La Chine dépasse les 8% de croissance

 |   |  256  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Au troisième trimestre, le pays enregistre une croissance de 8,9% après une progression de plusieurs de ses indicateurs économiques.

L'économie chinoise a affiché une croissance de 8,9% conforme aux attentes, au troisième trimestre, selon les chiffres publiés ce jeudi par le Bureau national des statistiques.

La croissance du produit intérieur brut (PIB) s'est accélérée après avoir enregistré des hausses de 7,9% au deuxième trimestre et de 6,1% au premier trimestre.

La plupart des économistes tablent sur une croissance plus forte encore en 2010 étant donné la faiblesse relative de l'année 2009, la probabilité d'une reprise partielle dans les exportations et les mesures de soutien déjà engagées.

En septembre, la production industrielle en Chine a progressé de 13,9% sur un an, contre 13,3% en août.

Les investissements dans les actifs fixes ont bondi de 33,3% au cours des neuf premiers mois, contre 33% sur la période janvier-août.

Les ventes au détail ont augmenté de 15,5% sur un an en septembre, après une hausse de 15,4% en août.

Mais malgré les signes de reprise économique, la Chine enregistre encore une baisse des prix. L'indice des prix à la consommation a baissé de 0,8% sur un an en septembre tandis que l'indice des prix à la production a chuté de 7%.  Les économistes s'attendent toutefois à un retour de l'inflation sur les prix à la consommation d'ici la fin de l'année.

Pour le Bureau national des statistiques, la Chine est en tout cas certaine d'atteindre les 8% de croissance en 2009. "Nous sommes certains que nous pouvons atteindre le but de 8% sur toute l'année. Cela ne fait aucun doute", a déclaré le porte parole Li Xiaochao.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/10/2009 à 8:37 :
Vu tout les emprunts qu'ils ont contracté auprès de la banque centrale chinoise, vu comment leur stocks s'accumulent, un jour le crasch viendra de la chine, entraînant la récession et tous les troubles politico-sociaux qui en découlent.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :