Collectivités locales : hausse vertigineuse du déficit en un an

 |   |  292  mots
Les dépenses des administrations publiques locales (communes, agglomérations, départements, régions...) ont augmenté de 3,4% alors que les recettes n'ont progressé que de 1%, selon le JDD.
Les dépenses des administrations publiques locales (communes, agglomérations, départements, régions...) ont augmenté de 3,4% alors que les recettes n'ont progressé que de 1%, selon le JDD. (Crédits : reuters.com)
Le déficit est passé de 3,7 milliards d'euros en 2012 à 9,2 milliards d'euros en 2013. Cette hausse de l'endettement est due à des embauches et au recours à des emprunts, selon un rapport rédigé pour les ministères des Finances et de l'Intérieur.

En un an, le déficit des collectivités locales a quasiment triplé. C'est ce que révèle un rapport cité par le Journal du dimanche (JDD), le 5 octobre. Cet "état des finances locales" rédigé pour les ministères des Finances et de l'Intérieur, chargés de la réforme territoriale, souligne que le déficit des collectivités locales est passé de 3,7 milliards d'euros en 2012 à 9,2 milliards d'euros en 2013.

La masse salariale a augmenté de 3,1%

Les dépenses des administrations publiques locales (communes, agglomérations, départements, régions...) ont augmenté de 3,4% alors que les recettes n'ont progressé que de 1%, selon le JDD. D'après les rapporteurs, "les investissements se sont accrus, entraînant une augmentation de leur endettement".

Parmi les causes avancées par le rapport, qui doit être rendu public d'ici fin octobre : la masse salariale a augmenté de 3,1% en 2013 après avoir déjà crû de 3,5% en 2012, en raison notamment de recrutements nouveaux.

Bond des dépenses d'investissement

Les dépenses d'investissement ont augmenté de 8,1% en 2013. Selon l'hebdomadaire, cela correspond à "un taux jamais égalé depuis 2009". Les collectivités ont puisé dans leur épargne et ont eu recours à l'emprunt, dans un contexte de baisse des dotations de l'État.

Le trou dans les caisses des finances locales (9,2 milliards d'euros en 2013) équivaut à 10% de l'ensemble des déficits publics, contre moins de 3% en 2012.

Les collectivités seront au régime en 2015

En outre, les collectivités locales devront se serrer la ceinture en 2015. Leur dotation sera diminuée de 3,5 milliards d'euros l'année prochaine, selon le projet de budget 2015 présenté mercredi 1er octobre en Conseil des ministres.

Déjà, en 2014, une baisse de 1,5 milliard d'euros est intervenue.

    Lire aussi >> Emprunts toxiques : les collectivités dans l'impasse

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/10/2014 à 10:37 :
Encore moi!A Brest,la ville est fortement endettée par l'installation du tramway,précédée du remplacement,en contre-bas ,des grosses conduites d'eau et de tout-à-l'égout qui dataient de l'après guerre:énorme chantier pendant 3 ans,nécessaire au vu de l'engorgement des rues du centre-ville,mais très douloureuse pour les commerces( énormément de fermetures!)Avec des revêtements,des esplanades,des escaliers,en granit gris....de Chine!Des revêtements ,donc,qui auraient pu coûter bien moins cher.

Résultat;ville très endettée d'autant plus que subventions inférieures à celles prévues.
Mais le maire,réélu avec bcp moins de voix a continué des dépenses de prestige,dans une ville en crise économique qui n'avait déjà pas bcp de gros contribuables en tant "normal".Brest n'est pas Nantes!
Une salle de spectacles et évènements sportifs Arèna(budget dépassé par rapport aux prévisions)+ un téléphérique ,gadget pour bobos,vu à N-York,une marina avec quais et commerces pour les riches "voileux"...Résultats:impôts locaux très élevés!
a écrit le 12/10/2014 à 10:21 :
F Hollande ayant promis,à tort comme souvent,une baisse du chômage fin 2013,les maires socialistes ont embauché à tour de bras fin 2013,me semble-t-il.Une gabegie encore aux frais des contribuables,immédiatement ou bientôt!La politique avant une gestion responsable!
a écrit le 12/10/2014 à 10:16 :
Pas étonnant que la masse salariale est augmentée de 3,1% en 2013!Suffit de voir les sur-effectifs de jardiniers sur les plates-bandes municipales:pour 15 m2 de plants à changer,8 jardiniers dont 4 innocupés pendant un après-midi!Ou,pour rendre accessible aux fauteuils roulants(jamais vus)70 m2 de trottoir,un mois de travaux à 4 ou 6,7h de présence effective,2 personnes seulement travaillant !Les autres bla-blatant,captant l'attention des petites mamies pour s'occuper!
a écrit le 11/10/2014 à 11:56 :
+ 78 milliards de niches fiscales ! ce quinquennat bien avancé est redoutable pour le pays et il faudra plusieurs décennies pour remonter à condition de mettre pour une fois les bons au gouvernement .
a écrit le 06/10/2014 à 23:56 :
Le transfert de dépenses d'Etat n'est pas étranger.
On voit large aussi pour soi.
a écrit le 06/10/2014 à 14:07 :
La masse salariale n'est pas un investissement - c'est une dépense destiné à augmenter le plus fort ratio de fonctionnaires pas habitant en Europe.
a écrit le 06/10/2014 à 12:46 :
2012: Hollande, La finance est mon pire ennemi
2014: Croisance du Royaume unis 7 fois superieur a la France
2012: La taxe a 75% pour les plus riches
2014: Chomage en Allemagne 6.5%, En France 12%
Nous jugeons les resultats d'une politique economique et sociale desastreuse dont l'aile gauche du PS et les syndicas ont une enorme resposabilite. C'est la premiere fois que j'entend un syndicat donnait des consignes de vote.
a écrit le 06/10/2014 à 11:23 :
Braves citoyens. Vous trouvez qu'il y a toujours trop d'impôts mais pas assez de policiers municipaux, d'infirmières, d'assistants aux personnes âgées, d'école, de HLM, de parc, d'espaces verts, de jardiniers, que sais-je encore. Parmi tous les râleurs qui s'expriment ici combien ont pris la peine d'aller écouter une délibération de conseil municipal ou de conseil de communauté de communes, là où se décident les impôts et les dépenses..Combien? J'entends pas
Réponse de le 06/10/2014 à 12:51 :
Merci de ne pas confondre Fonction publique d'état, fonction publique hospitalière et fonction publique territoriale qui est celle dont on parle ici.
Réponse de le 06/10/2014 à 13:20 :
@RAFRAF, le conseil municipal a décidé après un vote démocratique d'investir une nouvelle biblio et + dépense prévue 1,2 M€ résultat après 3 ans coût 3M€. Le conseil des communes exprime le soit d'une police "communale" pour l'ensemble des villages certains maires étiquetés dans des partis disent NON conclusion chacun sa police ses motos et surtout son périmètre d'action 100 pour cent village et lorsqu'une moto tombe en panne la commune qui a UN agent n'a plus de police oui on va au con.....seil. Alors pas belle la dépense irresponsable?
Réponse de le 06/10/2014 à 14:07 :
Je suis vice président de communauté de communes dans l'Est et j'approuve RafRaf:il nous faut meme plus de moyens
Réponse de le 06/10/2014 à 15:26 :
@daniel bonjour, Je me souviens d’un reportage sur la communauté de Metz qui montrait que chaque vice président avait une fonction parfois bidon pour 1500€ mois alors elle est pas belle la place car comme par hasard chaque maire mais également parfois un ami proche d’un besoin est vice président de son business privé qui en définitif est le besoin . Vous confondez communauté de communes et placement ANPE!!! des maires dans ben des cas. Non Monsieur les communautés ont une vraie fonction et les mairies doivent -être supprimées car elles sont en trop dans le paysage, cela se nomme la rationalisation financière ou la bonne gestion. D’ailleurs vous avez certainement noté qu’une fois encore la France est championne d’un chiffre 36000 communes pas d’une bonne gestion de l’argent public. Ne faites pas pleurer sur les français aiment leur maire je pense qu’il préfère une gestion saine qu’un bon!!!! maire parfois cumulard à la communauté parfois à l’assemblée parfois au sénat et oui le cumul voilà une belle affaire pas pour le citoyen mais encore pour la caste. Chiche demandez un audit financier de votre communauté de communes et des mairies et donnez nous des nouvelles, merci de jouer le jeu de la transparence. Bonne journée.
Réponse de le 06/10/2014 à 16:07 :
Vous n'avez pas tort RAFRAF.Il n'empeche que les collectivités sont moyennement gérées et peu organisées. De plus la mise au sec par l'Etat va avoir des répercussions sur l'investissement, créateur d'activité économique, alors que la masse salariale sera peu impactée. L'effet va etre dévastateur.
a écrit le 06/10/2014 à 11:23 :
Décentralisation= clientélisme, destruction du paysage, mitage de la campagne....mais aussi augmentation faramineuse des couts d'accès aux reseaux (eau, électricité, voirie, ramassage scolaire...) et donc explosion des dépenses des communes. Et l'Etat s'est couché devant ces élus locaux mégalos et souvent un peu mafieux
a écrit le 06/10/2014 à 10:38 :
Normal ils essayent de masquer le chomage en embauchant à tour de bras et en dépensant l'argent pour des chantiers inutile, histoire de créer artificiellement de l'activité
a écrit le 06/10/2014 à 10:28 :
Un employé municipal, c'est comme un chômeur mais avec des indemnités à vie. Une rente pour les "amis".
a écrit le 06/10/2014 à 10:27 :
Mais comment fonts'ils pour être aussi nuls, avec la masse record d’impôts que nous avons?
a écrit le 06/10/2014 à 10:11 :
eratum a mon message : commune passée a gauche en 2008! pas de 2012 of course
a écrit le 06/10/2014 à 10:08 :
Commune du 92 passée a gauche pour la 1ere fois en 2012; La nouvelle equipe se scandalise du niveau anormalement bas des depenses et des impots ! et sur cette base decide d'embaucher et de taxer a tour de bras : masse salariale +25% en 5 ans! Veridique source rapport de la cour regional des comptes
Réponse de le 06/10/2014 à 12:21 :
donnez vos sources, c'est de l intox
a écrit le 06/10/2014 à 9:03 :
Ils ont dépensés a tout va en frais de personnel et en frais non prioritaires, surtout maintenant ils ne doivent pas compter sur une hausse des taxes foncières et des taxes d habitation payées par une majorité de la population
Ils doivent réduire les dépenses sinon la jacquerie fiscale approche
a écrit le 06/10/2014 à 8:48 :
Les monarques des collectivités locales embauchent la femme, la sœur, le coussin, le beau-frère, etc comme les députés et sénateurs... au frais des contribuables du privé. Il serait temps qu'une deuxième révolution de la société civile se mette en place contre cette monarchie et ses vassaux (5,5 millions de fonctionnaires) qui ruinent notre pays !!!
a écrit le 06/10/2014 à 8:33 :
Y avait pas des elections ? parce que chez nous, la nouvelle salle polyvalente a été inaugurée juste pile poile avant les elections municipales , histoire que les gens n oublient pas qui est le maire.
a écrit le 06/10/2014 à 8:22 :
Le politique qui aime jouer avec le millefeuille avait sous couvert de meilleure gestion mis en place les agglos ou communautés de communes ce qui a valu aux citoyens une ligne supplémentaire dans la course aux impôts pour un service nul. Les politiques dits de terrain!!!!! ont aussi leur responsabilité dans les dépenses non maitrisées, nous avons la grande mode des médiathèques elles fleurissent dans la plus part des communes alors qu’elle devraient se construire à partir de périmètre d’entités agglos ou communautés. Il faut noter également que dans la majorité des cas les dossiers d’investissements lourds étant mal étudiés ou sous évalués, sciemment parfois, dépassent allègrement l’enveloppe votée et le contribuable doit repasser à la caisse. J’aime bien les sous couverts que les entités territoriales doivent faire face aux transferts de charges de l’état oui bien sur mais je n’entends pas les contribuables dirent il faut supprimer la moitié de nos communes qui doivent passer sous la gouvernance des agglos ou communauté de communes , je ne vois pas les citoyens contrôler et dénoncer les abus des collectivités particulièrement générales et régionales dont certaines sont tellement bien gérées qu’elles coulent sous le nombre de bâtiments pour caser les familles amis et coquins embauchés. Pour une fois je donne raison à l’Etat les entités territoriales sont en général gérées comme au temps où il suffisait de demander pour couvrir l’irresponsabilité des élus locaux trop occupés par le coup de ciseau sur le ruban à défaut de bonne gestion ou faire de l‘embauche un bulletin électoral familial. Je lisais dans un journal local du sud que l’élu régional à qui on reprochait ses sorties en hélicoptères répondre à la critique, fort couteuse de ses vues aériennes, qu’il devait se rendre compte de lui même des dégâts cela m’a fait sourire car un élu très politique comme c’est le cas qui se donne des airs de compétences en évaluation de catastrophes montre combien nos petits politiciens régionaux sont des seigneurs avec l’argent des manants non la monarchie n’a pas changé elle se nomme République cela sonne mieux pour taxer à outrance le contribuable pour l’irresponsabilité des seigneurs locaux. Mais doit on les critiquer non puisque le citoyen en redemande à chaque élection dont son bonheur!!!! ridicule est seulement le droit de changer de couleur rose, bleu, vert….. il adore le manant se faire…… Un peu dur dans ce dernier propos mais réaliste car la couleur ne change pas l’idée que les politiques se font de leur siège validé par l'électorat
a écrit le 06/10/2014 à 7:50 :
Nicolas Sarkozy a cru malin de transférer de nombreuses responsabilités de l' Etat aux collectivités locales, sans évidemment donner les enveloppes nécessaires à ce transfert. Son idée de démago était de masquer une partie du déficit de l' Etat en augmentant le défcit des collectivités locales. Avec lui et l' UMP ou avec Hollande et le PS, tout n'est qu' apparence et démagogie.
Réponse de le 06/10/2014 à 11:02 :
"déficit de l' Etat en augmentant le défcit des collectivités locales"


Les CL, C'EST l'ETAT...
a écrit le 06/10/2014 à 7:25 :
L'Etat a transféré aux collectivités locales plus de responsabilités et de services sans l'enveloppe budgétaire associée. D'où ce résultat attendu. Et des hausses d'impots locaux très importantes en perspective dans les années qui viennent. Avec l' UMP et le PS, les Français n'ont pas fini de s'appauvrir !
a écrit le 06/10/2014 à 6:42 :
affreux honteux inacceptable. quand va t-on sévir contre ces dépenses abusives et inexplicables, injustifiables
a écrit le 05/10/2014 à 22:16 :
LA DECENTRALISATION C EST PLUS D IMPOTS LOCAUX. c est pour cela que l etat peut baisse l impot direct,?C EST aux hommes politiques locaux de gere le social,? DONC il vas falloir bien choisir nos hommes et femmes politiques LOCAUX???
a écrit le 05/10/2014 à 19:21 :
Citoyens, déménagez de ces collectivités locales qui ont accumulé des dettes abyssales,
et peut être
faudra t-il mettre en vente les édifices luxueux ruineux inutiles sur le bon coin et foutre dehors sans aucune indemnités tous ces agents territoriaux inutiles, comédiens dans de mauvais jeux de rôles, qu'ils aillent créer leur propre entreprises puisqu’ils sont si malins marioles
Réponse de le 05/10/2014 à 20:18 :
Ce que j'ai fait en 2014 pour un studio 700€ de taxe habitation 25%
a écrit le 05/10/2014 à 18:38 :
Dans le résumé de tête il est dit "Cette hausse de l'endettement est due ... au recours à des emprunts". Ce sont les emprunts qui sont le résultat du déficit et non l'inverse.
Réponse de le 05/10/2014 à 19:00 :
de lire des conneries comme ca! montez un budget sans deficit, vous verrez que vous n'avez pas besoin d'emprunter! au moins c'est clair on sait pour qui vous avez vote!
Réponse de le 05/10/2014 à 19:24 :
le chapeau de l'article est effectivement assez confus, comme signalé ci-dessous.
a écrit le 05/10/2014 à 18:14 :
chez nous ,les cantonniers sont bureaucrates,et 5 sur le ronds point le vendredi après midi,la purge après la cessation de paiement sera DURE
Réponse de le 06/10/2014 à 7:41 :
chez nous trois employés municipaux pour changer un petit
poteau en métal sur le bord d'un trottoir ceci pour une matinée
de 8h a 11h30
a écrit le 05/10/2014 à 17:36 :
Lexique des collectivités locales : Dépenser, embaucher, dépenser, embaucher, dépens......
a écrit le 05/10/2014 à 17:31 :
Dans ma commune on adore .........
Les ronds points ( qu'il va falloir fleurir bien sûr )
Les dos d'âne
Les feux rouges inutiles
Les rues mises en sens interdits pour laisser une voie réservée aux bus ( qui passent à moitié vides )
Les abris bus ( remplacés l'année suivante par des bancs dernier cri )
Les motos crottes ( qui ne tournent que sur le parvis de Mr mon maire )
Les voitures balayeuses ( qui roulent à 10 km aux heures de pointe )
Les aspiratrices
Les gluttons
Les souffleurs de feuilles (pas fatiguant, bien bruyant, bien polluant, et carrément inutiles )
Et pour couronner le tout, plus de sel en hiver ( écologie oblige ) résultat routes et trottoirs
transformés en patinoire ( sauf devant l'hôtel de ville ) BIEN SÜR !

PS : ils continuent d'embaucher ........ si ça vous dit !!!
a écrit le 05/10/2014 à 17:11 :
9 miyiards,c'est le prix du clientélisme local,meme votre maire , si sympathique dans les petits villages, en croque
a écrit le 05/10/2014 à 16:29 :
pour ceux qui veulent s'informer, une première version de ce rapport est disponible depuis juillet. taper "observatoire des finances locales" dans votre moteur de recherche.
l'augmentation des investissements était alors de 5,4%, plutôt que 8,1%.
déficit effectivement de 9,2 Mds.
le recours à des nouveaux emprunts a diminué de 6,1%.
a écrit le 05/10/2014 à 14:16 :
si les déficits augmentent c'est que nos collectivités ont un champ d'action de plus en plus élargi:aides pour les pays étrangers,aides au cinéma,bref tout ce dont l'état se défausse!
Réponse de le 05/10/2014 à 14:40 :
Ces mensonges ont suffisamment épuisé les finances des français. Regardez à paris le temps perdu à cause des aménagements urbains qui ont été réalisés ces derniers années et la saturation quasi permanente qui en découle. Il est temps d'arrêter de claquer du fric pour les bobos qui roulent en tmax et qui doublent tout le monde. Il n'y a plus un restau oú on ne peut aller sauf laisser sa voiture à un voiturier qui les garent en double ou triple file et sur des emplacements interdits. Tout ceci, parfaitement illégal, montre bien à quel point les élus ont perdu toute notion de l'intérêt général et de ce qu'est la gestion des finances publiques.
Réponse de le 05/10/2014 à 20:27 :
@ &=élu PS: les collectivités locales n'ont pas pour vocation d'aider les pays étrangers ni le cinéma, mais de s'occuper de leur population LOCALE
a écrit le 05/10/2014 à 13:42 :
Et tout cela pour faire des ronds points! On achète ainsi l'entreprise de BTP du coin qui financera la prochaine campagne électorale du maire mégalo. A la diète, tous ces élus gaspilleurs!
Réponse de le 05/10/2014 à 14:27 :
Ralentisseurs rond points massifs fleuris tramways. Cette gabegie payée à crédits qui ne rapporte rien. Je conseille la route aux 100 ralentisseurs entre morienval et ansacq dans l'Oise, très bon exemple de ce gaspillage antivoiture avec des ouvrages qui doivent tous être non conformes à la réglementation. Ou encore la route d'ansacq à Clermont, où les trottoirs en plein milieu de la route sont si raides qu'avec une berline normale on ne peut monter qu'en diagonal si l'on ne veut pas frotter.
a écrit le 05/10/2014 à 12:46 :
la très majorité des élus des grandes villes des départements et des régions sont des élus engagés à gauche. 21 régions sur 22, et 70 départements sur 100. leur but acheter les voix en augmentant le nombre de fonctionnaires territoriaux et gaspiller l'argent dans la culture et dans la com. Au moins les agences de com auront largement bénéficié des élus engagés pas un jour sans campagne de pub dans chaque région ou chaque département pour promouvoir on ne sait quoi
a écrit le 05/10/2014 à 11:35 :
les collectivités locales doivent se serrer la ceinture, comme des MILLIONS DE FRANCAIS. Une hausse d'impôts locaux n'est qu'une fuite en avant, vers un avenir toujours plus endetté. Il est grand temps que tous les échelons apprennent à vivre au niveau de leurs moyens. Des économies sont possibles presque partout, ne serait-ce que par la réduction ou la suppression de nombre de subventions à des assocs plus ou moins parasites, la réduction du train de vie des élus, la réduction de la communication (journal de la commune, bulletin de l'intercommunalité, revue du CG, ...), la non réalisation de ronds points inutiles (conduisant quelquefois dans un champ !), ...
a écrit le 05/10/2014 à 11:09 :
La droite a besoin de bonnes excuses pour augmenter les impôts locaux !
Réponse de le 05/10/2014 à 11:23 :
.... la gauche aussi !!!!!!!!!
Réponse de le 05/10/2014 à 11:34 :
C'est faux toutes les collectivités UMP montrent l'exemple en réduisant la dépense de 10 % sur 2 ans. Seuls les socialistes sont incapables de le faire !
Réponse de le 05/10/2014 à 13:11 :
Alors pourquoi ils ne l'ont pas fait lorsqu'ils avaient le pouvoir ?
Réponse de le 05/10/2014 à 14:16 :
Vous êtes autant responsables l'un que l'autre !
Réponse de le 05/10/2014 à 18:21 :
les impots locaux n'ont que très peu augmenté sous la gauche.les scandales c'est surtout la droite (Balkany,Mancel etc..)
Réponse de le 06/10/2014 à 11:04 :
"les impots locaux n'ont que très peu augmenté sous la gauche"

Fois deux sous Delanouille à Paris, plus deux milliards de dette...
a écrit le 05/10/2014 à 11:05 :
Tant que la moitié des ménages ne payent pas d'impôts, il n'a a pas de raison pour que la politique de l'argent facile s'arrête !...
Réponse de le 05/10/2014 à 11:35 :
Vous confondez et impôts et impôt sur le revenu .... C'est loin d'être un détail !
Réponse de le 05/10/2014 à 19:48 :
Ce sont les deux tiers des français qui ne payent rien : pour eux, l'impôt, ça rapporte, gros, et évidement, ils ne veulent entendre parler d'aucune réforme..
a écrit le 05/10/2014 à 10:53 :
TOUT PART EN C.......LLES ! PAUVRE FRANCE et PAUVRES FRANCAIS !!!
Réponse de le 05/10/2014 à 14:20 :
Rien ne sert de se plaindre sans arrêt : agissez en conséquence ou subissez et ......PAYEZ !
a écrit le 05/10/2014 à 10:51 :
On constate de plus en plus l'abandon de responsabilité généralisé de l'Etat. Il a transféré son incompétence aux régions, qui le sont encore plus que lui. Maintenant on ne peut plus taper sur la g. d'un responsable, ils se sont tous rendus irresponsables en diluant cette responsabilité pour laquelle ils se permettent de prélever l’impôt... On n'aura bientôt plus aucun service, mais toujours plus d’impôts prélevés... Le féodalisme moyenâgeux 2.0 est juste devant nous.
a écrit le 05/10/2014 à 10:41 :
Les lois de décentralisation ont montré leurs limites . Les Conseil généraux n'ont ni les compétences ni la sagesse nécessaires à une gestion raisonnable des masses qui leur sont confiées .
Réponse de le 05/10/2014 à 10:52 :
Les lois de décentralisation on surtout complètement oublié de mettre en place le système central de pilotage et de surveillance... Les régions sont quasiment devenues des petits états libres de faire ce que bon leur semble...
a écrit le 05/10/2014 à 10:31 :
Le budget des collectivités locales comme celui de l'état se gère à l'identique des ménages.....comment font les français "préssurés" de toutes parts par la gabegie et l'inconséquence de nos gouvernants...ils sont contraints d'opérer des choix drastiques et de réduire certaines dépenses car leurs salaires ou revenus sont en baisse (retraites gelées depuis 2 ans pour ce qui me concerne)......mais avec le gouvernement et les collectivités, il suffit d'augmenter les impôts....tout ceci finira mal..........
Réponse de le 05/10/2014 à 10:55 :
Tout à fait de votre avis, hélas! il faudra que l'on passe à autre chose de dur", après le marasme actuel.....
a écrit le 05/10/2014 à 10:21 :
des clotures de conseil municipal au champagne a 800 euros les 75 cl oui le pdc est riches
Réponse de le 05/10/2014 à 10:36 :
80 euro c'est déjà pas mal .... mais 800 je n'y crois pas !
Réponse de le 05/10/2014 à 11:22 :
ils ne pensent tous, qu'à s'en mettre plein la panse, et le porte feuille : copinages, petites et grosses "affaires", ETC , etc marre de tous ces technocrates qui n'en ont rien à battre du pays.
Réponse de le 05/10/2014 à 13:13 :
Oui @pmxr 11:22 : l'UMPS ne doit plus gouverner. Pensez-y en mai 2017.
a écrit le 05/10/2014 à 10:16 :
Alors que la masse salariale de la fonction publique d'état a diminué en volume, cet effort est gâché pat la gabegie de la fonction publique territoriale qui voit sa masse salariale exploser. Pourquoi l'état ne parvient pas à commander aux échelons locaux de geler les dépenses de personnel. ?
Réponse de le 05/10/2014 à 10:53 :
Simplement parce qu'on leur a délégué les compétences, sans les gens compétents...
a écrit le 05/10/2014 à 10:15 :
Rien d'étonnant lorsque l'on voit le nombre d'oisifs qu'embauchent les collectivités (il suffit de regarder les travaux/interventions dans une commune où deux personnes travaillent et deux regardent) ainsi que les travaux non nécessaires qu'engagent les CDC ou mairie ... (ah les rond points! ils nous les brisent à gaspiller le fric là dedans mais faut bien donner du boulot ... ). Les collectivités sont comme l’État : Dépensières et peu soucieuses des deniers des administrés ...
Réponse de le 05/10/2014 à 10:42 :
+1
Réponse de le 05/10/2014 à 10:57 :
vous connaissez " les chevaliers du fiel "? c'est très bien observé !
a écrit le 05/10/2014 à 10:05 :
Les collectivités locales sont à l'image du gouvernement incapable d'arrêter leur train de vie. Les économies qu'ils sont capables de faire c'est plus d'impôts et taxes pour ajuster les comptes . Et le gouvernement s'en prendre aux locataires et retraités c'est tellement mieux , on est mal parti je vous le dis si l'on veut attendre 2017 qui ne changera rien encore .
a écrit le 05/10/2014 à 9:51 :
Dans mon village de 100 habitants, le maire socialiste ancien enseignant a lancé des projets pharaoniques. Une salle des fêtes, cout : 1,2 m d'euros. Le probleme est qu'il n'y a jamais de fêtes donc depuis la salle est désespérément vide. Une médiathèque : couts hors fonctionnement 680 000 € sauf qu'à l'heure d'internet, l'utilité d'une telle installation est discutable. Par contre, la rue du village c'est de la gadoue, y'a pas un commerce, pas d'école, les fossés ne sont plus entretenus d'ou les problèmes d'inondation...Tout cela financé par la communauté de communes et par des prêts.
Réponse de le 05/10/2014 à 9:56 :
Baisse théorique des impôts .... mais pas les locaux !
Réponse de le 05/10/2014 à 11:43 :
Dans mon petit village de Saint lizier en Ariège, la mairie après un déficit de 560000 euros en 2013 à du augmente les taxes locales de 25% pour 2014. La cour des comptes avait préconisé 47%. Achats de locaux inutiles et désespérément vides , rénovation de locaux eux aussi vides, parcelles de terrains non vendues , personnels pléthoriques, sapins de Noël à tous les coins de rues pendant les fetes , une véritable gabegie . Mais le maire va conduire son quatrième mandat....La responsabilité est celle de nos élus mais aussi de ceux qui les reconduisent dans leurs mandats.
a écrit le 05/10/2014 à 9:45 :
Pensons à l'impact financier des fusions de communautés de communes. L'Etat souhaite que les collectivités se serrent la ceinture donc moins d'investissements donc moins de travail pour les entreprises... Heureusement que des hautes personnes ont pris le temps d'étudier ce problème ... Le chômage
a écrit le 05/10/2014 à 9:41 :
Ce pays croule sous la démagogie et les mensonges à tous les étages. Le contribuable paiera. Les fonctionnaires voteront socialiste. La fin est proche.
a écrit le 05/10/2014 à 9:41 :
Il y a juste a voire comment fonctionne les communautés de commune pour s apercevoir qu elle n ont aucunement le culte de l économie, bien au contraire!
a écrit le 05/10/2014 à 9:29 :
vous avez mis le temps a comprendre....un l'état s'est rétiré un peu, deux il y a les éléctions muncipales, on prepare les régionales,,,, et les sénatoriales.... on dépense (on achete des voix) bon et comme on avaient les municpales on a plus ou moins bloqués les taux des impots locaux... et on augmenté la masse salariale, le constat est là mais la cause.... fondamentale;... gaspillage, imprevision, electoralisme et aussi toujours du social voyez les investissements colossaux qui ne servent pas a grand chose.... mais aussi toutes ces dépenses ca augmente le PIB en créant des déficits.... bon on va voir flamber les taux des années 2015 2016 curieux que personne na fait le tour des mairies pour voir les budgets votés et les taux.... ca se serait du vrai journalisme ...
a écrit le 05/10/2014 à 9:12 :
La première chose qu'on a vu lors de la décentralisation, était la création de nouvelles maisons intercommunales comme si les anciennes mairies ne pouvaient pas suffire. J'ai vu la réalisation d'un giratoire pour 1 camion par jour qui traversait le village... Les fonctionnaires techniciens sont aujourd’hui au service des élus, alors qu’autrefois, ils étaient au service de l'intérêt général de l’État, cela change tout. La décentralisation a été catastrophique.
Réponse de le 05/10/2014 à 9:27 :
C'est pas la décentralisation qui est catastrophique, mais la gestion des élus ; c'est pas pareil !
Réponse de le 05/10/2014 à 10:49 :
In fine, ne serait-ce pas les citoyens qui sont responsables de leurs choix?
a écrit le 05/10/2014 à 9:05 :
pas clair. le chapeau parle d'endettement. le corps de l'article parle de déficit.
la dette des collectivités ne peut financer que des investissements.
le montant annuel des nouvelles dettes des collectivités tournait autour de 15 Mds ces dernières années.
a écrit le 05/10/2014 à 9:04 :
Il faut clarifier la gouvernance, dire clairement quelles sont les fonctions nationales et quelles sont les fonctions locales sans laisser une fonction "à cheval" (enseignement). Ensuite il faut mettre fin aux dotations : une collectivité locale doit vivre de redevances régulées nationalement et d'impôts locaux.
a écrit le 05/10/2014 à 9:01 :
Et pourquoi ne pas faire disparaître les communes dans les communautés... Ca enlèvera déjà une bonne couche ... Il y a beaucoup trop de communes en France !
Réponse de le 05/10/2014 à 9:30 :
@ Communard
Vous êtes ignorant de ce que 80% des conseillers municipaux des communes sont BéNéVOLES,
et qu'à contrario, les VOLEURS sont logés douillettement dans les Régions, Départements, Agglomérationset et Grandes Villes
ainsi que dans toutes les officines troubles inutiles ruineuses nationales, régionales, départementales et agglomérationales,
par officines troubles intutiles ruineuses sont constituées d'agences bals blas banquets, de faux centres de faux experts autoproclamés et de toute une faune qui gravitedans ce magma infecté de la galle financière.
Réponse de le 05/10/2014 à 9:43 :
pour autant cela ne diminuera en rien le nombre de fonctionnaires qui seront recasés dans les communautés de commune hi hi hi !
Réponse de le 06/10/2014 à 11:32 :
En plus d'etre ignorant vous etes bien naif:ça magouille dans toutes les petites mairies.
a écrit le 05/10/2014 à 8:59 :
Fallait bien embaucher pour se faire réélire...ce sont des voix assurées, clientélisme?
a écrit le 05/10/2014 à 8:56 :
L'Etat se désengage et oblige les collectivités locales à prendre le relai (par exemple avec la semaine scolaire de 5 jours) et en général non seulement les dotations ne suivent pas mais elles diminuent. Comme les acteurs locaux ne peuvent pas augmenter la fiscalité ils sont contraints d'emprunter. Ajoutons que l'Etat a préféré soutenir les banques plutôt que les municipalités dans le cas des emprunts pourris et vous aurez le pourquoi du comment. Maintenant, je note que les collectivités font un gros effort d'investissement, et que faisant elles soutiennent fortement l'économie locale et nationale. Il est donc inutile de crier à la gabegie.
Réponse de le 05/10/2014 à 9:10 :
Je pense, que vous faites parti du groupe des non imposables, qui profitent des investissements inutiles (on en voit à travers la douce France) ou servent vos intérêts propres.
Réponse de le 05/10/2014 à 20:06 :
Il faut aussi poser le cout des immigrés, et si nous avons un vrai intérêt (pas de l'idéologie) à garder chez nous 14 ou 15 millions de ces gens là à entretenir.

On pourrait par exemple commencer par les taxer pour présence en France.

Bref, faire que ça rapporte.
a écrit le 05/10/2014 à 8:51 :
Ça donne des subventions à tours de bras à de grosses associations qui sont des SARL déguisées. Et ne pas oublier que les TPE et PME se font saigner en charges.Faut arrêter avec tout ça, le clientélisme et j'en passe.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :