Ben Bernanke : des taux bas sur une "période prolongée"

 |   |  244  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La président de la Réserve fédérale envisage toujours une "période prolongée" de taux bas, estimant que l'économie restait encore fragile et que les perspectives d'inflation étaient stables.

La politique monétaire accommodante de la Réserve fédérale devrait encore se poursuivre sur une "période prolongée". Alors que les marchés commençaient à s'inquiéter sur la hausse des taux directeurs n'intervienne plus tôt que prévu, Ben Bernanke a réaffirmé ce lundi que la Fed n'est pas encore prête à relever son taux directeur, actuellement à son plus bas niveau historique, dans une fourchette de fluctuation allant de 0 à 0,25%.

"Nous avons encore du chemin à faire avant de pouvoir être certains que la reprise sera auto-entretenue", a-t-il expliqué à l'occasion d'un discours devant l'Economic Club de Washington. "Nous avons parcouru un long chemin depuis la période la plus noire de la crise mais nous avons encore une bonne distance à parcourir". Dans le même temps, les perspectives d'inflation restent "stables", justifiant donc un statu quo monétaire.

Malgré la baisse inattendue du taux de chômage en novembre, tombé à 10% de la population active (-0,2 point par rapport à octobre), le marché du travail reste "faible", estime Ben Bernanke. Les dépenses des ménages, moteur traditionnel de la première économie mondiale, "ne devraient pas progresser rapidement alors que les gens restent inquiet à propos de leur travail et qu'ils continuent d'avoir un accès réduit au crédit".

La Réserve fédérale tiendra sa Comité de politique monétaire les 15 et 16 décembre prochain. Elle optera sans aucun doute pour le maintien de son taux directeur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :