Logement : Hollande annonce un plan pour les classes moyennes

 |   |  398  mots
Le nouveau plan pour loger les classes moyennes permettra-t-il de détendre la pression sur le logement social
Le nouveau plan pour loger les classes moyennes permettra-t-il de détendre la pression sur le logement social (Crédits : reuters.com)
Un grand plan pour construire 25.000 logements à destination des classes moyennes a été annoncé par le chef de l’Etat ce lundi 15 septembre.

Gros coup de pouce pour le logement des classes moyennes. François Hollande a annoncé lundi que l'Etat et la Caisse des dépôts (CDC) allaient financer pour 1,9 milliard d'euros la construction de 25.000 logements à destination des classes moyennes, dits intermédiaires, dans les cinq ans à venir, lors d'assises du financement et de l'investissement réunies lundi à l'Elysée.

Un milliard d'investissement de l'Etat

"L'Etat va utiliser le produit des cessions d'entreprises dont il est actionnaire pour investir un milliard dans la construction de logements" intermédiaires, à mi-chemin entre logement social et marché privé, a indiqué le chef de l'Etat, précisant que la Caisse des Dépôts apporterait pour sa part quelque 900 millions d'euros. "Ce dispositif sera opérationnel à partir du 1er janvier prochain", a encore indiqué François Hollande, indiquant qu'"il permettra de financer 25.000 logements intermédiaires dans ce que l'on appelle les zones tendues, d'ici 5 ans".

Le coup de pouce des zinzins

Le logement intermédiaire est le produit immobilier en vogue du moment. Ainsi en parallèle à l'Etat, la filiale de la Caisse des dépôts SNI s'attèle déjà à lancer son propre fonds -abondé par des investisseurs institutionnels -pour construire 10.000 logements intermédiaires. Elle a d'ores et déjà bouclé un premier tour de table qui lui assure de construire 5.000 logements pour les classes moyennes. La CNP Assurances, BNP Paribas Cardif, Aviva France, ou le Groupe Malakoff Médéric ont par exemple déjà abondé dans ce fonds nommé Argos. La SNI tente désormais de boucler un second tour de table pour 5.000 logements supplémentaires, ce qui n'est pas chose aisée au regard de la réticence des zinzins à revenir dans l'immobilier résidentiel.

Détendre la pression sur le logement social ?

Du reste, toutes ces initiatives auront peut-être comme effet secondaire positif de détendre la pression sur le logement social. En effet, développer une offre intermédiaire dans des zones où l'écart de prix entre le logement social et le logement privé est supérieur à 25% pourrait intéresser les classes moyennes les plus modestes... qui sont par ailleurs éligibles au logement social et parfois demandeurs. Or aujourd'hui, la file d'attente pour obtenir un logement conventionné atteint 1,7 million de demandeurs. Et celle-ci tend malheureusement à croître avec la précarisation des ménages et l'insuffisant développement de l'offre de logements sociaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/09/2014 à 16:30 :
La petite classe moyenne n'a droità aucune aide ; mais par contre de se faire racketter par toute les autres classes ; logement dans le privé, pas d'aide sociale, mais par contre particpation et obligation à tous les impôt pour que ces tierces personnes vivent mieux que vous je trouve qu'il y a une injustice social en France les pauvres d'abord et ensuite les riches. je comprends pas que les pauvres continuent à faire des gosses ah oui j'oubliais les allocs financés par la classe moyenne qu'ils critiquent toujours mais sont bien contents de profiter de leur argent (fruit de leur labeur) sans aucun scrupule cela me DEGOUTE......
Réponse de le 19/09/2014 à 20:43 :
"je trouve qu'il y a une injustice social en France les pauvres d'abord et ensuite les riches. " : Rendez vous surtout compte que les APL qui partent dans la poche des pauvres pour finir dans la poche des riches ne profitent pas aux pauvres, mais aux riches qui peuvent louer plus cher à vous et aux pauvres...
Réponse de le 21/09/2014 à 7:32 :
La petite classe moyenne a bien profitée des scellier, robien et autres merdes défiscalisantes pour augmenter leurs patrimoines, libéral au moment où ça les arrange.
Réponse de le 24/09/2014 à 14:04 :
Vous devriez vous renseigné, avec 1500 euro/mois j'ai bénéficier que de 16500 euro de crédit a taux 0... Et encore c'était l'ancien plan d'aide. Avec l'actuel j'aurais rien touché! Renseignez vous avant d'écrire!
Réponse de le 24/09/2014 à 16:47 :
A Tron. Je fais partie de cette classe moyenne et j’ai « profité » du « système Méhaignerie » en 1990 pour investir dans un T2 qui coutait 68 000€. J’ai bénéficié d’une prime de 6000€, j’ai versé sur fonds propre 6 000€. Le solde a été payé au moyen de 2 emprunts sur 15 ans et un autre sur 25 ans. J’ai remboursé ces prêts (y compris les 2 annuités restantes) capital + intérêts pour un montant de 134 000€. Ce T2 me revient donc à 134 000€. Côté loyers, j’ai perçu à ce jour en net (charges diverses déduites) 77 000€. Je suis donc en déficit de 57 000€. Ce T2 vaut actuellement 100 000€. En 24 ans j’ai donc réalisé un bénéfice virtuel de 43 000€.
Personnellement je pense que le 1er gagnant c’est la banque, puis l’Etat, qui a récupéré sa mise de 6000€ en me faisant payer plus d’impôts (différence entre les déductions pour déficit puis augmentation avec les bénéfices), puis le constructeur qui a probablement majoré sa vente et enfin les locataires qui bénéficient d’un loyer encadré (condition pour obtenir la prime) et enfin, peut être mes enfants dans quelques décennies.
Je ne vous parle pas des contraintes budgétaires et donc de la limitation de certains petits plaisirs qu’il a fallu que je fasse pour honorer mes dettes. Une dernière chose, cet appartement je ne l’emporterai pas dans ma tombe !
Pensez-vous encore que j’ai bien profité de la situation pour m’enrichir !
Réponse de le 25/09/2014 à 8:27 :
"Côté loyers, j’ai perçu à ce jour en net (charges diverses déduites) 77 000€. Je suis donc en déficit de 57 000€." : Parce-que votre T2 se revendrait 0 euro? Vous comptez ce qui vous arrange pour jouer les victimes, vous oubliez les PV latentes dans vos calculs de rentabilité.
Les marchés n'ont pas à être subventionné, POINT BARRE! Vous voulez du libéralisme? Laissez le marché faire son oeuvre au lieu de défendre les manipulations de l'équilibre offre/demande, donc des prix.
Les petits plaisirs, quand les T2 coûte 180 000 euros parce-qu'on a rué les investisseurs dans la pierre à coup de subvention, ils en prennent un coup.
"Une dernière chose, cet appartement je ne l’emporterai pas dans ma tombe !" : Oui, oui... Seulement, l'héritage c'est en famille, les subventions, c'est collectif.
Réponse de le 25/09/2014 à 8:29 :
"Vous devriez vous renseigné, avec 1500 euro/mois j'ai bénéficier que de 16500 euro de crédit a taux 0..." : Et comme la concurrence touchait la même chose dans une vente aux enchères, ça vous a servi à quoi à part payer 16500 euros de plus?
a écrit le 18/09/2014 à 21:02 :
Il est encore là lui ? ah bon!!! il a pas un plan pour prendre sa retraite plutôt?
a écrit le 17/09/2014 à 7:59 :
Gros plan d'un bonimenteur !
Cette année il avait promis 500000 logements sociaux il n'en aura pas fait construire le tiers.
Mensonge quand tu nous tiens ! ! !
a écrit le 17/09/2014 à 0:48 :
1,9 milliards d'euros pour 25000 logements, soit 76000€ par logements ça semble un peu court! Quel plan d'envergure, quel démonstration de volontarisme politique! Devraient apprendre à compter nos politiques...
a écrit le 16/09/2014 à 16:01 :
ce sont les pauvres qui n'accèdent plus au logement qui est insuffisant!
la priorité ce sont les pauvres, les petit revenus, c'est ton job Hollande!
la classe moyenne a les moyens de se loger!

la dissolution, c'est ce qu'il faut pour une prise en compte de la réalité!
Réponse de le 16/09/2014 à 20:03 :
Desolé Tina JE SUIS FILS DE PAUVRE MAIS CELIBATAIRE ( DONC DE CLASSE MOYENNE)
Je paye plein pot ( et pourtant moi j'aide ma famille ) et je n'ai pas la possibilité d'acceder à un logement normal
Réponse de le 16/09/2014 à 21:11 :
Les pauvres n'ont plus les moyens de casser la croute... Il n'ont plus de dents!
On ne peut même pas les entendre grelotter de froid, il ne peuvent plus claquer des dents!
ça n'empêche qu'ils peuvent quand même avoir une dent contre notre Président!
Au vu de la conjoncture, ils seront bientôt rejoint par les classes moyennes.... Dans leur pauvreté!
Réponse de le 17/09/2014 à 6:44 :
C'était surtout la dissolution sous sarkozy qu'il fallait pour l'empêcher de nuire trop longtemps,ce qui a ôté toute possibilité de manoeuvre à la gauche actuelle et dont on tente de faire porter le chapeau.
a écrit le 16/09/2014 à 15:18 :
c'est bien de s'intéresser à une classe moyenne qui tire vers la pauvreté mais ce genre d'inittiative est trop rare !
Réponse de le 16/09/2014 à 20:33 :
Attendons les faits réels. Les dire des politiciens ne sont pas souvent honorées!
a écrit le 16/09/2014 à 14:17 :
Pour la gauche, les propriétaires sont des "nantis" (expression de M. Hollande en 2008). Donc seul l'HLM doit bénéficier de son intérêt. Il oublie qu'en matière de logement il y a vase communicant. Les politiques du logement, comme celles d'aménagement du territoire sont, depuis 30 ans des échecs. Aider une personne des classes moyennes à construire son logement (ou acheter du neuf), avec une petite aide, c'est développer à peu de frais l'emploi, accroître le stock de logement, dont les coûts baisseront et, par conséquence,diminuer la pression sur les bas revenus et le parc HLM. La matraquer par des mesures fiscales et anti-famille, provoquer chez elle la crainte du lendemain (nouvelles mesures fiscales), c'est l'empêcher de réaliser son projet de logement, la maintenir dans le locatif et pousser à l'augmentation des prix du loyer, c'est aggraver la crise.
Réponse de le 16/09/2014 à 21:13 :
CQFD!
a écrit le 16/09/2014 à 14:16 :
vu le 20ème arrdt et le 11ème sans citer le 18ème , bonjour pour les classes moyennes
a écrit le 16/09/2014 à 14:16 :
ouais! déjà voir le parcours du combattant pour un Français, pour acquérir une HLM? si on ne profite pas d'une "introduction", vous pouvez aller vous faire voir.....par contre, pour certains, c'est très facile...Cherchez l'erreur...
a écrit le 16/09/2014 à 12:44 :
Pas besoin de m'étrangler sous les imôts et après généreusement me proposer un appartement à 2 balles dans un immeuble rénové qui se situe dans un quartier haut-les-mains.
a écrit le 16/09/2014 à 11:48 :
Je suis ravi d'être descendu dans les classes moyennes merci Holland
Réponse de le 16/09/2014 à 13:20 :
Oui, nous sommes nés lors de la dernière présidentielle et rien n'a existé avant. Même le déficit est apparu spontanément et n'est en rien la résultante, entre autres, de défiscalisations immobilières inutiles (inutiles au vu du résultat...)
Réponse de le 16/09/2014 à 15:06 :
héhé, c'est excellent
Réponse de le 16/09/2014 à 20:31 :
Ils découvrent la crise depuis 2012... Avant, c'était la fête : La femme de ménage à moitié prix, la prime à la casse, l'aide à l'investissement locatif, l'aide à la rénovation déguisée en écologie (fenêtre, volets, chaudière), les pensions indexées sur l'inflation quand les salaires plongeaient à euro constant et qu'on se retrouvait à 25% de chômeur (comprendre : bosser 50 heures payées 35 ou vous serez remplacer)...
Laissez leurs le temps d'atterrir, ils n'ont pas compris que c'était seulement le début.
a écrit le 16/09/2014 à 11:34 :
Ils ne savent pas où ils vont ce n'est que des annonces permanentes bien vite oubliées pour annoncer les suivantes , ils compte tenir come ça jusqu'en 2017 . "Votez la confiance " c'est continuer à creuser dans l'ornière .
Réponse de le 16/09/2014 à 20:37 :
Il risque même d'être réélus en 2022 pour virer une seconde fois Sarkozy... Ce pays et sa politique sont une honte!
Réponse de le 17/09/2014 à 11:47 :
C'est une honte de faire porter le chapeau à Monsieur Hollande qui hérite de la situation dramatique de la droite, en fait ça arrange l'UMP qu'ils soient passés de ce fait.Je rappelle que les déficits publics ont explosé sous Sarkozy et c'est sans précédent dans l'histoire.
a écrit le 16/09/2014 à 11:31 :
On a l'impression qu'il joue a un jeu de société, (j'annonce) seulement il est tout seul a y jouer.
a écrit le 16/09/2014 à 11:22 :
Faut juste forcer la baisse des prix et des loyers actuels pour solvabiliser ces classes moyennes.....
Réponse de le 16/09/2014 à 13:22 :
La construction de logement doit faire mécaniquement baisser les prix, même s'il suffit de regarder plaza pour comprendre que c'est surtout aux boomers qu'il faut réexpliquer l'euro et le taux de conversion avec le franc..
a écrit le 16/09/2014 à 11:00 :
encore un interventionnisme ridicule pour faire croire qu'il fait quelque chose et pour dépenser de l'argent publique . Gare aux impôts et/ou à la dette !
Réponse de le 16/09/2014 à 13:23 :
L'immobilier creuse la dette de la France depuis bien avant FH...
Réponse de le 16/09/2014 à 14:18 :
@héhé et ses grandes théories qui ne sont qu idées reçues : l immobilier c est 40 milliards de subventions pour 60 milliards de recettes ..expliquez nous comment l immobilier creuse la dette ?
Réponse de le 16/09/2014 à 15:08 :
remballe moi ces chiffres qui sortent de ton chapeau
Réponse de le 16/09/2014 à 16:39 :
@malcomprenant ou zola : Je n ai pas votre culture économique que vous vanter tant en permanence et ne suis pas uniquement un adepte du journal la tribune aussi je vous conseille d autres lectures comme le journal "challenge" du 26 août ou sont extrait ces chiffres du ministère du logement .
Réponse de le 16/09/2014 à 17:00 :
@malcomprenant ou zola : Je n ai pas votre culture économique que vous vanter tant en permanence et ne suis pas uniquement un adepte du journal la tribune aussi je vous conseille d autres lectures comme le journal "challenge" du 26 août ou sont extrait ces chiffres du ministère du logement .
Réponse de le 16/09/2014 à 17:35 :
Je préfèrerais qu'on m'explique comment on en arrive à la situation actuelle avec vos chiffres ? Et comment on en est arrivés à l'exception immobilière fançaise que l'on vit depuis 2008 ? Et cela prend il en compte les effets induits (compétitivité des entreprises obérée par le prix de l'immo et les taxes associées, consommation affectée, etc...)....Bref, à part d'autres idées reçues, je ne vois rien de plus dans votre poste que dans celui du dessus...
Réponse de le 16/09/2014 à 18:03 :
Une fois de plus, la causalité directe entre les 40 milliards de subvention et les 60 milliards de recette reste à prouver.
Réponse de le 16/09/2014 à 19:14 :
Je rappelle au passage que sur les 40 milliards de subvention il y a 20 milliards d APL que zola veut supprimer , que duflot ou scellier dans sa dernière monture c est en gros 4 milliards et que si on prend comme exemple le Duflot il est très "juteux " pour l état : cadeau fiscal < tva , et entre 40 et 60 % d impôt sur les loyers perçues
Réponse de le 16/09/2014 à 20:34 :
"20 milliards d APL" : Non, 6... Mais bon, vous et les chiffres sortit du chapeau pour servir la rhétorique...
Au fait, vous qui crachez sur l'état, qu'est-ce qui fait la valeur de vos biens si ce ne sont les biens publics : Les écoles, les transports, etc.?
Réponse de le 16/09/2014 à 21:06 :
@malcomprenant ou zola : 1) en 2010 l apl = 16 milliards ..c est pas mon chapeau c est wikipedia! 2) oui c est exact : un appartement place des vosges vaut plus cher qu à trifouilly les oies ..vous n avez pas non plus inventé l eau chaude mr l économiste et vous imaginez que tous les matins je passe mon temps à faire une évaluation de mon logement loué donc immobilisé? Un bien immobilier ne vaut que sa valeur d achat tant qu il n est pas vendu.
Réponse de le 16/09/2014 à 23:56 :
"Un bien immobilier ne vaut que sa valeur d achat tant qu il n est pas vendu. " : La question pas là. Vous vous plaigniez de l'impôt qui part pour l'état, la collectivité, mais c'est la collectivité qui fait la valeur de vos biens et pas vous.
Vous voudriez juste profitez des fruits des infrastructures publics en laissant d'autres les payer : Désolé de ne pas être assez naïf pour vous défendre.
Réponse de le 16/09/2014 à 23:59 :
Bravo pour wikipedia, c'est fiable! Les 5 milliards sortent de cet article : "Le gouvernement "ne touchera pas" aux aides pour le logement (APL)", lepoint.
Réponse de le 17/09/2014 à 12:41 :
@malcomprenant ou zola : oui l APL c est 6 milliards mais ne faites pas comme nos politiques à jouer sur les mots : l ALS +ALP ( 12 milliards) sont aussi des aides au logement et wikipedia à parfaitement raison mr l economiste
Réponse de le 22/09/2014 à 13:19 :
On attend toujours le chiffrage du coût sur la compétitivité de nos entreprises (directement loyers et taxes, indirectement salaires, pour info)...M'enfin c'est plus facile de lire wikipedia que de se poser de vraies bonnes questions...
a écrit le 16/09/2014 à 10:27 :
Il annonce, il annonce, il annonce, mais quand agit-il !!!! C'est la procrastination permanente !!!!
a écrit le 16/09/2014 à 10:12 :
C EST UNE BONNE IDEE .? LES MAIRES ON PLEIN DE PROJET DE CONSTRUCTION ? LE GROS PROBLEME C EST QU IL CONTRUISSENT DE PLUS EN PLUS DANS DES ZONNES DEJA SURPEUPLE ET SENSIBLE ? JE PLEIN D AVANCE LES NOUVEAUX PROPRIETAIRE?
a écrit le 16/09/2014 à 9:32 :
Un message pour dire que Paris n'est pas le centre du monde. Que nos politiques sortent dans le monde rural de la France. Marre de payer les conséquences de Paris tel que la nouvelle loi sur les frais des agences immobilières parfaite pour Paris mais inadaptée pour le Limousin (le marché immobilier n'est pas le même, plus bas vu la région et les bas revenus)
a écrit le 16/09/2014 à 9:20 :
ya le logement mais ya aussi la voiture!!!!
gagner une fiat 500 neuve!! aller sur le lien
jegagnelafiat500.fr/p/nt7 4mos3ug
a écrit le 16/09/2014 à 9:12 :
Quelle belle tête de vainqueur, épanoui, sûr de lui , à qui tout réussit..;
L'homme qui va ré-enchanter la France ...
Il n'y aurait pas une erreur de casting, là ?
Réponse de le 16/09/2014 à 13:19 :
Bof, lui ou un autre, si c'est sur base de sa tête que vous allez voter...
a écrit le 16/09/2014 à 9:10 :
Les annonces de Hollande et Valls sont marquées par le creux et le vide sidéral, triste réalité augmentée de la mauvaise foi, du mensonge et de la traitrise envers les français d'en bas.
a écrit le 16/09/2014 à 8:45 :
Et dans les pneus je pe...
a écrit le 16/09/2014 à 8:37 :
La construction de 25'000 logements va donc créer 25'000 emplois ?
a écrit le 16/09/2014 à 8:29 :
après avoir pris des mesures en long ,en large et de travers le voilà qui nous sort les plans.
On avance à la vitesse grand" V"
a écrit le 16/09/2014 à 8:28 :
autrement dit on va contineur a depenser de l argent qu on a pas sans toucher aux causes profonde: l apolitique du logement cher via APL de defiscalisation.
Si on veut que les gens puissent se loger facilement, c est assez simple:
1) arret des subventions de l etat (duflot et a terme APL)
2) taxe sur l immobilier comme en suisse ou aux USA. comme ca il n y aura plus aucun interet a avoir des logements vides vu qu ils couteront cher en impots
3) forcer les banques a provisionner plus sur leurs credits immobilier. Mesure purement technique qui va forcer les banquesa preter moins (c ets ce qu utilise la banque nationale suisse pour calmer la bulle la bas)
4) delocaliser les services de l etat francais. Non seulement ca liberera des m2 mais en plus ca fera baisser la demande. On peut commencer par les universites (pourquoi diable y en a t il autant sur Paris) et contineur avec les services de l etat. Pourquoi l espece de pentagone a la francaise s est fait a paris ?
Réponse de le 16/09/2014 à 11:23 :
Tout a fait d'accord avec vous.
a écrit le 16/09/2014 à 8:21 :
Avant tout le Président comme tous les Présidents depuis des décennies, est un politique un homme qui chasse le bulletin de vote , lit les sondages et qui pense aux prochaines échéances. Une fois mis la vérité réelle de la fonction sur la table avec à la clé peut-être pas des sans dents mais au moins une France qui est un accessoire pour sa « gloire » politique avant le respect pour le citoyen. Un plan pardon, un nième discours qui comme les autres sera réalisé mais sera-t il réalisé? à partie d’une boule de cristal à cela se rajoute malheureusement de le dire encore un chiffre ridicule car en France il manque des centaines de milliers de logements. Un chiffre a mettre à côté du CICE des milliards oui peut-être et sur 3 ou 4 ans un pacte de responsabilité qui devient un serpent de mer basé sur des économies improbables et 50 milliards plus ou moins le CICE et cela sur des années. Nous connaissons la parole politique, parole qui n’est que du vent, à court terme alors à long terme!!!!! car en politique 2 /3 ans est du long terme ne pas confondre avec l’état pour qui le long terme est en décennies.
a écrit le 16/09/2014 à 8:04 :
c' est parfait !!! mais existe-t-il encore une classe moyenne ???!!!!!!
a écrit le 16/09/2014 à 7:58 :
Et si on laissait d abord le marche aller a son juste prix en supprimant toutes les aides ....
Payer 500 € de loyer avec 200€ d APL ou payer 300 € je ne vois pas la difference ...sauf que pour l acheter il couterait 35% de moins...
a écrit le 16/09/2014 à 7:31 :
Après avoir asphyxié les classes moyennes d'impots (UMP et PS ont augmenté fortement les impots et taxes dont la TVA), il faudrait qu'elles achètent du foncier pour relancer l'immobilier ? Pour beaucoup, ce n'est même plus possible de partir en vacances. Les commerces ferment les uns après les autres et le chomage continue de grimper. C'est l' Etat qui à l'argent maintenant (FH devrait le savoir) et qui continue à le dépenser à qui mieux mieux (les depenses de l' Etat ont continué d'augmenter et apparemment, il n' a pas l'air de s'en rendre compte). UMP et PS ont appauvri les Français !
a écrit le 16/09/2014 à 6:50 :
Je pense qu'il n'a rien compris
Avant de continuer à donner de l'argent qu'il n'a pas il ferai bien par nous dire ou sont les économies
A moins que la hausse de la TVA annoncée soit pour bientôt
a écrit le 16/09/2014 à 5:16 :
L'Arrêt des taxes à gogo sur la vache à lait que représente la classe moyenne serait une meilleur solution.
a écrit le 16/09/2014 à 1:15 :
Tous le monde est d accord c est de la com a 2 balles pour caresser les classes moyennes
Bon ça coûte quand même 2 milliards

Euh si c est voté car ce qui compte c est l annonce après on s en fou lol !!
a écrit le 15/09/2014 à 23:51 :
Si on veut que l'immobilier baisse de manière générale, il faut faire baisser les valeurs locatives en incitant le marché à le faire. Libérer le marché de la location, pouvoir virer les mauvais payeurs, rendre rentable la location en ne taxant pas comme des tarés, l'objectif n°1 devrait être de réintroduire de la compétition entre bailleurs pour faire baisser les loyers. Le reste suivra forcément, on n'achète pas un bien pour le mettre en location s'il faut attendre 50 ans pour le payer avec les loyers... Mais on ne le met pas en location si on risque de se taper un mauvais payeur (qui souvent détruit l'appart avant de partir) ou si on est taxé au point ou ca enlève tout intérêt. Trop compliqué à comprendre pour un socialiste?? La droite n'a jamais rien fait non plus remarquez...
a écrit le 15/09/2014 à 23:15 :
C'est mignon ce genre d'information, mais ça n'a pas du tout l'air crédible quand on accrédite des rentes de 700 euros sur des logements étudiants en les assurant...
Valls a clairement montré qu'il reprenait les mesures de la droite pour réveiller le marché : Souffler dans la bulle avec les impôts des ex-primo-accédants.
Réponse de le 16/09/2014 à 13:25 :
+1
a écrit le 15/09/2014 à 23:12 :
Encore une rustine pour compenser la catastrophique loi Duflot dont il a une part de responsabilité.Tout ça c’est de la démagogie à deux balles.
a écrit le 15/09/2014 à 23:07 :
25 000 logements sur 5 ans, contre 500 000 par an en promesse électorale. Il appelle ça "un plan de grande envergure". Chacun jugera du ridicule de la situation; Franchement, qu'ils gardent leurs sous : Ça ne va absolument rien changer et au finale, ça coutera plus cher en mettant 2 fois plus de temps, comme d'hab. Du scotch sur du sparadrap sur une jambe de bois maintenue par des élastiques sur le point de rompre, voilà le beau schéma de ce gouvernement nullissime.
a écrit le 15/09/2014 à 22:54 :
5000 LOGEMENTS PAR AN dans un pays qui compte 65 millions d'habitants, mais c'est une mauvaise plaisanterie !...
a écrit le 15/09/2014 à 22:20 :
Hollande annonce un plan pour les classes moyennes ... Rien pour les sans dents ;
quelle formidable hypocrisie présidentielle et ministérielle Vallsienne.
a écrit le 15/09/2014 à 22:15 :
On n'en veut pas de ses cages à lapins !
a écrit le 15/09/2014 à 22:02 :
25 000 logements, ce n'est pas un plan, c'est du clientélisme.
Et çà ne sert à rien d'aider le logement : il est déjà bien trop cher comme çà.
a écrit le 15/09/2014 à 21:54 :
il y en a marre d'injecter de l'argent publique que l'on a pas dans la bulle immobiliere !
Laissez les prix s'ajuster aux revenus des menages, et vous verrez qu'il n'y aura plus de probleme de logement !
mais que peut on attendre de ces rentiers de l immobilier que sont les politiques ? (cf voir leurs patrimoines)
Conflit d'interet a tout les etages...ils se gavent avec leur immobilier sur le dos des jeunes !
a écrit le 15/09/2014 à 21:53 :
Sarko l'avait dit pendant la campagne : les socialos et leurs alliés seront une catastrophe. Hollande est arrivé au pouvoir par le mensonge. La france est désormais ruinée. Hollande et ses amis se sont débarrassés de sarko par la manipulation du peuple. Sarko fut douteux sur la forme. Il avait manqué d'un peu de courage pour abattre les archaïsmes syndicauts et gauchiste. Mais franchement, il était nettement au dessus de ce Hollande et ses amis qui nous ont ASSASSINES....
Réponse de le 15/09/2014 à 22:10 :
Ils ont dit que la France était dans une situation dramatique. Valls a dit que si rien n'était fait dans les trois mois c'était foutu. Ces politiciens accompagnés des fonctionnaires sont en train de préparer des lendemains catastrophiques pour la France. Quand les français arrêteront ils d'élire des nuls ?
a écrit le 15/09/2014 à 21:47 :
On est loin de la création des 500 000 logements par an dont il se vantait pendant la campagne... Et il est content.

Dorénavant, je vais l'appeler "Le Ravi".
a écrit le 15/09/2014 à 21:22 :
La France est en faillite. Il faut retirer votre pognon des banques, assurances et laisser le minimum garanti par l'état. Les grosses fortunes sont déjà sorties de France. C'est la majorité des petits qui va payer. Un texte européen prévoit que l'on peut vous ponctionner vos comptes à volonté pour sauver les banques....... cela a été passé sous silence par les médias......
a écrit le 15/09/2014 à 21:16 :
Pipota!
a écrit le 15/09/2014 à 21:06 :
Il veut un appartement discret pour sa copine mais avec garage pour scooter.
a écrit le 15/09/2014 à 21:03 :
Et il est content avec 5000 logements par an ?
a écrit le 15/09/2014 à 21:03 :
Je viens d'acheter un appartement en Espagne il peut se les garder ses idées à la c..
Réponse de le 16/09/2014 à 13:27 :
J'espère que ce n'est pas sur la costa brava, ou alors qu vous ne l'avez pas payé trop cher...
a écrit le 15/09/2014 à 21:02 :
Cela part d'une bonne idée mais avec " eux " à l'arrivée cela risque devenir l'enfer , vu comme ils ont géré les HLM que les bons citoyens ont déguerpi en sauve qui peut !
a écrit le 15/09/2014 à 20:28 :
C'est Angela qui finance ?
a écrit le 15/09/2014 à 20:24 :
C'est mieux que rien, mais quel manque d'ambition pour la France. Nous avons vraiment à faire à une équipe qui se fichent complètement du futur de la France mais par contre quelle chasse aux bulletins de vote!
C'est vraiment lamentable et désespérant cette équipe au pouvoir
a écrit le 15/09/2014 à 20:00 :
Et c'est pas Valérie qui dira le contraire.
Réponse de le 15/09/2014 à 21:05 :
une réduction s'il vous plait pour avoir le bouquin afin de bien comprendre !
a écrit le 15/09/2014 à 19:59 :
Pas de pacte aujourd'hui, c'est plus possible, je suis tombé à 13%.
Tout le monde me déteste : les français, mon ex, ma future, mes ministres..même mon chat fait à côté de sa litière.
Je me prépare quand même pour 2017 en espérant que les femmes de ménage et les hommes de ménage me serviront et je vous proposerai une France réréenchantée avec de la justice sociale 2.0.
a écrit le 15/09/2014 à 19:39 :
Principe du "partenariat" où le public va sponsoriser à donf les zinzins. A quand une VRAIE politique publique du logement..?? De toute façon, vu la crise provoquée par les zinzins, il n'y aura bientôt plus un locataire ou un acheteur solvable. Vous l'avez voulu, votre crise : vous l'avez.
Réponse de le 15/09/2014 à 20:39 :
un jour il faudra un argument, mais vous ce n'est pas possible, le socialo bave mais n'a pas d'idée. Dites " VRAIE politique publique du logement" allez du courage le socialo, des IDEES.
a écrit le 15/09/2014 à 19:37 :
Quelle comédie ! Ça sent la panique !
Il est trop tard M. Hollande. Vous avez cassé votre jouet et vous ne pourrez pas le réparer. Vos taxes et surtaxes ont donné encore plus de déficit. Vous détruisez ce pays. Vos plans d'urgence sont dérisoires et pathétiques.
a écrit le 15/09/2014 à 19:31 :
Si c'est comme le choc de simplification, la réforme des collectivités locales, la réforme de la fiscalité ou la réforme des retraites, je crois qu'on peut le dire haut et fort; il ne se passera rien!
Réponse de le 15/09/2014 à 19:52 :
Il est mort sa parole ne vaut pas un rouble !!
Mesurette de toute façon pas a la hauteur du problème
a écrit le 15/09/2014 à 19:13 :
Toujours la boîte du mauvais bricoleur

5000 logementS par an en plus des 300000 c est même pas la marge d erreur
Pour rappel il avait annonce 500000 pendant sa campagne

Mais entre tous le bordel de conditions de la loi duflot et l augmentation exponentielle des impôts moi et beaucoup d autre on préfère laisser les sous dormir a la banque
a écrit le 15/09/2014 à 19:09 :
La ficelle est tellement grosse que personne ne la voit :-) il fait des appels de pied aux députés pour q'ils votent la confiance à son gouvernement, mais une fois le vote passé, il fera marche arrière sous divers prétextes :-)
a écrit le 15/09/2014 à 19:07 :
fichtre! on demande aux zinzins de revenir en masse financer gratuitement le logement des gens apres les avoir traites de negriers pdt les annees 90 ! si plus aucun investisseur n'y est c'est qu'il y a de bonnes raisons... et hormis la contrainte la coercition et les menaces on ne voit pas pourquoi ils reviendraient.... ca donne donc un article a faire pour la tribune ' quelles menaces ont ils recus pour investir dans le fonds de la caisse des depots?'.......... c'est ca qui nous interesse!
a écrit le 15/09/2014 à 18:58 :
Vendre les bijoux de famille pour construire des cages à lapin ... Populisme désespéré et inutile!!
Réponse de le 16/09/2014 à 13:28 :
Cela montre surtout à quel point bas nous ont amené les gouvernements précédents !
Réponse de le 16/09/2014 à 15:14 :
Et l'ampleur des déficits publics n'a jamais été aussi conséquent que sous le dernier quinquennat, faut-il le rappeler, oui , c'est nécessaire
a écrit le 15/09/2014 à 18:30 :
C'est drôle, il y a une semaine M6 a consacré un numéro entier de Capital aux classes-moyennes les "cocus" du système ... et là notre président s'inquiète d'eux? Un compassion intéressée sans doute mais .. c'est trop tard. Tous ces courageux de la classe moyenne obligés de trimer comme des "dingos", n'ayant droit à rien sauf à payer toujours +, ne pouvant pas profiter des niches fiscales des riches. Ces courageux, ces silencieux qui sont humiliés, déclassés, opprimés ... se vengeront dans les urnes, et franchement c'est bien la dernière chose qu'ils peuvent faire et ne se priveront pas de faire!
a écrit le 15/09/2014 à 18:28 :
C'est une mesure nécessaire, satisfait de cette décision du gouvernement
a écrit le 15/09/2014 à 18:23 :
Toujours des mesures pour les classes laborieuses... Vive l'excellence à la française!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :