1.424 euros : le Revenu Minimum Décent d'après l'ONPES

 |   |  452  mots
Il faut 3.284 euros pour un couple qui ont deux enfants pour vivre décemment.
Il faut 3.284 euros pour un couple qui ont deux enfants pour vivre décemment. (Crédits : AFP)
L'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale a établi un indicateur qui permet d'évaluer le revenu minimum qui permet de vivre décemment. Il a retenu des critères permettant au foyer de s'assurer hygiène corporelle mais également la possibilité de partir en vacances, ou encore d'avoir une voiture d'occasion.

Le budget permettant de vivre décemment en logement social dans une ville moyenne serait de 1.424 euros pour une personne seule et de 3.284 euros pour un couple avec deux enfants, évalue une étude de l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale (ONPES) publiée vendredi.

Revenu minimum décent

Le rapport annuel de l'Observatoire livre les résultats d'une recherche menée depuis trois ans pour évaluer les "budgets de référence", nécessaires pour "une participation effective à la vie sociale". Cette étude s'inscrit dans une réflexion menée au niveau européen, visant à déterminer "un revenu minimum décent". Avec l'aide d'experts et de citoyens, l'ONPES a ainsi élaboré des budgets de référence pour des ménages vivant dans les villes moyennes de Tours et Dijon.

Ils ont d'abord déterminé les paniers de biens et services relevant d'un besoin minimum: disposer d'une chambre pour chaque enfant de sexe différent et de plus de 6 ans, d'une chambre d'amis pour les retraités.

Vacances, activités culturelles, hygiène corporelle...

Avoir une voiture d'occasion, pouvoir partir en vacances (deux semaines par an pour les actifs avec enfants, une semaine pour les retraités et les actifs sans enfant), pouvoir pratiquer des activités culturelles et sportives, inviter des amis, offrir des cadeaux. Alimentation, habillement, soins et hygiène corporelle ont également été pris en compte.

Les budgets nécessaires à une vie décente, pour un ménage logé dans le parc social, ont ainsi été établis entre 1.424 euros pour une personne active seule (1.571 euros dans un logement du parc privé), et 3.284 euros pour un couple avec deux enfants (3.515 dans le privé).

Le budget nécessaire pour les familles monoparentales avec deux enfants est de 2.599 euros dans un logement social (2.830 dans le privé). Les budgets de référence des retraités en couple sont de 2.187 euros (2.437 dans le privé), ceux des couples d'actifs sans enfant de 1.985 euros (2.133 dans le privé).

55% des familles monoparentales sont pauvres

Ces budgets ont permis de déterminer la part des ménages qui sont en situation financière tendue. Ainsi, selon l'étude, les familles monoparentales sont soit pauvres (55%), soit disposent de moyens insuffisants pour vivre décemment (40%). 14% des retraités seuls sont pauvres et 45% en risque de restrictions.

Seuls, 12% des couples d'actifs sans enfant sont dans cette situation (5% sous le seuil de pauvreté, 7% amenés à renoncer à certains biens et services jugés nécessaires pour vivre décemment). Il s'agit de la catégorie la moins en difficulté.

12% des couples avec deux enfants vivent sous le seuil de pauvreté, 24% doivent s'imposer des restrictions. Le seuil de pauvreté se situe à 60% du niveau de vie médian (987 euros par mois).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/01/2018 à 14:17 :
Bon alors pourquoi se salaire minimum n est pas le m'aime pour nos politiciens ils ont quoi de plus qu un autre citoyens ???? le peuple devrait testé le salaire minimum sur nos député ministre sans aucune autre aide coe n importe quelle autre citoyens et ont vérra si ces politicien de M arrive a vivre avec 1400euro mois quand tout les prix parte a la hausse sauf les salaires,le peuple devrait avoir le choix du vote blanc comptabilisé ,et une vu sur toute les dépenses des élu et se par un organisme indépendant payer par le peuple afin qu il n est aucune corruption voila la vrais démoncratie un jour le peuple se reveillera est vous homme politique banquier vous le payerai trés trés chère et ceci est une réalité .
a écrit le 08/03/2015 à 18:07 :
le smic est trop élevé en france. les entreprises vont se deplacer. 700 euros sont suffits pour vivre.
Réponse de le 15/01/2017 à 22:25 :
essayer de vivre avec 700 euros si vous arrivez à vivre avec ça montrez nous comment
a écrit le 08/03/2015 à 16:46 :
Depuis qu'on a des taux d'intéréts négatifs il faut s'attendre à payer pour avoir le droit de travailler.
a écrit le 08/03/2015 à 16:18 :
Avec des salaires bas, je ne vois pas comment l'on va relancer l'économie. Si aucun patron ne fait un geste sérieux, les entreprises ne peuvent que péricliter.
a écrit le 08/03/2015 à 11:16 :
Par ou l'on voit que certains ont quité le monde réel et vont être tout étonnés lorsque le smic & le niveau de vie vont revenir à un niveau soutenable par l'économie...

La fête est terminés.
a écrit le 08/03/2015 à 11:16 :
Par ou l'on voit que certains ont quité le monde réel et vont être tout étonnés lorsque le smic & le niveau de vie vont revenir à un niveau soutenable par l'économie...

La fête est terminés.
a écrit le 08/03/2015 à 11:15 :
Par ou l'on voit que certains ont quité le monde réel et vont être tout étonnés lorsque le smic & le niveau de vie vont revenir à un niveau soutenable par l'économie...

La fête est terminés.
a écrit le 08/03/2015 à 11:15 :
Par ou l'on voit que certains ont quité le monde réel et vont être tout étonnés lorsque le smic & le niveau de vie vont revenir à un niveau soutenable par l'économie...

La fête est terminés.
a écrit le 07/03/2015 à 9:48 :
L'auteur confond cause et conséquence, le facteur de production travail est une donnée que l'on ne peut pas manipuler, si on la manipule la délocalisation s'installe. L'erreur est de croire que le revenu se décrète, sauf dans le secteur non marchand mais le secteur non marchand doit prélever sa subsistance sur le marchand pour exister. L'erreur consiste dans le fait de mettre les besoins illimités en avant qui doivent être satisfaits et de croire que les ressources doivent s'adapter aux besoins, c'est exactement l'inverse, le salaire doit être utilisé avec parcimonie, le salaire et les besoins ne sont pas similaires, or l'auteur fait l'inverse, le salaire devrait servir à couvrir tous les besoins même les plus extravagants, soit un villa un téléphone mobile dernier cri, une société ne fonctionne pas comme cela mais c'est typique de l'illusion française comme la liberté l'égalité et la fraternité, ce sont des utopies gauloises.
a écrit le 07/03/2015 à 8:40 :
Un salaire ne se décrète pas, le salarié met à disposition son facteur de production le travail pour réaliser une tâche, cela dépend de l'offre et de la demande, et du monde, en Bulgarie le smic c'est 150 euros, si je dois choisir fabriquer mon produit en France à 1428 euros pour le smic ou 150 euros ou remplacer la main humaine par un robot le choix est fait.
Réponse de le 07/03/2015 à 9:12 :
Il faut aussi voir de l'autre côté: des gens utilisent les masses des salariés à des salaires bas pour s'enrichir plus. Cela ne va pas que dans un sens. La bulgarie est un endroit sans scrupule où l'idée que la main d ouvre peut être employée à n'importe quel prix. Du point de vue éthique, cela ne me semble pas correct. De toute facon cette vue était celle au moyen âge car les cerfs devaient bosser pour rien (juste le droiut de survivre). Mais le système a sauté à la figure des asservissants plus tard. Maintenant ce n'est plus qu'une question de temps quand le système va exploser.. à moins que les masses des ouvriers employés (compris cadres) ne soient calmé .. par un bon salaire. Ce commentaire n est pas une critique au votre, juste un autre point de vue.
Réponse de le 07/03/2015 à 9:55 :
Vous faites plusieurs confusions, la première repose sur les facteurs de production dans une économie, le facteur travail, profit, location, informatique etc... la répartition se fait entre une fourchette de 50-70% pour le travail et 0-30% pour le profit, maintenant le chef d'entreprise prend à charge le risque de son activité, sinon c'est la faillite. Or, le facteur de production travail n'est qu'un facteur de production qui est organisé par le chef d'entreprise, pour réaliser une activité économique, on ne parle pas d'éthique de moral, c'est le cœur de fonctionnement du système sauf si l'état intervient. En plus, ce qui ne joue pas c'est le capitalisme mais dans le sens d'un rapport de la banque centrale et les banques commerciales le rôle de la banque centrale n'est pas de faire du QE d'acheter les dettes de l'état, ce n'est pas son rôle, l'état ne joue plus son rôle vit au-dessus de ses moyens. Le salarié change de forme il doit muscler son cerveau par les études ou le perfectionnement, la machine le robot remplace les tâches inutiles dans une société, c'est un cran plus élevé.
Réponse de le 07/03/2015 à 14:17 :
@Tomibiker:il me semble que toi aussi tu fais une grosse confusion: quand on peut acheter une maison pour 10 000 euros et que le kilo de patates coûte 0,10 centimes, c'est pas la mème chose que de vivre à Paris :-) Entre la petite comptabilité incompétente et les réalités du terrain, il y a un fossé :-)
a écrit le 06/03/2015 à 23:26 :
EXAT???
a écrit le 06/03/2015 à 22:00 :
Les divergences de coût de la vie sont tellement importantes selon qu'on habite à paris , en ile de france ou bien en province que cela n'a aucun sens de fixer un montant abitraire . Si on ajoute les logements sociaux parisiens qui sont 30% voir 40% en dessous du prix du marché , vous avez tout de suite compris que des bonnes relations valent autant qu'un bon salaire .
Perso avec 3000 euro net , j'économise zero ... et c'est pour ça que certains amis sont partis à l'étranger ou se la coule douce en province : meilleure qualité de vie , meilleur revenu voir les 2.
Réponse de le 07/03/2015 à 9:50 :
Il est expliqué dans l'article que ces montants valent pour des villes moyennes comme Tours et Dijon... donc si c'est intéressant !
a écrit le 06/03/2015 à 21:59 :
1400€/mois pour une personne seule en France ça permet à peine de louer un petit studio, de régler les charges, de payer la bouffe et de rembourser un crédit bagnole pour aller au boulot, et encore, en regardant à tout. Bref c'est vraiment le minimum syndical. Et avec un tel salaire vous pouvez oublier les restau et les vacances et avez intérêt à aimer rester cloitrer chez vous...
Réponse de le 15/10/2015 à 17:40 :
il est où ce petit studio en diamant ? chez le prince à Monac ? moi ici à Nissa la bella je loue un appart de 65 m2 proche centre ville et 15 minutes à vélo de la plage 530 €/mois, et je vis super bien avec mes 1420€ nets/mois, je suis normal j'ai une voiture, un ordi etc et la plupart des gens autour de moi, et notamment les personnes agées, gagnent moins donc j'ai pas à me plaindre, courage pour votre dépression, nous on a la plage toute l'année donc tranquille !!!!
a écrit le 06/03/2015 à 21:48 :
Étant propriétaire, j'ai calculé que 380€/mois sont mes dépenses incompressibles (internet, gaz (chauffé à 18°C), électricité (prises à inter électronique de ma fabrication pour pas gâcher), impôts fonciers, redevance (plus imposable donc exempté impôts locaux), assurances maison et voiture (pas de complémentaire), eau et 20€ de frais de copropriété (suis le trésorier bénévole).
Il faut ensuite acheter à manger, vacances en camping.
Les fumeurs devraient faire le calcul de ce que ça leur coûte annuellement, de quoi s'offrir des voyages.
Sûr qu'avec un loyer, selon où on habite, le reste à dépenser rétrécit, rétrécit à revenus identiques.
Réponse de le 09/03/2015 à 7:46 :
@photo73: ok avec votre calcul mais ajoutez 967 euros d impôt sur le revenu .. soit 80 e / mois . On peut ainsi conclure que pour nos gouvernants avec un salaire net de1424e vous faites partie des "riches" ,47% payant l IR et ne recevant aucune aide de la CAF
a écrit le 06/03/2015 à 20:09 :
Brut ou net ?
Réponse de le 07/03/2015 à 9:55 :
Je n'arrive pas à trouver l'info non plus dans l'article... le journaliste qui l'a rédigé ne se pose visiblement pasbeaucoup de questions. C'est un peu étonnant car ça change beaucoup la donne !
a écrit le 06/03/2015 à 19:53 :
En région parisienne ces revenus ne me semblent pas de nature à vivre décemment : la majeure partie étant amputée par les loyers et les impots et taxes diverses....
a écrit le 06/03/2015 à 19:17 :
Occupons-nous déjà de fournir à chaque français de quoi s'acheter 5 services de base :
- une réelle sécurité de la personne (ça coûte même si c'est l'impôt qui paye)...Pour la sécurité des biens qui n'est pas un service de base, chaque propriétaire paiera un pourcentage de la valeur de ses biens.
- une couverture maladie
- de la nourriture correcte
- un droit au logement salubre
- une scolarité jusqu'au bac pour les enfants (l'enseignement supérieur n'est pas un service de base)
Les calculs montre que tout ceci fait environ déjà 900 euros par mois et par personne soit une somme correspondant à une CSG d'environ 45%.
Tout ceci n'est pas garanti aujourd'hui aux 65 millions de français; c'est donc cela la priorité. Le reste (vacances, voiture, restaurant...) c'est si on peut....rappelons que la somme évoquée ici est proche du revenu médian (50% en dessous, 50% au dessus) donc il faut redescendre sur terre et ne pas oublier les priorités.
a écrit le 06/03/2015 à 17:40 :
D un autre cote, disposer d une chambre d ami (meme si c est que pour les retraites) ne fait pas a mon avis parti du minimum decent mais deja du superflu.
Il y en a a qui ca va faire drole quand la france va devoir arreter de vivre au dessus de ses moyens et faire des economies (peut etre pas comme en grece mais au moins comme en espagne. fini les vacances ou la chambre d ami ;-))
a écrit le 06/03/2015 à 16:42 :
Je trouve ça un peu élevé.
Parent avec un enfant, nous vivons avec 3200€ pour trois. Cela nous permet d'être propriétaire (crédit de 950€ par mois) de partir en vacances à l'étranger, d'avoir une voiture neuve et une moto.
Réponse de le 06/03/2015 à 19:40 :
Quand à moi 1800 euro, je suis pressé que mon crédit immobilier soit remboursé car j'ai un peu de mal à bouclé certains mois. Mais bon j'arrive a vivre quand même. En revanche, si ces chiffres étaient réel, combien de personnes vivent avec moins? Quand au minimum annoncé lui il est déjà au dessus de ce qu'il faut toucher pour avoir droit aux aides sociales.
Réponse de le 07/03/2015 à 7:53 :

Ok alexandre mais je suis sur que tu ne vis pas à Paris.
950€ par mois de crédit immobilier te permettrait d'acheter une chambre de bonne avec un emprunt sur 10 ans le tout pour 11ou 12 m2.
a écrit le 06/03/2015 à 16:26 :
Bonjour,
Il y a des choses bizarres quand même.
Ancien cadre sup, bac +8, beaucoup d'expérience, en reconversion, je suis prof, et je ne gagne pas cela. et ne suis pas pret de le gagner, compte tenu de la grille Education Nationale.
Et après cela certain ne comprennent pas pourquoi il y a du ras le bol voir de l'énervement envers les élites de ce pays.
Si tout le monde est d'accord pour que 1 + 1 =2, il semble que cela ne soit pas compris dans la sphère politique.
Elles ne méritent que de dégager.
Cdt.
Réponse de le 06/03/2015 à 17:45 :
@arqoj. vu les niveau de revenus, ca doit concerner les 30% de francais les mieux payes (la encore on doit faire la difference revenu/capital : vous pouvez vivre beaucoup mieux avec un revenu plus faible si par ex vous avez la chance d avoir herite de la villa de pepe).
Enfin c est pas etonnant que ce type d exigence genere de la frustration. par contre je suis quand meme surpris du niveau de vie qu on entend ici par le mot "decend", on n est pas a dire qu on a de quoi manger et se loger mais de quoi partir en vacances, loger des amis, faire la fete et offrir des cadeaux ...
Il y en a qui ont toujours pas compris que la france (et donc eux) vivaient au dessus de leur moyens
a écrit le 06/03/2015 à 16:11 :
Évidement, avec un budget pareil mensuel on suppose qu'il n'y a plus rien à mettre de côté à la fin du mois. On parle pourtant d'actifs !!! Les projets d'avenir n'ont donc rien d'essenssiel dans l'existence ?
Alors dans ce cas, sont oubliés les frais de messe et de sépulture descente. N'est-il pas ?
Réponse de le 06/03/2015 à 16:33 :
Brut ou net?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :