La généralisation du tiers payant sera "évidemment maintenue" (Touraine)

 |  | 213 mots
Lecture 1 min.
Marisol Touraine a également rappelé que les médecins sont rémunérés pour la télétransmission.
Marisol Touraine a également rappelé que les médecins sont rémunérés pour la télétransmission. (Crédits : reuters.com)
La ministre de la Santé a confirmé l'extension du tiers payant prévue dans son projet de loi sur la santé et a estimé que le boycott de l'utilisation de la carte vitale par les médecins grévistes "ne serait pas responsable".

"Le tiers payant est un élément fondamental de cette loi" et "évidemment qu'il sera maintenu", assurait mardi 6 janvier Marisol Touraine interrogée sur BFM TV et RMC.
"C'est une avancée", a soutenu la ministre de la Santé qui défendait la généralisation du tiers payant aux consultations chez les médecins libéraux, un volet contenu dans son projet de loi très décrié à l'origine d'un mouvement de grève chez les médecins depuis le 23 décembre.

"C'est un élément soutenu par les associations de patients, par les associations de consommateurs, par les organisations syndicales", a-t-elle souligné. "Autour d'un Français sur trois dit que pour des raisons financières, il a renoncé à des soins ou qu'il va à l'hôpital parce qu'il n'avance pas les frais", a rappelé la ministre.

Un boycott irresponsable

Concernant l'appel au boycott de l'utilisation de la carte vitale lancée par les syndicats de médecins, Marisol Touraine a estimé que "ce ne serait pas responsable vis-à-vis de leurs patients". "Environ 92% des actes sont télétransmis", a-t-elle indiqué, expliquant que "concrètement on passera de 4-5 jours de remboursement à plusieurs semaines". Elle a aussi rappelé que les médecins sont rémunérés pour la télétransmission.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/01/2015 à 21:31 :
Refuser d'utiliser la carte vitale alors que ces médecins ont reçu des subventions pour acquérir ce matériel fait que ces toubis prennent en otages tous les patients qu'ils reçoivent du fait que la transmission de la feuille de soins n'est pas gratuite d'une part et que d'autre, une consultation à 25€ donne une augmentation de 8,70%---De combien sont augmentés salaires et retraites??? Conclusion, c'est de la démeusure appuyées par le clan sarkozy!!!
a écrit le 06/01/2015 à 20:45 :
Les socialistes étant du côté de la morale, ils ont raison. Les autres sont des exploiteurs. J'invite les médecins français à émigrer....
a écrit le 06/01/2015 à 17:29 :
De volonté de dialogue. Décidemment nos socialistes n'aiment rien tant que de discuter avec les gens qui pensent comme eux
a écrit le 06/01/2015 à 17:17 :
la plupart des médecins gagnent très bien leur vie à partir d'un certain seuil il pourrait embaucher des secrétaires médicales, le mien 15 patients par jour à 23,00 x 6 et par 30 c'est pas mal quand ils embaucheront je les plaindrais vivement le tiers payant car moi la SS me rembourse après réclamation et je ne gagne pas autant
Réponse de le 06/01/2015 à 17:36 :
15x 23 brut /jour ce n'est pas beaucoup d'argent. Si vous gagnez moins tant pis, si vous faites plus tant mieux. Je suis choqué de voir mes compatriotes avec si peu d'ambition.
Réponse de le 06/01/2015 à 18:28 :
moi partant du principe qu'ils se reposent le we je calcul 23*15*20 =6900€/mois... C'est pas beaucoup? combien de travailleur aimerait gagner a peine la moitié?
Réponse de le 06/01/2015 à 20:17 :
Je ne suis pas médecin ni aucune autre profession libéral fort heureusement car combien lui reste t-il une fois payé le loyer, l’électricité, le téléphone, les assurances contre les milliers de procès que le gens lui font pour un oui et pour un non, l'usure de sa voiture pour aller voir ces patients, l'essence, la SS et les impôts?

Est cela en ligne avec les longues années d'étude, les années travaillés pratiquement sans solde pour remercier l'état, les gardes nocturnes, la responsabilité qu'il porte et la maltraitance et exigence de ces patients?

Un "soigneur" sans études gagne 60 euros et ne paye pas d'impôts. Est cela mieux pour notre société?
Réponse de le 06/01/2015 à 22:34 :
@Karla

Je rappelle qu'à ce jour aucun médecin n'a été condamné pour avoir prescrit du Mediator, de même pour avoir assassiné (lâchement dit euthanasier) des patients.

De plus, les médecins tout comme n'importe quel commerçant sont propriétaires de leur cabinet et réalisent des plus-values immobilières à leur départ à la retraite. Je ne crois vraiment pas qu'ils soient les plus à plaindre en terme de rémunération, d'autant plus qu'ils se cooptent dans le monde médical pour assurer leur dynastie.

Ce qui leur faire le plus peur, c'est de devoir sacrifier leur train de vie confortable pour financer de longues études de médecines à leurs enfants dont un certain nombre n'ont aucun talent pour la médecine (mais finiront malgré tout dans la médecine en tant que fils de).

En revanche, je suis d'accord avec eux sur le fait que la généralisation du tiers payant ne peut que déresponsabiliser les patients et les amener à consulter inutilement un médecin pour tous les petits bobos à l'instar de ce qui se passe aux urgences.
Réponse de le 08/01/2015 à 8:47 :
Il est vrai qu'il existe un grand nombre des idées par rapport au métier de médecin, certainement alimentés par la méconnaissance du secteur de nos politiciens, des certains média et de la population en général.

A ce titre, quelques précision s'imposent:
- il existe un organisme en France en charge d'autoriser ou pas la mise sur le marché des médicaments. La mise sur le marché des médicaments est donc la responsabilité de cet organisme o non celle du médecin.
Un médecin n'est ni l'équipe de chercheurs, ni le laboratoire qu'il a crée le médicament, ni l'organisme qui l'a autorisé sur le marché.
- le médecin est la seule profession ou la valeur de revente de son "fond de commerce", si ont peux l'appeler comme cela, est de ZERO euros et son cabinet est très souvent là ou il dors et il mange avec sa famille.
- comme nous savons tous, les diplômes sont délivrés par les écoles et non par pas les pères médecins des enfants

Si le métier le médecin est si "merveilleux" comme beaucoup le pensent, alors pourquoi il y a pénurie de médecins aujourd'hui? Pourquoi ce métier n'intéresse plus nos jeunes? Et pourquoi le médecins que l'on importent de l’étranger pour combler le vide repartent au bout de 1 ou 2 ans? Et pourquoi le peu de jeunes qui font encore de la médecine partent à l'étranger?
a écrit le 06/01/2015 à 15:48 :
Mame Touraine ferait mieux de s'occuper d'intervenir auprès des laboratoires afin d'obtenir de meilleurs prix pour les médicaments des pathologies lourdes que la sécu française paient trois et quatre fois plus cher que l'Italie(un medicament contre la leucémie coute 500 euros la boite en Italie contre 2500 euros en France)Imaginons avec un ministre compétent les économies qui pourraient étre réalisées.
a écrit le 06/01/2015 à 15:44 :
On apprend au cours de l'interview que les médecins sont rémunérés 8 Eur par la sécu (en plus des 25 Eur payés par le patient). Faire croire aux gens que la santé est gratuite est une hérésie et participe aux dérives du système.
En quoi cette mesure permet elle à la sécu de faire des économies? Qui en bénéficierait, et ceux-ci demandent-t-ils quoi que ce soit?

Il est grand temps d'ouvrir la sécurité sociale à la concurrence, car son mode de fonctionnement n'est plus de l'ordre de l'assurance, et précipite sa perte.
a écrit le 06/01/2015 à 15:31 :
Mais pourquoi celle que les médecins appellent "ça baigne" s'entéte de la sorte, veut-'elle la fin de la sécu ?
a écrit le 06/01/2015 à 15:30 :
L'idéologie socialiste
On consulte pour la forme mais tout est décidé depuis longtemps
Après 15 jours de crise la seule issue est la démission alors elle va s'acrocher
a écrit le 06/01/2015 à 15:21 :
Privatisation de la sécurité sociale et ras le bol de ce système merdique !!
Réponse de le 06/01/2015 à 17:20 :
Si les médecins ne sont pas d'accord avec le système il leur suffit de se déconventionner ...... Quels sont les candidats ?
a écrit le 06/01/2015 à 15:16 :
Droite dans ses bottes ! Ça ne vous rappelle rien ?
a écrit le 06/01/2015 à 15:08 :
elle s entete cela s appelle du dirigisme force qu elle erreur mais cela ne m étonne guère
a écrit le 06/01/2015 à 13:55 :
mais que font les internes ? je ne comprends pas qu'ils ne bougent pas pour des choses aussi importantes pour leur avenir.
a écrit le 06/01/2015 à 13:14 :
Qui a-t-il de mal à généraliser le tiers payant ? La sécurité sociale n'est-elle pas déjà l'employeur principal des médecins. Si la sécurité sociale généralise cette pratique qui marche pour d'autres professions et dans d'autres pays en garantissant un délai maximum de remboursement et qu'elle prenne en charge la gestion du maquis des complémentaires, je n'y voit que de la simplification. Question : sera-t-il plus facile de croiser les actes médicaux et les revenus déclarés ?
Question complémentaire : j'entends dire qu'il y a pénurie de médecins à venir, n'est ce pas au Parlement d'ajuster ce numérus clausus par anticipation, n'y avait-il aucun médecin député pour alerter ses collègues à ce sujet ces 20 dernières années ou est ce une fois de plus la cupidité de la génération en place qui n'a pas voulu partager le fromage ?
Réponse de le 06/01/2015 à 14:01 :
1/ l'administration fiscale sait déjà à l'euro près ce que gagne un médecin avec les feuilles de soin électronique.
2/ qu'y a t-il de mal ? ben c'est facile de demander aux autres de bosser gratos pour gérer les quelques 550 mutuelles françaises...
On voit déjà ce qu'il se passe avec la sécu : "droits non à jour : feuille électronique rejetée: démerdez vous"
Réponse de le 07/01/2015 à 8:57 :
il est tout à fait souhaitable que les patients payent leurs frais de santé en espèces sonnantes et trébuchantes et se fassent rembourser par la suite .Ceci devrait les inciter à être plus responsables .Il serait également temps de mettre fin aux abus ,surtout pour les transports en ambulances ou V.S.L .
a écrit le 06/01/2015 à 12:59 :
L'Alzheimer républicain de Touraine est évident. Place à la bureaucratie toute puissante dans la relation intime patient malade! Obtuse bien sûre!
a écrit le 06/01/2015 à 12:59 :
L’étatisation se poursuit, demain un dispensaire dans chacun quartier sous le control de l’état. Apres avoir appauvrit les retraites elle continue son travail de sape
a écrit le 06/01/2015 à 12:55 :
Touraine ou la dictature de la bien-pensance inféodée à son dogme.
Circulez il n'y a rien à voir...!
a écrit le 06/01/2015 à 12:19 :
La fin du médecin généraliste est donc affirmée. Cette Touraine ferait mieux de s'occuper des réels problèmes de santé publique, comme la dérive des coûts des nouveaux traitements (cf l'hépatite C, 40 000 E par exemple par patient), et de l'arrivée du séquençage massif de l'ADN pour tous.
Réponse de le 06/01/2015 à 12:34 :
surtout s'occuper de son fils
Réponse de le 07/01/2015 à 8:58 :
elle s'occupe de la santé de son fils ?
a écrit le 06/01/2015 à 12:05 :
Le tiers payant est profondément déresponsabilisant. On a un système de santé solidaire et c'est très bien, mais les citoyens doivent avoir conscience de son coût. Payer de sa poche et être remboursé ensuite permet de "sentir" le cout de la santé.
Réponse de le 06/01/2015 à 12:25 :
Le problème est surtout que les médecins généralistes et spécialistes du secteur 1 ont des revenus trop faibles pour avoir un secrétariat.
Ce n'est pas un problème d'idéologie comme veulent le faire croire Touraine et un certain nombre de syndicats de médecins complètement archaïques.
Réponse de le 06/01/2015 à 15:16 :
"des revenus trop faibles" ??? non, mais vous plaisantez? je sais compter, moi aussi. Quatre consultations à 23 euros/ heure. Et selon les syndicats, un généraliste travaille entre 50 et 60 / semaine. Faites les comptes !
Réponse de le 06/01/2015 à 15:20 :
Effectivement le système est entièrement déresponsabilisant. Et pour répondre aux Tiers d'assurés ne pouvoant pas avancer les frais, la possibilité de faire des demandes d'avances de frais serait fondé. mais là, vu nos c'est un peu plus de complexité administrative...
Réponse de le 06/01/2015 à 17:19 :
Et il y a même des gars comme ce Thomas33 qui croient qu'il existe 4 consultations chez le médecin par heure, et oublient simplement le tarif de l'intervention de leur plombier, de leur garagiste, notaire, etc. Pour ne pas envisager la rémunération des garçons-coiffeurs de la république, députés, sénateurs, etc, du Valls, d'un Hollande, et de leurs obligés, etc.
Réponse de le 06/01/2015 à 18:06 :
Ah bon le Thomas 33, celui qui sait pseudo compter... . Commencer donc à ramener vos pseudo-émoluments aux 35 H réglementaires. Il reste quoi ?
a écrit le 06/01/2015 à 11:36 :
Qu'elle dégage avec toute cette clique d’Utopistes et Démagogues !!!!!!!!!!!!
a écrit le 06/01/2015 à 11:30 :
Bravo Mm Touraine, tenez bon ! les médecins n'ont pas a recevoir du cash qu'ils omettent de déclarer au fisc !
Réponse de le 06/01/2015 à 11:38 :
les enveloppes continueront à se pratiquer et encore plus qu'avant, notamment du fait que le secteur purement privé et privé non conventionné,sera de plus étendu qu'auparavant grâce à M. Hollande et au gouvernement de M. Valls. Et de plus comme les pénalités concernant les sommes déposées à l' Etranger et non déclarées ont bénéficié de taux d'impôt très préférentiels (donc les socialistes ont là également menti puisqu'ils font les mêmes cadeaux que la droite), ces pratiques vont s'amplifier dans des proportions notables, par ailleurs les billets de banque n'ont pas besoin de comptes à l'Etranger. Les socialistes, finalement les médecins talentueux, intelligents et travailleurs vont être UN JOUR dans l'obligation de les remercier...pour leur dogmatisme imbécile. Ils leur enverront des roses made in HOLLANDE;
Réponse de le 06/01/2015 à 14:51 :
Et votre remarque prouve que Hollande a réussi UNE chose : diviser les français MAIS toujours sur des aspects financiers. Et IL fait tout pour ne rien arranger au niveau de l'économie française, car si l'économie va mieux SON role diminuera. De plus ne sachant pas gérer un pays et encore moins un budget IL enfonce la France dans une situation de "défaut de paiement" (dette de la France : 2050 Milliards d'euros) que nous paierons tous en raison de l'incompétence de TOUS les politiciens à gérer correctement un budget.
Et pendant ce temps là, la principale cause de ce déficit, qui est le poids de l'administration française augment et aucun gouvernement n'a entrepris de la réformer alors meme que beaucoup d'autres pays l'ont fait et sont sur la vois du redressement.
Réponse de le 06/01/2015 à 15:07 :
Vive le cash, je ne veux pas et je ne voudrais jamais que l'on sache ce à quoi j'utilise mon argent au quotidien. Je paie restos, médecine, dents réparations voitures etc.. tout en cash, pas pour dissimuler mon argent mais pour protéger ma vie privée. Jamais je ne me vois refuser du cash. Ces nullités qui nous gouvernent, (ha bon ils gouvernent?) encourageront et développeront le travail au noir à force de tout vouloir contrôler ils obtiendront l'inverse.
a écrit le 06/01/2015 à 11:24 :
primo, se tirer de France, deuzio si on reste en France ne pas dépendre des secteurs étatisés. Tertio, ne jamais faire confiance aux socialos, m^me face au fascistes, s'abstenir lors d'élections, mais surtout ne jamais voter pour un candidat socialiste, plus doctrinaire, faux cul et anti -démocrate, impossible.
Réponse de le 06/01/2015 à 15:20 :
C'est ça barrez-vous. Vous ne manquerez à personne; sauf aux fasciste.. Je vous conseille les USA: là-bas, pas de carte vitale. Juste une carte bancaire et un compte bien approvisionné. "Salauds de pauvres" disait Gabin !
a écrit le 06/01/2015 à 11:20 :
évidemment maintenus. mais le pire c'est que ça a démarré avec Jupé,..Ce que cherche le gouvernement c'est que les médecins libéraux se déconventionnent, comme ce qui se produit de plus en plus dans les cliniques privées (mais là le gouvernement a tout de suite reculé concernant ses mesures de collectivisation forcée). Ce qui va se passer c'est que pour allez consulter un bon médecin, généraliste ou spécialiste, il faudra vous rendre dans un centre privé non conventionné. Les médecins du secteur conventioné vont fondre comme néige au soleil, et ils passeront leur temps dans la paperasse et à ne rine gagner, in finé ces médecins deviendront rapidment obsolètes et fonctionnaires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :