"Il faut s'attendre à un affaiblissement global du syndicalisme" si les seuils sociaux sont assouplis (CGT)

Pour le secrétaire général de la CGT Thierry Lepaon, la demande du président de la République François Hollande aux syndicats d'accepter des assouplissements en matière de seuils sociaux ne sera acceptée par "aucun militant".

2 mn

Le numéro un de la CGT a déclaré avoir commencé à prendre contact avec ses homologues pour faire entendre la voix des salariés.
Le numéro un de la CGT a déclaré avoir commencé à prendre "contact" avec ses homologues "pour faire entendre la voix des salariés". (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

"Si nous laissons faire [la remise en cause des seuils sociaux], c'est un affaiblissement global du syndicalisme auquel il faut s'attendre." Dans une interview à l'Humanité parue ce jeudi, le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, a réagi aux propos tenus la veille par le président de la République François Hollande, qui a pressé les syndicats à lever les "verrous" des seuils sociaux lors d'un entretien au Monde (espace abonné mais disponible également sur le site de l'Élysée).

Ces seuils fixent actuellement des obligations légales aux employeurs à la fois en terme fiscal et en matière de représentation des salariés (par exemple un comité d'entreprise est obligatoire à partir de 50 salariés, un délégué de personnel à partir de 11).

Le Parlement sera saisi faute d'accord

Faute d'accord entre patronat et syndicats, le gouvernement saisira le Parlement, a averti le chef d'État.

"Pour quelqu'un qui nous parle tout le temps de démocratie sociale, de dialogue social, considérer que les droits des salariés à être représentés est un verrou pour la croissance, c'est étonnant", a taclé Thierry Lepaon. Il estime "qu'aucun militant n'est prêt à accepter" des accords qui vont faire "perdre des droits d'intervention et d'action".

Le numéro un de la CGT ajoute qu'il a commencé à prendre "contact" avec ses homologues "pour faire entendre la voix des salariés", notamment sur ce sujet, sans donner plus de détails.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 26
à écrit le 25/11/2014 à 23:54
Signaler
supprimer le délégué dans les entreprises de moins de 50 et de 11 salariés, c'est rendre le patron tout puissant là où les salariés sont le plus exploités, dans les entreprises sous-traitantes, où les salaires ont déjà été délestés des cotisations so...

à écrit le 13/11/2014 à 19:40
Signaler
La voix de quels salariés ? Cheminots, électriciens, enseignants etc. tous ceux qui sont grassement payés et hyper protégées. La CGT n'a cessé de casser des secteurs entiers ces dernières années. Voilà son bilan.

à écrit le 25/08/2014 à 16:32
Signaler
en finir avec la déduction fiscale des cotisations syndicales , des déductions pour les dons aux assos, etc...

à écrit le 23/08/2014 à 17:25
Signaler
Assouplissons vite alors ! Dégageons ces imposteurs qui ne comprennent pour la plupart absolument rien aux changements du monde, et donc les refusent, restant bloqués sur leurs fameux acquis.... quand ils ne sont pas là par pure malhonnêteté

le 24/08/2014 à 16:38
Signaler
Absolument d'accord. Ce sont des entreprises de démolitions organisées à irresponsabilité illimité.

à écrit le 22/08/2014 à 12:49
Signaler
Enfin une bonne nouvelle bye bye...

le 22/08/2014 à 23:39
Signaler
Les actionnaires font fermer des usines pas les syndicats

à écrit le 22/08/2014 à 2:21
Signaler
Il faut s'attendre à un affaiblissement global du syndicalisme" si les seuils sociaux sont assouplis (CGT) : ben, c'est le but.

à écrit le 21/08/2014 à 16:26
Signaler
Les comités d'entreprise notamment ceux gérés par la CGT servent de pompes à finance pour cette organisation syndicale. Les mécanismes de fraude sont connus. Il y a de temps en temps des condamnations comme à la SNCF mais c'est rare. Il ne faut pas f...

à écrit le 21/08/2014 à 16:25
Signaler
en réaction aux différentes réactions : croyez vous vraiment que la CGT a vocation à bloquer le pays ??? vous vous trompez de cible c'est sans doute plus facile et confortable de subir sans réfléchir en trouvant des boucs émissaires... N'avez vous p...

le 21/08/2014 à 16:39
Signaler
C'est justement pour cela que c'est ringard aujourd'hui votre Cgt . Sécurité sociale on est dans le noir on n'a plus d'argent pour financer tellement que certains en profitent. Les congés payes nous sommes le pays qui a le plus de congés et qui trava...

le 21/08/2014 à 23:47
Signaler
"d'où vient le syndicalisme et combien il a contribué à votre qualité de vie aujourd'hui..." : Ça dépend de votre âge... En bref, vous êtes tranquillement planqué dans une grosse boite ou dans la fonction publique avec 25 ans d'ancienneté, bien défen...

le 21/08/2014 à 23:52
Signaler
ps : "Que laisserez vous demain aux générations futures ???" : Les dettes qui ont servi à payer des pensions de retraite dépassant les revenus des actifs (donc les recettes des cotisations)

le 22/08/2014 à 2:19
Signaler
"d'où vient le syndicalisme et combien il a contribué à votre qualité de vie aujourd'hui..." : une sécu qui rembourse de moins en moins, du chômage et surtout pour les jeunes, une retraite que les jeunes n'auront pas, des dettes, des dettes, des dett...

le 22/08/2014 à 12:18
Signaler
c'est pas la faute de syndicats sans blague ! vous vous trompez de cible pas contre vous ne dites rien sur les sommes faramineuses gagnées par les action aires le sentrerpises qui délocalisent pour ganger plus plus et encore plus sur le dos des trav...

le 29/08/2014 à 3:23
Signaler
"vous vous trompez de cible pas contre vous ne dites rien sur les sommes faramineuses gagnées par les action aires le sentrerpises qui délocalisent pour ganger plus plus et encore plus sur le dos des travailleurs" : Les papi boomers s'en moquent tan...

à écrit le 21/08/2014 à 15:37
Signaler
On en a marre des syndicats tout le monde le dit et dire que ce sont des minorités qui bloquent le pays et notre économie. Ras le bol. Supprimons les ils ne servent a rien juste a fermer les entreprises a bloquer le pays et a ralentir nos réformes

à écrit le 21/08/2014 à 15:31
Signaler
On en a marre des syndicats qui ralentissent le développement économique et qui mettent les entreprises en liquidation avec leur revendication ringuare déconnectée en 2014. Ils abusent des salariés trop faibles qui suivent comme des moutons sans savo...

à écrit le 21/08/2014 à 15:14
Signaler
Il est toujours amusant de voir les syndicalistes faire l'amalgame entre leur propre voix et "la voix des salariés". Il serait peut-être bon que ces messieurs redescendent de leur piédestal et comprennent que la majorité des salariées n'est absolumen...

à écrit le 21/08/2014 à 15:12
Signaler
Au regard de l'extrême minorité qu'il représente et des intérêts foncièrement égoïstes qu'il défend, s'il y a bien un syndicat disposant d'un incroyable pouvoir de nuisance pour l'ensemble de la société française, c'est le MEDEF.

à écrit le 21/08/2014 à 14:50
Signaler
rien d'étonnant,lorsque les dirigeants syndicalistes se comportent comme des patrons dans certains Comité d'Entreprise.

à écrit le 21/08/2014 à 14:43
Signaler
Que le syndicalisme, avec leur commité d 'entreprise qui pèse lourd en millions d'euros,exonérés d'impots et taxes ,redescendent sur terre et payent comme des entreprises normales qu'ils sont devenus !!! Qu'ils cesse de profiter du système et arrète ...

à écrit le 21/08/2014 à 14:32
Signaler
La CGT ainsi que SUD sont une plaie pour le pays, ces "partenaires sociaux" qui régulièrement appellent à la grève, claquent les portes de toutes les négociations, disent non à tout systématiquement gangrènent l'économie, bizarrement, jamais de repor...

le 21/08/2014 à 15:10
Signaler
Le Medef ainsi que la CGPME sont une plaie pour le pays, ces "partenaires sociaux" qui régulièrement justifient des licenciement d'entreprises faisant des benefices, claquent les portes de toutes les négociations, disent non à tout systématiquement g...

à écrit le 21/08/2014 à 14:31
Signaler
Un syndicat français qui défend les salariés !....qui fait partir ou fermer les usines oui !

à écrit le 21/08/2014 à 14:18
Signaler
Eh bien il a raison et tant mieux si les syndicats tels que le sien perdent de leur audience

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.