Économies : 17 milliards d'euros pour l'État, 23 pour la Sécu et 10 pour les collectivités

 |   |  262  mots
Pour l'État, les 17 milliards d'euros d'économies devraient passer par un maintien du gel du point d'indice des fonctionnaires en 2015 et 2016, et le gouvernement pourrait raboter en outre de 10.000 à 15.000 postes des 60.000 recrutements dans l'éducation qui étaient prévus sur le quinquennat.
Pour l'État, les 17 milliards d'euros d'économies devraient passer par un maintien du gel du point d'indice des fonctionnaires en 2015 et 2016, et le gouvernement pourrait "raboter" en outre de 10.000 à 15.000 postes des 60.000 recrutements dans l'éducation qui étaient prévus sur le quinquennat. (Crédits : reuters.com)
L'Etat devrait réaliser environ 17 milliards d'économies dans le cadre de la baisse de 50 milliards d'euros sur trois ans des dépenses publiques programmée par l'exécutif, tandis que la Sécurité sociale contribuera à hauteur de 23 milliards et les collectivités pour 10 milliards, d'après le quotidien Les Echos.

La France doit faire des économies. C'est le nouveau crédo de François Hollande, depuis le fameux tournant qualifié par certains de "social-libéral" au début de l'année. En tout, 50 milliards d'euros de réduction des dépenses publiques avaient été annoncés, et les spéculations allaient bon train pour savoir qui allait devoir se serrer la ceinture. Le programme semble se préciser.

L'État devrait en effet prendre à sa charge 17 milliards d'euros d'économies, la Sécurité sociale 23 milliards d'euros et les collectivités territoriales 10 milliards d'euros, selon Les Echos datés de ce lundi.

Gel du point d'indice des fonctionnaires

Dans le détail, cela devrait passer par un maintien du gel du point d'indice des fonctionnaires en 2015 et 2016, et le gouvernement pourrait en outre "raboter" de 10.000 à 15.000 postes des 60.000 recrutements dans l'éducation qui étaient prévus sur le quinquennat.

La Sécu forcée de faire des économies

La Sécurité sociale devrait quant à elle économiser 23 milliards. Ce qui passerait par une réduction supplémentaire d'un milliard d'euros par an de la progression des dépenses de santé, déjà sujettes à un plan d'économies.

Le quotidien assure en outre que les "allocations familiales de base" ne seront pas touchées mais évoque de possibles économies sur certaines prestations secondaires.

Baisse de la dépense des collectivités de 3 milliards d'euros par an

Enfin, les collectivités devraient contribuer au plan d'économies à hauteur d'environ 10 milliards, via une baisse de trois milliards d'euros par an en 2015, 2016 et 2017 des dotations versées par l'Etat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/07/2014 à 17:07 :
Necesito dinero por spetacolo.
a écrit le 08/04/2014 à 21:47 :
Enlevez moi d'un doute hollande était contre la règle d'or
a écrit le 08/04/2014 à 14:14 :
Si je récupère les 4000€/an d'impots que je donne a l'état mais que je leur redonne la prime pour la rentrée, la CAF et autres aides alors je suis toujours bénéficiaire d'environ 1000€. Sauf que sans le service publique, il faudrait que je paye une école privée, une clinique privée, que j'habite dans une résidence ultra sécurisée et le budget est beaucoup plus élevé que ces 1000€ récupérer... A chacun de faire ses comptes. Pour sur, si mes enfants sont déjà dans une école privée, que jamais je ne fréquentes les hopitaux publiques, et qu'en plus je paye 20000€ d'impots par an sans jamais bénéficier d'aide, alors je voterais a droite
a écrit le 08/04/2014 à 12:42 :
Quand on compte 577+348 parlementaires qui ont contribué largement à créer nos déficits, il serait logique de leur faire supporter une taxe pour gestion désastreuse du pays.
Tous ces emplois irresponsables révoltent les citoyens traqués par le fisc pour rémunérer trop d'emplois fictifs. Dégraissons, dégraissons il y a de quoi faire
a écrit le 08/04/2014 à 11:11 :
C est une honte l etat devrais payer le juste prix 237 millaird pour les fonctionnaires, c est la qu il faut trouver les 50 milliard.
a écrit le 08/04/2014 à 11:06 :
et pendant ce temps les 3 employés au service de V Trieveiller son embauché par l'ETAT!!
a écrit le 08/04/2014 à 10:18 :
article interressant , encore une fois on prend d'une main pour donner de l'autre , de plus le coté territorial ? , humm? après les municipales les taxes foncières et d'habitation vont pouvoir décoller a la rentrée du au manque de recettes de l'état pour son petit projet de pacte ceci et pacte cela .. pas de quoi rassurer des milliers de gens qui sont au bord de la dépression nerveuse
a écrit le 08/04/2014 à 8:49 :
suppression de la réserve parlementaire .
1000€ de moins par mois en moins par député et sénateur
Suppression des 6 mois d'indemnité de départ pour les ministres
Réduction du salaire des ministres etc...etc... Etc...
Réponse de le 08/04/2014 à 10:21 :
vous rêvez tout debout , cela n'arrivera jamais ce genre de choses , quand on a gouté a ces privilèges ont veut les conserver pour soi et ceux qui viendront après , on a vu cela avec d'autres acquis qui ont disparus pourtant dans une période de privatisation , mais là on touche le graal suprême , regardez les écolos ils sont bien content de profiter de tout cela eux aussi , avant ils étaient contre , maintenant ils sont dans le moule .. rêvez encore c'est la seule chose qu'on peut nous imposer
a écrit le 08/04/2014 à 8:34 :
Merci de compendre une fois pour toutes qu'une baisse de 50 milliards sur 3 ans veut dire.
Dans 3 ans il faudra par rapport a cette année depenser 50 milliars de moins par an et non économiser 50 milliards sur 3 ans.
Réponse de le 08/04/2014 à 17:32 :
@ sur trois ans
d'accord , votre façon de compter est plus juste; économiser 50 milliards en se donnant 3 ans pour le faire , pour arriver au bout de 3 ans à rabaisser la dépense annuelle de 50 millards ( on suppose durablement) ; avouez que compte tenu des sommes en jeu , le fait d''essayer de réduire en 3 ans la dépense de 4% (50=4%1200) environ ne change rien au constat: la dépense continuera à augmenter,( le rythme sera simplement baissé de moitié) , et sans remise à plat complète du rôle de l'État (tout compris, prestations sociales et collectivités incluses) nous ne ferons que , selon l'expression, mettre un emplâtre sur un jambe de bois.
a écrit le 07/04/2014 à 23:37 :
Le gel des salaires de la fonction publique (via le point d'indice), oui c'est une économie et autant de consommation et de manque de recettes/d'activité pour les entreprises. C'est également un exemple pour le privé pour justifier des hausses de salaires faible. C'est donc la déflation que l'on programme par la limitation des hausses de salaires et aussi la baisse de la consommation (de la demande) qui était un facteur de croissance du pib. HOLLANDE veut augmenter l'offre, pourquoi pas, mais faut-il avoir en face un marché solvable, avec du pouvoir d'achat.
50 milliards à trouver sur 3 ans, il suffirait, pour trouver cette somme annuellement, de revenir sur 2/3 des quelques 400 niches fiscales jugées inutiles par l'IGF et la cours des comptes, niches fiscales dont le cout est de l'ordre 80 milliards d'euros pour 2014 en hausse de 10 milliards d'euros par rapport à 2013, qui a dit que les impôts augmentés ? par pour tous visiblement !
Réponse de le 08/04/2014 à 13:31 :
Bien vu, on continue à courir vers le mur de la déflation, çà va faire mal quand on s'écraser dessus !
a écrit le 07/04/2014 à 22:39 :
Je viens de voir le document télé sur F Hollande, les Français vont payer plus d'impôts et avoir moins de service....En matière de service combien coûtent ces serviteurs, ouvreurs de porte, de portière, en queue de pie, garde-républicain et autre militaire au garde à vous dans tous les coins de l'Elysée, Locaux de luxe, tables de luxe, vaisselle de luxe, repas de luxe, dans un Palais soit disant de la République ??
Allez vite tout ce petit monde dans une tour à la Défense, moins de problème de déplacement et de tralala !!! Merci pour nous.
Réponse de le 08/04/2014 à 5:11 :
Tout a fait ! En ces temps difficile, l'exemple devrait venir du haut, et nos elus devraient se serrer la ceinture et le montrer. Nous entretenons des Palais republicains en plein coeur de Paris plus representatifs que fonctionnels et dont la revente permettrait de renflouer les caisses publique. Une tour a la Defense serait parfaitement suffisante.
a écrit le 07/04/2014 à 21:50 :
Il est vrai que pour certains membres de cette file, le coût de leur alphabétisation fût un tonneau des danaïdes.
a écrit le 07/04/2014 à 21:17 :
Pourquoi toujours attendre la dernière minute pour agir ?
Au 1er DEFICIT il fallait prendre des décisions
A quand l'anticipation ?
Réponse de le 08/04/2014 à 7:00 :
L'anticipation restera toujours dans le domaine de la fiction.
a écrit le 07/04/2014 à 21:11 :
Plutôt que de geler les salaires, ils pourraient commencer en montrant l'exemple et ne pas refaire le mobilier des nouveaux bureaux, revendre leur voiture de fonction au profit d'un bus collectif... Quand a la sécu que va elle encore nous rembourser? Et les collectivité comment vont elle compenser ce manque d'argent? La réponse a ces question est la même c'est bien sûr nous qui allons payer, manque de soin, pb locaux d'infrastructure ou manque de service publique...
a écrit le 07/04/2014 à 20:39 :
Quoi qu'ils en disent, la somme du tout est bien celle sortie des poches des travailleurs.
a écrit le 07/04/2014 à 20:29 :
On tire sur les français qu'on met au chômage et on se paye des cantines couteuses et des emplois à vie... voila qui est perçu comme de l'injustice! Les riches s'évadent, les classes moyennes payent...
Réponse de le 07/04/2014 à 20:52 :
+100 Tout le système est à revoir, c'est maintenant la finance sans visage qui essaye de diriger le monde. Les Français comme les autres Européens ne sont que des victimes de cette machine à broyer les hommes sur l'hôtel de l'argent.
a écrit le 07/04/2014 à 20:25 :
Voyez-vous ça, on réduit les dépenses de médicaments? Alors on veut se débarrasser des foyers français? Pourquoi ne pas revoir l'organisation de l'Etat et augmenter les prestations sociales... même chose pour les retraites... mais on oublie l'emploi des jeunes, oups on oublie aussi le progrès économique et social! Et que dire des salariés précaires qui ont les fonctionnaires sur le dos?
a écrit le 07/04/2014 à 19:35 :
Les excellences qui nous dirigent (du moins croient-elles les deux ,diriger et exceller) pensent elles vraiment que "baisser" la dépense de 1,4% (50 milliards sur 3 ans représentent 1,4% de 3x1200 , 1200 milliards étant le montant annuel des dépenses publiques), est autre chose qu'une farce destinée au gogo qui se trouve dans chaque français ? Insister à ce point dans la continuité des errements depuis 30 ans est un délit politique. Ne pas vouloir envisager le début du commencement de l'ébauche d'une remise à plat du rôle de l'Etat, de ses missions, donc de son organisation et de ses moyens, en central et en local, est un crime contre le pays, car c'est la seule manière de jouer sur les causes réelles de cette dépense qui asphyxie l'activité par les prélèvements qu'elle génère ; encore une fois on se contentera de ralentir la hausse des dépenses et en aucun cas de les baisser durablement; et le concert des thuriféraires incompétents va battre son plein tandis que les grognards de la gauche toute grogneront un peu plus dans leur coin pour faire croire u'ils existent; Schizophrénie et incompétence , les deux marqueurs de nos "élites".
a écrit le 07/04/2014 à 18:42 :
Tout cela est une vaste mascarade, de l'argent il y en a énormément. Mais la grande majorité a été et est détourné dans les paradis fiscaux . Comme d'habitude le système va s'acharner sur le peuple au lieu d'aller chercher l'argent où il est vraiment.
a écrit le 07/04/2014 à 18:41 :
Tonton38 confond Dette et Déficit : 1800 milliards ce n'est pas la dépense annuelle mais la dette cumulée depuis 35 ans (dont 600 milliards entre 2007 et 2012). Le budget annuel voté pour l'année 2010 sous Sarkozy c'était Dépenses 419,7 mds, Recettes 270,5 mds, soit un déficit voté de 149,2 milliards pour l'année 2010. Soit un déficit voté égal à 55% des recettes, excusez du peu, tout en donnant des leçons de gestion au monde entier...
Réponse de le 08/04/2014 à 5:04 :
Sarko a pratique le deficit budgetaire massif, avec comme objectif que la crise fasse le moins mal possible aux francais, sans doute avec l'intention de capitaliser politiquement. Maintenant que l'on a etabli comme un fait que la Droite sait etre aussi inconsciente economiquement que la Gauche, on fait quoi ?
Réponse de le 08/04/2014 à 7:20 :
vous oubliez la secu... dans les 50 milliards d'économie il y a la secu donc 1800 milliards, effectivement les deux chiffres sont proches
a écrit le 07/04/2014 à 18:16 :
1800 milliard de dépense par an, économie 50 milliards sur 3 ans soit 17 par an : moins de 1% , aucun journaliste ne crie à l'intox, seuls les commentaires lecteurs le font soit 284 € par Français et par an ou 23 € par mois : c'est de l'enfume . Messieurs les journaliste faites les calculs et les comparatifs pour nous au lieu de recopier l'AFP !!!
a écrit le 07/04/2014 à 17:41 :
C'est marrant de voir et de lire au travers tous les commentaires, sur tous les forums, toutes les solutions que proposent les citoyens pour réduire les dépenses. Et la plupart sont pertinentes. Bizarrement, les pouvoirs publics et le gouvernement n'en tiennent aucun compte. Sont-ils sourds ou sommes nous bêtes ?
Réponse de le 07/04/2014 à 17:46 :
A votre avis?Qui a fait des grandes écoles et qui tient des discussions de bistrot?
a écrit le 07/04/2014 à 16:48 :
Pourquoi pas 100 milliards:50 sur l'etat,30 sur la sécu et 20 sur les Col locales? ou même 150 milliards?? ca fait encore mieux dans les médias et pour les économistes commentateurs,car à la fin c'est 00,00 €.Du Buzz pour montrer que le Président existe et tient la barre alors qu'il ne se passera rien,mais vraiment rien.
a écrit le 07/04/2014 à 16:25 :
C'est ridicule.
Le gel du point d'indice des fonctionnaires, c'est juste cosmétique( Chirac l'avait déjà fait), et avant les élections hop, ça va remonter en flèche pour acheter des voix, tout ce qui a été gagné sera reperdu.
Baisser les dotations des collectivités locales, c'est absurde, car elles devront augmenter de leur côté pour compenser, et même anticiper, donc la pression fiscale ne baissera pas.
Au final tout reposera sur le système social, dont les comptes empirent à cause du vieillissement démographique qui n'est pas prêt de se modifier; on ne sait pas comment la sécu va trouver les économies, à elle se se débrouiller.
Donc il n'y a aucun plan, tout ça pour ça.
Et normalement le projet d'origine c'est 50 milliards par an en baisse de pression fiscale, et non sur 3 ans.
C'est effrayant.
a écrit le 07/04/2014 à 16:14 :
Cela a déjà été dit très souvent: suppression de strates du millefeuille administratif, de centaines de comités Théodule, de la moitié des élus, des subventions aux syndicats et partis, et à des monceaux d'associations inutiles. Contrôle strict de tous les abus de la sécu (étrangers entre autres, il suffit d'aller dans un hôpital pour voir qui y est soigné), de l'AME. Suppression ou réduction drastique de la retraite des parlementaires, suppression des régimes spéciaux y compris intermittents du spectacle,.... On peut encore trouver des économies
Réponse de le 07/04/2014 à 16:41 :
Le Pouvoir en France gouvernant par et pour les élus, les fonctionnaires, et les divers groupes de pression il pleuvra des grenouilles le jour où ces réformes de bon sens seront décidée. Enfin, on peut toujours rêver...
a écrit le 07/04/2014 à 15:46 :
On peut trouver 1 milliard de plus en supprimant le CNC et toutes les aides versees au cinema ou aux magnifiques films ou telefilms francais...
a écrit le 07/04/2014 à 14:14 :
Insuffisant ! Il faut taper dans le dur de la dépense publique c'est-à-dire remettre au travail les agents publics, territoriaux, chu de 32 heures de travail à 39h une économie de... 15 milliards et réduirait le travail au noir. Fermer les administrations en doublon ou sans utilités (Sous-préfecture, agence banque de France, météo Fr, agences exports ou énergies, etc. sans oublier le mille feuille administratif et entreprises publiques type edf, sncf, ratp, etc véritable gouffre financiers pour l'état. Réformer l'éducation nationale au lamentable résultat sur les classements internationaux de la transmission de la connaissance. Abolir les avantages et privilèges des serviteurs de l'état y compris les sénateurs en trop grande nombre et inutiles et députés. Bref, tous les parlementaires... Nos gouvernants qu'ils soient de gauche ou droite doivent maintenant comprendre et réformer cette minorité qui ruinent notre pays avant que notre pays coule définitivement !!!
Réponse de le 07/04/2014 à 15:19 :
Vous oublier de supprimer les fonctionnaires bruxellois.
Réponse de le 07/04/2014 à 16:02 :
Tout à fait d'accord yen n'a marre de payer des impôts pour entretenir cette monarchie et ses vassaux
Réponse de le 07/04/2014 à 16:16 :
C' Maintenant le changement Valls et son gouvernement doivent réformés la fonction publique sinon les salariés du privé descendront dans la rue pour se révolter
Réponse de le 07/04/2014 à 16:18 :
en phase avec Paquebot France me tire avant le naufrage.............
Réponse de le 07/04/2014 à 17:58 :
@Paquebot France

Vous etes vraiment très fort. Passer de 32 h à 39h et vous trouvez 15 milliards d’économies. Je doute que cela soit si simple à calculer, surtout pour le citoyen lambda qui ne dispose pas des informations pour faire ce calcul.
J’aimerai bien savoir quels sont les avantages que vous accordent l’état car on tire tous un bénéfice des dépenses de l’état. Cela donnerait des idées pour supprimer des nouvelles dépenses
Quand a la fermeture de certaines administrations, c’est effectivement une piste. Mais c’est plus compliqué que cela. Fermer une sous préfecture c’est demander a l’usager de se rendre à la préfecture pour réaliser des opérations faites habituellement par la sous préfecture. En milieu rural c’est pas facile à accepter. Déjà que la sous préfecture n’est pas forcément proche de son domicile, se rendre à la préfecture c’est des kilomètres supplémentaires
Et souvent, les services réalisés par ses administrations sont transférés aux mairies : cas des cartes d’identité et passeport. ET après on leur demande de faire des économies.
ET ne pas confondre avec les administrations des entreprises comme EDF, GDF, SNCF, Ratp qui ne sont plus des entreprises publiques
Vous avez une drole de vision du fonctionnement de la France. Heureusement que vous n’étes pas au pouvoir. Vous auriez besoin d’une sérieuse formation.
si j’ai bien compris vos propos vous supprimez tout et vous rasez gratis. C’est pas ce que j’appelle une bonne gestion. Rien ne fonctionne tout seul, rien n’est gratuit. A chaque dépense il faut une recette
Vous etes vous demander pourquoi les gouvernements qu’ils soient de droite ou de gauche ne font pas les réformes nécessaires ? Parce que nous citoyens, nous n’en voulons pas. Il y a toujours une minorité suffisamment importante pour refuser une réforme. Résultat on fait du sur place. Nous sommes tous responsables de cette situation
a écrit le 07/04/2014 à 14:04 :
surtout ont ne touche pas aux regimes spéciaux la plus grande injustice de notre epoque
Réponse de le 07/04/2014 à 17:23 :
Exactement, que les agents SNCF, EDF, RATP, etc... soient obligés de déclarer tous les revenus qu'ils touchent en dehors de leurs salaires, comme Hollande vient de faire pour ceux qui avaient une aide de leur entreprise pour une mutuelle. Que les fonctionnaires, surtout ceux de l’Éducation Nationale travaillent aux mêmes horaires que tous les français... Cela ferait déjà un bon trou dans les 50 milliards à trouver, surtout quand on considère que les agents EDF (pour donner un exemple) ne paie pas leur électricité !
Réponse de le 07/04/2014 à 20:07 :
Vous ne connaissez pas le statut des IEG et vous osez parler … affligeant. Pour rappel le statut des agents IEG (Industries Electriques et Gazières), dont les agents ne payent que 10% de leur électricité et de leur gaz, doivent déclarer sur leur fiche d’imposition cette avantage en nature. Cela veut dire que les agents des IEG payent plus d’impôt lorsqu’ils consomment plus d’électricité !
Mais, nous pouvons parler aussi des avantages que donnent les PME à leurs salariés, comme utiliser la voiture de fonction pour aller faire les courses, allez chercher les enfants après l’école, partir en vacances ect … un avantage pas souvent déclarer … et donc un manque de recette pour l’Etat.
Au lieu de cracher toujours sur les mêmes, je rappelle qu’EDF à verser pour l’Etat (je ne tiens pas compte des collectivités territoriales) 3 milliards, 1.5 sous la forme de l’IS et 1.5 sous la forme de dividende. Enfin, vous devez aussi avoir la mémoire courte, car la caisse d’assurance maladie des IEG qui est toujours excédentaire est utilisées pour éponger la caisse d’assurance maladie de monsieur et madame tout le monde ! Qu’EDF à payer une bonne partie de la rénovation des universités …
a écrit le 07/04/2014 à 14:00 :
il était déja prévu une baisse des dépenses de l'état de 50 Md.Si on comprend bien il 'agit pour commencer de ces 17 Md. Pour le reste fh a une nouvelle fois annoncé une baisse de 50 Md cette fois pour diminuer les charges des entreprises(les premiers 50 avait été annoncé pour réduire la dette), or l'etat ne réduit rien et la sécu+les collectivités locales sont concernés mais pour 33Mds et non 50 ! A moins que l'on nous vende le meme concept pour plusieurs objectifs ?
a écrit le 07/04/2014 à 13:36 :
J'espère que Lafarge va nous aider.
Réponse de le 07/04/2014 à 13:49 :
trop tard ,lafarge est en Suisse....
Réponse de le 07/04/2014 à 15:17 :
merci Lafarge
a écrit le 07/04/2014 à 13:26 :
L'austérité commence. Imposée par Bruxelles et ces experts de la relance economique (voir le résultat en grece, protugal, espagne et italie...)

Ai-je le droit de contester ces ordres provenant de cette institution non démocratique, sachant que comme un grosse majorité de français j'ai voté non au référendum de 2005 ?

On nous a volé notre droit de choisir. L'UE est devenue une dictature --> http://www.youtube.com/watch?v=LMN4l5cKM3I
Réponse de le 07/04/2014 à 13:45 :
Non car ces t Maastricht qu il fallait ne pas voter. D autre part on ne peut parler d austérité avec un ration de dépense publique sur PIB au-delà de 56 %
Réponse de le 07/04/2014 à 16:33 :
@alors:

vous avez raison, ne pas respecter un référendum c'est tout a fait normal dans une démocratie.
Votre reaction sur le sujet en dit long sur le problème que nous vivons actuellement...Il ne faut surtout pas que les moutons bougent !
Réponse de le 07/04/2014 à 16:46 :
comme la plupart de vos amis fonctionnaires vous ne voulez pas participé et trouvez toujours une excuse et un mouton alors que vous êtes responsable avec les parlementaires du surendettement astronomique du pays
a écrit le 07/04/2014 à 13:19 :
C'est drole de voir l'état d'un côté, les collectivités de l'autre, avec la sécu au milieu!
a écrit le 07/04/2014 à 13:19 :
A Monilari: les fonctionnaire sen disponibilité ne sont pas rémunérés. Les remettre en poste ne générerait aucune économie, au contraire.
a écrit le 07/04/2014 à 13:16 :
Tout est écrit page 12 de la note n°6 du conseil d'analyse économique et le premier ministre devrait s'y reporter.
Réponse de le 08/04/2014 à 7:02 :
De même qu'à la page 7 et 22. La couverture n'est pas mal non plus.
a écrit le 07/04/2014 à 13:13 :
En France les fameuses Chambres de Commerce consomment chaque année près de 4 milliards d'euros d'argent public, 163 CCI en France qui comptent 26.000 fonctionnaires ! Divisons leur budget par 2, cela ne changera rien pour les entreprises, par contre cette économie de 2 milliards servira a réduire la dette plutôt qu'à faire des cocktails remplis de petits fours pour une minorité de petits chefs locaux ! Le saviez vous qu’en moyenne seulement 15% des chefs d'entreprise votent aux élections des CCI, 15% seulement de votants !!! Presque 80% des chefs d'entreprise ne votent même pas car ils savent que cet organisme ne leur sert pas à grand chose ! On peut diviser par 2 ou 3 leur budget (surtout certains CCI de campagne) sans que cela change quoi que ce soit à la vie économique des entreprises.
Les élections aux CCI et des Délégués consulaires grands électeurs des Membres des Tribunaux de commerce ont eu lieu du 25 novembre au 8 décembre 2010 ; le taux d’abstentions dans les catégories commerce, industrie ou services était comparable: 83% . Aux élections de 2009 des Chambres de métiers et de l’artisanat, on constate le même record d’abstentions : 80% contre 74,6% aux élections précédentes soit 6,4% de plus.
Plutôt que de fermer des maternités, gendarmeries, tribunaux, commissariats de Police, on verrait mieux de couper les dépenses dans les endroits ou elles sont surtout somptuaires
Un des anciens Directeurs Général de la CCI de Lyon (statut assimilé fonctionnaire) a touché comme indemnités statutaires, la modique somme de 490 242,03 €. (Rapport de la Cour des Comptes) et il y a d'autres spécificités dans biens d'autres CCI.
Réponse de le 07/04/2014 à 13:25 :
Pour moi ça ne sert a rien. Ça n existerai pas ce serai pareil. Une dépense énorme pour rien... Quel pays , on comprend rien du tout au commerce.
Réponse de le 08/04/2014 à 10:30 :
helàs vous avez raison jolicoup , et cela empire depuis dix ans , on critique des anglo saxons qui s'implante en france et qui font des profits via le luxembourg mais faut voir le niveau commercial qui dégringole a toute vitesse on a plus d'ambitieux ni de respect du client , pas étonnant donc de ce gâchis qui en plus se generalise avec les poupées cigognes qui se multiplient , courage bientôt on aura le trop plein
a écrit le 07/04/2014 à 12:59 :
Et pourquoi pas 50 milliards uniquement sur le fonctionnement de l'etat et le train de vie des institutions ?
Ou sur l'alignement prive = public du calcul des retraites et des jour de carence maladie ?
Ou encore la fermeture des agences gouvernementales inutiles ?
Ou la remise en poste des 35 000 enseignants en "disponibilite" (source cour des comptes) plutot que l'embauche de 60 000 nouveaux ?
Avant de prendre de l'argent aux autres, pourquoi ne pas faire preuve de reelle solidarite et de partage de l'effort ?
Ce serait exemplaire, pour une fois !
Et toujours mieux que les affaires de pognon et de pouvoir personnel que l'on decouvre tous les jours...
a écrit le 07/04/2014 à 12:46 :
Mais que vont faire les collectivites locales pour faire face a une diminution des attributions de l etat ?

A : faire des economies structurelles
B : supprimer des emplois
C : augmenter les impots locaux
Réponse de le 07/04/2014 à 12:57 :
Il manque la réponse 4) pour compléter le "qui veut gagner des millions". Enfin, milliards, en fait... Donc 4) Téléphoner au père Noël
Réponse de le 07/04/2014 à 13:15 :
En France les fameuses Chambres de Commerce consomment chaque année près de 4 milliards d'euros d'argent public, 163 CCI en France qui comptent 26.000 fonctionnaires ! Divisons leur budget par 2 plutôt qu’à faire des doublons avec les agences locales, cela ne changera rien pour les entreprises, par contre cette économie de 2 milliards servira à réduire la dette plutôt qu'à faire des cocktails remplis de petits fours pour une minorité de petits chefs locaux ! Le saviez vous qu’en moyenne seulement 15% des chefs d'entreprise votent aux élections des CCI, 15% seulement de votants !!! Presque 80% des chefs d'entreprise ne votent même pas car ils savent que cet organisme ne leur sert pas à grand chose ! On peut diviser par 2 ou 3 leur budget (surtout certains CCI de campagne) sans que cela change quoi que ce soit à la vie économique des entreprises.
Les élections aux CCI et des Délégués consulaires grands électeurs des Membres des Tribunaux de commerce ont eu lieu du 25 novembre au 8 décembre 2010 ; le taux d’abstentions dans les catégories commerce, industrie ou services était comparable: 83% .
Aux élections de 2009 des Chambres de métiers et de l’artisanat, on constate le même record d’abstentions : 80% contre 74,6% aux élections précédentes soit 6,4% de plus.
Plutôt que de fermer des maternités, gendarmeries, tribunaux, commissariats de Police, casernes de l’Armée, on ferait mieux de couper les dépenses dans les endroits où elles sont surtout somptuaires .
Un des anciens Directeurs Général de la CCI de Lyon (statut assimilé fonctionnaire) a touché comme indemnités statutaires, la modique somme de 490 242,03 €. (Rapport de la Cour Régionale des Comptes) et il y a d'autres spécificités dans biens d'autres CCI.
CCI Grenoble vient d'ouvrir un campus à Paris dans le quartier du 16eme entre Passy et la Maison de la Radio dans un immeuble dont le loyer annuel ( d'HLM?) de 895 760 € HT +charges + surloyer est payé avec son colocataire l'EM Normandie : le local est "très modeste" et nécessite encore des investissements pour le rendre attrayant. CCI Grenoble a fait l'acquisition de l'immeuble Polytec à Grenoble (de 5133 m2 avec 151 places de parking) pour 10 700 000 € payés sur fonds de réserves. Les CCI qui utilisent l'argent ponctionné aux entreprises pour réaliser des projets immobiliers dignes de petits Seigneurs de Province ! Ces CCI qui sont assises sur des pactoles d'argent public et qui par leur statut sont censées représentées et aider bien sûr les entreprises ...
Un des anciens Directeurs Général de la CCI de Lyon (statut assimilé fonctionnaire) a touché comme indemnités statutaires, la modique somme de 490 242,03 €. (Rapport de la Cour des Comptes) et il y a d'autres spécificités dans biens d'autres CCI.
Siège de CCI France à Paris, un magnifique immense et opulent immeuble de très haut standing sur l’avenue « bon marché » de la Grande Armée dans le « populaire » 17ème arrondissement !
a écrit le 07/04/2014 à 12:39 :
Je vois mal comment ils vont faire une économie de 23 Milliards sur la Sécurité Sociale sauf en rabotant sérieusement les indemnisations chômages, retraites, les aides au logement etc... Concernant la baisse des dotations sur les collectivités, celle-ci vont se goinfrer avec les impôts locaux donc une hausse d'impôts déguisée. Le compte n'y est pas puisque les classes moyennes vont trinquées davantage, il n'y a donc pas de baisse des dépenses publiques (réforme territoriale etc). J'attends de voir le plan en détail mais cela semble mal parti ....
Réponse de le 07/04/2014 à 13:02 :
Et pourtant, il ne s'agit pas d'une réduction des dépenses mais d'un ralentissement de leur hausse! C'est bien pour cela qu'ils parlent d'économies et non de réduction. Au regard du budget de la Sécu, ou de l'Etat, j'ai aussi du mal à comprendre qu'il n'y a pas moyen de raboter 2-3% partout, individuellement ce serait indolore, et globalement, ça suffirait.
a écrit le 07/04/2014 à 12:37 :
Je suis prêt a parier que dans 3 ans ça fera même pas 25 milliards .
Réponse de le 07/04/2014 à 13:10 :
Effectivement a chaque qu on a annoncé des baisses ça n a pas eu lieu
Réponse de le 07/04/2014 à 13:39 :
Suis même prêt à parier que ce sera l'inverse qui va se produire ...
a écrit le 07/04/2014 à 12:35 :
Ce programme d'économie est ridicule de par son ampleur, mais aussi parce que sa seule ambition est de rogner sur les dépenses. Ce qu'il faut à la France, c'est une remise à plat totale du périmètre d'intervention de l'Etat et des collectivités locales. Malheureusement, vu le courage de François Hollande, ça n'est pas pour demain... a moins de l'UE ou le FMI ne prenne les choses en main.
a écrit le 07/04/2014 à 12:32 :
Ainsi, les sénateurs , les retraites des ex présidents , ministres et autres obligés ainsi que le " train de vie" royal de l'Etat républicain sont exemptés d'économie...
a écrit le 07/04/2014 à 12:32 :
Ben voyons, des économies pour 2017, l'année ou Moi Président sera éjecté du pouvoir. C'est plus fort qu'eux, les socialos sont des paniers percés, une maladie incurable qui les conduira dans le fossé.
Réponse de le 07/04/2014 à 18:12 :
Certes, les socialistes sont dépensiers mais le gouvernement "de droite" précédent est loin d'avoir été exemplaire... Hausse du salaire des fonctionnaires (au pretexte d'une réduction de leur nombre ?!), hausse des bourses d'études, de l'allocation adulte handicapé de 25 %, hausse du minimum vieillesse, création du RSA, réforme des retraites des régimes spéciaux plus coûteuse qu'économe... C'est la droite qui a fait tout ça que je sache... et son éléctorat n'en demandé pas tant.... Je ne revoterai à droite que quand celle fera vraiment ce qu'on attend d'elle
Réponse de le 07/04/2014 à 20:45 :
Et encore, vous n'avez rien vu du suivant...
a écrit le 07/04/2014 à 12:23 :
17 MILLIARDS SUR TROIS ANS par rapport au budget c'est vraiment une goutte d'eau .
a écrit le 07/04/2014 à 12:05 :
non non pas d augmentation des impots !! donc une veste aux prochaines élections pour santion aux collectivités ...que de mensonges
a écrit le 07/04/2014 à 12:04 :
le compte n'y est pas les 10 milliards des collectivités n'est qu'un transfert vers les impots locaux .quand à la secu des economies peuvent etre faites sur l'immigration ,les cures thermales ,les emplois fictifs dans les hopitaux ex syndicalistes voir un hopital de l'orne ou les joueurs de l'equipe avaient un mi temps à l'hopital avec un travail effectif presque nul securité sociales des mines qui existe encore avec 6000 agents alors qu'il ne reste que 320 000 retraités etc
Réponse de le 07/04/2014 à 19:50 :
Vous serez sans doute le premier a gémir quand on vous retirera 1/1000 de vos services publics!LOL!
a écrit le 07/04/2014 à 11:55 :
15000 postes de prof sur les 60 000 promis : mensonge
50 milliards d'économie : 33 de plus sur le dos des citoyens : 10 aux collectivité signifie transfert en impots locaux sur qui ??
23 sur la sécu sur qui
NOUS :(
économie de l'état dispendieux : rien
future élection = SANCTION
Réponse de le 07/04/2014 à 12:17 :
merci L EUROPE §
Réponse de le 07/04/2014 à 12:42 :
Sortir le l'euro au plus vite !!!! Et non à l'UE dirigée par les américains !
Réponse de le 07/04/2014 à 18:46 :
Merci l'Europe pour quoi ? Pour dix milliards de subventions par an à l'agriculture française ? Pour garantir une monnaire stable qui permet d'acheter des matières premières indispensables comme le pétrole sans se ruiner ? Pour les taux d'emprunt bas dont profit la France grace à la garantie implicite de l'Allemagne ? Donc vous avez raison: Merci l'Europe !
a écrit le 07/04/2014 à 11:37 :
Donc maintenant on sait où les socialistes vont économiser les 50Mia de "cadeau" qu'ils vont faire. Maintenant il faudrait qu'ils nous disent où il vont économiser encore les 50 Mia afin d'arriver à réduire le déficit jusqu'à 3 % du PIB et ensuite encore les économies à faire afin d'equilibrer le budget. Cela promet.....
a écrit le 07/04/2014 à 11:32 :
Hollande a été élu sur un mensonge (car il savait pertinemment cette promesse intenable) : celui de faire payer par Bruxelles, via d'hypothétiques euro-bonds, les déficits qui sont au cœur de l'ADN socialiste. Il n'a fait reculer que de 0,9 point de PIB les déficits publics en 2 ans ! (contre 1,9 points en un an, sous Sarkozy). Maintenant l'heure de vérité approche. Il va falloir faire de l' "austérité", comme on dit dans le peuple de gauche. Qu'en pensent ceux qui ont été assez naïfs pour l'élire ?
Réponse de le 07/04/2014 à 12:07 :
"les déficits qui sont au cœur de l'ADN socialiste", peut-être mais le gouvernement précédent a généré plus de 500 milliards de déficit en plus; faisant passer en 5 ans notre dette de 1200 milliards à 1700 milliards : record absolu !!!
Que ce soit PS ou UMP même gestion calamiteuse.
Réponse de le 07/04/2014 à 12:39 :
Déjà le montant de 500 md d'euros est largement contesté par la cour des comptes. Par ailleurs, la France s'est endettée dans les mêmes proportions que la plupart des économies voisines pendant la crise. La seule différence, c'est qu'aujourd'hui nous avons une reprise largement inférieure aux autres et que le déficit ne baisse pas assez vite. Au passage, vous confondez dette et défit...
Réponse de le 07/04/2014 à 12:49 :
Candide est un nom bien choisi par vous, car, en 2008, le gouvernement précédent a essuyé de plein fouet la crise des subprimes que nous devons aux USA et à personne d'autre. Il a donc du intervenir pour sauver nos banques pour sauvegarder les économies des épargnants, voilà la seule raison du surcroît de déficit. Tout le monde le sait. Renseignez-vous.
a écrit le 07/04/2014 à 11:30 :
Les 50 Mds on devraient les trouver par la suppression des départements des mairies en dessous de 1000habitants en faisant payer la CSG aux Députés Sénateurs et Députés européen qui en sont exemptés à la patrone du FMI ect... et en faisant la réforme systhémique des retraites qui était prévus et en dimibuant le nombre d'élus
a écrit le 07/04/2014 à 11:28 :
Le PS est très bien ancré dans le corps enseignant mais alors côté calcul , il y a pourtant un problème , j'ai beau tourner le truc dans tous les sens pour l instant j'arrive pas ( du tout ) à 50 sans augmenter les impots
a écrit le 07/04/2014 à 11:11 :
Sachant le très grand nombre d’individus qui vivent sur le gaspillage de l’actions publique, si les économies sont réelles cela vat faire mal, très mal. Les plus drôles seront ceux qui vont découvrir qu’ils faisaient parti du système et qui feront tout pour trouver et dénoncer plus gaspilleurs ou voleurs qu’eux. Ca vat balancer ferme…
a écrit le 07/04/2014 à 11:08 :
Baisse des dotations aux collectivités=hausse des impots locaux.Gel du point d'indice des fonctionnaires =embauches +primes nouvelles.Abandon de l'écotaxe=réforme du permis de conduire avec examen payant tous les 2 ans etc....
a écrit le 07/04/2014 à 10:56 :
SOURCE D'ECONOMIE DE CHAMPAGNE AUX PALAIS DE LA REPUBLIQUE !
Donnons plus de pouvoir à la Cour des Comptes. Exemple :
En 1996, la Direction de la SNCF s'était déjà engagé pour stopper la gabegie .

Changeons ceux qui ne montrent pas l'exemple car le Leader doit montrer l'exemple surtout quand tous les Français font des efforts : "Guillaume Pepy avait pourtant juré qu’on ne l’y reprendrait plus… Epinglé en février 2013 par la Cour des comptes sur ses dépenses en communication excessives, le patron de la SNCF avait promis de se restreindre. Fini les séminaires de cadres à plusieurs millions d’euros… A l’écouter, même les traditionnels vœux de nouvelle année aux élus allaient être un modèle de frugalité : «Cette fois, on fait simple, hein !», avait-il recommandé à ses équipes cet automne.Avant d’opter pour… le rez-de-chaussée du Quai d’Orsay, le fastueux siège du ministère des Affaires étrangères. Un décor de rêve dont la seule location aurait coûté 30 000 euros… «Que voulez-vous, la com, c’est son péché mignon», sourit un dirigeant. Depuis son arrivée en 2008, l’hypermédiatique président n’est en effet jamais à court d’une déclaration télévisée quand il s’agit d’apaiser la colère des usagers. Seulement voilà, ce beau vernis ne suffit plus à masquer les dysfonctionnements de la vieille compagnie ferroviaire"source CAPITAL.fr
a écrit le 07/04/2014 à 10:46 :
Autant de temps pour révéler ces seuls trois chiffres composant les 50 milliards : Pourquoi, rien de concret n'a été dit aux Français depuis 2 ans et même 5 à 10 ans par une opposition qui exige des réformes de structure sans annoncer ni préciser à la charge de qui ? Drôle de démocratie autarcique du troupeau de Panurge qu'est la France !
a écrit le 07/04/2014 à 10:45 :
Hollande prévoirait de geler le point d'indice du fonctionnaires (c à dire pas d'augmentation automatique des salaires) : il était gelé sous Sarkozy!
Annulation de 10 à 15,000 recrutements promis par Hollande... que Sarko ne faisaient pas, puisque lui avait bloqué les recrutements !!
Au final, ce que Hollande appelle "économies", c'est la réduction des dépenses supplémentaires qu'il a mis ou voulait mettre en place ... il reconnaît implicitement que ses promesses électorales de 2012 étaient intenables !! Bon... ceci dit, qu'il aille vers plus de réalisme, c'est une bonne chose ... il lui reste encore à remettre en place les jours de carence aux fonctionnaires...
a écrit le 07/04/2014 à 10:39 :
Quand on a pas de ble, on ne fait pas de plan sur la comète, vouloir recrute 60 KF fonctionnaires dans l éducation est déjà pour moi une erreur monumentale, dans l urgence et dans une famine d embauche y a beaucoup mieux a faire avec cet argent, c est pas l école qui va remplir le frigo du moins a court terme, si il doit avoir des coupes a faire dans le budget, je préférais attendre avant d embaucher dans ce domaine.
Je trouve anormal que la sécu prend en charge les arrêts de travail, il devrait avoir des assurances privées qui devraient être créées , et a chacun de s assurer ou pas, il faut commencer a responsabiliser les gens et arrêter, l aide en tout genre,l assistanat.... Y a tellement de choses a changer dans ce pays, qu il y en aurait des économies, y a tellement de gaspi, la politique devrait plus bénévole que affairiste, quand on voit tous les avantages sur le dos des travailleurs s en est écœurant.
Bref on est pas près de s en sortir, on restera dans la magouille a la petite semaine, il n y a que des gens du peuple, bénévole qui doivent gouverner, ce pays nous appartient.
Réponse de le 07/04/2014 à 11:38 :
Utopia 1er souhaite que la sécu ne prenne plus en charge les arrêts de travail : souhaitons lui de ne jamais être en longue maladie, suite à un cancer ou autre truc pas cool....
Et croit il, ce naïf, qu'une assurance privée lui coûterait moins cher ?
Les problèmes complexes sont rarement réglés par des idées simplistes.
Réponse de le 07/04/2014 à 12:03 :
Ce n'est pas avec vos idées (en avez vous ?) que l'on résoudra le problème.
Réponse de le 07/04/2014 à 12:54 :
Je comprends pas du tout vos propos, pourquoi ce serait plus cher dans le prive , déjà les mutuelles assurent des indemnités en cas de maladie, je parle des arrêts de travail pas de maladie, je n ai pas dit qu il fallait s assure totalement dans le prive.
N importe quoi votre réponse. Je propose que les gens se responsabilise, ils veulent une assurance contre les arrêts de travail, ils se la paient. Comme y a pas si longtemps on prenait une assurançe chômage dans le cadre d un crédit auto, chacun fait de qu il en a envie.
Par contre avec votre remarque, vous faites la promotion d abus de toutes sortes au frais du travailleur qui lui ne s arrêtent jamais.
Je ne vois pas pourquoi des idées simplistes ne pourrait résoudre des problèmes, je crois que vous êtes dans l erreur totale, sûrement au gouvernement ou en politique de gauche pour répondre pareil....
a écrit le 07/04/2014 à 10:33 :
J'adore les commentaires qui parlent sans savoir comment fonctionne l'action publique (Etat, Collectivités..etc..). Bref, épuisant cette démagogie.
a écrit le 07/04/2014 à 10:24 :
50 milliards qui vont être intégralement supportés par les ménages, dont 23 milliards de redistribution sociale des hauts revenus vers les plus bas qui sera bloquée. Ce n'est pas demain que la consommation des ménages qui forme le socle de la croissance va repartir.
Les seuls à se réjouir sont les industriels qui exportent parce que les esclaves vont leur couter moins cher et donc que leur camelote sera plus abordable.... à 'étranger.
Réponse de le 07/04/2014 à 12:01 :
Vous en êtes encore resté au mythe que la consommation ferait repartir l'économie française ?
La consommation fait surtout repartir les importations et ne profite pas à l'emploi français.
Réponse de le 07/04/2014 à 13:21 :
@basiquement faux :

70% du PIB de la France, c'est la consommation des ménages...

d'autre part vous les faites ou vos courses ? vous commandez votre boite de maïs directement au brésil, vos fromage directement en hollande et vos habits directement en chine ou est-ce que vous allez faire vos courses dans des magasins français qui emploient des français ?
Réponse de le 07/04/2014 à 16:41 :
En Allemagne car c'est moins cher de 30%
a écrit le 07/04/2014 à 10:19 :
s'agit--il d'économies réelles(baisse de 50Md par rapport au budget actuel) ou d'une baisse sur les prévisions( comme on a déjà fait le coup) ?
a écrit le 07/04/2014 à 10:13 :
SURTOUT ..... diminuer les nombre de fonctionnaires de 50 % y compris d'élus ! Prenons exemple sur ce qu'a fait le CANADA !!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 07/04/2014 à 10:24 :
mais on ne touche pas aux régimes spéciaux une des plus grande injustice
Réponse de le 07/04/2014 à 10:39 :
Évidemment c'est une partie de leur électeurs !!!!
Réponse de le 07/04/2014 à 13:00 :
Il faudrait surtout diminuer le nombre d'imbéciles qui racontent n'importe quoi
Réponse de le 07/04/2014 à 16:42 :
Vaste programme.....
Réponse de le 07/04/2014 à 19:52 :
Ha!Ha!Et pourquoi pas supprimer les hopitaux,les trains ou les régimes spéciaux pendant qu'on y est....
a écrit le 07/04/2014 à 10:13 :
CE n est pas les idees deconomies qui manques? trop de personnel dans les mairies emploies fictif ou de complaisance ? , ont continue a versser des retraites a des mort dans certain pays s en controles? ont a rajoutes les ile comores a lafrance des millions de personnes ne parlent pas Français ,???
Réponse de le 07/04/2014 à 10:30 :
Attention VERITE, vous êtes aussi bon en orthographe que les comoriens!!
Réponse de le 07/04/2014 à 15:54 :
peu être mais l l'orthographe ne nos donne pas a manger mais nous coûte t

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :