Martinez et son équipe élus à la tête de la CGT

L'équipe de direction présentée par le numéro un de la fédération de la métallurgie a recueilli 88,8% des voix du Comité confédéral national.
Philippe Martinez succède à Thierry Lepaon, contraint à démissionner après diverses révélations par la presse concernant son train de vie.
Philippe Martinez succède à Thierry Lepaon, contraint à démissionner après diverses révélations par la presse concernant son train de vie. (Crédits : Capture d'écran AgenceCOMTOWN)

Après quelques semaines d'atermoiements, le successeur de Thierry Lepaon à la tête de la CGT a finalement été officiellement choisi. Philippe Martinez, numéro un de la fédération de la métallurgie, a en effet été élu secrétaire général du syndicat à la quasi-unanimité du "parlement" de la centrale, rapporte l'AFP citant une source interne. Il a obtenu 93,4% des voix.

L'équipe de direction de dix membres présentée par l'ex-délégué de Renault Boulogne-Billancourt a, elle, recueilli 88,8% des voix du Comité confédéral national (CCN).

>>LIRE AUSSI: La CGT répare.... Force Ouvrière repart !

Cinq femmes et cinq hommes

Le nouveau bureau confédéral, dont le mandat court jusqu'au printemps 2016, date du prochain Congrès, est composé de cinq femmes et de cinq hommes, dont Philippe Martinez.

Colette Duynslaeger (numéro un de La Poste) a été élue au poste sensible d'administrateur-trésorier avec 82% des voix. Font également leur entrée dans le bureau confédéral Virginie Gensel-Imbrecht (Energie), Pascal Joly (Union régionale Ile-de-France), Gisèle Vidallet (Union départementale Haute-Garonne), Céline Verzeletti (fonction publique), Denis Lalys (organismes sociaux), Fabrice Angéi (services publics), Marie Saavedra (UD Vaucluse), Grégory Roux (cheminots).

Une première liste refusée en janvier

Ce nouveau bureau confédéral succède à celui de Thierry Lepaon, contraint à la démission le 7 janvier après plusieurs révélations de la presse concernant son style de vie.

La candidature de Philippe Martinez avait été approuvée le 12 janvier dernier par la Commission exécutive de la CGT, mais le jour suivant sa première équipe avait essuyé un refus de la part du CCN, qui la jugeait trop proche de l'ex-numéro un. Philippe Martinez avait été chargé de présenter une nouvelle équipe de direction avant février. Il a finalement présenté mardi 3 février une équipe largement renouvelée.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 22
à écrit le 03/02/2015 à 19:06
Signaler
Une belle équipe aux intérêts corporatiste , égoïste , qui participe à la précarité des Français ...

à écrit le 03/02/2015 à 19:04
Signaler
Le retour des "VILLAGE PËOPLE"

à écrit le 03/02/2015 à 18:46
Signaler
Caramba hombre, yé cru qué c'été Pancho Villa qui revenait.

à écrit le 03/02/2015 à 18:35
Signaler
certainement une chance pour la CGT, donc pour la France aussi

à écrit le 03/02/2015 à 18:22
Signaler
Contre le capitalisme....marchez marchez marchezz .....Martinez!!!

à écrit le 03/02/2015 à 18:03
Signaler
Avec cette équipe le monde du travail est sauvé. Juste un peu d'avenir dans la réfection des bureaux, le mobilier d'un appartement pour le reste on en a rien à cirer.

à écrit le 03/02/2015 à 18:00
Signaler
La CGT c'est l'avenir du caniveau.

à écrit le 03/02/2015 à 17:59
Signaler
Il représente bien la modernité. On regrette de ne pas être adherent, on est presque jaloux.

à écrit le 03/02/2015 à 17:57
Signaler
Il est temps de refaire les peintures et d'acheter une nouvelle voiture. Les adhérents, ceux qui n'ont rien compris peuvent sortir leur porte monnaie pour les engraisser, bien entendu les élus.

à écrit le 03/02/2015 à 17:47
Signaler
la finesse et l'intelligence faites homme, manifestement

à écrit le 03/02/2015 à 17:03
Signaler
Bon courage

à écrit le 03/02/2015 à 16:51
Signaler
Bon courage.

à écrit le 03/02/2015 à 16:38
Signaler
ÀLACGT,,,faut avoir une moustache ÀLASTALINE pour être compétent !

à écrit le 03/02/2015 à 16:21
Signaler
"sale ",merci de votre compréhension .

à écrit le 03/02/2015 à 16:20
Signaler
C'est quoi la CGT ? Cette machine à paralyser un pays ! On n'a pas besoin de ça ,en ce moment en FRANCE !!!Qu'ils aillent laver leur linge salle en chine !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

à écrit le 03/02/2015 à 15:44
Signaler
Bel hommage posthume a Cabu et a son beauf!

le 03/02/2015 à 16:07
Signaler
C'est vrai qu'il ressemble au beauf de Cabu.

à écrit le 03/02/2015 à 14:20
Signaler
Venant du secteur de la metallurgie, il a surement une poigne de fer.

à écrit le 03/02/2015 à 14:02
Signaler
Ce bureau confédéral regroupe comme toujours une large majorité de fonctionnaires ou assimilés pouvant choyer leurs troupes , POSTE,Energie (EDF,ex GDF) ,fonction publique,services sociaux,cheminots.Les usagers payeront bien ! comme on l'entend chez ...

le 03/02/2015 à 14:10
Signaler
Totalement d accord. Ce syndicat ne représente plus que le service publique , dans ma boîte (prive) ce syndicat est contre tout et on arrive pas a se défaire des salaries avec une plume dans la main .. Bref je suis un simple salarié mais constate qu...

à écrit le 03/02/2015 à 13:58
Signaler
Il est beau, il semble ouvert, quel progrès !!! La CGT sur la voie de la modernité ....

le 03/02/2015 à 16:05
Signaler
la modernitee pour la destruction d entreprise prive aux profit des emplois du public

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.