Les Français ont de moins en moins recours à l'emploi à domicile

L'emploi à domicile poursuit sa baisse au deuxième trimestre en France, tant du point de vue du nombre d'employeurs que du volume d'heures déclarées, selon les statistiques diffusées jeudi par l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss).

2 mn

Les heures déclarées ont diminué de 1,2% par rapport au 1er trimestre 2014 et de 4,8% par rapport au 2e trimestre 2013.
Les heures déclarées ont diminué de 1,2% par rapport au 1er trimestre 2014 et de 4,8% par rapport au 2e trimestre 2013. (Crédits : reuters.com)

Les ménages deviennent plus frileux pour embaucher femmes de ménages ou jardiniers dans leurs foyers. Le nombre de particuliers employeurs à domicile a encore reculé de 0,7% sur la période avril-juin pour s'inscrire à 1,968 million. Sur un an, il accuse une baisse de 2,4% indique les statistiques de l'Acoss.

Dans le même temps, les heures déclarées ont diminué de 1,2% par rapport au 1er trimestre 2014 et de 4,8% par rapport au 2e trimestre 2013. La masse salariale nette versée aux employés s'est contractée pour sa part de 3,7% en glissement annuel.

Développement du travail dissimulé

L'emploi à domicile est en baisse depuis plus de deux ans du fait de la crise mais aussi de la suppression par le gouvernement Fillon d'un abattement de cotisation pour les particuliers déclarant leurs salariés au régime réel puis celle par son successeur socialiste de la possibilité de déclarer les employés au forfait.

Le plafonnement des niches fiscales à 10.000 euros de réduction d'impôt a également joué. Tous ces facteurs contribuent au développement dans le secteur du travail dissimulé, dans une proportion toutefois difficile à évaluer.

Un coup de pouce fiscal avorté

Pour enrayer cette dégradation, le gouvernement avait laisser adopter, lors du vote du projet de loi rectificatif de financement de la Sécurité sociale pour 2014 en juillet dernier, un coup de pouce fiscal pour les particuliers employeurs.

Mais l'amendement, qui prévoyait un doublement, à 1,50 euro par heure travaillée, de la réduction de cotisation patronale pour certains emplois (gardes d'enfant et aide aux personnes en perte d'autonomie), avait été invalidé par le Conseil constitutionnel pour des questions de forme.

Présentant mercredi le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2015, le secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert a indiqué que le gouvernement était "ouvert" à un nouvel amendement des députés "sous réserve (...) de l'impérieuse nécessité, surtout en ce moment, ne pas dégrader le solde budgétaire".

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 27
à écrit le 15/04/2015 à 10:36
Signaler
Bonjour Dans la réalité un travailleur non ou peu formé ne gagnera JAMAIS entre 1600 et 2200 euros net . Il aura le smic et c'est tout. Pour quelle raison un employeur donnerait-il plus pour des boulots que tout le monde peut faire? Aucun patro...

à écrit le 20/10/2014 à 14:58
Signaler
on attend la declaration de Macron et Rebsamen sur le renforcement des controles . Car avec les declarations d'impot qui montre l'utilisation d'un credit d'impot pour emplois a domicile ...il n'est pas trop compliqué de selectionner un panel pour all...

à écrit le 09/10/2014 à 23:01
Signaler
LES HAUSSES D IMPOTS DES GENS AISSE FAVORISSE LE TRAVAIL AU NOIR? QUI DEVIENT UN SPORT NATIONAL? PUISQUE LE PREMIER A L UTILISSEZ C EST L ETAT???

à écrit le 09/10/2014 à 16:26
Signaler
parce que les Français, ont sûrement de plus en plus recours au black, et " pis cé tout " !

à écrit le 09/10/2014 à 15:49
Signaler
Il est quand même incompréhensible que les seuls emplois en France qui ne sont pas considérés comme une charge déductible soit les emplois à domicile. Y a-t-il des salariés et des emplois nobles et d'autres qui le sont moins ? À moins que ce ne soit ...

à écrit le 09/10/2014 à 14:52
Signaler
c'est quand même un comble que la seule réduction d'impôts socialement utile en permettant de soutenir des emplois de proximité, quand bien même elle ne profiterait qu'aux classes aisées (qui payent d'impôt faut il le préciser) soit rabotée. Je préfè...

le 09/10/2014 à 15:26
Signaler
Ce sont les mêmes qui hurlent sur l'assistanat (des autres bien sûr). Mais lorsqu'on ne leur plus leurs carottes, ils renouent avec le travail au noir. L'incitation fiscale pour le travail à domicile a plein d'effets pervers.... Ces aides fiscales ...

le 09/10/2014 à 19:29
Signaler
"Ces aides fiscales sont injustes car elles creusent l'écart entre les familles aisées et celles qui n'ont pas la chance d'étre. " de qui se moque t'on, les familles qui n'ont pas "la chance" (on croit rever , comme si toutes les familles "aisées" ét...

le 11/10/2014 à 4:30
Signaler
La dynastie des rentiers est issue d'une longue lignée de notables bénéficiant d'emplois protégés aussi bien dans le secteur public que privé.

à écrit le 09/10/2014 à 13:42
Signaler
bienvenu dans le monde de l'economie souterraine...

à écrit le 09/10/2014 à 13:40
Signaler
plus les choses sont compliquées plus elles sont dissuasives...........

à écrit le 09/10/2014 à 13:36
Signaler
heureusement que pour Mr Fabius et consorts ils ont préservés la niche des oeuvres d'art!!!! , petit rappel (enjoy! the vaseline): Les oeuvres d'art bénéficient en droit français d'une fiscalité à la fois spécifique et attractive. ► Exonérati...

à écrit le 09/10/2014 à 13:33
Signaler
sûrement que c'est le "black", qui doit marcher.... !

à écrit le 09/10/2014 à 13:33
Signaler
Pourtant, j'aimai bien ma domestique...

à écrit le 09/10/2014 à 13:30
Signaler
@ les emplois à domicile sont encadrés par des convention collectives avec des salaires minimum au dessus du SMIC... Ces emplois permettent à des personnes sans formation de travailler et de gagner correctement leur vie. Les emplois à domicile représ...

le 09/10/2014 à 13:35
Signaler
"correctement " ! comme vous y allez! connaissez vous quelqu'un dans votre entourage qui effectue ce genre de travail? renseignez vous, et vous serez étonné, négativement parlant ..!...

le 09/10/2014 à 16:05
Signaler
Je vais vous renseigner ... Ma femme de ménage bosse 40h par semaine à 10 euros net de l'heure . 1600€ nets par mois . Elle a plein de demandes qu'elle ne peut satisfaire . Pour rien au monde elle ne voudrait bosser comme caissière ou ouvrière . El...

le 09/10/2014 à 16:29
Signaler
pour la retraite.......une bonne idée....ouais !

à écrit le 09/10/2014 à 12:59
Signaler
c'est simple il suffit de revenir sur les lois de 2012 . et si possible virer hollande .

le 09/10/2014 à 17:02
Signaler
@hblanc il sera viré d'une façon ou d'une autre .Donc pas de panique et un peu de patience.

à écrit le 09/10/2014 à 12:49
Signaler
Parce que le job n'est pas facile, et est payé avec des haricots!! voilà, pourquoi, rendre service aux gens, en gagnant notre vie, d'accord, mais en ayant un emploi précaire :! NON !!

à écrit le 09/10/2014 à 12:36
Signaler
..." Mais l'amendement, qui prévoyait un doublement, à 1,50 euro par heure travaillée, de la réduction de cotisation patronale pour certains emplois.. " dans le genre usine à gas, truc incompréhensible, imbitable ils sont trop fort... ils sont payés ...

à écrit le 09/10/2014 à 12:34
Signaler
Le problème est surtout lié à l'augmentation exponentielle des impôts sur le revenu, qui fait que les familles qui pouvaient , grâce aux chèques emploi service, employer une femme de ménage, ou un jardinier de temps en temps n'en ont plus les moyens ...

le 09/10/2014 à 13:31
Signaler
merci la droite pendant 10 ans et le génie de neuilly

le 09/10/2014 à 13:40
Signaler
ça c'est sur!

le 09/10/2014 à 15:30
Signaler
Ohoh ! Faites-nous pleurer sur ceux qui n'auraient plus les moyens d'employer une femme de ménage ou un jardinier... Pourquoi serait-ce à l'Etat d'en prendre une partie en charge ?

le 09/10/2014 à 21:47
Signaler
les gens qui ont les moyens d'employer femme de menage ou jardinier ficher leur la paix !!!si ils gagnent bien leur vie c'est qu'ils le merite !!! s'il y avait moins de faignant en france tous le monde serai heureux .

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.