Ce sondage qui fait plaisir au Medef

Plus de 6 personnes interrogées sur 10 approuvent une grande partie des revendications phares du syndicat patronal, dont le relèvement des seuils sociaux et la réforme de la loi dite "pénibilité", dans un sondage Odoxa.
En revanche, les Français ne sont pas d'accord avec le Medef pour revenir sur la présence des représentants des salariés dans les conseils d'administration des grandes entreprises.
En revanche, les Français ne sont pas d'accord avec le Medef pour revenir sur la présence des représentants des salariés dans les conseils d'administration des grandes entreprises. (Crédits : Reuters)

Le ras-le-bol patronal, semble convaincre une majorité de Français. C'est du moins ce qui ressort d'un sondage Odoxa réalisé pour BFM Business, Challenges et Aviva assurance, publié jeudi 4 décembre. Ils sont 64% à estimer que les patrons "ont raison" de se mobiliser pour ce qu'ils appellent leur "souffrance et leur ras-le-bol" contre la politique du gouvernement".

Mais pas d'accord pour se passer de représentants des salariés

Les personnes interrogées soutiennent les revendications les plus importantes du Medef, sauf une. Ainsi, plus de 6 Français sur 10 approuvent la demande du Medef de relever les seuils sociaux (61%), de ne pas avoir à informer plusieurs mois à l'avance leurs salariés en cas de cession (62%), de réformer la loi dite "pénibilité" (64%). Ils sont aussi 77% à être plutôt favorables à un allègement de la fiscalité des entreprises.

En revanche, les Français ne sont pas d'accord avec le Medef pour revenir sur la présence des représentants des salariés dans les conseils d'administration des grandes entreprises: 81% pensent qu'il s'agit là d'une bonne chose.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 55
à écrit le 05/12/2014 à 12:04
Signaler
les aspirations des pauvres sont très proches de la réalité des riches.

à écrit le 04/12/2014 à 20:25
Signaler
Qui a été interrogé; les grévistes?

à écrit le 04/12/2014 à 20:19
Signaler
Avec la gueule du Medef / Tous ses patrons et ses grands chefs / Et leurs problèmes de management / Malgré tous leurs syndiqués / des salariés très énervés / attendent toujours plus d'argent / Avec leur tete d'exploiteur / de margoulin et de fraudeur...

à écrit le 04/12/2014 à 18:02
Signaler
Rien que le terme de " patron " est une atteinte aux droits de l' homme.

à écrit le 04/12/2014 à 17:45
Signaler
Des réponses n' ont pas été publiés. Merci.

à écrit le 04/12/2014 à 14:48
Signaler
par contre vous ne trouverez aucune mesure souhaitée par le MEDEF soutenue par plus de 30% de la population. Alors la valeur de ce sondage, hein.

le 04/12/2014 à 15:36
Signaler
En plein dans le mille !

le 04/12/2014 à 18:00
Signaler
Tout à fait exact !

à écrit le 04/12/2014 à 14:09
Signaler
Pour aggraver la sondagite, faites un autre sondage ,sur le même sujet avec des questions posaient différemment et avec un autre sondeur. Pour que l'on puisse confirmer ou infirmer le premier, sinon, bof ! un sondage de plus...

à écrit le 04/12/2014 à 14:03
Signaler
Quelle tristesse ces manifestations du patronat et les commentaires des lecteurs développés précédemment. C’est toujours la faute des autres et du gouvernement en particulier! Le vrai problème : En France il manque cruellement de sociétés présenta...

le 05/12/2014 à 0:05
Signaler
Allez y la France vous attends

à écrit le 04/12/2014 à 13:15
Signaler
Taxer le travail tue le travail, donc crée du chomage. Les Français semblent l'avoir compris.

le 06/12/2014 à 8:33
Signaler
les français ont compris une chose il faut taxer les patrons et vider un peu leur compte en banque, argent gagné sur le dos des travailleurs.

à écrit le 04/12/2014 à 13:12
Signaler
Au lieu de s’invectiver soyons concret. Par définition les patrons du CAC 40 ne sont que 40, ça laisse quelques centaines de milliers d’entreprises. Le boulanger au bas de chez vous est une entreprise comme le restaurateur du quartier ou la maison d...

le 04/12/2014 à 13:26
Signaler
Les Français sont encore loin de comprendre que l'entreprise est le lieu où on transforme le travail en richesses en utilisant l'outillage (le capital) et de l'énergie. Merci.

le 06/12/2014 à 8:35
Signaler
oui la richesse va directement dans la poche des patrons c'est pourquoi au boulot je ne fais que du vent et ça marche.

à écrit le 04/12/2014 à 13:11
Signaler
Il faut demander aux Français s'ils acceptent de payer en contrepartie de la baisses des charges des entreprises. Il y a surement encore un progrès à faire.

à écrit le 04/12/2014 à 12:11
Signaler
Encore un sondage bidon, on ne gouvernement pas un pays par les sondages. Si vous voulez tenir compte de l'avis du peuple faite des référendum et surtout respectait les !!! (cf constitution européenne)

à écrit le 04/12/2014 à 10:33
Signaler
Les patrons français feraient de s'occuper des clients. Car ils n'en parlent jamais, et ont vis à vis des clients le même respect que vis-à-vis des salariés, c'est-à-dire très peu. Prenez les services téléphoniques: plus l'entreprise est incapable de...

le 04/12/2014 à 11:35
Signaler
Vous parlez bien des entreprises publiques, et des clients captifs que l'on appelle des usagers. Effectivement c'est bien le cas, mais dans la vrai vie, c'est pas tout a fait ca...

à écrit le 04/12/2014 à 10:15
Signaler
Les patrons sont marrants plus on leur donne plus ils en veulent et gattaz représente bien cette catégorie. On peut leur serre la vis ils iront moins souvent jouer au golf.

le 04/12/2014 à 10:34
Signaler
On leur donne quoi ??? Des belles paroles ? <Par contre les actes sont assassins: le compte pénibilité ? Et l'information préalable de tous les salariés pour une opération capitalistique? et une hausse de 150% des prélèvement sur la participation des...

le 04/12/2014 à 11:01
Signaler
vous avez raison le gouvernent ment comme les patrons d'ailleurs.

le 04/12/2014 à 11:44
Signaler
Mais bon sang, arretez de pleunichez contre les patrons. Si c'est si facile allez y! Vous savez il suffit d'aller voir une banque de leur demandez un beau matelas de pognon, et s'acheter un beau bureau Design, des Cigares et une belle allemande. Et p...

le 04/12/2014 à 12:19
Signaler
Tous le monde ne veut pas etre riche et s’engraisser sur le dos des travailleur. Certains prefere servir le public dans une association , une collectivité locale ou un syndicat.

à écrit le 04/12/2014 à 10:13
Signaler
Perso je suis pour les petit patrons et artisans qui eux sont bien plus à plaindre que les multinationales du cac 40 qui elles ne paient pas beaucoup d'impôts en France. Les français sont de vrai mouton à croire tout ce qu'on leur raconte.

le 04/12/2014 à 10:34
Signaler
Effectivement, les français sont des moutons de croire que le gouvernement aide les entreprises (de toute taille). Le gouvernement assassine les entreprises (et l'emploi).

le 04/12/2014 à 11:02
Signaler
Résultat, les patrons se gavent.

le 04/12/2014 à 11:05
Signaler
il y a de la marge pour augmenter les taxes, allons y, moins de grosses berlines étrangères pour les patrons.

le 04/12/2014 à 18:12
Signaler
On est ou on devient patron pour son seul et propre intérêt et ensuite et éventuellement " pour " celui des autres.

à écrit le 04/12/2014 à 10:00
Signaler
de la propagande patronal, ? ON FAIT BEAUCOUP D ARGENT DANS LES ENTRPRISES DE SONDAGE???

à écrit le 04/12/2014 à 9:50
Signaler
Votre titre est bizarrement timoré. Plus de 6 français sur 10. En fait 64% des français donc vous auriez dû titrer PRES DE DEUX FRANÇAIS SUR TROIS approuvent....

le 04/12/2014 à 11:07
Signaler
encore un sondage réalisé par le MÉDEF, comment croire ces pleureuses qui passent leur journée au golf.

à écrit le 04/12/2014 à 9:41
Signaler
Les français sont favorables à un allègement de la fiscalité des entreprises. Par le système des vases communicants, ils plébiscitent donc d'amplifier le mouvement de transfert de la fiscalité des entreprises vers les ménages. Une autre piste serai...

le 04/12/2014 à 10:37
Signaler
Pas forcément. Si on laissait de la liberté aux entreprises, elles feraient + de bénéfice (= + d'impot sur les résultats pour l'état), elles créeraient + d'emplois (= moins de chômeurs, plus de richesse dans le pays + de TVA, ...) et les "riches" ne ...

le 04/12/2014 à 11:53
Signaler
Et oui pat34, il y a 2 façons de voir l'effet de la taxe à 75%. En 2012, il y avait selon les estimations aux alentours de 3600 personnes concernées, en 2014, seulement 250 !!. Il y a 2 façcons de voir les choses. La vision idyllique Socialo : La tax...

à écrit le 04/12/2014 à 9:38
Signaler
je ne fais pas partie des sondés je suis contre les patrons et je demande qu'on les taxent un Max il y a encore une sacrée marge.

le 04/12/2014 à 9:48
Signaler
Et ben ce n'est pas avec des commentaires de cet acabit que l'on va faire progresser les choses. D'une part votre commentaire révèle votre ignorance et votre bêtise, et le 2 lettres de votre pseudo sont vraiment bien choisies... Vous avez juste oubli...

le 04/12/2014 à 10:11
Signaler
pour argumenter vous devenez vulgaire, c'est pas très sérieux. Par contre vous croyez que vous avez fait progresser les choses, vous voulez dire quoi par les choses, il me semble c'est un débat, mais là c'est une autre histoire et il faut simplement ...

le 04/12/2014 à 10:12
Signaler
les patrons ne sont que des pleureuses.

le 04/12/2014 à 10:39
Signaler
Très marrant !!! Du même acabit que la taxe à 75%. On voit le résultat !!! 500.000 chômeurs, une France en déconfiture !

le 04/12/2014 à 11:00
Signaler
les patrons ne regardent que leur intérêt, l'intérêt général ils ne connaissent pas, seuls les naïfs peuvent penser le contraire.

le 04/12/2014 à 15:35
Signaler
On est ou on devient patron pour son seul et propre intérêt; ensuite et éventuellement pour " celui " des autres ! Tout le reste c' est du domaine de la blague.

le 05/12/2014 à 20:51
Signaler
Il y a quelques siècles qu'en certains abusaient trop des autres on lui raccourcissait la t^te; vous voulez surement qu'on remette en place cette méthode de raprochement social?

le 06/12/2014 à 8:36
Signaler
tres bonne idée.

le 06/12/2014 à 11:09
Signaler
Loin de moi cette idée barbare ! Encore que, dans certains cas et maintenant que vous me le dites ...

à écrit le 04/12/2014 à 9:38
Signaler
REPRESENTANTS DES SALARIES !!!!! LESQUELS ? CEUX ELUS PAR LES SALARIES OU LES DICTATEURS SYNDICAUX QUI ONT L'EXCLUSIVITE MAIS NE SONT ELUS PAR PERSONNE

le 04/12/2014 à 16:19
Signaler
+ 1000 !

à écrit le 04/12/2014 à 9:25
Signaler
La français sont favorable aux "petits" patrons, non pas aux multinationales!

le 04/12/2014 à 9:57
Signaler
Les français sont en train de comprendre qu'il y a deux patronats et deux types d'entreprises. D'un côté les boites du cac40 et de l'autre le vrai tissu industriel des TPE PME et ETI qui représentent 80% de l'économie française. Jusqu'à maintenant ...

le 04/12/2014 à 10:02
Signaler
EXAT???

le 04/12/2014 à 10:39
Signaler
Bof, bof... Les multinationales créent quand même un paquet d'emplois...

le 04/12/2014 à 11:04
Signaler
non ils créent un paquet de bénéfices qu'ils se mettent directement dans leur poches et dans celles des actionnaires.

le 04/12/2014 à 15:40
Signaler
Rien que le terme " patron " est une atteinte aux droits de l' homme ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.