Les plus riches Français s'enrichissent, mais rien à voir avec les Américains

 |   |  387  mots
La part du revenu global perçue par les 1% de ménages les plus riches. 1981 (trait horizontal) et 2012 (flèche). Source: OCDE
La part du revenu global perçue par les 1% de ménages les plus riches. 1981 (trait horizontal) et 2012 (flèche). Source: OCDE (Crédits : Reuters)
Les inégalités s'accroissent en France, les plus hauts revenus ont à nouveau augmenté en 2010 et 2011, selon l'Insee. Mais rien à voir avec les Etats-Unis, où elles explosent

Les riches, de plus en plus riches ? Alors que le livre de Thomas Piketty fait le buzz, l'Insee publie des statistiques (1) qui incitent à relativiser le sujet, s'agissant de la France. Si, aux Etats-Unis, on relève une véritable explosion des inégalités, une infime minorité des contribuables (1% les plus riches) voyant ses revenus augmenter, et ce de façon importante, alors que les autres voient leurs revenus, au mieux, stagner, la tendance dans l'hexagone est loin d'être aussi frappante.

 Entre 2007 et 2011, les revenus déclarés par les ménages ni riches ni pauvres, ceux se situant exactement au niveau de la médiane (50% de foyers moins aisés, 50% de plus aisés) se sont accrus de 3,2% en euros constants, selon l'Insee (ce calcul est fait par unité de consommation, en prenant donc en compte la taille du foyer).

Revenus en hausse pour les plus riches

S'agissant des contribuables qui se situent au seuil des 1% les plus riches -soit 93.000 euros de revenu déclaré par unité de consommation, pour 2011- , l'évolution est quasiment identique. En revanche, la hausse de revenu est plus forte (+6,4%) sur cette même période, pour les 61.000 personnes les plus aisées (0,1% de la population), et encore plus élevée s'agissant de la petite minorité (6.100 personnes) appartenant à la catégorie des 0,01% les plus riches. L'augmentation atteint alors 11%. Aux Etats-Unis, entre 2009 et 2012, la fraction des 1% les plus riches a eu droit à une hausse des revenus dépassant les 30%, d'après les statistiques compilées par un des spécialistes des inégalités, Emmanuel Saez

 1% des Français perçoivent 7% des revenus, 1% des Américains ont droit à... 22% 

 Cette différence se voit aussi dans le partage du revenu. En France, la fameuse catégorie des 1% les plus riches avait droit en 2004 à 6,3% du revenu global. En 2011, la part du gâteau a grossi, atteignant 7%. Mais elle est difficilement comparable à celle des riches américains: aux Etats-Unis, la même minorité des 1% s'y arroge 22% du revenu global en 2012, selon les statistiques présentées par Emmanuel Saez. Trois fois plus qu'en France.

 Dans le détail, la part des 61.000 Français les plus aisés (0,1% des contribuables) est passée de 2% du revenu globalement déclaré en 2007 à... 2,1% en 2011. Aux Etats-Unis, elle est de 5,5%.

 

(1) "Les revenus et le patrimoine des ménages" , édition 2014

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/07/2014 à 13:21 :
Il se dit de la City qu'elle est investie de petit-fils de malfrats venu de l'Est dont les filles se sont mariées à des Lords financiers. Ceci explique-t-il cela ? Globalement, cet enrichissement se traduit-il par un surcroit d'investissement dans les circuits de production ?
a écrit le 10/07/2014 à 14:18 :
Le problème n'est pas la richesse en soi, mais sa légitimité...
a écrit le 03/07/2014 à 8:56 :
on nouS fait oublier ce problème essentiel en nous parlant sans cesse du foot et de la culture.
a écrit le 02/07/2014 à 20:07 :
une guerre pour qu'ils s'enrichissent encore plus !
Réponse de le 02/07/2014 à 21:40 :
En effet. C'est ce qu'ils ont toujours fait. L'histoire le montre.
Réponse de le 03/07/2014 à 9:07 :
sans faire la guerre on peut grâce a la mondialisation appeler cela une guerre économique non ? .. a ce jeu là il va y avoir beaucoup de pertes ..
a écrit le 02/07/2014 à 19:03 :
Enfin un article qui parle du vrai problème de notre monde. La France comme les autres pays on tous le même problème; cette mondialisation qui amène un maximum d'argent aux plus riches au détriments du reste du monde entier !
Réponse de le 02/07/2014 à 20:03 :
Hmmmm... je suis presque sûr que vous etiez parmi ceux qui ont misé positivement sur la mondialisation aux années 90. Et maintenant vous misez sur quoi ?
Réponse de le 02/07/2014 à 21:13 :
TRES JUSTE !!!! + 1000000
a écrit le 02/07/2014 à 17:45 :
Et les pauvres , s'appauvrissent ........ Logique !
Réponse de le 03/07/2014 à 3:28 :
Logique Thelma !
a écrit le 02/07/2014 à 15:40 :
Ce sont les 10% et surtout les 1% les plus riches qui captent le produit de la croissance depuis trente ans et appauvrissent les pauvres .
Lisez le CAPITAL AU XXI ème sièce de Thomas PICKETTY
Réponse de le 02/07/2014 à 20:41 :
En France moi je parlerais des 20 % ou même des 30 % les plus riches - professions libérales, hauts fonctionnaires etc ... Bourrés de fric !
Réponse de le 03/07/2014 à 13:20 :
Ah c beau la jalousie...
Réponse de le 04/07/2014 à 21:08 :
La jalousie n'a rien à voir là dedans C'est juste une Réalité ! Pourquoi toujours croire que les uns soient nécessairement jaloux des autres ?
Réponse de le 04/07/2014 à 21:14 :
Le problème ne se pose pas dans ces termes ! Et ce " commentaire " confirme en vérité la réalité de ces 20 % ou 30 % ...
Réponse de le 04/07/2014 à 21:37 :
@ Kalvin ZÉRO ! La jalousie n'a rien à voir là dedans et votre "commentaire confirme la réalité de ces 20 % OU 30 % ...
a écrit le 02/07/2014 à 15:12 :
Et pendant ce temps la gauche française nous parle d'inégalités hommes/femmes, nationaux/immigrés.;;;;;;; La gauche a laissé tomber depuis les années 80 la lutte contre les inégalités sociales. Le fait que F hollande n'ait pas tenu sa promesse électorale de réforme fiscale le prouve incontestablement
Réponse de le 02/07/2014 à 20:34 :
C'est vrai que la pseudo " inégalité hommes / femmes on s'en fiche totalement ! Parlons plutôt des écarts de richesse es des INJUSTICES DE TOUTES SORTES !
a écrit le 02/07/2014 à 14:26 :
Devons-nous accepter cet accroissement des inégalités sociales sous prétexte qu'il est plus important au EU ,,,,,????
Réponse de le 02/07/2014 à 23:52 :
Les primitifs n'ont pas besoin d'évoluer car ils se complaisent dans leur médiocrité...
Réponse de le 03/07/2014 à 3:18 :
" C'est celui qui le dit qui y est " Enfantin non ?
Réponse de le 03/07/2014 à 3:32 :
Si j'ai bien compris vous en êtes vous, toujours au stade de l'évolution ... Quelle pitié en vérité !
Réponse de le 03/07/2014 à 4:05 :
" C'est celui qui le dit qui y est " Enfantin non ?
a écrit le 02/07/2014 à 13:22 :
Les riches sont heureux en s'enrichissant et les pauvres sont heureux grâce à la drogue du peuple le spectacle du football... . Rien à envier depuis le temps des romains avec les gladiateurs. Pendant ce temps , on parle de la première information les vainqueurs et les perdants, le reste ce n'est qu'en dernier plan et encore. Le journal télévisé est devenu un média populaire.
Réponse de le 02/07/2014 à 13:46 :
d'accord avec vous sauf sur une chose: le journal télévisé n'est pas devenu un média "populaire", c'est devenu un instrument de propagande au service de l'oligarchie qui nous dirige et qui d’ailleurs détient ces journaux.

Alors oui, mieux vaut endormir la masse, pour éviter qu'elle ne se réveille et foute tout en l'air.
a écrit le 02/07/2014 à 13:11 :
En même temps, c'est le but du système, aussi...
a écrit le 02/07/2014 à 13:05 :
Ces présentations ne veulent rien dire et sont biaisées d'origine. En effet, les 1 % les plus riches en 2014 ne sont pas les mêmes que ceux de 2007 et ceux de 1997. Il est fort possible que les 1 % les plus riches de 2007 se soient appauvris, et remplacés par d'autres qui se sont enrichis. Enfin, on parle de revenus avant impot et redistribution sociale, ce qui change fondamentalement la donne, les riches payant pour tous les autres en france ("solidarité")
Réponse de le 02/07/2014 à 13:10 :
"les 1 % les plus riches en 2014 ne sont pas les mêmes que ceux de 2007... " Ha bon..?? Je suppose que vous avez un lien vers une étude prouvant votre affirmation...
Réponse de le 02/07/2014 à 13:51 :
l'être humain a toujours tendance a rejeter ce qui ne cadre pas avec sa pensée...même si on lui apporte des faits concrets.

1ere étape: la moquerie
2eme étape: l'opposition
3eme étape: l'acceptation.

Vous en êtes a la deuxième étape...
Réponse de le 02/07/2014 à 15:15 :
Von Mises a raison ! comparer des revenus avant impôts et taxes n' a pas de sens
De plus , l'inégalité sociale est normale , un monde égalitaire , c'est l'horreur absolue et la Dictature assurée .

Appamée
Réponse de le 02/07/2014 à 20:17 :
Si ce ne sont plus les " mêmes " (et d'autres certes ) alors qu'ont -ils fait de TOUT CET ARGENT ?L'argent appelle l'argent - La richesse c'est du capital etc ... A moins d"'être totalement incapable de gérer son argent !
Réponse de le 02/07/2014 à 20:22 :
Et LES MOINS RICHES OU LES PAUVRES TRAVAILLANT POUR LES RICHES ... PENSEZ VOUS QU' IL PUISSE Y AVOIR DES RICHES SANS DES PAUVRES ?
Réponse de le 02/07/2014 à 21:05 :
Tout le monde paye des impôts et des taxes ! Pas une " société égalitaire " certes, mais de la justice ...
Réponse de le 03/07/2014 à 2:52 :
Pas une société " égalitaire " - totalitaire - Bien évidemment NON ! Mais une société JUSTE ...t
a écrit le 02/07/2014 à 12:45 :
A vouloir devenir trop riche individuellement , on s'appauvrit collectivement.
L'homme est vraiment un animal....très bête.
a écrit le 02/07/2014 à 11:26 :
Il vaut mieux savoir taper dans un ballon plutôt que de souffler dedans. Sans commentaire, les pauvres ont le droit de s'appauvrir et finir dans l'alcoolisme et les plus riches se payent le luxe de s'enrichir.
Réponse de le 02/07/2014 à 12:04 :
on ne peut mieux exprimer le problème !
a écrit le 02/07/2014 à 10:26 :
C'est ça le socialo communisme c'est ramener tout le monde pauvre!
Réponse de le 02/07/2014 à 11:44 :
C'est ça le capitalisme : tout pour ma gueule, rien pour les autres
Réponse de le 02/07/2014 à 13:53 :
changez de réalité, vous n’êtes pas dans la bonne là...

Nous vivons dans un monde marchand capitaliste. ça fait longtemps que le communisme est mort, tout comme le socialisme d'ailleurs.
Réponse de le 02/07/2014 à 19:40 :
Bien sûr, la redistribution et les aides sociales sont inexistantes en France. D'ailleurs les prélèvements obligatoires sont parmi les plus bas au monde.
a écrit le 02/07/2014 à 10:26 :
Rien qu'on ne sache déjà.
a écrit le 02/07/2014 à 10:11 :
Je suis plutot dans cette catégorie. Si l'économie française s'organisait enfin pour qu'un pauvre sache qu'il a toutes les ossibilités pour etre riche je serai le plus heureux des hommes. Mais l'assistanat est tellement développé qu'il "bloque" les potentialités de passer de pauvre à riche. Dés que les dirigeants de ce pays auront pris conscience qu'un pays sans riche ne se développe pas sans richesse et sans riches nous serons paralysés. Il nous faut des riches, beaucoup de riches, des entreprises riches, des familles riches, des villes riches, des régions riches, de la création de richesse partout et les pauvres seront moins pauvres car nos institutions favorisent la répartition de la richesse. Alors VIVE LE DEVELOPPEMENT DES RICHES
Réponse de le 02/07/2014 à 10:37 :
Vous avez réussi à le faire pleurer.
Réponse de le 02/07/2014 à 11:16 :
PENSEZ VOUS QU' IL PUISSE Y AVOIR DES RICHES SANS DES PAUVRES ?
Réponse de le 02/07/2014 à 11:28 :
Pour davantage de logique ne faudrait -il pas plutôt dire : VIVE LE DÉVELOPPEMENT DES PAUVRES ?
Réponse de le 02/07/2014 à 13:25 :
Oui pour le développement des riches, nous avons tous à y gagner. Mais non aux concentrations des fortunes, qui elles, sont contre productives et ne font que générer du ressentiment, au lieu de générer de l'émulation...
Réponse de le 02/07/2014 à 13:43 :
"Mais l'assistanat est tellement développé qu'il "bloque" les potentialités de passer de pauvre à riche."

--> Ce que vous dites n'a pas de sens, puisque l’assistanat aux USA n'existe (quasiment) pas...et on voit le carnage. l’ascenseur sociale dont vous faites allusion s'est arrêté net il y a déjà 30 ans la-bas.

Je vous invite a lire "le prix de l'inégalité" de Joseh Stiglitz, américain, prix Nobel d'économie, qui décrit justement ce phénomène dans son pays.
Réponse de le 02/07/2014 à 20:28 :
Vous avez tout à fait raison.
Réponse de le 02/07/2014 à 23:50 :
@richard

En réalité vous n'avez pas besoin d'un ascenseur social mais plutôt d'un camion benne pour ramasser tous les poids morts de l'économie dont le seuil de réflexion se situe au dessous de la ceinture...
Réponse de le 03/07/2014 à 3:05 :
Il n'existe pas de " poids morts " en économie ! Par contre il existe des gros balourds qui bloquent les choses !
Réponse de le 03/07/2014 à 3:23 :
Il n'existe pas de " poids morts " en économie ! Par contre il existent des gros balourds qui bloquent les chose !
Réponse de le 03/07/2014 à 9:14 :
il m'est arrivé de voir des communes riches ( endettées jusqu'à plus soif ) et des communes pauvres ( qui manquent de ressources ) donc pour obtenir des services des uns et des autres c'est nul et non avenu .. quand a l'ascenseur social il est out of order depuis 1981 aux USA il suffit d'avoir le pass magique pour étranger et y vivre que quelques années et vite revenir fissa en europe pour échapper a l'exploitation sans vergogne et a la misère .. beaucoup en reviennent les poches vides , ceux qui on les poches pleines ont une rente ou un trèfle a 4 feuilles
a écrit le 02/07/2014 à 10:06 :
ces études sur les super-riches ne sont elles pas biaisées par la prise en compte d'évolution du patrimoine pour des revenus?
Un super riche est riche parceque l'entreprise dont il détient beaucoup de parts voit sa valeur augmentée. De la même fa&çon a t-on tenu compte de l'évolution du prix de l'immobilier pour le patrimoine du français moyen? Je pense que ces études sont très biaisées par ses effets.
Réponse de le 02/07/2014 à 11:43 :
Depuis quand on a besoin d'une entreprise pour être riche ?
a écrit le 02/07/2014 à 10:05 :
En Amérique, les plus riches sont démesurément plus fortunés que les classes moyenne et pauvre. En France, pays de la solidarité universelle, les riches partagent leur richesse avec les moins riches (en France on a pas de pauvres, nuance!) et contribuent pour une meilleure distribution de richesse. D'ailleurs, les riches français, on suppose, songent déjà à posséder une voiture "made in France" et même à prendre le métro comme tout le monde. Pas comme en Amérique où les plus riches de ce monde volent en hélicos et jets privés et ne descendent jamais au niveau de la rue, des communs mortels – comme moi.
Réponse de le 02/07/2014 à 10:35 :
Vous dites qu'il n'y a pas de pauvre en France, vous vivez où, les gens se battent tous les soirs pour fouiller les poubelles du magasin LIDL à Argeles sur mer et je pense que ça doit être pareil ailleurs
Réponse de le 02/07/2014 à 20:06 :
Oh Patrick, vous n'avez pas remarqué que notre Pierre Lambda fait ici de la fine ironie ? :-)
a écrit le 02/07/2014 à 9:27 :
Moi je fais partie des plus pauvres et je n'ai pas à regarder si haut pour voir de la richesse ! alors cette hausse des revenus des plus riches - les 0,01 % - 0,1 % - 1% - me laisse totalement indifférent ... L'argent appelle l'argent, c'est une loi du genre et d'ailleurs ces écarts ou ces différences de revenus ou de richesse on les rencontre à tous les coins de rue non ?
Réponse de le 02/07/2014 à 12:05 :
excepté que c'est de plus/plus !!
a écrit le 02/07/2014 à 8:57 :
L'économie n'est rien d'autre au final qu'un vase communicant,d’où ce résultat logique.En clair je prends le blé de Pierre qui va dans la poche de Jacques,la richesse monétaire ne pouvant pas monter jusqu'au ciel.Après on appelle cela crise,austérité, choc de ceci de cela etc ...on fait dans la sophistication verbale .c'est juste de l'enfumage pour faire avaler le morceau.Comme dit Warren Buffet le plus dur c'est de gagné son premier milliard.
Réponse de le 02/07/2014 à 9:18 :
vous raisonnez en terme de stocks au lieu de raisonner en terme de flux; l'economie c'est pas un gateau fixe ( le stock est une contigence de court terme, sans plus)
Réponse de le 02/07/2014 à 10:04 :
et non ce n'est pas un vase communicant ou un gâteau à partager.
Heureusement d'ailleurs car sinon avec l'augmentation de la population mondiale c'était la catastrophe. Globalement la pauvreté a diminué et les famines aussi.
Réponse de le 02/07/2014 à 11:42 :
Donc faut continuer comme ça, tout va pour le mieux dans le meilleur des monde !
Réponse de le 02/07/2014 à 19:34 :
Votre conclusion est un peu excessive...
Réponse de le 02/07/2014 à 19:58 :
C'est quoi alors ? Et si " la pauvreté a diminué " c'est justement parce que l'argent circule non ?
Réponse de le 04/07/2014 à 21:33 :
Vos commentaires sont intéressants et la vérité est peut être contenue dans la synthèse de vos deux commentaires ?
a écrit le 02/07/2014 à 8:51 :
Le nombre de jaloux en France est beaucoup plus important, proportionnellement, qu'aux USA..
Réponse de le 02/07/2014 à 9:54 :
Pourquoi toujours vouloir que ceux qui ont moins soient toujours jaloux de ceux qui ont plus ? La véritable question ne se pose pas dans ces termes ...
Réponse de le 02/07/2014 à 9:59 :
Est ce vraiment de la jalousie ?
Réponse de le 02/07/2014 à 10:11 :
La question ne se pose pas dans ces termes - de façon aussi simpliste ...
Réponse de le 02/07/2014 à 11:11 :
Pourquoi toujours vouloir que ceux qui ont moins soient jaloux de ceux qui ont plus ? La question ne se pose pas dans ces termes ...
Réponse de le 02/07/2014 à 14:28 :
Ramener le débat à de la jalousie montre que JALOUX a une pensée étriquée et peu d'arguments pour justifier l'accroissement des inégalités
Réponse de le 02/07/2014 à 14:30 :
Jaloux de pauvres types qui ne pensent qu'à la cupidité ? Non merci !
Réponse de le 02/07/2014 à 21:23 :
Exact !
a écrit le 02/07/2014 à 8:51 :
s'agit-t-il du revenu avant ou après impôts ?
tous les revenus sont-ils comptabilisés(salaires, placements, ...) ?
a écrit le 02/07/2014 à 8:48 :
vous oubliez de compter les plus riches des Français qui se sont barrés à l'étranger...
ils ne restent plus que les moyens riches.
a écrit le 02/07/2014 à 8:36 :
ce n'est pas comparable avec les USA certes...mais ce n'est qu'un début, il faut bien commencer quelque part !
:-)
a écrit le 02/07/2014 à 8:07 :
Un article sans intérêt pour une enquête dans intérêt paye avec nos impôts... Et pourquoi ça ?
a écrit le 02/07/2014 à 8:01 :
Je suis socialiste et j'habite sur la région parisienne où je loue 200 appartements environ, achetés lorsque j'étais responsable au sein d'une grande banque. Et pourtant, je m'enrichis notamment en ne payant pas du tout le montant d'imposition que je devrais acquitter. Vous savez pourquoi ? Je connais le chef de l' Etat et les amis du chef de l' Etat ne sont pas controlés par le fisc. Le plus fort, c'est que c'était pareil lorsque la droite de Sarkozy état au pouvoir. Les politiques eux aussi s'enrichissent et certains sont richissimes. Vous voyez, c'est facile de contourner la loi et les impots quand on est au pouvoir ou que l'on côtoie le pouvoir !
Réponse de le 02/07/2014 à 8:19 :
Commentaire délirant, c'est évident, mais dénonçant une vérité certaine! Le pouvoir pour ceux qui en sont proche permet un enrichissement sans commune mesure avec les possibilité du pays ! Les déclarations de patrimoine des élus, et des ministres en particulier, sont la pour prouver les mensonges sans vergogne de ces politiques !
Réponse de le 02/07/2014 à 12:07 :
dommage que certains confondent facilement jalousie avec lucidité, et ...justice !
a écrit le 02/07/2014 à 7:42 :
Est la classe moyenne en France s’appauvrit vitesse grand V...........
Réponse de le 02/07/2014 à 9:41 :
LA CLASSE MOYENNE C4EST QUOI ? POUR MOI C' EST DES RICHES QUI SE DISENT MOYENNEMENT RICHES ET CROIENT TOUT LE TEMPS ÊTRE PAUVRES !
Réponse de le 02/07/2014 à 10:32 :
Pour vous c'est la troisième classe.
Réponse de le 02/07/2014 à 14:30 :
La classe moyenne n'a s'appauvrit pas, elle se divise en deux , une qui s'enrichit, l'autre qui est rattrapée par la pauvreté
Réponse de le 02/07/2014 à 21:17 :
En France c'est la classe moyenne qui bloque les choses, son état d'esprit petit bourgeois ...
Réponse de le 02/07/2014 à 23:43 :
la classe moyenne? renseignez vous, il n'y en a , hélas, plus.........
Réponse de le 03/07/2014 à 3:44 :
Bof ... ! Et ensuite ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :