La consommation japonaise encore en nette baisse

Les ventes de détail ont enregistré leur onzième mois de recul consécutif au Japon en juillet. En rythme annuel, la chute atteint 2,5%, seules les ventes de voitures résistent grâce aux mesures d'incitation.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Face à une conjoncture économique dégradée et sans réel délai de reprise, les Japonais limitent largement leur consommation. En juillet, les ventes de détail ont reculé de 2,5% sur un an. Elles n'ont pas enregistré de progression depuis onze mois.

Les ventes de vêtement et d'articles d'intérieur sont particulièrement touchées, avec un repli de 0,6% en valeur. L'alimentaire résiste mieux (-0,1%), mais celles de carburant s'effondrent de 7,2%. Les ventes en grandes surfaces, qui représentent plus de 15% du total de la consommation nipponne, ont plongé de 8,4% sur un an.

En revanche, les ventes de voitures affichent une progression insolente de 7,6% en valeur. Cependant, il n'y a là pas forcément de quoi se réjouir, cette croissance est alimentée par les aides gouvernementales mises en place pour tenter d'éviter le marasme de l'industrie automobile japonaise, un des principaux employeurs du pays.

D'ailleurs, la production industrielle affiche pour sa part une progression de 1,9% en juillet par rapport à juin, c'est sa cinquième hausse mensuelle d'affilée.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.