La consommation des ménages poursuit sa hausse

 |   |  274  mots
Toutefois, la consommation en produits alimentaires est restée quasi stable (-0,1%).
Toutefois, la consommation en produits alimentaires est restée quasi stable (-0,1%). (Crédits : © Ints Kalnins / Reuters)
La consommation des ménages français en biens a progressé de 0,6% en janvier. Elle est portée par les dépenses de gaz et d'électricité, les ventes d'automobiles ainsi que les achats en équipement du logement.

La consommation des ménages français continue de retrouver des couleurs, après un recul global en 2014. Elle a ainsi progressé de 0,6% en janvier, après une hausse révisée à 1,6% en décembre, rapporte vendredi 27 février l'Institut national de la statistique et des études économiques. Pour rappel, la consommation des ménages en biens représente un peu moins de 50% de leur consommation totale.

Achats d'équipement du logement

Janvier a été marqué par un rebond de 1,9% des achats de biens durables imputable pour l'essentiel aux achats d'automobiles (+3,2% après -0,1% en décembre).

Les achats en équipement du logement, et notamment en meubles, ont également renoué avec une tendance positive (+1,4% après -0,5% un mois plus tôt). Les dépenses en textile, habillement et cuir (+2%) ont enregistré leur quatrième mois consécutif de hausse après les plus bas depuis 2001 touchés en septembre. La consommation en produits alimentaires est restée quasi stable (-0,1%).

Ralentissement des dépenses en énergie

Par ailleurs, toujours selon des chiffres de l'Insee, après un mois de décembre très dynamique, du fait d'importantes dépenses en fuel et carburant, la progression des dépenses en énergie a ralenti (+0,6% après +0,9%) même si la consommation en gaz et électricité a progressé à un rythme élevé du fait de la baisse des températures.

Les prix à la production de l'industrie française ont reculé pour le quatrième mois consécutif en janvier (-0,7%), après des baisses de 0,8% en décembre et de 0,2% en octobre et en novembre, a annoncé vendredi l'Institut national de la statistique et des études économiques.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/03/2015 à 4:35 :
Probable que les riches renouvellent leurs biens de consommation, mais le français moyen tire toujours la patte.
a écrit le 02/03/2015 à 3:58 :
C'est quoi ce pipo ? on dépense quoi de plus ? du gaz pour se chauffer ? à manger car on a faim...mais rien d'extra, ne rêvez pas !
a écrit le 01/03/2015 à 12:03 :
Pour réduire la dépense en énergie, il suffirait de supprimer les taxes sur les taxes...
a écrit le 28/02/2015 à 9:42 :
Adoptez la méthode Couet. Je suis sûr que ça va déjà mieux.
a écrit le 27/02/2015 à 16:41 :
Tien... c' est marrant la consommation alimentaire reste stable... ah oui j' oubliais les Français préfère manger du portable !!!!
Réponse de le 27/02/2015 à 18:08 :
Au moins ils ne risquent pas d'être obèses comme les Ricains!
a écrit le 27/02/2015 à 16:30 :
Effectivement,on ressent un net regain d'optimisme autour de soi.Il semblerait que les choses se décantent...Je voulais sanctionner le gouvernement aux prochaines élections,mais vu qu'ils se bougent et que les réformes semblent produire leurs effets,je vais réfléchir a mon futur vote...
a écrit le 27/02/2015 à 14:52 :
c'est bien la preuve que les français sont trop riches et doivent distribuer aux pays qui souffrent du réchauffement climatique provoqué par les dépenses énergétiques de la france
Réponse de le 27/02/2015 à 23:49 :
Arrêtez de respirer, vous polluez l'atmosphère...
a écrit le 27/02/2015 à 14:24 :
Soldes d'hiver catastrophiques selon les premiers résultats...
Mais bon, après tout, le gouvernement et leurs suppôts nous ont affirmé que le chômage baissait, alors pourquoi pas la consommation ne connaitrait elle pas... Quel est le terme déjà....ah oui "une embellie"
a écrit le 27/02/2015 à 13:26 :
Avec quel argent il y a eu progression, vous vous payez la tete des gens......
a écrit le 27/02/2015 à 13:18 :
SURPRENANT MOI JE SUIS COMMERCANT ET CETTE ANNEE LES SOLDES ONT ETE CATASTROPHIQUES.
a écrit le 27/02/2015 à 13:15 :
comme le reste!!!
a écrit le 27/02/2015 à 13:13 :
C'est pourtant pas avec les salaires gelés depuis des lustres que ça a pu repartir; perso je vis avec un découvert permanent et je ne "consomme" que très peu hormis pour les dépenses habituelles de bouffe...alors ç'est sans doute de l'intox cette nouvelle et ne reflète en rien la réalité qui est que beaucoup se serrent la ceinture pour vivre voir pour survivre!! on en est là hélas dans ce beau pays de france!!!
a écrit le 27/02/2015 à 12:35 :
Avec une retraite de 768 euros dur en plus des difficultes a retirer de l'argent sur nos petites economies pressions fortes des conseillers bancaires , voir des delais de 3 semaines pour un retrait de 800 euros d'un livret A, 3 mois pour cloture pel, pour un assurances vies sup a 8 ans refus , on est vulnerable nous a partir de 70 ans dans les banques
a écrit le 27/02/2015 à 10:59 :
+ 0,6 % de consommation dans la période des soldes, c'est ....minuscule.
Réponse de le 27/02/2015 à 12:57 :
C'est un résultat corrigé des variations saisonnières à mon avis.
a écrit le 27/02/2015 à 10:52 :
Ben pas chez moi en tous cas.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :