,
j'en ai connu qui on fait demi tour devant la tâche.
Réponse de le 20/04/2014 à 7:36 :
Tellement mal payée et mal considérée, surchargée de travail que j'ai dit stop et suis passée au privée. Je laisse ma place d'ex fonctionnaire à tous les ignare senvieux qui la veulent avec grand plaisir.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :