Paris : Hidalgo veut bannir les "cars et poids lourds les plus polluants" dès juillet

 |   |  269  mots
La maire de Paris confirme également la mise en place pour eux d'une aide financière à l'acquisition d'un véhicule propre, qui viendra s'ajouter à celle de l'État.
La maire de Paris confirme également la mise en place pour eux d'une "aide financière à l'acquisition d'un véhicule propre, qui viendra s'ajouter à celle de l'État". (Crédits : Reuters)
La maire de Paris souhaite la mise en place d'une "zone à basse émission" dès le 1er juillet. Les véhicules les plus polluants seront progressivement exclus.

Vers une interdiction des "cars et poids lourds les plus polluants" à Paris d'ici juillet. Voilà ce que souhaite la maire de Paris Anne Hidalgo (PS) dans une interview au Monde publiée mercredi 28 janvier. Sur le site internet du quotidien, elle détaille:

"Comme l'ont déjà fait près de 200 villes européennes, nous allons mettre en place une "zone à basse émission" dont nous allons progressivement interdire l'accès aux véhicules polluants, diesel comme essence."

Le périphérique pas touché par l'interdiction

À partir du 1er juillet 2016, "en s'appuyant sur la loi de transition énergétique, cette interdiction s'appliquera à tous les véhicules les plus polluants", annonce-t-elle.

Si le périmètre concerné fait encore l'objet de discussion avec l'État, la maire entend que l'interdiction "soit dans un premier temps applicable à l'ensemble de Paris, à l'exception du périphérique et des bois de Paris".

Une aide financière pour l'achat d'un véhicule propre

L'édile socialiste, qui se défend de vouloir mettre en place une "mesure couperet" qui empêcherait les professionnels du transport de travailler, confirme la mise en place pour eux d'une "aide financière à l'acquisition d'un véhicule propre, qui viendra s'ajouter à celle de l'État".

     | Lire Voitures électriques contre diesel : un bonus à l'achat jusqu'à 10.000 euros

"L'aide des pouvoirs publics représenterait ainsi 50% du prix d'achat du véhicule. Et pour les 50% restants, je souhaite favoriser la création d'un crédit à taux préférentiel", détaille Anne Hidalgo, qui va "mettre autour de la table le secteur bancaire parisien et les commerçants pour avancer sur ces prêts".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/05/2015 à 5:06 :
Les mesures pour l'avenir sont souvent impopulaires - personne n'aime le changement. Les entreprises de transport traditionnelles sont, de toute évidence, contre cette mesure: de nouveaux coûts, une perte de parts de marché, un changement structurel...
Mais lorsqu'un marché change, d'autres opportunités s'ouvrent. Les petites entreprises vertes qui attendaient sagement leur tour vont pouvoir s'engouffrer dans la brêche et faire de la livraison écolo là ou aucun autre ne pourra se rendre. Le changement, c'est maintenant.
https://www.linkedin.com/pulse/logistique-verte-%C3%A0-paris-julien-rio
a écrit le 31/01/2015 à 10:33 :
Pour les particuliers ,échange gratuit entre leurs voitures polluantes et une voiture électrique C'est une solution (avec naturellement quelques clauses obligatoires :trajet travail -résidence ,recherche d'emploi etc ......)
a écrit le 29/01/2015 à 12:20 :
Simplement pertinent ... ce n'est ni de gauche, ni de droite, c'est juste éviter d'intoxiquer des êtres vivants. Bizarrement les questions se posent sur le Maire de Paris alors qu'une grosse dizaine de capitale appliquent déjà ce type de mesures ... nous sommes à la traine: REAGISSONS !
a écrit le 29/01/2015 à 10:09 :
Pollution record a Pekin! Les Chinois roulent ils au diesel ou au super?
Il aurait du recycler l'usine Peugeot à Aulnay en usine de fabrication des bicyclettes électriques.
a écrit le 29/01/2015 à 9:57 :
Aide financière pour les voitures propres!
Où vont ils aller chercher l'argent?
Les taxes supplémentaires pour payer les voitures aux bobos.
a écrit le 29/01/2015 à 9:43 :
Il faut aussi interdire des RER et des Metro!
Combien de particules fines sont en suspens dans le metro? ils sont libérés en grosse quantité lors du freinage des trains. Et sont cancérigenes.
Si pas de camions dans Paris, cela veut dire qu'il n'y aura plus de construction de logements !! il faut etre cohérence dans sa prise de décision
a écrit le 29/01/2015 à 9:13 :
Et si on développait des transports collectifs confortables et fiables avant de prendre des mesures arbitraires? Personne ne prend son véhicule personnel par pur plaisir pour se déplacer. C'est le plus souvent parce qu'il n'y a pas d'autre solution praticable. Mais une démarche rationnelle n'offre sans doute pas le bénéfice d'un effet d'annonce.
a écrit le 29/01/2015 à 7:09 :
On voit qu'elle n'a jamais pris seule le RER à 2 heures du matin !
Réponse de le 29/01/2015 à 8:51 :
Normal, à cette heure là, sauf Nouvel an, fête de la musique, ... (au maximum 7 jours / an) ................. Il n'y en a pas. A la place, il y a des bus
a écrit le 29/01/2015 à 0:18 :
L'aide fiscale de Mme le Maire pourra-t'elle profiter aux fournisseurs basés en banlieue ou en province? Si c'est seulement pour les livreurs de Paris, la pénurie risque de s'installer, avec des pertes fiscales pour l'Etat et la ville. A repenser.
Réponse de le 29/01/2015 à 7:54 :
Attendez pour l'aide fiscale, ce n'est qu'une promesse politique ! Et Paris n'a pas le sou, et même que des dettes. Elle fera comme son mentor Hollande: promettre pour que les gens s'engagent, puis rayer d'un trait de plume cette future aide!
Elle a ete élue par ceux qui ont cru à ses promesses, et qui déchantent aujourd'hui... Mais elle est élue !
Réponse de le 29/01/2015 à 9:17 :
Si l'aide est donnée à tous ceux qui livrent dans Paris, comment vérifier la réalité de ces livraisons. Un transporteur de province peut avoir des livraisons sur Paris un temps et ne plus les avoir l'année d'après
Cette aide sera réservée aux entreprises dont le siège est à Paris (et les camions garés en banlieue ? parce qu'à ma connaissance, au prix du terrain, elles sont parties) (cf. Calberson Pte de Clichy). Avantage : dépense moindre. Inconvénient : comment les marchés, restaurateurs, ... vont-ils être livrés ? Uniquement par des grosses sociétés qui ont les moyens d'acheter des camions neufs. Quid des déménageurs et même des pompiers (il parait que les camions "grande échelle" sont anciens donc polluants)
L'argument selon lequel la mesure a déjà été prise dans 200 villes tient-il ? Quelles villes ? Petites, grandes, capitales ?
a écrit le 28/01/2015 à 23:32 :
Ils ont voulu les socialistes et bien ils les ont. Mme hidalgo souhaite créer une prime pour l achat d une voiture propre (finance sûrement par un nouvel impôt !!!) et un credit a bas coût ( mais quand on n a pas de fric, même si le taux est bas, il faut rembourser !!!). En clair, du réalisme a la socialiste. Avec ces mesures, c'est sur., le chômage ça diminuer. La France mettra 20 ans pour se remettre du passage des socialos au pouvoir
a écrit le 28/01/2015 à 22:37 :
Qu'elle supprime tout ! Plus de voitures , de bus , de piétons etc... Comme ça on sera tranquille !!
a écrit le 28/01/2015 à 22:02 :
Un ami ingénieur m'a dit que dans les pays du nord, les diesels ne polluaient pas, les gaz d'échappement passant dans un réservoir d'eau qui retient les particules, et qu'il suffit de vider régulièrement; avant de prendre des décisions abscones reposants sur des idées dogmatiques, ne pourrait-on pas voir ce qui se fait ailleurs ?
a écrit le 28/01/2015 à 21:48 :
En France on n'a pas de pétrole,

En France on ne veut plus de pollution

En France, nous sommes leader mondial de la construction de transports par cables,

en plus pour les touristes, fantastique de voyager au dessus des bouchons auto à Paris !

allez un peu de réalisme et d'intelligence, c'est si simple et tellement évident.
a écrit le 28/01/2015 à 21:06 :
Paris ainsi que sa banlieue représentent près de 1/6 de la population Française.
Difficile de prendre des mesures efficaces avec quelques millions de véhicules et des transports en commun saturés. Les véhicules hybrides, électriques, évolueront du bon côté dans les prochaines années. Utiliser un véhicule électrique n'a de sens que si la source de production de l'électricité est propre.
Réponse de le 29/01/2015 à 9:22 :
Compte tenu de l'autonomie. Il faut avoir une 2ème voiture pour partir en vacances
Combien d'heures pour un Paris - Marseille (ou Montpellier ou Lyon ou Bordeaux) en voiture électrique ?
a écrit le 28/01/2015 à 19:14 :
Mme le Maire a entièrement raison...
Réponse de le 29/01/2015 à 8:04 :
Mme Hidalgo a-t-elle déjà pris les transports en commun ?
a écrit le 28/01/2015 à 19:13 :
Je rentre de Paris et bien
Commençons pas supprimer les Bus RATP !
Après on verra
a écrit le 28/01/2015 à 18:10 :
avec toutes les voitures électriques on va devoir rester a cote le temps de la charge car il y aura certainement de nombreux vol de câbles( pour le cuivre)par certains ;ce sera comme les cables de la sncf pour être revendu ensuite
Réponse de le 28/01/2015 à 20:13 :
Le câble n'est pas dans la voiture ? Vous allez le brancher sur la prise de la borne adhoc.
Réponse de le 29/01/2015 à 9:19 :
Et vous faites quoi durant la recharge ?
Réponse de le 29/01/2015 à 9:25 :
on coupe le morceau de cable entre la voiture et la prise
a écrit le 28/01/2015 à 18:08 :
Les touristes pourront respirer enfin sainement en visitant Paris sans ramener des souvenirs dans leurs poumons!
a écrit le 28/01/2015 à 17:58 :
Au même titre que la circulation alternée les jours de pollution, ceci est une atteinte à la libre circulation des personnes au sein de la Communauté Européenne et donc en formant une coalition, les futurs contrevenants pourraient envisager de porter plainte auprès de la Cours de Justice... M
a écrit le 28/01/2015 à 17:56 :
Plus d'autobus ni de camions. Pas de problème. On ne livre plus rien.Aucune consèquence,
Le parisien, c'est bien connu, ne mange pas, ne s'habille pas, ne se chauffe pas, ne consomme rien.Et puis Paris, tout le monde le sait, c'est moche, il n'y a pas un touriste.Et puis il ne faut plus rien construire, pas besoin d'amener les matériaux, ni rien démolir, on ne pourra plus évacuer les gravats.Le problème, c'est que ce genre de décision,comme celle prise par Madame Hidalgo, il y en a eu pléthore de prises en France depuis 40 ans à tous les niveaux...et aujourd'hui la FRANCE brille de mille feux et rutile.
a écrit le 28/01/2015 à 17:51 :
Excellente idée!

Le Lobby des producteurs de camions qui vient de se faire condamner pour une entente pour ne pas développer des systèmes anti pollution en est pour ses frais!
a écrit le 28/01/2015 à 17:51 :
C'EST QUI Hidalgo, un gouvernement, le chef de l'etat ou plus?
Réponse de le 28/01/2015 à 18:12 :
La lecture en diagonale dite rapide ne semble pas être votre fort. Intervenir sur Internet nécessite d'être un minimum informé de son environnement. Vous êtes peut être étranger avec une faible maîtrise de notre langue dans ce cas abstenez-vous.
a écrit le 28/01/2015 à 17:50 :
Il s'agirait d'interdire aux personnes morales (y compris la ratp) ou physiques parisiennes de posséder un véhicule "polluant" à Paris. Un reférendum local serait la seule mesure démocratiquement convenable. Qu'en est-il des touristes français ou étrangers? Beaucoup de subventions publiques et nouveaux fonctionnaires en perspective. Encore des paroles peu pragmatiques.
a écrit le 28/01/2015 à 17:38 :
ces dirigeants sont toujours dans la répression, jamais une récompense, un bienfait qui pourraient améliorer le morale ou quelque chose apportant de l'optimisme aux Français.
C'est en étant positif que l'on s'améliore pas l'inverse.
Réponse de le 28/01/2015 à 17:50 :
parfaitement exact, explication: tout simplement par incapacité à anticiper et décider, de peur de froisser son électorat.
1 on applique aussi cette mesure à la Ratp, plus un bus ne roule.
2 on passe au tout électrique en 5 ans= pas assez d'électricité pour tous.
3 en exemple de l'explication l'immense fiasco du ferroutage.
cqfd
a écrit le 28/01/2015 à 17:12 :
Hidalgo veut interdire, interdire, interdire etc.... Oui mais qui interdira Hidalgo ? ? ?
Réponse de le 28/01/2015 à 17:28 :
Hildalgo n'st comme certains au PS chantre de la république....romaine, de vrais dictateurs en herbe prêts à voter toutes les pires lois liberticides que la droite ou m^me l'extrême droite n'auraient même pas imaginer voter, encore que. Hidalgo se bouge, propose des solutions et prend la mesure des enjeux et des risques colossaux que par négligence les décideurs politiques ont zappé, on reconnait la le génie du n'importe quoi et de la couardise ou de l'irresponsabilité à la française,ce que n'ont pas fait ou pas assez ses prédécesseurs quant à son opposante NKM,, sûr qu'elle va encre faire de la m... démagogique à deux balles et qu'elle va encore essayer de lui c...dans les bottes comme on dit.
a écrit le 28/01/2015 à 16:02 :
...écologique à Paris et RP mais aussi partout en France.Véhicule électrique non polluant 0 émission exonération, véhicules très très faiblement polluants dont hybrides électrique-essence de 200 à 500 euros par an, véhicules diesels de 7.500 euros à 20.000 euros par an, véhicules essence de 1.000 à 5.000 euros par an en fonction du niveau de pollution et de l'état de véhicule.
Réponse de le 28/01/2015 à 20:18 :
"hybrides électrique-essence" bof bof, électrique sur 5km maxi puis faut recharger la batterie au pétrole(essence ici) via l'alternateur, rien de vraiment écolo.
Vous savez que les essence faible consommation tricylindre génèrent autant de particules qu'un diesel à cause de l'injection directe. Il faut donc les équiper de filtres comme les diesel Euro 6 de fin 2014... Entre un diesel euro 6 et un essence euro 6, il ne faut donc pas choisir mais les interdire tous les deux. Ou les taxer à 7500 euros comme suggéré. Y a pas de raison. Essence ne veut plus dire "propre". Dommage.
Vive l'hydrogène !!!
a écrit le 28/01/2015 à 15:54 :
français.
a écrit le 28/01/2015 à 15:54 :
..en plus je te colle un péage carabiné sur le périph, Où tu roules sans polluer avec un véhicule électrique ou tu prends les transports en commun ou le co-voiturage ou le taxi électriques. c'est tout.
Réponse de le 28/01/2015 à 16:23 :
@je suis entièrement...: super, mais alors on interdit aux passagers de prendre les transports en commun pour pouboir approvisionner la ville de Paris en victuaille, produits et marchandises de toutes sortes... à moins qu'ils n'acceptent de s'asseoir sur un sac de patates quand y a la place. A défaut, on livre en hélicoptère par largage :-) Quant aux touristes, en particulier asiatiques, on leur dit de changer leurs habitudes ou d'aller ailleurs :-) Je pense qu'avec toutes tes bonnes idées, tu devrais être un chef d'entreprise (éphèmère) hors-pair :-)
Réponse de le 28/01/2015 à 17:48 :
Le lithium des batteries, extrait en Bolivie est très nocif pour ceux qui exploitent les mines. Et puis après, il faudra recycler les batteries...Ah oui mais ou ? c'est polluant
Réponse de le 28/01/2015 à 19:11 :
alors qu'on se magne comme Charles, à trouver une alternative aux batteries qui souillent La Terre et les hommes, bigre ça doit pas être sorcier, sauf pour un technocrate français incapable et inutile, payé 24.000 euros par mois à roupiller à Bruxelles. D'ailleurs, ce genre de lascar il vaut mieux qu'il roupille, comme ça il ne fait pas de conneries, n'en rajoute pas une couche à la confusion générale,et comme ça il ne prend pas sa bagnole, non plus, car en plus il pollue, le bougre.
Réponse de le 28/01/2015 à 20:19 :
"il faudra recycler les batteries" non, elles ne se recyclent pas, et pourtant, c'est censé être "écolo".
a écrit le 28/01/2015 à 15:36 :
Etant la ville la plus visitée du monde il serait effectivement bienvenue de pouvoir au minimum respirer un air correct et de ne pas se trouver dans un nuage perpétuel assombrissant la capital comme à Pékin par exemple.
a écrit le 28/01/2015 à 14:53 :
1/Les camions
2/Les 2 roues
3/Les voitures

Merci de compléter et d'approfondir l'article
Réponse de le 28/01/2015 à 16:32 :
Interdit de péter aussi . Les transporteurs pour la moitié sur le point d'être condamnés par la concurrence des pays de l'est et pas en capacité d'acheter du matériel neuf rejoindront encore plus tôt le lot des chômeur. Tous à l'ANPEet j'imagine la tête de ceux qui sont pour lors de la flambée des prélèvements Qui paiera les aides pour achats de camions. Comme à Grenoble les écolos se comportent en sectaires déconnectés des réalités.
a écrit le 28/01/2015 à 14:43 :
Madame Hidalgo aurait meilleur compte d'interdire le travail à Paris, puisque les mesures qu'elle propose aboutiront à ce résultat.
Le gouvernement serait bien avisé de l'empêcher de nuire avant qu'il ne soit trop tard!
a écrit le 28/01/2015 à 14:34 :
Aaacchh ! Interdiction ! Verbot ! A que voilà une politique qui a de l'avenir...le reste pour redresser notre pays attendra.
a écrit le 28/01/2015 à 14:17 :
c'est sur elle va bannir pas la polution mais elle va reduire a neant le tourisme a Paris ,decidemment ces gens du PS non rien dans le cerveau ,elle oublie qu'il lui manque 400 millions pour boucler le budget de la ville de paris que son predecesseur et elle meme ont contribue a ce deficit!!!!
Réponse de le 28/01/2015 à 15:39 :
Vous n'êtes peut -être pas concerné ou sinon vous vous baladerez avec un masque à gaz bientôt.Là autant dire que le touriste évitera un maximum.
a écrit le 28/01/2015 à 14:08 :
Qui va contrôler ce type de véhicule? Comment sera-t-il fait pour vérifier l'année du véhicule?Comment mesurer la pollution? Un véhicule récent mal réglé n'est pas moins pollueur qu'un ancien.... qui cela va-t-il toucher? Les plus humbles car ceux qui possèdent un véhicule ancien n'ont pas les moyens de le remplacer: c'est une réponse de bobo parisien n'ayant aucun problème matériel.Cela entrainera un accroissement du déficit de notre balance commerciale car il n'y a plus un fabricant français de poids lourds et de cars !!!!! Comme le dit un "réacteur", nous n'aurons plus de bus RATP car il y en a beaucoup qui ont plus de 15 ans et qui fonctionnent au gasoil. De toute manière, c'est parler pour moins de 10% du parc routier........
a écrit le 28/01/2015 à 13:59 :
Plus de défilé sur les champs le 14 juillet, trop polluant
a écrit le 28/01/2015 à 13:39 :
Qu'elle commence déjà par bannir les pick-pockets, les fanatiques qui caillassent les pompiers quand ils interviennent dans certains quartiers, les délinquants qui t'insultent car "t'as pas une cigarette". Après elle pourra nous parler des camionnettes des livreurs qui essaient de bosser. Quelle bande de charlots!
a écrit le 28/01/2015 à 13:09 :
Adios les touristes, bonjour la Corée du Nord.
Macron va pas être content.......lui qui adore les autobus.
a écrit le 28/01/2015 à 13:08 :
Les bus de la RATP seront-il interdits de Paris ? Car les bus de la RATP sont bien parmi les plus polluant ?
Réponse de le 28/01/2015 à 14:54 :
C'est les pires, grosse flotte de diesel!
Réponse de le 28/01/2015 à 15:34 :
S'ils sont récents, beaucoup (beaucoup) moins !!
Si tous les véhicules diesel étaient remplacés par des modèles janvier 2015, ça irait beaucoup mieux. (bon, y a quand même toutes les villes autour qui contribuent, Orly, Roissy aussi, le chauffage urbain, industries mais pas possible de tout arrêter)
a écrit le 28/01/2015 à 13:04 :
N'ayant que des compétences limitées, un savoir faire plutôt maigre, et une majorité de carnaval, madame Hidalgo se spécialise dans les propositions farfelues, pour plaire à ses écolos. A- t -elle seulement pensé au cout de ses propositions pour tous ceux doivent livrer, qui répercuteront les augmentations sur les clients ? ou à la manière dont on pourra faire venir les touristes dans Paris, eux qui contribuent tellement à l'équilibre du budget de la ville ? ou encore au parc d'ambulances, de voitures de pompier, de véhicules de police, qu'il faudrait changer, (ceux des édiles étant gracieusement fournis par les constructeurs, gratuitement ou à bas prix), probablement non, ou si vite que ces préoccupation bassement économiques se balayent sans doute d'une man, et pourtant , à bien y réfléchir elles conditionneront l'attractivité, donc la richesse de la Capitale pour les années à venir. Donc, avant de penser élections, il conviendrait de penser tout court.
Réponse de le 28/01/2015 à 13:14 :
Je fais le même constat que vous. Tout ceci sent à plein nez (c'est aussi une forme de pollution) la récupération idéologique des dogmes écolos parisiens. Bref, j'ai rarement entendu, dans la bouche d'un responsable politique, autant d'âneries techniques accouplées à autant d'aveuglement sociétal. Le cout social de ces mesures va être énorme. Qui va payer ? Et ça ne règlera pas les problèmes des PF qu'on trouve sur Paris, lors d'épisodes climatiques spécifiques, et dont les 2/3 sont exogènes (pollution provenant de l'extérieur de la région parisienne). Par ailleurs, le problème des vieux diesels se règlera tout seul, avec le renouvellement du parc. Si seulement Paris ne s'était pas mis en tête, avec ses plans de circulations farfelus, de se croire plus malin que tout le monde. Car une partie non négligeable de la pollution parisienne du trafic provient justement de ces plans et vient contrecarrer les bienfaits des progrès automobile en matière de pollution...
Réponse de le 28/01/2015 à 23:31 :
Bien d'accord avec vous sur l 'origine extérieure à Paris d'une grande part des pics de pollution, , je l'avais oublié, merci de l'avoir précisé.
a écrit le 28/01/2015 à 13:03 :
On fait cadeau de 50% du prix et on donne une bonne réduction sur le reste. Bien, mais qui paie ce dispositif, Hidalgo ou le contribuable :-)
a écrit le 28/01/2015 à 12:54 :
On se fout de paris.....!
a écrit le 28/01/2015 à 12:50 :
Hidalgo et la mairie de paris ont raison. Y-en a ras la couenne des vieux tombereaux et des diesel qui puent.. là ou ils ont tort, non il n' y a pas à aider tel ou tel en subventionnant l' achat d' un nouveau véhicule. Celui qui n' a pas fait l' effort ou qui bosse low cost n' a pas a ètre encourager dans la pingrerie ni la médiocrité.
Réponse de le 28/01/2015 à 14:55 :
Communiste ou extremiste?
Réponse de le 28/01/2015 à 15:07 :
Vous avez raison. D'ailleurs il ne faut plus l'encourager à travailler... Mais le gouvernement s'y emploi avec constance.
Réponse de le 28/01/2015 à 16:37 :
La plupart de nos entreprises de transports disparaissent face à la concurrence de l'est qui paie ses chauffeurs à 6
a écrit le 28/01/2015 à 12:49 :
Les professionnels de la route vont être ravis de cette mesure...
Réponse de le 28/01/2015 à 13:15 :
Les Parisiens aussi, quand ils verront que leurs magasins sont vides !
a écrit le 28/01/2015 à 12:27 :
Elle a simplement oublié que Paris est reconnue comme une ville touristique et que beaucoup de toursites, dont les chinois notamment, circulent en cars et ne restent que très peu de temps à Paris.
Réponse de le 28/01/2015 à 20:11 :
Hé alors ? Les bus de touristes qui squattent vers notre dame ou à la tour eiffel, immatriculation pays de l'est, fumant et crachant de la me.de seront interdit et donc business obligé, remplacés par des modernes qui éviteront à vos poumons ( entre autre ) et à ceux de votre petite famille un cancer, une insuffisance cardiaque, respiratoire ou autre joyeusetés. .. vous préférez vivre près des poubelles moi pas.
a écrit le 28/01/2015 à 12:17 :
Bravo et belle initiative ! Ca va clouer le bec à NKM qui fustigeait Hidalgo sur le sujet et lui reprochait une ville polluée.
a écrit le 28/01/2015 à 12:01 :
Les autocars ne sont pas irremplaçables,

ils sont avant tout de la pollution la plus grave, la pollution qui tue les nourrissons dans les poussettes, qui provoque des cancers aux habitants, et qui viennent infecté et vicier l'air dans les centres de soins et dans les hôpitaux, dans les bureaux des français qui produisent de la valeur ajoutée

les moyens de transports collectifs non polluants et plus efficaces sont légions : métro, trains, tramway, véhicules électriques, vélo, pourquoi pas transport par cable en aérien qui serait extrêmement intelligent et ATTRACTIF pour les touristes qui verraient Paris d'en haut avant et après de le voir d'en bas

voila les autocars fabriqués à 95 % à l'étranger ne rapportent pas grand chose à la France

le car

c'est ringuard

et sur les routes c'est dangereux quand il y en a trop, ce qui est déjà le cas.
Réponse de le 28/01/2015 à 14:21 :
Tout existe même la connerie ! on fait une loi sur les autocars pour les dvp et on les interdit ! super intélligent ! et c'est du même bord en plus !

Dans les années 70, l'air était bc plus pollué ! l'air ds le métro = fumé dans votre voiture, VE plus polluant que le diesel lui-même !

C'est sur, il faut réfléchir, et ce n'est pas votre cas comme Hidalgo !
Réponse de le 28/01/2015 à 18:02 :
Tout existe, c'est vrai qu'on peut aussi marcher a pied!!!! Allez touristes, commencez par Roissy-paris, apres on verra...
a écrit le 28/01/2015 à 11:28 :
Et les touristes qui arrivent par cars entiers pour dépenser dans les boutiques Parisiennes? Cela fait marcher les commerces qui peuvent ensuite payer leurs taxes et impôts dont la ville de Paris bénéficie.
La mairie ne pourra pas se priver de cet argent et les commerce non plus.

Et que vont dire les gens en supermarché avec les rayons à moitié vides (dsl on a pas été livré car les camions sont limités ou interdit).

Si on veut s'attaquer à la pollution, le véritable problème c'est qu'on est trop concentré sur certaines zones et qu'on est trop nombreux sur la planète. La terre ne peut plus absorber tout ce que nous rejetons. On est comme un virus, on s'implante, on détruit notre environnement (quitte à nous saborder nous même), on se mutliplie et on continu ce cercle vicieux malgré les signes alarmant.

On aura beau chercher d'autres solutions ou causes, à moins de tous vivre plus simplement la pollution ne pourra qu'augmenter. Le reste sera une affaire de politiques.
a écrit le 28/01/2015 à 10:56 :
Dans la vallée de l'Arvre vers Chamonix, les camions Euro 1 sont interdits définitivement depuis pas mal de temps.
On doit pouvoir faire une liaison entre l'age du véhicule et sa "norme" de l'époque pour trier. Les cars, camions de plus de 5 ans font le tour de la ville mais n'y entrent pas.
A quand des bus électriques ou à GPL qui iront chercher les gens à Roissy pour les amener visiter ? Restent les voyages organisés qui ne prennent pas l'avion.
En Savoie, on respire mieux. :-) (les murs à Paris étaient noirs quand j'étais petit, y a presque 60 ans), la grand-mère avait son poêle à bois/charbon et le 110V sur la prise)
a écrit le 28/01/2015 à 10:35 :
personne ne parle de tous les cars parisiens qui laissent tourner leur moteur en attendant de partir !! alors madame Hidalgo, il faut commencer par là.
a écrit le 28/01/2015 à 10:20 :
Comment vont faire les BOBOs pour sortir de Paris avec leur gros 4x4 ?
a écrit le 28/01/2015 à 9:52 :
Elle a raison: on en a marre de voir ces hordes de touristes étrangers descendre de leurs autocars pour dépenser des sommes énormes dans nos boutiques de luxe ! Paris aux parisiens, et aucun de ces autocars monstrueux qui embouteillent le centre de la capitale! Ces touristes avec leurs sacs Vuitton ou Hermès n'ont qu'à prendre le métro ou le RER. C'est aussi cela mixité sociale !
Réponse de le 28/01/2015 à 10:03 :
Parfaitement.
On en a également marre de ces camions qui viennent ré-approvisionner les commerces et livrer les paquets aux habitants.
Opération Paris Ville Morte ! Il est temps !
Réponse de le 28/01/2015 à 10:22 :
Et en plus, inutile d'ouvrir les magasins le dimanche, les touristes ne venant plus ! Une régression sociale en moins !
Réponse de le 28/01/2015 à 10:37 :
Elle a raison : commençons à surtaxer ( taxe habitation) toute personne habitant Paris qui n y travaille pas , étudiants ou chomdu...surtaxe assurance pour tout parisien disposant d une voiture ...
Réponse de le 28/01/2015 à 12:26 :
@futur ex élu PS : z avez raison , après l instauration de la surtaxe habitation résidence secondaire il faut stopper le tourisme en France ...C est mieux de vivre entre chômeurs.
Réponse de le 29/01/2015 à 9:43 :
Ironie j espere
a écrit le 28/01/2015 à 9:50 :
Une fois de plus les commentaires sont affligeants de démagogie...
a écrit le 28/01/2015 à 9:28 :
il y a un contrôle technique pour les véhicules français, alors la dictature Hidalgo c'est pour bientôt à ce train là.....Encore une folle.....Vive les masques à gaz modèles 1915.
a écrit le 28/01/2015 à 8:59 :
Autour de Toulouse il existe des parkings relais gratuits bien adaptés avec le métro pour les usagers automobilistes pourquoi à Paris cette solution n'a t'elle jamais été mise en place?Il est vrai que les socialistes associées aux écologistes utilisent plus facilement l'interdiction et les taxes comme outil pédagogique pour les 'sansdents' qui ne sont pas dans le club des 'bobos'.....
Réponse de le 28/01/2015 à 10:51 :
Y en a eu un construit à Villejuif mais la capacité n'est pas énorme. Ça permettait de se "brancher" sur l'extension de la ligne 7 du métro (qui n'allait qu'à Ivry à une époque).
Les bus ne peuvent aller partout, un trajet en voiture est souvent nécessaire, mais où se garer pour prendre les transports en commun et continuer vers Paris ?? ???
a écrit le 28/01/2015 à 8:51 :
et pourquoi pas respiré un coup sur deux? une bonne solution se serait de bannir la bêtise a paris je pense que la on aurait un super progrès au niveau de la qualité de l'air.
80 pour cent venant de l extérieur de paris et notamment beaucoup de nos voisin très verts les allemands avec leur central thermique mais chut
Réponse de le 28/01/2015 à 11:24 :
Si on suit votre raisonnement ça vous banni à vie de Paris...
Réponse de le 28/01/2015 à 11:56 :
"et pourquoi pas respiré un coup sur deux" j'ai essayé mais c'est très dur...
a écrit le 28/01/2015 à 8:45 :
il faut mettre des véhicules électriques et parking tout autour aux abords du périphérique !
a écrit le 28/01/2015 à 8:25 :
Qui veut augmenter le transport par autocars ?
Tout est dit !
Nous avons des politiques qui ne pensent qu'à leur réélection
Alors les contradictions par le même parti politique le même jour ça ne nous étonne même plus !!!!
Réponse de le 28/01/2015 à 10:05 :
On ne peut pas reprocher aux politiques de faire leur métier : raconter des conneries et agiter les bras.. Ils sont conus pour ca...
Pour gérer des villes, il faudrait recruter d'autres catégories de gens, qui sacehent de quoi ils parlent...
Mais c'est moins cher...
:-)
a écrit le 28/01/2015 à 8:15 :
Elle a raison Hidalgo,

le transport autocar à outrance de la loi Valls Macron c'est la pollution multipliée par 20 par 50 c'est est une véritable connerie d'énarquiens.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :