En présentant son agenda des réformes, Valls veut montrer que la France agit

 |   |  280  mots
L'objectif, selon Matignon, est de donner un calendrier précis mais aussi de la cohérence à l'action gouvernementale.
L'objectif, selon Matignon, est de donner un calendrier précis mais aussi de la "cohérence" à l'action gouvernementale. (Crédits : reuters.com)
Le Premier ministre met en avant 3 thèmes dans son agenda des 155 réformes en cours et à venir: le soutien à la croissance et l'emploi, la lutte contre les inégalités et la préparation de l'avenir.

Le grand chantier des réformes annoncées. Manuel Valls a publié vendredi 12 décembre "l'agenda" de ses réformes, un calendrier de 155 initiatives identifiées par le gouvernement destiné à donner de la "cohérence", alors que la France est sous pression pour montrer qu'elle poursuit son élan réformateur. "Nous allons nous démontrer à nous-mêmes, mais aussi au reste du monde, que la France est capable de se réformer", a déclaré le chef du gouvernement lors d'une allocution à Matignon, souhaitant "associer les Français et leur expliquer ce qui est entrepris".

Un agenda qui n'est "pas définitif"

Manuel Valls a placé son action sous trois grands thèmes qu'il a déjà mis en avant cette semaine: "soutenir la croissance et l'emploi", "lutter contre les inégalités" et "préparer l'avenir". Quant à l'"agenda" lui-même, pour l'essentiel il reprend et synthétise les mesures connues, avec parfois des précisions ou des confirmations de calendrier: par exemple sur la loi sur le dialogue social prévue au deuxième trimestre 2015 ou encore sur la réforme des collèges qui aura lieu dès janvier.

L'objectif, selon Matignon, est de donner un calendrier précis mais aussi de la "cohérence" à l'action gouvernementale, en réunissant en un seul document la feuille de route. Quant à l'absence d'annonces majeures, "on considère qu'il y a suffisamment de choses lourdes dans les tuyaux", a défendu une source proche du Premier ministre.Cet "agenda", qui n'est pas définitif et est donc destiné à être complété par de nouveaux projets gouvernementaux, doit par ailleurs être publié sur un site internet ce jeudi à la mi-journée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/12/2014 à 17:53 :
don Quijote de la Mancha ! el vendedor de viento.
a écrit le 13/12/2014 à 11:18 :
les Français ont pas envie d'agir, eux. pourquoi se démener ?
a écrit le 13/12/2014 à 8:37 :
Ces soi-disant reformes, c'est du pipi de chat. Tant qu'on aura pas abrogé les 35H, supprimé 2 jours de conges (dont 1 en mai, mois paralysé), simplifié nos regles administratives ubuesques, retabli la possibilite de licencier les incompetents, on aura rien fait et on ira droit vers le precipice de la dette insupportable et de l'explosion sociale.
Réponse de le 13/12/2014 à 10:12 :
Oui il faut aussi rétablir la semaine de 48h
Réponse de le 14/12/2014 à 4:49 :
@ Steph, vous avez raison, les ultra-gauche pensent encore qu'on dirige un pays en travaillant 35h et 5 semaines de conges payes et traiter les investisseurs comme des vaches a lait. On voit le resultat. Aujourd'hui dans un monde mondialisé, trop d'impot dans un pays, et on change de cremerie.
a écrit le 13/12/2014 à 8:34 :
il dispose en permanence de deux belles antennes paraboliques.
a écrit le 13/12/2014 à 8:33 :
vous voulez tous des réformes du moment qu'elles ne vous touchent pas. Alors moi d'accord mais surtout que mes avantages ne tombent pas. Rien à cirer de l'intérêt général je roule pour moi, les autres rien à cirer.
a écrit le 13/12/2014 à 8:31 :
sur son agenda il n'a pas mentionné retournes en Espagne et surtout restes y. Regardez les vidéos sur sa vie et comment sa mère a fait fortune, vous tomberez du placard.
a écrit le 13/12/2014 à 0:33 :
Valls fait passer des mesurettes pour des reformes.
ce pays, cette classe politique ne sait pas réformer, elle le montre gouvernement apres gouvernement ." la france n aime pas les réformes,elle prefere les revolutions"
bah tant pis, on ira dans le trou
a écrit le 13/12/2014 à 0:22 :
Ils confondent "réformer" et "enfumer". Il n'y aura pas de réforme réelle sans sortir de la politique d'assistanat étatique, à commencer par la suppression de centaines de milliers de faux emplois créés dans la fonction publique au point d'avoir dégradé le fonctionnement de celle ci: on paye pleins d'inutiles et à coté de ça les vrais services publiques dont on a besoin débloquent à plein tube et seront devenus des machines à broyer de "l'usager".
a écrit le 12/12/2014 à 23:01 :
La réponse aux soi-disant réformes de Valls et de hollande ce soir: dégradation de la note de la France par Fitch estimant que le programme de réformes structurelles du gouvernement "n'apparaît pas suffisant pour renverser les tendances négatives qui pèsent sur la croissance à long-terme et la compétitivité".
a écrit le 12/12/2014 à 18:13 :
Courage M. Valls, continuez les réformes !
Réponse de le 12/12/2014 à 18:59 :
Désolée de vous contredire, mais la France n'agit pas. Ce que je constate, c'est qu'elle subit ce que le gouvernement européen ORDONNE ! C'est très différent
Réponse de le 12/12/2014 à 19:40 :
bleudilem. Ca va vraiment ca va etes vous a jour de cotisation
a écrit le 12/12/2014 à 17:45 :
La vraie réforme de l’État obèse c'est pour quand?
Réponse de le 12/12/2014 à 19:04 :
L'UMP au pouvoir pour réduire l'état obèse ! Ah non, mince, la dette a augmenté de 600 Milliards d'€ sous Mister Talonnettes...
a écrit le 12/12/2014 à 15:30 :
En première position dans l'agenda des Français, ils ont noté : "fin du gouvernement UMP dirigé par Valls" les Parlementaires ont voté majoritairement la motion de censure présentée par le Parti Socialiste.
Réponse de le 12/12/2014 à 15:59 :
Perspectives Nouvel Oxygène
Au lendemain de la dissolution de son gouvernement, Valls Macron Sapin rejoignent Nouvel Oxygène, le micro parti de Laurent Wauquiez et de son bras droit Patrick BUISSON
Réponse de le 12/12/2014 à 17:51 :
D'autres n'auront pas attendu la dissolution du gouvernement Valls, Rebsamen est déjà adopté par les idéologues de Wauquiez Buisson Besson
a écrit le 12/12/2014 à 15:08 :
UNE LISTE A LA PRÉVERT DONT NOUS POUVONS NOUS DEMANDER COMBIEN DE POINT ABOUTIRONT ET AURONT UN EFFET POSITIF SUR L'ECONOMIE FRANÇAISE ? WAIT AND SEE

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :