Budget 2015 : malgré la "lettre très banale de Bruxelles", la France ne fera pas plus d'économies

 |   |  274  mots
Au lieu de réduire le déficit public à 3% du PIB l'an prochain comme elle s'était engagée à le faire, la France prévoit désormais qu'il atteindra 4,3% et que son déficit structurel sera réduit de 0,2 point au lieu de 0,8.
Au lieu de réduire le déficit public à 3% du PIB l'an prochain comme elle s'était engagée à le faire, la France prévoit désormais qu'il atteindra 4,3% et que son déficit structurel sera réduit de 0,2 point au lieu de 0,8. (Crédits : REUTERS/Christian Hartmann)
La France fera 21 milliards d'euros d'économies comme prévu l'an prochain et "doit en rester là", a indiqué le chef d'État lors d'une conférence de presse à Bruxelles. Il répondra "à la fin de la semaine" à la lettre de la Commission européenne.

"Une lettre très banale", conforme "à la procédure" et sans "grande signification au-delà de demander un certain nombre d'informations et de précisions". Le président de la République François Hollande a déclaré vendredi 24 octobre qu'il répondra "à la fin de la semaine" à lettre de la Commission européenne lui demandant des précisions sur son budget 2015.

Pas plus d'économies que prévu

Pour autant, la France fera 21 milliards d'euros d'économies comme prévu l'an prochain et "doit en rester là", a indiqué le chef d'État lors d'une conférence de presse à l'occasion du sommet sur le climat à Bruxelles.

"On peut voir comment on peut mieux mobiliser certaines ressources, mieux calculer certaines dépenses, mais il n'y aura pas de modifications sur ce point."

"Après, on peut chercher d'autres moyens pour atteindre des objectifs qui sont ceux du déficit structurel", a poursuivi le président français. Au lieu de réduire le déficit public à 3% du PIB l'an prochain comme elle s'était engagée à le faire, la France prévoit désormais qu'il atteindra 4,3% et que son déficit structurel sera réduit de 0,2 point au lieu de 0,8.

Plusieurs lettres envoyées

Outre la France, quatre autres pays de la zone euro ont reçu des courriers de Bruxelles: l'Italie, la France, l'Autriche, la Slovénie et Malte, mais seule l'Italie a rendu le document public.

     | Lire Budget 2015 : Bruxelles demande des comptes à Rome

À son arrivée jeudi 23 octobre à Bruxelles, François Hollande avait réaffirmé que la croissance restait l'objectif "prioritaire" de la France et demandé de la "flexibilité" à la Commission européenne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/10/2014 à 9:31 :
La balle est désormais dans le camp des agences de notation et des créanciers.Quand on ne pourra plus emprunter que fera-t-on ?
a écrit le 24/10/2014 à 16:55 :
les masques tombent. hollande nomme des progressistes (valls, macron..) mais uniquement pour la façade envers bruxelles et il les empêche de traiter les sujets de fond, les réformes, le mille feuille...là c'est clair, malgré les dizaines de millards de gaspillages signalés par la cour des comptes (mille feuille, régimes spéciaux, surmédication, financement des syndicats, formation professionnelle..), il a décidé de ne pas gérer nos deniers, vogue la dépense et les gaspillages...donc il prend des dispositions antisociales (baisse des retraites, des remboursements..) plutôt que faire des économies en s'attaquant aux gaspillages qui permettraient de baisser les impôts et charges record d'europe, donc relancer la croissance et l'emploi... plus antisocial tu meurs !! il faut que valls créé le parti socio-démocrate pour avancer
Réponse de le 24/10/2014 à 17:01 :
100% d'accord, il est très clair que hollande est un fourbe, il ne fait que de l'affichage et de la manipulation politicienne pour son élection, peu importe l'avenir de la france et du peuple
a écrit le 24/10/2014 à 16:46 :
Qu'adviendra-t-il si la France ne peut plus emprunter à des taux raisonnables ? C'est ce qui lui pend au nez.
Réponse de le 24/10/2014 à 17:05 :
le risque est bien pire, c'est que tous les préteurs à taux faible qui alimentent les élus qui faute de gérer fuient les vrais problèmes et creusent la dette, savent que lorsque les taux vont augmenter ce sera la faillite, impossible de rembourser 50 milliards d'intérets en plus, et donc ce seront les classes moyennes qui vont trinquer en prenant une partie de leur patrimoine. les préteurs sont des dealers pour les élus intoxiqués de la dette !!
a écrit le 24/10/2014 à 16:45 :
Et nos chers élus, ils font quoi à leur niveau comme économies pour la France, ils tirent tous sur les travailleurs et retraités, mais eux ne reviennent pas sur leurs avantages ! Ils ne donnent pas de leurs biens , leurs valeurs sont indestructibles !!! Mais les Français savent quelles sont les valeurs de ces voleurs qui font peser sur le peuple indigène, le poids d'une immigration incontrôlée et surtout devenue incontrôlable !!!
a écrit le 24/10/2014 à 15:39 :
On est bien parti pour prendre une prune, entre 4 et 8 milliards. Qui s'ajoutera aux autres dont on ne parle pas ou plus mais qui existent. Donc un grattage de fond de tiroir de plus à prévoir (TVA?, CSG?, essence?...) qui ne changera rien à notre niveau de déficit. Plus derrière une mise sous tutelle pour nous suivre pas à pas dans les démarches. A ce compte, on pourrait directement supprimer le gouvernement, l'Assemblée Nationale, le Sénat et toutes les instances de contrôle de nos finances puisque cela sera traité ailleurs. Une grosse économie mais une grosse perte de souveraineté...
a écrit le 24/10/2014 à 14:41 :
Qu'une lettre où l'on reproche à l'Etat de flamber comme un malade soit considérée comme "banale" par le président est assez inquiétant...
Réponse de le 24/10/2014 à 18:49 :
En réalité, c'est tout à fait normal, toute mauvaise nouvelle est un évènement banal pour Hollande.
a écrit le 24/10/2014 à 13:07 :
Une économie de 21 milliards cela correspond a notre "obole" a Bruxelles! Il faut absolument décentraliser cette "UE" au niveau des nations pour faire des économies!
Réponse de le 24/10/2014 à 13:22 :
Cela fait 40 ans que nous gouvernements successifs doivent faire ces fameuses économies. C'est au moins l'intérêt de l'UE de siffler la fin de la récréation ! Croyez-vous vraiment qu'en décentralisant de nouveau les gouvernements vont devenir vertueux ?
Réponse de le 24/10/2014 à 14:33 :
En fait plus on veut faire d'économies, plus on creuse le déficit ! pas convaincante l'union européenne l avant on privatisait tout : autoroutes et immeubles , on vendait les bijoux de famille , ça a servi à quoi ??
Réponse de le 24/10/2014 à 16:59 :
on a la capacité à faire 200 milliards d'économies, c'est la différence entre la dépense publique allemeande et française et ça boucle bien avec tous les énormes gaspillages signalés par la cour des comptes mais que nos chers élus et cadres administratifs se permettent de ne pas traiter !!! mais on les paye trés cher pour faire quoi ?
le problème n'est pas bruxelles mais la gestion de cochon de nos politicines qui détiennent le record d'europe de dépenses publique, effectifs et gaspillages !! et donc record d'impôts et charges qui tuent l'emploi !! mais ils veulent se faire oublier en nous stigmatisant l'europe, quels fourbes en incompétents !!!
a écrit le 24/10/2014 à 12:42 :
Ça m'étonnerait qu'on fasse 21 milliards d'économies comme pour les autres promesses ca finira en enfumage

Je souhaite a personne d'avoir un partenaire comme ce Mr Hollande
a écrit le 24/10/2014 à 11:34 :
Puisque c'est banale la lettre , pourquoi ils ne publieront pas ???
je ne comprends pas la logique
Réponse de le 24/10/2014 à 15:07 :
C'est sûrement assez désagréable lol
Ca pointe nos mensonges et nous insuffisance
a écrit le 24/10/2014 à 11:31 :
Puisque l'Europe ne veut tenir aucun compte de certaines spécificités françaises, telle que l'engagement militaire pour défendre la France ET l'Europe, telle que l'impasse (à tous les sens du terme) du flux de migrants à Calais, la France n'a pas à tenir compte des spécificités de l'Europe, à savoir un accord négocié à l'arrache sur un coin de table entre Sarkozy et Merkel avec la certitude que la croissance était au coin de la rue. En fait au coin de la rue il n'y avait que la crise économique, politique et diplomatique, mais aucune croissance. Bravo Hollande, bravo Renzi.
Réponse de le 24/10/2014 à 11:46 :
80 milliards de déficit pour 30 milliards de budget militaire, visiblement quelquechose doit vous échapper aux niveaux des opérations de calcul élémentaires.
Réponse de le 24/10/2014 à 12:39 :
Et vous croyez qu'on va vivre éternellement au dessus de nos moyens ??
Réponse de le 24/10/2014 à 14:06 :
Et vous faites partie de ceux qui accuse la France de vivre au dessus de ses moyens, mais dés qu'une proposition est faite pour réduire les dépenses vous êtes contre car cela vous touche, d'accord pour les autres par pour moi comme pour l'ecotaxe, les allocs, les primes de naissance, ...solidaire pour les autres !!!
Réponse de le 24/10/2014 à 14:47 :
Je ne vous dis pas d'annuler le déficit de la France, je demande à l'Europe de tenir compte de certaines contraintes qu'a la France que l'Europe est incapable d'assumer. Tenir compte.
a écrit le 24/10/2014 à 11:20 :
Cause toujours!!! quand nous aurons le FMI aux fesses nous n'aurons plus le choix et c'est pour bientot.
Réponse de le 24/10/2014 à 11:25 :
Ca fait 7 ans que c'est pour bientôt si on écoute votre propagande anti france! Il faudrait peut être que vous mettre à réfléchir un peu...
Réponse de le 24/10/2014 à 16:57 :
"Ca fait 7 ans que c'est pour bientôt si on écoute votre propagande anti france! I"


LE MODELE GREQUE VAINCRA !!!!!!!!

VIVE PAPANDREOU !!!

DEPENSONS, DEPENSONS !!
a écrit le 24/10/2014 à 11:17 :
La persévérance est......diabolique ! Toujours aussi médiocre , sans aucune clairvoyance. Il est bien le Commandant du Titanic......et l' Iceberg n'est plus loin......Comment notre Constitution permet elle de maintenir au pouvoir (mais pas savoir) un tel "sous doué", ainsi que tous ces dirigeants "magouilleurs" et détourneurs des biens public. Le "modèle français" que tout le monde nous envie ???????
a écrit le 24/10/2014 à 11:16 :
Très bonne initiative de préciser que la France ne fera pas plus que ce qu'elle a décidé de faire. Il faut parfois mettre les points sur les i, l'Europe n'est pas fédérale, on ne s'essuie pas les pieds impunément sur la souveraineté française. Il y aura des conséquences? Peut-être, mais même pas sûr. De toutes façons , l'Europe n'est pas sur le bon chemin trop libérale et pro anglo-saxonne. Un clash et un peu d'ordre seraient les bienvenus. Et s'il faut en sortir, eh bien sortons.
Réponse de le 24/10/2014 à 11:38 :
La France a signé des traités, qui l'engagent. Notre "Président" viole sciemment et délibérément ces traités, avec cynisme et désinvolture. Cela s'appelle un mensonge, un de plus.
S'il va au clash avec la Commission, il est 100% dans son tort. S'il pense faire appel au peuple, il se trompe, le peuple ne le suit plus, le peuple ne lui fait plus confiance.
Réponse de le 24/10/2014 à 11:51 :
Une initiative simple : on envoie un échéancier de la part de dette à chaque Français (quelque soit son age, les parents devant assumer pour les chiards qu'ils ont pondu) et seuls ceux pouvant payer pourront continuer à voter. Les autres devront attendre d'avoir remboursé leur part. Avec ponction sur les revenus de toute sorte en attendant le remboursement final. Avec ce genre de mesure on évitera que de nouveaux Hollande/Sarko/Chirac/Mitterand puissent arriver au pouvoir et nous ruiner.
a écrit le 24/10/2014 à 11:16 :
Très bonne initiative de préciser que la France ne fera pas plus que ce qu'elle a décidé de faire. Il faut parfois mettre les points sur les i, l'Europe n'est pas fédérale, on ne s'essuie pas les pieds impunément sur la souveraineté française. Il y aura des conséquences? Peut-être, mais même pas sûr. De toutes façons , l'Europe n'est pas sur le bon chemin trop libérale et pro anglo-saxonne. Un clash et un peu d'ordre seraient les bienvenus. Et s'il faut en sortir, eh bien sortons.
a écrit le 24/10/2014 à 11:13 :
Super article !
a écrit le 24/10/2014 à 10:59 :
Hollande est coinçé:s'il fait plus d'économies la récéssion augmente et le déficit par rapport au PIB explose.Notre économie fonctionne ainsi.Ne pas oublier qu'une partie du PIB est issue de la fonction publique.Il n'y aura probablement pas 21 milliards économisés mais des jeux d'écriture comptable.La commission de Bruxelles le sait mais amuse la gallerie:rappelez vous,Bruxelles savait que la Grèce trichait sur son PIB depuis le début
Réponse de le 24/10/2014 à 16:56 :
"s'il fait plus d'économies la récéssion augmente et le déficit par rapport au PIB explose"

S'il n'en fait pas, on sait que les impôts vont exploser, donc personne n'investi, et la France fait faillite.

"La commission de Bruxelles le sait mais amuse la gallerie:rappelez vous,Bruxelles savait que la Grèce trichait sur son PIB depuis le début"

Non, la Grèce n'a pas triché, elle à utilisé au mieux les règles des traités, comme la France du reste, dont l'endettement réel est d'au moins quatre fois la somme officielle...
a écrit le 24/10/2014 à 10:34 :
Le quinquénat HOLLANDE est à son mitan qu'il est déjà terminé dans les actes. Il n'y a désormais plus rien à attendre quant aux fameuses réformes. D'ailleurs la presse commence à spéculer sur 2017. Les politiques sont vraiment d'un autre temps.
a écrit le 24/10/2014 à 10:33 :
Un déficit de 4.5 % du PIB c'est aussi une banalité, surtout lorsque les autres sont à l'équilibre et remboursent leur dette comme les allemands p.ex.
a écrit le 24/10/2014 à 10:29 :
Les économies , mais quelles économies ??
Il n'y a qu'une chose qui est sûre en France c'est la hausse permanente des taxes et des impôts sur les travailleurs du prive
Alors si l'Europe nous tapait sérieusement sur les doigts ça ouvrirai peu être les yeux à ces technocrates qui sont en cours de ruiner le pays
a écrit le 24/10/2014 à 10:27 :
Pourquoi ne montre t'il pas la lettre?
Hollande fait le choix de ne rien faire (les 21 Milliards présentés sous du pipo : Une baisse de la hausse des dépenses annuelles. Qu'ils arrêtent de nous mentir!). Les marchés devraient nous attaquer prochainement et là, pas de langue de bois, ce sera à la hache pour les dépenses publiques.
Réponse de le 24/10/2014 à 11:08 :
@Menteur
Les marchés ont tellement peur d'investir dans l'économie productive qu'ils préfèrent placer leurs actifs chez nous avec des taux ridiculement bas, mais dont ils sont à peu près sûr qu'ils en reverront la couleur. Les "marchés" ont intérêt à faire croire qu'ils vont nous attaquer pour nous obliger à faire ce qu'ils veulent (appliquer une politique néo-libérale), mais ils n'en feront rien, ce serait scier la branche sur laquelle ils sont assis.
a écrit le 24/10/2014 à 10:16 :
Alors pourquoi ne la montre- il pas cette fameuse lettre ? Les italiens l'ont bien fait, eux. Aurait- il peur de montrer que la Commission pense de lui la même chose que 85% des Français ?
Réponse de le 24/10/2014 à 11:05 :
La réponse des Italiens a Barroso.
Pour diffuser le texte était une décision unilatérale du gouvernement italien, a déclaré le président de la Commission européenne. Les lettres secrètes sont terminées, a répondu le Premier ministre italien, c'est le moment de clarté: nous publierons toutes les dépenses de Bruxelles "
a écrit le 24/10/2014 à 10:14 :
Il se prend pour qui notre Président? N'est-ce pas lui qui est banal
a écrit le 24/10/2014 à 10:06 :
2 pilotes sont dans un avion et foncent droit sur un immeuble. "jusqu'ici tout va bien" s'exclame le premier. Ils se rapprochent encore du crash et le second confirme " pour l'instant, même pas mal !"... ils sont à quelques secondes de s'écraser et le premier reprend "pour l'instant tout va bien", et il accélère un peu plus !
L'appareil s'appelle France, foncé droit sur le mur de la dette, et les 2 pilotes sont F.Hollande et M.Valls ...!!
a écrit le 24/10/2014 à 9:57 :
Mais pas sur l'armée, les pharmaciens, les taxis, les agriculteurs, les transporteurs routiers, les hôpitaux, les allocations familiales, la police, les tribunaux, les trains, les avions, le nucléaire... En dehors de toutes ces centaines de domaines, les français veulent des réformes.
Réponse de le 24/10/2014 à 11:12 :
Ah bon? Je n'ai pas le souvenir que vous m'ayez demandé.
a écrit le 24/10/2014 à 9:41 :
On prend des engagements et on ne veut pas les respecter, on signe des traités et on ne les respecte pas, et vous citoyen au moindre faux pas on vous sanctionne
a écrit le 24/10/2014 à 9:28 :
Il prends ses électeurs pour des.....ce qu'ils sont!!!
a écrit le 24/10/2014 à 9:14 :
Bête, stupide et inconséquent... voici 3 mois pour définir le Président de la France!
a écrit le 24/10/2014 à 9:13 :
Restons sans rien faire, laissons nos depenses augmenter . Pourquoi ecoute t-on les frondeurs et la Mère Aubry? Je comprends que des speculateurs parient sur la faillite de la France.
a écrit le 24/10/2014 à 9:01 :
rien de plus banal. C'est vrai que les gouvernements UMP et PS ont comme priorité depuis 40 ans la colonisation africaine de la France (colons qui ne viennent pas pour rien). Et la santé payée par les Français, l'école payée par les Français, les allocations payées par les Français, ça coute des milliards d'euros chaque année. Par exemple, l'Aide Médicale d'Etat pour soigner les clandestins coute 800 millions d'euros pour la seule année 2014. Alors pourquoi faire des économies et tenir ses engagements vis-à-vis des autres états européens ? Les politiques UMPS ont d'autres priorités .
Réponse de le 24/10/2014 à 9:49 :
Je comprends votre commentaire du ras le bol mais ne vous trompez pas de cible, effectivement on pourrait considérer que les 800 millions que vous énoncez est un grand scandale, mais avez vous le chiffre de la balance commerciale entre notre pays et le continent africain , imaginez demain que ce continent demande un rééquilibrage, on parlera pas de 800 millions mais plus de milliards. Une partie de nos besoins en matière première vient de ce continent matière que nous négocions parfois de gré à gré, une partie de nos exportations vont également vers ces pays, partie que nous grignote un peu plus d’années en années d’autres pays industrialisés mais également des pays comme la Chine, un appétit du Brésil et autres. L’Afrique est le continent de demain. Alors oui les 800 millions sont un chiffre important et encore il faudrait en faire une analyse fine pour la répartition. bonne journée
Réponse de le 24/10/2014 à 16:53 :
"imaginez demain que ce continent demande un rééquilibrage, "

?? Ils veulent récupérer leurs gars qui vivent chez nous ?


"nos besoins en matière première vient de ce continent"

Les matières premières, cela ne vaut pas grands choses, rappel...
a écrit le 24/10/2014 à 8:28 :
Je comprends le Président car en France jamais un budget a été tenu par plus par la droite que la gauche alors le modifier est inutile sauf pour une nouvelle kermesse à l‘assemblée pas au sénat car ce dernier est inutile. Le budget est le grand défouloir de l'assemblée avec des élus qui ne pipent pas grand chose dans les chiffres mais qui ont le droit de vociférer leurs âneries. Il faudra comme d'habitude revoir en cours d'année les chiffres et recommencer une nouvelle mascarade à la quelle ces derniers temps se met à beugler les nouveaux inutiles les "frondeurs" sur le plan verbal mais trop attachés à leur business politique pour remettre en question le gouvernement par un vote sanction. A quel bonheur d'être un élu le droit au mensonge à la magouille et comme le montre un plus chaque jour la corruption vous avez dit assemblée, sénat ou maffia politique entre les deux une feuille à cigarette. Enfin notre cher premier ministre qui adore se promener, nous faire des discours sur la fin du PS et recevoir une breloque du mérite!!!! celle là est la meilleure, montre l’état de décrépitude de la France politique, lui aussi aime se lover dans les dorures de la République bannière à défaut de mouiller sa chemise pour la France il parait qu’il l’aime mais il confond se faire nourrir gracieusement par le contribuable et faire de la France un grand pays. Dans toute cette kermesse voilà un revenant celui qui se dit le Zorro à défaut de zéro notre mister bling bling celui qui a changé!!! de cravate pas d’esprit toujours aussi retord et plus dans le blabla de vouloir la place pour son égo à défaut de celui de la France, lui aussi toujours dans le mensonge budgétaire et dans les promesses vite emportées par le vent. Quelle est belle!!!!! notre classe politique.
Réponse de le 24/10/2014 à 8:56 :
Je partage entièrement votre vision du monde politique et je comprend le pessimisme ambiant quand on voit le zéro qui prétend prendre la place à F. Hollande.
Il est urgent que nos politiques revoient la manière de dépenser l'argent du contribuable, si c'était fait intelligemment la France ne serait pas aussi endettée.
Réponse de le 24/10/2014 à 8:59 :
+10
a écrit le 24/10/2014 à 8:24 :
Bruxelles joue sa credibilité ??? rien que l'arrogance citée merite une réponse cinglante
a écrit le 24/10/2014 à 8:08 :
La France aura le déficit mais pas la croissance car on ne réformera pas.
Réponse de le 24/10/2014 à 11:09 :
très bon resumé !
a écrit le 24/10/2014 à 8:08 :
avec cette facon hautaine de traiter ses partenaires avec un ' up yours' magistral, il ne faudra pas qu'il s'etonne a la reponse allemande concernant la croissance par le deficit!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :