Croissance zéro en France : juste un accident de parcours ?

 |   |  518  mots
Pour l'instant, le FMI estime que l'objectif de croissance annuelle est atteignable
Pour l'instant, le FMI estime que l'objectif de croissance annuelle est atteignable (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La consommation des ménages a fortement reculé, l’investissement des entreprises s’est effondré. Seul le restockage a permis au PIB de ne pas reculer au premier trimestre. L’objectif de croissance du gouvernement est-il menacé ?

L'Insee a déjoué tous les pronostics. Alors qu'à la faveur d'un changement de méthode comptable, l'Institut révisait à la hausse les statistiques macroéconomiques de la France en 2011, 2012 et 2013, elle annonçait ce jeudi une croissance trimestrielle bien plus faible qu'attendue par les économistes. Au premier trimestre, le PIB a simplement stagné quand le consensus anticipait une croissance de 0,2% de l'activité.

L'investissement  est en panne

Tous les indicateurs sont mauvais en ce début d'année. La consommation des ménages a reculé de 0,5%, l'investissement des entreprises a plongé davantage encore, affichant une chute de 0,9% ! Pour mémoire, les industriels envisagent d'augmenter de 4% leurs investissements cette année, effaçant en partie le recul observé en 2012 (-7%). Même si ces intentions sont traditionnellement gonflées en début d'année, ce repli relativement important de la formation brute de capital fixe des entreprises non financières n'augure rien de bon.

Cerise sur le gâteau, les exportations ont reculé de 0,3% et les importations… augmenté, de 1%. Seul indicateur dans le vert ? Le restockage. Celui-ci a contribué à hauteur de 0,6 point à la croissance entre janvier et mars. En clair, si la variation des stocks avait été nulle, l'activité aurait reculé de 0,6% au premier trimestre. Une performance qui vient contrebalancer les récentes déclarations, plutôt optimistes, du gouvernement.

Un objectif de croissance encore réalisable ?

Dans ce contexte, l'objectif de croissance du gouvernement, fixé à 1%, est-il encore tenable ? L'acquis de croissance s'élevant à 0,3% fin mars, le gouvernement possède encore une certaine marge de manœuvre. Mais il ne faudrait pas que les pannes de croissance se multiplient. Il ne faudrait pas non plus que l'économie française subisse des chocs exogènes sur lesquelles elle n'aurait aucun contrôle. La France pourrait-elle encore tenir son objectif si l'euro continue de s'apprécier face au dollar, si ses partenaires européens avec lesquelles la France réalisent près de 60% de son commerce extérieur, à l'exception de l'Allemagne, affichent des performances comparables ? Rien n'est moins sûr. Au premier trimestre, le PIB a reculé de 0,1% en Italie, de 0,4% en Finlande et de 1,4% aux Pays-Bas.

Pour l'instant, le Fonds monétaire international (FMI) estime que les mesures prévues dans le cadre du pacte de responsabilité permettraient d'atteindre une croissance d'environ 1% seulement cette année, et de 1,5% en 2015. Mais on ne sait pas si ces commentaires, intégrés à l'évaluation annuelle de l'économie française dévoilée ce jeudi, ont intégré la panne de croissance observée au premier trimestre.

Des réformes à mener

Toujours est-il que le Fonds signale le risque d'un essoufflement de la reprise et prévenu que le taux d'inflation pourrait demeurer proche de 1%, compte tenu de l'importance des capacités inutilisées dans l'économie tricolore. Estimant que le pacte de responsabilité pourrait ne pas suffire à stimuler la croissance et l'emploi, le FMI conseille par ailleurs à la France devrait également assouplir davantage son marché du travail en accordant une plus grande marge de manœuvre aux entreprises et aux syndicats pour négocier les conditions d'embauche et de licenciement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/06/2014 à 15:05 :
Non pas vrai ?

Ca, c'est de l'info !

Donc on a plus de chomeurs et plus d'impots ?? zut je l'avais pas vu.
a écrit le 16/05/2014 à 21:24 :
Dont personne ne voudrait.
Réponse de le 16/05/2014 à 23:53 :
L'avez vous sa boite à outils ? lI n'a pas encore d'outils il a commandé des outils tellement spéciaux qu'il a trouvé pour les confectionner.
a écrit le 16/05/2014 à 21:23 :
Une dose de Sarkosy au petit déjeuner et une dose de Hollande après le repas du soir.
Le lendemain, la France est morte.
a écrit le 16/05/2014 à 16:50 :
La consommation des ménages a fortement reculé donc l’investissement des entreprises s’est effondré. Seul le ré-stockage a permis au PIB de ne pas reculer au premier trimestre. L’objectif de croissance du gouvernement est-il menacé ? Oui! Parce que l'on consomme ce qui est importé!
Petit prix=petite taxe, mais en plus nous sommes le consommateur final et cela vient de... l'étranger!
a écrit le 16/05/2014 à 16:23 :
les pays bas et la Finlande commencent eux aussi à plonger.. -1.4% au pays bas , coupe dans les budgets en Finlande hier vue comme le pays le plus compétitif d'Europe. Que se passe t'il ces pays hier encore si puissants et si méprisants vis à vis de la Grèce et du Portugal seraient ils devenus arriérés ? non : leur main d'oeuvre est toujours aussi qualifiée, leurs entreprises innovantes mais quand on sait que le commerce en Europe se fait essentiellement entre nous européens il n'est pas étonnant qu'à force de couper partout , tout le temps et en même temps la croissance finisse par fléchir même dans les pays les plus compétitifs. Et la loco allemande est en panne : 0.4% de coirssance affichée en 2013 le 0.8% a Q12014 ne pourrait être qu'un feu de paille car l'indice de confiance de l'industrie allemande a plongé au premier trimestre : les chiffres de la croissance des prochains trimestres pourraient s'en ressentir. A suivre
a écrit le 16/05/2014 à 15:48 :
Tous les patrons de TPE et de PME vous le diront on sent clairement un gros "coup de frein" depuis le début de l'année 2014 alors que la conjoncture était déja particulièrement mauvaise .... mais bon quand on vit avec plusieurs dizaines de milliers d'euros par moi on a forcément du mal a comprendre comme c'est dur d'en gagner quelques centaines ... A ce rythme je ne vois pas comment notre président ira au terme de son mandat, gagner du temps ça va un moment mais quand il y a le feu on finit par brûler avec l'incendie!
a écrit le 16/05/2014 à 15:41 :
C'est comme dans le Tour de France à vélo, il y a les échappés, le gros du peloton et le groupe de queue. Vite la voiture "balai"!
a écrit le 16/05/2014 à 15:34 :
Le PIB à zéro voir en dessous de zéro (compte tenu du changement de calcul) .... traduit tout simplement la non confiance dans monde politique de droite comme de gauche !
a écrit le 16/05/2014 à 14:53 :
La TVA vient d'augmenter au 1er janvier 2014( 20% 10% 5.5%), je suis stupéfait que personne ne semble en parler, y'a t-il des gens qui font du commerce ici ? qui ont un réel lien avec l'économie ?
Il était tout à fait normal que la consommation et les achats en pâtissent, à budget constant on peut donc acheter moins, donc de l'autre côté, on produit moins donc on a besoin de moins de personnel et donc il y aura encore plus de chômage à terme, le pays se coule lentement encore une fois.
a écrit le 16/05/2014 à 13:38 :
2 eme triestre en 0.0xxx moin pas de chance
merci le ps bla bla bla
a écrit le 16/05/2014 à 12:20 :
Si avec le nouveau mode de calcul du PIB nous déclarons 0 de croissance au premier trimestre 2014, c'est qu'avec l'ancien mode de calcul nous sommes en récession.
Réponse de le 16/05/2014 à 13:52 :
Il est donc urgent de sortir de ces politiques libérales et de relancer la dépense publique!
Réponse de le 16/05/2014 à 15:25 :
Non !!!!!!!!!!!! La dépense privée ........... assez bouffer du public !
a écrit le 16/05/2014 à 12:00 :
A force de faire tout et son contraire, les entreprises et les ménages ont perdu confiance. Or la confiance est le socle même de la croissance, que l'on observe un peu partout sauf en France, CQFD !
Réponse de le 16/05/2014 à 12:40 :
La croissance en Europe ? Ah ouais ? 0,2% quelle performance !!!
a écrit le 16/05/2014 à 11:46 :
les exportations n'ont pas baissé mais augmentées de 0,3%. c'est un article au vitriol, très orienté politiquement qui fait plaisir visiblement aux autres commentateurs tant mieux mais tout ce qui est excessif est insignifiant par ailleurs...l'hiver doux a plombé la consommation en faisant baisser l'habillement hivers et l'energie Sans cet aléa climatique nous aurions eu + 0,2% ce qui reste peu glorieux
a écrit le 16/05/2014 à 11:18 :
c'était donc ça le retournement?
a écrit le 16/05/2014 à 10:58 :
Beaucoup feraient mieux de se taire .
Le silence est d'or mais pour la classe politique, plus on cause, plus on existe.
Ces gens-là font leur show au lieu d'étudier leurs dossiers. Il est vrai que seule leur ré-élection compte
a écrit le 16/05/2014 à 10:21 :
Qel article au vitriol avec quelques erreurs (les exportations ont augmentées de +0,3% et non -0,3%). je suis surpris aussi que l'on ne relate pas que l'hiver doux a plombé la consommation tout comme en 2013 en faisant baisser la conso habillement et énergie...reste le point noir de nos investissement, il faut que nos chefsd'entreprisesinvestissent. sans ces aléas conjoncturelsnous aurions eu +0,2% ce qui ne reste pas très glorieux.
Réponse de le 16/05/2014 à 23:14 :
>Lachcor

"l'hiver doux a plombé la consommation " Voilà, comme l'hivers aux États Unis qui a plombé l'économie américain. Comme certainement le printemps qui a plombé l'économie Chinoise. Ne parlons pas de l'été austral qui plombe l'économie Australienne...
a écrit le 16/05/2014 à 10:12 :
.... une petite lueur l'Allemagne ...  s’aperçoit que la déflation est mauvaise !!!!!!!! Enfin !!!!!!!!!!!!
a écrit le 16/05/2014 à 10:09 :
Non ce n'est pas un accident de parcours. Mais les petits lapins qui nous gouvernent en batifolant de tous les côtés ne font rien pour au moins tenter d'améliorer la situation.
a écrit le 16/05/2014 à 9:57 :
Une solution ... interdire toute représentation politique aux fonctionnaires .... on ne peut être juge et partie !
a écrit le 16/05/2014 à 9:54 :
"Des lions menés par des ânes" ... même l'opposition ne veut pas de la réforme territoriale ! Ça en dit long sur le monde politique !
a écrit le 16/05/2014 à 9:31 :
c'est un accident... qui va durer!!
Réponse de le 16/05/2014 à 9:38 :
Hélas !!!!!!!!!!
Réponse de le 16/05/2014 à 14:00 :
C'est un accident de parcours qui dure depuis plus de 30 ans ...
a écrit le 16/05/2014 à 9:22 :
qu'est ce que c'est marrant de voir tout le monde se tromper !!!! en revanche c'est dramatique autant pour les entreprises que pour leurs salariés qui vont encore trinquer alors que les fonctionnaires, qui, il faut le rappeler sont à l'origine de cette situation continuent à s'engraisser à ne rien apporter et à représenter un coût net à l'économie !!!!
a écrit le 16/05/2014 à 8:57 :
L'augmentation de la TVA fait qu'il y a moins de TVA à renter .... Merci les cranes d’œufs !
Réponse de le 16/05/2014 à 13:51 :
vous méritez le prix nobel d'économie nikoumouk!
a écrit le 16/05/2014 à 8:18 :
les "accidents de parcours" se répètent inlassablement.La politique granguignolesque de nos gouvernants porte des fruits
a écrit le 16/05/2014 à 7:57 :
l'Allemagne , meilleure croissance d'Europe au 1° trimestre et ... surprise , l'Espagne , qui avec 0,4% est la 2° plus forte croissance en Europe de la zone euro ... Les réformes dans ce pays portent leurs fruits et rapidement ... Les autres pays qui ont retardé le payent en 2014 ... Belgique , , France ; Finlande , Pays Bas ... Marianno Rajoy mène une politique qui permet à l'Espagne de sortir au plus vite de la crise et rejoint désormais l'Allemagne dans les bons élèves de l'Europe pour les réformes accomplies ...
Réponse de le 16/05/2014 à 9:37 :
vu le taux de chômage en Espagne .... il ne faut pas crier victoire !
Réponse de le 16/05/2014 à 11:00 :
vous devriez en parler avec des espagnols. Il ne partage pas votre optimisme. mais pas du tout.
a écrit le 16/05/2014 à 6:34 :
Quand Michel Sapin nous annonce une amélioration à venir ou nous explique que les derniers mauvais chiffres ne sont pas si graves, on lit aisément dans ses yeux qu'il ne dit pas la vérité.
Réponse de le 16/05/2014 à 8:38 :
c'est vrai, que les yeux sont, parait-il " le miroir de l'âme..." !....
a écrit le 16/05/2014 à 6:32 :
il n'y aura jamais plus de croissance soutenue
orientons-nous vers un système de décroissance
a écrit le 16/05/2014 à 3:49 :
Avec un tel matraquage fiscal la seule croissance en vue est celle du chômage. Le nombre de liquidation judiciaires explose. Les entreprises et les particuliers croulent sous l'impôt.
Réponse de le 16/05/2014 à 7:39 :
Et ce n'est pas fini! Avant les élections, les promesses sont la, mais après....
a écrit le 15/05/2014 à 22:46 :
Votre commentaire est excellent sur la croissance, ne devrait-on pas considérer le PIB par tête en euro constants... alors qu'on nous publie dans la presse 9 millions de chômeurs et une industrie qui fout le camp...
a écrit le 15/05/2014 à 22:24 :
Il est affligeant de lire que l'économie française pourrait se redresser après 2017.
Des réformes structurelles ne peuvent pas apporter des effets bénéfiques avant une période de 3 à 5 ans. En revanche, les effets néfastes d'un rétropédalage constant sont dynamiques, car ils peuvent s'amplifier. Mais les français ont beaucoup de problèmes structurelles; la structure de la croissance n'est pas intéressante par exemple lorsque l'énergie est consommée en raison d'un hiver froid (celui-ci créa en partie le "boom" économique du 1er trimestre 2013); un but de société pourrait être que la croissance servent à acquérir un "bon" niveau de vie. Si nous prenons déjà les ratios niveau de vie / pib français; il est évident que la France a un PIB relativement élevé et une qualité de vie relativement basse: de même pour le pouvoir d'achat; à un PIB / habitant égal, le PIB en SPA (la mesure de la parité du pouvoir d'achat) est relativement plus faible que dans d'autres pays (en Zone Euro, par exemple) En économie seul les principes de l'efficacité et de l'efficience créent de la valeur, donc une "vraie" croissance.
Les français aiment parler du chômage, (François également, il pari sur le taux, même) mais ils ne comprennent pas que le taux d'emploi est déjà bas et que le vieillissement de la population va favoriser le reflux du taux de chômage ET encore un recul du taux d'emploi. Parlons-nous taux d'emploi dans ce pays! Les dépenses sociales ne seront plus finançables; la France est dans une position très fâcheuse en ce qui concerne son financement du système social. En résumé, c'est un pays à fort potentiel: de réformes profondes et douloureuses ainsi d'une perte fondamentale d'un niveau de vie déjà relativement bas en Europe. Bonne chance. Mais la chance ne reviendra que longtemps après les réformes et nous les attendrons encore longtemps; donc bon courage...Et si les patriotes viennent au pouvoir, partez vite, ne soyez surtout pas courageux! (Ils le sont déjà, car au PS il y en a beaucoup aussi)
a écrit le 15/05/2014 à 21:56 :
François aussi n'est qu'une erreur de parcours. Par contre, la France devra encore se le coltiner jusqu'en 2017...
a écrit le 15/05/2014 à 21:10 :
Rien que de tristement prévisible. Ces prédictions gouvernementales (façon Mme Irma-Sapin) prêterait aux rires si ce n'était matière à pleurer. Et le pire est devant nous. Cela va être dur pour la classe moyenne dans les deux ans à venir
Réponse de le 15/05/2014 à 21:15 :
..." dans les 2 ans à venir..", et sûrement plus sans vouloir décourager..
a écrit le 15/05/2014 à 20:05 :
aux européennes, allez VOTER! VOTER pour ce que vous voulez, petits partis, FN, etc mais laissons l'UMPS de côté, sinon........nous sommes foutus, si tant est qu'avec les autres on s'en sorte...pourquoi pas., après tout.........
Réponse de le 15/05/2014 à 21:29 :
C'est ce que beaucoup d'Allemands ont pensé un certain 30 Janvier 1933 car ils en avaient marre du SPD...
Réponse de le 16/05/2014 à 8:40 :
alors continuons dans la c.....rie! c'est mieux de voter toujours pour les mêmes! les Français couinent, mais faut croire qu'ils adorent les coups de bâton!
a écrit le 15/05/2014 à 19:40 :
C est le résultat de 2 ans de hollande aucune réforme de structure
Des annonces pour bisounours tous les jours
Comment avoir confiance
Virons toutes nos élites avant que le FN arrive au pouvoir
Ceux qui rigole du risque FN ne sont pas dans la vrai vie
le peuple est au bout du rouleau et ne croit plus du tout aux politiciens
Réponse de le 15/05/2014 à 21:19 :
le FN , et pourquoi pas! que voulez vous qu'il nous fasse! un trou quelque part de plus? on en a déjà pas mal , alors un peu plus un peu moins ! arrêtons de diaboliser idiotement, le plus grand trou, que dis je , le gouffre, que nous ayons à disposition, c'est celui de notre porte feuille et pouvoir d'achat! perso, je vote pour, et pas mal autour de moi, et on verra bien !!.....
Réponse de le 16/05/2014 à 8:42 :
je vous suis + UN !
a écrit le 15/05/2014 à 19:11 :
Devant des institutions aux quelles je ne crois plus le politique irresponsable qui e travaille pas pour la France amis pour ses partis de droite et de gauche tous plus minables les uns que les autres, un MEDEF qui comme le politique dit tout et son contraire la même journée des syndicats les plus grands pourvoyeurs de chômeurs alors je cesse de consommer, RAS LE BOL DE PAYER POUR TOUTES SES INSTITUTIONS IRRESPONSABLES QUI SE MOQUENT DE LA FRANCE.
a écrit le 15/05/2014 à 18:41 :
L seul pays qui fonctionne est l'Allemagne, car celle-ci ne fait pas de politique d'austérité, car ses comptes sont à l'équilibre. Tout le reste fout le camp, et la Commission européenne est composée d'idéologues incompétents
Réponse de le 15/05/2014 à 20:01 :
l'Allemagne , toujours l'Allemagne! n'aurait -elle rien à se reprocher, ou porterait elle une auréole???
Réponse de le 15/05/2014 à 21:35 :
Allez dire au millions d'allemands dont le salaire pointe a 400€ que dans leur pays il n'y a pas d'austérité. Ils se serrent les coudes. Chez VW les syndicats ont réussi a négocier des baisses des salaires pour que les usines restent ouvertes car oui, en Allemagne, par la cogestion, le premier but des syndicats n'est pas de couler l'entreprise comme en France. Certes l'Allemagne a des défauts mais c'est dramatique d'entendre qu'il n'y a pas d'austérité.
Réponse de le 15/05/2014 à 23:29 :
le modèle allemand est une duperie , a part l'Allemagne du sud qui tire le pays vers les sommet , l'est et le nord eux patinent dans la choucroute , en plus merci la chine mais ces derniers mois cette dernière a une toux carabinée qui risque de la clouer au lit et je doute que les allemands ne soient bientôt eux aussi contaminés .. on en reparlera a la rentrée certainement ..
a écrit le 15/05/2014 à 18:32 :
on se fout vraiment de nous, comme si l'austérité que subissent les ménages de plus/plus, était un accident de parcours !!! Le VRAI PROBLEME, c'est l'EURO !!!!!!!
a écrit le 15/05/2014 à 18:30 :
j'aimerai bien être "isolé" du monde comme la Suisse, l'Angleterre, la Suède, la Norvège, le Canada le Danemark ou l'Australie
Réponse de le 15/05/2014 à 18:43 :
Encore faut-il avoir des politiques capable de gouverner et de diriger l'économie de notre pays autrement qu'à travers des dévaluations successives.

Je trime pour gagner ma vie, c'est pas pour qu'un hollande m'annonce : Le mois prochain, tout ce que tu as accumulé vaudra 30% de moins ! Les Quatari sont là pour tout te racheter !
Réponse de le 15/05/2014 à 21:22 :
ceux du gouvernement ne "triment " pas, eux, et malgré cela ils "gagnent très très bien leur vie!...y a pas comme un problème?
a écrit le 15/05/2014 à 18:24 :
cet artic ne parle pas du vrai problème : EURO;
Réponse de le 15/05/2014 à 19:25 :
Le problème c est notre élite et nos fonctionnaires
a écrit le 15/05/2014 à 18:19 :
"Seul le restockage a permis au PIB de ne pas reculer au premier trimestre"
et ce n'est pas une bonne nouvelle, les économistes disent que les entreprises stockent car elles ne vendent pas et comme elles ont un surplus de stock elles vont moins produire dans les mois qui viennent.
a écrit le 15/05/2014 à 17:51 :
Non la preuve que la politique de droite européenne et l'austérité à tout vaest un échec. Même l'Europe du Nord coule. Pays Bas -1,4%, Finlande -0,4%. Sans compter l'Italie et le Portugal pourtant compétitifs sur le papier qui sont aussi en récession.
Réponse de le 15/05/2014 à 18:35 :
Il est grand temps de baisser massivement les salaires, qui auront pour conséquence de faire baisser les prix et permettrons a ceux qui ont épargner de pouvoir consommr davantage
Réponse de le 15/05/2014 à 22:22 :
Haha la bonne blague.

Baissez les salaires, qui sont déjà peu élevés, et la consommation diminuera encore. Ce qui, ceci étant dit, serait plutôt une bonne chose au vu de la crise écologique majeure dans laquelle nous nous trouvons.

Mais pour en revenir à vos affirmations, c’est bien entendu le contraire qui va se passer.

Je gagne moins ? Je dépense moins. Les salaires baissent ? Je ne vais bien sûr surtout pas utiliser mon épargne, puisque j’aurais bien compris que je n’aurais plus l’opportunité de pouvoir épargner à nouveau du fait des salaires trop faibles.

Les prix baissent ? Ah bon ? Doit-on rappeler à quel point les prix ont baissé dans la restauration lors de la baisse de TVA qui a coûté 3Mds aux finances publiques ?
Réponse de le 16/05/2014 à 12:44 :
à moins que tout baisse : loyers, nourriture, factures etc là, on aurait bon "pour baisser les salaires"....en Allemagne, puisqu'on nous la donne toujours en exemple, il parait que les salaires ne sont pas énormes, mais les loyers sont 3 fois moins chers qu'ici et la nourriture est moins chère aussi...alors?...
a écrit le 15/05/2014 à 17:38 :
Les accidents de parcours sont devenus une habitude pour nos dirigeants qui ont l'humilité de se reconnaître les meilleurs.
Réponse de le 15/05/2014 à 18:33 :
nos dirigeants, EUX, n'ont pas "d'incidents de parcours avec ce qu'ils touchent "! écoeuré !
a écrit le 15/05/2014 à 17:23 :
je viens de faire ma déclaration en ligne , avec 1% de alaire en moins, je verserais 2% d impôt sur les rebevu en + , sans compter la th , la Tf, la tva , mes factures d'energies.........., et les goinfres comiqus qui n'ont jamais bossé de leur vie veulent que la croissance reparte, ils ont intérêt à quitter rapidement leur Olympe et bosser un peu
a écrit le 15/05/2014 à 17:21 :
A votre avis ? Avec la politique catastrophique de ce gouvernement il n'y a rien d'étonnant et cela n'est pas près de se terminer compte tenu des mesures qui vont être prises dans les prochains mois ! Il est temps de virer ce gouvernement d'incapables.
Réponse de le 16/05/2014 à 8:47 :
et que faites vous de Bruxelles qui domine le tout ?! vous les gardez? alors c'est reparti pour un tour... ! et ça ne finirai jamais...
a écrit le 15/05/2014 à 17:16 :
Prochain renflouement pour le contribuable une banque du Ca40 ayant travaille avec l'iran et cuba
a écrit le 15/05/2014 à 17:16 :
C'est normal et ça va empirer, nous sommes dans l'effet rémanent d'un pays qui se dégrade. Travailler 40H sem = esclavage !!! Réussir = pourris à plumer !!! Politiciens menteurs, voleurs !!! Fonctionnaires qui croient qu'ils créés de la richesse !!! Dictature Européen, Euro trop fort, libre échange US (arnaque totale) vont finir d'achever cette nation nostalgique de la belle époque. Sinon en effet c'est très beau, on mange super bien et ne rien glander à la plage dans le sud ou à une terrasse avec un petit café est le top :-)
a écrit le 15/05/2014 à 17:15 :
La question qu'il faut se poser est plus simple pourquoi depuis l'introduction de l'euro, plus rien ne fonctionne dans les comptes de la maison France, tout avait pourtant bien commencer le général de Gaulle lançait avec fanfare et fanfarons son nouveau franc qui brillait il a vite perdu de sa saveur jusqu' à faire vomir sous Mitterrand, il fallait 1 frs pour 1 ffr en 1958, il en fallait 4 en 1996, qu'est ce qui ne fonctionne pas chez les énarques et on est reparti, avec l'euro, la balance commerciale n'a fait que s'aggraver elle présente un déficit de 80 milliards autrement dit le pays vis à crédit pendant ce temps avec un euro fort, l'Allemagne fait plus 200 milliards d'euros d'excédent commercial, mais qu'est ce qui cloche dans la maison France ?
Réponse de le 15/05/2014 à 18:41 :
Le nouveau Francs créé, il a été directement dévalué de 30% (Ce qui signifie que tous les francais ont perdu 30% de leur patrimoine !), avec comme compensation : augmentation du SMIC de 20% et inflation galopante atteignant environ 18%.

Vu que maintenant, l’économie est mondiale, il faut donner des garanti de stabilité à nos partenaire. Ce qu’apporte l’Euro alors qu’un Franc serait une catastrophe (parce que nos politique ne savent gouverné qu’avec une dévaluation… contrairement à la Suisse, l’Angleterre ou l’Allemagne !)
a écrit le 15/05/2014 à 17:01 :
J'annonce une catastrophe. Je reprend la catastrophe en donnat quelques éléments supplémentaires. J'utilise mes arguments pour annoncer ue cela ira mieux dans auelaues temps. Et deux ou trois jours aprés j'enterre le sujet et je passe à autre chose sans s'occuper des suites du premiers sujets. Enfin, je prend mes informations chaque fin de mois à l'Automobile Club et je recommence
a écrit le 15/05/2014 à 16:52 :
Juste une erreur de casting .
Réponse de le 15/05/2014 à 18:44 :
en 2012 ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :