La Belgique, une tirelire pour les Français les plus riches

 |   |  376  mots
Bernard Arnault, avait créé la polémique en entreprenant des démarches pour obtenir la nationalité belge, avant d'y renoncer en avril 2013.
Bernard Arnault, avait créé la polémique en entreprenant des démarches pour obtenir la nationalité belge, avant d'y renoncer en avril 2013. (Crédits : reuters.com)
Vingt des cents plus grosses fortunes françaises sont installées en Belgique, un pays où les Français détiennent au total 17 milliards d'euros.

Parmi les plus connus, ont peut citer le nom de Bernard Arnault, l'homme le plus riche de France. Sans être installé en Belgique, l'homme d'affaires y a domicilié plusieurs sociétés dès 1999 indique le journal L'Echo.

Mais il est loin d'être le seul, confirme le quotidien, qui cite de nombreux autres noms, dont celui du patron du groupe belge de distribution Delhaize, présenté comme le premier à avoir créé, dès 1983, une holding en Belgique.

Célébrités et anonymes

D'autres noms connus sont cités, comme la famille Mulliez, propriétaire du groupe de distribution Auchan, dont plusieurs membres sont domiciliés à Estaimpuis, commune frontalière choisie plus récemment par l'acteur Gérard Depardieu. Les hommes d'affaires Bernard Tapie et Stéphane Courbit, et l'animateur de télévision Arthur, font aussi partie du lot.

Mais le journal évoque des dizaines de Français beaucoup moins connus, attirés eux aussi par une fiscalité beaucoup plus favorable au patrimoine qu'en France, grâce à une faible taxation du capital et à l'absence d'impôt sur la fortune (ISF).

Nombre de Français se sont établis dans des quartiers aisés de la ville de Bruxelles notamment, dans les communes d'Uccle et d'Ixelles, ou dans des villes longeant la frontière française, près de Lille (nord de la France).

Un "exil" qui fait polémique

En décembre 2012, l'acteur Gérard Depardieu avait défrayé la chronique en se domiciliant pour des raisons fiscales en Belgique. Quelques mois plus tôt, le patron du groupe de luxe LVMH, Bernard Arnault, avait créé la polémique en entreprenant des démarches pour obtenir la nationalité belge, avant d'y renoncer en avril 2013.

Bernard Arnault est par ailleurs visé par une enquête pénale du parquet de Bruxelles, au sujet d'une augmentation de capital réalisée par sa filiale Pilinvest et d'une éventuelle "fraude à la domiciliation".

En juin, la presse belge avait rapporté que l'animateur et producteur français de télévision Arthur résidait officiellement en Belgique depuis plusieurs mois, après y avoir fondé une société anonyme de droit belge.

Il dispose d'une fortune importante, la 229e de France selon le magazine Challenges, qui la chiffre à 200 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/09/2014 à 12:52 :
la mondialisation induit une GUERRE ECONOMIQUE entre les pays
Dans une Guerre, ceux qui trahissent leur pays pour des questions d'argent doivent être considérés pour ce qu'ils sont, c'est -à- dire des TRAITRES
Les MEDIAS devraient être les premiers à prôner le boycott de leurs activités, qu'elles soient commerciales, culturelles, sportives etc
et dans la pratique ces médias font le contraire , faisant régulièrement l'apologie de ces individus et augmentant leur notoriété et leurs affaires;
a écrit le 15/09/2014 à 2:09 :
Je préfère les paradis fiscaux aux enfers fiscaux. A leur place, je partirais sans hésiter une seconde. Cet état est un prédateur pour les gens honnêtes et travailleurs. La civilisation recule tous les jours un peu plus dans cet état socialiste. On n'y respecte plus grand chose sauf la force.
a écrit le 14/09/2014 à 13:54 :
La Belgique taxe plus le travail que le capital, raison pour laquelle les riches français partent vers la Belgique mais raison aussi pour laquelle les salariés belges envient leurs voisins français. Un choix différent donc.
Réponse de le 14/09/2014 à 20:59 :
Soyez assuré les salariés belges ne vont pas envier encore longtemps les salariés Français. Nous vivons au dessus de nos moyens et cela ne peut pas durer.
Notre chance réside aujourd'hui dans les taux d'intérêts très bas avec lesquelles l'état français se finance.
a écrit le 14/09/2014 à 10:54 :
Sarkozy avait fait le bouclier fiscal et les riches continuaient à partir...
a écrit le 14/09/2014 à 9:51 :
Et en plus ils ne payent pas de péage et les Clopes sont moins chères
a écrit le 14/09/2014 à 9:11 :
Et oui les riches deviennent de plus en plus riches et veulent s'eloigner des pauvres. Que ces gens s'exilent pourquoi pas, peut etre en ferais autant, le pb est que notre systeme les encourage d'abord a devenir tres riche et ensuite a partir.....
a écrit le 14/09/2014 à 8:31 :
les belges ont raison .Les luxembourgeois , les suisses ont aussi compris depuis bien longtemps qu'il est préférable de faire venir l'argent plutôt que de le faire partir.
nos dirigeants devraient s'en inspirer.
Réponse de le 14/09/2014 à 14:43 :
Hé oui! C'est une vérité économique...,
Réponse de le 14/09/2014 à 15:53 :
@Rockit: oui, sauf que parmi les exemples cités, on a que des gens qui gagnent leur fric en France et qui l'exporte dans les pays que tu cites parce que la fiscalité y est inférieure. Peut-être devrait-on faire comme les Américains, à savoir que si tu es citoyen US, tu paies des impôts aux US quel que soit ton lieu de résidence :-)
a écrit le 14/09/2014 à 8:22 :
Comme dans les années 60 les HLM des banlieues rouges offraient des voix aux élus communistes...
a écrit le 14/09/2014 à 5:32 :
Il y a deux écoles : celle qui favorise la dépense et la gabegie et qui taxe c'est l'école Française notamment; et l'école qui vise la création de richesses et qui favorise l'investissement et la distribution vient après c'est l'exemple Allemand
La première école n'a pas d'Avenir.
Réponse de le 14/09/2014 à 10:13 :
il faut en parler à Schumacher qui est en Suisse.
a écrit le 14/09/2014 à 5:11 :
Il n'y a pas d'économie sans capital. Nous avons besoin des riches pour investir. Il faut être PRAGMATIQUE et créer les conditions pour d'abord arrêter les départ puis faire revenir nos riches et d'autres riches étrangers.
Il faut créer les conditions pour permettre à d'autres de s'enrichir.
a écrit le 13/09/2014 à 23:01 :
cool, le gouvernement cherche 2 milliards !
a écrit le 13/09/2014 à 22:40 :
On peut toujours crier aux loups aux mauvais français aux affairistes...... les jaloux parlent ou vocifèrent après on regarde ce qui intéressant le côté économique et les raisons de ces départs. La France est le pays qui taxe le plus les riches non pour une amélioration des comptes publics ou autre tel chômage, mais par idéologie bien loin de la seule idée intéressante l’économie. La France est le seul pays dit industrialisé qui a encore un ISF est-il plus intéressant de taxer la fortune que de l’inciter à investir dans les métiers marchands, la France est un pays qui taxe la « donation » dans un cadre industriel malgré quelques petites fantaisies fiscales de façade qui n’ont rien de bien intéressant pour transférer le patrimoine industriel , cette taxe permet-elle de modifier la dette non etc etc. La France idéologique autant à droite qu’à gauche car l’ex Président plus populiste pour le bulletin de vote était fort en « gueule » mais piètre économiste. Pas un homme politique aura le courage de dire merci les riches restez investissez les impôts et taxes ne seront pas au rendez vous car vous êtes un élément essentiel de la croissance. Non le politique préfère créer des sans dents manipulables intellectuellement et accrocs à la propagande ces sans dents sont la proie des populistes tel que M. Mélenchon grand profiteur des deniers des citoyens, de la bobo de St Cloud qui n’ aucune idée de ce qu’est un sans dent pas plus d’ailleurs qu’un bureau ou usine des députés frontistes mais pas « cons » il ne voteront pas contre le gouvernement non trop peur de perdre la rentable rémunération de député bien souvent « agrémentée » d’un petit!!!! pécule supplémentaire local avec peut-être quelques emplois pour leur famille et ami. Un Président qui préfère les sorties nocturnes en deux roues ou les voyages loin des pb économiques du pays , un premier ministre qui préfère lui montrer un baiser à son épouse dans un magazine people que de s’occuper d’économie, ne parlons de ceux de droite qui pendant des années ont effectué le contraire de leur dire et reculé face à l’idéologie pour préserver ou essayer, le bulletin de vote et qui eux aussi ont grandement aidé la France à s‘appauvrir. Alors les français des citoyens intelligents qui ont compris que les politiques les prenaient pour des imbéciles par des discours d’un autre temps mais aussi et surtout par l’essentiel une dette de 2000 milliards et 5 millions de chômeurs ou des français qui disent aux riches restez investissez les impôts ne sont que la propagande des idéologues de droite et gauche avec les grands pourvoyeurs de chômage la CGT , SUD et une partie de FO, tout ce beau!!! monde se vautrent sur les fauteuils de l’assemblée de l’inutile Sénat des hôtels de région ou des départements mais également dans les confédérations payées par les sans dents , eux détruisent ce pays avec cette vérité qui devrait être gravée sur le fronts des bâtiments, menteurs magouilleurs et corrompus alors qui fait le plus de mal à notre pays les riches ou ceux qui profitent du système pour qui la France est un accessoire pour faire de l’argent dont le « cul » repose sur la dorure de fauteuils payée par l’argent public des sans dents mais aussi par de plus en plus d’édentés
Réponse de le 14/09/2014 à 5:02 :
Vous avez entièrement raison. Les responsables dogmatiques ou démagogues qui vivent accrochés à leurs fauteuils en désignant les riches. Ces derniers sont partis ou sont en train de partir. Mais chez nous nous continuons à vivre au dessus de nos moyens et dépenser un argent que nous n'avons pas.
Réponse de le 14/09/2014 à 5:17 :
Excellente analyse! Plus on taxera les riches, moins ils investiront ! Et, dégouttes, ils quitteront le pays. C'est pourtant simple à comprendre !
Réponse de le 14/09/2014 à 8:03 :
+1000 excellent .
Réponse de le 14/09/2014 à 9:04 :
Cela paraît simple, mais cela fait des décennies qu'on a inculqué aux français qu'il faut " faire payer les riches". Et par démagogie et lacheté les gouvernements se sont engouffrés la-dedans. Avec créations d'impôts stupides (ISF) dont le monde entier à compris la nocivité.
Maintenant, il y a moins de riches, partis à cause d'une fiscalité délirante et d'un climat de haine.... Alors, on fait quoi ?
Réponse de le 14/09/2014 à 16:29 :
@JUBET
Vous avez raison gardons nos riches, mais taxons les pauvres; c'est certainement plus rentable, car il a plus de pauvres. Et ça ce 'est ni démago, ni lâche.
a écrit le 13/09/2014 à 22:36 :
BELGIQUE tout comme la SUISSE que des grosses fortunes "ils ont raison"
Réponse de le 14/09/2014 à 8:23 :
+1000
Réponse de le 14/09/2014 à 9:05 :
C'est évident! Contrairement à la France, ils ont compris !
a écrit le 13/09/2014 à 22:25 :
si j'en avais les moyens je ferai comme eux je fuirai la France ,pays ou ns croulons les ns sous les taxes impots etc.....
a écrit le 13/09/2014 à 21:48 :
Il n'y a pas que la Belgique que les riches utilisent ne payer pratiquement plus d'impôt, l’Europe est truffée de paradis fiscaux mis en place depuis longtemps. Les castes dirigeantes libérales font du business partout où ils peuvent prendre de l'argent mais dès qu'il faut contribuer à l'effort collectifs ils s'enfuient . .Rien de bien nouveau , hélas !
Réponse de le 14/09/2014 à 18:04 :
@jacques : le paradis fiscal et social c est la France ! En plus vous avez des doutes ? Il est donc normal dans un état providence que les 50 % des français qui touchent de la CAF , que 53 % qui ne payent pas l IR réclament toujours plus ..Le vrai problème est le départ des jeunes diplômés , des cadres qui partent aussi en belgique qui , je vais dire un gros mot , veulent réussir .
a écrit le 13/09/2014 à 21:00 :
Quand vous parlez d'hommes d'affaires en parlant de Mrs Tapie et Courbit ,je dirais plutôt "affairistes".
a écrit le 13/09/2014 à 18:33 :
Il manque chaque année 50 milliards au budget français et l'évasion fiscale coûte chaque année 50 à 80 milliards au budget français.
Réponse de le 13/09/2014 à 21:29 :
Et en voulant taxer trop on fait fuir des grandes fortunes qu'on pourrait taxer plus raisonnablement. Ici l'impot n'est pas logique, il est idéologique et on voit le résultat débile que ca entraine: réussir en France c'est partir ailleurs... bravo les cocos vous avez tout gagné.
a écrit le 13/09/2014 à 18:31 :
les riches doivent payer des impots comme tout le monde. Pendant des décennies ces gens n'ont pas payer des impots et vécu au dessus de leurs moyens. ça ne peut plus durer maintenant.
Réponse de le 13/09/2014 à 21:30 :
Ils auraient vécu au dessus de leurs moyens? Mais est-ce que tu as compris de quoi parle l'article?
a écrit le 13/09/2014 à 18:29 :
Ils devraient être déchus de la nationalité française .
Réponse de le 13/09/2014 à 21:51 :
Ils s'en moquent de perdre leur nationalité, seul compte pour eux l'argent
Réponse de le 14/09/2014 à 11:07 :
De toute façon ils n'en veulent plus, elle ne vaut plus rien car généreusement offerte aux miséreux de toute nationalité.
a écrit le 13/09/2014 à 18:25 :
Que vont ils en faire de tout leur fric? L'abject transparait sur leur visage .
Réponse de le 14/09/2014 à 12:49 :
N'importe quoi !!! "l'abject transparait sur leur visage" ??? En tout cas, on sait ce qui transparait de votre commentaire...
Réponse de le 14/09/2014 à 22:33 :
La haine des riches pourquoi pas ? En tout état de cause la haine des riches est plus
légitime que la haine pour les pauvres ...
Soit dit en passant; la Belgique question sociale c'est pas trop chouette non plus ...Non ?
a écrit le 13/09/2014 à 16:22 :
Pourquoi la banque européenne qui siège en Belgique nous demande à nous Français qui vivent en France et payons nos impôts, de nous serrer la ceinture?? Prenez l'argent là où il est planqué; c'est à dire chez vous pour faire redémarrer la croissance en Europe.
a écrit le 13/09/2014 à 16:12 :
C'est comme au Venezuela. Tous les vénézueliens riches sont partis a Miami. Ne restent que les sans dents.
a écrit le 13/09/2014 à 16:11 :
A GERBER !!!
Réponse de le 13/09/2014 à 16:57 :
C'est juste une décision rationnelle d'acteurs économiques. Ce qui est à gerber c'est pas les décisions économiques, ce sont les décisions idéologiques : on veut pas de riches en France, pas d'inégalité, alors on coupe ce qui dépasse trop, pour des motifs purement idéologiques sans se demander si le pays a un intérêt économique à héberger de nombreuses richesses ou pas...
a écrit le 13/09/2014 à 14:25 :
Je pense qu'il s'agit de Louis Delhaize (Cora, Match...) et non Delhaize. Même s'il y a une lointaine origine commune (2 cousins ou autre comme fondateurs), les 2 groupes ne sont plus liés.
a écrit le 13/09/2014 à 13:54 :
Ils ont bien raison : puisqu'on ne veut plus d'eux en Francz.
Réponse de le 13/09/2014 à 13:57 :
Et si je pouvais, je ferais comme eux immédiatement.
Réponse de le 13/09/2014 à 15:02 :
en attendant continuez à payer leurs impôts;
Réponse de le 13/09/2014 à 22:27 :
les impots pour ceux qui vivent à nos crochets et merci flamby de les faire entrer pfffffffffffff
a écrit le 13/09/2014 à 13:31 :
Les édentés paieront comme d'hab et diront en bons édentés "ils ont raison de partir et nous de payer pour eux".
a écrit le 13/09/2014 à 13:28 :
Arthur ne devrait plus faire d'émission de télé sur tf1 maintenant qu'il est Belgique.
Réponse de le 13/09/2014 à 18:38 :
Tout à fait d'accord : plus de business en France pour les français qui s'exilent fiscalement
a écrit le 13/09/2014 à 13:13 :
Il n'y a pas que la Belgique où les riches se cachent. L'Europe est malade de ces paradis fiscaux ou les riches vont pour éviter l'impôt. Andore, Luxembourg, Irlande, Suisse, Liechtenstein, Monaco. . .Bref le système est fait pour les riches, par les riches. . Pour les autres c'est l'austérité !
Réponse de le 13/09/2014 à 14:15 :
L'Europe est surtout malade de ses enfers fiscaux, au premier rang desquels la France.
a écrit le 13/09/2014 à 12:51 :
Il faut faire comme aux US. Tout Français où qu'i se trouve,devrait avoir à déclarer tous ses revenus en France et payer la différence qu'il devrait selon les taux Français. Aux US , ça ne badine pas. Toute fausse déclaration est considéré comme un crime et à mon avis,les Américains ne sont pourtant pas socialistes.
Réponse de le 13/09/2014 à 14:15 :
Ne rêvez pas ! Aucun politique, de gauche comme de droite, n'oserait renverser la table, trop risqué pour leur avenir politique.
Réponse de le 13/09/2014 à 15:05 :
Les rapports fiscaux entre la France et les USA relèvent d'une convention fiscale. Les impots sont payés dans le pays ou est généré le revenu. Il y a des mécanismes pour éviter la double imposition.
Réponse de le 13/09/2014 à 16:53 :
Aux US l'impot est plus faible, donc en pratique, c'est rare que ca s'applique.
a écrit le 13/09/2014 à 12:43 :
Si on comprend bien, tous ces gens commencent leurs business ici ,bénéficiant des infrastructures, de la sécu,de l'éducation gratuite...et j'en passe et une fois que l'affaire crache, ils nous crachent dessus en partant avec le magot.
Réponse de le 13/09/2014 à 13:16 :
Tu as très bien résumé la situation. . c'est ça le libéralisme : faire de l'argent sur le dos des autres et sans scrupules.
Réponse de le 13/09/2014 à 21:33 :
Non vous n'avez rien résumé du tout: ces gens créé de l'activité économique, ils sont à la base de ce qui génère de l'emploi et au lieu de tout faire pour qu'ils génèrent encore plus d'activité ici, on fait tout notre possible pour les encourager à partir. On est le dernier pays d'Europe à faire payer l'ISF, même les pays comme l'Espagne ont arrêté depuis belle lurette. Au Portugal ils vous font un calin si vous êtes riches et que vous vous installez chez eux. Chez nous on cogne sur les riches et après on pleure parce qu'ils partent. Qui est le plus idiot, le Portugais ou le Français?
Réponse de le 14/09/2014 à 7:48 :
Vous n'avez effectivement rien compris. D'abord, les services publics ne sont pas gratuits. Si vous n'avez jamais payé d'impôt sur le revenu (comme 50% des français), vous pensez que c'est gratuit : non, c'est payé par ceux qui paient des impôts. Ensuite, ces gens partent à l'âge mur. Ils (Depardieu, Arnaud, Arthur etc) ont sans doute déjà payé plus d'impôts que vous n'en paierez dans toute votre vie. Or, ils n'ont pas, en termes de service public (infrastructures, sécu, éducation), bénéficié de plus que vous : il y a égalité parfaite devant le service public entre tous les usagers. Certains de ceux qui paient plus, qui paient beaucoup plus sans recevoir plus, s'en vont donc. C'est normal. Notons qu'un Depardieu n'a même pas le bac, loin de là donc le service que lui a rendu l'Education Nationale, c'est assez peu. Idem pour un Pinault par exemple. En tous les cas, vous avez accès exactement aux mêmes services publics qu'eux. Ce ne sont pas les services publics qui les ont rendus riches. Peut-être que la différence entre eux et vous tient à l'effort qu'ils ont fait en plus, et que vous n'avez pas voulu faire ?
Réponse de le 14/09/2014 à 15:23 :
Bravo "AI". ous vez tout compris et en plus vous les soutenez tellement nos riches grasouillets que vous adorez payer l'impôt à leurs places. Encore un petit effort de votre part donc pour ombler le déficit
Réponse de le 14/09/2014 à 21:12 :
Nous avons besoin des riches et nous avons besoin des gens qui veulent devenir riches en FRANCE. C'est la preuve d'une économie en état de marche. Passer son temps à opposer les riches et les autres est dangereux. La jalousie est nécessaire lorsqu'elle nous fait progresser sinon elle nous mine et elle nous frustre. Les français sont frustrés.
a écrit le 13/09/2014 à 12:38 :
Il faut augmenter la tva de 5 points et supprimer tous les impôts pour les riches. En ces temps difficiles, les classes moyennes et populaires doivent faire un effort et reformer come on dit;
a écrit le 13/09/2014 à 11:47 :
ils se barrent ?
et bien, il ne faut plus acheter chez auchan, kiabi, cultura,décathlon.
c'est simple comme bonjour.
les petits patrons qui n'ont pas les moyens, eux, ils restent en France.
a écrit le 13/09/2014 à 11:29 :
C'est bien de préciser que Lille est au nord. J'oublie déjà régulièrement où se trouve Paris...
Sinon, non. Rien que la famille Mulliez possède plus de 17 milliards. Mais dispersés entre ses membres et autres filiales.
Réponse de le 14/09/2014 à 11:09 :
Une paille face aux plus de 4 000 milliards d'épargne des français...
a écrit le 13/09/2014 à 11:18 :
Seule solution : l'alignement de la fiscalité...
Seulement, nos gouvernants voudraient que les autres s'alignent sur nous.
Mais quand ils voient le résultat (déficit, dette et chômage), ça ne leur fait pas envie...
Réponse de le 13/09/2014 à 11:48 :
Il ne faut surtout pas aligner quoi que ce soit, ce sera au détriment de la liberté; il faut être contre l'Europe, pour l'indépendance de l'Ecosse, de la Catalogne, de la Bretagne, de la Corse, pour avoir le choix de vivre dans le système que l'on a choisi et non imposé....
Réponse de le 13/09/2014 à 12:32 :
il faudrait un système à l'anglosaxonne avec des millions de personnes qui vivent avec des bons pour manger.
a écrit le 13/09/2014 à 10:56 :
l'évasion fiscale déséquilibre les budgets européens. IL FAUT Y METTRE ON ORDRE;
Réponse de le 13/09/2014 à 11:33 :
Le déséquilibre fiscal des budgets européens ne provient pas de l'évasion fiscale, mais d'une absence de discipline budgétaire. Prétendre que la France peut travailler 20% de moins que ses voisins tout en vivant dans un état providence est le grand mensonge des hommes politiques français de tous bords. La vraie solidarité, c'est de créer 20% de richesses en plus (42 heures), d'avoir un pouvoir d'achat 10% plus élevé et de créer 10% d'emploi en plus!
Réponse de le 13/09/2014 à 11:41 :
Facile! : rendre la France attrayante fiscalement !
Pour l'instant c'est plutôt un repoussoir !
Réponse de le 13/09/2014 à 12:27 :
pourquoi les budgets des pays qui travaillent 42 heures et plus sont déséquilibrés aussi ?
Réponse de le 13/09/2014 à 13:14 :
+1000
Réponse de le 13/09/2014 à 16:10 :
..ET DEVINEZ QUI DOIT BOUCHER "LES TROUS"????? !!!!!!!!!
Réponse de le 14/09/2014 à 12:51 :
Vous ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :