"Ni économies, ni impôts supplémentaires en 2015" (Michel Sapin)

 |   |  131  mots
La Commission européenne pourrait demander à la France de revoir son budget 2015, ou même lui infliger une amende de 4 milliards d'euros.
La Commission européenne pourrait demander à la France de revoir son budget 2015, ou même lui infliger une amende de 4 milliards d'euros. (Crédits : Reuters)
Malgré les efforts budgétaires que Bruxelles pourrait exiger de la France, le ministre des Finances a assuré mardi matin qu'il n'y aurait pas de nouveaux prélèvements en 2015.

"Vous imaginez qu'on rajoute encore des économies à ces 21 milliards d'économies qui sont déjà difficiles, qui font déjà réagir ?"

C'est la réponse de Michel Sapin mardi matin sur RTL, suite à des informations du Figaro selon lesquelles la Commission européenne s'apprêterait à demander à la France un effort budgétaire supplémentaire de huit milliards d'euros.

Le budget 2015 rejeté par Bruxelles?

Celle-ci pourrait en effet censurer le projet de loi de finances 2015 si le gouvernement ne coupe pas à nouveau dans ses dépenses, ou trouve de recettes supplémentaires.

Mais le ministre des Finances a confirmé que la France ne ferait pas en 2015 d'économies en plus des 21 milliards d'euros déjà prévus par le projet de budget et n'entend pas non plus augmenter les impôts.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/02/2015 à 22:42 :
Je trouve anormal de payer des impots étant donner le comportement de certain de nos élus
a écrit le 07/10/2014 à 21:23 :
Qui peut encore accorder la moindre once de crédibilité à ce branquignols et à son entourage ?
La France, par sa voix, est le seul pays du monde qui peut OSER ANNONCER 21 milliards d'ECONOMIES en même temps qu'une hausse de 1,1 % de nos dépenses !!!
Eux, ils ont fait l'ENA cette boîte qui ne produit que des ANES...
a écrit le 07/10/2014 à 20:26 :
J'aurais également qu'il garantisse aussi une non augmentation des taxes et prélèvements divers.
a écrit le 07/10/2014 à 16:11 :
Comment il fait ,ce zozo,si bruxelles lui exige une baisse de 8 milliards du déficit 2015 sous peine de lourdes pénalités ! C'est MOSCOVICI qui viendra le lui annoncer
a écrit le 07/10/2014 à 15:02 :
Dans un poste clé la crédibilité est indispensable que cela soit dans le privé dans la fonction publique ou en politique. M. Sapin vieux routier de la politique donc du verbe avec toutes ses sorties ridicules sur le chômage lorsqu’il était en charge de ce ministère n’a plus aucune crédibilité. Il faut également noter que son poste n’est pas du à ses compétences en matière économique mais à son copinage de l’ENA avec le Président. Enfin ce monsieur capable de raconter tout et son contraire à Bruxelles comme dans les médias français est le type même du personnage dont la France n’a pas besoin car plus nuisible que capable de fédérer les français et ternit l’image de la France à l’étranger. Il est un des premier frein aux investissements que le Président et les socialistes ne s'en rendent pas compte montre le niveau de la médiocrité de ceux qui vivent dans les dorures de la République bien loin du redressement de notre pays. M. Sapin un menteur non un raconteur de fables, son passage au travail, pas le sien, est sans ambiguïté. trop imbu avec un égo démesuré lui refuse de quitter un siège dont il n'a pas la compétence.
a écrit le 07/10/2014 à 14:39 :
C'est à dire qu'il va appeler les prélèvements autrement...mais en finale, le contribuable paiera quand même plus :-)
a écrit le 07/10/2014 à 14:20 :
Michel Sapin dit : pas d'impôts nouveaux ou de nouvelles hausses d'impôts ou d'économie supplémentaires
La commission Européenne dit 'Va te faire foutre, ton budget c'est de la merde, comble moi le déficit, sinon ton pays va devenir un pays de sans dents’
a écrit le 07/10/2014 à 13:49 :
Pour les impôts ça serai bien nous sommes au Max
Pour les économies nous n'avons pas commence
Et oui les efforts toujours les mêmes
Salariés du prive et maintenant retraites
Les privilèges les politiques les régimes spéciaux et une partie de la fonction publique
Rien ne change
Les privilèges n'ont jamais été abolis dans notre pays
a écrit le 07/10/2014 à 12:16 :
Sapin ment puisqu'en baissant la dotation des collectivités locales, celles-ci vont exploser les impôts locaux (qui peut croire à une baisse des dépenses? il suffit de voir le dernier rapport où le déficit des Collectivités a explosé ...). Sans parler du reste ... On va dans le mur s'ils ne réforment pas massivement ce pays. Il ne faudra pas pleurer lorsque le FMI s'intéressera à notre cas.
a écrit le 07/10/2014 à 11:54 :
S'il était besoin d'une confirmation concernant son incompétence avérée et ses mensonges éhontés, la voilà..........et cela fait des années que cela dure !!!! Encore un "cerveau" issu de l' E.N.A., l' Ecole Nationale des Anes ?????????
Réponse de le 07/10/2014 à 12:12 :
D’ailleurs à l'envers ENA fait ANE !
a écrit le 07/10/2014 à 11:51 :
Il me semble que François Hollande envisage d'assujettir à la taxe de l'audiovisuel, en plus des téléviseurs, les terminaux comme les ordinateurs et mobiles comme les smartphones et tablettes.
a écrit le 07/10/2014 à 11:44 :
Quel menteur, la Hollandie trouvera touours le moyen de ponctionner les Français dès qu'elle en aura besoin pour sa gabégie habituelle et sempiternelle !!
a écrit le 07/10/2014 à 11:09 :
comme dab ,à bruxelles il va dire le contraire ;vraiment plus credible ce ministre
a écrit le 07/10/2014 à 10:53 :
Pas de problème,le bateau coule,il suffit d'accompagner l'orchestre. Ces incapables ne savent plus quoi faire il devient urgentissime de les virer...
a écrit le 07/10/2014 à 10:50 :
En Allemand on dit "ein mann, ein wort" Notion totalement étrangère a M Sapin et a cette majoritée.
a écrit le 07/10/2014 à 9:58 :
Pourquoi ces politiciens aiment-ils jouer sur les mots ?
Il n'augmentera pas les impôts par contre il augmente les taxes !!!
Réponse de le 07/10/2014 à 10:13 :
Et les impôts locaux c est pas des impôts ???
Pour moi c est le meme monstre avide
a écrit le 07/10/2014 à 9:55 :
french promise! sa parole ne vaut rien !
a écrit le 07/10/2014 à 9:53 :
Non, les impôts n'augmenteronts pas il a dit le monsieur Picsou. Et la taxe foncière et la taxe d'habitation, pourquoi elles augmentent ?finalement Picsou et les rapetous font bon ménage
a écrit le 07/10/2014 à 9:43 :
ca vas dans le bon sens,? SI C EST VRAIS ???
a écrit le 07/10/2014 à 9:24 :
Hausse du prix du timbre, du gaz, de l'électricité, ... promis, juré, craché, ce ne sont pas des hausses d'impôts! De plus, malgré la faiblesse du baril de brut sur les marchés (soit disant à cause de la vente frauduleuse de l'état islamique), le prix à la pompe des carburants ne perd pas une miette. A qui profite le crime?
Réponse de le 07/10/2014 à 20:29 :
Et tu es content de ton commentaire ?
a écrit le 07/10/2014 à 9:22 :
de toute façon la parole politique n'a aucune valeur depuis longtemps.
Il suffit de consulter les interventions des années précédentes à chaque budget prévisionnel pour s'en rendre compte !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :