764 millions d'euros : ce qu'ont rendu au fisc les fonds rapatriés de Suisse en quatre mois

 |   |  221  mots
Ces recettes fiscales supplémentaires financeront les baisses d'impôts pour les ménages modestes. (Photo: Reuters)
Ces recettes fiscales supplémentaires financeront les baisses d'impôts pour les ménages modestes. (Photo: Reuters) (Crédits : reuters.com)
Grâce à l'opération lancée en 2013 qui permet à des Français ayant des comptes en Suisse de rapatrier leur argent en payant quelques impôts, la France a recueilli en quatre mois 764 millions de recettes fiscales supplémentaires. Un autre milliard d'euro devrait s'y ajouter d'ici la fin de l'année.

La France a déjà engrangé 764 millions de recettes fiscales supplémentaires au titre des fonds rapatriés de Suisse par des contribuables français. D'ici la fin de l'année, le gouvernement table même sur un milliard d'euros supplémentaire, qui financera les baisses d'impôts pour les ménages modestes, a déclaré dimanche le ministre des Finances.

Devant le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, Michel Sapin s'est réjoui:

"Nous avons déjà rapatrié 764 millions de recettes supplémentaires au bout de quatre mois, ça marche du feu de Dieu".

"On devrait en avoir un milliard de plus par rapport aux 764 millions. C'est l'argent de ceux qui avaient caché leurs avoirs en Suisse qui va permettre de baisser les impôts dès cette année", a-t-il relevé.

La loi de finances 2014 avait tablé sur 800 millions d'euros

Le ministre a rappelé que le gouvernement avait lancé à la fin de l'année dernière "une opération qui permet à des Français qui ont de l'argent avec des comptes en Suisse de rapatrier leur argent, de le déclarer en payant quelques impôts". Les résultats ont été largement supérieurs aux attentes :

"Nous avions prévu, dans la loi (de finances) 2014, 800 millions d'euros au titre du rapatriement d'argent et donc de recettes supplémentaires", a-t-il précisé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/05/2014 à 17:24 :
Compte tenu des amendes et pénalités imposées par le fisc lors du rapatriement de capitaux délocalisés, il est préférable de se rendre chez un des nombreux loueurs de coffres genevois (non bancaire) pour y déposer le solde de son compte en liquide...
a écrit le 19/05/2014 à 16:28 :
un cure dents quoi !!!
a écrit le 19/05/2014 à 13:41 :
"quelques impôts"... Soit, de 5 à 10% de ce que cela a rapporté en fraudant. Il suffira d'aller dans un autre paradis et le tour est joué.
Réponse de le 19/05/2014 à 17:29 :
Vous êtes mauvaise langue, je crois qu'on est plutot autour de 30%.
Cela n'excuse rien, mais c'est toujours ça de pris, et c'est de l'argent dont les revenus pourront à nouveau être taxés dans les années à venir...
a écrit le 19/05/2014 à 12:19 :
Il y a encore 50 milliards a récupérer, malheureusement ça ne compensera pas les 900 milliards perdu par l'UMP 2002-2012 !
Réponse de le 19/05/2014 à 17:32 :
D'accord avec vous pour l'UMP, mais le PS a l'air parti pour faire aussi bien, sinon mieux (entre 80 et 100 milliards de déficit/an).
Aucun de ces partis pourtant truffés de cerveaux n'a pensé à faire des économies!!
C'est ballot..
a écrit le 19/05/2014 à 11:16 :
Les recettes fiscales issues du rapratiement des avoirs suisses constituent des recettes exceptionnelles (effet rattrapage sur le passé). Le gouvernement est très satisfait de constater des recettes plus importantes que prévues. Ce qui permet de justifier des allégements d'impôts de même montant, mais conçus pour être permanents... Comment peut-on en arriver à un tel mode de gouvernement...
Réponse de le 19/05/2014 à 13:54 :
Vous n'avez pas vraiment compris l'économie, Tahi. L'Allemagne a calculé en fin 2009 que si elle récupérait l'impôt manquant de la fraude fiscale, son budget sera à l'équilibre 3 ans plus tard...
Réponse de le 19/05/2014 à 17:35 :
Cher Yvan, je ne sais pas d'où vous sortez vos chiffres, mais les chiffres français cités plus haut confirment ce que je savais : tout cela n'a aucune importance, et les sommes en jeu sont très faibles...
Concentrons nous plutot sur les dépenses sociales qui sont en train d'étouffer ce pays.
a écrit le 19/05/2014 à 11:05 :
il a quand même fait une bonne action ce Cahuzac
a écrit le 19/05/2014 à 9:23 :
Cahuzac a-t-il abondé?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :