Les entreprises vont pouvoir accueillir en stage... des députés

90% des membres de l'Assemblée nationale manquent d'une expérience en entreprise. Une association patronale propose des stages d'une semaine prolongeables, afin de combler ce manque et "être plus en confiance pour légiférer".
Les quelques députés approchés se sont montrés emballés à l'idée de faire un stage en entreprise, affirme le président de l'association promotrice, Denis Terrien. (Photo : Reuters)
Les quelques députés approchés se sont montrés "emballés" à l'idée de faire un stage en entreprise, affirme le président de l'association promotrice, Denis Terrien. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)

On peut passer son temps à voter des lois relatives à l'économie sans avoir aucune expérience en entreprise. C'est le cas de 90% des députés français, qui vont toutefois pouvoir se rattraper en faisant un stage par l'intermédiaire de l'association patronale Entreprise et Progrès, regroupant 120 entrepreneurs et patrons d'entreprises de toutes tailles et tous secteurs.

Dès cet été et pour les années à venir, dans le cadre du programme "Moi parlementaire, une semaine dans les pas d'un PDG", l'association propose des stages d'une semaine prolongeables à tous les députés pendant la pause parlementaire estivale.

Être "plus en confiance pour légiférer"

"Notre constat est que les députés français connaissent peu l'entreprise et nous pensons que, s'ils la connaissaient mieux, ils seraient plus en confiance pour légiférer", a expliqué à l'AFP Denis Terrien, président d'Entreprise et Progrès. 

Le stage sera toutefois plus chargé que celui effectué par les élèves de troisième (ou seconde, selon les établissements), avec "une réunion d'investissement, une réunion avec des partenaires sociaux et une réunion d'embauche" au programme, détaille Denis Terrien. 

Quelques députés de tous bords ont été approchés en avant-première pour tester l'idée et se sont montrés "emballés", affirme-t-il. Une étude intitulée "Les députés et l'entreprise", reprise par Le Monde (lien abonnés), révélait en décembre que peu de députés ont le sentiment d'être utiles dans le travail législatif.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 35
à écrit le 07/05/2014 à 8:53
Signaler
il faut leur mettre un balai, un seau et une serpillière pour débuter.

à écrit le 06/05/2014 à 13:40
Signaler
On en verra peu en PME...

à écrit le 06/05/2014 à 8:26
Signaler
Pourquoi recruter des incapables, alors qu'on est de tres nombreux étudiants dynamiques, brillants et bientôt diplômés en recherche de stage ?

à écrit le 06/05/2014 à 7:15
Signaler
Bien là le probleme nos politiques n ont jamais travaillé de leur vie...champion par contre pour sucer l argent des circuits publiques et des pots de vin

à écrit le 06/05/2014 à 5:59
Signaler
OUVRIER cherchent députés pour vivre leur vie

à écrit le 06/05/2014 à 3:26
Signaler
je m'insurge contre cette tentative ultra liberale de profiter gratuitement de pauvres travailleurs , c'est indecent et inacceptable.

à écrit le 05/05/2014 à 21:48
Signaler
Il faudrait aussi envoyer en stage les jeunes conseillers des ministres sortis de l ENA qui sont complètement incompetents

le 06/05/2014 à 6:54
Signaler
Vous devriez probablement vous contentez de juger la compétence de vos semblables dans les domaines que vous maîtrisez vous même.

le 06/05/2014 à 6:56
Signaler
Ça n'est pas très sérieux. Vous devriez probablement vous contenter de juger la compétence de vos semblables dans les domaines que vous maîtrisez vous même. Quant à critiquer un système de reproduction des élites, il y a d'autres moyens plus convainc...

le 06/05/2014 à 9:14
Signaler
« CELA n’est pas très sérieux » On ne juge pas ses semblables (sauf Dieu et les juges). L’omniscience et l’omnipotence n’existent pas. Où cette « élite », dont vous parlez, a-t-elle mené la France ? Toute noblesse vient de l'humilité. (Lao Tse...

le 06/05/2014 à 9:59
Signaler
« CELA n’est pas très sérieux » On ne juge pas ses semblables (sauf Dieu et les juges). L’omniscience et l’omnipotence n’existent pas. Où cette « élite », dont vous parlez, a-t-elle mené la France ? Toute noblesse vient de l'humilité. (Lao T...

à écrit le 05/05/2014 à 21:46
Signaler
Le mieux serait des contrats en alternances pour les former au travail dans l entreprise, ils verraient tous les effets négatifs de la réglementation qu ils ont voté

à écrit le 05/05/2014 à 20:53
Signaler
Je vois déjà les tapis rouge se dérouler devant les pieds de ces stagiaires...Dommage qu'ils ne leur soit pas proposer un stage sur chaine de montage, de riper pour le ramassage des déchets, de technicien de surface, enfin bref, là où il n'y a pas be...

à écrit le 05/05/2014 à 20:16
Signaler
Tout le monde devrait savoir que les députés votent des textes préparés par les Hauts Fonctionnaires qui restent en place pendant plus de 40 ans....!! C'est l' ENA qu'il faut transformer.... avec les stages sur deux ans complets dans 2 ou 3 entrepri...

à écrit le 05/05/2014 à 16:05
Signaler
c deja trop tard.. fallait le faire y'a 10 ans.. 10 ans de retard dans nos societes menées pas la vitesse c'est l'equivalent de 40 ans de retard.

à écrit le 05/05/2014 à 15:55
Signaler
en laissant le salaire de député contre celui d'un stagiaire de base: 430 euros ?

le 06/05/2014 à 6:47
Signaler
L'idée est amusante, mais ne serait-ce pas ainsi légitimer ces "indemnités" de misère que l'on n'ose heureusement pas appeler "salaire" ?

à écrit le 05/05/2014 à 15:49
Signaler
Bonne idée si c'est pour apprendre, mais je crains fort qu'ils n'utilisent cette plateforme pour faire leur pub de réélection :-)

à écrit le 05/05/2014 à 15:19
Signaler
Pour montebourg il faudra au moins un stage de deux ans ;D'AUTREs SOLUTIONS Se RAIENT EGALEMENT BONNES COMME LIMITER LE NOMBRE de fonctionnaires à l'assemblee egalement l nombre de médecins surrepresentés ce qui explique en partis le deficit secu ; ...

à écrit le 05/05/2014 à 15:10
Signaler
Les députés reconnaissant leur incompétence crasse, c'est un genre de Nuit du 4 Août. Le vrai scandale : qu'on puisse à la fois être élu du peuple et fonctionnaire. C'est cette exception française, qui fait que les politiques ne prennent que de décis...

à écrit le 05/05/2014 à 14:43
Signaler
Qu’ils aillent dans les centres d’appels, dans les chaines de conditionnement des légumes, dans les champs lors des récoltes à la main (vendanges, ramassages des melons…) sous 35° le dos cassé sous une cadence qui ne sera jamais suffisante, dans les ...

le 05/05/2014 à 15:01
Signaler
Très bien argumenté, et si Hollande commençait par donner l'exemple ? Pour Valls on sait qu'il est bon à rien, personne n'en voudra en stage.

le 05/05/2014 à 20:13
Signaler
Bien dit mais ne rêvons pas.... on n'arrive pas à faire des stages aux élèves de l'ENA qui font des stages en Préfecture... ou dans les salons feutrés des PDG des grandes entreprises.... Ce sont les hauts fonctionnaires qui dirigent le pays depui...

à écrit le 05/05/2014 à 13:30
Signaler
Ils devraient surtout aller travailler avec des petits artisans commerçants avant de fréquenter les plus haut postes. D'aller voir les TPE et PME avant de penser direction! C'est sûr ca fait mon sexy sur le CV mais pourtant c'est la réalité de notre ...

le 05/05/2014 à 20:07
Signaler
Tout à fait d'accord; des stages dans les salons feutrés des PDG des grandes entreprises ne servent à rien

à écrit le 05/05/2014 à 12:45
Signaler
c est la mellieur idee qu on eu les deputes cette annee , mois je proposserais ca a tous les elues une semaine par annee ,,???

le 05/05/2014 à 13:57
Signaler
Et pas seulement aux élus! Un stage d'un mois en entreprise pour tous nos fonctionnaires leur ferait comprendre bien des choses... Ne serait que le stress lié à la recherche de la satisfaction du client... et de la survie de l'entreprise, avant même ...

à écrit le 05/05/2014 à 12:41
Signaler
Ils peuvent déjà commencer par aller à la rencontre des TPE (commerçants, artisans,...) pour leur demander, pourquoi ils n'embauchent pas même lorsqu'ils ont du boulot !!? Ils entendront ENFIN parler des seuils sociaux, de la bureaucratie ingérable ...

à écrit le 05/05/2014 à 12:09
Signaler
Très bien, les parlementaires doivent aussi se voir interdire de refuser les offres de stage, - Veolia peut tous les prendre en stage comme pousseurs de poubelles et comme trieurs dans les centres de tri des déchets - Les petits agriculteurs peuven...

à écrit le 05/05/2014 à 12:00
Signaler
Excellente idée ! Au passage, les patroins pourront juger du manque d'efficacité de ceux qui sont censés faire les lois !

à écrit le 05/05/2014 à 11:51
Signaler
Bof, moi je pense que nos jeunes ont déjà bien du mal à trouver leur propre stage en entreprise non rémunérés en général...je les vois mal travailler à la chaine ou apprendre à planter un clou , ils sont emballés!.. on a l'impression que cela les amu...

à écrit le 05/05/2014 à 11:26
Signaler
Cela est une bonne chose mais en espérant qu'il passe du poste le plus bas puis à la direction pour voir comment les employés bossent et où sont leurs soucis et problèmes, il faudrait le faire façon patron incognito pour voir la réalité du monde du t...

à écrit le 05/05/2014 à 11:22
Signaler
Excellente initiative! On pourrait multiplier les stages: le député à la ferme, le député dans la PME, le député à l'agence... Aujourd'hui ils commencent la politique à l'adolescence, fréquentent le microcosme politico-médiatique et ne connaissent ja...

à écrit le 05/05/2014 à 11:17
Signaler
payés j' espère ...

à écrit le 05/05/2014 à 11:17
Signaler
Tranquille ! Les mecs vont s'amuser une petite semaine pendant lors vacances. C'est horrible dire que le taux de chômage est excessivement haut, et eux comme "tiens si on allait bosser un petit coup pour leur montrer qu'il y a de l'emploi".

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.