Moody's sur le point de dégrader la note de la France ?

 |   |  261  mots
L'agence Moody's s'était déjà inquiété de la fragilité de l'environnement politique.
L'agence Moody's s'était déjà inquiété de "la fragilité de l'environnement politique". (Crédits : reuters.com)
L'agence de notation aurait prévenu le gouvernement qu'elle dégraderait la note souveraine de la France vendredi, passant de Aa1 à Aa2, selon le quotidien économique "L'Opinion". Le gouvernement a toutefois déménti avoir reçu par Moody's une telle information.

L'agence de notation américaine Moody's aurait informé ce jeudi matin le gouvernement français de son intention de dégrader la note de sa dette souveraine, d'après une information divulguée par L'Opinion. Cette dégradation qui doit être annoncée officiellement vendredi ferait passer la note de la France de Aa1 à Aa2.

Le quotidien rappelle que l'agence de notation avait, lors de sa dernière note, souligné "la fragilité de l'environnement politique" français et les "incertitudes sur la capacité du gouvernement à mettre en place le pacte de responsabilité".

La révision à la baisse des perspectives de croissance et des objectifs de déficits publics la semaine dernière par le gouvernement, et la perte de la majorité absolue lors du vote de confiance au Premier ministre à l'Assemblée nationale, pourraient avoir motivé la décision de Moody's, indique L'Opinion.

Le gouvernement dément

Le gouvernement français a toutefois démenti avoir été informé par Moody's d'une telle dégradation de la note souveraine de la France. Le ministère des Finances s'est exprimé à ce sujet sur Twitter :

Des taux historiquement bas

Dans les faits, la France continue à emprunter sur les marchés internationaux à des taux historiquement bas, avec des taux à 1,32% à 10 ans. Les taux à 2 ans s'affichent à 0,021% après avoir évolué à des niveaux négatifs début septembre, signe que la confiance des investisseurs n'est pas entamée.

Le Président de la République sera probablement interrogé sur cette information cette après-midi à l'occasion de sa grande conférence de presse.

Article publié à 11h42, mis à jour à 12h49.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/09/2014 à 17:24 :
Les dégradations se poursuivent, l'Europe malthusienne à l'oeuvre... LEs anglais ont 1 point de croissance de plus depuis 1980, les allemands ont augmenté de 20 millions, que faisons-nous?
a écrit le 19/09/2014 à 17:21 :
Ne trouvez-vous pas que vendre les obligations à l'étranger, c'est une bétise? On incrimine l'austérité, laquelle, seulement le Japon a pu s'endetter à plus que ça, ils vivent à 120 millions sans blé ni riz et les américains ont 30% de plus. En quoi l'Europe est un bon système? On y réduit la population active, on veut faire un désert industriel en dépeuplement?
a écrit le 19/09/2014 à 17:09 :
Votre histoire de dégradation nous fait bien rire, est-ce la dégradation de l'économie ou bien du paysage national?

On entend parler en Ecosse d'un fort mouvement sécessionniste, de même en Espagne... notre crise économique est aussi politique... car nous sommes bien plantés, d'ailleurs si on lit la presse, on voit que la présidente de la FED parle bien d'un risque pour l'Europe, en effet, l'Europe est la lanterne rouge de la croissance mondiale!
C'est une zone qui pratique la spoliation systématique des jeunes dans l'emploi et qui empêche 60% des diplômés d'accéder à la vie active!
C'est une zone décadente avec une pauvreté et un chômage galopant, voyez la grèce à 25% de pauvres.
On appelle cela un modèle? ça cocotte...
Pour le QE, on rigole, comment faire profiter les fortunes dans leurs niches au détriment de la société. L'Allemagne fonctionne bien sans QE...
Pour les investissements, notre Etat est à combien déjà depuis des décennies?
On rend le PIB improductif... A quand des indignés français avec 50% d'abstention, y a de la marge...
On nous parle d'une bréjnevisation du régime, on joue à plinochiottes ou bien à plinochat?
Et pour le déficit, à quand la prochaine phlébotomie?
Voila l'incurie de l'Etat dans toute sa splendeur: il ne paye pas les pensions de retraite dans le nord, on oublie les allocations non payées pour cause de complexité!
L'aberration de l'Etat français nous fait bien rire: on fait des réduction téléphoniques pour des téléphones fixes aux sans domiciles... voila une crétinerie administrative!
Puisqu'on fait dans le mythomane anti jeune et anti croissance, dire l'Etat décrète la croissance, c'est comme dire que la Terre ne tourne pas ou que la lune est carrée...
Pour libéral social, on est dans les paroles, comme la relance à la française, c'est bidon!
Alors faisons un jeu de mots, cherchons un mot qui finit en on, indice: il est relatif aux actualités et il est relatif à un lieu en Europe...
Pour les agences, on postule pour un prunot? Gare à l'austérité qui vient alors que nous désindustrialisons et que nous faisons du logement cher et pénurie! En voila du progrès!
Conseil économique et social ça veut dire quoi, vampirisme social?
Il existe en Europe des partis pirates, de la pendaille type Moubarak qui bulle dans les palais à faire des pets de croissance!
A quand allons-nous vers 20G torix? a l'époque de Louis 16... au moins on avait de la brioche!
a écrit le 19/09/2014 à 12:46 :
Vous critiquez le commerce, vous oubliez qu'il a doublé depuis 1980...
Pour les agences, on voit la dette monter et on connait la suite... on baisse les retraites par exemple.
Pour l'industrie on nous dit qu'on a de bonnes infrastructures, certes des ronds-points, mais une basse industrie, un problème d'innovation... avec des ingénieurs employés à des tâches administratives...
Notre pib par tête se réduit, les américains ont 30% de plus... est-ce un modèle cette Europe du chômage chez les jeunes?
En Italie, c'est 10 milliards d'impôts en moins... et les pays en croissance ont réduit leur sphère administrative.
On annonce la poursuite du déficit, on devrait faire de la productivité dans l'Etat à prestations égales avec la révision des statuts.
Alors bon 3ème tiers, c'est bête de passer à côté de l'emploi et des baisses d'impôts, à 500 000 près... il faudrait cesser de tirer sur la population.
Et on fiscalise les heures sup des salariés, on n'est pas dans les grandes fortunes sur les niches, voila le mépris du travail!
L'Europe du sud cocotte le chômage et la misère!
On nous parle de forum de discussion, c'est pour faire un jeu de mots? Alors on pourrait jouer à chercher un mot? Indice:
relatif aux actualités et à l'histoire il finit en on. Par exemple en oire, on a foire ou bien montoire.
Et pourquoi ne pas faire un mouvement indignés français diplômés?
On n'est pas dans le 20G de croissance, du bon boeuf charolais à 20% matière grasse!
Si on en croît les sondages, comment carapater un énargot de croissance de sa coquille en sauce à l'aïl?
On postule pour les canons de Navarone des agences?
a écrit le 19/09/2014 à 11:32 :
Pas plus qu'Hitler ou Staline, la France n'a jamais respecté le traité de Maastricht qu'elle avait ratifié par référendum sous Mitterrand en 1992.
Au moins la Grande Bretagne a eu l'élégance et l'intelligence de rester en dehors de la zone euro ; mais si nous avions conservé notre monnaie de singe, le franc, où en serait-il ??
a écrit le 18/09/2014 à 22:40 :
Ces agences de notation ne sont qu’un moyen pour ceux qui sont réellement au pouvoir d’expliquer au bon petit peuple quelle politique ils doivent tenir. La politique qui sers leurs intérêts à eux bien entendu, pas celle du peuple.

Moody prétend que le pacte de responsabilité permettrait à la France de réduire sa dette. Ah bon ? Il va falloir qu’ils m’expliquent comment.

Résumons : nous, les français, offrons 60 milliards aux entreprises (40 pour le pacte + 20 pour le CICE). Bim. 60Mds de dettes en plus.

Qu’allons-nous récupérer ?

Des emplois ? Très exactement 0. Pourquoi embaucher puisqu’il suffit de faire du chantage à l’emploi, et de faire travailler plus en payant moins ?

Les dividendes et émoluments des dirigeants, eux, par contre, vont fortement augmenter, et irons, comme le reste de la fortune de ces nantis, dans les paradis fiscaux. Rien que cette année, les dividendes ont augmenté de 30% (je croyais que les entreprises allaient mal), le seigneur Gattaz s’est aussi augmenté de 30% (je croyais que les entreprises avaient des problèmes de marge …) …

Bref, une redistribution des richesses à l’envers. De ceux qui travaillent vers les rentiers actionnaires ou les privilégiés dirigeants.

Merci Moody. Au moins, nous savons ce qui va contre les intérêts des français, tout du moins des 99%.
a écrit le 18/09/2014 à 21:00 :
Ils n'ont pas écouté la conférence de presse de François Hollande...moi non plus.
a écrit le 18/09/2014 à 20:17 :
Très mauvais produits
Très mauvais ingénieurs-concepteurs
...
En 3 mots : de la daube !
a écrit le 18/09/2014 à 20:09 :
combien cela a coûté ce mauvais spectacle ?
les intermittents se plaignent mais avec ce genre de "produit culturel", il est normal que le public boude.
en résumé :
- la politique suivie est la bonne et finira par donner des résultats. Et ce, avant la Résurrection.
- la corruption autour de lui, c'est terminé. La haute autorité veille à ce que les corrompus n'intègrent pas son gouvernement. Il vaut mieux qu'ils dorment au Sénat ou au Parlement.
- la politique européenne va produire encore plus de "paquets" qui serviront à étiqueter mieux qu'hier vos boites de conserve.
- on va frapper avec nos derniers avions encore en état de marche et nos derniers pilotes valides l'IRAK une troupe de barbue décapiteurs dans le sable mais qui demanderont des allocations une fois qu'ils se seront rasés en France.
- quant à Valérie, c'est fini. Verseau - Lion, ça ne peut pas fonctionner et ce n'est pas l'astrologue Michel Sapin qui prétendra le contraire
...
a écrit le 18/09/2014 à 18:54 :
Vite un pacte c'est la solution.
a écrit le 18/09/2014 à 18:23 :
Notre (vraie) président s'apprête à dégrader la note de la France. Quel scoop, tout ça à cause d'un pays fragile, de n'être que la 5ème puissance mondiale, la guerre contre les terroristes au moyen orient qui risque de peser sur les comptes?! Non le pacte pour les grandes entreprises.... Si on ne savait pas qui dirige la France et le monde, maintenant on est fixé
a écrit le 18/09/2014 à 17:22 :
On se contrefiche de ces agences qui sont rémunérées par les entreprises qu'elles doivent noter ! Et pire, elles leur distribuaient des bons points la veille de la crise et de l'éclatement de la bulle spéculative.
C'est dire le sérieux de ces agences qui n'ont pas vu venir cette crise ! Et à chaque dégradation, on nous promet un tsunami, mais les marchés résistent, alors on se fiche de ces notations.
Les USA, responsable de la crise, qui distribuent des notes... mais quand finirons-nous par leur envoyer la bonne claque qu'ils méritent !
a écrit le 18/09/2014 à 17:17 :
On se contrefiche de ces agences qui sont rémunérées par les entreprises qu'elles doivent noter ! Et pire, elles leur distribuaient des bons points la veille de la crise et de l'éclatement de la bulle spéculative.
C'est dire le sérieux de ces agences qui n'ont pas vu venir cette crise ! Et à chaque dégradation, on nous promet un tsunami, mais les marchés résistent, alors on se fiche de ces notations.
a écrit le 18/09/2014 à 17:15 :
La souche Hollande peut déprimer un pays en 2 ans et le tuer en 5 ans.
Beaucoup plus dangereux que Ébola ce virus là.
La prochaine fois, faites vous vacciner avant d'aller dans l'isoloir.
a écrit le 18/09/2014 à 17:07 :
J'avais dit en commission de revaloriser l'ARS.
Cela aurait permis de redonner du pouvoir d'achat aux Français en cette rentrée difficile.
Réponse de le 18/09/2014 à 18:53 :
Vous avez des yeux et des oreilles, mais vous refusez de voir et d’entendre.
Les français, et tenez vous bien absolument tous les français car ils seront unis (c’est une affirmation péremptoire basée sur une intime conviction), ne veulent pas d’une revalorisation de l’allocation de rentrée scolaire (c’est une maman qui vous parle). Vous n’allez pas me dire, cher Monsieur, que vous ignorez les remises de la rentrée scolaire sur les écrans plats (d’après vous, pour quelle raison la rentrée est-elle une période importante pour le CA des fabricants d’écrans plats ?).
Les français veulent au fond ce dont ils ont besoin pour eux-mêmes mais avant tout pour leurs enfants, petits-enfants, arrières petits-enfants.
Si les politiciens s’y refusent, alors Raffarin aura raison : le gouvernement Valls sera le dernier avant le chaos/reset. Et j’ai également l’intime conviction que cette fois les choses ne vont pas bien se passer du tout pour les politiques et les banquiers. Je ne peux pas vous dire pourquoi ni comment, mais j’ai le pressentiment qu’ils seront poursuivis où qu’ils soient.
a écrit le 18/09/2014 à 17:05 :
Niveau de confiance dans Francois pour quelques jours.

Quoique après la conférence, il sera peut être deja tombé à 12%.
a écrit le 18/09/2014 à 16:28 :
La France emprunte car elle dépense trop et les impots ne rentrent plus...
Ne pas redistribuer, c'est la fin de la paix sociale (donc la guerre civile)
Mais avec 52% ne payant pas l'impot, un constat est plus qu'évident : les recettes de l'impot baissent en raison de l'accroissement des inégalités et de l'écrasement des salaires.
Vive l'ultra libéralisme, et les salaires chinois, baissons les salaires de 30%, c'est surement la solution...
Ou alors la solution c'est de changer de pays avant que ça s'écoule.
Réponse de le 18/09/2014 à 22:44 :
Ah bon ? 52% ne payent pas l’impôt ? Apprenez à compter. TOUT le monde paye des impôts. La TVA, vous connaissez ? Et vous voulez bien me rappeler combien la TVA rapporte ? Combien l’impôt sur le revenu rapporte ? L’IR ne sert qu’à payer les intérêts de la dette, détenus par les privilégiés dont les impôts ont fortement baissés ces dernières décennies.

Pour le reste, vous avez hélas raison. Mais, hélas, la gangrène du néo-libéralisme est généralisée. Il nous faudra lutter dans notre pays. Notre passé et nos idées sont de solides armes.
a écrit le 18/09/2014 à 15:21 :
qu'est devenu le grand emprunt ...pur perte ..
les tonneaux des dannaides..
les medias reste muets..
a écrit le 18/09/2014 à 14:48 :
L'austérité est la seule solution!!!!!
Le français refuse d'admettre qu'il vit 30% au dessus de ses moyens...
Il ne comprend pas qu'en continuant dans cette situation il ssera contraint de vendre sa maison pour financer son train de vie et la générosité de l'état francais
Réponse de le 18/09/2014 à 15:01 :
ok, on va donc vous enlever tout de suite 30% de vos revenus.
L'austérité est mortifère et aggrave les déficits dans un cycle bas, vous devriez le savoir, c'est la base en économie.
Réponse de le 18/09/2014 à 15:03 :
Non.
Ni l'austérité ni l'investissement massif ne sont la solution.
Nous ne sommes pas seuls, pensez-y.
Il faut des réformes austères ainsi que des investissements judicieux.
Réponse de le 18/09/2014 à 22:47 :
Pas forcément l’austérité. Le vrai problème, ce sont les inégalités. L’argent, il y en a, massivement, ce n’est pas un problème. Par contre, il est confisqué par quelques privilégiés, ceux pour qui roulent les Moody et compagnie.

Cette spoliation doit cesser. Il faut redistribuer massivement.

Ceci étant dit, vous avez raison sur un point : nous vivons au dessus de nos moyens. Mais pas de 30%. Plutôt de 300%. Petit rappel : le mode de vie d’un français nécessite entre 2 et 3 planètes.

Redistribuer sans, dans le même temps, adapter notre mode de vie est une autre impasse. Le problème n’est pas simple. Mais nous devons y réfléchir dès maintenant.

Résumons : très forte réduction des inégalités + changement radical de nos mode de vie vers bien plus de sobriété, vers un mode de vie généralisable à l’ensemble des habitants de notre planète.
a écrit le 18/09/2014 à 14:16 :
les etats pretende que les investisseurs se rue sur leur obligations d'etats...pour donner confiance aux epargnants afin que ceux-ci ce laisse tondre.
alors que ce sont ses memes etats qui se rachette leur propre obligations .
les investisseur ne sont pas aussi stupides pour preter a perte ,alors que dans le monde en devellopement ils pourait avoir facilement au moins du 5%
a écrit le 18/09/2014 à 14:10 :
C'est normal et meme souhaitable je dirais !
Sans la pression du marché, on ne reformera jamais l'Etat...il faut arreter la grande gabegie, et d'autant plus qu'on ne vit pas plus mal dans les autres pays europeens ou les depenses sont plus faibles !
a écrit le 18/09/2014 à 13:48 :
Moody's dégrade la note de la France... et donc, et alors ?
La France n'a que faire des notes de Moody's and Co.
Réponse de le 18/09/2014 à 14:00 :
Complètement d'accord, Le gouvernement français n'a pas a adopté une politique politique et budgétaire en fonction d'agences de notation qui n'ont ni impartialité, ni légitimité à le faire. Je rejoins aussi Jeanjean, que notre action économique ne plaise pas aux américains est bon signe d'une politique économique orientée sur le long terme (pour un américain, 2 ans c'est du très long terme...) plutôt que sur des résultats immédiats mais qui ne durent pas voir qui aggravent la situation.
Réponse de le 18/09/2014 à 15:46 :
libre a vous de ne pas vouloir vous soigner si le thermomètre vous dit que votre état de santé n'est pas bon. Mais, vous en devez en accepter les conséquences.
Réponse de le 18/09/2014 à 17:38 :
Mais il y a des solutions cher HLA. Je vous en donne un exemple.

Pour commencer on pourrait envisager que nos politiciens renoncent à leurs revenus pour devenir bénévoles (on imagine que beaucoup quitteraient le pays).

On ose procéder aux réformes nécessaires en arrêtant avec l’Etat providence pour tout.

Enfin, on aborde une question (qui pourrait fâcher, si elle n’est pas bien posée) auprès de nos retraités.
a écrit le 18/09/2014 à 13:00 :
Fière d'être français ! Si la finance nous saque c'est qu'elle a comprit que nous allions lui nuire. C'est un très bon signe. On le savait depuis longtemps déjà, la relance keynésienne sert les peuples et les petites entreprises, l'austérité sert la finance et le CAC40.
Réponse de le 18/09/2014 à 16:51 :
ben voyons.
Réponse de le 18/09/2014 à 17:43 :
Vous n'êtes pas fier d'être français HLA ?
Moi je suis fière d'être celte, je suis fière d'être française, je suis fière d'être européenne, et j'ai beaucoup de gratitude d'être encore de ce monde (car en théorie je n'avais aucune chance d'y être encore à ce jour).
a écrit le 18/09/2014 à 12:58 :
Qui oserait prêter a un client comme la France ??
Déficit depuis 35 ans baratin tous les jours
Réponse de le 18/09/2014 à 13:36 :
Les marchés prêtent parce que la France est le pays d'Europe qui a le plus d'épargnants, c'est une garantie pour eux.
Voir le post de tonton2 ci dessous
Réponse de le 18/09/2014 à 13:37 :
les même qui prêtent aux états unis, au japon, et a tous ces autres pays sur-endettés.

Quand vous avez trop d'argent, faut bien le placer quelque part...
Réponse de le 18/09/2014 à 13:50 :
Les encours d'assurance vie représentent 80% de la dette française!Vous vous souvenez de ce qui s'est passé à Chypre?

Reset sur l'épargne des français PROBABLE MAIS QUAND,
Réponse de le 18/09/2014 à 13:56 :
Sans la BCE et la FED on serait avec des taux a 6%
Réponse de le 18/09/2014 à 14:10 :
arreter avec votre desinformation...
trop d'argent..!! ??? ou , quand , comment ..!!
c'est la main droite qui prete a la main guauche ..
la bce fait tourner la rotative est fournie les banques a 0,015% qui en retour achete les obligation d'etat..
cela leur permet de ce refaire sur les perte sur chypre..
tu me gratte le dos je te gratte le tiens.
Réponse de le 18/09/2014 à 14:16 :
Pustekopf, le meilleur moyen d’échouer est d’avoir un plan et une finalité précise en tête. Souvent, un grain de sable inattendu survient ; il s’ensuit un enchainement d’aléas complètement surréaliste ; in fine l’arroseur est arrosé définitivement et irrémédiablement.

S’ils ne le croient pas, ils devraient.
Réponse de le 18/09/2014 à 14:55 :
Vous n'allez pas me croire. A l'instant où j'ai fini ces lignes.. une tempête de pluie.
Réponse de le 18/09/2014 à 15:12 :
ont se souvient aussi de ce qui c'est passer en france en 1800 avec la confiscation des 2/3...!!!
66% de perte pour les epargnants...!!
a écrit le 18/09/2014 à 12:50 :
Le mur de la faillite se rapproche de plus en plus.
Beaucoup de Français ne savent pas qu'en cas de crise, les banques sont autorisées à prélever les dépôts des épargnants directement sur leurs comptes.
Donc, si vous avez quatre sous, vous savez ce qu'il vous reste à faire..!
Réponse de le 18/09/2014 à 14:02 :
Si les français savent.

Mme Eva Joly a fait une tribune à leur attention sur Mediapart cet été (pendant qu'ils étaient en vacances, déconnectés).

Et s'ils font ce qu'ils envisagent fortement de faire, j'ai le sentiment que cela pourrait vraiment très très mal finir pour tous (car le problème réside dans le fait qu'ils ne s'embarrasseront pas à faire preuve de discernement dans les situations individuelles, avant de procéder à leur ponction).

Je vous invite à relire l'histoire des Jacquou le Croquant (ainsi que la théorie du hasard).
a écrit le 18/09/2014 à 12:33 :
Ca sent la grosse raclée qui approche.
a écrit le 18/09/2014 à 12:32 :
Allez, Flanby, ne livres plus les Mistral à la Russie et la note de la France en sera même augmentée !!! les masques tombent...
a écrit le 18/09/2014 à 12:31 :
Quelle crédibilité peuvent bien avoir les agences de notation depuis 2008 ?
a écrit le 18/09/2014 à 12:27 :
Hollande l' avait déjà annoncé en 2012 " le changement, c' est maintenant" , et oui en effet c' est bien maintenant et ce n' est que le début de la descente .....Partir, partir pour les actifs inventifs, les jeunes diplômés et les retraités aisés, c' est la seule solution de s' en sortir : c' est foutu ce pays socialiste.
a écrit le 18/09/2014 à 12:22 :
Il faut le rappeler aux Français.
Donc tout va bien.
Dormez aussi sereinement que nos sénateurs (honnêtes ou corrompus).
a écrit le 18/09/2014 à 12:15 :
La dette de la France est couverte en dernier ressort par les économies des français... Donc les prêteurs prêtent et le gouvernement continue à dilapider vos économies pour se faire réélire...
Réponse de le 18/09/2014 à 12:23 :
Vos économies à vous sont aux îles caïman ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :