Etats-Unis : la récession s'intensifie

Les commandes de biens durables ont diminué en décembre de 2,6%, ce qui est plus que prévu, après la forte baisse de novembre, désormais estimée à 3,7%. Les inscriptions hebdomadaires au chômage reste au plus haut depuis 26 ans. Et les ventes de maisons neuves ont atteint leur plus bas niveau historique.

2 mn

Les commandes de biens durables ont reculé en décembre pour le cinquième mois de suite, selon les chiffres publiés jeudi par le département du Commerce, qui soulignent l'ampleur de la récession économique à l'oeuvre aux Etats-Unis.

Les commandes de biens censés durer plus de trois ans ont diminué de 2,6%, ce qui est plus que prévu, après la forte baisse de novembre, désormais estimée à 3,7% au lieu de 1,5% annoncée à l'origine. La chute de 8,5% du mois d'octobre avait été la plus forte sur un mois depuis celle de 14% enregistrée en juillet 2000. Pour décembre, le marché attendait un recul de 2%.
 

Sur l'ensemble de 2008, les commandes de biens durables ont baissé de 5,7%, ce qui est le deuxième plus important repli depuis 2001, contre une hausse de 1,3% en 2007. Hors matériel de transport, les commandes de décembre sont en baisse de 3,6% après avoir reculé de 1,7% en novembre mais les commandes de matériel de transport ont augmenté de 0,6%.
 
Hausse des inscriptions au chômage

Le nombre de nouveaux chômeurs reste au plus haut depuis plus de 26 ans aux Etats-Unis, où 588.000 nouvelles demandes d'allocations ont été enregistrées dans la semaine close le 20 janvier, selon les données officielles corrigées des variations saisonnières publiées jeudi. Ce chiffre est supérieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur 575.000 nouvelles inscriptions au chômage. Le département du Travail américain, qui publie cette statistique, a revu en légère baisse son chiffre pour la semaine précédente, à 585.000, au lieu des 589.000 annoncés.

Chute des ventes de maisons neuves, au plus bas historique

Les ventes de logements neufs aux Etats-Unis ont atteint un plus bas historique, chutant de 14,7% en décembre par rapport au mois précédent. Elles se sont établies à 331.000 unités (en rythme annuel), à leur plus bas niveau depuis la création de cette statistique en 1963. Les analystes tablaient de leur côté sur 400.000 ventes. Le repli de près de 15% est le plus important enregistré depuis 1994. Les ventes du mois de novembre ont par ailleurs été revues en baisse, à 388.000 contre 407.000 lors de la première estimation. Sur l'ensemble de 2008, les ventes de logements neufs ont chuté de 37,8%, pour s'établir à 482.000, au plus bas depuis l'année 1982.

Le stock des logements neufs à vendre a reculé de 10,1% par rapport au mois précédent, s'établissant à 357.000 unités en décembre, au plus bas depuis septembre 2003. Par rapport à décembre 2007, il est en chute de 27,7%, un taux qui constitue lui aussi un record. Vu la faiblesse de la demande, cela représente encore 12,9 mois de commercialisation au rythme des ventes de décembre, la durée la plus élevée depuis 1963. Le prix médian de vente a continué de reculer, de 6,0% par rapport au mois précédent, pour tomber à 206.500 dollars, au plus bas depuis décembre 2003.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Et dans la série des faits, de façon à avoir une vue exhaustive: - la Californie est proche de la cessation de paiement (notes, chez nous, c'est la Grèce) - la FED va racheter les bons du trésor (ce qui va enclencher une super-inflation) - la Chin...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
et qd JP Fitoussi affirmer que economiquement , on vit au jour le jour en fction des news arrivant !!! E1 face à JP Elkabach la semaine derniere..............alors hyper recession? legere depression? dedlation ou hyperinflation à terme ? vont devo...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
pour bonno nouvelle ...y'avait les soldes ...pas mal hein?!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Aux USA il y a toujours cette image des milliardaires over night,alors que 60% de la population vivent sur 3 emplois qui sont renumerer a 5 dollars de l'heure faite le calcul en Euro?le pourquoi des multis emplois,les Chinois sont plus riches en majo...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
La situation aux USA comme dans le reste du monde est très grave. Le scénario le plus probable est comme suit : la récession sera suivie d'une grande crise mondiale avec des millions de chômeurs et des problèmes sociaux insolubles avec notamment des ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
"Les commandes de biens censés durer plus de trois ans ont diminué de 2,6%, ce qui est plus que prévu," ''588.000 ..... Ce chiffre est supérieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur 575.000 nouvelles inscriptions au chômage." A quoi riment c...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
je suis d'accord avec corbion, ces chiffres ne rimes à rien, les economistes ont fait la preuve depuis longtemps de leur mediocrité. Aujourd'hui les grands acteurs sur les marchés financiers cherches encore a faire du 10% de rentabilité pour assurer ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
La dette totale aujourd'hui aux USA est a 350% du PIB, pendant la depression des annees 30 cette dette etait a 120% du PIB,donc la machine a imprimer ne va pas connaitre le chomage pour donner un coup pouce a cette dette.Mais qui va acheter les futur...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.