Le pétrole repart nettement à la hausse

Les prix du pétrole ont fortement progressé lundi à New York, le marché effaçant ses pertes de la fin de la semaine dernière, stimulés par les troubles géopolitiques au Nigeria, la hausse de Wall Street et la baisse du dollar.

Les prix du pétrole ont fortement progressé lundi à New York, le marché effaçant ses pertes de la fin de la semaine dernière, stimulés par les troubles géopolitiques au Nigeria, la hausse de Wall Street et la baisse du dollar.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en juin a terminé à 59,03 dollars, en hausse de 2,69 dollars par rapport à son cours de clôture de vendredi.

Les violences au Nigeria ont soutenu les prix, dont la hausse s'est accélérée en fin de séance. Le principal groupe armé du sud pétrolifère du Nigeria, le Mend, a affirmé avoir détruit ce week-end deux oléoducs récemment réparés, et menacé d'en saboter d'autres.

Aux dégâts liés à l'explosion de ces oléoducs, dont l'étendue reste à préciser, s'ajoutent les nouvelles menaces formulées lundi par le Mend. Ses militants ont ordonné le blocage des routes maritimes utilisées par l'industrie du pétrole. Les forces armées nigérianes, qui ont riposté en lançant une importante opération vendredi, ont toutefois appelé les compagnies pétrolières de la région à ignorer ces menaces.

Enfin, la forte hausse de Wall Street au moment de la clôture du marché du pétrole, de 2,5%, ainsi que le repli du dollar face aux autres devises sont ainsi venus encourager les investisseurs à acheter de l'or noir.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Quels sont les indicateurs qui peuvent raisonnablement provoquer une montée des cours ? Des troubles au Nigéria ? Mais tout le monde s'en fiche, il n' ya qu'à pomper plus ailleurs !! Où est la croissance de l'activité qui tire un besoin plus fort en ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Tout a fait d?accord , la spéculation sur les matières premières essentielles devrait être très surveillée J? oserai même dire qu?il serait plus que nécessaire pour la stabilité de l?économie mondiale , que l?on sorte ces matières essentielles du sys...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Je crois qu'il restera difficile pour les économistes, les politiques et le citoyen lambda de comprendre quelque chose au monde et à notre civilisation sans avoir au préalable étudié le pic pétrolier, notion infiniment complexe pour les cerveaux étro...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.