L'inflation n'a jamais été aussi basse depuis cinq ans

 |   |  359  mots
Les prix à la consommation ont baissé en septembre de 0,4% sur un mois compensant une hausse ponctuelle de 0,4% en août.
Les prix à la consommation ont baissé en septembre de 0,4% sur un mois compensant une hausse ponctuelle de 0,4% en août. (Crédits : reuters.com)
Tombée à 0,3% en septembre sur un an selon l'Insee, l'inflation française n'a jamais été aussi basse depuis octobre 2009. En cause ? Un nouveau recul des prix de l'énergie, des prix alimentaires et des produits manufacturés.

Le risque de déflation se précise-t-il un peu plus? Quoi qu'il en soit, l'inflation a de nouveau ralenti en France, atteignant 0,3% en septembre sur un an, contre 0,4% en août , d'après un rapport de l'Insee publié, mardi 14 octobre. L'institut note ainsi que l'inflation n'avait jamais été aussi basse depuis octobre 2009.

Sur un mois, les prix à la consommation ont baissé de 0,4% en septembre, effaçant la hausse de 0,4% observée en août.

"La baisse des prix à la consommation en septembre 2014 provient, pour l'essentiel, du recul saisonnier des prix de certains services à la fin de la période estivale ainsi que d'un nouveau repli des prix de l'énergie", a expliqué l'Institut national de la statistique et des études économiques.

Repli de l'énergie et baisse des prix dans la grande distribution

Si les prix des produits manufacturés, habillement et chaussures notamment (+6,1%) se redressent entre août et septembre 2014 en raison de la fin des soldes d'été, sur un an, ils reculent toutefois de 0,7%. Idem pour les produits alimentaires dont les prix augmentent globalement sur un mois de 4% mais diminuent de 2,1% sur un an.

Même constat dans la grande distribution, où les prix ont continué à baisser en septembre, avec un recul de 0,2% et de 0,8% sur un an. En partie due à la baisse de certaines matières premières agricoles, ce phénomène s'explique également par la guerre des prix à laquelle se livrent les grandes enseignes de distribution françaises.

   | Analyse Auchan-Système U : drive et guerre des prix redessinent la grande distribution

La crainte de la déflation est toujours là

Dans la zone euro, l'inflation a ralenti en septembre à 0,3% en rythme annuel, a noté Eurostat. Alors que les chiffres des prix à la consommation allemands sont attendus mercredi 15 octobre, la faiblesse de l'inflation en zone euro fait craindre une entrée de l'Europe en déflation.

Si elle se prolongeait, cette baisse des prix durable pourrait entraîner un cercle vicieux d'anticipations de recul des prix, minant l'activité économique en suscitant des reports de dépenses de consommation et d'investissement. Pour l'instant, ce n'est pas le cas.

Article publié à 10h06, mis à jour à 13h38.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/10/2014 à 18:28 :
En reprenant les chiffres donnés entre 2002 et 2014 PRIX en EUROS…………..…..2014 Francs…….. 2002 Francs
TOMATES......2,50 € le kg...= 16,40 Frs………….0,70 Frs
ESSENCE......1,58 € le L…. = 10,36 Frs………….5,50 Frs
CIGARETTES 6,70 €………= 43,95 Frs………...10,00 Frs
BAGUETTE.....1 €………….= 6,55 Frs ………….3,50 Frs
CINEMA .........7,5 €……….= 49,20 Frs………...20,00 Frs
TICKET RER...4,50 €……...= 29,52 Frs………….6,00 Frs
UN CAFÉ.........1,50 €……..= 9,82 Frs………….2,50 Frs
LITRE de LAIT 1,05 €……..= 6,87 Frs………... 2,50 Frs
UNE PRESSION.2,5 €……..= 16,40 Frs…………3,50 Frs
LE KG D’AIL.......4,95 €…....= 32,47Frs……...…4,00 Frs
cela fait une hausse extraordinaire de 11,78% l'an voilà pour la réalité de cette absence d'inflation de l'Insee dont le panier statistique de la ménagère concerne plus les cadres.
a écrit le 15/10/2014 à 18:17 :
Ce n'est pas la menace d'une hausse de la TVA au 1er janvier 2015 qui va faire investir dans un logement dont les prix ne tiennent pas compte des salaires en baisse; oui c'est l'arme au pied avec la perte possible de son travail au dessus de la tête pour répondre au diktat de la commission de Bruxelles qui achemine notre économie vers la déflation. Demain tout sera plus bas sauf le stock d'emprunts!
a écrit le 15/10/2014 à 11:02 :
Pourquoi un patron vous paierait il correctement quand un Portugais et Espagnols se battent pour faire le même boulot pour 500 euros par mois ? Il faut être naif pour penser que les autres secteurs protégés seront épargnés car si les clients s'appauvrissent ou sont au choage; c'est toute la chaine qui sera touchée ! les retraités n'y échapperont évidement pas, eux dont la retraite provient des salaires en baisse de ces mêmes actifs ....game over. le reste, c est de l'enfumage et du blabla....
a écrit le 15/10/2014 à 1:30 :
A tout ceux qui croient le commentaire d’extraterrestre je voudrais reprendre certaines choses.

Tout d'abord une inflation de 2% donne sur 14 ans donne une augmentation des prix de 31% par rapport à l'an 2000.

Sur le choix de la liste:
Comparez une clio de 2000 et une sandero de 2014. La sandero est identique (surement supérieure) mais moins cher!
Achetez vous un téléphone portable équivalent à ceux de l'an 2000, vous le payerez 10€ sans forfait et téléphonez 1 heure, vous verrez la différence de tarif,
Faites de même avec votre ordinateur, votre forfait internet...

Il y a donc eu aussi des baisses de prix.

En ce qui concerne les chiffres de martien.

Certains sont faux, la bière était déjà à 10 francs en 2002, et souvent 12.
Les cigarettes étaient à plus de 20 francs.
Le lait était surement à plus de 2.50€, car de mémoire le lait s'achetait autour de 2 francs le litre au producteur.
Quant au café, il était à bien plus (6 francs de mémoire)

Quant au choix de la liste il est loin de représenter le panier d'un français!

Il me semble que la baguette chez LIDL est à 15 centimes et ne doit pas dépasser les 30 centimes dans un supermarché.

Il n'y a que des martiens pour manger des sandwichs à l'ail dans le RER, et se ruiner dans des cinés alors que depuis l'an 2000, on a 20 chaines de télé gratuites et des vidéos gratuites sur internet! Que d'économies d'achats de cd et dvd!

Alors soyons clairs, ce qui nous a ruiné c'est le prix de l'IMMOBILIER. Il y urgence à faire péter cette bulle!
Réponse de le 15/10/2014 à 7:50 :
Tout à fait d'accord, il faut nuancé, mais je suis un peu provoc...
Cela dit personne n'est dupe du décrochage des salaires, et que les flux d'argent sont orientés pour aller dans certaines poches plutôt que d'autres, par des solutions pas très équitables. Cela a toujours existé et cela continuera, mon amertume vient surtout du fait que les médias ont mis des lignes rouges très en amont du politiquement correct, et les journalistes, qui sans doute démasquent les pièges, doivent caresser dans le sens du poil.
Réponse de le 15/10/2014 à 9:00 :
l'immobilier a toujours été cher: autrefois les taux d'intérêts étaient à plus de 10% ce qui revenait à payer 2 fois son logement. Aujourd'hui des taux bas mais de plus en plus de normes et réglementation à respecter: ascenseurs, parking, isolation, entretien, et avec la future transition énergétique c'est pas fini. Toutes les taxes sur l'immobilier qui font que nos dirigeants n'ont aucun intérêts à ce que l'immobilier baisse: il faut bien payer les rond-points à 1 million d' Euro.
Réponse de le 15/10/2014 à 13:19 :
@ @gringo: il ne faut pas regarder les taux d'intérêts dans l'absolu:
2% avec 0,3% d'inflation, cela fait un taux effectif de 1,7%
10% avec 12% d'inflation, cela fait un taux négatif de -2%. C'était le cas dans les années 70/80, l'emprunteur était gagnant et l'épargnant le pigeon.
a écrit le 14/10/2014 à 23:47 :
Quelle bande d'abrutis primaires, en augmentant les prélèvements directs et indirects, on a dégradé la compétitivité de la zone Euro (pas de fiscalité convergente - manque de cerveau public il faut croire) donc nous ne sommes pas sortis de la mer.... quand bien même il fraudait employer des mots convenables... je n'ai aucun respect pour les H et F politiques qui mentent et promettent monts et merveilles en vue de se faire élire ou ré-élire
Réponse de le 15/10/2014 à 0:55 :
La zone euro est ultra compétitive et dégage d'énormes excédents commerciaux qui vont encore augmenter avec la baisse de l'euro.
a écrit le 14/10/2014 à 22:11 :
Si on veut que l'inflation remonte, il suffit d'intégrer dans son calcul les taxes et les impôts.
Réponse de le 15/10/2014 à 0:58 :
La TVA est incluse et c'est une des raisons pour lesquelles si la commission recale notre budget nous aurons le droit à une hausse de la TVA, ce qui nous sauverais peut-être de la déflation.
a écrit le 14/10/2014 à 21:31 :
SAUF QUE L'INFLATION DES IMPÔTS EN FRANCE-LA FARCE--- NE FAIT QU'AUGMENTER ...
a écrit le 14/10/2014 à 20:24 :
Bon, alors,on va se dépêcher de baisser le taux d'intéret des livrets règlementés,c'est á un pour cent l'année,ça ne peut plus durer,faudrait pas que les épargnants profitent:-)
a écrit le 14/10/2014 à 15:24 :
Je le refais pour plus de clarté.
PRIX en EUROS…………..…..2014 Francs…….. 2002 Francs
TOMATES......2,50 € le kg...= 16,40 Frs………….0,70 Frs
ESSENCE......1,58 € le L…. = 10,36 Frs………….5,50 Frs
CIGARETTES 6,70 €………= 43,95 Frs………...10,00 Frs
BAGUETTE.....1 €………….= 6,55 Frs ………….3,50 Frs
CINEMA .........7,5 €……….= 49,20 Frs………...20,00 Frs
TICKET RER...4,50 €……...= 29,52 Frs………….6,00 Frs
UN CAFÉ.........1,50 €……..= 9,82 Frs………….2,50 Frs
LITRE de LAIT 1,05 €……..= 6,87 Frs………... 2,50 Frs
UNE PRESSION.2,5 €……..= 16,40 Frs…………3,50 Frs
LE KG D’AIL.......4,95 €…....= 32,47Frs……...…4,00 Frs
Réponse de le 14/10/2014 à 17:54 :
notre porte monnaie ne pouvait que se vider avec l'euro! un enfant de cours élémentaire comprendrait cela !!!!!!
Réponse de le 14/10/2014 à 18:05 :
Très clair et très opportun votre tableau comparatif, bravo et merci. Cette réalité qu'on voit aujourd'hui est tout à fait à l'opposé de celle qui nous promettait les partisans de l'euro et de l'EU il y a quelques 20 ans de cela. Des "experts" en économie nous prouvaient que les prix allaient baisser car la monnaie unique serait plus forte que les autres. Des balivernes. Aujourd'dui c'est toute la zone euro qui rame et s'enfonce dans une récession très dangereuse car c'est la compétitivité et l'emploi en France qui se trouvent au rabais. Un avenir de plus en plus incertain mais il nous reste le divertissement pour nous faire tourner autour de nos nombrils.
Réponse de le 14/10/2014 à 20:12 :
Vu le taux de change c'était prévisible. L'arrondis serait forcement au supérieur, et a terme on dépense un ou deux euros comme avant un ou deux francs. Sauf que maintenant tout coute cher sauf nos payes...
Réponse de le 14/10/2014 à 23:27 :
Votre calcul ne prouve qu'une chose: c'est que les prix ont augmenté, rien de plus.
Pour faire une comparaison valable, il faudrait déjà déduire l'inflation entre 2002 et 2014. Ensuite il faudrait connaître la valeur du franc aujourd'hui.
Dire que c'est l' euro qui a fait monter les prix n'est qu'une simple supposition ou manipulation pour certain politiques..
Réponse de le 15/10/2014 à 7:18 :
Non mais ton tableau est quand même à revoir pour pas mal de prix... Et pour l essence la clope etc ce sont aussi les cours des matières premières, des taxes ... L'euro n est pas la cause de tout, essayes de réfléchir un peu plus... Vous êtes tous un peu des bœufs dans le même enclos.... Il faut arrêter de tous vous plaindre vous aussi vous pouvez changer votre vie et la prendre en main
a écrit le 14/10/2014 à 15:09 :
Sans inflation l argent ne circule plus .
a écrit le 14/10/2014 à 14:43 :
inflation basse, inflation basse! il y aura 70% de MILLIONNAIRES en PLUS en FRANCE d'ici 5 ans (le post)!! eh! bien! on pige pourquoi il y a de plus en plus de pauvres:: à VOMIR!
a écrit le 14/10/2014 à 13:18 :
Les journalistes et l'insee au service des banquiers ?
PRIX en EUROS 2014 Francs 2002 Francs

TOMATES 2,50 € le kg = 16,40 Frs 0,70 Frs
ESSENCE 1,58 € le L = 10,36 Frs 5,50 Frs
CIGARETTES 6,70 € = 43,95 Frs 10,00 Frs
BAGUETTE 1 € = 6,55 Frs 3,50 Frs
CINEMA 7,5 € = 49,20 Frs 20,00 Frs
TICKET RER 4,50 € = 29,52 Frs 6,00 Frs
LE CAFÉ 1,50 € = 9,82 Frs 2,50 Frs
LITRE de LAIT 1,05 € = 6,87 Frs 2,50 Frs
UNE PRESSION 2,5 € = 16,40 Frs 3,50 Frs
LE KG D’AIL 4,95 € = 32,47Frs 4,00 Frs
Réponse de le 14/10/2014 à 13:32 :
YEEEESSSS !!!
Réponse de le 14/10/2014 à 15:08 :
ciné: 7;50 ? ici c'est 11eur et même 11;20 ! (région PACA), mais votre démonstration est EDIFIANTE!! on A TOUT GAGNE avec L'EURO de M....DE !!!!!!!!!
Réponse de le 14/10/2014 à 15:09 :
SERVICE DES BANQUIERS et le L' ETAT ! MAFIOSOS!
Réponse de le 15/10/2014 à 7:31 :
Je ne veux rien démontrer, je fais juste une constatation.
On nous fait le coup de l'inflation qui stagne, pour ne pas augmenter les salaires et pour nous faire l'apologie de la croissance par la dette parce que les taux d'emprunt très bas.
Les rentiers ont gagné et maintiennent d'une main de fer leurs options économiques, grace au copinage politique voir corruption soft.
J'aurais aimé que mon salaire suive l'inflation délirante ci dessus. Et qu'elle résorbe la dette réellement.
Que neni, je veux juste prouver que les infos dont nous sommes gavés créent un monde d'illusions, un brouillard dangereux qui masque des pièges redoutables pour le commun des mortels.
Je viens de lire un livre très intéressant d'un journaliste allemand Udo Ulfkotte qui décortique la façon et les moyens (énorme) que la CIA déploie à travers le monde pour influencer les médias et créer un terrain favorable aux lobbies américains. Décoiffant...
a écrit le 14/10/2014 à 12:57 :
En langage réel, cela s'appelle une récession. Mais comme il vaut mieux éviter le réel, par les temps qui ne courent pas...
Réponse de le 14/10/2014 à 13:37 :
En France il y a des sujets tabous dont on ne parlera jamais aux médias. Non, ce n'est pas du côté de l'inceste, de l'homossexualisme, de la zoophilie, de l'infanticide etc qu'il faudrait chercher…. cherchez donc du côté de nos complexes vis-à-vis des autres pays, plutôt.
Réponse de le 14/10/2014 à 17:58 :
chut ! ;-)
Réponse de le 14/10/2014 à 18:11 :
En France on vit dans l'illusion depuis toujours du fait que notre carotte est plus luisante et plus parfumée que celle des autres, donc, on se croit les meilleurs ânes. Mais la bête commence déjà à raidir pour de bon et la charrette n'avance plus.
Réponse de le 15/10/2014 à 9:56 :
Il est vrai qu'il n'y a qu'en France qu'il y a une crise économique mondiale... Il faudrait que vous sortiez de votre nombril, de temps en temps.
a écrit le 14/10/2014 à 11:39 :
que mettent-ils dans la machine, à l'insee, pour dire qu'il n'y a plus d'inflation? nous vivons dans le monde du faux
Réponse de le 14/10/2014 à 12:02 :
ne prennent en compte que le prix des télés...et téléphonie...pour le reste cela ne fait qu'augmenter
Réponse de le 14/10/2014 à 13:31 :
Pourquoi ? Vous avez vraiment une raison sérieuse de douter des stats ? Vous savez quelque-chose que nous ignorons? Merci de nous éclairer si c'est le cas.
Réponse de le 14/10/2014 à 15:22 :
pauvre candide....
a écrit le 14/10/2014 à 11:25 :
Ils doivent pas faire souvent leurs courses à l'INSEE.. La seule déflation que je constate c'est la baisse de qualité et la taille des produits qu'on nous vend qui diminue à vue d'œil.
Réponse de le 14/10/2014 à 12:07 :
+ 100 arrêtons les sondages bidons
Réponse de le 14/10/2014 à 15:10 :
++++++++++++++++ et +++++ !!!
a écrit le 14/10/2014 à 11:20 :
Marchons nous vers une déflation dont les effets sont aussi nuisibles (voir encore pires) que ceux de l'inflation ?
a écrit le 14/10/2014 à 11:11 :
trop tard,moi je suis deja en attente de la braderie dans l immobilier...
Réponse de le 14/10/2014 à 11:35 :
Ce que vous économiserez sur le prix d'achat vous le repaierez en taxes foncières et autres qui ne feront qu'augmenter. Pour investir un centime dans ce pays il faut être maso.
Réponse de le 14/10/2014 à 12:59 :
Ptitpere, les US vous attendent : foncez...
Réponse de le 14/10/2014 à 14:13 :
ou tout simplement l'aimer
Réponse de le 14/10/2014 à 15:12 :
vous avez raison à 500%
Réponse de le 14/10/2014 à 15:22 :
vous semblez être un bisounours, vivant chez les bisounours, pas possible! investir, travailler 15 h/jour, pour se faire détrousser? vous plaisantez, j'espère!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :