Montebourg appelle à "faire évoluer" les choix politiques du gouvernement

 |   |  373  mots
La réduction à marche forcée des déficits est une aberration économique, car elle aggrave le chômage; une absurdité financière, car elle rend impossible le rétablissement des comptes publics; et un sinistre politique, car elle jette les Européens dans les bras des partis extrémistes, estime Arnaud Montebourg.
"La réduction à marche forcée des déficits est une aberration économique, car elle aggrave le chômage; une absurdité financière, car elle rend impossible le rétablissement des comptes publics; et un sinistre politique, car elle jette les Européens dans les bras des partis extrémistes", estime Arnaud Montebourg. (Crédits : reuters.com)
Le président de la République et le Premier ministre ont récemment affirmé ne pas vouloir changer de cap économique. Pour sa part, dans un entretien publié samedi par Le Monde, le ministre de l'Economie plaide pour "des solutions alternatives".

Alors que Manuel Valls affirmait le 17 août ne pas vouloir changer de cap économique, et que François Hollande indiquait le 20 août qu'à son sens "la constance, c'est la confiance", Arnaud Montebourg ne s'aligne pas.

Dans un entretien publié samedi par Le Monde, le ministre de l'Economie appelle plutôt à "faire évoluer nos choix politiques", à "apporter des solutions alternatives", à "donner la priorité à la sortie de crise et faire passer au second plan la réduction dogmatique des déficits, qui nous conduit à l'austérité et au chômage".

"La réduction à marche forcée des déficits est une aberration économique, (...) une absurdité financière, (...) et un sinistre politique"

A la veille de sa traditionnelle Fête de la rose de Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire), Arnaud Montebourg met en garde:

"Aujourd'hui, la réduction à marche forcée des déficits est une aberration économique, car elle aggrave le chômage; une absurdité financière, car elle rend impossible le rétablissement des comptes publics; et un sinistre politique, car elle jette les Européens dans les bras des partis extrémistes".

Quant à la politique monétaire, qui constitue selon lui le deuxième volet problématique des politiques européennes, Arnaud Montebourg souligne:

"La BCE doit changer de braquet et se mettre à faire ce que font toutes les banques centrales du monde, notamment des pays qui ont su faire repartir la croissance, à savoir racheter de la dette publique".

Pas de démission en vue

Le ministre n'hésite pas par ailleurs à s'insurger contre Angela Merkel, appelant à "hausser le ton" contre son intransigeance:

"Nous ne pouvons plus nous laisser faire. Si nous devions nous aligner sur l'orthodoxie la plus extrémiste de la droite allemande, cela (...) signifierait que, même quand les Français votent pour la gauche française, en vérité ils voteraient pour l'application du programme de la droite allemande", lâche-t-il.

Malgré sa différence de point de vue - déjà connue - par rapport à celui du président de la République et du Premier ministre, le ministre de l'Economie assure toutefois être à son "poste de combat pour faire évoluer des politiques qui méritent d'être changées". Il n'envisage donc surtout pas de démissionner.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/08/2014 à 13:46 :
L'argentine veut que ses créanciers fassent une croix sur ses dettes, et Montebourg veut que la BCE rachète celles de la France où plutôt que la fourmie allemande et française payent.
a écrit le 26/08/2014 à 10:24 :
la revolution industrielle des annees 1800 a 2000 a tranformer le monde ,? MAIS AUJOURD HUI LE CONSTAT S EST QU ELLE A VIDER LA TERRE DE CES MATIERES PREMIERE ET LA POLLUE EN TRANFORMANT L EQUILIBRE DES SAISONS ?DES INSECTES? DES ANIMAUX ET DES HOMMES? DE TOUS CE QUI FAIT L EQUILIBRE FRAGILE DE NOTRE VIE SUR LA TERRE?? LE PROBLEME DES HOMMES N EST PLUS QUE ECONOMIQUE?? MAIS ECOLOGIQUES.? nous devons tous faire ;pour faire des economies denergies EN ALLANT VERS LES ENERGIES NOUVELLES ET EN RECICLANT???SINON NOS ENFANTS ET PETIT ENFANT DEVRONS RETOURNER VERS LA BOUGIE ?LE VELO ET LA CHARRUE DES ANNES 1800???
a écrit le 25/08/2014 à 13:26 :
Montearebourg est le "type" parfait du français moyen, habitué a faire porter la responsabilité de notre situation catastrophique sur "les autres"! NOUS SOMMES SEULS RESPONSABLES........
a écrit le 25/08/2014 à 12:05 :
M MONTEBOURG ne fait que tenir compte de l'avis des français. Le malaise actuel vient du malentendu suite à l'élection de FH. Ce dernier a été élu sur le rejet de la finance (et en partie de l'Europe) et dès qu'il a pris des décisions il a fait le contraire. Les français ont déjà été floués par l'Europe sur leur vote de 2005. ils ne veulent pas être floués une deuxième fois. c'est ce qui explique d'ailleurs la montée du FN. les français ont voté contre le libéralisme financier imposé par l'Europe et l'Allemagne. il me semble bien qu'un homme politique le rappelle plutôt que de sombrer dans le TINA (There Is No Altrenative) des libéraux européens. Si les politiques veulent retrouver une crédibilité ils doivent s'affirmer plutôt que de s'incliner devant le fric et l'Europe. Depuis 1992 les français sont dubittifs dur l'Europe (c'est d'ailleurs là qu'est la vraie coupure en France droite et gauche ne voulant plus rien dire). Son ouverture à l'est si elle sert l'Allemagne n'apporte rien à notre Pays qui préfère l'étatisme au libéralisme.
a écrit le 25/08/2014 à 9:53 :
Bravo,Mr montebourg enfin depuis Chirac un homme politique qui défend les intérêts de la France.Continuez Mr Montebourg ,le peuple patriote est derrière vous!
a écrit le 25/08/2014 à 9:48 :
les carottes sont cuites
a écrit le 25/08/2014 à 9:38 :
Le cirque Pinder t'attends pour la saison d'hiver, tu as déjà ta loge et ton costume.
a écrit le 25/08/2014 à 8:48 :
Les 25 % du FN réactive leur neurone et ils s aperçoivent que l inflation à un sens économique plus juste que la redistribution catégorielle qui leur permettait de faire les beaux auprès de leurs électeurs . Ils sont sur la bonne voie.
a écrit le 25/08/2014 à 7:41 :
Attention à la com ???? c'est tout ce qui leur reste....
a écrit le 24/08/2014 à 22:54 :
Démission de ce gouvernement et de cette majorité! Le problème c'est qu'en face à l'UMP c'est encore pire. Remplacer des bras cassés par des incompétents et corrompus.... Ce pays est mal barré!
a écrit le 24/08/2014 à 18:17 :
Dans son discours de Frangy, Montebourg a commis une erreur fondamentale: entre l'offre et la demande, si on diminue l'un, il faut augmenter l'autre à niveau constant, mais pas les deux en même temps. Qui est capable de comprendre?
Réponse de le 24/08/2014 à 18:22 :
....dans le même sens.
Réponse de le 25/08/2014 à 8:54 :
Je parierais que si la demande augmente l intelligence entrepreneuriale faira en sorte que l offre suive
Réponse de le 25/08/2014 à 14:46 :
Dans une économie ouverte, il faut tenir compte de la démographie, du capital humain, de l'énergie. Dans la zone euro, la démographie doit être compensée par l'énergie.
Réponse de le 25/08/2014 à 14:56 :
Suite. La différence entre production et consommation pour les prélèvements sociaux est analysée par Coe-Rexecode.
a écrit le 24/08/2014 à 17:09 :
Encore un candidat à la direction de la BCE je présume ; sa réussite personnelle dans le domaine des affaires le prédestine incontestablement à ce genre de poste
a écrit le 24/08/2014 à 16:51 :
à mon avis il peut déjà faire ses cartons et ses valises.
a écrit le 24/08/2014 à 16:42 :
Arnaud Montebourg devrait connaître le Traité de l’Union Européenne et le Traité de Fonctionnement de l’Union Européenne. Comment peut-il ignorer l’article 63 du TFUE : «Dans le cadre des dispositions du présent chapitre, toutes les restrictions aux mouvements de capitaux entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites. 2. Dans le cadre des dispositions du présent chapitre, toutes les restrictions aux paiements entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites » qui est à l’origine des délocalisations ? Le conseil européen a approuvé le 26 mars 2010 la stratégie Europe 2020 conduisant le Conseil a approuvé le 13 juillet 2010 une recommandation relative aux Grandes Orientations des Politiques Economiques des états membres et de l’Union. Dans ce cadre et comme l’explique Charles-Henri Gallois sur le site de l’upr, chaque gouvernement a reçu de l’UE le 2 juin 2014, en application de l’article 121 du TFUE, une feuille de route « Recommandation du conseil concernant le programme national de la France pour 2014 et portant avis du Conseil sur le programme de stabilité de la France pour 2014 ». Il s’agit d’anéantir la république!!! De qui se moque Monsieur Montebourg !!! S’il veut sortir de la crise, alors il doit sortir de l’UE et rejoindre la position de François Asselineau afin de ne plus avoir à appliquer un traité nous conduisant dans l’impasse.
Réponse de le 24/08/2014 à 17:12 :
On pourra signer un traité de libre échange avec la Corée du Nord ; on pourra au moins leur prêter quelques temps un certain nombre de dissidents pour les aider à repeupler leurs goulags au cas où ils manqueraient de main d’œuvre locale !!
Réponse de le 24/08/2014 à 18:28 :
cela me dépasse maintenant !
Réponse de le 24/08/2014 à 20:03 :
@Samagace Montebourg est intelligent mais conserve de mon point de vue qqes illusions sur l' Europe parce que c'est un homme de gauche vraiment...à gauche et qui s'efforce dans le verbe de manière politiquement correcte de faire évoluer la position bruxelloise. Evidement c'est perdu d'avance sauf miracle...Je vous rejoins en tant qu'upérIen sur l'analyse, le pouvoir a quitté la France, 80 % des lois sont des émanations européennes et Il n'y aura plus de réflexe national au sens d'indépendance nationale puisque l'indépendance de la nation doit disparaitre comme le rappelait récemment l'excellente commissaire nelly KROOS mais ça peut de français l'ont compris qui ne connaissent pas encore l'UPR...
a écrit le 24/08/2014 à 16:05 :
Apparemment les politiques gauches et droites ne savent plus quoi faire , alors essayez le programme de Marine et vous lui couperez l'herbe sous les pieds aux prochaines élections !
a écrit le 24/08/2014 à 14:26 :
Se qui est stupide c'est de laisser filer les déficits publics à cette vitesse depuis 60 ans pour obtenir une croissance de plus en plus ridicule. Ainsi que d'avoir des goûts de seigneurs et s'imaginer être une superpuissance en lançant des programmes surdimensionnés pour l'économie française (ex : le programme nucléaire français).
a écrit le 24/08/2014 à 12:37 :
il faut abaisser les déficits et pour ça il faudra bien remettre en cause les prestations sociales qui sont légion et contre productif!
ex , supprimer les allocs familial pour tout les couples divorcés et tribu recomposés, seul le mariage doit avoir le droit !
Réponse de le 24/08/2014 à 15:07 :
un peu d'ordre moral n'est-ce pas ?????
a écrit le 24/08/2014 à 12:08 :
Faire du déficit alors que les privilégiés épargnent au lieu de consommer, c'est SA solution. Faut qu'ils arrêtent de se moquer du monde. Ils savent très bien que c'est un problème de redistribution des richesses. Les pauvres s'appauvrissent pendant que les autres épargnent. Voilà le modèle économique qu'ils nous ont pondu... Leur discours sur les réformes et le déficit n'est qu'une posture pour faire avaler la couleuvre.
a écrit le 24/08/2014 à 11:31 :
La catastrophe crée par Hollande et sa clique, commence a faire fuir les ministres: Duflot, Hamon, Montebourg qui ne veulent pas se sentir responsables du fiasco total de ce gouvernement...............c' est courage fuyons!
Réponse de le 24/08/2014 à 12:36 :
Perso je pense que Hollande a été préparé avec beaucoup d'avance par la French American Foundation où il a été Young Leader pour ne pas créer d'obastacle à l'implantation de la première étape du TAFTA en France. Et pour contineur à être un vassal des projets de Washington en Europe. Hollande n'a jamais fait preuve de compétence administrative avant, il suffit de connaître son CV pour bien s'en rendre compte. Même pas d'un leader politique, comme un Chirac, un Chévenement, un Balladur ou un Mitterrand. Hollande a été un obscur bureaucrate au fond de son parti, voilà la réalité. Notre problème amjeur en France c'est justement l'absence d'un vrai leader politique, pas un Sarkozy qui ne pense qu'à lui même et à sa clique, mais un politicien qui aime son pays et que lui soit effectivement fidèle. Dans l'actuel paysage politique français je ne vois pas un telle personne et c'est désolant.
a écrit le 24/08/2014 à 10:56 :
Il propose quoi a part faire de la dette ?
Réponse de le 24/08/2014 à 16:02 :
Je crois comprendre que son but est aussi de réduire la dette, mais d'attendre une relance stable de l'économie en maintenant la dette à un niveau acceptable. Il faut savoir que les USA on un déficit qui tourne autour des 4% et que cela leur permet de relancer leur économie. Lorsque la reprise sera établie, on aura alors une marge de manoeuvre pour réduire le déficit.
Réponse de le 24/08/2014 à 17:17 :
On aura surtout des marges de manœuvre pour embaucher des fonctionnaires, qui sont des électeurs potentiels de la gauche !
Comme le dit Orden, cela fait 60 ans que l'on sait que faire des déficits cela NE MARCHE PAS sur le plan économique ; le seul résultat visible est d'attirer les immigrants
SI cela marchait, il suffirait que chacun de nous emprunte pour améliorer ses fins de mois !!!
a écrit le 24/08/2014 à 10:53 :
Il faut un triumvirat d'anciens pour sauver la France.Je propose Juppé,Rocard,Monory,ainsi tous les courants sont représentés,ce sont des personnalités respectées des français,il faut un gouvernement d'union nationale.
Réponse de le 24/08/2014 à 15:11 :
faudrait s'assurer que ce beau monde sait qu'internet existe ,après .....
a écrit le 24/08/2014 à 10:38 :
Imagine François, tranquille assis sur son fauteuil, il n'a payé la redevance télé mais peu importe, les clients arrivent. Et qui déboule ? Montebourg! Furieux en plus !! D’habitude très doux, un guérisseur reïki sans pareil dans tout le petit monde connu des banquiers. François a vu Arnaud qui a vu Manuel qui a vu Cécile et Jérôme qui ont entendu une femme répéter à perdre haleine qu’il l’avait guérie de ses dettes non honorées. Un prêcheur miraculeux qui renverse tout par terre ?! Alors qu’il a passé des heures à mijoter des petits flacons remplis d’yaourt et de flan baptisés miraculeux ?


- Mais ça va pas, non ? Mais t’es fou ? Mais qu’est-ce que tu fais ?! Ma parole, mais j’ai payé ma place de Moi, Président !! Sur ma vie !!!
a écrit le 24/08/2014 à 10:19 :
Il ferait mieux d'en parler directement à FH lors du prochain conseil des ministres.
Réponse de le 24/08/2014 à 10:28 :
Hollande n'écoute rien, il est sous le charme du désastreux Valls.
Réponse de le 25/08/2014 à 9:37 :
Regardez hollande il gonfle tous les jours manolo le roule il lui fait bouffer des tapas et de la paella tous les jours.
a écrit le 24/08/2014 à 10:08 :
La politique européenne doit être réorientée. Le chomage en zone euro bat des record sauf dans la maison de retraite allemande. Courage M; Montebourg.
a écrit le 24/08/2014 à 9:39 :
La France est au taquet avec les déficits. On aurait dû serrer les boulons il y a dix ans, mais aucun homme politique n'a eu le courage de le faire.

Maintenant, nous sommes au pied du mur, et le serrage de boulons va faire plus mal.

Les autres pays ont fait du quantitative easing, mais ils ont aussi réduit les déficits. Les taux 10 ans sont à 1,4%. Il les veut à combien, Montebourg ?
a écrit le 24/08/2014 à 9:35 :
Ça fait des années qu'on sait que des déficits excessifs plombent la compétitivité et la croissance à long terme. Des déficits peuvent donner une petite impulsion, mais elle n'est que temporaire et ensuite il faut en payer la facture.

La France est coincée, parce qu'elle n'a rien fait quand réduire les déficits aurait été moins coûteux, et maintenant elle est au pied du mur.

Les réformes sont nécessaires, et sont douloureuses parce qu'on aurait du les faire il y a dix ans.
Réponse de le 24/08/2014 à 10:05 :
ils n'ont rien fait ? les salaires des fonctionnaires sont gelés depuis des années. Les réformes douloureuses, voir ultradouloureuses appliqués vous les.
Réponse de le 24/08/2014 à 14:32 :
Les salaires des fonctionnaires sont gelés. Mais ils n'on jamais été si nombreux qu'en 2014 (sauf peut-être en 2015). La baisse au niveau national à été balayée par la hausse d'embauches au niveau local et dans les multiples gadgets d'état.
Réponse de le 24/08/2014 à 17:22 :
@ MARIE
pour ma part mes revenus sont gelés depuis des années et en plus mes impôts augmentent tous les ans ... alors excusez moi : ON ME LES APPLIQUE ... et ce sont mes enfants et mes petits enfants qui trinquent !!! Et en plus, ils devront rembourser nos dettes, celles qui ont servi à embaucher des fonctionnaires, dans l'un des pays d'Europe où il y en a déjà le plus
a écrit le 24/08/2014 à 9:09 :
Toute tentative de réduction du déficit par des mesures d'austérité uniquement se solde invariablement par un dérapage de nos déficits. Car sans croissance difficile de compenser les diminutions de recettes.
Réponse de le 24/08/2014 à 17:25 :
Seulement pour faire de la croissance, il faut vendre et il ne faut pas faire fuir les investisseurs
Or Flamby :
1/ il ne sait rien vendre
2/ Pour faire fuir les investisseurs, il n'a pas son pareil (et pas rien que dans le logement ...)
a écrit le 24/08/2014 à 8:59 :
Valls et Montebourg sont copains comme cochons. Tout cela est du cinéma alimenté par les médias pour occuper le terrain et éviter de focaliser sur Hollande dont il prend le relais. Ensuite ce sera au tour de Valls et ainsi de suite. C'est de la communication / théâtre organisé.
That´s all
a écrit le 24/08/2014 à 8:38 :
Mr Montebourg utilise le poste qui lui a été offert pour cultiver son égo surdimensionné, un tel individu n'a rien a attendre de ses divagations, mais par son aplomb, et la crainte qu'il inspire a Hollande il a encore de beaux jour devant lui , il profite de la galette sans se préoccuper de qui la paye, comme tout les forts en G,,,,,,,,,
a écrit le 24/08/2014 à 8:09 :
Un ministre qui n'est pas d'accord avec l'orientation du gouvernement, ça démissionne ou ça ferme sa G......
a écrit le 24/08/2014 à 6:42 :
Montebourg a peut être raison. Mais ce qu'il demande doit se faire en dehors de l'Europe. Il faut qu'il doit cohérent ou il a les moyens de redresser le pays ou il estime que l'Europe le freine et il démissionne.
a écrit le 24/08/2014 à 1:38 :
Arnaud Montebourg devrait connaître le Traité de l’Union Européenne et le Traité de Fonctionnement de l’Union Européenne. Comment peut-il ignorer l’article 63 du TFUE : «Dans le cadre des dispositions du présent chapitre, toutes les restrictions aux mouvements de capitaux entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites. 2. Dans le cadre des dispositions du présent chapitre, toutes les restrictions aux paiements entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites » qui est à l’origine des délocalisations ? Le conseil européen a approuvé le 26 mars 2010 la stratégie Europe 2020 conduisant le Conseil a approuvé le 13 juillet 2010 une recommandation relative aux Grandes Orientations des Politiques Economiques des états membres et de l’Union. Dans ce cadre et comme l’explique Charles-Henri Gallois sur le site de l’upr, chaque gouvernement a reçu de l’UE le 2 juin 2014, en application de l’article 121 du TFUE, une feuille de route « Recommandation du conseil concernant le programme national de la France pour 2014 et portant avis du Conseil sur le programme de stabilité de la France pour 2014 ». Il s’agit d’anéantir la république!!! De qui se moque Monsieur Montebourg !!! S’il veut sortir de la crise, alors il doit sortir de l’UE et rejoindre la position de François Asselineau afin de ne plus avoir à appliquer un traité nous conduisant dans l’impasse.
a écrit le 23/08/2014 à 20:33 :
Je crois que tout le monde est d'accord:les guignols socialistes ne font plus rire,Sarkozy doit sauver le pays,il est le seul a en avoir la carrure.Peut-etre est -il encore temps.
Réponse de le 23/08/2014 à 20:37 :
Sarkozy? Pour encore plus augmenter nos dettes? Vous êtes fou !
Réponse de le 23/08/2014 à 21:08 :
je suis plié de rire, vous n'avez toujours pas compris pourquoi Sarkozy a été battu par le premier guignol choisi par la gauche...
Réponse de le 23/08/2014 à 21:09 :
Le sauveur de qui la maffia politique, les copains coquins........ certainement pas de la France on a donné en 2007 pas un autre quinquennat de la magouille et des grands discours sans acte ou des tromperies comme la suppression de la TP vite remplacée et aujourd'hui encore plus couteuse ne parlons pas des retraites une grande escroquerie à la Sarkozy homme de discours , un bon baratineur pas un homme d'Etat Hollande Sarkozy la différence est à la marge des discours journaliers avec toujours des milliards de dette et des millions de chômeurs deux clones pas deux hommes d'état.
Réponse de le 23/08/2014 à 21:40 :
Sarkozy a laissé l'UMP dans un sacré délabrement, et la France il l'a précipité dans le déclin ;
mais nous somme d'accord, Hollande et Valls valent bien Sarkozy Fillon.
Réponse de le 24/08/2014 à 16:08 :
ils sont pragmatiques ils vont plus vite !
a écrit le 23/08/2014 à 19:33 :
M. MONTEBOURG,
Votre mission n'est pas de créer plus de dette.
Mais de réorienté les moyens aux profits des français!
Moins d'élus, simplification des strates locales, allègement des réglementations!
Y'a assez de pognon pour ça? Avec 1 Taux de prélèvements en France parmis les plus élèvés!
A bonne entendeur salut!
a écrit le 23/08/2014 à 19:24 :
A réfléchir
Les grecs et les argentins s en foutaient de la dette il y a 20 ans

Aujourd'hui j en suis moins sur !!

Discours démago !!
Réponse de le 23/08/2014 à 20:09 :
c'était notre cas également il y a vingt ans !
a écrit le 23/08/2014 à 19:11 :
ca en serait rigolo si l'aspect pitoyable de la politique ' business friendly a la francaise' n'etait pas aussi dramatique pour des centaines de milliers de gens... aujourd'hui et ... dans les prochaines annees
a écrit le 23/08/2014 à 19:05 :
Tiens, il n'arrête toujours pas d'appeler. Mais, que fait-il alors ? Pourquoi ne part-il pas ? Si le gouvernement est contre ses idées, qu'il aille ailleurs. Le monde est rempli d'incantateurs.
a écrit le 23/08/2014 à 18:47 :
Désespoir
Il est regrettable d'avoir à rappeler que l’évolution progressive d’une organisation souffrant d’incompétence au plus haut sommet doit conduire au renoncement
Selon Peter,
« Avec le temps, tout poste sera occupé par un incompétent incapable d'en assumer la responsabilité. »
Conclusion le Président, et son gouvernement, devrait non pas démissionner, mais renoncer à sa fonction comme d'autre avant lui, Charles De Gaule, René Coty, Mac Mahon et bien d'autres et deviendrait de ce faîte, Président Emérite, !
signé un Economiste Honoraire
Réponse de le 23/08/2014 à 19:00 :
@jean En total désaccord avec vous, ce n'est pas de l'incompétence, c'est du renoncement, renoncement à reprendre les rennes à l'Europe sous domination US, c'est bien davantage une attitude de soumission dans la continuité et la perspective de ce qu'on fait TOUS les chefs d'état depuis de GAULLE... Ce n'est pas la même chose, vous en conviendrez!
a écrit le 23/08/2014 à 18:45 :
Chic!
Nos "élites' vont pouvoir contiuer à pouvoir dépenser comme avant!!!
a écrit le 23/08/2014 à 18:29 :
Combien faudra-t-il de Montebourg pour que les français comprennent l'inefficacité totale de nos politiques sur l'emploi, et le développement économique? Il faut leur couper les ailes, c'est à dire les moyens gâchés par nos "élites", et libérer les énergies.
Réponse de le 23/08/2014 à 18:52 :
mis des Montebourg il y en a partout plein l'assemblée plein le sénat plein nos entités territoriales plein nos mairies, des Montebourg mais voyez l'UMP, le PS, l'UDI et nos deux clones le FN et le PDG ce n'est pas des Montebourg dont la France a besoin mais des anti Montebourg c'est à dire des compétences ceux qui ont du respect pour le citoyen peu importe son niveau dans la ste. Montebourg trop vieux dans le business de la maffia politique.
Réponse de le 23/08/2014 à 19:01 :
@samarinda Un nom, pour l'exemple, svp...??
a écrit le 23/08/2014 à 18:25 :
Le gouvernement va finir par ressembler au PS il y a quelques années
a écrit le 23/08/2014 à 17:47 :
Aberration et absurdité sont des mots qui décrivent la "pensée" de Montebourg. D'autre pays ont avant nous ajouté sans cesse de la dette à la dette: L'Argentine et la Grèce, états en faillite et je Japon, état en déflation. Montebourg ne comprend rien à l'économie, mais il veut faire du bruit, c'est tout ce qui l'intéresse. Comme il l'avait fait dans les affaires de Peugeot, Goodyear, Mittal, Alstom. Avec le résultat nul que l'on sait.
a écrit le 23/08/2014 à 17:32 :
Delphine Batho, la ministre de l'Ecologie, évincée du gouvernement. M le Président pour Montebourg, on fait profil bas..............................
a écrit le 23/08/2014 à 17:21 :
on conserve le statut de ponctionnaire ...nous sommes dans le trou ET pour LOMGTEMPS .....
a écrit le 23/08/2014 à 17:13 :
Les français de droite d'en bas et de gauche d'en bas sont d'accord à la fois avec Montebourg et aussi avec DUFLOT
ce qui aboutit au fait que les français de droite d'en bas et de gauche d'en bas soutiennent les frondeurs socialistes
les Parlementaires qui soutiennent Hollande Valls sont les vrais ventres mous bidochons français qui nuisent à la France,
de même es Parlementaires qui soutiennent l'UMP Nouveau Centre déguisé en UDI sont les AUTRES vrais ventres mous bidochons français qui nuisent à la France, depuis plus de 15 ans
Réponse de le 23/08/2014 à 18:46 :
j'ose espérer que vous ne préconisez l'autre "grosse" aux yeux lubriques (addiction??).
Réponse de le 23/08/2014 à 19:22 :
Nous devons bien faire le constat des parcours parallèles entre Hollande qui a laissé le PS dans le plus grand désordre et Sarkozy qui a laissé l'UMP_UDI dans le plus total désordre
et nous devons bien faire le constat des désastres symétriques consécutifs aux incompétences des gouvernements Raffarin Fillon Valls dont les blas blas relèvent seulement de commentaires sommaires approximatifs
qui conduisent à la casse de la France.
a écrit le 23/08/2014 à 16:55 :
Le Gouvernement (et ce sera pareil pour le suivant, quel qu'il soit) n'a pas le choix. Il doit réduire l'endettement d'abord, la dette ensuite. Evidement le faire avec un taux de croissance de 2 % ou plus est facile. Il n'y a pas besoin de beaucoup se bouger pour ça. Le faire avec une croissance de 0,5 % environ est une autre histoire! Là il faut y aller fort et baisser très fortement toutes les dépenses et gabgies de l'Etat. Ils n'en ont bien sûr pas le courante, et cela va à l'encontre de leur idéologie...
Nous ne sommes pas prêts de sortir la tête de l'eau... Même quand la croissance repartira en Europe, nous resterons scotchés avec au moins 1 % de croissance en moins que les autres, car nous n'aurons pas fait les réformes nécessaires pour nous libérer de la pieuvre étatique qui étouffe tout...
a écrit le 23/08/2014 à 16:54 :
Soyez, je vous prie, recpecteux (euses) envers votre futur président!
LOL
a écrit le 23/08/2014 à 16:45 :
Il n'envisage pas de démissionner, normal la place est bonne si le personnage ne l'est pas. comme tout bon politicien il crie pardon il susurre qu'il n'est pas d'accord mais reste accroché aux branches. il est de cette classe politique majoritaire qui participe allégrement aux 2000 milliards de dette et 5 millions de chômeurs mais refuse de quitter une place à plusieurs milliers d'€ par mois + avantages. encore un petit personnage de cette classe politique tellement médiocre et nuisible pour la France.
a écrit le 23/08/2014 à 16:45 :
Le moulin à vent à encore frappe !
a écrit le 23/08/2014 à 16:35 :
les lunettes de Montbourg sont class,c'est surement des made in france
a écrit le 23/08/2014 à 16:23 :
Arrêtez le une connerie toute les heures et il y a 24 chaque jour.
a écrit le 23/08/2014 à 16:16 :
La rentrée s’annonce sombre pour le gouvernement. Toute l’Europe, y compris l’Allemagne, est prise dans une spirale déflationniste. Pas terrible. Tous les espoirs de retrouver la croissance, d’endiguer le chômage, de redresser les comptes publics risquent fort d’être réduits à néant. Pas terrible du tout. Montebourg milite pour un changement de politique. Il prône que les BC doivent racheter la dette publique. Et l'Etat s'en trouvera encore plus endetté dans l'avenir. Vous avez dit boule de neige ? Valls hésite car c'est de sa nature hésiter. Et Hollande ne dit rien car.... il dit jamais rien.
a écrit le 23/08/2014 à 16:05 :
Quand on n'a pas besoin d'être dans les "petits papiers" des politiques de Bruxelles, on peut se permettre de dire ce que l'on pense! Les autres "pensent" strictement à leur carrière!
a écrit le 23/08/2014 à 15:53 :
Montbourg devient Sarkozyste.....!!! C'est plus facile de faire des dettes (600 milliards d'€ de dettes supplémentaires sous Sarko et 400 milliards d'€ sous Chirac....) que de prendre les vrais mesures pour désendetter la France....
Réponse de le 23/08/2014 à 18:50 :
décidément les socialos vous êtes lourds: dettes française,/allemande: 2007: 66%, 66%, début 2012: 86%, 84%, au fait GB: 2007: 47%, début 2012: 82%; est ce que vous comprenez ces chiffres?? sinon, pas de bleme j'explique. Alors Monsieur Sarkozy a TRES BIEN GERE le pays car les 35 heures, CMU, CMUC, APA, AME, 5 millions de fonctionnaires EUX LES AUTRES PAYS N'ONT PAS CES BOULETS INVENTES PAR LES SOCIALOS. Dites si besoin conseil faites signe je vous expliquerai, enfin j'essaierai, avce les socials c'est pas de la tarte, ils ne comprennent RIEN.
a écrit le 23/08/2014 à 15:35 :
Les Anglais ont supprimé 800 000 postes de fonctionnaires. On s'en inspire ou on continue de protéger la clientèle socialiste?
Réponse de le 23/08/2014 à 15:58 :
comme si l’Angleterre était un exemple à suivre !!!!!! vive les contrats à 0 heure ,avec interdiction de travailler ailleurs, entre autres !!!
Réponse de le 23/08/2014 à 16:02 :
En France supprimer un seul poste. C'est suffisant, virer montegourde et on fera de grosses économies et vous verrez le pays redémarrera.
a écrit le 23/08/2014 à 15:08 :
que M MONTEBOURG commence par supprimer l'exonération d'impôt dont bénéficient , en sus de leurs autres avantagees, les professions règlementées . Cette exonération dure 8 ans en ZRR et se fait au détriment des autes contribuables
a écrit le 23/08/2014 à 15:04 :
Mince alors ! Montebourg défie Hollande et Valls qui viennent de DECIDER le maintien du cap ! Nous allons voir très rapidement le degré d'autorité du Président et de son 1er ministre face aux "factieux" euh...pardon, je veux dire face aux frondeurs !
Réponse de le 23/08/2014 à 15:56 :
Vous avez parlé de frondeur moi je parle de moulin à vent.
a écrit le 23/08/2014 à 15:02 :
Une bonne évolution serait de le mettre à la porte..
Réponse de le 23/08/2014 à 15:57 :
Vous avez raison et avec effet immédiat ce serait une excellente nouvelle pour cette rentrée morose.
Réponse de le 25/08/2014 à 8:31 :
@ nicolas
tous à la porte ! sans exception !
a écrit le 23/08/2014 à 14:41 :
Je tiens à attirer l'attention des lecteurs de la tribune et de classe politique sur un non sens économique flagrant, l’expulsions en masse des étudiants étrangers ayant raté une ou deux années d’études, alors qu'ils travaillent à temps partiel et n'ont commis aucune infraction ou incivilités, alors que de l'autre coté, le gouvernement est étrangement complaisant avec les délinquants d'origine étrangère. On expulse ceux qui peuvent apporter "la vrai richesse" à la France, et on chouchoute les délinquants et les assistés sociaux qu'on fait passer pour "la chance pour la France". Comment peut-on être aussi démuni de bon sens économique, voir de bon sens tout court ? J'ai posé la question à un ami (militant de gauche) qui m'a répondu que la technique de Mitterrand est toujours d’actualité, diviser la droite en dopant le FN. (Je n'ai rien contre le FN du moment qu'il est légal, démocratie oblige). Le gouvernement Hollande expulse des étudiants en masse, pour garder des délinquants en masse, ce qui à force, dope le FN, divise la droite, et au passage massacre l'apport des compétences à forte valeur ajoutée à notre économie et culture. Bref, je me pose sérieusement la question des manœuvres politicienne du gouvernement, car, après La circulaire Guéant sur les étudiants étrangers et son non sens économique, voila le PS en digne destructeur de l’ économique qui remet une couche bien épaisse, en expulsant des étudiants, des ingénieurs et des doctorants même croyez-moi, et en catimini, et il ne faut pas compter sur les associations SOS chmilBlik ni Mrap truck ni autres masses rouges manipulées pour défendre juste la délinquance d'origine étrangère pour des raisons politiciennes. Je me sens obligés alors de les défendre ici, et je vous demander de m'aider svp à le faire savoir, je m'excuse auprès de vous d’être hors sujet. Oui je sais, je fais mon Gépé hors sujet, mais la, c'est pour une injustice et une politique qui ne dis pas son nom.
Réponse de le 23/08/2014 à 15:49 :
La vocation de la France à former des Etudiants Etrangers est louable, mais la vocation de ces Etudiants est de retourner dans leur pays natal où ils pourront participer au développement de ce dernier; (à moins que ces étudiants préfèrent
participer au groupe des assistés sociaux en France....!!!)
Réponse de le 23/08/2014 à 18:50 :
à @oracle bien dit !
a écrit le 23/08/2014 à 14:39 :
Montebourg a raison. l Allemagne avec son austérité est en train de tuer la demande et ainsi l'économie. J espère que lui réussira à s'imposer sur merkel. Il doit tre le candidat socialiste en 2017.
Réponse de le 23/08/2014 à 16:21 :
Encore un bobo de gauche qui en croque tous les jours.
Réponse de le 24/08/2014 à 19:57 :
l'Allemagne protège ses rentiers retraités comme la France
a écrit le 23/08/2014 à 14:35 :
Montebourg est bien le seul qui voit clair, faire de la dette c'est faire..comme les autres et même s'il ne le dit pas, il sait, comme les autres, que personne ne remboursera jamais la dette..
Réponse de le 23/08/2014 à 15:12 :
Regarder les argentins ils sont dans l opulence !!!

Les dettes ont les doient aussi aux français
Réponse de le 24/08/2014 à 14:38 :
@ Retoir, il suffit de voir la situation des Grecs ... ça donne vraiment envie la politique a la Montebourg.
a écrit le 23/08/2014 à 14:35 :
faute d'économies réelles , on a matraqué maximum taxes et impôts pour réduire les déficits au détriment du pouvoir d'achat qui était déjà bien bas ! pas la peine d'être diplômé en science économique pour arriver à une telle situation .
a écrit le 23/08/2014 à 14:03 :
Incapable de faire les réformes structurelles qui sont nécessaires au remariage du pays avec la fin du matrage fiscal il veut faire de la relance économique, on a déjà eu ce type de politique menée elle nous enfoncera encore plus. Montebourg a tort qu il fasse les réformes d abord et après le cercle vertueux sera engagé , qu il s inspiré du Royaume Uni
Réponse de le 23/08/2014 à 14:16 :
Ça fait 30 ans qu on vit de déficits et comme tous les hommes politique il rêve d election

La France est bien loin de l intérêt de la classe politique a droite comme a gauche
a écrit le 23/08/2014 à 14:00 :
Si je comprend bien il est comme melenchon il veux faire des dettes éternelles !!
Réduire les dépenses inutiles de l état ce n est pas de l austérité mais de la bonne gestion et c est le seul moyen de retrouver de la vrai croissance !
a écrit le 23/08/2014 à 13:59 :
La gauche a mené à bien le travail commencé par son maître Mitterrand : casser , diviser, précariser la France...La gauche (comme la droite) sacrifie la jeunesse et cajole ses rentiers...Vos paroles d'hier comme d'aujourd'hui sont balayées par le vent de la réalité ...Vous et vos amis porterez devant l'Histoire la responsabilité des tempêtes qui se lèvent ...
Réponse de le 23/08/2014 à 15:08 :
qui a cassé l'inflation ,qui a désindexé les salaires de l'inflation ,Mitterrand .qui a eu les deniers résultats économiques acceptables ,Jospin .c'est juste un constat.qu'a fait la droite en 10 ans ?????
a écrit le 23/08/2014 à 13:31 :
C'est quoi ce gouvernement ?
Tout le monde donne son avis
Ce sont des vrais amateurs
Une seule certitude ce sont les Français qui paient tous ces égarements et leur incompétence !!!!
Réponse de le 23/08/2014 à 14:08 :
Le bateau brule,certains rats essayent de quitter le navire au meilleur moment
a écrit le 23/08/2014 à 13:27 :
M. Montebourg devrait s'inspirer de la formule suivante: "basculer la fiscalité du travail sur la fiscalité énergétique". Cela fait partie de son domaine ministériel.
a écrit le 23/08/2014 à 13:09 :
Que M MONTEBOURG commence à supprimer l'exonération d'impôt sur le revenu pendant 8 ans dont bénéficient les professions règlementées en ZRR , elles gagnent plus de 50000 euros par an , souvent plus de 100000 ,et leur exonération est payée par les autres contribuables;
a écrit le 23/08/2014 à 13:05 :
Les incartades de Montebourg se joignent à l'absence de maîtrise des dépenses publiques pour ruiner la confiance des français dans leur propre économie. Il vaudrait mieux qu'il se taise ou démissionne. Il ne veut pas voir que le seul moteur économique et garant monétaire de l'Europe est l'Allemagne qui s'épuise devant la passivité et le manque de lucidité de la France. La France est en panne d'investissement et prend chaque jour du retard dans la compétition internationale parce que le gouvernement, formé de fonctionnaires, n'a pas le courage de faire face aux surnombre et surcoût de l'administration dans la vie économique.
Réponse de le 23/08/2014 à 13:44 :
+1. Nos politiques n'ont plus d'autre argument que de dire que c'est de la faute aux autres.
Réponse de le 23/08/2014 à 14:42 :
L 'Allemagne a une croissance faible ce n'est pas un moteur.
Réponse de le 24/08/2014 à 9:51 :
Vous oubliez de dire que la française est la charrette de la France, là votre commentaire est complet. On regarde la paille du voisin mais pas la poutre qui nous écrasé, ce poids est dû aux bobos de gauche qui dirige le pays, par exemple montegourde puisque c'est de ce nul que l'on parle.
a écrit le 23/08/2014 à 12:58 :
Le changement de cap ne peut passer que par la baisse drastique du coût du travail. Il faut donc prendre tout de suite des mesures qui ne toucheront pas l'emploi mais qui permettront de baisser la dépense publique ; retour de nos soldats déployés hors hexagone, diminution drastique du nombre des élus et écrêtage sévère des primes de la haute fonction publique. Comme le pouvoir énarchique ne voudra jamais se soumettre à ces mesures, il faut s'attendre au pire dans les mois à venir !
a écrit le 23/08/2014 à 12:49 :
Ce type ne manque pas d'air : il n'est pas d'accord avec la politique du gouvernement mais se persuade qu'en y restant, il va non seulement la faire changer en France mais chez les 27 autres pays ! Quand on sait qu'il faut l'unanimité des 28 pays de l'UE pour changer les traités européens et donc la politique économique et l'orthodoxie monétaire, il nous prend vraiment pour des billes !

Allez, Arnaud, sois honnête pour une fois, dis plutôt que la place est bonne et que tu n'as pas l'intention de la lâcher pour quelques idéaux que l'ensemble de la gauche a déjà reniés.
a écrit le 23/08/2014 à 12:47 :
la relance doit se faire par des économies pas en augmentant la dette naturellement économies ciblées sur ce qui ne sert à rien exemple supprimons le senat personne ne s'en apercevra ;et avec cette argent faisons de la relance !!!!!!
Réponse de le 23/08/2014 à 14:10 :
assez de populisme.le sénat est utile pour corriger les lois.l'argent offert au medef et aux entrepreneurs passe en dividendes d'actions,ou en week ends aux caraibes payés par les impots des citoyens
Réponse de le 24/08/2014 à 9:15 :
nous n'avons pas les moyens de payer 400 millions d'euros pour un senat qui fait de la lecture donc suppression du senat,des départements,des communes,diviser par deux l'assemblée nationale...ne pas remplacer les fonctionnaires qui partent a la retraite...et puis seulement apres les francais peut etre accepteront mieux de payer des impots...ras le bol de nos soi disant élites incapable de gerer un budget comme le font tous les francais...tellement facile de depenser l'argent des autres
a écrit le 23/08/2014 à 12:42 :
Le gouvernement n'a pas encore fais d'économies que certains crient déjà au loup....en dépensant sans compter depuis 40 ans on arrive a des déficits abyssaux et des résultats catastrophiques...et Mr montebourg souhaite continuer ds cette voie pour faire plaisir à son électorat sans jamais penser aux intérêts de la France ...seule une révolution que j'espère pacifiste pourra changer le visage de la France on est gouverné par un syndicat de fonctionnaire incapable de faire des réformes structurelles...en même temps c'est humain puisqu'ils seraient directement concernes...je suis écœuré.
a écrit le 23/08/2014 à 12:20 :
On verra l'autorité du locataire actuel de l'Elysée. S'il en a, qu'il vire Montebourg.
a écrit le 23/08/2014 à 12:07 :
Difficile de le vouer aux gémonies tant son discours s'alimente des platitudes de langue de bois de la Janet de la Fed, et des rabâchages qu'il n'y a pas d'alternative à l'impasse de trente années d'entêtement. La Janet conforte ses déductions.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :