La Grèce et Angela Merkel font reculer l'euro

 |  | 231 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : © )
L'euro baissait face au dollar ce vendredi, pénalisé par les inquiétudes persistantes des investisseurs sur la santé de la Grèce et la possible contagion au sein de la zone euro. Les propos de la chancelière allemande n'ont rien arrangé.

Trou d'air pour l'euro ce vendredi. En fin de matinée, l' euro cotait 1,4398 dollar contre 1,4501 jeudi soir vers 22 h GMT à New York, et après être tombé à 1,4378 dollar, un plus bas depuis le 8 janvier.

L' euro souffre des craintes continues sur la capacité de la Grèce à rétablir son économie et d'un renforcement des inquiétudes sur la situation fiscale d'autres pays de la zone euro, notamment le Portugal.

Le président de la Banque centrale européenne, Jean-Claude Trichet, a indiqué jeudi que la Grèce ne bénéficierait pas d'un traitement spécial et que l'institution examinera attentivement le programme de stabilité du gouvernement grec. Cependant, ces commentaires n'ont pas calmé les inquiétudes des analystes.

En outre, la chancelière allemande, Angela Merkel, a ouvertement craint dans un discours rendu public jeudi, que "l'euro ne traverse dans les prochaines années une phase très difficile", la crise financière grecque suscitant des inquiétudes pour la cohésion des pays de la zone euro.

L'euro était également pénalisé par le recul de l'excédent commercial de la zone euro en décembre par rapport à novembre, selon Eurostat, alors que les inquiétudes sur l'impact de l'euro fort grandissent. Par ailleurs, l'inflation dans la zone euro a accéléré en décembre à 0,9% sur un an, atteignant son plus haut niveau depuis dix mois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/01/2010 à 23:56 :
JE PREDIS PAR CLAIRVOYANCE DE L UE
DONT LES PAYS S APPAUVRISSENT DE PLUS EN PLUS QUE L EURO EST UNE BELLE ENTREPRISE
ERRONNEE A SAVOIR QUE LE MOT EUROS EN GREC VEUT DIRE MOISISSURE AVEC UN S
ET QUE LA PLUS PART DU TEMPS LES GENS METTENT UN S A EURO A L ORIGINE EURO NE PRENAIT PAS S UN DETAIL SYMBOLIQUE
UN SIGNE MAIS HELAS UNE REALITE
LA ROUMANIE N A JAMAIS ETE AUSSI PAUVRE
LA GRECE L ITALIE LE PORTUGAL L ESPAGNE
SE PORTENT MAL ALORS LES COMMISSAIRES
DE L UE ET MONSIEUR TRICHET ET CIE
VOS ENTETEMENTS VOS ORGUEILS TUENT LES PEUPLES CAR C EST TOUJOURS LE PEUPLE QUI
PAYE AU MOYEN AGE LE PEUPLE VIVAIT MIEUX
QUE MAINTENANT C EST UNE HONTE
CAR LA DEMOCRATIE SE PERT
OUI JE PREDITS QUE L EURO SE ''CASSERA''
DANS TOUS LES PEUPLES C EST UNE EVIDENCE QUI CREVE LES YEUX
SORTIR DE CETTE UE ERRONNEE
SORTIR DE L EURO
SORTIR DE CETTE DICTATURE MONETAIRE
EN PLUS LA FRANCE IMPOSE TAXE DE PLUS EN PLUS C EST HONTEUX

SALUTATIONS
a écrit le 15/01/2010 à 15:48 :
Pourquoi dire que l'Euro est "pénalisé" parce qu'il baisse alors qu'il me semblait que c'est l'UE qui était pénalisé pour ses exportations du fait des sommets atteints par rapport au USD . Ce doit être une chance pour la France de se redéployer à l'export ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :