Electricité : le gouvernement voudrait augmenter de 2,5% les tarifs réglementés

 |   |  300  mots
La hausse découlerait d'une nouvelle méthode de calcul des tarifs régulés appliqués par EDF à environ 28 millions de foyers.
La hausse découlerait d'une nouvelle méthode de calcul des tarifs régulés appliqués par EDF à environ 28 millions de foyers. (Crédits : reuters.com)
Prévue dans un projet d'arrêté, l'augmentation pourrait s'appliquer dès le 1er novembre.

L'hiver risque de coûter plus cher que prévu aux ménages. Le gouvernement souhaiterait en effet augmenter de 2,5% les tarifs réglementés de l'électricité (hors taxes) pour les particuliers, a rapporté jeudi 22 octobre l'AFP, confirmant une information de la publication spécialisée Enerpresse.

L'augmentation serait prévue dans un projet d'arrêté qui sera examiné par le Conseil supérieur de l'énergie (CSE) le 28 octobre, ainsi que par la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Elle pourrait s'appliquer dès le 1er novembre.

Les coûts d'EDF couverts par les nouveaux tarifs

La hausse découlerait d'une nouvelle méthode de calcul des tarifs régulés appliqués par EDF à environ 28 millions de foyers. Elle intègrerait une partie du manque à gagner subi par l'opérateur historique en 2012 et 2013 en raison de l'écart entre les tarifs appliqués et les coûts qu'il a supportés. Loi prévoit en effet que les coûts d'EDF doivent être entièrement couverts par les tarifs.

Le ministère de l'Écologie et de l'Énergie n'était pas en mesure de commenter, précise l'AFP.

Une hausse de 5% annulée en juin

Dans un rapport publié le 15 octobre, la CRE avait estimé à 1,6% minimum la prochaine hausse du "tarif bleu" résidentiel d'EDF sur la base du nouveau mode de fixation des prix, en excluant de son estimation ce rattrapage tarifaire qu'elle chiffre à 1,1 milliard d'euros au total.

     | Lire Électricité : les prix pourraient augmenter de 1,6% en 2014

La hausse tarifaire de 2,5% interviendrait après l'annulation par le gouvernement d'une augmentation de 5% qui était prévue le 1er août, au motif justement qu'une réforme du mode de fixation était en cours.

 >>Les tarifs de l'électricité n'augmenteront pas en août

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/10/2014 à 17:49 :
faut ouvrir le marché de l'energie comme dans les telecoms avec un FREE aux commandes
Y en a marre de se faire piller pour toujours les mêmes raisons "la rentabilité et gaver les actionaires" vive la concurence EDF regne en monopole avec des faux concurents
Réponse de le 26/10/2014 à 12:18 :
Vive la concurrence et la loi NOME, EDF est obligé de vendre à prix coûtant à ses concurrents qui revendent avec des bénéfices aux particuliers
Réponse de le 26/10/2014 à 12:28 :
Vive la concurrence et la loi NOME qui oblige EDF à vendre à ses concurrents des MW à prix coûtant pour qu,eux puissent la revendre avec de gros bénéfices !
Réponse de le 27/10/2014 à 8:36 :
ok mais sur la facture finale du client lamda il y a quelques % qui reste dans sa poche.
donc oui, vive la concurence et une vraie ouverture du marché ....rien que l'abonnement et les taxes d'acheminements et autres il y en a pour une fortune chaque mois.....
a écrit le 24/10/2014 à 16:49 :
Le gouvernement veut tout augmenter de ce qu'il ne paie pas !! Il diminue les revenus des retraités et des travailleurs,sans se soucier s'ils vont pouvoir payer l'augmentation de toutes leurs charges ordinaires, ajoutées à tous les rackets qu'il opère sans vergogne sur tout ce qui les touche et même la santé !!! Honte à ce gouvernement qui se targue d'avoir des valeurs qu'il n'a pas !! VIVE l'autodestruction du PS !!!!
Réponse de le 24/10/2014 à 20:15 :
et de l'UMP...
a écrit le 24/10/2014 à 15:38 :
Juste pour ne pas afficher de chiffres qui montreraient la déflation dans sa réalité.
a écrit le 24/10/2014 à 14:58 :
Idem: quand est-ce que les salariés EDF paieront leur électricité au même taux que nous???
a écrit le 24/10/2014 à 14:29 :
Et si on réduisait les avantages des agents EDF : le CE (ccas) , la retraite , les logements , l'age de départ à la retraite , l'electricité gratuite , ....... pas la peine d'une augmentation de 2.5 % supportées par TOUS les francais pour favoriser quelques privilégies ..........
Réponse de le 26/10/2014 à 12:26 :
Bien dit Sergio, et puis supprimons la sécurité sociale, le chômage, les indemnités maladie, les congé payés , la retraite, les écoles publiques, les hôpitaux publiques, les services publiques, .... On fera des économies et tout sera au mieux dans le meilleur des mondes possibles !
a écrit le 24/10/2014 à 14:09 :
on nous dit qu'il faut du gaz de schiste pour faire baisser la facture énergétique des entreprises...

Elles ne consomment pas d'électricité ?
Réponse de le 24/10/2014 à 20:20 :
Elle produit de l'électricité en brulant le gaz permettant de faire tourner des turbines. MAIS elles produisent beaucoup plus de CO2 que le nucléaire et l'extraction reste très risqué surtout pour ceux qui vivent au dessus des nappes de gaz. Les fuites vont détruire la nature, voir les terrain affaisser... Quand a l'eau qui ira dans les nappes phréatiques n'en parlons même pas. En revanche la solution de réduire notre dépense d'électricité, là on ne fait toujours rien... Il existe beaucoup de solution; mais juste une ne le sera jamais!
a écrit le 24/10/2014 à 14:06 :
les actionnaires vont s'en rejouir..
a écrit le 24/10/2014 à 13:52 :
Mes amis, achetez une voiture éléctrique!!!!
a écrit le 24/10/2014 à 13:05 :
Le prix réel de l'électricité en France à été volontairement sous évalué pour pouvoir faire avaler a l'opinion un programme électro-nucléaire sur dimensionné. Ca a pu se faire car certains coûts peuvent être différés dans le temps : démantèlement, stockage des déchets. Mais ils approchent dangereusement, le prix de l'électricité devrait doubler ou tripler pour en tenir vraiment compte.
a écrit le 24/10/2014 à 12:33 :
Le pétrole et gaz baissant, ce sont plus ces énergies qui sont à taxer un peu plus pour aider à la transition vers des énergies renouvelables, durables et moins polluantes.
a écrit le 24/10/2014 à 12:25 :
Comme si on ne s'attendait pas à toutes ces hausses ? Où trouver de quoi tenir les promesses ??? Plus utile de nous informer de ces choses, IL N'Y en a aucune BONNE, que des DÉSAGRÉABLES mais il faut alimenter les MEDIAS !!!
a écrit le 24/10/2014 à 11:15 :
une idée à soumettre à Valls / P.S. = Pompe Sous.
a écrit le 24/10/2014 à 10:31 :
il faut peut être augmenter les tarifs pour faire les travaux d'entretien qui s'impose et aussi payer les fameuses énergies renouvelables:c.a.d les rentes de situation aux investisseurs prétendument écolo: éolien et solaires aux valeurs de rachat exorbitantes pour ERDF. il faut surtout espérer que l'Etat ne va pas brader une nouvelle fois le patrimoine national au nom du sacro saint principe européen de la concurrence libre et non faussée en vendant les barrages hydrauéléectriques
a écrit le 24/10/2014 à 10:26 :
Continuez à vous plaindre! Après le passage de Ségo, ce ne sera plus de quelques % qu'il faudra augmenter. Il faudra rattraper ce qu'il manquera pour sécuriser les centrales. Dans tous les cas, l'Etat percevra moins de dividendes et compensera par une hausse d'impôts.
a écrit le 24/10/2014 à 10:10 :
Les français ne veulent pas l'entendre mais il faudra augmenter les tarifs de 25% pour financer les travaux de sécurité et l'EPR. Pour cela, il était prévu une augmentation de 5% pendant 5 ans... dont on ne fera que la moitié.
Soit, on repousse les nécessaires travaux de sécurité, soit on va encore charger la dette, qui dépasse actuellement les 30 milliards (malgré que les centrales soient amorties depuis longtemps).
Et la dette, il faudra bien la payer un jour...
a écrit le 24/10/2014 à 10:00 :
+2,5%, c'est pour l'énergie nucléaire + barrages (+charbon/fuel/Gaz pour compléter les pointes), pas l'énergie verte moderne à soutenir pour encourager les investisseurs (prix garanti très intéressant), car ces coûts là sont à la rubrique CSPE. On peut avoir +2,5% et +20%, ici, on ne parle que d'EDF producteur, pas des rachats "verts". Cher le vent....
a écrit le 24/10/2014 à 9:49 :
EDF exporte entre 10 et 15% de l’énergie produite sur notre sol sans aucun besoin de recourir aux énergies dites vertes. Obliger EDF à acheter ces énergies « vertes » dont elle n’a pas besoin ne peut conduire qu’à augmenter ses coûts - environ 10% en 2013 - et à leur répercussion dans le prix de vente de l’électricité ! Cette politique a échouée en Espagne elle est en train d’échouer en Allemagne où Sigmar Gabriel rétropédale sur ce sujet et se trouve dans l’obligation de construire 5O centrales au charbon – centrales très « vertes » comme chacun sait. Notons que le coût de l’électricité est le double du notre en Allemagne. Si l’on continue sur cette voie, on sait combien va nous coûter l’électricité demain.
a écrit le 24/10/2014 à 9:45 :
Et pendant ce temps les salaires chez EDF augmente de 3,5 % par an alors que notre pouvoir d'achat est en baisse après le matraquage fiscal
a écrit le 24/10/2014 à 9:40 :
Avec la gauche, pour moi ayant une petite retraite moins de 1000 Euros par mois. mon pouvoir d'achat a chuté encore plus qu'avec la droite
a écrit le 24/10/2014 à 9:30 :
Bonjour
EDF veut augmenter le tarif 2,5%. EDF ne s’est pas gérer son entreprise comme aussi les politiques. Si l’on ne faisait pas attention à notre train de vie en tant que particulier, il y a longtemps que l’on serait en faillite. C’est facile d’augmenter l’électricité pour rentabiliser, que des incapables n’ont pas su gérer.
a écrit le 24/10/2014 à 9:06 :
ça commence à faire beaucoup... on ne peut pas tout avoir, l'augmentation des impôts, le maintien du coût de la vie, la stagnation des salaires et la relance de la consommation... Il faudra faire un choix à terme entre l'inflation et la baisse du niveau de vie parce que les ménages ne peuvent plus suivre. Surtout dans la classe moyenne.
a écrit le 24/10/2014 à 9:02 :
Mme Royal était fière d'annoncer que, grâce à elle, les tarifs de l'énergie n'augmenteraient pas! Pas de miracle, n'est-ce pas?
De plus, pour adoucir l'annonce, on nous annonce 2.5% hors taxe, en fait, soyons clairs, ce sera 3%net.
Réponse de le 24/10/2014 à 9:55 :
Madame Royal avait promis.... Il fallait donc s'attendre à une hausse du coût de l'énergie! Curieux, on l'entend beaucoup moins sur ce sujet .....
a écrit le 24/10/2014 à 9:02 :
A quand le tarif réel pour les agents ERDF ou les personnes ayant achetés un bien à un agent ERDF qui profitent de tarifs très très avantageux pour leur consommation énergétique.
a écrit le 24/10/2014 à 9:02 :
faut passer en nombre la concurence une bonne fois pour toute..... il se gave deja bien assez
a écrit le 24/10/2014 à 9:02 :
vous avez dit PS,moi je dis Pompe à Sous

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :