Présidentielle 2012 : Nicolas Sarkozy rembourse l'UMP, une première mise en examen

L'ancien président de la République a donné un chèque de 363.615 euros à la trésorerie du parti, afin de régler les pénalités liées à sa dernière campagne présidentielle a indiqué son entourage à l'AFP. L'ancienne trésorière a été mise en examen.
En souscrivant largement au Sarkothon, les Français ont donné à l'UMP les moyens de faire face aux conséquences de la décision du Conseil constitutionnel, a soutenu Nicolas Sarkozy dans une lettre.
En souscrivant largement au "Sarkothon", les Français ont donné à l'UMP les moyens de faire face aux conséquences de la décision du Conseil constitutionnel, a soutenu Nicolas Sarkozy dans une lettre. (Crédits : reuters.com)

Les bons comptes font-ils les bons amis? L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy a remis un chèque de 363.615 euros de sa poche au trésorier de son parti, a indiqué mercredi 3 décembre à l'AFP son entourage, confirmant ainsi une information d'Europe 1. Nicolas Sarkozy s'était vu infliger, à titre personnel, plus de 400.000 euros de pénalités, suite au rejet de ses comptes de la campagne présidentielle de 2012 par le Conseil constitutionnel. Ses dettes avait été payées par son parti en novembre 2013.

"Mettre la formation à l'abri de toute contestation"

Avec ce chèque, Nicolas Sarkozy entend "mettre la formation politique qu'(il) préside à l'abri de toutes contestations", écrit-il dans une lettre adressée à Jacques Laisne, le trésorier du parti, dont l'AFP a eu copie.

Le nouveau président de l'UMP y ajoute:

"Les Français en souscrivant largement à ce qu'il est convenu d'appeler le "sarkothon", ont donné à l'UMP les moyens de faire face aux conséquences de la décision du Conseil constitutionnel du 4 juillet 2013",

Nicolas Sarkozy fait ici référence à la vaste collecte lancée par l'UMP auprès de ses militants qui avait rentrer 11 millions d'euros dans les caisses du parti. Suite à l'invalidation des comptes de campagne de 2012, celui-ci s'était vu priver du remboursement de plus de dix millions d'euros de frais

L'ex-trésorière de l'UMP mise en examen

Catherine Vautrin, trésorière de l'UMP à l'époque, a par ailleurs a été mise en examen jeudi 4 décembre pour abus de confiance dans l'enquête sur la prise en charge par l'UMP des pénalités liées à l'invalidation des comptes de campagne de 2012 de Nicolas Sarkozy, ont confié à Reuters des sources judiciaires. Il s'agit de la première mise en examen dans cette affaire.

Fabienne Liadzé, ex-directrice des affaires financières de l'UMP, a quant à elle été placée sous le statut de témoin assisté.

Article publié le 3 décembre à 16h15, mis à jour le 4 décembre à 19h09.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 30
à écrit le 05/12/2014 à 8:49
Signaler
La Justice se rend selon son propre rythme. Mais cela va évidemment poser un gros problème, quand certains accuseront les juges d'intervenir dans le débat politique..'tous les éléments à ce jour ne devraient-ils pas être connus? A se demander si une ...

à écrit le 04/12/2014 à 23:46
Signaler
Enfin un aveu de culpabilité !

à écrit le 04/12/2014 à 11:11
Signaler
S'il n'avait pas gagné il n'aurait pas remboursé ? On peut s'interroger sur la chronologie de ce versement !

à écrit le 04/12/2014 à 11:00
Signaler
Une question qui me vient à l'esprit : est-ce légal ??

à écrit le 04/12/2014 à 9:41
Signaler
Encore un leure, le problème n'est pas ce remboursement mais la défiscalisation (60%) des sommes données pour le Sarkothon. Il y en a pour plus de 10M€ dont le fisc (nos impôts) en financeront les deux tiers

à écrit le 04/12/2014 à 9:39
Signaler
un bon coup de pub rembourser peut etre avec un peu d'argent gagné avec ses conference mondial a pres de 100 000€ la prestation cela lui coute rien

à écrit le 04/12/2014 à 9:26
Signaler
Il ne lui reste plus qu'a rembourser les 600 milliards de dette qu'il a laissé aux français !

à écrit le 04/12/2014 à 8:22
Signaler
Ce n'est pas Sarkozy, c'est sur. Ce n'est pas Kadafi, il l' a fait assassiné en utilisant l'armée française pour ne pas qu'il puisse révéler ses accords compromettant avec lui. Alors qui est derrière cet argent ? Surement de riches dictateurs africai...

le 04/12/2014 à 20:21
Signaler
La diffamation, ça vous dit quelque chose ?

le 06/12/2014 à 17:48
Signaler
C'est pourtant si réaliste ce que "qui a payé ?" écrit !!!

à écrit le 04/12/2014 à 8:07
Signaler
avec de l argent volé.....ou donner par G Sachs en contrepartie de...on va le savoir si il est elu...

à écrit le 04/12/2014 à 6:36
Signaler
Il y a des Rolex qui se perdent...!

à écrit le 04/12/2014 à 1:58
Signaler
Prêt russe ou prêt Bettencourt?

le 04/12/2014 à 10:24
Signaler
Selon les journalistes des années 60, Porfirio Rubirosa était "toujours prêt".

à écrit le 04/12/2014 à 0:15
Signaler
Sauf erreur de ma part le fait de rembourser n'annule pas le délit qui aurait été commis, c'est un peu simple de remettre la confiture dans le pot quand on s'est fait prendre. En tout cas c'est le premier aveu franc de culpabilité, et il est bien tar...

le 04/12/2014 à 0:25
Signaler
Très bien vu, Bof. "premier aveu franc de culpabilité". Il doit être moins en forme, ces temps-ci... Notes, pour solder le reste des affaires, il peut demander à ces militants. Ils ont les moyens et comptent sur le chef pour qu'il les défendent... ...

à écrit le 03/12/2014 à 21:52
Signaler
Hhmm.. Ce doit être pénible de devoir lâcher quelques enveloppes. Je le comprends, car c'est pour sa "bonne cause"...

à écrit le 03/12/2014 à 20:58
Signaler
Et qui va rembourser les contribuables pour ceux qui ont eu droit à une déduction fiscale suite au Sarkoton ?

à écrit le 03/12/2014 à 18:20
Signaler
le petit bonhomme a talonettes a chaud aux fesses il commence a rembourser ce qu'il a pique.

à écrit le 03/12/2014 à 18:05
Signaler
Cet argent vient de Poutine? Il l'a obtenue grâce aux deux visites que Sarkozy à fait en Russie durant les dernières semaines?

le 03/12/2014 à 20:47
Signaler
Non, Poutine a rien à voir avec la politique française. Le chèque vient des cheiks saoudiens comme un petit cadeau pour son egagement dans la disparition de Kadhaffi, voilà.

le 04/12/2014 à 10:25
Signaler
Un chic chèque des chics cheiks ?

à écrit le 03/12/2014 à 18:03
Signaler
Pourquoi n'a il pas fait ce chèque au "Tresor public" pour rembourser tous les Français pour la hausse de leurs impôts dû a l'exonération que ceux qui ont données pour le Sarkoton ont bénéficié. Somme reporté sur tout les autres...

le 03/12/2014 à 20:48
Signaler
Ça ferait 66% de 18 millions !! Et comme il n a rien vu comme tous les surdoués de l'UMP il se sent pas visé A part lès adeptes de l'UMP personne ne pense qu'il ne savait pas Évidement il savait et il a triché

à écrit le 03/12/2014 à 17:46
Signaler
ce chèque vient opportunément renflouer les caisses du parti dont il est à présent président. Est ce suffisant pour effacer les errements passés ! il le souhaite et le fait savoir mais je crains que le compte n'y soit pas. D'autres embrouilles sont e...

à écrit le 03/12/2014 à 17:10
Signaler
Il rembourse! Mais il saura se rembourser maintenant qu'il est élu!

le 03/12/2014 à 18:16
Signaler
Bien sur !!! et en double !!

le 03/12/2014 à 22:29
Signaler
vous etes médisants !!!!! pensez vous que PIcsou ne vous en a pas pris de l'argent et ce n'est pas fini.

à écrit le 03/12/2014 à 17:04
Signaler
Il a remboursé les 18 millions?

le 03/12/2014 à 18:09
Signaler
Il a ete abuse à l'insu de son plein grès !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.