La réponse cinglante de François Hollande à Pierre Gattaz

 |   |  263  mots
Lundi soir, François Hollande a jugé les propos de Pierre Gattaz inappropriés et l'a invité à changer de langage . Reuters
Lundi soir, François Hollande a jugé les propos de Pierre Gattaz "inappropriés" et l'a invité à "changer de langage" . Reuters (Crédits : Reuters)
Le président de la République a profité d'un dîner de presse lundi soir pour tacler le patron du du Medef, après ses remarques sur "l'état catastrophique de l'économie française".

Coup de semonce sur le patron des patrons. François Hollande n'a pas digéré les propos de Pierre Gattaz, dans un entretien au Figaro hier. Ce dernier, indiquant que "la croissance n'est plus là", fustigeait les mesures trop limitées du gouvernement pour redresser la barre et qualifiait le pacte de responsabilité d'"insuffisant".

Surveiller son langage

Des propos "inappropriés" selon le président de la République, qui l'invitait lundi soir à "changer de langage" :

"Je crois qu'il y a un problème d'expression qui peut avoir des conséquences économiques".

François Hollande, a ajouté, évoquant les baisses de charges et d'impôts du Pacte de responsabilité en faveur des entreprises."Il est très important sur le plan économique qu'il puisse y avoir au moins, la prise en considération de ce qu'il s'est fait". 

Pacte de responsabilité

Quant au Pacte de responsabilité, que Pierre Gattaz a également égratigné dans son interview, le président français a répondu froidement : 

"On a envie de lui demander : "qu'est-ce que vous cherchez? Si vous l'avez signé, c'est parce que vous pensiez qu'il allait dans la bonne direction. Si vous dites que c'est sans effets sur la France, comment voulez-vous donner confiance aux entreprises et aux Français?"

Avant d'ajouter : "A un moment, il faut que le patronat pense à ses propres intérêts et qu'il y ait la confiance" dans l'économie. Le chef de l'Etat a encore adressé une pique à Pierre Gattaz en lançant: "c'est quand même pas moi qui ai porté un badge 'un million d'emplois'!".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/02/2015 à 3:48 :
hello, très dur de se croire" être" humain par le manque de sociabilité et de compréhension, une entreprise à besoin certes d'évoluer mais à qu' elle prix ... de ne plus exister??? ou d'être une tragédie...
a écrit le 03/08/2014 à 17:38 :
Pour embaucher il faut des cdes
a écrit le 24/07/2014 à 14:52 :
C'est bien beau de dire c'est de la faute du Medef si la reprise n'est pas là. Comment voulez-vous qu'un patron embauche, s'il n'a rien à faire faire à ses ouvriers. Mr. le Président vous avez des œillères ou quoi ?
Réponse de le 25/07/2014 à 2:12 :
Arretez de dire n'importe quoi. Bien sur y a du boulot à faire en France, regardez comment le pays tombe en ruine, mais ouvrez les yeux bon sang, y a du boulot ! Par contre, aucun patron ne veut payer des ouvriers au juste prix. Résultat, le pays devient une ruine. La France en vérité est victime de l'égoisme des plus riches, mais ça chut !!! interdiction d'en parler dans les médias dominants à la solde des grands patrons, sous peine de ne plus recevoir d'argent.
Réponse de le 26/07/2014 à 0:12 :
Superbe réflexion
Réponse de le 29/07/2014 à 14:07 :
Superbe réflexion pleine de bêtise
a écrit le 23/07/2014 à 13:42 :
Président de la République ou Roi de France ? c'est un crime de lèse-majesté ! Au cachot Gattaz !
a écrit le 23/07/2014 à 12:46 :
D'accord avec notre Président, investissez créez innovez les patrons du cac40 au lieu de pleurer sur votre sort. Rattrapez le retard que vous avez fait prendre à la France en ne pensant qu'à remplir vos poches. Au boulot que diable !!! A moins que vous n'attendiez le retour d'un truand notoire aux commandes du pays ?
Réponse de le 24/07/2014 à 9:55 :
ahhhhh que ça fait du bien de lire ça! de temps en temps lire que les patrons n'en ont jamais assez-je veux dire les grands patrons- ça soulage. Oui, ils n'attendent que SON retour, le retour du "messie". Bon, le messie a peut-être quelques -disons- casseroles à trainer mais ce n'est pas grave. Vive cette belle France!
a écrit le 23/07/2014 à 9:19 :
Arrêtez de ramer vous êtes sur le sable.
a écrit le 23/07/2014 à 8:42 :
Avec une gauche qui mène une politique de droite, la droite ne sait plus se situer (?)
C'est l'escalade au n'importe quoi...
a écrit le 23/07/2014 à 7:59 :
Après les restaurateurs avec la baisse de la TVA, cela était à prévoir que Pierre GATTAZ en fasse autant............gouvernement de nul et naïf.................
a écrit le 23/07/2014 à 7:30 :
François Hollande : Mr Gattaz, ce n'est pas bien de dire la vérité ; il faut savoir faire semblant et ne pas traiter les sujets de fond. "Après nous le déluge, on en aura bien profité" telle est la devise de nos partis UMP ou PS. Regarder cela me réussit, j'ai accumulé comme mon ex, Ségo, + 1 millions d'euros à ce jour en travaillant "au service des Français". Je veux, ainsi que l'ensemble des la communauté de l' ENA (UMP et PS) continuer à m'enrichir. Je vous remercie de bien vouloir revoir votre façon de parler. Si la situation de nombreux Français est catastrophique, ce n'est pas le cas des énarques (comme moi) qui dirigeons la France depuis 40 ans. Nous savons que nous sommes le fossoyeurs de la France (2000 milliards de dette, + 5 millions de chomeurs, + 9 millions de pauvres dont + 2 millions d'enfants, politique de colonisation de notre pays depuis 40 ans, et de destruction de l'école de la république, négationnisme) mais chuttt, surtout il faut savoir continuer à enfumer les Français (avec l'aide de nos ais journalistes) pour continuer à s'en mettre plein les poches !
a écrit le 23/07/2014 à 5:32 :
C'est en cassant du patronat qu'Hollande veux remonter dans les sondages?
Ca vol bas.... tres bas.
a écrit le 23/07/2014 à 4:44 :
Avec une armada d'élus en tous genres, des millions de fonctionnaires de trop et des millions de chômeurs, la confiance n'est pas prête à revenir sauf la croissance du chômage et du désespoir de vivre en France.
Réponse de le 26/07/2014 à 7:56 :
Encore un désespéré pour qui il y a des millions avec un s de fonctionnaires... On nage dans la sagesse et l'objectivité...
Et bien sur monsieur est désespéré de vivre en France... Dans ce goulag... On croit rêver devant tant de stupidité!
Réponse de le 29/07/2014 à 14:05 :
Commentaire pertinent de Hervé. Commentaire très stupide de Alaind
a écrit le 22/07/2014 à 22:04 :
Pierre Gattaz est libre de dire ce qu’il pense. Nous ne sommes pas chez les Soviets. Il dit ce qu’il pense de la situation qui est quasi catastrophique et fustige le pacte si cher à Hollande. Donc ce n’est pas parce que ce que dit Gattaz ne lui plait qu’il faille le critiquer parce qu’il ne pense pas comme lui. C’est encore un « reflexe » socialo-marxiste. Ça lui fait plaisir de se comporter ainsi pour montrer un faux-semblant d’autorité chose qu’il n’a jamais eue selon ceux qui le connaissent bien. Il n’a toujours pas compris qu’il est grillé pour 2017.
Réponse de le 24/07/2014 à 10:01 :
non, la situation n'est pas catastrophique pour Gattaz, peut-être pour vous -et sûrement pour moi- mais nous ne sommes que des minables qui ne sommes pas riches et c'est certainement de notre faute ; donc cela ne vaut pas la peine de parler de notre travail. Il faut que nous travaillions pour que certains soient riches, et que nous la "fermions".
a écrit le 22/07/2014 à 21:26 :
Bon encore une guéguerre inutile... Mais que veux le patronat... des employés qui travaillent pour eux certes mais aussi pour augmenter le gain de M. gattaz et consorts et Mr Gattaz voudrait encore en plus de nouvelles aides de l'Etat, baisses d'impôts et autres... Il s'en fou des travailleurs... il regarde avant tout son portefeuilles perso.... Scandaleux alors qu'il y a des millions de smicards.... Et puis, quel président de la République ferait mieux par les temps actuells ? Personne même si plusieurs vont dire Sarko ! Lui, il s'est bien rempli les poches entre temps...et il voudrait faire croire qu'il est blanc comme neige et que c'est le peuple qui voudrait l'abattre... Trop facile même si Hollande a aussi des torts.
a écrit le 22/07/2014 à 20:28 :
Je n'aime pas Gattaz mais la description qu'il fait de l'état de la France est la réalité.
a écrit le 22/07/2014 à 20:25 :
Un chat est un chat et une catastrophe économique n'est rien d'autre qu'une catastrophe économique. Les conséquences sont visibles et il faut être aveugle ou un homme politique Français pour le nier.
a écrit le 22/07/2014 à 19:35 :
Gattaz n'est pas représentatif du patronat, il est caricatural et indécent.
Réponse de le 22/07/2014 à 20:18 :
pourquoi dites vous cela, que dirigez vous comme société syndiqué au MEDEF, je me ferai une joie d'aller vous visiter. Car lorsque l 'on attaque bêtement qq'un il y a une raison factuelle, non???
Réponse de le 23/07/2014 à 9:15 :
Je dirige un garage miniature et j'ai déjà 50 voitures en plastique j'ai donc droit à la parole, je fais aussi bien que Gattaz.
a écrit le 22/07/2014 à 19:24 :
Gattaz a raison: il connait le terrain
Hollande set à des années lumière de la REALITE
Réponse de le 25/07/2014 à 13:53 :
Aucun parlementaire n'a travaillé dans une entreprise donc ils ne comprennent rien au petit patron qui à la fin dumois doit rélgler les salaires, les charges ils ont nuls
a écrit le 22/07/2014 à 18:49 :
il peux tacler qui il veut il ne gerer pas la france ces les syndicat ou le patrona ou les religions
a écrit le 22/07/2014 à 18:14 :
Gattaz a juste raison sur le chiffre de 1 000 000 mais ce n'est pas le patronat qui peut le faire: c'est le pays en entier. Il faut l'amorce de l'inversion et le prix, c'est bien 1 000 000 d'emplois.
Il faut une impulsion, une grande force pour créer 1 000 000 d'emplois qui inverseront le mouvement qui tire vers le fond. Problème d'inertie, de force suffisante pour stopper et inverser. Ce qui est différent de la force pour entretenir un mouvement. Le financement est partout mais disséminé. Ne laissez pas perdre 5 milliards d'heures potentielles, c'est une richesse. Quand les vies normales se créent, cela rejaillit ailleurs. C'est le sens de l'économie. Alors inversons le mouvement. Résoudre le chômage est résoudre beaucoup d'autres choses (éducation, santé, délinquance, sécurité, consommation, non imposition, etc ...). La seule relance viable est celle de l'emploi.
a écrit le 22/07/2014 à 18:11 :
Inversion ou pas, embellie ou pas, retournement ou pas. La réalité est que personne n'explique comment peut venir une croissance, une vraie genre 3% pendant 10 ans alors que les courbes sur le long terme glisse vers toujours moins de croissance moyenne (à l'échelle de la décennie) et plus de chômage. Cela fait 35 ans que le pays a quitté le taux de 5% de chômage. Il faudra bien faire un choc, un gros choc pour inverser la pompe qui tire le pays en bas. Cherchez "1 000 000 d'emplois, c'est un vrai changement" sur Gogle. Trop long à expliquer ici.
a écrit le 22/07/2014 à 17:32 :
Personne n'est honnête intellectuellement dans ce petit échange très "franco français". C'est malheureusement la règle française la "malhonnêteté intellectuelle" dans laquelle chacun défend ses petits intérêts et en final la grande perdante est la France.
Les impôts et taxes sont à un niveau démentiel qui démotive tout le monde, les non imposables n'apportent aucune valeur ajoutée au pays et sont parfois les premiers à s'indigner sur des décisions pour améliorer l'économie, l'état est endetté colossalement (2.000 milliards d'euros) et aucun gouvernants ne prend les mesures nécessaires pour diminuer la dette, l'état à un niveau de vie scandaleusement élevé avec des avantages qui feraient hurler les français s'ils savaient, les entreprises n'investissent plus face à un gouvernement qui change d'avis comme de chemise, les employés sont démotivés car plus ils gagnent plus l'état leur prend leur revenu, bref la spirale du nivellement par le bas fonctionne à 100%. Et il est toujours plus difficile de se redresser que de chuter. Et en plus il n'y a plus de maintien de l'ordre (Cazeneuve au Tour de France pendant que les casseurs saccagent notre pays) et les minorités s'installent avec l'appui du gouvernement actuel avec toujours cette volonté de ne pas s'intégrer. Enfin parlons aussi de la tendance Laxiste de la justice que nous devons à Taubira qui laisse la délinquance se développer et qui demandera bientôt aux victimes de pardonner aux criminels. D'ailleurs, il devient plus dangereux de l'injurier que de tuer ou de saccager la France. C'est dire si la France est sur le chemin de la DÉCADENCE
Réponse de le 22/07/2014 à 17:42 :
EXCELLENT! EXCELLENT! excellent!!!!!!!!
Réponse de le 22/07/2014 à 18:07 :
Merci. Tout est dit .
Réponse de le 22/07/2014 à 19:25 :
merci je suis d accord avec vous et je vous raconte pas actuellement je suis en ukraine c est meme pas explicable desole clavier cyrillique
Réponse de le 22/07/2014 à 19:52 :
Merci pour ce commentaire, plus rien à rajouter .
Réponse de le 22/07/2014 à 20:20 :
+1.
Réponse de le 22/07/2014 à 22:34 :
Qu'est que le " maintien de l'ordre vint faire ici ? Quel est le rapport avec le sujet ? On peut déborder certes, mais là c'est un raz de marée ...
Réponse de le 22/07/2014 à 22:54 :
Zéro, trop d'absurdité dans ce fatras ...
Réponse de le 23/07/2014 à 7:18 :
Analyse parfaite merci !
a écrit le 22/07/2014 à 17:29 :
Alors François, tu ne nous dis plus que "tu sens la reprise arriver", que "la courbe du chomage va s'inverser"? Le politiique c'est le mensonge à l'échelle industrielle...
a écrit le 22/07/2014 à 17:24 :
et s'il y avait trop de patrons en france?le gateau du travail n'étant pas extensible,il suffirait que toutes les petites entreprises peu rentables disparaissent au profit des plus grosses,les champions hexagonaux!ainsi la rentabilité des vraies entreprises progresseraient et pourraient enfin embaucher et réduire le chomage!
Réponse de le 22/07/2014 à 17:33 :
Sérieusement ?
On pourrait prendre le problème à l'envers et dire que si les petites entreprises "peu rentables" n'avaient pas autant de charges, elles pourraient embaucher et il n'y aurait plus besoin de pas mal de prélèvements.

Il y a aussi ce qu'on appelle la liberté d'entreprendre, mais c'est sans doute quelque chose d'assez complexe à comprendre au PS, où même en interne on bloque les jeunes pousses en nommant les dirigeants du partis. Pas mal pour un parti qui donne des leçons à tout va.
Réponse de le 22/07/2014 à 17:35 :
et pour les autres : pôle emploi?.....
Réponse de le 22/07/2014 à 17:51 :
Pour éviter ces petits échanges oratoires entre personnages qui ne s'apprécient pas, je pense qu'il faut prendre des mesures drastiques :
- l'état doit supprimer tous les patrons
- l'état doit supprimer toutes les entreprises
- l'état doit supprimer tous les riches
- l'état doit supprimer tous les parties qui contestent ses choix
- l'état doit vanter les qualités de la pauvreté en subventionnant les campings, les terrains vague, la vente de tentes, etc ...
- l'état doit diminuer les services publiques (retraite, sante, etc )
- l'état aura permis une augmentation de la mortalité forte des français
- l'état doit réprimer tous les français mécontents
Et voilà, ainsi l'état pourra diminuer sa dette et son budget même si les gouvernants / fonctionnaires sont incompétents et le tour est joué.
Encore fallait il y penser !!!
Réponse de le 22/07/2014 à 19:42 :
Je ne sais pas si vous etes veritablement élu PS, mais si c'est le cas c'est flippant. Vous croyez vraiment que le travail est un gateau ? serieusement ? Savez vous qu'autrrefois il n'y avait une immeuse majorité d'agriculteurs et de gens rattachés à ce secteur en France ? Et que les gains de productivité via la mecanisation ont fait qu'il ne sont meme pas 1% aujourd'hui des actifs ? sommes nous a 99% de chomage ... ?
Réponse de le 24/07/2014 à 15:02 :
lorsque l'on aura supprimé tous ce que vous énumérez. Il ne restera même plus pôle emploi pour indemniser les chômeurs
a écrit le 22/07/2014 à 16:44 :
Une amie comptable me disait récemment que les bilans comptables des entreprises sont en chute libre et que les entreprises n'ont jamais eu de chiffres d'affaire aussi faibles. Alors même avec une petite baisse des charges, comment voulez vous embaucher?
a écrit le 22/07/2014 à 16:31 :
quel Pacte de responsabilité c est du vent
M Hollande il faut bosser !
Bosser VITE c est maintenant
a écrit le 22/07/2014 à 16:29 :
--Le bateau France surchargé coule ...
a écrit le 22/07/2014 à 16:26 :
--Faute de se réformer notre pays va tout droit à la faillite ! ...
a écrit le 22/07/2014 à 16:25 :
Plié de rire !!! Hollande qui déclare "je n'aime pas les riches", ou "notre ennemi c'est la finance" et qui donne des leçons !!! Ces socialistes seraient comiques s'ils n'avaient pas le pouvoir ! La France coule, et c'est à cause de Hollande et sa clique. LA FRANCE COULE A CAUSE DES SOCIALISTES, DES ECOLOS et des COMMUNISTES. 100% responsables
Réponse de le 22/07/2014 à 19:44 :
La France était déjà moribonde bien avant ... Et quels communistes ? Ils ont quasi disparu. Hollande ou pas c'est toujours la même chose ! Il faut tout reprendre à zéro, détruire les privilèges et les lobby !
a écrit le 22/07/2014 à 16:24 :
Ne rien faire ... ni même se déplacer !
a écrit le 22/07/2014 à 16:09 :
rien ne va plus en FRANCE
a écrit le 22/07/2014 à 15:39 :
Il y a deux types de personnes qui ne se conduisent pas bien: Certains patrons et certains syndicalistes. Qui en patit ? ........le reste
a écrit le 22/07/2014 à 15:25 :
"qu'a-t-il jamais fait en 30 an"s (dixit S. Royal ancienne maîtresse ayant bien connu ce gus).
a écrit le 22/07/2014 à 15:20 :
tout le monde comprend qu'il y a d'un coté un patron a l'ancienne,dur cupide et injuste,de l'autre coté un président qui défend les plus modestes par conviction politique.tout les oppose contrairement aux accusations de complicité entre les deux.
Réponse de le 22/07/2014 à 15:28 :
Et bien voyons, Flamby défends les plus modestes!!!
Merci beaucoup, vous m'avez bien fait rire
Réponse de le 22/07/2014 à 16:01 :
surtout tout le monde comprend que tout va de travers !
Réponse de le 22/07/2014 à 16:04 :
tout le monde comprend qu'il y a ... 500 chômeurs de plus par jour !!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 22/07/2014 à 16:15 :
... je viens de rendre mon tablier "de vilain patron" .... je vous laisse faire avec la CGT ... et confrères ! Basta !!!!!!!!!!!... je vais partir à l’étranger !
Réponse de le 22/07/2014 à 17:26 :
"un président qui défend les plus modestes par conviction politique.": mais justement il n'a rien compris, ses convictions ont pour effet d'accentuer la destruction de l'emploi, de nous faire exporter nos riches et importer des pauvres, de décourager l'embauche, de ne pas réformer l'Etat, ce type c'est l'immobilisme total, comme beaucoup de ses prédécesseurs d'ailleurs.
Réponse de le 22/07/2014 à 17:47 :
avec ses conneries Gattaz veut il une autre lutte des classes..
c est bien lui qui portait un badge ridicule : 1 milloins d emplois , qu est qu il veut de plus ?
Réponse de le 22/07/2014 à 18:00 :
@ élu Ps : la bonne blague !!! Les seules choses qu'une immense partie des personnalités politiques, ainsi qu'Hollande l'incapable et son gouvernement conçu de parachutés et de renvois d'ascenseur défendent sont : leurs situation, leurs ambition, et leurs revenus soutirés directement dans la poche de leurs concitoyens, leur peau !!!!
Réponse de le 22/07/2014 à 19:59 :
Tout le monde s'en fiche de " votre " CGt ! Les syndicats ça marche avec les patrons !
a écrit le 22/07/2014 à 15:11 :
Bel exemple de capitalisme à la française, celui des fils à papa. Je préfère nettement Niels qui est un vrai entrepreneur et qui agit plutôt que celui qui passe son temps à réclamer des aides et à se lamenter.
Réponse de le 22/07/2014 à 16:03 :
Bel exemple en effet que Niel qui a fait fortune avec le minitel rose (il a même été accusé de proxénétisme)...
Gattaz ne fait que répéter ce que disent tous les économistes sur le déclin de la France qui a tous ses chiffres dans le rouges (écoutez BFM 96.4 les experts à 9h10 pour comprendre).
Nos dirigeants politiques qui ne connaissent RIEN à l'entreprise feraient bien comme Mitterand qui lui le reconnaissait, d'écouter les conseils de Gattaz père ou fils. Aujourd'hui ils esssaient de fournir des béquilles aux entreprises après leur avoir cassé les jambes et voudraient en plus des contreparties...
a écrit le 22/07/2014 à 15:03 :
Dans le Bordelais, un "cinglant", c'est une couleuvre. En ce sens, oui, la réponse de l'incapable de service est "cinglante".
a écrit le 22/07/2014 à 14:52 :
Flamby le rigolo dans toute sa splendeur.
Il n'a pas encore compris qu'il a perdu toute crédibilité, si il n'en a jamais eu...
Réponse de le 22/07/2014 à 17:20 :
ok, mais Gattaz, n'est pas l'apanage, non plus!
a écrit le 22/07/2014 à 14:38 :
lunette chinoise qui n'a jamais bossé dans le prive comment peut parler de quelque chose qu'il ne connait pas ....a si à travers de belle lecture de l'ENA !!!! a quand une parité privée /public au gouvernement, pour le moment que des fonctionnaires planqué ....
Réponse de le 22/07/2014 à 17:45 :
A vous lire, vous n'avez jamais travaillé dans le public, alors pourquoi en parlez-vous?
a écrit le 22/07/2014 à 14:32 :
Cinglant ??? Concernant la réponse de hollande, il n'y a que les journalistes pro PS qui puissent employer ce mot...
a écrit le 22/07/2014 à 14:27 :
Un président qui rabaisse encore sa fonction, il est vraiment loin de représenter la France mais il ne se gêne pas de la mettre au niveau d'une république bananière au service de la finance US!
a écrit le 22/07/2014 à 14:20 :
test
a écrit le 22/07/2014 à 14:08 :
Une réponse cinglant par un homme qui n'y connait rien en économie voir les résultats désastreux depuis 2 ans!
a écrit le 22/07/2014 à 14:02 :
Reponse d'un fonctionnaire . Un patron paye ses employé avec son argent
Moyen premier paye avec l'argent des français
a écrit le 22/07/2014 à 13:51 :
Si Gattaz, le patron des patrons, vient à dire que "l'économie française est dans un état catastrophique" il sait bien de quoi il parle. Sarko savait il de quoi il parlait, lorsqu'il évoquait des baisses de TVA ? quelle compétence a-t-il Hollande pour dire à Gattaz de "changer de langage", ça veut dire quoi ? pour qu'il fasse le jeu de Bruxelles pour qui la France est un Pays de Cocagne, la reprise c'est pour demain matin et notre atlantisme va sauver le monde, c'est ça ?
a écrit le 22/07/2014 à 13:45 :
Je croyais vraiment que Pierre Gattaz était ministre de l'économie dans ce gouvernement.
Il fait parti d'un medef moyenâgeux, les patrons en France sont les pires d'Europe et du Monde, ils sont incompétents cyniques toujours prêts à donner des leçons, mais par contre pour aider leur pays, personne, on préfère partir à l'étranger.
Réponse de le 22/07/2014 à 14:16 :
Si c'est aussi facile que ça, vous n'avez qu'à devenir "patron". Ce sont les entreprises qui font vivre le pays. Il est inutile de leur taper dessus.
Cordialement
Réponse de le 22/07/2014 à 17:22 :
certains patrons, aussi,, sont des exploiteurs, des voyous, ne l'oublions pas !
a écrit le 22/07/2014 à 13:33 :
Gattaz, l'innocent aux mains pleines: Par bonheur, il n'est pas représentatif des entrepreneurs du pays.....
Réponse de le 22/07/2014 à 17:24 :
+ 1000! si encore, c'était quelqu'un de plus méritant qui parlait....mais Gattaz......
a écrit le 22/07/2014 à 13:26 :
Il n'y a aucune réponse "cinglante" de Hollande !...
Il y a d'un côté une expression faite que de réalisme (Y. Gattaz) et une réaction "politique et marketing" teintée de mensonges honteux pour "calmer" les troupes et encore "faire croire" !...
Personne n'est dupe !
a écrit le 22/07/2014 à 13:11 :
la solution est d'arrêter les stages,les formations, les contrat de qualifications et les associations de travail. aussi nombreuse qu'elles soient, elles ne servent à rien. leurs directeur s'en mettent plein les poches tout en faisant pression sur les plus pauvres pour obtenir de la main d'oeuvre gratuitement ou presque ! pour le patronat et certain politiciens, c'est tous bénéfice, alors pourquoi ils changeraient de stratégie ?

arrêté tout ça, et redistribuer ce coût financier directement au français, pour au moins les apaisaient ( faute de travail ) ! c'est un minimum en temps de crise..
a écrit le 22/07/2014 à 13:10 :
chouette , si ça va mal on pourra dire que c'est à cause des propos de gattaz ( sarko ça commençait à vieillir comme bouc émissaire)
a écrit le 22/07/2014 à 13:05 :
GATTAZ est un personnage insignifiant. Lui répondre n'est pas gentil, c'est faire croire à ce garçon qu'il a une quelconque importance.
a écrit le 22/07/2014 à 13:03 :
La solution consiste à financer les retraites par une taxe sur l'énergie, mais les Français n'en veulent pas. Tant pis pour eux!
Réponse de le 22/07/2014 à 13:57 :
Votons d abord une taxe sur ceuxqui radotent à tout de champ les mêmes bêtises
Réponse de le 22/07/2014 à 17:57 :
CA SUFFIT AVEC LES TAXES, L'ENERGIE EST DEJA SURTAXEE
a écrit le 22/07/2014 à 12:46 :
Gattaz a raison et tort en meme temps.
Biensur que le pays va mal, nous sommes a la fin d'un cycle d'endettement continu financant l'assistanat, comme un obese qui doit cesser de grossir la France est a un tournant et ca ne lui plait alors que fait-on ? On engueule le medecin, ca defoule meme si ca n'apporte rien.
C'est bien plus aise de trouver des coupables ideaux : les entreprises, de leur mettre sur le dos l'atonie du pays alors qu'elles sont asphyxiees de taxes et de regles.

A ce jeu la la droite de Sarko ne vaut guere mieux.
a écrit le 22/07/2014 à 12:40 :
Surtout n’hésitez pas : prenez un employé à domicile : ménage garde d'enfants, jardinage ... si le 31 décembre est promulgué une Loi qui double vos cotisations ... cela vous dégourdira les méninges pour l'avenir
Ce n'est pas Gattaz (qui, comme le sel de cuisine n'est pas "fin") qui crée l'instabilité juridique en recherchant partout où c'est possible des "bases taxables", c'est nos gouvernants, qui sont bien plus performants pour critiquer que pour construire (exple : Loi ALUR ; faites faire une simulation, vous comprendrez mieux)
a écrit le 22/07/2014 à 12:17 :
La ou François Hollande à raison - et c'est un crève-coeur pour moi de le dire en tant que petit patron - c'est que les grosses entreprises que représente Mr Gattaz ne vont pas trop mal, à force de crédits impôts et aides de toutes sortes ... Non la vrai crise touche les petites boites TPE/PME (700 faillites par semaine) ces sociétés là qui vivent sans aides et dont Mr Gattaz se fou royalement, tout comme François Hollande d'ailleurs.... C'est très inquiétant de voir ce genre de confrontation, on se dit que c'est pas prêt de changer et c'est dramatique.
Réponse de le 22/07/2014 à 12:31 :
ET LE CREDIT d'impot pour la compétitivité et l'emploi c'est bien pour les PME non !!!!
Réponse de le 22/07/2014 à 20:41 :
Je bénéficie de 1600 € de CICE pour 2013. Qu'est-ce que vous voulez que je fasse avec ça pour améliorer ma compétitivité ?
Pour le CICE, il a fallu que j'élimine les salariés gagnant plus de 2.500 € par mois, donc il ne porte que sur les petits salaires, soit deux personnes sur 5.
Ils ne m'auraient rien donner que cela aurait été pareil.
Pourquoi l'Etat veut me donner de l'argent pour que j'embauche ou que j'améliore ma compétitivité ? Comme il n'est pas riche, il me donne des avantages qui ne sont pas très motivant, avec des conditions toujours compliquées.
Je préférerai qu'il ne me donne rien, mais qu'il baisse les charges avec une loi simple.
a écrit le 22/07/2014 à 12:07 :
La démagogie et la jalousie n'ont jamais été bonne conseillière.

Si Gattaz veut enlever cette taxe a 75% sur les Salaires au dela du M€, c'est pas pour faire plaisir a ses copains, mais c'est qu'elle a simplement crée un trou dans les rentrées de l'état. Quand une personne est payé plus d'1M€ en salaire, elle en reverse au moins 300K en IR, et l'entreprise verse a l'ETAT plus de 500K€ en cotisations diverses. Ce qui revient a dire que quand une personne est payée plus d'1M€ par une entreprise, l'etat "Gagne" 800K€ au bas mot !

ALors quand Hollande a voulut mettre cette taxe debut 2012, elle s'appliquait selon les estimations à entre 3000 et 4000 personnes. Seulement en 2013, elle ne s'appliquait plus qu'a 670 personnes en France. et elle rapportent 126M€
Seulement entre temps, combien de ces potentiels payeurs ont disparu du sol francais ???? entre 1000 et 2000. Soit des pertes
de rentrées d'argent de 800M€ a 1,6 Milliards D'euros.

Alors oui il faut etre content que des gens soient payés plus d'1 millions d'euros, car quand il ne sont la, c'est a vous et moi de payer ce qu'il aurait du payer !!!!
et comme a cqhaue fois qu'on parle d'enlever cette taxe, ca hurle et bien au lieu de hurler, vous ( et moi, plus pour très longtemps ) allons payer le manque a gagner !!! mais vous etes content on a taxer les riches...
Réponse de le 22/07/2014 à 14:00 :
Du gros n'importe quoi votre commentaire!
Réponse de le 22/07/2014 à 16:09 :
J'aime beaucoup votre argumentations !
Réponse de le 22/07/2014 à 16:37 :
COYOTTE a raison: selon un principe simple: mieux vaut une petite part d'un gros gâteau, qu'une grosse part de rien du tout. La taxe à 75 % a eu cette conséquence: faire rentrer moins d'argent qu'avant puisque tous les riches s'en vont (les - riches aussi d'ailleurs)
Réponse de le 22/07/2014 à 16:41 :
Ha j'oubliais, en economie, les seuls qui aient raisons, ce sont les faits car il sont inconstestables.
Réponse de le 22/07/2014 à 22:52 :
" car quand ils ne sont pas là c'est à vous et moi de payer etc ... " Ridicule, grotesque, zéro - Ce que vous dites ne veut rien dire ...
Réponse de le 22/07/2014 à 23:00 :
" car quand ils ne sont pas là c'est à vous et à moi de payer etc " Ridicule, grotesque, absurde ! Ce que vous dites ne veut rien dire ...
a écrit le 22/07/2014 à 12:05 :
La crise a commencé avec Giscard, les comptes de la France ont été équilibré jusqu'à la fin du mandat de Pompidou.Les entreprises n'ont pas su prendre le train en marche et aujourd'hui,on incrimine Hollande qui récupère un boulet de plus de 40 ans. Le patronat doit réagir et partager leurs profits pour sortir les français de la merde!
Réponse de le 22/07/2014 à 12:22 :
Le boulet c'est Hollande et ce sont les travailleurs qui l'ont récupéré
Réponse de le 22/07/2014 à 12:44 :
Hollande avait le droit de refuser la place de président, personne ne l'a forcé. Que chacun prenne ses responsabilités.
a écrit le 22/07/2014 à 12:00 :
les patrons veuille le beurre et argent de beurre hors de question de les signer un chèque en blanc comme l'on fait pendant des année les autres gouvernements .
c'est donnant donnant car on sais très bien que ci on baisse les charges sans aucun engagement font faire comme toujours c'est mettre plein les poches et rien pour leurs emploies
Réponse de le 22/07/2014 à 12:08 :
Et bien, devenez patron !
Réponse de le 22/07/2014 à 15:14 :
Si on vous augmente vos impôts de 10€ puis qu'on les baisse de 5€ l'année qui suit, appellerez vous cela une baisse de charge? Faut réfléchir un peu!
Réponse de le 22/07/2014 à 17:29 :
+++++++++++ !
Réponse de le 22/07/2014 à 19:22 :
Redevenez ou devenez employé ....plus de taxes, plus de charges etc...la belle vie quoi !
Réponse de le 22/07/2014 à 19:54 :
Devenez ou redevenez employé ! Plus de taxes, plus de charges, plus de soucis etc ... La belle vie quoi !
a écrit le 22/07/2014 à 11:59 :
GATTAZ est la solution et HOLLANDE est le problème
Réponse de le 22/07/2014 à 12:20 :
GATTAZ est le problème et HOLLANDE est la solution
Réponse de le 22/07/2014 à 13:32 :
Quelle brillante analyse !
a écrit le 22/07/2014 à 11:58 :
typiquement français nos 3 institutions qui ont pouvoir économique le politique , le patronat et les syndicats sont eux les responsables de la dette et du chômage car les sujets se traitent avec intelligence à défaut de compétences parfois dans des réunions sans es grandes manœuvres journalistiques. Alors M. le Président si le patron du Medef a dérapé à vos yeux pas la peine de mettre une couche ridicule digne de petitesses politiciennes qui est la grande compétence politique à défaut d'autres compétences.
a écrit le 22/07/2014 à 11:43 :
Les propos de Normal premier montrent son aveuglement sur la situation économique du pays et du ras le bol des français.
a écrit le 22/07/2014 à 11:42 :
Malheureusement Gattaz à RAISON , quand on tient le pouvoir depuis 2012 et qu'en 2014 on est rendu dans une telle situation , on peut employer les mots que l'on veut cela ne changera pas le triste résultat politique et économique .
a écrit le 22/07/2014 à 11:37 :
c'est bien aux patrons de se bouger pour créer des emplois, de la croissance en France !
plutôt que d'aller à l'extérieur , qu'ils se remuent ... Hollande n'a pas de baguette magique
Réponse de le 22/07/2014 à 11:56 :
après l'épisode de la rue du cirque, dire que HOLLANDE n'a pas la baguette magique est irrévérencieux !!!
Réponse de le 22/07/2014 à 12:07 :
Aide toi et le ciel t'aidera !
Réponse de le 22/07/2014 à 12:09 :
comment creer des emplois ? les entreprises sont surtaxées surreglementées, elles vont se developper à l'etranger ... sinon elles disparaissent, tout simplement. Quand les Francais comprendront il sera trop tard. Comme si une boite aller creer des emplois d'un coup de baguette magique sans forcement avoir les marchés ou clients derriere ...
Réponse de le 22/07/2014 à 12:10 :
On passe notre temps a insulter les patrons ces salauds de riches, et on leur demande de creer de l'emploi. Et bien non, on fini par baisser les bras. C'est si facile d'etre patrons, allez y , y plein de monde qui veut travailler ( pardon avoir un salaire..)
Réponse de le 22/07/2014 à 12:23 :
@mimosa : tu devrais monter ta propre société, tu verrais que c'est pas si simple, tu crouleras sous la paperasses, tu gagneras 3 fois moins que ce que tu gagnes en étant je suppose salarié actuellement (pour tenir ce genre de discours) et tu travailleras le double. Dans 1 ans tu chercheras coute que coute, écoeuré, à rejoindre vite un emploi salarié et tu te diras "je le pensais pas mais c'etait donc vrai on tue les entreprises en France"... Un peu comme un type qui aurait vu les extraterrestres alors qu'il n'y croyait pas, lool
Réponse de le 22/07/2014 à 12:24 :
"HOLLANDE n' a pas de baguette magique"' c'est du second degré ?
Réponse de le 22/07/2014 à 17:30 :
et qu'a t-il fait de fameux, Gattaz, sinon hériter??? !
Réponse de le 22/07/2014 à 17:38 :
et tous les patrons qui ont encaissé les aides de l'état, et qui même avec de gros bénefs, et ayant demandé des "sacrifices" aux ouvriers, ont fermé barraque pour s'installer dieu sait où?? on fait quoi de ceux là?!!!!!!!!!
a écrit le 22/07/2014 à 11:34 :
Spectacle ! Ah, la Comédie Française...
a écrit le 22/07/2014 à 11:34 :
Le président de la République a profité d'un dîner ...d' cons !... mais lequel ?
a écrit le 22/07/2014 à 11:33 :
pourquoi vous ne diffusé pas tous les commentaire ?
Réponse de le 22/07/2014 à 13:20 :
La tribune est un journal aux ordres. Le filtrage des commentaires est commandé par l'émissaire du parti.
Réponse de le 22/07/2014 à 13:35 :
vous croyez encore à la presse libre ?
a écrit le 22/07/2014 à 11:22 :
De quoi il cause le gouverneur de la province fronzaise occupée ?
a écrit le 22/07/2014 à 11:21 :
.......La réponse cinglante.....MDR, le journaleux qui à écrit l'article ne doit pas connaitre le sen profond du terme cinglant! (Qui blesse l'amour-propre par sa brutalité) Je crains fort que M. GATTAZ ne soit ni blessé ni brutalisé en quoi que ce soit par les commentaires naïfs et peu convaincants d'un "président" qui n'aurait qu'à ouvrir les yeux et les oreilles, voire se rendre plus souvent dans les entreprises, petites ou moyennes pour se rendre compte que les problèmes économique de la France ne datent pas d'hier et que ce n'est pas pour demain "le changement" annoncé! Du moins, pas en positif.
a écrit le 22/07/2014 à 11:20 :
on peut se demander si gattaz n’œuvre pas pour créer un incident ,faire descendre les gens dans la rue? serait_il manipulé par une droite réac,qui n'a plus aucune crédibilité ,et qui cherche le moyen de revenir sur le devant ?
a écrit le 22/07/2014 à 11:18 :
Tiens donc ! Monsieur Hollande ose tacler monsieur gattaz..
c'est qu'il commence à y avoir du changement !
j'ai bien peur qu'à trop en vouloir, monsieur gattaz fasse resurgir des groupes comme "action direct" .. alors vite madame parisot revenez ...!
a écrit le 22/07/2014 à 11:16 :
encore une fois,la politique de soutien financier aux entreprises ne réussit pas!plus on les assome de subventions moins elles sont profitables.regardons plutot du coté des collectivités locales pour le modèle gagnant:fortes embauches,revenus en hausse,budgets de fonctionnement équilibrés au centimes près!
Réponse de le 22/07/2014 à 11:38 :
vous pensiez a votre revenu et a celui de vos copains en particulier, je pense?
Réponse de le 22/07/2014 à 12:58 :
Les collectivités locales ne produisent rien, ne sont pas soumises à concurrence. Leurs revenus sont directement ou indirectement issus de la us grosse escroquerie du siècle: l'impot! En hausse permanente et décrété unilatéralement...
Doux rêveur du ps, revient dans la vraie vie! On ne bâti pas une nation ou une économie avec des collectivités locales!!
Ce sont au contraire elles qui nous font crever en détournant la richesse du pays vers des fonctions inutiles et improductives!!!!!
Réponse de le 22/07/2014 à 13:00 :
Cela dit, ce n'est pas de subventions que les entreprise ont besoin ( vous ne connaissez que ça on dirait dans votre mentalité d'assisté), elles ont besoin de liberté !
Réponse de le 22/07/2014 à 13:22 :
ah ah très drole l'élu PS, subventionner 20 sur base des 100 qu'on vient de prendre ... vous etes drole et vous esperez que les boites marchent mieux en France qu'ayeur ou on ne taxe que de 30 ? Si je vous prends 100 et vous rends 20 et dit a tout le monde que je vous assiste pas sur que vous le preniez si bien, si votre voisin ne se fait pas racketter lui ... Et l'emploi des collectivités locale, emplois non marchands qui consistent juste a taxer les gens qui vivent d'emplois marchand (privé) pour payer d'autres ! bravo ! vous réinventez le communisme ? Pourquoi ne continuez vous pas ? employez tous les chomeurs a creuser des trous et à les reboucher juste apres ! ce sera le plein emploi et tout le monde deviendra pauvre (hein les pauvres ... vous savez ces electeurs dont vous raffolez). Votre idélologie est et restera toujours inapplicable ne fonctionnera jamais, pas sur un mal entendu ... partout ou vous etes (et où vous avez été) sur le globe vous generez misere et desespoir.
Réponse de le 22/07/2014 à 19:34 :
ah ah très drole l'élu PS, subventionner 20 sur base des 100 qu'on vient de prendre ... vous etes drole et vous esperez que les boites marchent mieux en France qu'ailleur ou on ne taxe que de 30 ? Si je vous prends 100 et vous rends 20 et dit a tout le monde que je vous assiste pas sur que vous le preniez si bien, surtout si votre voisin ne se fait pas racketter lui ... Et l'emploi des collectivités locale, emplois non marchands qui consistent juste a taxer les gens qui vivent d'emplois marchand (privé) pour payer d'autres ! bravo ! vous réinventez le communisme ? Pourquoi ne continuez vous pas ? employez tous les chomeurs a creuser des trous et à les reboucher juste apres ! ce sera le plein emploi et tout le monde deviendra pauvre (hein les pauvres ... vous savez ces electeurs dont vous raffolez). Votre idélologie est et restera toujours inapplicable ne fonctionnera jamais, pas sur un mal entendu ... partout ou vous etes (et où vous avez été) sur le globe vous generez misere et desespoir.
a écrit le 22/07/2014 à 11:15 :
Encore un bon exemple de l'incompétence d'Hollande. Il ne comprend toujours pas l'ampleur de la crise. Cela me rapelle sa promesse de baisse du Chomage. Ce n'est pas en attendant que la France va s'améliorer par enchantement!
a écrit le 22/07/2014 à 11:13 :
"Je crois qu'il y a un problème d'expression qui peut avoir des conséquences économiques" quand terme choisis ces choses la sont dites :

"La courbe du chomage va s'inverser", "Je sens un retournement" "la reprise est la".
a écrit le 22/07/2014 à 11:13 :
Tiens donc ! Monsieur Hollande ose tacler monsieur gattaz..
c'est qu'il commence à y avoir du changement !
j'ai bien peur qu'à trop en vouloir, monsieur gattaz fasse resurgir des groupes comme "action direct" .. alors vite madame parisot, revenez ...!
a écrit le 22/07/2014 à 11:07 :
"Je crois qu'il y a un problème de Président qui peut avoir des conséquences économiques".
a écrit le 22/07/2014 à 11:01 :
M. Gattaz a un handicap: il est fils d'industriel.
En France, c'est grave...! Par définition, c'est donc un incompétent arrogant car "fils à papa" et bien sur esclavagiste car industriel.
En France, c'est tellement mieux d'être un brave et honnête pauvre qu'un radin et voleur de riche. C'est tellement tendance que notre bon président en a fait un vecteur de sa campagne.
De toute manière, tout est fait pour décourager l'entrepreunariat et favoriser l'oisiveté.
Mais ça va aller, je pense la gauche va redresser la barre et que tous les français (et les autres) qui vivent de l'aide sociale en France n'attendent que le retournement "senti" par F. Hollande pour retrousser leurs manches!
a écrit le 22/07/2014 à 11:01 :
"Je crois qu'il y a un problème de Président qui peut avoir des conséquences économiques".
a écrit le 22/07/2014 à 10:50 :
Baisser le smic... enlever l'impôt pour les plus riches...
Pourquoi ne pas refaire des parties de chasse sur les terres des paysans
comme à la bonnes vielle époque?
Et remettre la gabelle...tant qu'à faire
Réponse de le 22/07/2014 à 23:13 :
Bravo Joce ! + 1000 !
Réponse de le 22/07/2014 à 23:18 :
Vous avez 100% raison !
a écrit le 22/07/2014 à 10:50 :
Comment recevoir des leçons de la part d'un type qui n'a jamais travaillé de sa vie?
Les opinions du permanent politique Hollande en matière économique n'ont aucune valeur,
Je ne le prendrais pas pour gérer un kiosque à journaux.
Réponse de le 22/07/2014 à 11:01 :
Votre connaissance en matière économique nous épate. Qu'avez vous contre les personnes qui tiennent un kiosque à journaux.
a écrit le 22/07/2014 à 10:46 :
Nous sommes en situation de faillitte la caisse des depots a pris un risque avec le livret A , heureusement operation boursiere avec le contenu de la collecte du livret A 300 millions d'euros reussis 21 millions de plus valus soit 7% , somme pour le paiement des prestations sociales de septembre, comportement idem pour tout les placements des francais prise de risque
a écrit le 22/07/2014 à 10:39 :
Je n'apprécie vraiment pas Gattaz, c'est un profiteur du système mais quand il dit que les politiques actuels sont nuls il a raison. On a une équipe d'incompétents au gouvernement qui a atteint le sommet de la bêtise. On commence par manolo, montegourde, pimprenelle et tous les autres on est sûr de perdre et comme d'habitude c'est le peuple qui paye. Alors monsieur le président sortez de votre léthargie et faite pour une fois quelque chose de bien.
Réponse de le 22/07/2014 à 10:46 :
Avant de critiquer il faut balayer devant sa porte , Voir UMP et le RESTE
Réponse de le 23/07/2014 à 8:29 :
Vous avez oublié la poussière dans vis yeux, votre vue baisse, encore un qui en croque.
a écrit le 22/07/2014 à 10:39 :
Hollande n'a décidément pas pris la mesure de la gravité de la situation économique du pays.
a écrit le 22/07/2014 à 10:38 :
"La réponse cinglante de hollande à Gattaz". Vous plaisantez! Ce que dit Pierre Gattaz est concret et clair ... Ce que dit Pépère est - très habilement - structuré pour n'avoir AUCUN contenu, et pour que le peu de contenu qu'il est contraint de mettre ait un double ou triple sens. Pépère, c'est la duplicité sans action ... Reprise d'un post sur boursorama
Réponse de le 22/07/2014 à 10:50 :
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet"
a écrit le 22/07/2014 à 10:37 :
Quel donneur de leçon, cet homme qui ne fait que mentir et se contredire depuis son election
a écrit le 22/07/2014 à 10:34 :
Ce " Gattaz" est loyal avec lui même, il est l’héritier d'un grande tradition de pourfendeur d'ouvriers.
Les honneurs, les médailles, les distinctions, les amis influents, le pouvoir et l'argent sont ses compagnons de route, une route qui n'a rien de commun avec ces français besogneux qui triment sans rechigner, ce "Gattaz" n'a même pas la dignité de faire profil bas malgré toutes ses connexions avec les financiers qui détruisent l'emploi sur l’hôtel du profit.
Réponse de le 22/07/2014 à 10:42 :
Qu'attendent donc les ouvriers et autres prolétaires pour créer des entreprises qui marchent sans profit et qui génèrent des salaires importants ?
Réponse de le 22/07/2014 à 10:47 :
Gattaz "héritier" d'une grande tradition de pourfendeurs d'ouvriers?
Le père de Gattaz (Yvon) est parti de rien car fils d'instituteurs de l'Isère.
Au lieu de pleurer sur les forums, tachez d'en faire de même, et après vous viendrez nous donner des leçons.
Réponse de le 22/07/2014 à 10:57 :
*l'autel
a écrit le 22/07/2014 à 10:31 :
La france, une bonne partie de l'occident et le japon croulent sous les dettes.
Si on ne fait rien (mais n'est-il pas deja trop tard ?), un jour tout va s'effondrer.
Réponse de le 22/07/2014 à 10:48 :
Le japon est détenteur de SA dette. Ceci est la différence
Réponse de le 22/07/2014 à 13:42 :
La France est détenteur à 50% de SA dette,
La France n'a aucun problème pour prélever l'impôt,
La France a autant de dettes que les français ont d'encours en Assurance Vie.
Ceci est la différence
a écrit le 22/07/2014 à 10:20 :
ce que certains pensent de M. GATTAZ car il est infiniment plus dans le vrai que Normal 1er qui est complètement à la rue et qui reconnait aujourd'hui implicitement qu'il est dépassé par les événements et que sa politique ne donne pas les résultats escomptés ce qui est un euphémisme. Vous allez voir la fin de l'année et vous verrez que M. GATTAZ était encore dans un discours édulcoré par rapport à ce qui va se passer...
Réponse de le 22/07/2014 à 13:40 :
Il va falloir bien à un moment avouer : la politique de Hollande, n'est peut-être pas celle pour laquelle il a été élu (quoi que), mais elle est celle que rêvait de faire son horrible prédécesseur, mais qu'il n'a jamais faite. Dans un contexte de dette forte, essayer de faire redécoller l'économie tout en maîtrisant les dépenses. Sans faire marcher la planche à billets comme le font l'UK et les USA, et sans trop brusquer les acteurs économiques prompts à la manif ou au procès en illégitimité (on se demande toujours sur quelles bases). Compliqué.
a écrit le 22/07/2014 à 10:15 :
le pathétisme des politiques face à une réalité économique chiffrée indéniable!
vivement le défaut de la France!
a écrit le 22/07/2014 à 10:14 :
On peut reprocher le "problème d'expression" de Pierre Gattaz mais on ne peut pas nier que la situation économique de la France est mauvaise. Je préfère pour ma part un signal objectif, quitte à être alarmiste, plutôt qu'un signal faussement positif. François Hollande persiste à voir la vie en rose, or il est constamment contredit par l'ensemble des indicateurs économiques. Pour ma part il a perdu toute crédibilité sur les thèmes de l'emploi et de la croissance.
Réponse de le 22/07/2014 à 10:38 :
oui ! mais P Gattaz aussi !!à part se plaindre, que sait-il faire?? ne touche t-il pas assez, ainsi que les rigolos du CAC 40!! faut pas pousser non plus !!!
a écrit le 22/07/2014 à 10:09 :
On ne va pas reprocher à M.Gattaz de dire ce qu'il pense, et parler vrai! la classe politique est engluée dans sa croyance d'avoir un impact sur l'économie réelle en marmonant les mots croissance,pouvoir d'achat ou innovation,état stratège et autres plaisanteries.. L'état doit revenir à ses fonctions régalienens, gérer la res publica en bon père de famille, avant de pouvoir prétendre à crédibilité..
a écrit le 22/07/2014 à 10:00 :
Tiens, même lui a remarqué le double langage de nos mondains..
a écrit le 22/07/2014 à 9:59 :
Ce n'est pas bien ce que vous dites. Il faut dire "tout va bien, la croissance est là, la crise c'est du passé, le gouvernement est très compétant..."
Réponse de le 22/07/2014 à 10:13 :
Ce n'est pas faux, quand on voit que des milliardaires en France ont, pour certains, vu augmenter leur fortune de 50 à 112% en 20133, que cela représente au total plus de 100 milliards d'€ on se dit qu'il y a bel et bien une croissance mais qu'elle est simplement captée par une cinquantaine de personnes...
Réponse de le 22/07/2014 à 10:38 :
Il faut affirmer que la courbe du chômage s'est inversée, puisque le président l'avait promis...
Réponse de le 22/07/2014 à 17:45 :
TOUT A FAIT EXACT !!!
a écrit le 22/07/2014 à 9:56 :
Le patron des patrons, qui a pourtant porté le Pacte proposé par Hollande, sait très bien au fond que de l'emploi tend à disparaitre. Vu les profits réalisés aujourd'hui dans la finance (et donc la spéculation) à quoi bon investir dans de vraies entreprises qui produisent de vraies biens.
Comme depuis plus de trente ans, encore de l'argent qui va partir indirectement de la poche du salariat à celui du capital. Si la France est un pays conservateur, c'est d'abord ses élites qui le sont profondémment. Donc je pense comme "à l'eau chaude ou à l'eau froide", élites politiques comme économiques sont complètement dépassées.
a écrit le 22/07/2014 à 9:56 :
OUI Mister HOLANDE il y a des propos qui peuvent avoir des conséquences économiques: exemple je vais m'attaquer à la finance, je vais renégocier le traité européen MERKEL-SARKOZY, la croissance est là mais je suis le seul à la voir revenir, le chômage: la courbe va s'inverser, mais en fait je ne sais pas quand ! Lorsqu'on n'a rien à dire de plus encourageant, on ne dit rien du tout !
Réponse de le 22/07/2014 à 10:14 :
si vous desirez payer les patrons pour travailler ,libre a vous <nous sommes en republique > mais gardez vos idées saugrenues pour vous , l'ouvrier n'en veut pas,ce monsieur Gattaz , n'a plus qu'a dire je ne veux pas des 50 milliards , mais il ne le dit pas , il faudra que les ouvriers se mobilisent pour que ce pact ne soit pas versé aux entreprises qui renumerent beaucoup trop les actionaires comme ce monsieur Gattaz qui reclame a tord e ta cris la supression de la taxe a 75%sur les tres haut salaire, <il sait pourquoi lui!!>
Réponse de le 22/07/2014 à 10:40 :
après, on s'étonnera que le Français est pessimiste.....
a écrit le 22/07/2014 à 9:55 :
Gattaz à la lanterne ;-)
a écrit le 22/07/2014 à 9:54 :
La mesure phare de Gattaz pour relancer l'emploi c'est de supprimer l’impôt de 75% sur la part des revenus supérieurs à un million d'euros par an. Avec ça il est sûr que l'économie repartira. ça donne la mesure du bonhomme !
Réponse de le 22/07/2014 à 10:48 :
Exact !
a écrit le 22/07/2014 à 9:51 :
Je n'apprécie pas F. Hollande, je préférais même Sarkozy et ses casseroles, mais pour le coup F. Hollande a raison. P. Gattaz perd toute crédibilité
Réponse de le 22/07/2014 à 10:43 :
ben oui !! + 1
a écrit le 22/07/2014 à 9:48 :
Un peu de fermeté ?
a écrit le 22/07/2014 à 9:46 :
La vérité vaut mieux que les mensonges et la lâcheté politique. Hollande est celui qui détruit la confiance, pas Gattaz. Ce pays est foutu. Personne n'investira ici tant que le système étatique socialiste ne sera pas réduit voire effondré, ce qui est impossible pour le moment. Il faudra attendre 10 ans ou 20 % de chômage. Patience...
Réponse de le 22/07/2014 à 9:53 :
A cette allure, pas besoin d'attendre 10ans pour avoir 20% de chômage ... J'aimerais bien ne pas être pessimiste, mais il suffit juste d'ouvrir le journal et voir le nombre d'annonces légales traitant des liquidations judiciaires .. .
Réponse de le 22/07/2014 à 9:56 :
entre démagogues ils sont très forts au point de se détruire tous seuls , Degaulle lui n'obéissait pas au doigt et a l'oeil de la bourse de paris comme il aimait le dire crument , aujourd'hui on a des élus aux ordres et qui sont souvent guidés par d'autres démagogues professionnels ou ineptes ce qui trouble la démocratie dans son ensemble , mais là on a atteint un palier inquiétant , enfin je vous rappelle que nous signons des traités internationaux économiques qui nous mènent aussi dans cette catastrophe auquel vous vous rattachez , alors a défaut d'être comme la corée du nord allemande ( on exporte on consomme plus et on vit comme des forçats ,belle démagogie encore )
Réponse de le 22/07/2014 à 10:30 :
alors la ! chapeau, on a faire a un specialiste de haut niveau du nimporte quoi qui ne comprend rien , qui sait tout, qui a tout vu, mais qui ne sait pas que la France est la 5 eme economie du monde qu'il y a derriere nous 192 pays plus pauvres , que ce pays est le plus visité au monde ,et que nous n'avons pas connu la recession, malgres la crise aporté par tous les gouvernements de droite de l'epoque Buch, Berlusconi, Aznar,Merkel,Sarkosy,ca persone ne le dit mais il ne faut pas se voiler la face ,l'argent il y en a ,et beaucoup , meme beaucoup trop,
Réponse de le 22/07/2014 à 11:02 :
La bourse, c'est l'économie, l'investissement, l'emploi donc le social, l'instruction, la santé. La guerre aux investisseurs, au capital, c'est la destruction de tout ou presque. La France socialiste s'auto-détruit.
a écrit le 22/07/2014 à 9:43 :
On a ce que l'on mérite : on vote pour des incompétents pusillanime qui se prennent pour Jupiter.

Ce n'est pas prêt de s'améliorer en France.
a écrit le 22/07/2014 à 9:42 :
Ce qui s'est fait ? Rien !
Des paroles, des paroles. Pour les actes il n'y a rien à voir pour le moment.
a écrit le 22/07/2014 à 9:41 :
Pas la peine d'être très intelligents et compétents comme eux, il suffit de voir les résultats.
a écrit le 22/07/2014 à 9:41 :
Hollande, le roi pour parler, mais derrière que fait-il? ce pacte n'est toujours pas concret. Idem pour la simplification administrative qu'il promet depuis début 2013!
La "TVA sociale" de son prédécesseur était votée à son arrivée au pouvoir: si il n'avait pas été démago, on aurait une mesure forte appliquée depuis presque deux ans, et l'économie repartirait!
Réponse de le 22/07/2014 à 9:46 :
hollande a fait plus que sarko avec sa tva sociale
a écrit le 22/07/2014 à 9:39 :
Prise de pinces dans le panier de crabes.
a écrit le 22/07/2014 à 9:31 :
Pour faire du chantage au chômage, car c'est ce qu'il fait, il ne faut pas aimer son pays. Les baisses de charge pour les employeurs se font financièrement au détriment des travailleurs, des retraités, des étudiants, des consommateurs en général, qui eux voient leurs charges augmenter. Alors, il devrait faire un peu profil bas. Mais bon, monsieur aime beaucoup se voir sur sa télé. Impossible de faire avancer le pays avec des boulets comme ce personnage.
Réponse de le 22/07/2014 à 9:42 :
Bien dit
Réponse de le 22/07/2014 à 9:44 :
D'un autre côté, pourquoi irait il aider F. Hollande qui a fait tout sa campagne sur la haine des riches et des patrons ? s'il l'aide il risque d'en avoir pour 5 ans de plus...
Réponse de le 22/07/2014 à 9:45 :
Oui da, mais je n'ai jamais ressenti non plus de la part de notre Président (ni un certain autre d'ailleurs) un amour pour la France.
Réponse de le 22/07/2014 à 10:12 :
Bonjour, je crains de n'être pas tout à fait d'accord avec vous... Cela fait 20 ans que les charges sociales augmentent dans notre pays avec de nouvelles contributions ou un alourdissement de certaines.. Regardez simplement votre fiche de paie!! (ou les prix en magasin avec une TVA relevé...) Le résultat est simple: le niveau salarial de l'entreprise augmente non pas par le salaire versé aux travailleurs mais par la cotisation qui est reversé à l'état (environ 45% de votre salaire aujourd'hui)... donc le salaire du travailleur suit (à peine) l'inflation. Le 2ème effet sur les salaires est l'absence de création d'emplois ou plutôt les 6 à 8 millions de chômeurs (malgré le papyboom....). Les entreprises ont juste à se baisser pour avoir une main d'oeuvre qui veut se battre pour avoir un emploi, pour (sur)vivre tout simplement... c'est la loi de l'offre et la demande... c'est malheureux mais en effet le poids de l'état est indigeste et ce n'est pas les nouvelles générations qui vous diront le contraire comme nos diplômés des hautes écoles s'expatrient aujourd'hui car ils ne voient pas comment ils pourraient progresser, faire évoluer les choses dans un pays sclérosée par des incompétents qui ne connaissent rien au monde de l'entreprise et particulièrement des PME qui ont besoin de ces simplifications administratives, besoin de stabilité,... Après les effets d'annonce de ces personnes sont simplement l'effet de société de l'ultra-médiatisation à outrance qui oblige les "personnes connues" à passer à la télé, créer une polémique car sans cela ils n'existent pas.
Réponse de le 22/07/2014 à 10:36 :
Libre à vous de penser que Gattaz est plus un boulet que hollande....
Réponse de le 22/07/2014 à 10:43 :
Pour moi il y deux boulets, seuls leurs intérêts divergent, le premier ne pense qu'à se remplir les poches, le second se remplir les poches et être réélu. Si vous pensez que l'un des deux a une pensée pour la France vous êtes naïf.
Réponse de le 22/07/2014 à 10:50 :
Si De Gaulle !! ensuite, quedalle.....
Réponse de le 22/07/2014 à 11:01 :
Il faut savoir ce qu'on veut. En régime de parités fixes, le seul moyen de gagner en compétitivité, c'est de réduire les coûts que ce soit les salaires, les charges ou les impôts. Mais en ce qui concerne le dernier élément, là aussi on est bloqués. Donc on en revient au point 1 ou 2. Voilà ce que c'est d'abandonner sa souveraineté monétaire et budgétaire. Faut pas venir pleurer après sur les conséquences...
Réponse de le 22/07/2014 à 11:40 :
Oui, et bien pour une fois, quelqu'un propose de baisser ces fameuses charges, alors pourquoi le syndicat des patrons lui met des bâtons dans roues ?
Pour info, la TVA est payée par les consommateurs, cela n'entre pas dans les charges sociales.
Réponse de le 22/07/2014 à 11:53 :
Je n'ai pas dit qu'Hollande était une flèche, je dis juste que Gattaz est un boulet qui ne fera jamais rien pour faire avancer les choses. A chacune de ses interventions médiatiques trouve ce personnage extrêmement antipathique et plein de morgue. Libre à vous de l'apprécier.
Réponse de le 22/07/2014 à 14:52 :
Ce Monsieur Gattaz, bien qu'entrepreneur respectable est un boulet pour l'ensemble des entrepreneurs qu'il est sensé représenter. A l'heure ou il serait bon de réconcilier les francais avec leur entreprises, ses actes ont un effet opposé.

C'est tellement facile de mettre sur le dos des politiques et de ces méchants socialistes en particulier la cause de toutes nos difficulités. Et d'en profiter pour masquer ses propres incompétences.
Réponse de le 23/07/2014 à 16:00 :
et si on prenait un peu d'argent dans les banques? on pourrait en faire des choses sans pour autant les fragiliser.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :