Les 10 points à retenir du discours de François Hollande

 |   |  1022  mots
François Hollande s'est félicité des réformes mises en place. Si nos institutions ont établi la durée de 5 ans, c'est parce qu'elles savaient qu'elle permettait de tenir bon contre vents et marées afin de faire ce qui est bon pour le pays.
François Hollande s'est félicité des réformes mises en place. "Si nos institutions ont établi la durée de 5 ans, c'est parce qu'elles savaient qu'elle permettait de tenir bon contre vents et marées afin de faire ce qui est bon pour le pays". (Crédits : Capture d'écran)
La Tribune résume le discours du président de la République lors de la conférence de presse tenue à l'Elysée ce jeudi 18 septembre. Extraits.

François Hollande s'est montré grave et combatif jeudi 18 septembre en ouverture de sa quatrième grande conférence de presse de rentrée, évoquant longuement l'Irak, où la France s'apprête à lancer un "appui aérien" contre le groupe Etat islamique (EI).

Le chef de l'État, au faîte de son impopularité (13% selon le baromètre Ipsos-Le Point), s'est exprimé dans la salle de fêtes de l'Elysée devant plus de 330 journalistes de la presse française et étrangère. Il n'a pas fait salle comble, contrairement aux trois précédentes grands-messes.

Costume bleu, front ruisselant, ton grave malgré quelques traits d'humour habituels, François Hollande a ouvert la conférence par un propos liminaire de 43 minutes. La situation internationale a occupé une grande partie de cette déclaration introductive davantage axée, lors des exercices précédents, sur la politique économique.

Le président a également évoqué l'épidémie de virus Ebola, le conflit israélo-palestinien avant d'aborder la situation ukrainienne et les sanctions à l'encontre de la Russie. Il a également souhaité que le "fardeau" des efforts de Défense soit "partagé" au sein de l'Union européenne, alors que la France est engagée sur plusieurs théâtres d'opérations.

  • Une réorientation de l'Europe

Ensuite, François Hollande a plaidé, comme il le fait depuis deux ans, pour une "réorientation de l'Europe" pour que "le retour nécessaire aux équilibres budgétaires s'adosse à une véritable politique de croissance et d'emploi", alors que son gouvernement a fini par repousser de deux ans, à 2017, son objectif d'un retour des déficits publics à 3% du PIB.

  • Aller plus loin avec l'Allemagne

François Hollande souhaite aller "plus loin" avec l'Allemagne en matière d'intégration, se disant favorable avec Berlin à une Europe à plusieurs vitesses, et a mis en garde contre "l'enlisement" économique sur le continent:

"La France est prête à de nouvelles initiatives (...) pour aller plus loin avec l'Allemagne dans des politiques intégrées, comme la transition énergétique, le numérique et les infrastructures" (...) "nous sommes prêts à dire que nous sommes favorables à une Europe à plusieurs vitesses où le couple franco-allemand doit être le moteur de cette intégration"

  • Le danger d'un scénario de fin de croissance

Évoquant d'autre part la situation économique en Europe, le président s'est inquiété du "danger" d'un "scénario de fin de croissance" sur le continent, tout en estimant que la position de la France "commençait à être entendue".

"Le danger, a-t-il souligné, c'est l'enlisement des économies européennes dans la stagnation. C'est-à-dire un scénario de fin de croissance, l'austérité budgétaire se conjuguant avec un niveau élevé de l'euro et la faible inflation s'ajoutant à la faible croissance".

  • La France fait des efforts: 50 milliards d'économies

"Le sommet de la zone euro du 24 octobre prochain sera l'occasion pour la France de faire valoir sa position. La France parle dans l'intérêt de l'Europe. Elle va faire 50 milliards d'euros d'économies, c'est difficile, mais elle ne fera pas davantage car ce serait mettre en péril la croissance".

  • La France ne peut pas aller plus vite que l'Allemagne:

"Qu'on ne nous demande pas de faire en 5 ans ce que nos amis Allemands ont réalisé en plus de 11 ans et dans un contexte beaucoup plus favorable. On ne peut pas nous demander de faire deux fois mieux et deux fois plus vite. L'Europe a besoin de la France, deuxième économie. Elle est prête à de nouvelles initiatives avec Allemagne".

  • "Beaucoup a été fait"

"ll y a un peu plus de deux ans, je suis arrivé aux responsabilités du pays avec une croissance nulle et un pays en faillite, un constat que je n'ai pas inventé, tous les rapports le disent. Ce qui compte c'est ce qui a été fait - beaucoup a été fait - et ce qui va se faire, avec le gouvernement de Manuel Valls".

  • Soutenir la compétitivité et les entreprises:

"Mon seul objectif : que la France retrouve toutes ses forces pour reprendre sa place dans la mondialisation (...), pour que les Français vivent mieux à la fin de mon quinquennat. C'est pourquoi j'ai fait des choix : le choix de la compétitivité (soutenir les entreprises c'est soutenir ceux qui y travaillent) est un choix irrévocable, est le sens du Pacte de responsabilité".

"Ce choix n'est pas facile devant les Français, ni devant la majorité. Ces choix ne sont pas faciles car ce qu'on consacre financièrement aux entreprises, on ne le met pas du coté des ménages..."

  • Maitriser la dépense publique :

"J'ai fait le choix aussi de maitriser la dépense publique. Ces efforts, aucun gouvernement précédemment ne les avais réalisés. J'ai fait le choix de la justice sociale, de la santé, mieux remboursée".

  • A mi-mandat, François Hollande a en outre estimé que la durée quinquennale de la gouvernance présidentielle était nécessaire :

"Je suis au milieu de mon mandat. Le but n'est pas d'attendre. Mon devoir est, avec le gouvernement qui a toute ma confiance, mon Premier ministre Manuel Valls, de mener toutes les réformes utiles. Si nos institutions ont établi la durée de 5 ans c'est parce qu'elles savaient qu'elle permettait de tenir bon contre vents et marées afin de faire ce qui est bon pour le pays". (...) "Je crois en la France". () "Mon seul souci est de mettre la France en avant". (...) "Je n'ai pas d'autre ambition que de servir mon pays, de préserver notre rang, et le rayonnement de la France".

  • Aucune information sur Moody's

Par ailleurs, François Hollande a affirmé jeudi qu'il ne "savait pas" si l'agence de notation Moody's allait baisser vendredi la note de solvabilité de la France, et a tenu à relativiser les conséquences d'une éventuelle dégradation.

"Je ne sais pas ce que fera l'agence Moody's", a-t-il dit lors de sa conférence de presse semestrielle, indiquant que malgré plusieurs baisses de note par les agences "jamais, jamais l'Etat (n'avait) emprunté à des taux aussi bas", et concluant: "ce n'est pas l'agence de notation qui m'inquiète".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/10/2014 à 8:53 :
tout les jours sur tf1 les artisans cherchent du personnel des emplois a prendre mais ont est
tellement bien a profiter du sociale qu'il faut mieuux penaliser ce qui travaille ouqui ont travailler
a écrit le 21/09/2014 à 19:30 :
SAYANIM, moi le sans dents je dis mensonges à répétitions, les énarques on leur a appris à mentir avec le sourire le plus sincère, voilà à quoi sert les vertus enseignées à l'école à nos enfants, faite ce que je dis pas ce que je fais. Pour la grandeur de la France on rigole, des millions de chômeurs, des terroristes Djihadistes financés par la France, une honte ce Monsieur aux services des mondialistes qui nous emmène en guerre, qu'il y aille lui la faire la guerre, montre nous nous ton courage et après je te suivrais....
a écrit le 20/09/2014 à 21:30 :
"Ce choix n'est pas facile devant les Français, ni devant la majorité. Ces choix ne sont pas faciles car ce qu'on consacre financièrement aux entreprises, on ne le met pas du coté des ménages..."
en revanche faire la guerre, ça c'est facile et dans mes cordes...
a écrit le 19/09/2014 à 17:46 :
bjr je suis du cgo bzv,je pense que les francais devraient faire encore confiance a leur presiden,qui selon moi est plus responsable que sarkozy,et meme le reconduire en 2017.
a écrit le 19/09/2014 à 17:41 :
bjr je suis du cgo bzv,je pense que les francais devraient faire encore confiance a leur presiden,qui selon moi est plus responsable que sarkozy,et meme le reconduire en 2017.
a écrit le 19/09/2014 à 16:52 :
Ce qu on attend de hollande c est qu il nous dise la verite de ce qu il fait et ce qu il pense,

Quels sont mes repas d aujourd hui accompagnes de quels grands crus classes, quelles nanas je ... ce matin, cet apres midi et ce soir.
Ca suffit de nous mentir.
a écrit le 19/09/2014 à 14:55 :
La photo de Hollande illustre bien sa politique : il est perdu et il ne comprend pas la question
a écrit le 19/09/2014 à 14:50 :
La seule politique de Hollande c'est d' ATTENDRE QUE LA REPRISE VIENNE.

Les autres pays d’Europe sont déjà en train de reprendre. C'est la France qui devait être la locomotive de la reprise, et non pas le wagon de queue.

C'est un mensonge de dire que la FRANCE ÉTAIT EN FAILLITE en début 2012.

En tant qu'industriel, je peux dire que nous étions en début de mandat de Hollande très bien positionné par rapport aux autres pays. Certain pays enviaient la position de la France qui ne s'était que faiblement dégradée pendant la crise, qui n’existait pas pour Monsieur Hollande ( encore un autre mensonge de notre président).

Le jour où les français ne supporteront plus les mensonges aussi gros, alors le pays sera sauvé. Nous n'avons que les politiques que nous méritons, avec les résultats mérités.
Réponse de le 07/11/2014 à 15:07 :
Pour l'avoir vécu dans mon pays d'origine, il n'y a rien de pire pour une démocratie qu'un président, même très impopulaire, ne parvienne à compléter son mandat: le pays pourrait tomber dans une espiral diabolique...
A qui dirait: "ils l'ont voulu, ils l'ont eu" ou "ils l'ont voté et c'est bien fait pour eux"
Il faut lui répondre: Trop tard pour régler des comptes, maintenant nous devons tous y contribuer et aider le Président.
a écrit le 19/09/2014 à 14:35 :
L'oligarchie pseudo-démocratique et matérialiste va débrancher Hollande dans 6 mois pour ne pas laisser la chance aux forces patriotiques de se préparer à la victoire.
a écrit le 19/09/2014 à 14:34 :
N'y aurait-il aucun Bescherelle dans les vastes bureaux de La tribune ?
Voici une idée de recette budgétaire inépuisable : une taxe sur les fautes d'orthographe des journalistes !
a écrit le 19/09/2014 à 14:08 :
Mr Walls aussi va écrire ces mémoires Le titre du livre ..EUH ....
a écrit le 19/09/2014 à 14:07 :
Bientôt il va écreire ces mémoires, un livre de 300 pages, le titre MOI, et à chaque page... moi..moi...moi...moi...c' est pas facile....c' est pas facile....c' est pas facile.... c' est pas facile... et l' avantage même les petits qui sont en CM1 pourront le lire !!!!!
a écrit le 19/09/2014 à 13:50 :
Son discour était lamentable, toujours pareil , toujours en train de se justifier sur son bilan désastreux !!! Et puis la plus grande déception de cette conférence de presse se sont les journalistes , avec des questions à la limite du primaire !!! Mr le président pourquoi ne prennez vous pas un parapluie quant il pleut !!! La honte !!! Mr le président allez vous vous représenter en 2017 !!! La honte !!! Aucune question sur la délinquance, sur le chomage, sur la fraude fiscale à la sécu et j' en passe !!!!!
a écrit le 19/09/2014 à 13:44 :
virez le !
a écrit le 19/09/2014 à 12:10 :
Bravo M. Hollande! Perso, je le soutiens à 100%. Il est cohérent.
Réponse de le 19/09/2014 à 13:20 :
Comme lui, vous avez fait l'école dur rire, c'est ça?
Réponse de le 19/09/2014 à 13:47 :
C' est pas facile..c' est pas facile... 7 fois dans son discours !!! Vous appelez ça cohérent !!! Je vois que vous ne devez pas avoir de mal à boucler les fins de mois comme beaucoup DE TRAVAILLEURS, je ne parle pas de ceux qui vivent mieux avec des aides permanentes..
Réponse de le 19/09/2014 à 13:58 :
Mon pauvre mr il faut vous lancer dans l' humour, votre voie ai toute tracée !!!!
a écrit le 19/09/2014 à 11:49 :
Moi président, finalement c'est pas facile: Pour ma part voilà, ce que j'ai retenu.
Réponse de le 19/09/2014 à 13:52 :
Pendant sa campagne nous n avions pas un futur presidentmais un bonimenteur
Notamment lors e son meeting
Moi president .personnellement Il m a bien amusee
Mais comme un amuseur de foire qui vent du vent du vent et du vent
Réponse de le 19/09/2014 à 13:56 :
ça n' a pas été facile de supporter les questions idiotes des journalistes..... Mr le président pourquoi ne prenez vous pas un parapluie quant il pleut !!!! Minable !!!! Mr le président le livre " pour ce moment " vous a t' il fait du mal !!! Minable !! Pendant ce temps la .. les gens se font poignarder chez eux, un mort ou plus chaque jours à l' arme blanche, mais aucune questions sur ce sujet, la fraude fiscale à la sécu 25 milliards par an ... là encore aucune questions des journalistes, alors virons ces incompétents ou ces vendus au pouvoir, n' oublions pa
a écrit le 19/09/2014 à 11:28 :
LA CROISSANCE DES PAYS DEVELOPPE EST EN BERNE C EST NORMAL? LA CROISSANCE SE FAIT DESORME DANS LES PAYS ERMERGENTS C EST NORMAL? LAISON LE FINIR SON MANDAT PARCEQUE C EST NORMAL? EN HOMME NORMAL IL NE DEVRAIS PLUS SE REPRESENTE C EST NORMAL? MAIS LES PROCHAINS PRESIDENT NE FERONT PAS MIEUX C EST NORMAL? //CAR LE MONDIALISME CHANGE TOUS? EST SI ON NE TROUVE PAS DE SOLUTION AU MODIALISME ?ON VA DANS LE MUR???
a écrit le 19/09/2014 à 11:09 :
Après notre Sarkozy national qui disait "vous allez voir ce que vous allez voir" et on a rien vu, notre Hollande national nous dit "je sais pas trop quoi faire, p'être bien que ça va pas rigoler" et on le voit. Bref, que des nains de jardin...
a écrit le 19/09/2014 à 10:55 :
A quoi a t-elle servi sa conférence ?

Il devrait faire une 2ème conférence pour expliquer les objectifs de la 1ère.
a écrit le 19/09/2014 à 10:38 :
il y a que les élus qui y trouvent leurs comptes .
a écrit le 19/09/2014 à 10:26 :
Je suis étonné que ses conseillers ne lui ont pas encore dit ce tout le monde pense et dise out haut : DÉMISSIONNE. Parce que si ça explose c'est lui que l'on ira cherche en premier... et pas avec des bouquets de roses.
a écrit le 19/09/2014 à 10:12 :
Mon réfrigérateur un vendredi soir : d'un vide spatial et froid
a écrit le 19/09/2014 à 10:08 :
Ne s'improvise pas pompier qui veut! Surtout avec un petit seau et petite pelle de plage!
a écrit le 19/09/2014 à 9:50 :
et hier, il a synthétisé du vide.
Ce n'était pas évident et sans doute que les équipes du CERN seront intéressées par les résultats de cette expérience à frissons.
La fusion de la bêtise et du déclin est plus que jamais en passe d'être trouvée.
a écrit le 19/09/2014 à 9:39 :
Concernant la dégradation par Moody’s de la note de la France, nous verrons bien aujourd’hui….mais en l’occurrence…chaque agence de notation informe la veille de la modification de sa cotation les pays concernés……si nous vérifions ce jour une modification de la note de la France, qui ne peut malheureusement être qu’à la baisse, cela voudra dire que le « résident Hollande » qui restera à l’Elysée jusqu’à la fin de son mandat est UN MENTEUR
Réponse de le 19/09/2014 à 10:54 :
Ça, on le savait déjà !
Réponse de le 19/09/2014 à 12:11 :
De tous, c'est le plus honnête je pense. Sarko? Le Pen? Des petits anges?
Réponse de le 19/09/2014 à 14:02 :
On ne juge pas quelqu' un qui n' a pas été encore au gouvernement, est-ce que vous dans votre travail vous ête compétent... à voir !!!!
a écrit le 19/09/2014 à 9:29 :
Aucun cap , je ne critique paq uniquement hollande, la droite ferair pareil. Il faut qqun qui explique mieux les choses et avec une vision a 10 ans au moins
a écrit le 19/09/2014 à 9:01 :
Pour moi, le onzième point a été de voir Hollande entonner sous forme d'anaphore, la version élyséenne de " c'est pas facile de ..." de Carole Arnaud. C'était ... boulversifiant !
http://www.youtube.com/watch?v=lM20kTe4O0E
a écrit le 19/09/2014 à 8:58 :
C'est pas de ma faute, c'est de la faute d'Angela !!!!!!!!!!!!
a écrit le 19/09/2014 à 8:54 :
comme dans ' Podium', avec benoit poolevoerde ! """ Offensive, je choisis la formule offensive"" !!!! presque aussi drole, d'ailleurs!
a écrit le 19/09/2014 à 7:32 :
Que de l'autosatisfaction, de la suffisance narquoise et de la morgue mais pas de vision, pas de perspective, pas de décision, pas d'action pour ce "résident de la République". Je suis franchement inquiet pour la suite car nous avons mangé depuis longtemps notre pain blanc et ces deux ans et demi n'ont servi à rien si ce n'est d'enfoncer le pays plus avant dans les déficits et la récession et de baillonner la légitime colère du peuple français. Il est temps que FH tire les leçons de son échec retentissant et se démette !!!
a écrit le 19/09/2014 à 6:58 :
Moi je !!
C'est la faute des autres !!
Demain ou alors après demain des économies !!
Le petit chef de guerre
Comme d'habitude RIEN pour les français
Ils sont satisfaits d'eux alors on continue ! Le mur approche !!!!!
Réponse de le 19/09/2014 à 14:05 :
Bientôt il va écrire ces mémoires, un livre de 300 pages avec à chaque page...moi..moi...moi... c' est pas facile....c' est pas facile .... c' est pas facile... c' est pas facile !!!! Les petits pourront le lire FACILEMENT !!!!!
a écrit le 19/09/2014 à 6:55 :
Tout d’abord nous avons vu mais cela est une habitude de notre république monarchique et bananière César au pupitre et les vassaux de la république qui lui doivent tout assis les incompétents ministres secrétaires d’état qui nous abreuvent de discours sortis de chez Mme Irma. Nous voyons la encore que le Président reste un monarque . Je note également que le Président préfère parler et « dialoguer » avec la presse qu’avec les sans dents. Ces deux remarques prouvent une nouvelle fois ce décalage de la présidence avec les citoyens cet exercice montre en fait un certain mépris pour l’électeur à qui il refuse le dialogue. Enfin sur le discours on notera une nouvelle litanie après « le changement c’est…., « moi Président… » nous avons une nouveauté « ce n’est pas facile« . Quelle médiocrité voilà un homme qui dirige un pays qui souffre!!!! d’un manque de facilité. Il a voulu la place mais croyait-il que c’était une promenade de santé. Comme à son habitude décevant et surtout une conférence inutile car elle avait un goût de je ne sais pas où je vais. Mes réformes, difficiles à trouver car il confond annonce et mise en place, sont-elles bonnes « je ne sais pas l’avenir le dira« , ouah voilà la gouvernance de la France , cette conférence montre combien le pouvoir est entre les mains d’un homme qui n’est pas à sa place. Il ira jusqu’au bout car le peuple l’a désigné oui il a raison mais le peuple des sans dents des illettrés celui qui paie et ne se pavane pas dans les salons pour ne rien dire, peut aussi lui demander de partir.
a écrit le 19/09/2014 à 5:42 :
tout va très bien madame la Marquise ....
a écrit le 19/09/2014 à 4:55 :
qu'est ce qui va si mal dans notre pays?personne n'est vraiment capable de le dire.les soins sont assurés,les retraites payées,deux mois de congés payés,le chomage contenu,la croissance repart.les français feraient mieux de regarder autour d'eux ,ou tout semble aller moins bien.la france a fait(sur le dernier trimestre) 0.2%de croissance de plus que l'allemagne ,le champion mondial.pas mal quand meme.bravo monsieur Hollande,continuez,les français vont finir par se rendre compte de votre action.il n'y aura pas d'alternance en 2017,le trio Sarko -Copé-Balkany n'enchante plus les français
Réponse de le 19/09/2014 à 6:16 :
Il doit y avoir de sacres bons produits qui tournent au PS !
Réponse de le 19/09/2014 à 7:35 :
Vous devez faire partie de l'écurie gouvernementale et être payé pour débiter des commentaires aussi décalés de la réalité que nous vivons.
Réponse de le 19/09/2014 à 8:44 :
je partage entièrement l'avis d'élu ps. C'est juste que la majorité silencieuse se reveillera et verra bien que de l'autre coté, c'est bien pire....
Réponse de le 19/09/2014 à 9:21 :
Tous ceux qui souffrent t'enverrons la facture le jour venu
Réponse de le 19/09/2014 à 9:50 :
Qui paie la sécurité sociale, les allocations chômages ,les retraites etc.......
Le contribuable comme toujours.
Réponse de le 19/09/2014 à 14:12 :
Attention de ne pas vous retrouver sans dents à force de dire des âneries !!
Réponse de le 19/09/2014 à 14:17 :
N' oubliez pas de dire ...le contribuables QUI TRAVAILLE, pour les retraités ils ont cotisés pour beaucoup 44 voir 45 années alors ils ont largement contribués à remplir les caisses de la sécu!! Ou va l' argent des retraités qui meurs après 1 ou 2 ans après avoir pris la retraite ??? Là personne en parle !! Ce sont des milliards qui rentrent dans les caisses, pour redistribuer à des fénéants qui profitent du système, et qui ne travailleront jamais, la vie est trop belle avec ces aides permanentes !!!!!
a écrit le 19/09/2014 à 1:05 :
croissance zero pour l'anne
a écrit le 18/09/2014 à 23:31 :
il semble en panne depuis 2012 et pour l'instant encore que des promesses après autant de désastres .Je voudrai pas rouvrir la plaie , misa Il va falloir vérifier leurs diplômes à tous .
Réponse de le 18/09/2014 à 23:50 :
A Cambadelis aussi ?
a écrit le 18/09/2014 à 22:45 :
Discours fade, terne et sans innovation. L'écroulement est proche...
Merci la gauche bobo ecolo gaucho qui gouverne depuis mai68.
a écrit le 18/09/2014 à 22:32 :
La salle n'est pas comble, même les journalistes n'ont plus rien à faire de ses balivernes. Il fait perdre du temps à tout le monde, qu'il parte au plus vite.
Réponse de le 18/09/2014 à 22:38 :
Mais qui a élu un pompiste (qui ne sait faire que de la distribution à sa clientèle) alors que le moteur est en panne et qu'il faut un mécanicien !!??
a écrit le 18/09/2014 à 22:20 :
« Soutenir les entreprises, c’est soutenir ceux qui y travaillent ». Ah bon ? J’espère qu’il n’y croit pas, car c’est bien évidemment faux.

Soutenir les entreprises, c’est augmenter le salaire du patron de 30% et les dividendes des actionnaires de 30%. Les entreprises n’augmenteront pas leurs salariés et n’embaucheront pas. Pourquoi le ferait-elle puisqu’elles parviennent déjà à répondre à leurs carnets de commande dégarnis.

Et qui irait leur commander quelque chose, puisque toute la richesse est confisquée par une minorité ? Discours bien naïf.

Enfin, toujours cet antienne de la croissance. Comme tous les dirigeants, ceux-ci n’ont pas compris qu’elle ne reviendra jamais dans nos pays. Notre planète n’en peut plus. Il faut changer de disque et repenser nos sociétés afin d’y réduire très fortement les inégalités tout en vivant bien plus sobrement.
Réponse de le 18/09/2014 à 22:54 :
Pourquoi les clients potentiels achètent ils ailleurs que chez nous? La terre ne s'est pas arrêtée de tourner non? Sur quelle démonstration implacable est basée l'affirmation "Il n'y aura plus jamais de croissance"? On passe d'un excès à l'autre dans l'appréciation de la crise. Tout ce qui est avéré aujourd'hui c'est qu'on a pas le casting pour nous en faire sortir plus vite, aucune réforme réelle n'est faite parce qu'il faut réformer c'est l'Etat et nos politiques n'ont aucune autre vision que leur carrière. Ce qui est le plus énervant c'est que tant qu'à faire, pour en être à 13% il aurait pu se mettre à dos plein de gens en réformant pour de vrai car c'est toujours impopulaire. Mais non, il n'a rien foutu et il est à 13%. Ce type n'a rien à faire là ou il est, il est trop petit pour le costume. Et qu'on aille pas pleurer sur la forme de notre constitution: quand on n'a pas la bonne équipe, c'est pas l'emballage qui va changer quoi que ce soit.
Réponse de le 19/09/2014 à 0:27 :
j'aime bien votre discours TH-Gemini... surtout la fin: "Notre planète n’en peut plus. Il faut changer de disque et repenser nos sociétés afin d’y réduire très fortement les inégalités tout en vivant bien plus sobrement." ... Ce qui se produit à notre échelle d'un pays, se traduit également à travers le monde entier... et "vive sobrement", est tout à fait envisageable et faisable... même dans l'immédiat si les politiques s'y mettent (bon, je rêve)
Réponse de le 19/09/2014 à 6:24 :
Quand vous aurez compris que le mot entreprise ne veut pas dire que CAC40, on aura fait une bonne partie du chemin. Nous avons de formidables PME mais elles ont du mal a percer a l'international car elles souffrent d'un déficit d'image a cause des gens qui gouvernent le pays et d'un problème de compétitivité a cause d'un niveau de prélèvement trop élevé. Cordialement, un dirigeant de PME qui se défonce tous les jours pour faire avancer sa boîte !!
a écrit le 18/09/2014 à 21:55 :
"ce qu'on consacre financièrement aux entreprises, on ne le met pas du coté des ménages" dites-vous "PARADOXE" à quoi sert cet argent alors ???????
Signé un Economiste Honoraire
Réponse de le 18/09/2014 à 22:27 :
Allons-y jusqu'au bout : taxons les entreprises à 100%, ca rendra les ménages plus riches !! (non ? Votre logique ne tiendrait pas la route ? Il faudrait limiter la saignée pour rendre le prélèvements douloureux mais non mortel ?... c'est ce que subit tout entrepreneur aujourd'hui !)
Réponse de le 18/09/2014 à 22:55 :
De quoi vous vous plaignez votre garage en carton n'est pas taxé. En plus vous devriez déjà être au lit il est tard. Vous avez eu droit au Bisounours il n'y aura pas BABAR.
Réponse de le 18/09/2014 à 23:24 :
Pour avoir des emplois il faut des entreprises et des patrons
Réponse de le 19/09/2014 à 0:02 :
Des entreprises, oui. Des patrons, pas forcément...
Réponse de le 19/09/2014 à 8:05 :
Bien sur un connais beaucoup d'entreprises sans patrons.... Vous faites certainement partie des gens très moteur dans la votre si le travail vous a atteint...
Réponse de le 19/09/2014 à 14:04 :
Votre garage en carton il en est où. Ne me dites pas que vous payez des taxes. Peut être sur le parc autos, avec les grèves air France est preneur.
a écrit le 18/09/2014 à 21:41 :
"ce qu'on consacre financièrement aux entreprises, on ne le met pas du coté des ménages" dites-vous "PARADOXE" à quoi sert cet argent alors ???????
Signé un Economiste Honoraire
a écrit le 18/09/2014 à 21:19 :
Maintenant il reste les toilettes de l'Elysée pour s'exprimer.
a écrit le 18/09/2014 à 21:08 :
Sur la photo il fait partie des sans dents.
a écrit le 18/09/2014 à 20:58 :
Une initiative franco allemande pour plus d integration? l horreur pour les allemands qui essaient de trouver des alternatives a ce partenaire si peu fiable qu est la france.
a écrit le 18/09/2014 à 20:49 :
Deux heures de calinothérapie infantilisante . Les ministres se retenaient pour ne pas s'endormir.
Quand il s'excuse d'être trop technique en parlant d'un taux de TVA à 0,40%, puis rectifiant tout de suite par 0,4%, Il prend les français non pas pour des illettrés, mais pour des c....
a écrit le 18/09/2014 à 20:48 :
ce que l'on peut retenir c'est qu'il veut aller jusqu'au bout ! même si ça va très mal dans le pays ! c'est à nous tous d'y réfléchir .
Réponse de le 18/09/2014 à 22:32 :
et il fera ce que d'autres n'ont pas fait avant lui
a écrit le 18/09/2014 à 20:33 :
On vous promettra pas les toujours du grand soir. Mais juste pour l'hiver à manger et à boire
a écrit le 18/09/2014 à 20:31 :
"la France s'apprête à lancer un "appui aérien" contre le groupe Etat islamique (EI)." Pour ça il y a des sous. Pour moi 0.27 d'euros par jour pour un homme qui a travaillé 42 ans.
Réponse de le 18/09/2014 à 21:21 :
Là faut m'expliquer comment vous ne pouvez avoir que 0,27 euros par jour en ayant bosser 42 ans , ça fait 8,1 euros par mois !
Réponse de le 18/09/2014 à 21:35 :
la france n as plus un sous , sauf pour faire la guerre en Lybie , au Mali en Syrie en irak etc..., comme pour les banques lorsqu elles manquaient de liquiditees miracle les politiques arrivent a trouver de l argent
Réponse de le 19/09/2014 à 6:26 :
Je précise. 830 euros de retraite + ce qui vient d'être annoncé pour revaloriser les petites retraites.
a écrit le 18/09/2014 à 20:20 :
Il veut de nouveau un délai pour atteindre les 3%, il rêve. Nos partenaires et plus particulièrement l'Allemagne ne vont pas nous loupés ...Que les socialistes prennent leurs responsabilités!
a écrit le 18/09/2014 à 20:02 :
"ll y a un peu plus de deux ans, je suis arrivé aux responsabilités du pays avec une croissance nulle et un pays en faillite, " faux la croissance était de 2% en 2011. le déficit baissait. là la croissance est nulle et le déficit augmente
Réponse de le 18/09/2014 à 20:30 :
Il serait intéressant de donner les chiffres des déficits budgétaires!

Peut-être avez vous des choses à cacher?
a écrit le 18/09/2014 à 19:45 :
Des mots creux, des mensonges, des "demain on fait 50 milliards d'économie", dans la lignée des "demain on rase gratis"
L'incapacité à son comble, la démonstration de l'incompétence totale
Réponse de le 18/09/2014 à 20:08 :
Mensonges et esbroufe habituels: j'ai fait : c'est faux rien n'est encore écrit, qu'il s'agisse du pacte de responsabilité, des réductions des déficits, de la réduction des impôts, etc, etc
C'est un menteur né qui ne changera pas, et dire j'ai fait ma part, maintenant c'est aux allemands de faire un effort.......il faut être particulièrement gonflé. J'ai hâte de lire la presse allemande demain matin !!!!!
a écrit le 18/09/2014 à 19:44 :
Que du baratin !!!
Il n a rien fait depuis 2 ans sauf des impôts
Dans 3 jours on aura oublié se fade exercice sans perspective et sans annonce
La fête continue sur le Titanic !!
a écrit le 18/09/2014 à 19:42 :
sacré hollande très bon..il a renvoyé les adversaires dans les cordes..
a écrit le 18/09/2014 à 19:10 :
Grave et combatif ? Ce qui sautait aux yeux, c'est qu'il était mal, très mal... En même temps, rien ne va pour ce pauvre Hollande : le boulot, son ex qui l'a laminé... et pour couronner le tout, il vient de se faire larguer pas Gayet à cause du bouquin de son ex. Aie, aie, aie !
a écrit le 18/09/2014 à 19:04 :
Un grand vide sur rien, aucun intérêt.
a écrit le 18/09/2014 à 18:55 :
Les illettrés étaient ils sans dents ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :